Partagez|

cause i'm just holding on for tonight (lizzy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
❉ my way home is  through  you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 21/04/2017
›› Love letters written : 232
›› It's crazy, I look like : daniel wolfie sharman
family don't end with blood
MessageSujet: cause i'm just holding on for tonight (lizzy) Lun 22 Mai - 21:22

Il y a plusieurs jours de cela, Elizabeth a passé la nuit à la maison. C’était une première pour elle, pour moi aussi du moins de dormir avec une autre femme que mon ancienne fiancée et collègue, Cora. Depuis, nous nous voyons très régulièrement si ce n’est pour dire tous les jours, en dehors du gang. D’ailleurs, concernant les raisons de ma venue dans cette organisation de malfaiteurs, j’ai accumulé un bon nombre de preuves. Il m’en faut d’autre, je le sais mais cela commence à porter ses fruits d’autant plus que depuis que Lizzy m’a accordé sa confiance, les autres suivent également. En compagnie d’un membre du gang, je me rends à une livraison d’armes pour faire les manipulations et régler tout cela. Cela se passe sans embûches et de façon idéale. Nous rentrons tranquillement, plutôt satisfaits de nous ou du moins en apparence car mon âme de flic souffre de mettre en circulation des armes. Nous en profitons même pour aller manger dans un fast food et j’en apprends davantage, des petits ragots sur quelques membres du gang. Rien qui ne puisse m’être utile et rien concernant Elizabeth, ce qui me soulage. Car s’il y a bien une chose qui me tracasse, c’est de m’attacher de plus en plus à elle mais de devoir la foutre derrière les barreaux, inévitablement, au terme de mon infiltration. Je préfère d’ailleurs ne pas y penser pour ne pas avoir le cafard. Il m’indique que plusieurs membres de l’organisation se retrouvent dans un bar du quartier et m’invite à les rejoindre. J’opine du chef, acceptant l’invitation : c’est l’occasion rêvée pour amasser des preuves. Ainsi, quelques heures plus tard, après avoir été visité ma famille, je tente de me faire un chemin dans la foule dansante d’un bar plutôt mal fréquenté certains soirs. Je porte un jean huilé, plutôt moulant ainsi qu’un tee-shirt blanc qui met parfaitement bien en valeur mes muscles. Je me dirige vers un carré VIP réservé à l’occasion et un vigile me laisse y pénétrer. Dans cet espace, il n’y a que des membres du gang. L’alcool coule à foison et certains corps dansent, entrelacés. Du regard, je cherche Elizabeth, ignorant si elle sera là ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is  through  you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 17/04/2017
›› Love letters written : 174
›› It's crazy, I look like : Danielle Campbell
family don't end with blood
MessageSujet: Re: cause i'm just holding on for tonight (lizzy) Lun 22 Mai - 21:44

Depuis quelques jours, Elizabeth ne comprenait pas vraiment ce qui lui arrivait. Elle se sentait bien, elle était heureuse. La jeune femme avait envie de voir à longueur de journée Calvin, d’être dans ses bras, de sentir ses lèvres sur sa peau, d’entendre sa voix. Depuis qu’ils avaient dormi ensemble, ils n’avaient pas passé une seule journée sans se voir. Mais Lizzy était perturbée. Qu’est ce qui lui arrivait ? Pourquoi sentait-elle son cœur s’affolait lorsqu’elle le voyait entrain dans une pièce ? Pourquoi avait-elle ce besoin constant de sentir son odeur masculine ? Elle ne comprenait pas et cela la perturbait plus qu’elle ne voulait bien l’admettre. Ce jour là, ils n’avaient pas travaillé ensemble. Lizzy était restée au QG pour une affaire de la plus haute importance et Calvin était parti pour un trafic d’armes. La jeune femme s’était concentré sur sa mission haut placée et ne l’avait fini que tard dans la soirée. Elizabeth n’avait pas eu de nouvelles de Calvin et elle s’était dit que c’était une bonne idée pour essayer de se changer les idées. Et, quoi de mieux pour se changer les idées que se rendre dans un bar dansant et draguer ? Rien selon la délinquante. Le sexe était son moyen préféré pour mettre de côté ce qui la tracassait. Ce soir, elle avait besoin de penser à autre chose que Calvin. Elle avait besoin de se prouver que le jeune homme n’était pas aussi important pour elle que ce qu’elle pensait. Elle devait se persuader qu’il était comme tous les autres hommes avec qui elle avait couché. C’était beaucoup trop dangereux de s’attacher à quelqu’un. Elle ne pourrait pas supporter perdre une personne qu’elle aimait. Lorsqu’elle était arrivée dans le bar, l’ambiance battait déjà son plein. Elle s’était rapidement rendue au bar pour se commander une bière. Elle ne buvait jamais de choses fortes dans les bars pour conserver sa lucidité. Elle n’était quand même pas folle. Elle devait être assise depuis une dizaine de minutes lorsqu’un homme, grand, brun, les yeux verts l’invita à danser. Avec un sourire ravageur, elle replaça une mèche de cheveux derrière son oreille avant de prendre la main tendue. Elle n’avait pas mis longtemps avant de pêcher un poisson. Ils se dirigèrent donc vers la piste de danse et commencèrent à danser l’un contre l’autre. Leurs corps étaient serrés comme s’ils essayent de fusionner. Quiconque voyait leurs mouvements ne pourraient les qualifier que de sensuels. Les intentions des deux danseurs n’étaient pas difficiles à deviner.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is  through  you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 21/04/2017
›› Love letters written : 232
›› It's crazy, I look like : daniel wolfie sharman
family don't end with blood
MessageSujet: Re: cause i'm just holding on for tonight (lizzy) Lun 22 Mai - 21:58

