Partagez|

confidences to confidences (basher)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 06/10/2014
›› Love letters written : 12476
›› It's crazy, I look like : the absolute kitten, max irons.
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: confidences to confidences (basher) Jeu 8 Juin - 10:30

La naissance de nos jumeaux est imminente ainsi que mon opération curative, visant à soigner mon cancer de la prostate. Autant dire que je suis dans un état de nervosité inédit. D’ordinaire, je ne suis pas tant angoissé et les choses ont toujours tendance à me passer par-dessus, sans qu’elles ne me marquent plus que cela. Celles-ci me perturbent profondément, sans doute parce qu’elles changeront indéniablement ma vie à partir du moment où elles se produiront. Ce matin, j’ai un rendez-vous de planifier avec Bash Jacobson, cet homme avec qui mes relations sont si complexes. D’un côté, il est l’ancien petit-ami de mon épouse ; de l’autre, il est le nouveau président directeur général de l’entreprise que j’ai fondé et a accepté de m’offrir un nouveau poste après la trahison que j’ai faite à mon affaire. S’il m’inspire de la sympathie, il évoque également le danger, à mes yeux. Bien que j’aie confiance en Diane, j’ai constamment peur qu’elle m’abandonne à son profit. Heureusement, depuis qu’il est devenu père, ma crainte s’est apaisée ; il me semble d’autant plus qu’il est actuellement en relation avec une jeune femme. J’entre dans l’immeuble qui abrite Erotica et présente mon badge de salarié – bien que je sois actuellement en arrêt maladie – à la sécurité avant de me diriger vers le secrétariat qui fut le mien pendant presque dix ans. « J’ai rendez-vous avec Monsieur Jacobson », j’annonce, tout en sachant pertinemment que je n’ai pas à mentionner mon identité. Les anciens salariés me connaissaient déjà et les nouveaux sont au courant du désastre que j’ai commis au sein de cette entreprise. La secrétaire me fait patienter un instant avant de finalement me faire entrer dans le bureau de Bash. Je me dirige vers lui, un léger sourire courtois aux lèvres et lui tends la main afin de le saluer. « Tu vas bien ? », je m’enquis poliment.
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 12/02/2016
›› Love letters written : 2044
›› It's crazy, I look like : Jamie Dornan.
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: confidences to confidences (basher) Ven 9 Juin - 8:34

Basher


Même des ennemis peuvent se respecter.


›››››››››››››››››››››››››››››››››


Cela ne fait que quelques jours que tu as gagné le procès concernant la garde de ta fille, après avoir fêté cela comme il se doit en compagnie de Charlie, tu ne peux qu'être heureux et dans un sens, t'as pas l'habitude de l'être. Non généralement t'es souvent de mauvais humeur, t'es jamais content, on pourrait même te qualifier comme étant une personne susceptible, tes employés ne savent jamais quel sera ton humeur quand il te voit débarquer au bureau, ils appréhendent toujours une mauvaise réaction et depuis le temps les habitués sont entraînés, ils se préparent toujours à l'avance. Ouais ma parole t'es putain d'heureux, sur ton visage on dirait que quelqu'un t'a placardé sur ta bouche une affiche avec un sourire idiot. Mais t'es un homme, un pdg haut placé, t'es connu et reconnu, tu sais te montrer professionnel, alors quand tu mets les pieds chez Erotica ce matin, tu restes impassible, tu sais que les gens sont au courant du procès, les magazines et les journaux télévisés n'ont cessés d'en parler. C'est pourquoi la plupart te regardent pour voir quel est ta réaction, mais t'en a aucune, t'es neutre, tu salues seulement la galerie et tu montes dans ton bureau. T'as un rendez-vous avec Monroe, c'est pas ton ami, c'est plus tellement ton ennemi, vous vous parlez, vous discutez, c'est déjà beaucoup pour deux hommes tels que vous. Quand ta secrétaire te prévient que Asher est sur place tu lui dis de le faire monter. Tu le vois débarquer quelques minutes après. Tu te relèves pour lui serrer la main qu'il te tend et tu lui adresses un léger sourire pour accompagner le tout. « Très bien. » T'es pas du genre à exposer ta joie et ta bonne heureux à tout va, surtout envers des personnes qui ne sont pas tellement proches de toi. Asher et toi vous vous parlez parce que vous travaillez ensemble, à part cela, rien ne vous relie réellement à part Diane, mais c'est encore une autre histoire. « Et toi? » Tu sais qu'il est malade, il t'en a parlé dernièrement puis en cela se voit physiquement parlant, il est plus mince que d'ordinaire, sa peau est plus pâle et son visage plus creusé. « Je ne sais pas si tu es au courant mais de ce que l'on me dit il y aurait une des filles, d'ailleurs elle figure dans le magazine de ce mois-ci, qui aurait avoué dans une interview qu'un des hommes de l'équipe aurait abusé d'elle. » Tu sais pas qui dit vrai, ton personnel ou cette fille sortie de nulle part, mais t'es certain que tu vas vite découvrir l'envers du décor et pour cela tu veux l'aide de ton ami-ennemi. « L'interview n'est pas encore sortie, disons que j'ai réussi à repousser la publication. » Tu sais qu'il n'est plus censé travailler, mais il connait cette entreprise mieux que toi, il a déjà certainement dû gérer ce genre de drame à une époque alors qui ne tente rien n'a rien.
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 06/10/2014
›› Love letters written : 12476
›› It's crazy, I look like : the absolute kitten, max irons.
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: confidences to confidences (basher) Ven 9 Juin - 11:08

