Partagez|

Wondering why we bother with love, if it never lasts [ETHAN]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 16/04/2017
›› Love letters written : 213
›› It's crazy, I look like : Alycia Debnam Carey
MessageSujet: Wondering why we bother with love, if it never lasts [ETHAN] Lun 24 Avr - 16:00

Une journée de plus au compteur, voilà que depuis des jours, Shelley avait l'impression de vivre des mois. Au point ou parfois elle se trompe de jour sur le calendrier ou elle souhaite un bon week-end aux parents de ses élèves qui lui rappellent que malheureusement il faudra encore attendre deux jours avant d'enfin pouvoir dire que oui, c'est le week-end. Plus ça allait, plus elle avait l'impression de perdre totalement la tête, de devenir carrément folle. Comme une vieille dame qui serait resté trop longtemps enfermé chez-elle sans pouvoir le quitter avec seulement un calepin sous la main pour tirer un trait à chaque jour qui passe : un bref résumé réaliste de la vie de Shelley. Pourtant, l'américaine prenait rarement le temps de s'installer ne serais-ce qu'une minute sur un banc afin d'admirer le paysage et malgré ce temps qu'elle ne perdait plus à ne rien faire, les minutes, les heures, continuaient de s'écouler comme si de rien était. Comme si la vie n'était pas déjà assez courte comme ça.

Voilà maintenant 10 ans que la brune s'était installée à echo park dans un appartement bordant le parc. Elle avait tout de suite eu un véritable coup de cœur pour ce duplex proposant une vue imprenable sur la végétation. Son enthousiasme était inouïe, elle était persuadée que cela suffirait à son bonheur. Finalement, elle était loin du compte. Elle qui n'aimait pas vivre seule ou même être seule tout court : c'était un comble. Chaque matin elle sortait du lit avec l'impression étrange de ne pas être chez-elle. Persistant à l'idée que c'était surement quelque chose dans cet appartement qui clocher. Alors que c'était tout simplement ELLE et seulement elle.

Aujourd'hui, après avoir emprunté l'interminable rue qui devait la mener à son appartement, elle décida pour la première fois de s'arrêter dans cet immense parc. Le soleil n'était pas encore tombé mais peu à peu la population du parc commençait à quitter les lieux pour retrouver leur chez-sois. En 10 ans, Shelley ne s'était jamais rendue compte que de l'intérieur ce parc était aussi beau que de son balcon, voir même encore plus beau. Prenant place sur un banc elle resta un long moment les yeux rivés droit devant sans le moindre battement de cil. La seule chose qui la fit se reconnecter avec le monde fut le bruit insistant d'une sonnerie, s'apprêtant à rouspéter celui ou celle qui était entrain de la déranger pendant son absence, elle réalisa finalement que c'était son propre téléphone. Soupirant, elle attrapa le cellulaire dans son sac, maladroite comme elle l'était, elle renversa bien évidement la moitié du contenu de son sac sur le bitume, une tube de rouge à lèvre dévalant la pente sous ses yeux ne pouvant rien faire pour arrêter sa course puisqu'elle devait d'abord répondre à ce foutu téléphone qui ne voulait pas s'arrêter et ramasser tout ce qu'elle venait de faire tomber.

"Merde. Merde. Merde. "
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 02/04/2017
›› Love letters written : 64
›› It's crazy, I look like : Alex Pettyfer
MessageSujet: Re: Wondering why we bother with love, if it never lasts [ETHAN] Ven 28 Avr - 19:00


Echo Park, ce quartier si paisible où il faisait bon vivre. Il était en plein centre ville de Los Angeles et pourtant l’agitation y était moindre. C’était un lieu calme où l’on pouvait habiter tranquillement avec sa famille. Il disposait de nombreux parcs peuplés d’arbres tous plus verts les uns que les autres. Les fleurs fleurissaient à chaque endroit où Ethan pouvait poser le regard. Si il avait eu le choix, c’est ici que le jeune homme se serait installé. Mais au lieu de cela, il vivait à Airport Area, un quartier qu’Ethan n’affectionnait pas particulièrement. Si le jeune homme c’était installé par là bas, c’était tout simplement pour sa sœur Rose. Il ne pouvait supporter de vivre loin d’elle et de l’abandonner encore une fois. Ils étaient donc voisins, c’était le moins que l’on puisse dire. Cependant, Ethan venait dès qu’il pouvait se promener dans les parcs de son quartier fétiche. Le pompier amenait souvent Sparrow, son chien, son meilleur ami, cette brave bête âgée de maintenant 17 ans, se dégourdir les pattes dans ce lieu où il n’avait pas besoin de le tenir en laisse.