Mon regard s’arrête sur un duo de danseurs qui attire toute l’attention des conviés. Ils dansent de façon décadente et indécente, comme s’ils étaient dans un lit en train de coucher ensembles bestialement. Du moins, en métaphore. Il ne me faut que quelques secondes pour reconnaître la jeune femme qui danse et la déception est brutale : c’est Elizabeth. Je serre le poing tout en secouant doucement la tête, de dépit. Mais bon sang, à quoi je m’attendais ? Je ricane, dépité par ma propre naïveté. Elizabeth l’a toujours dit : c’est un électron libre, elle couche avec qui elle l’entend. Elle ne m’a rien promis et ne partage aucune de mes valeurs. Contre toute attente, moi qui ne boit jamais d’alcool hormis un verre de vin, peut-être trois fois dans l’année, je me dirige vers le bar et interpelle le serveur en lui demandant n’importe quoi tant que c’est fort. Il s’exécute et je m’empresse de boire une première gorgée qui me fait grimacer et me rappelle pourquoi je déteste boire. Pourtant, je me force à boire mon verre en entier, très vite, avant de me retourner vers Elizabeth et son partenaire, toujours aussi collés-serrés. Cela ne s’arrange pas avec un zouk. Je fulmine et cela ne fait que s’amplifier en voyant la foule les huer, les applaudir, les encourager à aller encore plus loin dans la vulgarité. J’ai envie de vomir. Je suis jaloux, oui, clairement. Finalement, je me lève de mon tabouret et tape l’épaule de l’inconnu. « Je peux ? », je demande en le fixant dans les yeux tandis qu’il se retourne pour me regarder. « Tu vois pas que j’suis en train de la serrer ! Vas t’en choper une autre », répond-il. Je penche la tête sur le côté, faisant craquer ma nuque puis fait craquer mes doigts. Ce mec ne fait visiblement pas parti du gang et a réussi à se hisser dans le carré VIP d’une façon que j’ignore. Visiblement, la jalousie me donne de l’audace car je me surprends à rétorquer : « Essaie de la choper quand t’auras trois poils sur la queue et que tu tiendras plus de trois minutes, d’accord ? »
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is  through  you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 17/04/2017
›› Love letters written : 174
›› It's crazy, I look like : Danielle Campbell
family don't end with blood
MessageSujet: Re: cause i'm just holding on for tonight (lizzy) Lun 22 Mai - 22:15

