Partagez|

Le seul réel dans l'art,c'est l'Art ft Lilian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 08/04/2017
›› Love letters written : 151
›› It's crazy, I look like : Sophie Turner
family don't end with blood
MessageSujet: Le seul réel dans l'art,c'est l'Art ft Lilian Ven 14 Avr - 22:52


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Le seul réel dans l'art, c'est l'Art"


citation de Paul Valery

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Malone prit rapidement ses clefs et enfila ses chaussures en quatrième vitesse. Le taxi qu'elle avait commandé l'attendait en bas et elle qui n'avait cessé de répéter qu'elle devait aller vite, qu'elle avait rendez vous n'avait pas intérêt à le faire attendre. Elle salua son chauffeur avant de prendre place et sortir un rouge à lèvre M.a.c de son sac . C'était en général le seule maquillage qu'elle prenait sur elle et ça lui suffisait les jours où le temps manquait . Une fois certaine de ne pas faire peur à Lilian la jeune femme se concentra sur les paysages urbains de Los Angeles.

Elle ne s'en lassait toujours pas. Elle qui venait d'une petite ville prés de Londres, avait pour son nouveau chez elle, son tourbillon d'activité perpétuel, la multitude de gens avec leurs passés parfois sombre, parfois folklorique , pour tout ça et plus encore elle avait une passion irrassasiable . Bien évidement ce déménagement avait sonné le glas de son mariage. Mais à bien y penser même en restant en Angleterre il y aurait eu d'autres difficultés à surmonter, d'autres embûches où Malone aurait trébuché et rendu la vie difficile à Lysandre. Alors elle préférait voir L.A pour ce qu'elle était : un renouveau totale. Il lui en faudrait donc beaucoup pour quitter son nid, ses amis, et ses artistes.

C'était justement l'une d'entre elle que la représentante devait rencontré aujourd'hui.  La talentueuse peintre était une des préférés de Malone. Lilian Riley avait une façon de capter la dualité  de l'être humain qui trouvait un écho tout particulier pour la jeune femme qui avait perdu son double. Elle était extrêmement douée et être capable de pouvoir travailler avec elle l'avait ravie dès le premier jour. Elle était très proche du milieu artistique mais c'était plutôt la nuit que celui ci s'exerçait : les soirées, les coups de fils intempestifs car on avait trouvé soit disant LA bonne idée pour faire de son tableau un chef d’œuvre, les crises de rires et de colère... l’exubérance en sommes. Mais Lilian était loin d'être ainsi, du moins pas devant Malone. Peut être que le travail comme chez tout artistes était accompagné de la souffrance de devoir se mettre à nue, mais la jeune peintre malgré les troubles bipolaires qu'on lui connaissait était sans doute l'artiste la plus fiable avec qui il lui avait était donné de bosser.En plus en tant que femme, Malone lui trouvait des qualités certaines.  La belle rousse aurait volontiers plus envie qu'elle se livre à elle, pas seulement pour mieux comprendre son œuvre mais mieux comprendre une femme qui assurément aurait pu devenir une amie en d'autre circonstance. Et puis en plus elle adorait sa garde robe !

Aussi était elle impatiente de voir ce sur quoi elle travaillait et pensait ensemble à une série qu'on pourrait éventuellement exposer en galerie. Elle ne lui en avait pas parlé mais Malone avait réussi à organiser une éventuelle exposition . Elle connaissait assez Lilian pour savoir que de tout ses artistes c'est elle qui sauterait le moins de joie mais c'était également celle dont le travail était le plus abouti. La convaincre elle serait plus difficile que convaincre le gérant? Peut être bien...  Mais cela valait le coup.  

Même si à jamais elle serait frustrée de ne pas elle même avoir suivit son impulsion première et être devenu peintre, elle aimait son métier. Elle avait l'occasion de rencontrer des artistes de tout horizon, aussi bien les aisés dans leurs ateliers que des tagueurs de rue. Elle n'avait aucune préférence particulière tant que cela lui provoquait une émotion quelconque, une vraie et une pure. Il s'agissait ensuite d'être un soutien pour eux. Si ils souhaitaient en vivre, alors elle allait se battre pour vendre à meilleur prix leur tableau ou leur sculpture, et si au contraire ils n'étaient pas de ce genre, Malone au moins tentait de les pousser à s'ouvrir tout de même au monde en exposant.  La jeune femme aimait bien assez l'art et les gens pour qu'au final ce travail lui  aille comme un gant.

Arrivée elle se hâta de tendre l'argent au chauffeur et sauter hors du taxi pour se retrouver devant l'appartement de Lilian . Elle vérifia si elle avait bien son sac avant de laisser la voiture s’éloigner puis alla sonner chez la peintre.

Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 02/04/2017
›› Love letters written : 43
›› It's crazy, I look like : Christina Genius Ricci
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: Le seul réel dans l'art,c'est l'Art ft Lilian Jeu 20 Avr - 17:02

Lilian avait un rendez-vous important aujourd'hui. Pas avec un homme non mais avec une réprésentante d'artiste. La jeune femme ne savait pas trop pourquoi elle voulait la voir mais elle était contente de savoir que quelqu'un s'intéressait suffisamment à son travail pour vouloir la rencontrer. C'était rare pour Lilian de rencontrer des personnes car elle était bipolaire et souvent ses humeurs changeaient d'une seconde à l'autre et faisait fuir les gens qui se trouvaient avec elle. La jeune femme se retrouvait plutôt solitaire à cause de ça.

