Partagez|

just give me a reason. (adrian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 19/06/2016
›› Love letters written : 203
›› It's crazy, I look like : BJL
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: just give me a reason. (adrian) Dim 18 Juin - 11:55

Réveillée en pleine nuit, paniquée, par de lourdes et fortes contractions. J’ai tout de suite compris que quelque chose n’allait pas, que je devais appeler les secours. Je dois accoucher dans à peine deux mois, je refuse que mon bébé arrive aujourd’hui. C’est trop tôt, même si la médecine fait désormais des miracles. Je me lève avec difficultés de mon lit et me dirige vers la porte d’entrée. Les pompiers sont déjà là et m’emmène rapidement à l’hôpital, pour faire des examens. Selon eux, il s’agit de contractions mais il est préférable que je consulte un gynécologue. Dans le camion, je décide de prévenir Adrian. Nous sommes au beau milieu de la nuit, je doute qu’il ne me réponde rapidement mais il doit être au courant que quelque chose se passe avec le bébé. J’espère qu’il ne s’agit pas de quelque chose de grave, autrement je ne pourrais me le pardonner. J’arrive rapidement dans une sorte de salle d’attente, où l’on me serre un verre d’eau. Main sur le ventre, je me rends compte que je ne suis pas la seule à avoir des soucis puisque d’autres femmes sont présentes. Certaines semblent souffrir le martyre, cela me fait mal au cœur de les voir comme ça. J’attends donc sagement mon tour, essayant de me concentrer pour calmer la douleur que je ressens. Mon esprit est préoccupé, je me demande si Adrian va venir. J’ai besoin de son soutien, je ne veux pas me retrouver seule face à tout cela. Et puis, le médecin ne va pas tarder à m’ausculter et je n’ai pas envie d’être seule. J’entends alors mon nom, ce qui signifie que c’est déjà mon tour. Je me lève, main sur le ventre, et marche lentement vers le médecin, avant de rentrer dans la pièce. Là, je m’installe sur la chaise prévue à cet effet et sens mon cœur battre beaucoup trop vite, beaucoup trop fort. « Vous êtes seule ? » Me demande alors le médecin. « Tout va bien se passer, ne vous inquiétez pas. » Je souris au médecin, tandis qu’il commence à me toucher le ventre. Soudain, quelqu’un frappe à la porte et je reconnais rapidement le père du bébé, qui pénètre dans la pièce. « Adrian. » Je souffle alors, soulagée.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 19/06/2016
›› Love letters written : 590
›› It's crazy, I look like : james sexycute lafferty. #oth
family don't end with blood
MessageSujet: Re: just give me a reason. (adrian) Dim 18 Juin - 13:59

Il n’est pas loin de quatre heures du matin lorsque mon téléphone me réveille. J’y jette un œil, peu réveillé, les paupières encore lourdes de sommeil mais rapidement, celui-ci me quitte. Sans prendre la peine de répondre au message laissé par Polly, je saute dans mes vêtements et me rue dans ma voiture en claquant la porte. Dans la voiture, au volant, j’appelle Shelby, qui passe la nuit chez une amie pour se changer les idées. Répondeur. Je lui laisse un message pour la prévenir même si j’ai des doutes : elle n’allumera sans doute pas son téléphone avant son réveil soit plusieurs heures puis elle se sent moins concernée par l’enfant, encore moins par Polly. Je me gare n’importe comment devant l’hôpital et court jusqu’à l’accueil de nuit. « Polly Vetrov, je viens voir Madame Vetrov », je dis, à bout de souffle à l’agent de garde pour cette nuit. On me demande de patienter et je m’exécute, refusant toutefois de m’asseoir et faisant les cent pas avant qu’on ne vienne me chercher. On m’amène dans un bureau où Polly est assise sur une chaise, la main sur son ventre. Nos regards se croisent alors qu’elle souffre mon prénom. Je m’avance vers le bureau, toujours aussi paniqué et serre la main du médecin. « Monsieur Blackwell-Kors, j’suis … le père du bébé », je balbutie avant de me tourner vers Polly. Je n’y peux rien, je craque et dépose un baiser réconfortant sur sa tempe avant de m’asseoir. « Que se passe-t-il ? », je demande, les sourcils froncés, perdu et surtout, très inquiet. Je pose mon regard sur l’ukrainienne à mes côtés ainsi que sur son ventre rebondi et même si elle m’a demandé de garder mes distances, je craque, je cède : je viens poser ma main sur son ventre pour sentir notre bébé, pour me rassurer.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 19/06/2016
›› Love letters written : 203
›› It's crazy, I look like : BJL
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: just give me a reason. (adrian) Dim 18 Juin - 14:09