Dès qu’Ethan passait les grilles, Echo Lake, il enlève la corde attachée au collier de son chien et le laissait vagabonder en le surveillant du coin de l’œil. De toute façon, Sparrow ne s’éloignait jamais de son maitre et restait toujours à moins d’un mètre de lui. L’amour qu’il portait à cet animal lui était rendu au centuple et Ethan voyait bien qu’il était le centre du monde du canin. La seule autre personne avec qui Sparrow se conduisait de la sorte était Rose. Sa sœur et ce chien avaient toujours eu un lien invisible mais pourtant si puissant. Ce jour là, Ethan après avoir fini son service de nuit, était passé chez lui pour prendre Sparrow. Il faisait beau et il avait décidé de le promener après avoir dormir un minimum. Le jeune homme s’était par la suite rendu dans le parc sans vraiment se douter que ce jour là, il allait faire une rencontre qui allait lui faire plus de mal que de bien. Sparrow et Ethan étaient entrain de remonter l’une des allées principales d’Echo Lake. Ils avançaient à faible allure car la route était pentue. Sparrow n’était plus tout jeune et Ethan sentait que son chien se fatiguait rapidement en remontant. Alors, il prenait leur temps, ils n’étaient pas le moins du monde pressés. Tout ce qui importait à Ethan était que Sparrow passe un bon moment. Alors qu’ils arrivaient presque au bout de la pente, un tube d’environ 5 centimètres de long, roula dans leur direction à grande allure. Sparrow pensant certainement que c’était un jeu, se dépêcha de le prendre dans sa gueule en remuant la queue. Il était peut-être vieux mais il avait conservé d’excellent réflexe. Il regarda par la suite son maitre comme pour lui demander ce qu’il devait faire de sa trouvaille. Ethan s’agenouilla alors et récupéra l’accessoire. Puis, il releva la tête pour trouver la propriétaire. Elle était entrain de ramasser le contenu de son sac renversé sur le sol.

Ethan se dirigea donc vers elle et s’agenouilla pour lui rendre son tube de rouge à lèvres. La jeune femme était brune et semblait être très jolie mais Ethan ne prêta pas plus attention à elle.
Je crois que c’est à vous » dit-il avec un sourire avant de lui tendre le tube. Cependant, son sourire se fana très rapidement quand il se rendit compte qui était la personne à qui il était entrain de parler. Shelley, son ex-fiancé. Celle qui lui avait brisé le cœur.
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 16/04/2017
›› Love letters written : 213
›› It's crazy, I look like : Alycia Debnam Carey
MessageSujet: Re: Wondering why we bother with love, if it never lasts [ETHAN] Mer 10 Mai - 9:30

Shelley ramassait tout son bordel par terre, râlant à chaque fois qu’elle ramassait un objet qui n’avait certainement rien à faire dans son sac. C’était dingue tout ce qu’une femme pouvait accumuler dans un si petit sac à main, vraiment dingue. Il fallait qu’elle pense à faire un bon tri, elle se jura de le faire en rentrant pour ne pas revoir ses effets personnels sur le chemin. Quand elle voulut attraper son porte-monnaie qui était passé sous le banc duquel elle s’était assise, une ombre se figea au-dessus d’elle. Elle n’y fit pas vraiment attention avant de tourner vivement la tête vers son mystérieux sauveur de rouge à lèvre. Elle avait eu l’impression d’être folle quand elle avait reconnu cette douce voix qui l’avait suivi pendant de très longues années, pourtant en relevant les yeux, ce fut bien Ethan qu’elle découvrit devant elle, un tube de rouge à lèvre rempli de bave dans la main. Elle se releva brusquement étant prêt à se pincer, elle devait certainement rêver. Il n’y avait pas d’autres solutions. Sur une ville aussi grande que Los Angeles, il fallait que ces deux-là se retrouvent dans le même parc, à la même heure. Elle pinça les lèvres en récupérant le tube qu’il avait encore dans la main pour le mettre d’un geste rapide dans le sac à main qui trainait encore sur le sol.

« Oh, mh, merci… » Voilà la seule chose stupide qu’elle avait réussi à articuler. Elle était complètement à côté de ses pompes et ne savait pas comment réagir face à cette situation. Elle qui s’était toujours persuadée qu’elle n’aurait jamais plus affaire à lui, qu’elle ne devrait pas chercher les mots justes, chercher les mots tout simplement. Pourtant en cet instant même, elle était pétrifiée devant cet ancien fantôme de sa vie. Elle passa une main dans ses cheveux et s’abaissa pour s’assoir sur le banc.

« C’est étrange… » Elle murmura ses paroles avant tout pour elle-même tout en dirigeant son regard vers le sol. Elle n'osait plus affronter celui d'Ethan qui avait l'air plus que déçu de la voir. Elle savait que d’un moment à l’autre il allait faire demi-tour et partir aussi vite qu’il était arrivé.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 02/04/2017
›› Love letters written : 64
›› It's crazy, I look like : Alex Pettyfer
MessageSujet: Re: Wondering why we bother with love, if it never lasts [ETHAN] Mar 16 Mai - 14:27



