Partagez|

Wondering why we bother with love, if it never lasts [ETHAN]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 16/04/2017
›› Love letters written : 47
›› It's crazy, I look like : Lily Collins
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Wondering why we bother with love, if it never lasts [ETHAN] Lun 24 Avr - 16:00

Une journée de plus au compteur, voilà que depuis des jours, Shelley avait l'impression de vivre des mois. Au point ou parfois elle se trompe de jour sur le calendrier ou elle souhaite un bon week-end aux parents de ses élèves qui lui rappellent que malheureusement il faudra encore attendre deux jours avant d'enfin pouvoir dire que oui, c'est le week-end. Plus ça allait, plus elle avait l'impression de perdre totalement la tête, de devenir carrément folle. Comme une vieille dame qui serait resté trop longtemps enfermé chez-elle sans pouvoir le quitter avec seulement un calepin sous la main pour tirer un trait à chaque jour qui passe : un bref résumé réaliste de la vie de Shelley. Pourtant, l'américaine prenait rarement le temps de s'installer ne serais-ce qu'une minute sur un banc afin d'admirer le paysage et malgré ce temps qu'elle ne perdait plus à ne rien faire, les minutes, les heures, continuaient de s'écouler comme si de rien était. Comme si la vie n'était pas déjà assez courte comme ça.

Voilà maintenant 10 ans que la brune s'était installée à echo park dans un appartement bordant le parc. Elle avait tout de suite eu un véritable coup de cœur pour ce duplex proposant une vue imprenable sur la végétation. Son enthousiasme était inouïe, elle était persuadée que cela suffirait à son bonheur. Finalement, elle était loin du compte. Elle qui n'aimait pas vivre seule ou même être seule tout court : c'était un comble. Chaque matin elle sortait du lit avec l'impression étrange de ne pas être chez-elle. Persistant à l'idée que c'était surement quelque chose dans cet appartement qui clocher. Alors que c'était tout simplement ELLE et seulement elle.

Aujourd'hui, après avoir emprunté l'interminable rue qui devait la mener à son appartement, elle décida pour la première fois de s'arrêter dans cet immense parc. Le soleil n'était pas encore tombé mais peu à peu la population du parc commençait à quitter les lieux pour retrouver leur chez-sois. En 10 ans, Shelley ne s'était jamais rendue compte que de l'intérieur ce parc était aussi beau que de son balcon, voir même encore plus beau. Prenant place sur un banc elle resta un long moment les yeux rivés droit devant sans le moindre battement de cil. La seule chose qui la fit se reconnecter avec le monde fut le bruit insistant d'une sonnerie, s'apprêtant à rouspéter celui ou celle qui était entrain de la déranger pendant son absence, elle réalisa finalement que c'était son propre téléphone. Soupirant, elle attrapa le cellulaire dans son sac, maladroite comme elle l'était, elle renversa bien évidement la moitié du contenu de son sac sur le bitume, une tube de rouge à lèvre dévalant la pente sous ses yeux ne pouvant rien faire pour arrêter sa course puisqu'elle devait d'abord répondre à ce foutu téléphone qui ne voulait pas s'arrêter et ramasser tout ce qu'elle venait de faire tomber.

"Merde. Merde. Merde. "
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is  through  you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 02/04/2017
›› Love letters written : 54
›› It's crazy, I look like : Alex Pettyfer
family don't end with blood
MessageSujet: Re: Wondering why we bother with love, if it never lasts [ETHAN] Ven 28 Avr - 19:00


Echo Park, ce quartier si paisible où il faisait bon vivre. Il était en plein centre ville de Los Angeles et pourtant l’agitation y était moindre. C’était un lieu calme où l’on pouvait habiter tranquillement avec sa famille. Il disposait de nombreux parcs peuplés d’arbres tous plus verts les uns que les autres. Les fleurs fleurissaient à chaque endroit où Ethan pouvait poser le regard. Si il avait eu le choix, c’est ici que le jeune homme se serait installé. Mais au lieu de cela, il vivait à Airport Area, un quartier qu’Ethan n’affectionnait pas particulièrement. Si le jeune homme c’était installé par là bas, c’était tout simplement pour sa sœur Rose. Il ne pouvait supporter de vivre loin d’elle et de l’abandonner encore une fois. Ils étaient donc voisins, c’était le moins que l’on puisse dire. Cependant, Ethan venait dès qu’il pouvait se promener dans les parcs de son quartier fétiche. Le pompier amenait souvent Sparrow, son chien, son meilleur ami, cette brave bête âgée de maintenant 17 ans, se dégourdir les pattes dans ce lieu où il n’avait pas besoin de le tenir en laisse.