Je ne sais pas ce qu’il se passe mais j’espère que tout va bien pour le bébé. Je n’ai jamais connu cela, je ne sais pas de quoi il s’agit mais en tout cas, la douleur est bien trop présente pour que ce ne soit que de simples contractions. Dans le camion, les secours se montrent très gentils et tentent de me rassurer en me disant qu’ils ont déjà vu bien pire. Je n’ai qu’une seule pensée à cet instant : que mon bébé n’arrive pas ce soir. Je n’aurais pas la force ni le courage de le mettre au monde. Et puis, son environnement est bien trop instable, avec le divorce d’Adrian et Shelby. Je refuse que mon bébé vive de telles choses, je veux qu’il naisse dans un environnement stable et serein. Une fois à l’hôpital, le médecin me reçoit au bout de quelques minutes de patience. Adrian ne tarde pas à me rejoindre, tandis que la panique commence doucement à m’envahir. Sa présence me fait un bien fou, même si je suis celle qui ait imposé cette distance entre nous. Le médecin commence à m’ausculter, tandis que je raconte au futur papa ce qu’il se passe. « J’ai eu très mal au ventre, bien plus que d’habitude. J’ai paniqué, c’est trop tôt pour que le bébé arrive. » Le médecin me regarde, rassurant, tandis qu’il dépose le liquide sur mon ventre pour pouvoir y faire une échographie. « Vous avez eu
ou vécu des émotions fortes ces derniers temps ? Ou alors quelque chose qui vous a perturbé ? »
Je regarde Adrian, un brin gênée. « Je… Oui, c’est possible. » Je ne veux pas raconter ma vie au médecin, cela ne le regarde pas. Mais je refuse que mon bébé soit touché par tout ce qui nous arrive. « Ecoutez, tout va bien. Votre bébé est encore bien au chaud mais il va falloir faire attention, rester couchée et au calme. » Chose que je ne sais pas faire, de toute évidence.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 19/06/2016
›› Love letters written : 590
›› It's crazy, I look like : james sexycute lafferty. #oth
family don't end with blood
MessageSujet: Re: just give me a reason. (adrian) Dim 18 Juin - 17:42

Inquiet, je découvre les symptômes de Polly alors qu’on l’installe pour vérifier que tout va bien sur une échographie avec un monitoring. Je suis attentif aux moindres gestes du médecin comme de la jeune femme pour s’installer mais lorsque l’écran laisse apparaître le bébé, je suis complètement subjugué par son image et ne peut pas quitter le moniteur du regard. Comme chaque fois, cela n’étant pas la première fois, les larmes me montent aux yeux alors que le docteur tient un discours rassurant. Il demande toutefois si elle a vécu des choses difficiles. Sans entrer dans les détails, je préfère lui rappeler les circonstances délicates de cette grossesse. « Polly est une mère porteuse », je révèle. Dans tous les cas, ce détail sera connu à la maternité puisqu’il y aura un dispositif spécifique pour Shelby, afin qu’elle établisse le contact avec le nouveau-né. Si elle ne refuse pas de le faire, d’ici là. Je prie pour que cela ne se passe pas ainsi. « Elle vit toute seule, vous pensez que cela est raisonnable ? », je demande, soucieux. J’aide Polly à essuyer le gel de son ventre, délicatement. Cela me permet d’établir un contact entre le bébé et moi mais également entre Polly et moi puisqu’en ce moment, c’est tendu entre nous. Je n’aime pas cette ambiance qui flotte entre nous alors que nous avons pu être si (trop) proches à un moment donné. « Le col n’est pas ouvert ? », je demande au médecin en enchaînant avec deux ou trois autres questions. J’ai besoin d’être rassuré mais également d’avoir un maximum d’informations dans le cas où Shelby appellerait pour savoir ce qu’il en est. « Est-ce qu’elle reste ici en observation ou pas ? ». Je suis conscient d’être typiquement un patient chiant mais je suis inquiet tant pour la jeune femme que pour le bébé. Ce bébé est ma seule chance de devenir papa, j’en suis certain et c’est pourquoi je prends cela si à cœur, peut-être même plus qu’un futur père classique.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 19/06/2016
›› Love letters written : 203
›› It's crazy, I look like : BJL
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: just give me a reason. (adrian) Mar 27 Juin - 20:10