Pourquoi de toutes les personnes devant lesquelles il devait se retrouver cela devait être son ex-fiancé, celle qu’il avait aimé de tout son cœur et celle qui l’avait fait le plus souffrir. Pourquoi Sparrow avait-il du ramasser ce tube de rouge à lèvre ? Il ne savait pas qu’elle était toujours à Los Angeles. Il n’avait pas cherché à avoir la moindre nouvelle de la jeune femme. Il n’en voulait pas. La revoir après toutes ses années lui serra le cœur, ça faisait encore mal malgré le temps qui avait coulé. La jeune femme était toujours aussi belle que dans ses souvenirs même peut-être encore plus belle. Il allait s’éloigner, fuir cette rencontre mais Sparrow ne sembla pas être du même avis. Le chien se précipita vers la jeune femme et lui sauta sur les genoux pour essayer de lui lécher le visage comme si il l’avait reconnu. C’était certainement le cas. Les chiens avaient une très bonne mémoire malgré le temps qui fuyait.

Ouais… en effet… C’est très étrange » murmura t-il ne parvenant pas à récupérer son chien. Il ne lui restait plus qu’à faire la conversation à la jeune femme.

J’espère que tu vas bien Shelley et que tout se passe bien pour toi. Enfin… les jours où tu ne renverses pas ton sac » ne put-il s’empêcher de plaisanter. Il était très gêné mais il n’allait pas non plus faire un procès à la jeune femme. Il lui avait dit tout ce qu’il avait à dire il y a des années de cela. Ça ne fallait pas la peine de revenir là dessus, autant lui parler de manière courtoise. Quand Sparrow se déciderai, il pourrait partir et n’aurait pas à revenir la dessus. Cependant après quelques secondes, il ne put s’empêcher de lui poser la question fâcheuse.

Comment va Paul ? » demanda t-il. Qu’est ce qu’il imaginait ? Qu’ils étaient toujours ensemble ? Peut-être qu’ils étaient mariés maintenant. Ou alors, il n’avait plus aucun contact l’un et l’autre ? Il n’en savait rien et il ne voulait pas le savoir. La question avait franchi le seuil de ses lèvres sans qu’il ne parvienne à la retenir. Il se maudit intérieurement pour sa stupidité.
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 16/04/2017
›› Love letters written : 213
›› It's crazy, I look like : Alycia Debnam Carey
MessageSujet: Re: Wondering why we bother with love, if it never lasts [ETHAN] Jeu 22 Juin - 10:25

Se retrouver là près d’Ethan était quelque chose de vraiment bizarre. Elle avait l’impression d’avoir seize ans et de ne plus savoir comment réagir face à un homme. Le destin faisait parfois de drôle de chose qu’elle n’avait pas encore apprise. C’était toujours lui qui venait mettre le bordel dans sa vie. Passant sa main sur le haut de la tête du chien, elle fut soulagée de sa présence. De ce fait, elle n’était pas obligée d’ajouter quoi que ce soit de plus. Elle reposa sa main sur sa jambe, essayant de respirer le plus calmement possible. Faire comme si cette situation n’était ni grotesque, ni gênante. Elle releva les yeux de ses genoux quand la voix d’Ethan arriva jusqu’à ses oreilles. Elle fut d’abord soulager que ses propos ne soient pas insultants, ni méchant mais son visage se changea rapidement en grimace quand le nom de Paul traversa les lèvres du blond. Elle ne comprenait pas ce que venait faire l’ex meilleur-ami d’Ethan dans la conversation. Surtout à ce moment-là.

« Je.. je vais bien, je te remercie.  J’ai toujours autant de mal à garder les choses en main sans les renversé, c’est plus fort que moi. » Elle ne savait pas vraiment ou ses paroles pourraient la mener. Elle était un peu perdue face à cette situation qui n’avait rien de naturelle. Elle ne comprenait pas vraiment ce qui pouvait le retenir ainsi. Elle voyait dans ses yeux qu’il n’était pas paisible et que sa présence le dérangeait fâcheusement.

« Paul ? Pour être franche, je n’ai plus de nouvelle depuis bien longtemps. Alors, tu devras lui poser la question toi-même. » Sa relation, si on peut l’appeler comme ça, avec Paul avait été des plus brèves. Depuis qu’Ethan les avaient surpris ensemble, elle avait congédié le jeune homme sans même un regard. Elle s’était sentit dévasté et si les choses avaient été de sa faute, Paul n’avait rien empêché. Et aujourd’hui, elle n’avait même pas de nouvelle de ce type. Elle n’avait pas envie d’aborder le pourquoi du comment. Elle n’avait pas envie de ressasser les vieux souvenirs et encore moins les plus douloureux. Elle poussa un long soupire avant de glisser une mèche de cheveu derrière son oreille.

