Partagez|

it's hard to pretend to be a grown-up (nora)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 07/09/2016
›› Love letters written : 113
›› It's crazy, I look like : maddie ziegler
MessageSujet: it's hard to pretend to be a grown-up (nora) Jeu 15 Juin - 8:40


it's hard to pretend to be a grown-up
feat. adriel & nora.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Voilà déjà trois semaines que j’ai pas discuté avec Nora, trois semaines. J’ai décidé de partir de chez elle pour quelques temps, la laissant seule avec son fils, et je ne sais toujours pas si, aujourd’hui, j’ai fait le bon choix. Quand j’étais avec elle, je ne me sentais pas seule. J’avais toujours quelqu’un à mes côtés, toujours quelqu’un pour m’épauler, me faire comprendre que je vaux bien mieux que ce que je pense… mais aujourd’hui, j’en suis plus si sûre. Je les ai laissés comme une gamine impolie alors qu’ils ont tout fait pour que je me sente chez moi en m’accueillant assez rapidement, j’ai une chambre chez eux et Nora, qui n’a pas l’air vachement remontée contre mon départ m’a toujours dit que j’avais une place chez eux, peu importe la raison de ma venue. Putain, Nora… qu’est-ce qu’elle me manque. Je ne parle pas à beaucoup d’adultes au quotidien mais elle a marqué mon existence, et je ne pense pas pouvoir l’oublier un jour. Elle a su m’aider à comprendre qui j’étais, ce que je méritais… C’est-à-dire mieux que mon père. C’est une question sur laquelle je me suis penchée ces derniers temps, et même si j’ai eu du mal avant, aujourd’hui, j’arrive à comprendre ce qu’elle voulait me dire.

Mon père n’est pas quelqu’un de bien. C’est quelqu’un de méchant, d’irrespectueux, d’impoli… qui passait son temps à me mettre sur la gueule et à me demander de faire des trucs pour lui comme si j’étais une simple chose, un petit objet qu’on peut prendre et jeter quand on en a besoin. Ouais, c’est quelque chose que j’ai réussi à comprendre, seule dans cette grande maison, allongée dans mon lit à penser à trois heures du mat parce que j’arrivais pas à dormir… Partir de chez Nora m’a fait mal, ça m’a mise dans une mauvaise position mais il y a au moins un point positif là-dedans : j’ai réussi à comprendre ce qu’elle voulait me dire en y pensant attentivement.

Nora, Ollie me manquent, et aujourd’hui, je n’ai aucun moyen de le leur dire. J’ai beau envoyer un texto à Nora chaque soir pour lui dire que tout se passe bien, j’ai pas le courage de lui dire, de lui faire comprendre que j’aimerais les retrouver, elle et son fils. C’est trop dur, trop dur pour une fille comme moi. Alors, je prends sur moi et je fais mine que les choses vont bien alors que c’est loin d’être le cas. Je cuisine comme je peux, mais financièrement parlant, c’est la galère. La maison n’a pas encore été vendue puisque mon père n’est pas encore en prison mais je sais que le jour où il y sera vraiment, je devrais partir. La maison est un vrai dépotoir, et même si j’essaye de nettoyer ça autant que possible, je galère. Parce que c’est trop dur, parce que c’est trop grand.

J’avais enfin terminé de nettoyer entièrement la maison… à 21 heures, j’y avais passé la journée mais au moins, j’allais pouvoir vivre dans la propreté pendant quelques jours… J’étais posée dans le canapé, les yeux fermés devant l’une de ces émissions de télé-réalité débiles… Putain, qu’est-ce que c’est dur d’être une adulte.




