Partagez|

La belle colère w/Clare

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ my way home is  through  you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 24/07/2016
›› Love letters written : 217
›› It's crazy, I look like : ShawnAshmore
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: La belle colère w/Clare Mar 2 Mai - 0:37



       

         
La belle colère.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Il faut que tu saches que… j’ai jamais arrêté de penser à toi. Même quand nous étions fâchés, je pensais à toi tous les jours, d’une manière ou d’une autre…
Will & Clare
Cela fait plus d'un mois que tu n'as plus de nouvelle de Clare. Plus d'un mois que tu erres dans ta routine. Que tu reprends un train de vie sans véritable envie. Les menaces sont de moins en moins fréquentes,
tu reçois encore des regards noirs, mais tu les évites. Kara et toi essayez de reprendre une vie normale, même si au fond vous savez pertinemment que cela ne signifie plus grand chose pour vous.
Vous vous demandez bien si un jour la banalité de la vie reviendra dans votre champ de vision? Vous êtes victimes de l'acte affreux qu'à pu provoquer votre frère avant de décéder. Tu n'es plus en colère.
Certes l'incompréhension est là toujours présente au fond de toi... elle n'est pas prête de disparaître... mais tu as envie de dépasser tout ça. De grandir et de ne plus te faire bouffer ou encore entraîné par le fond. Tyler ne doit plus avoir ce pouvoir sur toi. Tu as flanché une fois, mais pas deux. Tu as promis à Kara de rebondir et c'est ce que tu fais tout doucement. Certes ta vie n'est pas trépidante, mais ça fait du bien de réaliser qu'à la fin de la journée tu as fait ton boulot, bien. Que tu as rencontré des gens sympathiques, bienveillants et que tu manges un bon repas avec ta soeur avant d'aller te coucher et de passer une nuit rêveuse. Imaginant une réalité parallèle, une relation avec une jolie brune aux yeux bleus et tu te réveilles chaque matin, pensif. Te demandes où elle est... ce qu'elle fait. Le téléphone fixe sonne. Tu te lèves difficilement de ton lit, enfiles un slip et alors que tu ouvres la porte de ta chambre, tu attrapes un t-shirt en vol et l'enfiles savant de ne répondre au combiné. "Allo? Will Caulfield à l'appareil?" Tu as toujours cette petite appréhension lorsque tu décroches, pourtant cette fois-ci tu réalises très vite que tu n'as pas à avoir peur. C'est la justice, qui te rappelle que tu fais partie d'un jury aujourd'hui et que ta présence est fortement est recommandé. Tu soupires, tu avais oublié ce petit détail dans ton agenda. Tu confirmes ta venu et file dans la salle de bains te préparer.

Tu arrives devant le palais de justice. Tu te sens mal à l'aise dans ce costume, ça fait bien longtemps que tu n'en avais pas porté. Tu trouves ta position future assez ironique. Tu vas devoir juger si oui ou non l'accusé est coupable. Est-ce que c'est normal d'avoir un rappel de Tyler? Tu prends une grande inspiration avant de filer en direction de l'accueil où l'on t'indique la procédure et la salle à rejoindre. Il te faut une bonne dizaine de minute avant de retrouver la bonne pièce et lorsque tu y pénètres, tu remarques que tu es légèrement en retard. Tu t'installes à côté d'une jeune femme. Vous vous saluez, on vous présente le cas. Un meurtre. L'ironie est au goût du jour. Tu écoutes attentivement les accusations... lorsque tu entends derrière ton dos l'ouverture de la porte principale. Une autre personne en retard. "Bon maintenant que je vous ai... Mademoiselle vous êtes en retard... bon asseyez-vous. Vous avez toutes les données dans les dossiers. Je vous laisse en discuter... vous avez une heure." La personne dirigeante, après ses dernières instructions sort de la pièce et tu te permets de jeter un coup d'oeil sur la retardataire qui n'est autre que Clare. Surpris, tes yeux s'agrandissent, prêt à sortir de leur orbite. Tu as l'impression de rêver. Les discussions commencent à fuser autour de toi et personne n'a l'air partant pour l'aider. Tu prends alors ton dossier et va t'asseoir à ses côtés. "Salut..." dis-tu avant de sourire légèrement. "Je suis... très surpris de te voir ici." dis-tu avant de rire légèrement par cette situation des plus surprenantes. "mmmh. Alors nous sommes dans un cas de meurtre... un gamin est accusé de meurtre. Dans une rue à South L.A. Apparemment ce serait une histoire de gang. Tout est dans le dossier." Tu essayes d'agir le plus normalement possible, même si une part de toi est plus que content de la voir.  

