Partagez|

We Like 2 Party ft Belle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 08/04/2017
›› Love letters written : 160
›› It's crazy, I look like : Sophie Turner
family don't end with blood
MessageSujet: We Like 2 Party ft Belle Lun 15 Mai - 1:17


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
We Like 2 Party

Malone se dépêcha de prendre ses clefs et de vérifier son reflet dans la grande psyché qui trônait fièrement dans son entrée. Elle avait fait simple ce soir:  jean et débardeur noir avec son sempiternelle perfecto de cuir . La jeune femme espérait que ça ne choquerait pas trop celle qu'elle allait chercher . En effet le programme de la soirée se jouait avec une certaine Belle qui avait plutôt tendance à la voir dans une tenue un peu plus adapté au travail, jupe tailleur et juste ce qu'il fallait de sexy en haut pour ne pas se désavouer elle même. La jolie rousse avait prit ses habitudes dans la pâtisserie de la non moin jolie asiatique. Ramener de l'alcool à ses futurs clients, ou des acheteurs potentiels était devenu un prétexte trop facile pour elle d'en boire aussi... A noter que le problème se posait aussi avec les sucreries mais la génétique avait si bien fait les choses que ça ne se voyait en rien dans sa silhouette... en tout cas pas encore mais il faudrait qu'elle songe à se calmer tout de même si elle voulait toujours rentrer dans sa garde robe.

Satisfaite, elle alla rejoindre sa voiture, son adorée, sa Frieda . Ses parents lui avaient offert à ses 18 ans et depuis elle en avait fait de la route, de Londres jusqu'ici et l'avait même amené au porte de l’Église le jour de son mariage .  Rien de plus normal quand on pensait que c'était par l'intermédiaire de la voiture et d'une contravention qu'elle avait rencontré Lysandre. Mais il n'était pas temps de penser à l'échec de son mariage puisque cela faisait des mois qu'elle n'avait pas rencontré le jeune homme, ses yeux noirs et ses boucles brunes . Cela rendait la façon dont elle occupait ses soirées et ses nuits beaucoup plus faciles ,se jetant dans les fêtes et la luxure.

Il était convenu qu'elle aille rejoindre Belle à son adresse pour qu'ensemble elles prennent le taxi. Malone n'avait pas envie de devoir promettre la sobriété à sa nouvelle... amie ? Malone pouvait être un modèle de sociabilité mais le milieu dans lequel elle évolué était parfois trop … superficiel ? C'était tous des artistes et même si elle savait lire leurs vérités dans leurs œuvres, parfois , en soirées , elle n'en voyait que mieux le rôles qu'ils tenaient. Alors oui elle trouvait dans la personnalité de Belle quelque chose de frais. Celle ci ne connaissait pas encore très bien la ville et naturellement Malone s'était proposé de lui faire visiter les endroits amusants où elle était certaine qu'elle ferait sensation.

Arrivée au lieu de rendez-vous elle alla chercher la bonne porte à laquelle frapper. Ceci s’avéra être plus compliqué que prévu. Une fois certaine de ne pas déranger quelqu'un à 8 heures du soir elle sonna chez la belle Belle et attendit qu'on lui ouvre mais n'oubliant pas avec humour de répondre à l'interphone « C'est votre marraine la fée ! J'’espère que vous n'avez pas revêtu de guenille Belle sinon je vais mettre votre garde à robe sans dessus dessous ! »

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 07/05/2017
›› Love letters written : 19
›› It's crazy, I look like : Ha Yeon Su
family don't end with blood
MessageSujet: Re: We Like 2 Party ft Belle Mar 16 Mai - 22:01

Un peu de rouge sur mes lèvres, un peu de noir sur mes yeux. De l’or à mon cou, des cristaux à mes oreilles, pour capter la lumière. Un peu de rose à mes joues.

Mon reflet me renvoie un regard critique, me dévisage, sous toutes les coutures, tire une mèche de cheveux en arrière, en libère une autre, serre le cuir de ma veste rouge sur ma robe noire. J" tournoie et me contemple.

Suis-je assez bien?
EN ai-je fait trop?
Ou pas assez?

Ce n’est pas tout à fait la première soirée, la première sortie. Ce n’est pas vraiment une première fois ? Pas aussi angoissant. Mais… c’est ma première exploration de la vie nocturne qui ne soit pas solitaire, la première fois que quelqu’un me guidera, m’accompagnera. Pas vraiment une amie… Il faut se connaître bien plus que cela, pour ces mots-là. Une connaissance. Une cliente sympathique… Un sourire pour rompre la solitude, une chance incroyable.

J’ai sauté sur sa proposition.
Je n’ai pas hésité…
Pas une seconde.
Pas même une fraction.

La solitude me collait au corps comme la fermentation à un cadavre, la larve à une chair pourrissante… La solitude m’engluait, me rendait folle. Me tuait à petit feu, contaminait,, gangrénait mes joies, mes silences, mes humeurs.

Presque folle. Presque sans voix, sans foi, sans rire, sans joie. Je n’avais plus rien de tout ça.

Je ne sais où elle m’emmènera, Malone. Ce qu’elle me fera voir, faire, vivre, qui je croiserai, ce que je dépenserai, avec qui je rirai… Je ne sais rien de tout cela. Juste que j’aurai d’autres conversations que les dialogues télévisés, les discussions via ordinateur interposé, et l’ennui sans fin de la télé réalité.