♡ ♡ ♡
MACFLY
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 15/05/2016
›› Love letters written : 919
›› It's crazy, I look like : TatianaMaslany
MessageSujet: Re: it's hard to pretend to be a grown-up (nora) Dim 16 Juil - 18:50

It's hard to pretend to be a grown-up.Nora & Clara ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ) ••• Tu es sortie du rendez-vous avec Irina secouée. Tel un robot, mécaniquement tu marches en direction de ta voiture. Y pénètres et laisse retomber ta tête, ton dos contre le siège. Tu aimerais te retenir, mais ce sont les nerfs qui lâchent et ce n'est qu'en croisant ton regard à travers le rétroviseur que tu aperçois des larmes couler sur tes joues roses. Tu te demandes où est-ce que ça a pu autant merdé. Comment tu as pu laisser faire tout ça... Comment, malgré ta surveillance, le bordel a pu grandir et grandir sans que tu ne l'arrêtes ? Asher, le père de Clara, Miguel... Toi qui aimes avoir le contrôle tu réalises au fil des jours que tu n'en as plus aucun sur ta vie... et tu t'en veux ! Tellement ! Pourquoi tu n'arrives pas à être aussi forte que tu le désires ? Ton père te dirait que c'est parce que ce n'est pas dans ta nature... et tu emmerderais ton père suite à cette remarque parce qu'il vous a abandonnés. Parce que tu t'es sentie abandonnée quand il est décédée et que personne ne pourra jamais combler ce vide. Miguel a eu beau essayer, ta famille a beau vouloir le panser. Ce vide dans ton coeur il reste présent, chaque jour, chaque matin à chaque réveil.

Tu essuies tes larmes de tes deux mains avant de mettre la clé sur le contact. Tu la tournes, le moteur grogne et tu appuies sur l'accélérateur. Tu files en direction des bureaux en espérant que la journée passe vite, pour que tu puisses retrouver ton cocon et ton fils. Malheureusement la journée ne fut pas de tout repos et tu termines dans les alentours de vingt-heures. Fort heureusement dans l'après-midi tu as pu joindre ta soeur pour qu'elle puisse récupérer Ollie. Lorsque tu quittes ton lieu de travail tu décides de passer en coupe vent chez toi, pour prendre une bonne douche, pour te vider la tête avant de rejoindre ta famille. Tu ne fais pas attention à la route que tu prends et ne réalises qu'au dernier que tu empruntes la rue où se trouve l'ancienne maison de Clara. Tu ne peux t'empêcher d'y jeter un coup d'oeil, même si tu te doutes qu'elle est vide. Tu remarques qu'il reste encore quelques bandeaux de la police, ce qui te rappelle de mauvais souvenirs. Tu ralentis devant la maison et il te faut quelques secondes pour réaliser que tu y perçois bien de la lumière à l'intérieur. Surprise tu jettes un coup d'oeil sur le tableau de bord... Vingt et une heure... Quelqu'un squatterait-il la maison de Clara ? Serait-ce le père qui soit revenu dans la maison? Non c'est impossible il est en prison... ça ne peut pas être Clara elle t'a promis qu'elle serait en sécurité chez l'une de ses amies... Elle n'aurait pas pu te mentir. Tu en as toutefois besoin d'avoir le coeur net. Tu te gares un peu plus loin dans la rue. Tu sors de la voiture, ton arme de service bien accroché à ta ceinture. Tu marches à pas de loup en direction de la maison. Ouvre le loquet de la porte d'entrée délicatement et la pousse tout doucement. Fort heureusement elle ne grince pas. Tu marches en direction du salon où tu y aperçois Clara, allongée sur le canapé, somnolente... "Tu te moques de moi ? Je rêve ! Tu préfères vivre ici plutôt que chez moi?" Tu aurais pu être flexible... mais tu ne t'attendais vraiment pas à retrouver Clara dans ce taudis. "Ollie et moi nous nous inquiétons pour ta santé et moi je n'arrête pas de dire à Ollie que tu vas bien, que tu es chez une amie... mais alors là! Pourquoi ?"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 07/09/2016
›› Love letters written : 113
›› It's crazy, I look like : maddie ziegler
MessageSujet: Re: it's hard to pretend to be a grown-up (nora) Mer 26 Juil - 1:40