Dès qu’Ethan passait les grilles, Echo Lake, il enlève la corde attachée au collier de son chien et le laissait vagabonder en le surveillant du coin de l’œil. De toute façon, Sparrow ne s’éloignait jamais de son maitre et restait toujours à moins d’un mètre de lui. L’amour qu’il portait à cet animal lui était rendu au centuple et Ethan voyait bien qu’il était le centre du monde du canin. La seule autre personne avec qui Sparrow se conduisait de la sorte était Rose. Sa sœur et ce chien avaient toujours eu un lien invisible mais pourtant si puissant. Ce jour là, Ethan après avoir fini son service de nuit, était passé chez lui pour prendre Sparrow. Il faisait beau et il avait décidé de le promener après avoir dormir un minimum. Le jeune homme s’était par la suite rendu dans le parc sans vraiment se douter que ce jour là, il allait faire une rencontre qui allait lui faire plus de mal que de bien. Sparrow et Ethan étaient entrain de remonter l’une des allées principales d’Echo Lake. Ils avançaient à faible allure car la route était pentue. Sparrow n’était plus tout jeune et Ethan sentait que son chien se fatiguait rapidement en remontant. Alors, il prenait leur temps, ils n’étaient pas le moins du monde pressés. Tout ce qui importait à Ethan était que Sparrow passe un bon moment. Alors qu’ils arrivaient presque au bout de la pente, un tube d’environ 5 centimètres de long, roula dans leur direction à grande allure. Sparrow pensant certainement que c’était un jeu, se dépêcha de le prendre dans sa gueule en remuant la queue. Il était peut-être vieux mais il avait conservé d’excellent réflexe. Il regarda par la suite son maitre comme pour lui demander ce qu’il devait faire de sa trouvaille. Ethan s’agenouilla alors et récupéra l’accessoire. Puis, il releva la tête pour trouver la propriétaire. Elle était entrain de ramasser le contenu de son sac renversé sur le sol.

Ethan se dirigea donc vers elle et s’agenouilla pour lui rendre son tube de rouge à lèvres. La jeune femme était brune et semblait être très jolie mais Ethan ne prêta pas plus attention à elle.
Je crois que c’est à vous » dit-il avec un sourire avant de lui tendre le tube. Cependant, son sourire se fana très rapidement quand il se rendit compte qui était la personne à qui il était entrain de parler. Shelley, son ex-fiancé. Celle qui lui avait brisé le cœur.
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 16/04/2017
›› Love letters written : 47
›› It's crazy, I look like : Lily Collins
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: Wondering why we bother with love, if it never lasts [ETHAN] Mer 10 Mai - 9:30

Shelley ramassait tout son bordel par terre, râlant à chaque fois qu’elle ramassait un objet qui n’avait certainement rien à faire dans son sac. C’était dingue tout ce qu’une femme pouvait accumuler dans un si petit sac à main, vraiment dingue. Il fallait qu’elle pense à faire un bon tri, elle se jura de le faire en rentrant pour ne pas revoir ses effets personnels sur le chemin. Quand elle voulut attraper son porte-monnaie qui était passé sous le banc duquel elle s’était assise, une ombre se figea au-dessus d’elle. Elle n’y fit pas vraiment attention avant de tourner vivement la tête vers son mystérieux sauveur de rouge à lèvre. Elle avait eu l’impression d’être folle quand elle avait reconnu cette douce voix qui l’avait suivi pendant de très longues années, pourtant en relevant les yeux, ce fut bien Ethan qu’elle découvrit devant elle, un tube de rouge à lèvre rempli de bave dans la main. Elle se releva brusquement étant prêt à se pincer, elle devait certainement rêver. Il n’y avait pas d’autres solutions. Sur une ville aussi grande que Los Angeles, il fallait que ces deux-là se retrouvent dans le même parc, à la même heure. Elle pinça les lèvres en récupérant le tube qu’il avait encore dans la main pour le mettre d’un geste rapide dans le sac à main qui trainait encore sur le sol.

« Oh, mh, merci… » Voilà la seule chose stupide qu’elle avait réussi à articuler. Elle était complètement à côté de ses pompes et ne savait pas comment réagir face à cette situation. Elle qui s’était toujours persuadée qu’elle n’aurait jamais plus affaire à lui, qu’elle ne devrait pas chercher les mots justes, chercher les mots tout simplement. Pourtant en cet instant même, elle était pétrifiée devant cet ancien fantôme de sa vie. Elle passa une main dans ses cheveux et s’abaissa pour s’assoir sur le banc.

« C’est étrange… » Elle murmura ses paroles avant tout pour elle-même tout en dirigeant son regard vers le sol. Elle n'osait plus affronter celui d'Ethan qui avait l'air plus que déçu de la voir. Elle savait que d’un moment à l’autre il allait faire demi-tour et partir aussi vite qu’il était arrivé.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is  through  you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 02/04/2017
›› Love letters written : 54
›› It's crazy, I look like : Alex Pettyfer
family don't end with blood
MessageSujet: Re: Wondering why we bother with love, if it never lasts [ETHAN] Mar 16 Mai - 14:27



Pourquoi de toutes les personnes devant lesquelles il devait se retrouver cela devait être son ex-fiancé, celle qu’il avait aimé de tout son cœur et celle qui l’avait fait le plus souffrir. Pourquoi Sparrow avait-il du ramasser ce tube de rouge à lèvre ? Il ne savait pas qu’elle était toujours à Los Angeles. Il n’avait pas cherché à avoir la moindre nouvelle de la jeune femme. Il n’en voulait pas. La revoir après toutes ses années lui serra le cœur, ça faisait encore mal malgré le temps qui avait coulé. La jeune femme était toujours aussi belle que dans ses souvenirs même peut-être encore plus belle. Il allait s’éloigner, fuir cette rencontre mais Sparrow ne sembla pas être du même avis. Le chien se précipita vers la jeune femme et lui sauta sur les genoux pour essayer de lui lécher le visage comme si il l’avait reconnu. C’était certainement le cas. Les chiens avaient une très bonne mémoire malgré le temps qui fuyait.