« Tu sais, je suis toujours autant désolée Ethan.. » Shelley ferma les yeux à l’instant même ou elle avait parlé. Elle était constamment dans le besoin de s’excuser, elle savait qu’Ethan ne lui pardonnerait surement jamais, mais elle avait besoin de passer à autre chose. Et elle était persuadée que seul le pardon du jeune homme pourrait lui faire penser à autre chose. Lui faire passer à autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 02/04/2017
›› Love letters written : 64
›› It's crazy, I look like : Alex Pettyfer
MessageSujet: Re: Wondering why we bother with love, if it never lasts [ETHAN] Mar 11 Juil - 22:26

Shelley. Shelley, cette femme qu’il avait tant aimé, cette femme qui avait été un tout pour lui. Shelley, cette femme pour qui il aurait donné sa vie et qui l’avait tant fait souffrir, qui l’avait trahi avec son meilleur ami. Le jeune homme avait mis des années avant de se remettre de la tromperie de sa fiancée. Heureusement, il n’avait pas vraiment eu le temps de s’apitoyer sur son sort alors qu’il se battait pour continuer ses études et pour gagner assez d’argent afin de récupérer la garde de sa petite sœur Rose. Mais depuis toutes ses années, il n’était pas parvenu à accorder sa confiance à une autre femme. Il n’avait d’ailleurs pas eu de nouvelle relation sérieuse depuis sa rupture avec Shelley. Rebecca était la première fille qu’il voyait de plus d’une fois et sans vouloir avoir une relation sexuelle avec elle dès le premier rendez-vous. Et voilà qu’elle était là devant elle, celle qu’il avait espéré ne plus jamais revoir de sa vie. Il avait pris sur lui pour ne pas être injurieux et pour garder son calme. Il était plutôt fier de lui et s’était trouvé même courtois.

« Ta maladresse était une des choses qui m’avait séduite à l’époque » dit-il en s’asseyant sur le banc derrière la jeune femme et en prenant son chien sur les genoux pour lui faire un câlin. Sparrow commençait à fatiguer et lui aussi avait été éprouvé de revoir la jeune femme. Même après des années, il avait certainement reconnu Shelley et cela l’avait fatigué. Ethan ne voulait pas s’attarder mais il avait préféré laisser le chien se reposer avant de prendre de nouveau la route. Il leva les épaules quand elle lui avoua ne plus avoir de contact avec Paul. Alors comme ça, entre eux ce n’était que de la coucherie ? Pour Ethan c’était certainement encore pire que si il y avait eu une histoire d’amour entre eux. Mais le jeune homme ne dit rien se contentant de serrer les poings.

« Comme si j’avais envie de parler à Paul. Tu dois bien te douter que si je ne t’ai pas donné de nouvelles au cours de toutes ses années, je n’en ai pas donné non plus à Paul » s’écria t-il en levant les yeux au ciel. « Je pensais que vous auriez gardé contact. Vous sembliez plutôt proches la dernière fois que je vous ai vu. » soupira t-il encore amer de la situation. Il écouta les excuses de la jeune femme sans vraiment les prendre en compte.

« Ecoute Shelley.. C’est le passé. Je n’ai pas voulu de tes excuses à l’époque. Je n’en veux toujours pas aujourd’hui. Je t’ai fait souffrir, tu m’as fait souffrir. J’ai mes tords, tu as tes tords. Fin de l’histoire. Je ne veux pas en entendre parler » dit-il en essayant de garder un ton des plus neutres mais on pouvait sentir l’énervement monter dans sa voix.
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 16/04/2017
›› Love letters written : 213
›› It's crazy, I look like : Alycia Debnam Carey
MessageSujet: Re: Wondering why we bother with love, if it never lasts [ETHAN] Jeu 13 Juil - 14:46

Shelley pouvait tout à fait comprendre cette distance entre Ethan et elle. Elle n’était pas forcément mal à l’aise mais elle n’était pas non plus 100% à l’aise face à cette situation. Elle était complétement chamboulée et ça pouvait se comprendre. Pourtant, au fond d’elle, elle se sentait profondément triste face à cette situation qui la dépassait totalement. Shelley esquissa un sourire timide quand le blond prit place derrière elle. Elle croisa ses doigts ensemble avant de soupirer. Elle avait l’impression de le retenir alors que lui n’avait clairement pas envie d’être là. Elle laissa le petit chien repartir vers son maitre. Elle n’ajouta rien à sa première phrase et eu un léger pincement au cœur. Repenser à son ancienne relation avec le jeune homme lui faisait beaucoup de mal et elle avait l’impression qu’il remettait constamment la faute sur elle, comme si elle ne se maudissait pas assez comme ça. Elle se retourna vivement pour faire face à Ethan.

« Ce n’est pas étonnant, je comprends. Nous t’avons fait du mal, mais ce n’est pas une raison pour être aussi méchant. Tu n’es pas obligé de rester ici. Je ne t’ai pas retenu Ethan, je ne te retiendrais pas maintenant... » la colère en elle était remontée comme un gésier. Après toutes ces années, comment pouvait-il être aussi ignoble.

« J’aurai aimé que ça se passe autrement, que les choses soient différentes, mais c’est comme ça. Peut-être que ce n’était pas si mal, peut-être que oui. Je n’en sais rien. Nous avons fait notre bout de chemin chacun de notre côté. Il faut passer à autre chose. » Certes c’était plus facile à dire qu’à faire. Shelley avait pourtant besoin de passer à autre chose et d’oublier son passé. Elle avait appris de ses erreurs et elle s’était promit de ne plus jamais faire souffrir un homme comme elle avait pu le faire.