Entendre les battements du cœur de mon bébé est une sensation incomparable, inexplicable. Même en étant une simple mère porteuse, je ne peux m’empêcher de sourire, de ressentir des choses que je ne connaissais pas pour ce bébé. Mon bébé… Je suis inquiète, mais le médecin ne tarde pas à me demander ce qu’il s’est passé. Ce mal de ventre n’avait rien de normal, je l’ai bien vu. Et même si je suis novice en la matière, j’ai rapidement compris que quelque chose n’allait pas. Je suppose que c’est l’instinct maternel, que n’importe quelle femme parvient à avoir pour le bébé qu’elle porte. Le médecin me demande si j’ai vécu des émotions fortes, des choses qui auraient pu me contrarié. Je ne peux le nier, j’ai pas mal été secouée depuis mon départ du domicile des Blackwell-Kors. J’avais un toit chaleureux, un endroit dans lequel je me sentais bien. Mais mes sentiments pour le père de mon bébé ont eut raison de notre cohabitation. J’en suis perturbée, encore plus depuis que je lui ai imposé une certaine distance. Le bébé doit forcément le ressentir. Adrian prend les devants et pose des questions au médecin. « Une femme enceinte ne devrait pas vivre seule, mais c’est votre mode de vie. » Je me sens mal à l’aise mais ne dis rien, essayant mon ventre après l’examen. Adrian me vient en aide, de façon très attentive et tendre et nos regards se posent l’un sur l’autre durant quelques secondes. Adrian continue ensuite ses questions, notamment sur une quelconque hospitalisation. « Le bébé va bien mais le col est fragile. Il va falloir rester sage. Vous pouvez être hospitalisée, si vous avez besoin d’un appui. Sinon, il faudra rester alitée un peu, le bébé est trop petit pour sortir maintenant et a encore besoin d’être au chaud. »  Je n’aime pas avoir ce genre de décision à prendre. J’ai besoin de soutien, d’être accompagnée et de ne plus me sentir seule, c’est évident. « Je… Je n’en sais rien. » Je dis alors, complètement perdue. « Je veux le meilleur pour le bébé. » J’annonce alors.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 19/06/2016
›› Love letters written : 590
›› It's crazy, I look like : james sexycute lafferty. #oth
family don't end with blood
MessageSujet: Re: just give me a reason. (adrian) Ven 30 Juin - 18:12