it's hard to pretend to be a grown-up
feat. adriel & nora.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Je devais premièrement aller chez Hannah, c’était ce que j’avais prévu au départ. Mais quand je le lui ai demandé, elle m’a répondu que je pourrais y dormir de temps en temps seulement. J’avais tellement envie d’arrêter d’être un poids pour les Fint que je ne l’ai pas dit à Nora et que j’ai simplement décidé de partir, de rentrer chez moi sans le lui dire. Même si je me plaisais chez Nora, je ne pouvais m’empêcher de penser à cette maison dans laquelle j’avais déjà beaucoup de souvenirs, qu’ils soient bons ou mauvais… J’y ai grandi, j’y ai passé une bonne période de ma vie et je n’ai pas envie de lui dire au revoir, même si je sais que tôt ou tard j’y serais forcée. Il y a encore les bandeaux des flics à l’entrée de la maison, j’ai quelques soucis par rapport à l’électricité, je sais que d’ici quelques jours, j’aurais plus de télé, d’eau chaude ou d’électricité. Alors quand j’me ferais expulser, quand on viendra pour s’emparer de la maison, je me barrerais par l’arrière et je changerai de vie. J’deviendrai probablement SDF, ou j’trouverai quelqu’un qui me prendra sous son aile et j’deviendrais une tueuse à gage comme Mathilda dans Leon… Ou pas, même si j’avoue que ce serait vraiment cool.

J’avais eu une journée de merde. Je crois que j’ai jamais eu autant de corvées. Repasser mon linge, nettoyer la maison, cuisiner… Vraiment, je sais pas comment font les mères au foyer. Ça me rendrait folle moi, c’est limite pire que les cours, plus crevant, plus chiant. Alors après cette dure journée de travail, j’ai décidé de me caler convenablement dans le canapé pour pouvoir me reposer, regarder la télé puis m’endormir… Mes yeux essayaient peu à peu de se fermer, je décidais de me laisser tomber dans les bras de Morphée quand j’entendis une voix familière me tirer de ce sommeil dans lequel je venais juste de m’installer. Nora. J’ai soudainement ouvert les yeux, me redressant tout en la détaillant curieusement du regard. Pleins d’idées se bousculaient dans ma tête… Elle avait l’air déçue, surprise, qu’est-ce que je suis bête. « Nora… N’importe quoi… C’est pas ce que tu crois, j’te jure… » J’essayais de me trouver une excuse, de me rattraper et de lui faire comprendre que j’avais fait une grosse erreur. Elle s’en doutait probablement, de toute façon. « Hannah pouvait pas me prendre chez elle, j’ai… j’suis venue ici alors, toi et Ollie vous aviez besoin de respirer, j’te jure que c’est pas contre vous. » Je lui avais menti. Dans ces SMS que je lui envoyais quand je lui disais que j’allais bien, que j’étais entre de bonnes mains… J’étais toute seule, sous ma propre emprise. « Tu m’as trop manqué, Nora… » J’espérais m’en tirer d’affaire alors que je venais déjà doucement me blottir contre elle pour la serrer dans mes bras. J’avais passé une mauvaise journée et ça me faisait un bien fou de la voir. Enfin.




♡ ♡ ♡
MACFLY
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 15/05/2016
›› Love letters written : 919
›› It's crazy, I look like : TatianaMaslany
MessageSujet: Re: it's hard to pretend to be a grown-up (nora) Lun 11 Sep - 2:20