« Bien, je n’insisterai plus Ethan. Plus d’excuse. J’ai compris, je ne te dois rien.» Shelley haussa les épaules serrant ses cuisses de toutes ses forces. Elle n’avait pas envie que cette situation empire mais elle ne pouvait pas non plus se faire remettre à sa place de la sorte. Elle n’était pas là pour ça. Si Ethan n’était pas content, elle ne le retenait pas c’était clair.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 02/04/2017
›› Love letters written : 64
›› It's crazy, I look like : Alex Pettyfer
MessageSujet: Re: Wondering why we bother with love, if it never lasts [ETHAN] Ven 4 Aoû - 19:03

Méchant ? Il ne fallait peut-être pas exagéré. Oui, Ethan était certainement distant, sûrement froid et peu agréable mais il n’était certainement pas méchant. En tout cas, ce n’était pas dans sa volonté de l’être. Le jeune homme avait beaucoup souffert et cela durant des années de la trahison de son meilleur ami et de la tromperie de Shelley. Encore aujourd’hui, il avait bien du mal à tourner la page et ne plus avoir un pincement au cours lorsqu’il pensait au passé. Jamais il ne se serait attendu à revoir celle qu’il avait tant aimé autrefois. Ethan poussa un profond soupir avant de se laisser tomber sur le banc passant une main dans ses cheveux.

Je ne voulais pas être méchant, ni blessant Shelley. C’est juste une situation étrange et difficile pour moi. Et certainement pour toi aussi. Mais la pilule n’a pas été facile à avaler et elle n’est toujours pas digérée entièrement. Je suis juste aigri et amer. Mes mots ont certainement dépassé ma pensée. » Se justifia t-il en faisant monter Sparrow sur ses genoux, preuve qu’il était prêt à avoir une conversation sérieuse avec la jeune femme, celle qui ne lui avait pas donné la chance d’avoir dix ans auparavant.

Le jeune homme écouta avec attention les explications de celle qu’il avait aimé du plus profond de son âme avec attention. Enfin, ils avaient cette discussion qui aurait du avoir lieu dès que Ethan avait découvert le pot aux roses.

Je pense que si il y a bien un homme qui est capable de passer à autre chose, c’est moi Shelley. Tu sais, ma vie n’a pas été plus simple parce que nous n’étions plus ensemble. J’ai du m’occuper de Rose, bosser pour avoir de l’argent. Tout ça a été difficile. Je vis au jour le jour. Mais je suis également rancunier et je ne peux pas te cacher que ce qui s’est passé m’a blessé au plus profond de mon être. Je t’aimais Shelley. Comme je n’ai jamais aimé personne. » Dit-il en se prenant la tête entre les mains. Partager ses émotions n’avait jamais été le fort d’Ethan. Il n’aimait pas le faire en public, pour cela, il avait ses romans qu’il écrivait.

Merci » Répondit-il en lui souriant franchement pour la première fois depuis le début de la rencontre. Ce début de conversation lui avait fait du bien. « Alors ? Tu es parvenue à devenir enseignante ? » demanda Ethan se rappelant parfaitement du métier dont rêvait celle qui avait été un jour, sa fiancée.
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 16/04/2017
›› Love letters written : 213
›› It's crazy, I look like : Alycia Debnam Carey
MessageSujet: Re: Wondering why we bother with love, if it never lasts [ETHAN] Lun 28 Aoû - 11:13

Shelley garda ses yeux rivés sur les jeunes enfants qui courraient devant elle. S'amusant avec ce que la nature pouvait leur donner. Elle trouva ce cadre apaisant, ce qui était loin de refléter ses pensées.

« Je sais Ethan. Ce n'est facile pour personne et j'imagine que ça doit l'être encore plus pour toi. Mais nous sommes des adultes à présent et.. » elle prit une grande inspiration, elle n'avait pas envie de s'attarder plus sur ses erreurs de jeunesse. Si cela avait vraiment été une erreur. Peut-être que sa relation avec Ethan était voué à l’échec ou qu'elle avait été trop lâche pour s'engager. Elle n'avait plus vraiment réfléchit au pourquoi du comment après sa séparation avec le blond. Elle hocha la tête aux propos d'Ethan et laissa la discussion se terminer par ses mots, il n'était pas utile d'en rajouter, rien de ce qu'elle pourrait dire ne changerait les choses.