Je suis totalement déstabilisé et décontenancé par la réflexion du médecin, qui s’accompagne d’un ton peu commode. Je me mords brutalement la lèvre. J’aurais voulu suivre la grossesse de Polly au quotidien, comme les premiers mois mais pour tenter de sauver le naufrage de mon mariage, je n’ai pas eu d’autre choix que de lui louer un appartement afin qu’elle quitte notre toit. Cela n’a vraisemblablement servi à rien puisque ma femme, Shelby, est au courant de mon écart de conduite et de fidélité avec l’ukrainienne. « Je vais voir ce que je peux faire », je dis à voix basse, gêné et honteux. Toutefois, je ne vois pas de solution : il lui faut du calme et du repos mais en ce moment chez moi, c’est plutôt la tempête entre larmes et cris. Il évoque une possible hospitalisation. Je laisse d’abord Polly s’exprimer sur le sujet ; au moins, nous nous accordons sur le fait qu’il faut faire le meilleur pour le bébé et que nous le voulons, également. J’opine du chef puis le rendez-vous se termine, en fixant un prochain, très rapidement, pour un contrôle et une décision quant à l’hospitalisation. En dehors du cabinet, embarrassé, je me tourne vers Polly. « Si je parviens à convaincre Shey, tu reviendrais à la maison ou tu ne t’y sentirais pas assez à l’aise ? », je demande, cherchant une solution pour qu’elle ne soit pas à l’hôpital. Quoi que si elle était hospitalisée, je pourrais la voir quotidiennement puisque je travaille au service de la maternité et en tant qu’employé, en prévenant mes collègues, je pourrais la visiter à ma convenance. « Je vais te ramener », je dis en sortant mes clefs de voiture de ma poche. Il est hors de question qu’il en soit autrement et mon ton ne laisse pas de place aux doutes.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 19/06/2016
›› Love letters written : 203
›› It's crazy, I look like : BJL
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: just give me a reason. (adrian) Lun 10 Juil - 17:20

Le médecin n’est pas très tendre avec nous, et encore moins lorsqu’il s’agit du futur papa. Je n’aime pas vraiment le ton qu’il emploi, mais j’avoue que cela me fait tout de même du bien d’avoir un peu de soutien, aussi indirect soit-il. Les choses ne devaient pas être si compliquées, je devais simplement porter le bébé d’un couple amoureux. Au lieu de ça, j’ai tout gâché et je me sens mal face à cela. Et cela joue beaucoup sur ma grossesse et le fait que celle-ci se complique ces derniers temps. Le bébé doit forcément le ressentir, c’est certain. « J’ai toujours été solitaire docteur, ne vous en faites pas. » Je tente de défendre le futur papa, mais le médecin ne semble pas l’entendre ainsi. Au fonds, il a raison : je ne veux pas être seule. J’ai besoin de me sentir accompagnée, d’être épaulée chaque jour. Mais surtout, je veux partager les moments de la grossesse avec Adrian, pour qu’il se sente beaucoup plus proche de son fils. Pour qu’il se rende compte qu’il est bel et bien là, près à voir le monde. Je me rhabille et nous quittons rapidement la pièce, après que j’ai refusé l’hospitalisation pour le moment. Une fois à l’extérieur, Adrian me demande alors si j’accepterai de revenir à son domicile, si Shelby venait à partir. « C’est assez délicat. Je ne veux pas que Shelby me voie encore comme celle qui lui a volé sa vie. Je ne me sentirais pas à l’aise, c’est une certitude. » J’avoue, en tout sincérité. J’ai envie de lui dire tout ce que j’ai sur le cœur, mais je me retiens. Par pudeur, mais également pour ne pas rendre les choses encore plus difficiles. Adrian propose de me raccompagner, sans réellement me laisser le choix. J’acquiesce et le suit jusqu’à son véhicule. « Allons chez moi. Tu veux bien ? » Je ne veux pas le forcer, après tout. « Et ne t’inquiète pas, bébé s’est calmé. » J’annonce en douceur, tout en posant ma main sur mon ventre bien arrondi.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 19/06/2016
›› Love letters written : 590
›› It's crazy, I look like : james sexycute lafferty. #oth
family don't end with blood
MessageSujet: Re: just give me a reason. (adrian) Mar 11 Juil - 20:52