La soirée s’annonçait plutôt pas mal. Elizabeth avait trouvé un homme avec qui elle allait pouvoir passer la nuit, histoire d’oublier Calvin. Et ça lui convenait très bien. Mais apparemment, c’était sans compter sur l’homme que ne désirait voir pour rien au monde ce soir. Elle ne l’avait pas remarqué, elle ne savait même pas qu’il était dans ce bar. D’ailleurs comment ça se faisait qu’il soit ici ? C’était tellement peu son genre de se rendre dans ce genre d’endroit. Elle n’aurait pas du tomber sur lui. Et pourtant… il était là, entrain de tapoter l’épaule de sa future conquête pour lui faire comprendre qu’il devait dégager. L’homme fit très clairement comprendre à Calvin de lui foutre la paix mais il ne lâcha pas le morceau et lui répondit de manière plutôt agressive. Sentant que les choses allaient dégénérer, Elizabeth se détacha de son partenaire de danse et tira Calvin par la manche pour l’entrainer plus loin vers le bar. Elle venait très clairement de gâcher sa nuit de plaisir et d’oubli. Arrivée au bar, elle commanda froidement deux verres de whisky. Elle en tendit un à Calvin « Tu bois » ordonna t-elle. Sa voix ne laissait place à aucun refus. Elle but son verre d’une traite et se retourna vers le jeune homme les mains sur les hanches. Ses yeux lançaient des éclairs. Elizabeth était dans une colère noire. Elle venait de perdre son échappatoire, sa façon de se changer les idées, de se prouver qu’elle ne ressentait rien pour Calvin. Et à cause de qui ? De celui là même qu’elle voulait oublier. « J’peux savoir ce que tu fous là ? Tu te prends pour qui ? » commença t-elle. « T’as cru quoi ? Que parce que j’avais couché avec toi, t’avais le droit de me donner des ordres et de commander ma vie ? J’fais ce que je veux de mon corps. T’as compris ? » dit-elle de manière très menaçante en le pointant du doigt. Au fur et à mesure qu’elle s’énervait, elle plantait son doigt dans le torse du jeune homme pour lui faire comprendre qu’elle n’appréciait pas. « Maintenant, tu vas me foutre la paix et je vais essayer d’aller rattraper le coup. Capiche ?
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is  through  you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 21/04/2017
›› Love letters written : 232
›› It's crazy, I look like : daniel wolfie sharman
family don't end with blood
MessageSujet: Re: cause i'm just holding on for tonight (lizzy) Lun 22 Mai - 22:30

Elizabeth nous éloigne de la foule. A-t-elle honte d’être vue avec moi ou est-ce pour pouvoir parler librement ? Je l’ignore. Au bar, elle commande deux whisky et m’ordonne de boire un des verres. Je ne peux pas refuser face à un ton autoritaire. Je l’imite et fait couler l’alcool ambré d’une traite dans ma gorge. Je grimace. C’est absolument dégueulasse ! Nous avons beau avoir trente centimètres de différence, Elizabeth n’a jamais été aussi effrayante que maintenant du haut de son mètre cinquante cinq. Un frisson de peur me parcourt. Comment puis-je avoir aussi peur de cette femme que j’ai réussi à adoucir, tant bien que mal, ces derniers jours ? Son ton est froid, sec et cassant comme jamais. Même lors de notre première mission, elle n’était pas aussi méchante dans son intonation. Elle enfonce son doigt dans mon torse à mesure qu’elle parle et s’énerve, sans même se rendre compte, je crois, qu’elle me fait mal. Son ongle s’enfonce dans ma chaire. Je grimace de douleur. D’un mouvement de la main, j’éloigne la sienne de mon torse et recule. Je la fixe, les sourcils froncés, autant déboussolé, triste qu’en colère. Et moi qui pensait bêtement que peut-être, entre nous, ça aurait pu être différent parce que je suis le premier homme avec qui elle a dormi, plusieurs fois même. Je n’arrive même plus à la regarder tant ma déception est forte. Je ressens comme un pincement au cœur qui me fait réaliser que je tiens à elle bien plus que je ne le laisse paraître. Je ne sais même pas quoi dire. Je n’ai aucun mot qui me vienne pour répondre à ce qu’elle me dit alors qu’elle déclare avec fermeté retourner draguer l’homme qui dansait avec elle juste avant mon interruption. « Il ne te fera pas jouir comme moi », c’est la seule chose que je trouve à dire en me penchant à son oreille avant de tourner les talons pour m’éloigner et commander des shots. (…). Elizabeth continue de danser avec l’inconnu alors que j’ai vidé un plateau complet de shots et que je sens les premiers effets de l’alcool. Cela me donne un brin d’audace pour me décider à aller interpeller l’une des rares filles du gang et lui rouler une pelle monumentale à un mètre d’Elizabeth et sa girouette, espérant sincèrement la faire réagir. Pourtant, malgré l’alcool, je me sens sale de faire ça, d’embrasser une totale inconnue sans sentiments et par provocation. Cette fille me fait perdre la tête, définitivement.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is  through  you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 17/04/2017
›› Love letters written : 174
›› It's crazy, I look like : Danielle Campbell
family don't end with blood
MessageSujet: Re: cause i'm just holding on for tonight (lizzy) Lun 22 Mai - 23:07

