Partagez|

just give me a reason. (adrian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ my way home is  through  you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 19/06/2016
›› Love letters written : 178
›› It's crazy, I look like : BJL
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: just give me a reason. (adrian) Dim 18 Juin - 11:55

Réveillée en pleine nuit, paniquée, par de lourdes et fortes contractions. J’ai tout de suite compris que quelque chose n’allait pas, que je devais appeler les secours. Je dois accoucher dans à peine deux mois, je refuse que mon bébé arrive aujourd’hui. C’est trop tôt, même si la médecine fait désormais des miracles. Je me lève avec difficultés de mon lit et me dirige vers la porte d’entrée. Les pompiers sont déjà là et m’emmène rapidement à l’hôpital, pour faire des examens. Selon eux, il s’agit de contractions mais il est préférable que je consulte un gynécologue. Dans le camion, je décide de prévenir Adrian. Nous sommes au beau milieu de la nuit, je doute qu’il ne me réponde rapidement mais il doit être au courant que quelque chose se passe avec le bébé. J’espère qu’il ne s’agit pas de quelque chose de grave, autrement je ne pourrais me le pardonner. J’arrive rapidement dans une sorte de salle d’attente, où l’on me serre un verre d’eau. Main sur le ventre, je me rends compte que je ne suis pas la seule à avoir des soucis puisque d’autres femmes sont présentes. Certaines semblent souffrir le martyre, cela me fait mal au cœur de les voir comme ça. J’attends donc sagement mon tour, essayant de me concentrer pour calmer la douleur que je ressens. Mon esprit est préoccupé, je me demande si Adrian va venir. J’ai besoin de son soutien, je ne veux pas me retrouver seule face à tout cela. Et puis, le médecin ne va pas tarder à m’ausculter et je n’ai pas envie d’être seule. J’entends alors mon nom, ce qui signifie que c’est déjà mon tour. Je me lève, main sur le ventre, et marche lentement vers le médecin, avant de rentrer dans la pièce. Là, je m’installe sur la chaise prévue à cet effet et sens mon cœur battre beaucoup trop vite, beaucoup trop fort. « Vous êtes seule ? » Me demande alors le médecin. « Tout va bien se passer, ne vous inquiétez pas. » Je souris au médecin, tandis qu’il commence à me toucher le ventre. Soudain, quelqu’un frappe à la porte et je reconnais rapidement le père du bébé, qui pénètre dans la pièce. « Adrian. » Je souffle alors, soulagée.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is  through  you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 19/06/2016
›› Love letters written : 494
›› It's crazy, I look like : james sexycute lafferty.
family don't end with blood
MessageSujet: Re: just give me a reason. (adrian) Dim 18 Juin - 13:59

Il n’est pas loin de quatre heures du matin lorsque mon téléphone me réveille. J’y jette un œil, peu réveillé, les paupières encore lourdes de sommeil mais rapidement, celui-ci me quitte. Sans prendre la peine de répondre au message laissé par Polly, je saute dans mes vêtements et me rue dans ma voiture en claquant la porte. Dans la voiture, au volant, j’appelle Shelby, qui passe la nuit chez une amie pour se changer les idées. Répondeur. Je lui laisse un message pour la prévenir même si j’ai des doutes : elle n’allumera sans doute pas son téléphone avant son réveil soit plusieurs heures puis elle se sent moins concernée par l’enfant, encore moins par Polly. Je me gare n’importe comment devant l’hôpital et court jusqu’à l’accueil de nuit. « Polly Vetrov, je viens voir Madame Vetrov », je dis, à bout de souffle à l’agent de garde pour cette nuit. On me demande de patienter et je m’exécute, refusant toutefois de m’asseoir et faisant les cent pas avant qu’on ne vienne me chercher. On m’amène dans un bureau où Polly est assise sur une chaise, la main sur son ventre. Nos regards se croisent alors qu’elle souffre mon prénom. Je m’avance vers le bureau, toujours aussi paniqué et serre la main du médecin. « Monsieur Blackwell-Kors, j’suis … le père du bébé », je balbutie avant de me tourner vers Polly. Je n’y peux rien, je craque et dépose un baiser réconfortant sur sa tempe avant de m’asseoir. « Que se passe-t-il ? », je demande, les sourcils froncés, perdu et surtout, très inquiet. Je pose mon regard sur l’ukrainienne à mes côtés ainsi que sur son ventre rebondi et même si elle m’a demandé de garder mes distances, je craque, je cède : je viens poser ma main sur son ventre pour sentir notre bébé, pour me rassurer.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is  through  you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 19/06/2016
›› Love letters written : 178
›› It's crazy, I look like : BJL
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: just give me a reason. (adrian) Dim 18 Juin - 14:09