Nous nous serrons la main puis je m’installe sur un siège libre face à celui de Bash que j’ai occupé durant tant d’années. Chaque fois, j’ai le même pincement au cœur mais je ne peux que m’en vouloir. Bash me demande comment je me porte. Je hausse des épaules. « Ca va », je réponds avec un sourire en coin. En réalité, je ne suis pas au mieux de ma forme. J’ai récemment perdu du poids, je manque cruellement de sommeil et je suis terriblement angoissé à l’approche de l’opération et de l’accouchement de Diane. Bash prend immédiatement la parole pour évoquer un problème actuel, un potentiel scandale pour l’entreprise. Je l’écoute attentivement tout en me frottant le menton. Est-il, indirectement, en train de me demander un conseil ou m’’expose-t-il simplement la situation pour me mettre au courant ? Je l’ignore. « C’est déjà arrivé dans le passé, en 2009, si ma mémoire est bonne et ce n’était pas vrai. Notre fille avait fait ça pour obtenir plus d’argent », dis-je, me souvenant de cette affaire que mon meilleur ami (ancien) et collaborateur, avait géré d’une main de fer avant que nous ne parvenions à un procès qui nous aurait mis sur la paille. Je m’empare de l’exemplaire du magazine posé sur le bureau de Bash et le feuillette. Je le coince à une page et le tend à Bash. « Si c’est elle, je ne suis pas surpris : c’est une joueuse de poker qui a déjà été endettée plus d’une fois ». Je connais parfaitement mon personnel du moins celui que j’avais embauché moi-même avant de perdre la présidence de l’entreprise. « Tu l’as convoqué pour en parler ? Et le mec, ça serait qui ? », je demande, curieusement. Malgré le fait que je ne sois plus qu’un banal employé et que j’ai de plus gros soucis à l’heure actuelle, je ne peux pas m’empêcher de m’inquiéter. Mon téléphone vibre bruyamment dans ma poche. Je le consulte discrètement mais m’excuse tout de même, conscient de l’impolitesse du geste. « Désolé, je suis … enfin, voilà quoi, elle devrait accoucher bientôt »
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 12/02/2016
›› Love letters written : 2044
›› It's crazy, I look like : Jamie Dornan.
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: confidences to confidences (basher) Mar 20 Juin - 18:16