« Oui, je suis enseignante en école maternelle depuis 12 ans maintenant. Les années passent à une vitesse.. » Elle pinça les lèvres entre elle pour ne pas sourire. Parler de son métier avait toujours un effet radieux sur elle. « C'est vraiment ce que j'avais envie de faire et je ne regrette pas de m'être lancée.. Et toi, que fais tu maintenant ? » Elle avait l'impression de ne pas avoir eu de conversation courtoise avec le jeune homme depuis des années que c'était étrange de parler de sa vie. C'était même étonnant qu'il se souvienne de ce qu'elle avait toujours eu envie de faire. Pourtant, à ce moment précis, elle avait plus l'impression d'avoir un étranger qu'un ancien fiancé devant elle. Le temps changer bien les choses..
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 02/04/2017
›› Love letters written : 64
›› It's crazy, I look like : Alex Pettyfer
MessageSujet: Re: Wondering why we bother with love, if it never lasts [ETHAN] Ven 1 Sep - 15:04

Oui, ils étaient adultes et ils devaient se comporter comme des adultes. Shelley avait raison et Ethan serait stupide d’agir d’une autre manière. Prenant une grande inspiration, le jeune homme se passa une main dans les cheveux avant de se concentrer sur son chien. Ce dernier s’était couché et dormait bien tranquillement indifférent à ce qui se passait au dehors. Ethan leva les yeux au ciel. Si il avait espéré avoir le moindre soutien de la part de Sparrow, il se trompait lourdement. Son plus vieil ami lui faisait clairement de se débrouiller tout seul. « Agissons en adulte alors… » Il marqua une pause, hésitant un instant avant de continuer sur sa lancée. « Laissons le passé de côté et vivons dans le présent ». Par cette phrase, Ethan essayait de montrer à la jeune femme que de l’eau avait coulé sous les ponts et qu’il était prêt à faire des efforts.

Assis bien tranquillement, son toutou sur les genoux, Ethan écouta alors ce que lui racontait Shelley. Elle était devenue enseignante. Cela lui convenait bien. Il l’avait toujours imaginé enseigner à des enfants. « Moi ? Pas longtemps après tout ce qui s’est passé, j’ai récupéré la garde de ma sœur Rose. Puis après je suis devenue pompier. Je suis un combattant du feu comme mon père. Nous sommes rentrés à L.A, il y a quelques temps quand Rose a accouché. Ma petite sœur Maman ? Tu t’imagines un peu ? » dit-il en secouant la tête lui même atterré de la vitesse à laquelle les années pouvaient filer. Il hésita à lui parler des romans qu’il écrivait mais encore une fois, il préféra se taire. C’était son secret à lui et à personne d’autre. « J’ai toujours pensé que je serai le premier à avoir des enfants. Mais encore une fois, la vie en a décidé autrement ».
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 16/04/2017
›› Love letters written : 213
›› It's crazy, I look like : Alycia Debnam Carey
MessageSujet: Re: Wondering why we bother with love, if it never lasts [ETHAN] Ven 1 Sep - 16:15

Elle avait l'impression qu'Ethan faisait les choses en fonction de la situation, comme s'il avait peur de dire quelque chose de travers et donc de laisser échapper ses véritables pensées. Elle était certaine qu'ils pouvaient agir en adulte tous les deux. Ils n'avaient plus vingt-ans et avaient tous deux évolués et en bien. Elle tourna son visage vers le blond, s'accoudant au dos du siège qui séparait les deux bans. Elle ne voulait pas vraiment faire face à Ethan mais de la façon dont ils étaient installés, elle avait l'impression de parler à un fantôme.

« Bien, alors, faisons ainsi. Je me sentirais d'avantage à l'aise. » Elle ferma les yeux un instant pour laisser le temps à cette idée de faire le tour. Elle avait parlé de son métier comme d'une passion et cela l'avait vraiment apaisé d'avantage plus que le fait qu'ils étaient prêt à faire un mini effort pour passer à autre chose. Elle écouta en suite, ce qu'était devenu le jeune homme un peu impatiente de savoir ce qu'il en était. « Pompier ? Est bien, ça ne doit pas être facile tous les jours j'imagine, mais si ça te plaît c'est le principale. Rose a eu un enfant ? Wouha. Je n'étais absolument pas au courant. » C'était assez normal, puisque comme Ethan, elle n'avait jamais eu de nouvelle de sa soeur. Elle pensait que Rose lui en voudrait énormément et elle n'avait pas eu envie de l'affronter. Apprendre que cette dernière était maman, était un véritable plaisir pour Shelley. Elle était heureuse pour elle. « Je suis vraiment contente d'apprendre ça. C'est étrange, je dois l'avouer mais j'imagine que ça doit te rendre heureux ? » Shelley avait toujours été un peu jalouse de la relation d'Ethan et de Rose, elle savait qu'il ferait n'importe quoi pour sa soeur. Elle n'aurait jamais imaginé que Rose aurait un enfant, surtout avant Ethan. Mais, effectivement, un tout peu être surprenant. « Je suis certaine que tu fais un très bon oncle et que tu feras un très bon père quand le jour viendra, Ethan. »
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 02/04/2017
›› Love letters written : 64
›› It's crazy, I look like : Alex Pettyfer
MessageSujet: Re: Wondering why we bother with love, if it never lasts [ETHAN] Ven 1 Sep - 17:46

La vie pouvait parfois être étrange. Qui était la probabilité qu’Ethan tombe sur Shelley en se promenant dans un parc ce jour là ? Cette probabilité ne devait pas être si élevée. Bien sûr, il habitait dans la même ville. Mais Los Angeles, n’était pas une ville de 300 habitants où l’on croisait tout le monde à longueur de journée. Il avait fallu qu’il décide de promener Sparrow au moment où la jeune femme était dans ce parc. La coïncidence était trop forte pour être vrai. Et voilà qu’il était en face de la femme qu’il avait le plus aimé dans sa vie. La seule qu’il avait aimé de cette manière, son ex-fiancée.