Heureusement, son poisson ne fut pas dur à ferrer de nouveau. Il devait vraiment avoir envie de se taper quelqu’un ce soir et semblait avoir jeté son dévolue sur elle. Elizabeth reprit rapidement sa danse et les mains du mec ne tardèrent pas à venir se balader sur son corps. Mais ça n’avait plus le même impact qu’avant, plus la même sensation. Les paroles de Calvin raisonnait dans sa tête. Il avait tellement raison. Jamais cet homme ne lui donnerait un orgasme. Jamais il ne lui donnerait du plaisir. Celui avec qui elle avait voulu couché précédemment, la dégoutait maintenant. Ce n’était pas ses mains qu’elle voulait sentir sur son corps mais celles de Calvin, ce n’était pas ses lèvres qu’elle voulait sentir se poser sur son cou mais celle de Calvin. Cependant, elle luttait pour parvenir à oublier cette conversation, mettre de côté ce qu’il venait de se passer. Elle devait absolument se prouver qu’elle n’avait aucun sentiment pour Calvin, qu’il ne comptait pas pour elle. Que même si elle avait dormi avec lui, elle pouvait toujours se détacher de sa présence. Une vingtaine de minutes passèrent avant que le mec fou d’envie ne lui propose d’aller chez lui pour tirer son coup. Elizabeth n’avait qu’une seule envie refuser. Elle s’apprêtait néanmoins à dire oui quand elle aperçut Calvin, sa langue fourrée dans la bouche d’une greluche du gang. Son sang ne fit qu’une tour et elle planta le mec en plein milieu de la piste de danse pour se diriger vers Calvin et l’autre bécasse. Elle se plaça derrière la fille, et la fit reculer en lui assénant un « Dégage » bien senti. La fille allait riposter mais quand elle reconnut Elizabeth, elle dut prendre peur et partit en courant. La jeune femme planta alors son regard menaçant vers le jeune homme. Si elle avait des flingues à la place des yeux, il serait certainement mort sur place. « T’as rien de mieux à foutre sérieux ? Te taper des espèces de déchets du gang ? ». Sa voix claquait comme un fouet. Elle était folle de rage et surtout folle de jalousie. « Tu prône la pudeur et ose dire que tu n’as connu que deux femmes mais tu te rattrapes bien à ce que je vois » lâcha t-elle méchante comme jamais elle ne l’avait été. « Mais tu sais quoi, elle ne pourra pas te donner autant de plaisir que moi je t’en donne » lança t-elle ironiquement en reprenant les paroles prononçaient par Calvin plus tôt. « Faut faire la différence entre une salope et une femme libérée. ». Sa main la démangeait. Elle n’avait qu’une envie, le gifler avec une puissance. Elle se sentait comme trahie.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is  through  you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 21/04/2017
›› Love letters written : 232
›› It's crazy, I look like : daniel wolfie sharman
family don't end with blood
MessageSujet: Re: cause i'm just holding on for tonight (lizzy) Mar 23 Mai - 9:37

Je jubile intérieurement lorsque je découvre Elizabeth, envoyant paître sa collègue. Toutefois, lorsque je vois cette dernière partir en courant, je n’ai plus de doutes sur l’éventuel état de colère de la jeune femme. J’en prends toute la mesure lorsqu’elle m’adresse un regard si noir que si un regard pouvait tuer, je serai mort dans la seconde. Elle m’envoie paître sur le motif de ma pudeur mais cette fois, je n’ai rien à en redire dans la mesure où elle a raison. Ce que je viens de faire n’a aucunement sa place dans mes valeurs et les contre d’une puissante manière dont j’aurais honte, lorsque les vapeurs de l’alcool seront dissipées. « J’ai eu un bon prof », je réplique avec sarcasme. Il faut vraiment que j’arrête de la fréquenter : je commence à parler comme elle quand elle est en colère et ce n’est pas une chose que j’apprécie entendre et encore pire, dire. Elizabeth reprend mes propres propos. « Parce que t’as couché avec elle et tu connais ses performances ? », je réponds avec arrogance en référence directe avec sa bisexualité que j’ai eu tant de mal à accepter lorsqu’elle me l’a avoué (et encore maintenant). « Il faut que tu m’expliques, Elizabeth. Il y a dix minutes, tu m’envoies paître quand par jalousie, j’essaie de faire partir ce mec mais tu fais exactement la même chose ». Jaloux, oui, j’ai enfin prononcé le mot. Je suis jaloux et j’ose l’admettre. Je me pense l’arête du nez. J’ai beaucoup trop bu et je me sens déjà mal, doublé à cette situation ça n’arrange rien. « Sauf qu’une fille comme toi, ça ne peut pas être jalouse alors c’est quoi, le souci ? », j’ose demander. Elizabeth a trop d’hommes (et de femmes) à ses pieds pour perdre son temps avec la jalousie, surtout pour un mec comme moi, j’en suis certain. « Tu ne peux pas t’amuser ainsi avec mes nerfs, Elizabeth ».
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is  through  you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 17/04/2017
›› Love letters written : 174
›› It's crazy, I look like : Danielle Campbell
family don't end with blood
MessageSujet: Re: cause i'm just holding on for tonight (lizzy) Mar 23 Mai - 11:27