« Si la situation – ta santé et celle du bébé – ne s’arrange pas, il faudra qu’on trouve une solution pour que tu restes sous surveillance », je lui dis d’un ton plus inquiet qu’autoritaire. Comme elle le souligne si bien, la situation est délicate vis à vis de ma femme mais également de nous deux. C’est un trio infernal et compliqué qui s’est profilé bien malgré nous avec ce contrat de mère porteuse et mon incapacité chronique à résister à mon attirance pour l’ukrainienne. Elle accepte que je la raccompagne et je lui offre un sourire en retour, soulagé de ne pas essuyer un nouveau refus que j’aurais eu bien du mal à encaisser pour être tout à fait sincère. Polly me rassure pour le bébé. Cela me fait du bien d’entendre cela. Je pose brièvement ma main sur son ventre, tant pour elle, pour lui signifier ma présence, que pour établir un mince contact avec mon fils. Nous marchons d’un pas tranquille vers le parking de la clinique ; les gens nous jettent des regards attendris, loin d’imaginer le compliqué de notre situation. « Merci de m’avoir appelé », je glisse tout en mettant le contact. Même si elle a une obligation stipulée dans le contrat établi entre Shelby, elle et moi, je suis rassuré que nos problèmes n’interviennent pas dans cela, dans cette démarche d’avoir cet enfant. Celle-ci est déjà suffisamment handicapée par le fait que j’ignore si Shelby compte maintenir ou non sa décision, son choix d’avoir cet enfant. Si ce n’était pas le cas, là, ça deviendrait carrément dramatique. « Je suis content de te voir », j’admets en détournant le regard. C’est la vérité : Polly me manquait cruellement.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 19/06/2016
›› Love letters written : 203
›› It's crazy, I look like : BJL
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: just give me a reason. (adrian) Mer 19 Juil - 20:13

Il a raison, nous allons vraiment devoir trouver une solution. Pas seulement pour le bébé, mais aussi pour moi. Ce que nous vivons actuellement m’affecte beaucoup trop et, par conséquent, affecte le bébé. Le pauvre n’a rien demandé, il est contraint de ressentir les mêmes choses que moi et j’ai peur de lui faire du mal, à force. La preuve en est aujourd’hui, je dois faire attention pour ne pas finir hospitalisée. « Je crois que oui. » Je sais qu’Adrian est très inquiet, ce qui me touche profondément. Je me laisse conduire jusqu’à chez moi, épuisée par ce court séjour à l’hôpital. Je me suis inquiétée pour le bébé, j’ai même cru que l’accouchement allait être imminent tant la douleur était intense. Heureusement, le bébé est encore bien au chaud pendant quelques semaines je l’espère. Sa main sur mon ventre provoque un frisson sur ma peau, je ne peux toujours pas rester de marbre face à sa tendresse, son contact. Je suis tombée amoureuse de lui, un amour impossible qui a causé la perte de son couple. « C’est normal, tu es le père du bébé. Et je ne me voyais pas appeler Shelby. » Je pense qu’il comprend parfaitement. Adrian s’est beaucoup investi dans cette grossesse, bien plus que sa femme. Et même si nous sommes très proches, j’aurai réagi de la même manière si les choses avaient été différentes. Il admet timidement être heureux de me voir, ce qui ne tarde pas à me faire sourire. « Moi aussi. » Je réponds, de façon très timide à mon tour. « Ça me manque de ne plus te voir tous les jours. » J’avoue, bien que ce ne soit peut être pas la meilleure chose à faire dans notre situation.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 19/06/2016
›› Love letters written : 590
›› It's crazy, I look like : james sexycute lafferty. #oth
family don't end with blood
MessageSujet: Re: just give me a reason. (adrian) Sam 22 Juil - 10:19