It's hard to pretend to be a grown-up.Nora & Clara ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ) •••
Tu es une adulte Nora. Tu dois agir en tant que tel, même si la situation est dure. Tu essayes de retenir tes larmes face à cette adolescente que tu as hébergée le temps de quelques mois. Que tu as pris sous ton aile, que tu as envisagé d'adopter et qui a finalement décidé de partir pour rester en paix avec son père. Tu étais persuadée qu'elle ne serait pas retourné dans ce lieu rempli de mauvais souvenirs et pourtant au lieu de revenir chez toi, dans ce cocon chaleureux elle a décidé de retourner dans ce cimetière. Pourquoi, pourquoi ça te ramène directement à ce passé que tu essayes tant d'oublier. À cet abandon que tu as vécu et que tu as eu l'impression de revivre lorsque Clara a pris la décision de prendre sa vie en main. Sans toi. Elle a beau trouver des excuses et tu as beau les écouter, car cela reste une ado de quinze ans... tes pensées sont embrumées. Elle te prends dans ses bras. Sauf que cette fois-ci tu ne lui rend pas son étreinte. Tel un robot tu t'entends alors dire : "Mais la vie c'est pas ça Clara. Comment tu aurais fait si je n'étais pas passé dans cette rue ? Comment... est-ce que tu serais revenue ? Nous ne sommes pas des personnes qu'on prend et qu'on jette, surtout pas Ollie!" Tu la regarde droit dans les yeux et lui dit : "Je t'adore Clara vraiment. J'aurais aimé que tu sois ma fille... mais ce que tu viens de faire... tu imagines ô combien je me suis inquiétée pour toi! Ô combien Ollie est triste depuis ton départ. Nous ne sommes pas dans une série-télévisée ma belle. Les émotions sont à la foix plus complexes et plus faciles que ça. Tu ne dois pas penser à ma place ce n'est pas ton rôle tu es encore une adolescente Clara!" Dis-tu avant de lui attraper son joli visage. "Je sais que c'est dur d'accepter une place qu'on a jamais pris. Un rôle qui nous fait régresser, qui nous donne moins de responsabilité... mais c'est le rôle que tu dois tenir et que tu dois accepter pour pouvoir bien grandir... Tu comprends?" Malgré la douleur tu essayes de reprendre ton rôle de grande personne, de mère. Tu as déjà débordée il y a de ça quelques secondes, mais tu ne dois plus te le permettre! Car tu n'as pas en face de toi un adulte, mais bel et bien une adolescente totalement perdue qui a besoin d'aide.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 07/09/2016
›› Love letters written : 113
›› It's crazy, I look like : maddie ziegler
MessageSujet: Re: it's hard to pretend to be a grown-up (nora) Ven 22 Sep - 1:17


it's hard to pretend to be a grown-up
feat. adriel & nora.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ma tête dans son cou, mes bras enroulés autour d’elle… Je me calmais, j’écoutais les battements de son cœur qui allait à toute vitesse et j’étais surprise, inquiète de ne pas sentir ses bras venir m’étreindre comme j’en avais l’habitude. Même si Nora n’était pas ma mère et que je n’avais aucun lien de sang avec elle, je l’ai de nombreuses fois vue de cette façon et les câlins pleuvaient quand j’étais encore sous son toit. À chaque fois que je m’approchais d’elle pour lui demander des câlins après une mauvaise journée ou juste par envie d’amour, elle était toujours là pour me réconforter. Ce soir-là, c’était comme si quelque chose s’était brisé. Je ne sentais pas ses bras autour de moi, je n’entendais pas sa voix et son ton réconfortants… Rien de tout ça. À la place, je pensais reconnaître de l’inquiétude, de l’incertitude et une once de haine dans sa voix et bon sang, qu’est-ce que ça me blessait. Elle se sentait mal, elle ne comprenait pas mes faits et gestes… elle voyait tout ça comme une trahison, elle pensait que je jouais avec Ollie et elle alors que ce n’était absolument pas le cas. Elle me parlait comme si je n’existais plus pour elle, j’avais envie de pleurer encore plus. « Je sais… J’ai pas envie de vous jeter, jamais de la vie Nora ! » Nos regards se croisaient et se figeaient lentement… Elle me l’annonçait, je le ressentais dans l’ambiance qui s’était installée dans la pièce, j’avais fait une énorme connerie… mais je n’arrivais pas vraiment à la comprendre, je ne comprenais pas ce que j’avais fait d’aussi mal… J’étais juste une gamine seule et perdue qui essayait de se reprendre en main avec beaucoup de difficulté. Ses mains sur mes joues, des larmes étincelantes se mirent à couler le long de celles-ci… « Nora… je te jure que c’est pas du tout ce à quoi je pensais… J’ai été débile, j’ai pas réfléchi. Je suis vraiment désolée, excuse-moi… » Je la regardais dans les yeux, en larmes… Ce n’était pas la première fois que je pleurais ni la première fois que je faisais une erreur, mais c’était sûrement la plus grosse que j’avais faite jusque là. Nora a toujours voulu m’aider, elle m’a prise sous son aile, m’a hébergée et m’a fait vivre de très bons moments quand c’était loin d’aller bien et moi, je l’ai rejetée comme si elle ne comptait pas pour moi… Je m’en veux. Terriblement.