L’alcool semblait délier la langue de Calvin et le rendait beaucoup plus hargneux qu’il ne l’avait jamais été avec elle. C’était peut-être pour cela qu’il ne buvait jamais, il avait certainement l’alcool mauvais. Elizabeth poussa un profond soupire en se pinçant l’arête du nez. « Si tu veux vraiment tout savoir, même moi je ne m’abaisserai pas à coucher avec elle » répliqua t-elle narquoisement. « Tu sais que son job c’est de faire la pute pour le gang quand même ? » dit-elle en retenant à grande peine un rire mauvais. « Mais je commence vraiment à m’inquiéter pour ton homophobie ça s’est sûr. Ton meilleur ami devrait faire attention. » Il n’était pas difficile de voir que Calvin avait un véritable problème avec le fait qu’elle couche avec des femmes, sa réaction de la dernière fois et sa remarque aujourd’hui le prouvait. La jeune femme allait répliquer une nouvelle fois comme elle savait si bien le faire quand Calvin prononça un mot qui la laissa sans voix. Jaloux ? C’était donc ça ce cinéma ? Il était jaloux ! La colère de la jeune femme venait de fondre comme neige au soleil. Alors qu’elle aurait du paniquer de la révélation du jeune homme, elle s’en réjouissait presque. Elle comptait un minimum pour lui. « Parce que tu crois que je joues avec tes nerfs peut-être ? C’est toi qui joues avec les miens » rétorqua t-elle sans colère cette fois-ci. Elle semblait plus désespérée qu’autre chose. « Peut-être faudrait-il envisager la possibilité que en effet je sois jalouse qu’une autre fille pose les mains sur toi » avoua t-elle à demi mot. Elle se passa une main sur le visage dépitée. « Putain mais c’est pas vrai » s’exclama t-elle de désespoir avant de faire demi-tour et s’éloigner de Calvin. Elle se dirigea vers le bar et commanda leur alcool le plus fort qu’elle avala cul sec. Elle ne pouvait pas être jalouse. Elle ne pouvait pas tenir à Calvin à ce point. Elizabeth ne prenait même pas en compte qu’elle venait de le planter en plein milieu d’une conversation tellement elle était perturbée par ce qui se passait à ce moment là.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is  through  you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 21/04/2017
›› Love letters written : 232
›› It's crazy, I look like : daniel wolfie sharman
family don't end with blood
MessageSujet: Re: cause i'm just holding on for tonight (lizzy) Mar 23 Mai - 11:57

Elizabeth descend sa collègue et m’apprends sa fonction au sein de l’organisation mafieuse. J’en reste choqué. Je ne savais pas. J’ai pris la première qui tombait sous la main juste pour énerver la jeune femme et cela ne m’aide pas à me sentir mieux, loin de là. Cela ne va pas en s’arrangeant lorsqu’Elizabeth affirme ouvertement que je suis homophobe. Je sais que je ne le suis pas. J’ai été élevé avec des valeurs qui n’acceptent pas l’homosexualité mais ma rencontre avec mon meilleur ami m’a appris à accepter un amour unisexe. Je ne m’explique pas pourquoi je réagis si mal face à la bisexualité d’Elizabeth. Ses propos me heurtent et me blessent. La jeune femme semble admettre à mi-mots qu’elle est jalouse. Je fronce des sourcils. « Alors pourquoi tu fais exactement ce que tu ne voudrais pas que je fasse, en supposant que tu sois réellement jalouse ? », je demande, perdu. Elle me laisse en plan pour aller boire un énième verre alors que la simple idée d’en boire un nouveau me donne la nausée. Je sens déjà poindre un affreux mal de tête. Il me faut plusieurs secondes avant de réagir et de la rejoindre alors que le serveur s’apprête à remplir de nouveau son verre. Je pose ma main sur le dessus du verre pour l’en empêcher. « Ca ira », je lui dis. Il accepte sans rechigner et s’éloigne alors que je prends place sur le tabouret aux côtés de Lizzy. Je m’accoude au bar, posant ma tête sur ma main en soupirant. « Je ne supporte pas de te voir avec quelqu’un d’autre, Elizabeth. Rien que de penser à ce qu’il s’imaginait te faire me rend malade », j’avoue à voix basse, presque dans un murmure. Dès le départ, je savais que cette histoire n’amènerait rien de bon et j’avais raison.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is  through  you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 17/04/2017
›› Love letters written : 174
›› It's crazy, I look like : Danielle Campbell
family don't end with blood
MessageSujet: Re: cause i'm just holding on for tonight (lizzy) Mar 23 Mai - 12:59