« Oui, ce n’est pas un métier facile tous les jours. Mais je l’aime. C’était également celui de mon père, je ne sais pas si tu te souviens ? Et j’aime me mettre en danger. J’ai toujours été un peu trop casse-cou pour mon propre bien. Je suppose que nous avons tous les deux trouvé le métier qui nous correspondait. C’est une bonne chose. » Il sourit à la jeune femme content qu’il ne lui demande pas comment il avait fini pompier alors qu’il faisait des études de littérature.

« Oui, Rosie est maman. C’est un petit garçon. Il s’appelle Aaron. Et je suis certainement l’oncle le plus gaga de la terre. Mais tu sais que j’ai toujours été comme cela avec les enfants. C’est un de mes rêves d’en avoir un, ou non plusieurs plutôt. » avoua t-il en regardant les enfants qui jouaient au loin. Mais il ne savait pas si cela pourrait se faire un jour malheureusement.

« Oui, ça me rend heureux. Et toi ? pas envie d’avoir des enfants ? Tu en as peut-être d’ailleurs ? » demanda t-il sachant très bien qu’à l’époque déjà, la jeune femme n’était pas vraiment pour. Cela avait toujours été une petite source de dispute entre eux mais il pensait que Shelley changerait d’avis avec le temps. Lorsqu’ils abordaient le sujet, ils étaient très jeunes et Ethan pouvait comprendre que la jeune femme ne souhaite pas avoir d’enfant à 20 ans.
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 16/04/2017
›› Love letters written : 213
›› It's crazy, I look like : Alycia Debnam Carey
MessageSujet: Re: Wondering why we bother with love, if it never lasts [ETHAN] Mer 6 Sep - 10:38

Shelley faisait de son mieux pour que la conversation soit naturelle et non pas forcée. C’était bien la dernière chose qu’elle voulait. Sa relation actuelle avec Ethan était déjà bien assez étrange comme ça. Elle l’écoutait attentivement, notant chaque mot dans son esprit. « Oui, je me souviens pour ton père, tu étais fière quand tu parlais de lui et de son métier. » Shelley savait que les parents d’Ethan était un sujet douloureux, mais elle se rappelait parfaitement de la passion qui animait ses yeux quand il parlait des aventures de son père. Elle ne voyait d’ailleurs pas Ethan faire un autre métier que celui-ci. « A vrai dire, ça ne me surprend pas plus que cela. C’est vrai que c’est tout à fait ton genre. » Shelley sourit timidement avant de reprendre « Oui, c’est ce que je crois aussi. Et c’est ce qu’il faut. » Elle était heureuse qu’Ethan ai trouvé sa voie, elle savait que c’était un bonheur de faire ce que l’on aime. « Tu sais, les enfants sont merveilleux quand ce ne sont pas les tiens » Shelley se mit à rire en pensant aux petits monstres qu’elle côtoie tous les jours. Il valait mieux les avoir quelques heures plutôt qu’autre chose. « Mais ça doit être un bonheur. Non, je n’ai pas d’envie, ni d’enfant Ethan. Ça n’a jamais été mon rêve, c’est pour cette raison que je suis devenue enseignante. Je les préfère largement appartenant aux autres. » Elle haussa les épaules, ça n’avait jamais été dans ses projets d’avenir et cela l’était encore moins maintenant. Même si elle avait franchi le cap de la trentaine, elle ne se sentait toujours pas prête à avoir un enfant. Tant pis pour sa descendance. « Je dois avouer que c’est étrange de parler d’enfant avec toi Ethan… » Elle savait à quel point Ethan voulait un enfant, à quel point il était prêt à devenir père même étant jeune. Elle trouvait même cela étrange qu’il ne le soit pas déjà mais c’était encore plus étrange d’évoquer leur présent alors qu’il y a quelques années encore ils pensaient le passer ensemble. Se marier, avoir des enfants, un foyer. Tout ça est bien derrière eux maintenant même avec toute la nostalgie du passé que Shelley peut ressentir.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 02/04/2017
›› Love letters written : 64
›› It's crazy, I look like : Alex Pettyfer
MessageSujet: Re: Wondering why we bother with love, if it never lasts [ETHAN] Mer 13 Sep - 18:28