CODES ET AVATARS BY MAY


         
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 24/07/2016
›› Love letters written : 42
›› It's crazy, I look like : jessica stroup
family don't end with blood
MessageSujet: Re: La belle colère w/Clare Mar 16 Mai - 18:23

La vie à Paris se passe merveilleusement bien. Ici, je ne suis pas cette femme qui a menti à tous. Je ne suis qu’une pauvre inconnue, que certains trouvent même sympathique aux premiers abords. Tout se passait pour le mieux, je commençais tout juste à avoir une vie sereine et paisible, bien que baignée par l’ennui et le manque de Will. Jusqu’à ce matin, où j’ai reçu un appel plutôt étrange et inattendu. Une invitation à comparaître, mais du côté des jurés cette fois. Autant dire que je n’ai pas trop eu mon mot à dire, car paraît-il qu’il s’agit d’un devoir de citoyen. Je suis donc montée dans le premier avion, laissant toute cette vie que je venais tout juste de construire, pour quelques jours je l’espère. Et c’est ainsi que je me suis retrouvée ici, la boule au ventre à l’idée de revenir dans cette ville qui m’a tant fait souffrir. Cette ville qui me déteste, tout autant que je la déteste. Vais-je avoir la chance de croiser quelqu’un que je connais ? J’en doute. Les gens qui étaient autrefois mes proches m’évitent, ne pensent même plus à moi. J’ai changé, pourtant. Rien que dans ma façon d’être, de m’habiller. Mais aussi mes cheveux, désormais plus courts. Je me sens bien dans ma peau et dans mon esprit, j’espère d’ailleurs que cette nouvelle Clare respire la sérénité d’un point de vue extérieur. Malheureusement pour moi, prise dans ma rêverie, je ne remarque pas l’heure. Je suis désormais en retard et je risque bien de me faire remarquer. Une chose que j’aurai préféré éviter mais qui pourtant, se passe bel et bien. Je me retrouve dans une pièce, où je dois étudier un dossier. Les choses vont trop vites, je ne comprends rien et m’installe docilement. « Veuillez m’excuser. » Je souffle, tout en essayant de rassembler mes esprits et mes affaires. La personne s’en va et je regarde autour de moi. Personne ne semble me regarder, ni même vouloir s’associer à moi pour préparer le dossier. Mon regard croise celui d’un homme qui me semble familier, jusqu’à ce que la surprise s’invite sur mon visage. Un sentiment qui semble partagé et pourtant, il ne tarde pas à venir s’asseoir près de moi. Will… Mon cœur bat beaucoup trop vite, d’un coup. « J’ai été appelée, je n’ai pas eu d’autre choix que de revenir. Mais ce n’est que temporaire, je repars dès que c’est terminé. » Je n’ai plus rien qui me retient ici, il devrait pourtant le savoir puisque je me suis livrée à lui. « Super… Et bien je suppose que le chef de gang veut lui faire porter le chapeau, un classique. » Je dis alors, sans parler trop fort pour ne pas que les autres nous fassent une quelconque remarque. « Tu sais, je peux l’étudier seule. Tu n’as pas besoin de jouer les âmes charitables. » Je suis toujours en colère, effectivement. Mais je me canalise, pour rester aussi courtoise que possible.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is  through  you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 24/07/2016
›› Love letters written : 217
›› It's crazy, I look like : ShawnAshmore
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: La belle colère w/Clare Mer 17 Mai - 19:04



       