Elle n'avait pas demandé à avoir cette maladie et pourtant, elle vivait avec ça depuis presque vingt ans, malgré ça elle avait du mal à s'y faire et en avait parfois marre de sa condition mais elle n'avait pas le choix, on ne pouvait rien faire pour elle si ce n'est lui donner un traitement pour gérer ses humeurs. Elle l'avait d'ailleurs pris après avoir été faire son jogging sur son chemin habituel, à l'heure habituelle. Elle était rentrée à l'heure habituelle comme tout les jours. La jeune femme n'aimait pas changer ses habitudes, ça la perturbait et c'était très mauvais pour elle.

Après avoir pris une douche et s'être brossée les dents, elle avait enfilé une robe à fleurs et avait mis une touche de rouge à lèvres bordeaux après avoir soigneusement camouflé ses cernes qui ornaient le dessous de ses yeux et qui prouvaient un total manque de sommeil. Lilian avait aussi pris son traitement à l'heure et s'était assise sur son canapé afin d'attendre la jeune femme qu'elle allait rencontrer.

Lilian n'avait pas pris soin de ranger son appartement car il était rangé de manière constante, la jeune femme détestant le désordre. Le seul qu'elle tolérait était celui qu'elle faisait lorsqu'elle peignait. Quand elle travaillait, plus rien ne comptait autour d'elle si ce n'est ses émotions qu'elle mettait dans ses peintures.

Plus l'heure du rendez-vous approchait, plus la jeune femme sentait le stress monter en elle. Elle ne savait pas vraiment pourquoi, car ce n'était qu'un rendez-vous mais Lilian ne pouvait s'en empêcher parce qu'elle avait peur que ses humeurs changent et qu'elle fasse fuir la représentante.

La jeune femme était en train de lire un livre de Boris Vian lorsqu'elle entendit la sonnette retentir à la porte. Elle se leva doucement et alla ouvrir, devant elle, se tenait une jolie jeune femme d'un roux flamboyant. Bien qu'elle ai l'air jeune, la jeune femme paraissait très adulte et très professionnelle. Elle tendit la main vers elle tout en lui offrant un sourire.

- Bonjour Mademoiselle Fleming, ravie de vous recevoir. Entrez je vous en prie.

Lilian s'éloigna doucement de la porte et laissa entrer la jeune femme dans l'appartement.
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 08/04/2017
›› Love letters written : 151
›› It's crazy, I look like : Sophie Turner
family don't end with blood
MessageSujet: Re: Le seul réel dans l'art,c'est l'Art ft Lilian Dim 23 Avr - 1:33


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Le seul réel dans l'art, c'est l'Art"


citation de Paul Valery

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Malone était impatiente et nerveuse à la fois. C'était un défi qu'elle allait proposé à la jeune artiste . Elle se faisait déjà une joie d'y travailler mais tout pouvait sombrer si cela ne convenait pas à Lilian. Au moins la jeune femme avait l'air tout à fait dispose à une rencontre professionnelle. Non pas que Malone craigne un jour de la retrouver au plus bas . Si c'était le cas elle n'en prendrait pas ombrage. Avec tout l’éventail d'artiste au bord de l'overdose, de la dépression ou bien dans un monde complètement différent de celui du commun des mortels , elle n'avait pas peur de devoir gérer aussi un peu leur vies personnelles.

La jolie rousse rentra donc tout de même un peu curieuse et tenta  de regarder autour d'elle aussi discrètement que possible. On disait qu'on apprenait à connaître quelqu'un en regardant comment il gère son intérieur . Et bien dans ce cas Lilian était mille fois plus saine d'esprit que Malone. Celle ci savait se mettre en valeur pour le travail, et jamais elle n'aurait voulu qu'on sache à quel point elle était une incurable bordélique. Elle n'avait fait des efforts que pendant son mariage. Non pas qu'elle avait essayé de dissimuler un jour ses failles, non elle était trop honnête pour cela . Mais elle avait un minimum de savoir vivre , même en dehors du travail. Elle sourit donc , aimablement, telle la professionnelle sans tache qu'elle était malgré tout.

- Merci de me recevoir, je vous ai sans doute pris au dépourvu en sollicitant un rendez vous aussi vite .

Elle mima une petite grimace d'excuse tandis qu'elle prenait , dans la suite logique des choses, place dans le canapé pour continuer leurs entrevue de manière peut être un peu moins informel. Pour briser la glace elle fut tenter de lui demander où elle avait acheté cette adorable robe mais il y avait beaucoup plus important que cela.

- Vraiment je vous remercie .Je suis toujours une grande admiratrice de votre travail que je suis avec ferveur depuis quelques temps déjà. Je tenais donc à vous redire à quel point je suis heureuse de vous représenter. Je sais que vous avez déjà explosé quelques pièces de ci dé là, si on vous en faisait la demande expressément, soit dans des écoles ou des mairies mais je pense que nous pourrions aller un peu plus loin.

Comme à son habitude quand le stress pointait le bout de son nez, Malone augmentait le débit de ses explications à un rythme telle qu'il était parfois impossible de la suivre. Quand elle s'en rendit compte, elle s’arrêta tout net et ris légèrement . 

- Je suis confuse, vous devez vous demander de plus en plus ce que je vais sortir comme lapin de mon chapeau alors je vais tenter cette fois d'aller droit au but : Nous avons l'occasion exceptionnelle d'exposer une série de tableau de votre conception dans une galerie.

C'était son sourire le plus encourageant qui accompagna sa nouvelle pourtant elle craignais vraiment que Lilian refuse. Alors toute les heures de négociation en amont pour pouvoir lui proposer un contrat digne de la circonstance et surtout pour aménager le maximum de liberté à l'artiste n'aurait été que pure perte de temps.



Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas

Le seul réel dans l'art,c'est l'Art ft Lilian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Downtown l.a
-