Assise au bar, la jeune femme ne cessait de penser. Son cerveau tournait à 100 à l’heure alors qu’elle réfléchissait à ce qui était entrain de lui arriver. Comment pouvait-elle être jalouse ? Pourquoi avait-elle envie d’embrasser Calvin lorsqu’il lui avait annoncé qu’il était jaloux également ? Toutes ses questions tournaient en boucle dans sa tête sans qu’elle ne parvienne à trouver de réponse. Alors que la délinquante tendait son verre vide au barmaid pour être resservi, une main se plaça dessus. La voix qui retentit dans son dos lui fit tout de suite comprendre qu’il s’agissait de Calvin. Alors il l’avait suivi finalement. Elle lui jeta un coup d’œil dépité avant de dire plus pour elle même que pour lui « M’empêche même de boire maintenant ». Le jeune homme s’installa à ses côtés. Il ne semblait pas être dans un meilleur état que lui. Elle ne pouvait plus fuir la conversation. Elle n’avait plus d’excuses. Elle allait devoir affronter ses peurs, elle qui aimait tant fuir. Quand il lui fit sa révélation, elle releva ses grands yeux bleus vers lui. Son cœur battait dans sa poitrine sans qu’elle ne puisse le calmer. « Et tu crois que j’ai envie de te voir fourrer ta langue dans la bouche de cette guenon peut-être ? » s’exclama t-elle. « Ça me donne envie d’étriper quelqu’un rien que d’y penser » dit-elle en frappant le bar du poing s’attirant des coups d’œil anxieux des clients autour. « Je comprends pas ce que tu veux Calvin. Je comprends pas ce que tu me fais. Tu es entrain de bouleverser tous mes principes, toutes mes règles. Je ne sais plus comment agir » avoua t-elle sa voix augmentant à chaque mot qu’elle prononçait. « Comment je dois me comporter ? Je dois arrêter de faire ce que j’ai toujours fait pour tes beaux yeux ? C’est ça ? » demanda t-elle cherchant une explication sur la manière dont elle devait agir. De manière implicite, la question portait également sur ce qu’elle ressentait et qu’elle n’arrivait pas à comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is  through  you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 21/04/2017
›› Love letters written : 232
›› It's crazy, I look like : daniel wolfie sharman
family don't end with blood
MessageSujet: Re: cause i'm just holding on for tonight (lizzy) Mar 23 Mai - 13:14

Boire n’est pas la solution pour fuir la conversation : il faut que nous l’ayons, tôt ou tard, après nos attitudes respectives de ce soir. Je l’observe, inquiet, attendant qu’elle me parle, qu’elle daigne me répondre et me fournir des explications afin que je sois moins perdu. « Donnant – donnant », je réponds simplement en haussant des épaules lorsqu’elle me dit qu’elle n’avait pas envie de me voir rouler une pelle à cette fille. Elizabeth s’emporte. Quant à moi, j’essaie de rester calme malgré l’alcoolémie qui déforme légèrement mes humeurs. Je serre le poing puis le relâche, faisant de nouveau craquer mes doigts. « Ce que je veux, c’est ne pas voir et ne pas savoir quand tu vois quelqu’un d’autre que moi… », je lui avoue. J’aimerai même qu’elle ne voit personne d’autre mais je ne peux pas brimer la liberté d’une femme libre et libérée comme Elizabeth. « Tu bouleverses également mes principes et mes valeurs, Elizabeth », je réponds, plus doucement, plus calmement. « J’ai attendu mes vingt-cinq ans pour coucher avec une femme que j’ai fais attendre plus d’un an et toi, tu débarques et en à peine dix jours, je perds la face et ne contrôle strictement plus rien quand t’es à mes côtés ». Il me semble que sa dernière réplique est davantage pour elle-même que pour moi si bien que je ne sais pas quoi ajouter. « Dès que tu es dans la même pièce que moi, j’ai qu’une envie c’est de t’arracher tes fringues et te faire l’amour et … c’est tellement pas moi, ça », je lui confie en détournant le regard face à cet aveu. « Je n’ai qu’une chose à te dire : fais ce que tu as envie de faire », je dis simplement en observant à droite à gauche certaines personnes qui nous regardent curieusement. Ils n’entendent pas mais voient visiblement que quelque chose se trame.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is  through  you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 17/04/2017
›› Love letters written : 174
›› It's crazy, I look like : Danielle Campbell
family don't end with blood
MessageSujet: Re: cause i'm just holding on for tonight (lizzy) Mar 23 Mai - 13:32