Cette rencontre inopportune avec la jeune femme ayant partagée sa vie pendant de nombreuses années faisait revivre à Ethan des souvenirs douloureux mais également des bons moments. Cela faisait bien longtemps que le jeune homme n’avait pas parlé de ses parents, cela étant toujours dur pour lui même après presque vingt ans. Mais en parler avec Shelley semblait lui faire du bien. Jamais il n’aurait cru qu’une rencontre avec celle qui le faisait tant souffrir pourrait se passer aussi bien et surtout lui être bénéfique. « J’ai toujours été fier de mes parents et je le suis encore plus maintenant. Je suis heureux de pouvoir rendre une sorte d’hommage à mon père en étant pompier. Mais je suis également heureux de mettre ma pierre à l’édifice de la société et sauver des vies. » Déclara le jeune homme un peu perdu dans ses pensées alors que Shelley lui parlait de son père. « Je pense également qu’être institutrice est le métier qui te correspond. Tu as toujours aimé aider les autres à construire des savoirs et à maitriser des compétences. Tu fais un travail que je trouve extraordinaire. » Dit-il en souriant à la jeune femme. « En revanche, je ne suis pas d’accord avec toi. Je préfère largement mes propres enfants, même si je n’en ai pas, à ceux des autres. J’ai beaucoup moins de patience avec les autres. » Rit-il doucement. Le jeune homme passa une main dans ses cheveux réalisant que peut-être cela avait été pour le mieux cette séparation. Shelley et lui avaient des objectifs de vie trop différents pour avoir vécu ensemble heureux toutes leurs vies. Mais cela n’empêchait pas qu’au fond de lui, Ethan aime toujours la jeune femme. « Oui, c’est très étrange. Mais ça permet aussi de faire le point sur notre vie. Je pensais être père jeune et c’est juste moi et Sparrow. Et voilà que ma sœur est maman. Mais je ne regretterais jamais de mettre battu pour que Rose soit heureuse même si j’ai du mettre ma vie personnelle entre parenthèse pour cela. » Dit-il. Suite à cela, Sparrow aboya montrant qu’il avait bien envie de continuer sa balade. Ethan sourit et proposa à Shelley de faire quelques pas avec lui afin de ne pas contrarier le chien.
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 16/04/2017
›› Love letters written : 213
›› It's crazy, I look like : Alycia Debnam Carey
MessageSujet: Re: Wondering why we bother with love, if it never lasts [ETHAN] Mar 26 Sep - 14:44

Shelley n’avait pas changé depuis des années et elle n’avait pas envie de penser différemment. A vingt ou a trente ans, la vie était parfaitement identique, du moins, dans les idéaux qu’elle a. Il n’y avait pas de « plus tard » seulement du présent. Elle aimait sa petite vie bien tranquille. Le passé d’Ethan était douloureux et elle sentait toujours son cœur se serrer quand son visage devenait triste en évoquant ses parents. Elle sourit tendrement en entendant les mots d’Ethan, c’était clair qu’il n’y avait aucun doute sur la fierté qu’il a pour ses parents. « C’est une belle cause c’est vrai. Tu peux aussi être fière de toi ! » Elle détourna son visage pour replonger ses yeux sur l’horizon. « Finalement, nous avons réussis autant l’un que l’autre et c’est superbe ! Je suis heureuse que tu aies trouvé comment t’épanouir malgré tes sacrifices. Je suis très heureuse en tant qu’institutrice oui, il n’y a pas de doute là-dessus. Ces petits diables me comblent de bonheur. » Elle laissa un petit rire franchir ses lèvres. « Dans les deux cas, c’est du boulot d’avoir des enfants ! Je suis heureuse personnellement de ne pas les avoirs 24h/24. » Elle rit en s’imaginant à quel point ce serait un enfer. Elle aime ces enfants oui, mais elle aime aussi la tranquillité de son appartement quand elle rentre après une journée de travail et elle n’échangerait ça pour rien au monde. « La vie est ainsi faite. Je ne saurais dire si c’était pour notre bien. Mais, je suis heureuse de te voir épanoui, souriant. D’avoir d’autres préoccupations que Rose… » Elle se souvient à quel point Ethan avait tout abandonné pour s’occuper de sa sœur, de ce qu’ils avaient traversés pour trouver leur bonheur et elle était fière de lui. « Aujourd’hui, c’est donnant-donnant je suppose ? Elle est heureuse et tu peux l’être aussi, non ? » Elle espérait du moins de tout cœur qu’il soit heureux. « Je suis sure que Sparrow est un très bon compagnon et qu’il t’apporte pleins d’amours ! »  Elle porta son regard sur le petit chien qui ne tenait maintenant plus en place. Quand Ethan lui propose de l’accompagner, elle hésita un moment avant d’accepter. « Je ne veux pas te gêner tu sais, je comprendrais que tu veuilles continuer ton chemin de ton côté ! » Elle sourit sincèrement au blond avant de se lever en époussetant ses fesses.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


MessageSujet: Re: Wondering why we bother with love, if it never lasts [ETHAN]

Revenir en haut Aller en bas

Wondering why we bother with love, if it never lasts [ETHAN]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Echo park :: echo lake
-