Ouais… en effet… C’est très étrange » murmura t-il ne parvenant pas à récupérer son chien. Il ne lui restait plus qu’à faire la conversation à la jeune femme.

J’espère que tu vas bien Shelley et que tout se passe bien pour toi. Enfin… les jours où tu ne renverses pas ton sac » ne put-il s’empêcher de plaisanter. Il était très gêné mais il n’allait pas non plus faire un procès à la jeune femme. Il lui avait dit tout ce qu’il avait à dire il y a des années de cela. Ça ne fallait pas la peine de revenir là dessus, autant lui parler de manière courtoise. Quand Sparrow se déciderai, il pourrait partir et n’aurait pas à revenir la dessus. Cependant après quelques secondes, il ne put s’empêcher de lui poser la question fâcheuse.

Comment va Paul ? » demanda t-il. Qu’est ce qu’il imaginait ? Qu’ils étaient toujours ensemble ? Peut-être qu’ils étaient mariés maintenant. Ou alors, il n’avait plus aucun contact l’un et l’autre ? Il n’en savait rien et il ne voulait pas le savoir. La question avait franchi le seuil de ses lèvres sans qu’il ne parvienne à la retenir. Il se maudit intérieurement pour sa stupidité.
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 16/04/2017
›› Love letters written : 47
›› It's crazy, I look like : Lily Collins
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: Wondering why we bother with love, if it never lasts [ETHAN] Jeu 22 Juin - 10:25

Se retrouver là près d’Ethan était quelque chose de vraiment bizarre. Elle avait l’impression d’avoir seize ans et de ne plus savoir comment réagir face à un homme. Le destin faisait parfois de drôle de chose qu’elle n’avait pas encore apprise. C’était toujours lui qui venait mettre le bordel dans sa vie. Passant sa main sur le haut de la tête du chien, elle fut soulagée de sa présence. De ce fait, elle n’était pas obligée d’ajouter quoi que ce soit de plus. Elle reposa sa main sur sa jambe, essayant de respirer le plus calmement possible. Faire comme si cette situation n’était ni grotesque, ni gênante. Elle releva les yeux de ses genoux quand la voix d’Ethan arriva jusqu’à ses oreilles. Elle fut d’abord soulager que ses propos ne soient pas insultants, ni méchant mais son visage se changea rapidement en grimace quand le nom de Paul traversa les lèvres du blond. Elle ne comprenait pas ce que venait faire l’ex meilleur-ami d’Ethan dans la conversation. Surtout à ce moment-là.

« Je.. je vais bien, je te remercie.  J’ai toujours autant de mal à garder les choses en main sans les renversé, c’est plus fort que moi. » Elle ne savait pas vraiment ou ses paroles pourraient la mener. Elle était un peu perdue face à cette situation qui n’avait rien de naturelle. Elle ne comprenait pas vraiment ce qui pouvait le retenir ainsi. Elle voyait dans ses yeux qu’il n’était pas paisible et que sa présence le dérangeait fâcheusement.

« Paul ? Pour être franche, je n’ai plus de nouvelle depuis bien longtemps. Alors, tu devras lui poser la question toi-même. » Sa relation, si on peut l’appeler comme ça, avec Paul avait été des plus brèves. Depuis qu’Ethan les avaient surpris ensemble, elle avait congédié le jeune homme sans même un regard. Elle s’était sentit dévasté et si les choses avaient été de sa faute, Paul n’avait rien empêché. Et aujourd’hui, elle n’avait même pas de nouvelle de ce type. Elle n’avait pas envie d’aborder le pourquoi du comment. Elle n’avait pas envie de ressasser les vieux souvenirs et encore moins les plus douloureux. Elle poussa un long soupire avant de glisser une mèche de cheveu derrière son oreille.

« Tu sais, je suis toujours autant désolée Ethan.. » Shelley ferma les yeux à l’instant même ou elle avait parlé. Elle était constamment dans le besoin de s’excuser, elle savait qu’Ethan ne lui pardonnerait surement jamais, mais elle avait besoin de passer à autre chose. Et elle était persuadée que seul le pardon du jeune homme pourrait lui faire penser à autre chose. Lui faire passer à autre chose.
Revenir en haut Aller en bas

Wondering why we bother with love, if it never lasts [ETHAN]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Echo park :: echo lake
-