Il est vrai que Shelby ne s’est pas investie comme elle le voudrait dans la grossesse de notre mère porteuse. Cela a duré un trimestre puis plus rien, mystérieusement ; mais désormais, je sais pourquoi. A cause de nos disputes, Shelby m’a révélée certaines choses et au final, cet enfant, elle n’y arrive pas parce qu’il n’est pas le sien. Parce qu’il porte mon code génétique mais pas un bout du sien. Je ne parviens pas à la comprendre et y penser me mets dans un état de colère que je tente de dissimuler, tant bien que mal, en cramponnant mes doigts au volant au point que les jointures blanchissent follement. « Je ne suis pas certain qu’elle aurait répondu », je réponds avec indifférence – du moins, j’essaie -, en haussant des épaules. Je n’ose pas avouer à Polly que j’ignore où elle est car d’un commun accord, ma femme et moi avons décidés de nous éloigner mais aussi, paradoxalement, de passer du temps ensemble comme un couple qui cherche à se séduire lors de ses débuts. Je suis touché par les paroles qui suivent, de savoir que ma présence au quotidien manque à Polly et je ne peux pas m’empêcher de sourire, heureux et comblé. Il y a au moins avec une des deux femmes à qui je tiens que cela semble s’arranger, légèrement. « Je suis désolé de t’avoir embarqué dans cette folle histoire », je déclare, solennel. Elle a déjà le stress de porter un bébé et en plus de cela, j’en rajoute une couche avec mes problèmes conjugaux qui influencent et déteignent sur Polly. « J’aurais voulu t’offrir de meilleures conditions de grossesse mais malheureusement, ce n’est … manifestement et évidemment pas le cas ». Je me sens très affecté par la situation au-delà de ce que mon cœur éprouve : Polly nous offre un bébé mais en retour, les conditions ne sont pas idéales pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 19/06/2016
›› Love letters written : 203
›› It's crazy, I look like : BJL
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: just give me a reason. (adrian) Mar 25 Juil - 20:57

Je regrette un peu que Shelby ne se soit pas montrée très présente pour moi, et surtout pour ce bébé qui est censé être le sien. Mes sentiments pour son mari n’ont pas aidé, j’en ai pleinement conscience tout comme la proximité que nous avions tous les deux, même avant de commettre cet acte infidèle. Pour autant, si les choses devaient se passer à nouveau, je crois que je ne changerais rien car le plus important à mes yeux reste le bonheur du bébé. Et je sais qu’il sera heureux avec un père comme Adrian, qu’il soit ou non accompagné de sa femme. Quand il m’annonce que Shelby n’aurait probablement pas répondu à mon appel, je ne peux m’empêcher d’être un peu déçue. J’ai l’impression qu’il me cache quelque chose, qu’il ne veut pas me dire ce qu’il se passe réellement. Je garde cette idée dans un coin de ma tête, tandis qu’il démarre la voiture en direction de mon domicile. Il s’excuse à nouveau de m’avoir fait vivre toutes ces choses tumultueuses, mais je refuse qu’il se jette la pierre. Encore une fois, je sais que j’ai ma part de responsabilité là-dedans. « Adrian, ne t’en fais pas ça va aller. » Je tente de le rassurer, tandis qu’il me fait part de ses regrets par rapport à ma grossesse. Tout aurait pu être différents mais aurais-je été aussi proche de lui ? Aurions nous tant partagé ? Je n’en suis pas certaine. « Si les choses avaient été différentes, peut-être que nous n’en serions pas là en effet. Mais je veux que tu saches que je n’ai pas de regrets. » J’annonce alors, encore une fois pour le rassurer. « La fin de ma grossesse peut redevenir normale, mais pour ça il faut que tu me dises ce qui te tracasse avec Shelby. » J’ai conscience que je lui fais un peu de chantage mais j’ai besoin de savoir.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 19/06/2016
›› Love letters written : 590
›› It's crazy, I look like : james sexycute lafferty. #oth
family don't end with blood
MessageSujet: Re: just give me a reason. (adrian) Ven 28 Juil - 17:38