Basher



›››››››››››››››››››››››››››››››››


Il n'y a plus vraiment d'hostilité entre Asher et toi, c'est toujours légèrement tendu mais c'est différent, tu n'as plus envie de le tuer dés que tu aperçois son visage désormais. C'est déjà une bonne chose non? Tu sais qu'il y aura toujours une certaine tension entre lui et toi certainement dû au fait que ton ex-copine est sa femme, mais Diane ne signifie plus la même chose pour toi, depuis que tu as Lana dans ta vie et surtout depuis que Charlie s'est vue lui voler cette place dans ton cœur. Cela dit tu sais bien que Monroe aura toujours cette méprise pour toi la concernant et dans un sens tu comprends, vous êtes pareils tous les deux. Tu n'y vas pas par quatre chemins ce matin, un gros scandale risque de ternir l'image de la boîte et ce n'est absolument pas ce que tu as envie, tu sais que Asher connaît l'entreprise comme sa poche et qu'il a déjà eu affaire à ce genre de conneries c'est pourquoi tu n'as pas hésité à le convoquer dans ton bureau. Tu lui exposes les faits et rapidement et tu apprends que jadis une fille avait déjà voulu faire la même chose pour de l'argent. Instinctivement tu émets une sorte de grognement en signe de contrariété, t'as autre chose à foutre que de gérer les gamineries de ces filles. Tu lâches un soupir en regardant Monroe face à toi. Tu lui prends le magazine des mains en hochant la tête pour lui indiquer que c'était bien elle.  « Effectivement c'est bien elle.  » Tu réfléchis avant de lever les yeux au ciel.  « C'est dommage elle avait du potentiel. Puis il faut se l'avouer, elle est canon ! » Tu ris, amusé parce que c'est entièrement la vérité, même Asher ne peut le nier.  « Je t'ai fait venir parce qu'il me semblait bien que tu avais déjà eu affaire à ce genre d'histoire dans le passé. T'es plus à même de m'aider à régler rapidement ce problème.  Le type c'est Tim Hooks celui qui fait les réglages lumières pendant les séances. » Alors que tu t'apprêtes à continuer, t'es coupé dans ta phrase par le téléphone de Asher, généralement tu détestes ce genre d'interruptions, mais tu sais que Diane est sur le point d'accoucher alors... Pour une fois tu laisses couler. T'es gentil comme patron, toi, quand tu veux. Il s'excuse, tu hausses les épaules.  « On dirait que t'es légèrement stressé, ça va? » Tu souris, amusé parce qu'en réalité t'étais pareil avant la naissance de Lana.
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 06/10/2014
›› Love letters written : 12476
›› It's crazy, I look like : the absolute kitten, max irons.
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: confidences to confidences (basher) Mar 20 Juin - 19:03

J’écoute attentivement mon patron et je souris, content d’avoir visé juste. Avec les années de travail à cotoyer des femmes qui vendent leurs corps dans la pornographie pour s’enrichir, j’ai appris à reconnaître les sincères de celles qui sont prêtent à tout pour des dollars supplémentaires. « Pas étonné », je répète. Je l’ai embauché y’a quelques années, cette femme mais elle a déjà été source de problèmes et si ma mémoire est exacte, elle a déjà eu un avertissement pour un comportement répréhensible dont je ne me souviens plus, toutefois. Bash m’explique qu’il m’a appelé car il sait que j’ai déjà géré de telles situations et cela me fait plaisir qu’il me prouve sa confiance toute relative, ainsi. J’attends l’identité de l’homme accusé et lorsque Bash me la révèle, j’éclate d’un rire franc. « Impossible », je dis catégorique. Je calme mon hilarité avant d’expliquer le pourquoi du comment à Bash. « Tim a toujours été discret là-dessus et ici, je suis certainement le seul à le savoir mais … il est homosexuel », j’explique. Je crois en son orientation sexuelle et je ne vois pas comment un homme qui en aime d’autre peu abuser d’une femme. Je fronce des sourcils en cherchant pourquoi il se retrouve mêlé à cette histoire. En vain. Puis, Bash me demande comment je vais car je suis parais angoissé. « Légèrement ? Très », je rectifie. « Diane arrive à terme, comme tu le sais et l’accouchement est imminent. Cela me stresse. Un bébé, c’est déjà angoissant mais deux en même temps, j’flippe totalement ». Je sais que là-dessus, Bash, jeune père, peut me comprendre et c’est pourquoi je me risque à demander poliment : « comment tu as géré les jours précédents l’accouchement de Stella ? ». Cela m’écorche de prononcer ce prénom et même si cela signifie que Lana n’aura pas toujours sa maman à ses côtés, je suis très content que cette folle n’ait pas la garde de la petite Lana. Elle n’aurait pas grandit dans un univers stable. Bien que Bash travaille beaucoup, je sais qu’il l’élèvera convenablement et Charlie également, que tu connais. « Diane est si frêle, si fragile et là, on a juste l’impression qu’elle va exploser. Elle semble aussi à bout de forces et je me demande où elle va pouvoir tirer l’énergie d’accoucher deux fois dans la même foulée »
Revenir en haut Aller en bas

confidences to confidences (basher)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Downtown l.a :: business district
-