Elizabeth soupire lourdement en se prenant la tête entre les mains. Que devait-elle faire ? Que devait-elle dire ? Elle ne savait plus. Elle avait l’impression d’être entrain de perdre Calvin et ça elle ne le voulait absolument pas. Peut-être devrait-elle arrêter de lutter ? Peut-être devrait-elle se concentrer sur le moment présent et stopper d’avoir peur ? Elle n’arriverait jamais à avancer dans sa vie si elle continuait à penser qu’elle ne devait s’attacher à personne de peur de perdre cette personne. Elle passa une main dans ses longs cheveux avant de prendre un élastique sur son poignet et de les nouer en un chignon défait. Une fois fait, elle retourna son attention sur le jeune homme. « Tu penses peut-être que tu es le seul à ressentir ça ? Tu crois que parce que j’ai de l’expérience, je me contrôle mieux ? Je contrôle plus rien quand t’es à côté de moi et c’est la première fois que ça m’arrive. Les autres c’était de la baise, toi c’est tellement plus. » murmura t-elle de manière à peine audible. Elle n’était même pas sûre que Calvin parvienne à l’entendre. Elle sentait qu’elle allait certainement regretter ce qu’elle allait dire mais elle ne pouvait pas se permettre de perdre celui qui était entré dans son cœur si rapidement. « Ne voyons personne d’autre alors. Que toi et moi. Personne d’autre ? Ça t’irais ? » demanda t-elle sans le regarder. Elle venait de faire un gros pas en avant et elle espérait que Calvin s’en apercevrait. Parce que ce qu’elle venait de dire ne lui ressemblait pas du tout. « Voilà ce que je veux ! Que tu sois le seul à profiter de mon corps. Et… qu’il n’y est que moi qui pose les mains sur toi. Deal ? » continua t-elle. Bon, bien entendu, elle devait faire ressentir cela comme un marché. Mais elle ne serait pas Elizabeth si elle n’était pas un minimum à faire passer ce qu’elle voulait pour des affaires et de la compétition.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is  through  you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 21/04/2017
›› Love letters written : 232
›› It's crazy, I look like : daniel wolfie sharman
family don't end with blood
MessageSujet: Re: cause i'm just holding on for tonight (lizzy) Mar 23 Mai - 13:49

Plus que de la baise. Ses mots résonnent dans mon esprit alors qu’un sourire satisfait s’affiche sur mes lèvres. Je ne peux pas réprimer mon sourire en entendant cela et j’éprouve une grande satisfaction. Je ne peux pas cacher mon étonnement lorsque la jeune femme propose soudainement que nous ne voyons personne d’autre, ni elle ni moi. « Tu veux que nous ayons une relation exclusive ? », je demande, interpellé, pas certain d’avoir compris. Elizabeth, qui tient tant que cela à sa liberté, proposerait donc que nous ne couchions qu’ensemble ? Pour moi, ce n’est pas un problème dans la mesure où j’ai une sexualité restreinte à elle seule mais pour elle, c’est un cap, non ? « Ca marche », je réponds alors qu’elle me réexplique le terme du contrat. Normalement, quand on passe un deal, on se serre la main mais là, c’est absolument ringard. Je ne sais pas quoi faire pour conclure ce deal. Je finis par me lever, légèrement chancelant et lui tendre la main pour qu’elle la prenne afin de l’amener sur la piste de danse. Je ne vois pas ce qu’il y a de compromettant à danser entre collègues, d’autres le font également en ce moment-même. Je me colle contre elle et soupire d’aise en sentant son corps contre le mien. Cette sensation est agréable, indescriptible. Je me penche pour venir murmurer quelques mots à son oreille. « Je te promets que dès que j’ai retrouvé ma sobriété, je te fais l’amour comme jamais pour que tu ne regrettes pas ce choix ». Ah, l’audace de l’alcool, encore une fois ! Rien que de penser à coucher avec elle, un frisson me parcourt et est facilement perceptible. Je me sens faible, affreusement faible et surtout, dans une merde sans nom. Dans quoi je m’embarque, encore ?
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is  through  you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 17/04/2017
›› Love letters written : 174
›› It's crazy, I look like : Danielle Campbell
family don't end with blood
MessageSujet: Re: cause i'm just holding on for tonight (lizzy) Mar 23 Mai - 13:59