♡ ♡ ♡
MACFLY
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 15/05/2016
›› Love letters written : 919
›› It's crazy, I look like : TatianaMaslany
MessageSujet: Re: it's hard to pretend to be a grown-up (nora) Ven 13 Oct - 0:21

It's hard to pretend to be a grown-up.Nora & Clara ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ) •••
C'est en regardant, en observant le comportement de l'adolescente que tu réalises que tu es allé trop loin dans tes propos. Que tu n'aurais pas dû laisser tes émotions te submerger. Ce n'est encore qu'une enfant et tu l'as oublié le temps d'un court instant... Pourtant c'est un point important. Un détail qu'il ne faut pas oublier. Certes, Clara est mûre, mais elle mérite d'avoir une belle vie et de recevoir une aide quoi qu'il arrive. Tu as été, il fut un temps cette épaule qui l'a aidé à garder la tête en dehors de l'eau, à la relever et tu ne dois pas faillir à la première difficulté. Vous en avez vécu des choses et ce n'est pas la naïveté de Clara qui doit gâcher cela. Tu la prends alors dans tes bras. Sèche tes larmes par la même occasion avant de s'occuper de celle de l'adolescente. "Bon... Ça ne sert à rien de remuer le couteau dans la plaie n'est ce pas? Ce que tu as fait n'était vraiment pas malin, mais je sais que tu ne pensais pas à mal d'accord ?" Dis-tu en essayant de prendre les rennes de la situation. "Je crois en toi et je crois au fait que tu es faite pour réaliser de grande chose ma petite Clara et que tu le veuilles ou non, ce soir tu dors à la maison... à nos côtés ! Évidemment si tu le désires, si tu préfères prendre un nouveau départ... j'appellerais les services sociaux et nous agisserons de tel sorte à ce que tu ne vive plus seule. Je te promets Clara. C'est terminé la solitude." Dis-tu d'une voix plus assurée. "Eh puis je ne veux plus t'entendre dire que tu es débile d'accord? Tu es intelligente. Bien plus que tu ne le crois te ce que tu as fait... c'est de l'autodéfense." dis-tu en esquissant un léger sourire. "Comme moi et mon comportement puéril de tout à l'heure. Parfois l'homme agis d'une manière que personne ne peut véritablement comprendre, lui-même à parfois du mal à donner des explications sur ses gestes... Et c'est encore plus compliqué lorsqu'on est adolescent." dis-tu en la regardant droit dans les yeux. "Et toi tu as beau avoir une force surhumaine... tu restes encore une ado... qui a pleins de choses à apprendre et pour cela il faut que tu vives dans un bon cadre. Tu n'es pas d'accord?" dis-tu avant de jeter un coup d'oeil aux alentours de la pièce. "C'est toi qui a tout rangé ?" Demandes-tu bien que tu devines déjà la réponse. ank">©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


MessageSujet: Re: it's hard to pretend to be a grown-up (nora)

Revenir en haut Aller en bas

it's hard to pretend to be a grown-up (nora)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: South l.a :: nothing like home
-