« Je ne vois pas comment ça peut aller », je soupire alors que Polly tente de me rassurer. Je n’arrive plus à être positif ni avoir le moindre espoir d’avoir la famille parfaite dont je rêve depuis des années avec ma femme et un enfant. Au lieu de cela, je crains de n’être bientôt plus qu’un homme divorcé et cet enfant, dans un orphelinat ou auprès d’autres parents. Je serre la mâchoire, crispé, me retenant de craquer car je ne  veux pas inquiéter Polly bien qu’elle ne soit pas dupe, je le sais. « Je n’ai pas de regrets non plus », j’ose avouer, concernant tant sa venue d’Ukraine et le contrat de mère-porteuse que l’aventure que nous avons eu, ensembles, le temps d’une nuit et de quelques baisers. Et comme je le prédisais, Polly n’est pas dupe et sait manifestement que je lui cache quelque chose concernant Shelby et moi. Nous arrivons devant chez elle. Je serre le frein à main. « On peut en parler à l’intérieur ? », je demande. Je ne dis pas ça pour tenter quoi que ce soit, simplement que c’est un cadre plus intime et moins froid et hostile que le tout-terrain que je conduis. Je sors de la voiture et en fait le tour pour aller ouvrir à Shelby et l’aider à descendre car la voiture étant haute, je conçois que cela ne doit pas être très pratique, enceinte. Je referme la portière et en silence, nous montons dans l’habitation de l’ukrainienne. « Tu veux que je te prépare quelque chose ? », je demande bien que je ne sois pas chez moi, pour prendre soin d’elle. « C’est devenu très compliqué entre Shelby et moi, comme tu dois t’en douter », je dis, embarrassé, glissant les mains dans mes poches. « Et j’ai appris que je ne connaissais pas vraiment ma femme et ses projets d’avenir »
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 19/06/2016
›› Love letters written : 203
›› It's crazy, I look like : BJL
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: just give me a reason. (adrian) Lun 7 Aoû - 18:38

Je n’aime vraiment pas le voir dans cet état, il semble si malheureux. Je me souviens de notre rencontre, de l’homme qu’il était avant que je ne vienne perturber sa vie amoureuse. Je me sens si coupable, je pense que je ne saurais dire combien la culpabilité m’habite. « Ne dis pas ça, s’il te plait. » Je souffle, tentant de le rassurer bien que la tâche soit trop difficile. Pour autant, je ne parviens pas à avoir le moindre regret sur ce qu’il s’est passé entre nous, bien au contraire. C’est probablement égoïste, ou cela fait probablement de moi une horrible personne mais je suis heureuse d’avoir pu goûter à ses bras le temps de quelques heures. De m’être sentie appréciée, désirable dans les yeux d’un homme. Et cela me rassure qu’il n’en ait pas non plus. Je ne peux m’empêcher de sourire, tandis que nous arrivons à mon appartement et qu’il me propose de me parler des choses qui le tracassent à l’intérieur. Comment pourrais-je refuser ? « Bien sûr, montons. » Je dis alors, acceptant de mettre ainsi un terme à la distance que j’ai décidé d’imposer entre nous. Adrian se montre adorable et prend soin de moi, avec douceur et délicatesse. « Pour l’instant ça va, merci. » Je dis alors, tandis qu’il me parle de ses soucis avec Shelby. Adrian semble réellement perturbé et touché par les révélations qu’il a eut sur sa femme, ce qui me fait de la peine pour lui. « Je me doute que ce soit compliqué mais que s’est-il passé pour que tu dises ça ? » Je demande alors, consciente que cela ne me regarde pas. « Pardon, je ne devrais pas. Je vois bien que tu as de la peine et je n’aime vraiment pas te voir comme ça Adrian. » Je confie alors, d’une voix douce et rassurante.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 19/06/2016
›› Love letters written : 590
›› It's crazy, I look like : james sexycute lafferty. #oth
family don't end with blood
MessageSujet: Re: just give me a reason. (adrian) Lun 7 Aoû - 18:49