Pourquoi devait-il donc mettre des mots comme relation et exclusif dans une même phrase quand elle s’était donnée tant de mal à ne pas le faire ? Elle se pinça l’arête du nez en faisant un geste de la main. « Ouais, c’est ça ! Exclusifs » lâcha t-elle peut-être un peu trop brutalement. Mais cela lui coutait de dire cela. Elle qui n’avait pas connu de relations de plus de trois jours, venait de s’embarquer dans une histoire sans nom. Eve allait littéralement la tuer, sans parler de Rebecca. Elle déglutit avec difficultés en pensant à la façon dont sa meilleure amie allait réagir avant de secouer la tête pour se changer les idées. Penser à tout cela, n’était certainement pas la meilleur idée du siècle. Quand il lui tendit la main pour la conduire sur la piste de danse, elle hésita quelques secondes. Etait-ce prudent ? Tous les membres du gang étaient ici. Mais après tout, ça n’était qu’une danse. La jeune femme prit la main tendue et alla danser avec lui. Ce n’était pas du tout le genre de danse qu’elle avait eu tout à l’heure. Ils se contentaient de se serrer l’un contre l’autre profitant du contact de leurs corps l’un contre l’autre. « Tu sais que je crois que je vais te faire boire de l’alcool plus souvent Cal. T’es beaucoup plus fun. Et ta proposition est plus que tentante. Tu es sûre de vouloir attendre d’avoir dessoulé ? » lui murmura t-elle en se rapprochant de son oreille. Puis, elle s’éloigna un peu passant la langue sur sa langue inférieure de manière outrageusement sexy et indécente. Pourquoi devraient-ils attendre alors qu’ils avaient toute la nuit devant eux ? Et puis, Calvin ne faisait vraiment rien pour tarir le feu qui brulait en elle. Comment pouvait-il être si désirable ? Et il disait qu’elle ne pensait que avec ses hormones. Qu’est ce qu’elle devrait dire alors ? « Ou, on peut rester là à danser si tu préfères » ajouta t-elle pour ne pas qu’il pense qu’elle était obsédée.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is  through  you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 21/04/2017
›› Love letters written : 232
›› It's crazy, I look like : daniel wolfie sharman
family don't end with blood
MessageSujet: Re: cause i'm just holding on for tonight (lizzy) Mar 23 Mai - 14:16

« Je tiens à mon foie, Lizzy », je réplique alors qu’elle songe à me faire boire plus souvent. La dernière fois que j’ai bu autant devait être à ma majorité, il y a presque dix longues années. Pourtant, je suis certain de vouloir attendre d’avoir décuvé. Je veux tout ressentir, je veux tout vivre et m’en souvenir parfaitement, comme les autres fois. J’opine du chef de bas en haut, affirmant ma volonté de lui résister alors que nous dansons l’un contre l’autre. Je me fiche des regards. Nous sommes suffisamment discrets le reste du temps pour que personne ne se doute de ce qu’il se trame entre nous. « Je suis un piètre danseur », je rigole. Ma danse est beaucoup plus mécanique et nettement moins sensuelle que celle du partenaire de danse d’Elizabeth en début de soirée. Pour brouiller les pistes, je ne reste que deux danses, pas plus. A contre-cœur, je m’éloigne de la jeune femme pour me diriger vers le bar et demander un verre d’eau au serveur qui semble surpris par une telle demande. J’affirme cela et une fois servi, je liquide mon verre d’une traite en espérant bêtement dissiper les effets de l’alcool. Assis sur mon tabouret, je m’empare de mon téléphone et adresse un message à Lizzy. « On se rejoint dehors ? ». J’ai une petite idée en tête si bien que je n’attends pas sa réponse et quitte directement la boîte en saluant ici et là quelques pseudo-collègues du gang. Je m’éloigne de la porte de la boîte de nuit et referme ma veste en cuir. Je fais quelques pas en attendant la jeune femme, espérant qu’elle me rejoigne. Nerveusement, je joue avec mes clefs de voiture tout en évitant de fixer la porte du night club car c’est inutile hormis m’angoisser davantage sur la venue ou non d’Elizabeth.
Revenir en haut Aller en bas

cause i'm just holding on for tonight (lizzy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: South l.a :: velvet underwear
-