         
La belle colère.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Il faut que tu saches que… j’ai jamais arrêté de penser à toi. Même quand nous étions fâchés, je pensais à toi tous les jours, d’une manière ou d’une autre…
Will & Clare
Elle est de nouveau à tes côtés. Tu es installé auprès d'elle. Tu sens qu'elle n'est pas à l'aise. Tu pourrais essayer de la rassurer, mais tu prends quelques minutes à l'observer. Elle s'est coupée les cheveux. Cela lui va bien. C'est une nouvelle Clare qui se présente devant toi. Mais à quel point ? C'est une question qui te taraude dans un coin de tête, mais que tu ne préfères pas écouter, continuant ton observation. Ton regard tombe sur ses courbes. Des bribes, des souvenirs te revienne en mémoire.Tu déglutis. Tu n'as pas le droit d'avoir des regrets. C'est toi qui lui a demandé de partir. C'est toi qui a refusé à un futur à deux. Il faut donc que tu te ressaisisse. La réponse de Clare te fais d'ailleurs très vite revenir sur terre. "Bien sûr, tu as dû te créer une nouvelle vie à Paris.. Tu as certainement des obligations. Tout à fait." dis-tu replongeant ton nez dans l'affaire judiciaire dans laquelle vous avez été convoqués. Sa remarque te fais sourire. Celui-ci tu ne peux le retenir. "C'est vrai que tu es une experte dans les affaires criminelles. J'avais oublié qu'en plus d'être gérante d'un café, tu étais détective à mi-temps." Une taquinerie. Tu ne te rappelles plus la dernière fois que tu en a lancé une à son égard. Va-t-elle y répondre ? Elle risque de la comprendre de travers ? De quelle nature va être sa riposte ? De toute façon tu l'as lancé dans la mare, tu ne peux reprendre tes paroles.

Sa dernière remarque en dit long sur l'état de votre relation et encore si on peut utiliser ce terme. Car au vu du ton employé, Clare n'est clairement pas contente de te retrouver ici. Tu lui réponds alors d'un ton plus serein : "Je suis d'accord... mais je me disais que ça serait bien de faire équipe. On pourrait de cette manière parler." Je ne peux pas imaginer ne pas te parler alors que tu es à quelques mètres de moi, que je n'arrête pas de penser à toi. Jour et nuit. Tu hantes mon esprit et je sais que te laisser partir était une erreur. Que la vie a beau être compliqué aujourd'hui, elle le sera toujours et que je n'aurais tout bonnement jamais du te laisser partir. Que j'étais effrayé à l'idée que tu puisse me rendre heureux... car je ne pensais pas mériter cet amour. Car je ne me pensais pas légitime, pas après la mort de Tyler... mais ce qu'à fait mon frère, ce n'est pas ce que j'ai fait, ce ne sont pas mes actes. Nous avons eu beau faire partie d'une paire de triplés, je ne suis pas lui et il n'est pas moi... Tout cela tu imagines lui dire à cet instant présent. Mais tu restes silencieux. Ton regard à beau se plonger dans le sien, aucun son ne sors de ta gorge. "Comment se passe la vie parisienne?" Où alors ce qui en sort ne sont que des banalités, futiles, idiotes, au vu de votre histoire.

CODES ET AVATARS BY MAY


         
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 24/07/2016
›› Love letters written : 42
›› It's crazy, I look like : jessica stroup
family don't end with blood
MessageSujet: Re: La belle colère w/Clare Lun 29 Mai - 16:57

Je ne m’attendais pas à le voir ici. Will ne m’a pas donné signe de vie depuis des mois, il ne semble avoir aucun regret sur nos adieux. Autant dire que je lui en veux, terriblement, et le voir près de moi ne me fait aucun bien. Pire encore, je me sens mal à l’aise et je sens que je risque de vite manquer d’air. Toute la colère qui est enfouie en moi semble vouloir refaire surface, mais je fais en sorte de me contenir et de la canaliser. Je ne dois pas craquer, cela ne servirait à rien du tout. Je lui explique pourquoi je me trouve ici, en lui parlant de ma nouvelle vie. Will semble avoir changé lui aussi, et je dois bien avouer que le simple fait d’entendre le son de sa voix m’agace. Ses remarques sont loin de me faire rire, ni même de m’attendrir. Même sa taquinerie ne me touche pas, je n’ai même pas envie de rire. « Cela ne m’amuse pas. » J’avoue alors, en essayant de rester neutre. Comment peut-il faire comme si rien ne s’était passé ? Je lui ai avoué mon amour, il m’a brisé le cœur en retour. Et désormais, il pense que tout va s’arranger et que je vais me montrer sympa avec lui ? Le pauvre, il se trompe littéralement. Je l’envoi alors doucement balader, en lui expliquant que je n’ai pas besoin de son aide pour étudier le cas. Là encore, je prends sur moi pour ne pas exploser et lui hurler toute la peine que je ressens. Will ne comprend pas vraiment mon message et m’explique qu’il aimerait que nous bossions à deux. Je serre les poings, doucement. J’ai juste envie d’être seule, il ne comprend donc pas ? « Parler de quoi ? Je n’ai plus rien à te dire. » Je réponds alors. A quoi bon ? Il n’a pas voulu m’écouter la dernière fois, ni même voulu me retenir. Je suppose que nous n’avons plus rien à nous dire désormais, cela ne sert à rien de faire semblant. Mon souffle s’accélère, j’ai du mal à rester calme et à me concentrer sur cette affaire. J’ai juste envie de tout envoyer balader et d’aller prendre l’air, loin de lui. Mais au lieu de ça, voilà qu’il prend de mes nouvelles. « Will, je n’ai rien à te dire. Je ne veux plus rien avoir à te dire, tu ne comprends donc pas ? Si tu voulais parler, alors il fallait le faire à l’aéroport, quand t’as préféré me laisser partir. Maintenant, fiche moi la paix, ok ? » Je dis alors, en parlant un peu trop fort. Si bien que les gens autour de moi me regardent, l’air surpris. « Pardonnez-moi ! » Je me racle la gorge et me lève, pour m’installer un peu plus loin dans la salle afin d’étudier le cas. Seule.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is  through  you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 24/07/2016
›› Love letters written : 217
›› It's crazy, I look like : ShawnAshmore
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: La belle colère w/Clare Mar 6 Juin - 13:59