C'est plus difficile que je en le pensais, l'amitié... Les amitiés neuves, lorsque l'on s'est totalement dépouillé des anciennes, et qu'on a oublié la formule magique pour en tresser de neuves.

Mais il y a cette soirée. Cette sortie. Cela me suffit… c’est une promesse suffisante pour coller à mes lèvres de rouge teintées un sourire éclatant, à mes pas un sautillement impatient, à mon regard un éclat lumineux. Cela a éclairé toute ma journée...

Le son strident de l’interphone m’arrache à ma contemplation, et je sautille, une chaussure à la main, jusqu’à pouvoir appuyer sur le bouton.

« C'est votre marraine la fée ! J'’espère que vous n'avez pas revêtu de guenille Belle sinon je vais mettre votre garde à robe sans dessus dessous ! »

« Oh… Mais marraine ! Je n’ai que des guenille, je comptais sur votre magie, ce soir, pour me transformer ! »

Avec un rire étouffé, je lui ouvre, lui indique de monter (3e étage, 3e porte… je laisse ouvert !), et, assise dans le canapé, me penche pour nouer les brides de mes sandales. Peut-être ma tenue ne convient-elle pas du tout à ce qu’elle à en tête ?

Mon appartement n’est pas rangé. N’est jamais rangé… Si elle doit fouiller dans mes affaires… Bah, j’espère qu’elle n’est pas vite effrayée. Ou elle fuira… et je me retrouverai seule… et je l’étranglerai si elle ose se présenter à nouveau dans ma boulangerie. Faut pas déconner...
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 08/04/2017
›› Love letters written : 160
›› It's crazy, I look like : Sophie Turner
family don't end with blood
MessageSujet: Re: We Like 2 Party ft Belle Mer 17 Mai - 22:35


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
We Like 2 Party
Malone sourit en poussant la porte du vestibule et monta jusqu'au 3éme étage, le cœur léger. Oui c'était l'état d'esprit qu'elle comptait bien garder le plus longtemps possible dans cette soirée. Ses journées au travail n'était pas passionnantes. Elle devait gérer tout un tas de soucis d'artistes , et ces derniers semblaient en ce moment un peu trop centrés sur leurs problèmes personnels pour pouvoir pondre des œuvres intéressantes. Cela faisait du deal quand on faisait son job. Elle devait s'assurer du bien être de ses protégés ou à défaut rendre leurs malheurs productifs. En tant que passionnée d'art, elle savait elle même combien peindre, sculpter, dessiner ou même gribouiller pouvait servir de thérapie. Mais en ce moment c'était à peine si elle ne devait pas tenir le pinceau pour eux, ou pire servir de conseillère matrimonial, quand on pensait à l'échec de son mariage et à sa relation avec la gente masculine qui s'en suivait, c'était franchement d'une ironie presque cruelle. Alors à part juger de la symétrie d'une sublime pâtisserie qu'elle aurait envie de goûter en une seconde , elle n'avait pas envie de parler chevalet, tube de peinture ou bien même pioche !

Devant la porte de son rendez-vous, elle frappa tout de même avant de rentrer la tète telle une petite sourie d'un mètre 75, avant de faire pénétrer le reste dans cet appartement où elle n'avait jamais mit les pieds. Elle fût tenter de regarder autour d'elle, comme la curieuse qu'elle était bien trop souvent en allant rejoindre Belle. L'appartement pouvait au moins se vanter de sembler occupé mais elle n'aurait clairement pas pu en faire un quelconque reproche. La jolie rousse n'avait jamais été le modèle parfait de la femme au foyer des années 40, non elle savait que la vie d'une femme active devait forcément empiéter sur le temps dédié au ménage. Alors si elle avait vraiment eu de la magie en elle, nul doute qu'elle s'en serait servi pour s'épargner aussi cette peine.

Elle alla lui faire la bise avant de prendre sa main pour la faire tournoyer sur elle même en riant . «  Très bien, tata Malone est contente , elle ne devra pas sortir sa baguette magique ! Cela sera parfait pour l'occasion ! » L'association de leurs vêtements de cuirs, le rouge des cheveux de Malone associait à la robe de Belle en faisait la parfaite combinaison . Nul doute que les deux jeunes femmes auront leurs entrées où elles voulaient et surtout accès au carré Vip d'un des endroits les plus branchés du moment . « J'appelle le taxi pour qu'on fasse une plus belle entrée qu'avec ma voiture et on y va ça te va ? » En effet Frieda était un ses biens avec la charge sentimentale la plus lourde, mais on s'attendait rarement à voir deux femmes aussi apprêtées à en sortir, tout au plus un jeune étudiant fauché. Si les gens savaient la somme dépensée juste pour la maintenir dans cet état , les gens traiterait Malone de folle. Elle sortit son portable et fit ce qu'il était convenu rapidement avant de se retourner vers Belle. « Alors une idée d'où je t’emmène ? Pas trop nerveuse que je puisse t'emmener dans un terrible guet apens où je te dépouillerai de ton âme ? » La jeune femme pris un air qui se voulait mystique avant de tirer la langue à sa vis à vis . Oui elle était de bonne humeur !
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

We Like 2 Party ft Belle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: memories are important
-