Je ne sais pas ce qu’il se passe mais j’espère que tout va bien pour le bébé. Je n’ai jamais connu cela, je ne sais pas de quoi il s’agit mais en tout cas, la douleur est bien trop présente pour que ce ne soit que de simples contractions. Dans le camion, les secours se montrent très gentils et tentent de me rassurer en me disant qu’ils ont déjà vu bien pire. Je n’ai qu’une seule pensée à cet instant : que mon bébé n’arrive pas ce soir. Je n’aurais pas la force ni le courage de le mettre au monde. Et puis, son environnement est bien trop instable, avec le divorce d’Adrian et Shelby. Je refuse que mon bébé vive de telles choses, je veux qu’il naisse dans un environnement stable et serein. Une fois à l’hôpital, le médecin me reçoit au bout de quelques minutes de patience. Adrian ne tarde pas à me rejoindre, tandis que la panique commence doucement à m’envahir. Sa présence me fait un bien fou, même si je suis celle qui ait imposé cette distance entre nous. Le médecin commence à m’ausculter, tandis que je raconte au futur papa ce qu’il se passe. « J’ai eu très mal au ventre, bien plus que d’habitude. J’ai paniqué, c’est trop tôt pour que le bébé arrive. » Le médecin me regarde, rassurant, tandis qu’il dépose le liquide sur mon ventre pour pouvoir y faire une échographie. « Vous avez eu
ou vécu des émotions fortes ces derniers temps ? Ou alors quelque chose qui vous a perturbé ? »
Je regarde Adrian, un brin gênée. « Je… Oui, c’est possible. » Je ne veux pas raconter ma vie au médecin, cela ne le regarde pas. Mais je refuse que mon bébé soit touché par tout ce qui nous arrive. « Ecoutez, tout va bien. Votre bébé est encore bien au chaud mais il va falloir faire attention, rester couchée et au calme. » Chose que je ne sais pas faire, de toute évidence.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is  through  you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 19/06/2016
›› Love letters written : 494
›› It's crazy, I look like : james sexycute lafferty.
family don't end with blood
MessageSujet: Re: just give me a reason. (adrian) Dim 18 Juin - 17:42

Inquiet, je découvre les symptômes de Polly alors qu’on l’installe pour vérifier que tout va bien sur une échographie avec un monitoring. Je suis attentif aux moindres gestes du médecin comme de la jeune femme pour s’installer mais lorsque l’écran laisse apparaître le bébé, je suis complètement subjugué par son image et ne peut pas quitter le moniteur du regard. Comme chaque fois, cela n’étant pas la première fois, les larmes me montent aux yeux alors que le docteur tient un discours rassurant. Il demande toutefois si elle a vécu des choses difficiles. Sans entrer dans les détails, je préfère lui rappeler les circonstances délicates de cette grossesse. « Polly est une mère porteuse », je révèle. Dans tous les cas, ce détail sera connu à la maternité puisqu’il y aura un dispositif spécifique pour Shelby, afin qu’elle établisse le contact avec le nouveau-né. Si elle ne refuse pas de le faire, d’ici là. Je prie pour que cela ne se passe pas ainsi. « Elle vit toute seule, vous pensez que cela est raisonnable ? », je demande, soucieux. J’aide Polly à essuyer le gel de son ventre, délicatement. Cela me permet d’établir un contact entre le bébé et moi mais également entre Polly et moi puisqu’en ce moment, c’est tendu entre nous. Je n’aime pas cette ambiance qui flotte entre nous alors que nous avons pu être si (trop) proches à un moment donné. « Le col n’est pas ouvert ? », je demande au médecin en enchaînant avec deux ou trois autres questions. J’ai besoin d’être rassuré mais également d’avoir un maximum d’informations dans le cas où Shelby appellerait pour savoir ce qu’il en est. « Est-ce qu’elle reste ici en observation ou pas ? ». Je suis conscient d’être typiquement un patient chiant mais je suis inquiet tant pour la jeune femme que pour le bébé. Ce bébé est ma seule chance de devenir papa, j’en suis certain et c’est pourquoi je prends cela si à cœur, peut-être même plus qu’un futur père classique.
Revenir en haut Aller en bas

just give me a reason. (adrian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Downtown l.a :: downtown hospital
-