       

         
La belle colère.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Il faut que tu saches que… j’ai jamais arrêté de penser à toi. Même quand nous étions fâchés, je pensais à toi tous les jours, d’une manière ou d’une autre…
Will & Clare
C’est une véritable douche froide que tu te prends dans la figure. Tu sais qu’elle est à moitié mérité… parce qu’il est vrai que ton orgueil est toujours présent quoi qu’il arrive et car tu es obstiné par cette idée que ton retrait, sur le moment, était la meilleure solution pour son bien-être comme pour le tien. Qu’aujourd’hui, bien qu’il soit inenvisageable d’oublier votre passé, vous pouvez toutefois le mettre de côté et essayer de reprendre de bonnes bases… mais apparemment tu as eu tort concernant ce renouveau. Clare n’a pas l’air de suivre ton point de vue. Il ne faut pas être devin pour remarquer sa froideur envers toi. Que ce soit dans sa gestuelle ou encore dans ses mimiques. Puis sa prise de parole ne fait que confirmer ton constat. « Mais peut-être que j’ai des choses à te dire moi… » réponds-tu timidement, mais de manière affirmé à son tacle dernier. Peut-être qu’aujourd’hui tu te sens enfin prêt d’assumer tes pensées et que tu as envie des dires tout haut. Mais Clare ne te laisse pas le temps de souffler ni de t’exprimer. Elle prend déjà la poudre d’escampettes en te demandant de ne plus lui parler. Pour faire acte à ses paroles, elle se retire un peu plus loin dans la salle te laissant pantois sur ton siège. Tu sens le regard se poser sur vous, les murmures naître. Tout ce que tu déteste. Tu baisses la tête et fixe tes chaussures, de cette manière tu espères disparaître aux yeux de tous. Tu hais être le centre de l’attention, Clare s’en fiche. Elle demande de l’air sans penser aux conséquences de ses actes… Mais c’est aussi pour ce caractère bien trempé que tu l’apprécies alors comptes-tu respecter son choix et la laisser véritablement partir ? Une nouvelle fois ? Par pulsion tu décides que non et te lèves de ton siège. Les regards continuent de te fixer, attendant ta prochaine action. Perturbé par ce soudain silence tu te rassois. Avant de réitérer le même mouvement quelques minutes plus tard. Cette fois-ci tu changes de tactique et pars la rejoindre. « Non…. Non je ne vais pas te foutre la paix ! J’ai fait une connerie à l’aéroport et je ne peux pas me permettre de la refaire maintenant. Je ne veux pas te laisser partir. L’aéroport c’était une connerie… je pensais qu’on ne pouvait pas être heureux avec notre passé… que ça allait être trop compliqué avec ma sœur… je me suis empêché d’être heureux et de penser à moi et je t’ai empêché d’être heureuse, mais je ne veux plus faire cette erreur alors que je ne sais pas si on peut appeler ça le destin mais… mais si nos routes viennent de se recroiser…. Je ne pense pas que ce soit un hasard. Après si tu me dis que tu es heureuse à présent à Paris… que je ne suis que la cause de nouveaux problèmes alors oui je m’en irais… mais sinon…. Veux-tu bien m’accompagner à l’extérieur le temps d’une dizaine de minutes pour qu’on puisse parler que tous les deux. » Tu lui tends la main, signe d’engagement. « Promis si après ça… tu ne veux plus me croiser… je sortirais de ta vie. » Bien que cette phrase te refasse directement penser à la sienne dans l'aéroport tu ne te laisses pas démonter. La connaissant tu sais que tu peux te prendre un revers automatique, mais votre relation étant en stand-by, ce ne serait qu’y mettre finalement un point. Tu ne le désires pas, mais cette fois-ci tu seras en accord avec toi-même.