Puisque Polly n’a besoin de rien, je viens m’installer à ses côtés sur son petit sofa deux places, sans toutefois trop m’en approcher, gardant une distance raisonnable qui n’est toutefois pas suffisante pour que mon corps ne réagisse pas à sa proximité. Polly me demande davantage de détails sur ce qu’il s’est passé. J’appuie mes coudes sur mes genoux puis cache mon visage dans mes mains, poussant un large soupir. Il s’est passé tant de choses que je n’arrive plus à savoir par où je dois commencer. « Je ne sais plus si t’es au courant mais Shelby a tenté de se suicider, y’a quelques années », je lui dis. Et comme à chaque fois que j’évoque ce drame, mon cœur se serre et mes yeux me piquent. Jamais, de toute mon existence, je n’ai eu aussi peur. « Visiblement, elle n’a pas supporté les médicaments et prétends qu’elle n’était plus la même ». Effectivement, elle était plus renfermée mais je mettais cela sur le compte de la dépression, pour ma part et j’en reste convaincu. Rien ne me fera changer d’avis, je campe sur ma position. « Et … elle n’est pas certaine d’avoir réellement envie de ce bébé », je finis par lâcher sans oser regarder Polly, craignant sa réaction plus que tout. Elle porte un enfant pour nous, un enfant dont ma femme ne veut pas. « En fait, elle n’en veut pas. Elle considère que c’est le notre, le mien à défaut mais pas le sien », je finis par avouer, sans lever les yeux. J’ai profondément honte de mettre l’ukrainienne dans une telle situation. « Sauf que dans le contrat, ça stipule bien qu’il faut qu’on adopte le bébé, ensemble, elle et moi. Alors soit … soit cet enfant termine à l’orphelinat soit je me lance dans une bataille juridique pour l’élever seul », je conclus.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 19/06/2016
›› Love letters written : 203
›› It's crazy, I look like : BJL
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: just give me a reason. (adrian) Lun 7 Aoû - 19:08

Je sens réellement que quelque chose ne va pas et lorsque je le vois mettre son visage dans ses mains, je me sens impuissante. Incapable de savoir comment réagir, je me contente de l’écouter dans un premier temps. Il me parle de Shelby, de sa tentative de suicide. J’étais au courant, nous en avions parlé lors du début de notre relation. J’ai toujours su qu’elle était instable, fragilisée par les médicaments et son mal être. Je crois d’ailleurs que lorsqu’il m’a parlé de cette tentative de suicide, nous étions déjà proches. Bien trop proches. « Tu sais, les médicaments ont toujours un effet néfaste sur les gens. Surtout quand il s’agit de personnes fragiles comme Shelby. » Je tente de compatir, de lui trouver une excuse. Mais au fond, je suis sûre que la jeune femme s’est jouée d’Adrian. Qu’elle la manipulé pour aujourd’hui le faire souffrir, en prenant pour prétexte son adultère. Lui qui a tant fait pour elle, qui l’a tant épaulée. Et quand il m’annonce qu’elle ne veut pas de ce bébé, je tombe de haut. Je ne peux m’empêcher de mettre la main sur mon ventre imposant, sonnée par cette révélation. Elle n’a jamais voulu de ce bébé, je crois que je l’ai toujours su au fond de moi. Lorsqu’elle était souvent absente ou même froide avec moi. Shelby n’a jamais supporté de ne pas pouvoir donner la vie. « Au fond, je crois que je m’en doutais. » J’avoue alors, en douceur. Et quand il me parle de l’orphelinat, mon cœur fait un bond. Je ne peux m’empêcher de me rapprocher de lui, je sais combien il doit en souffrir. « Adrian, je refuse que mon bébé est un autre père que toi. » J’annonce alors, d’une voix ferme. « Je… Je suis prête à faire ce qu’il faudra pour que ce bébé soit heureux avec toi, je me fiche du contrat. C’est ton bébé… Notre bébé. » Je dis alors, touchée par tout ça. Il est hors de question que je l’abandonne, encore moins si c’est pour ce pauvre bébé termine dans un centre social.
Revenir en haut Aller en bas

just give me a reason. (adrian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Downtown l.a :: downtown hospital
-