CODES ET AVATARS BY MAY


         
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 24/07/2016
›› Love letters written : 42
›› It's crazy, I look like : jessica stroup
family don't end with blood
MessageSujet: Re: La belle colère w/Clare Dim 18 Juin - 11:28

J’ai toujours en travers de la gorge notre dernière entrevue. Will a toujours été froid, distant, depuis la révélation de mon lourd secret. Je me suis trop souvent remise en question, j’ai compris que j’avais mes torts mais j’ai surtout compris qu’il ne tenait pas à moi autant que je ne le pensais. Will prétendait m’aimer, mais c’était faux. Un amour est plus fort que tout. J’ai été suffisamment blâmée, mise de côté. J’ai trop souffert et j’ai décidé de tourner la page, définitivement. L’oublier est la chose la plus compliquée, j’en ai pleinement conscience mais je suis quelqu’un de fort : j’y arriverai. J’étais loin de me douter que le destin s’en mêlerait encore et que je le retrouverais ici. Je n’ai pas la force de lui parler, je crois même que l’envie n’est pas là. Pourtant, le jeune homme semble décidé à me parler et les regards posés sur moi sont loin de me plaire. Je suis mal à l’aise, je déteste que l’attention soit posée sur moi. Autrefois, j’étais plutôt du genre à me faire remarquer mais la Clare d’aujourd’hui est totalement différente. Je ne suis plus cette femme mythomane, capable de vendre père et mère pour parvenir à ses fins. Désormais, je prends mes responsabilités et je me bats, seule. « T’en avais pas pourtant, la dernière fois. » Nouveau tacle, nouvelle attaque. Il faut pourtant que je me calme, au risque d’exploser. Je décide de me lever et de changer d’air, m’éloignant ainsi du jeune homme qui, avant, représentait tellement à mes yeux. Je n’ai pas envie que tout le monde bave sur nous, pensant à une histoire digne d’un roman à l’eau de rose. Je veux juste faire mon devoir et rentrer chez moi, à Paris. Will semble bien décidé à s’imposer et s’approche à nouveau, me faisant tout un discourt sur notre précédent entretient à l’aéroport. Je l’écoute à peine, essayant de me concentrer sur mon dossier. Du moins, c’est ce que j’ai envie de laisser paraître puisqu’en réalité, tous ses mots me frappent et me donnent envie de réagir. Will se livre à moi, chose que j’attendais depuis si longtemps. Malgré cela, ma colère est bien trop grande pour que je sois attendrie, que je lui pardonne aussi simplement et facilement. Il me propose de sortir et me tend la main. Mon regard se pose sur cette dernière, un court instant. Je déglutis, incapable de savoir quoi faire et décide de le suivre, pour éviter de me donner en spectacle. « 10 minutes, pas plus. » Je souffle, avant de le suivre jusqu’à l’extérieur, à l’abri des regards. « J’ai tourné la page Will, en allant à Paris. J’ai compris que tu ne voulais pas de moi, que l’on n’avait plus rien à se dire. C’était douloureux les premiers jours, mais aujourd’hui tout va mieux. Alors si tu as besoin de te refaire une conscience ou je ne sais quoi, ce n’est pas la peine. Tout va très bien pour moi. » Je suis méchante, j’en ai conscience mais je n’arrive pas à me montrer douce. Je me suis livrée à lui la dernière fois et il m’a brisé le cœur.
Revenir en haut Aller en bas

La belle colère w/Clare

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Downtown l.a :: business district
-