Partagez|

[EILEEN] BOURBON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 18/03/2017
›› Love letters written : 144
›› It's crazy, I look like : Emma Watson
MessageSujet: Re: [EILEEN] BOURBON Ven 1 Sep - 17:13

Tout tournait autour d’Eileen. On lui avait pourtant déjà dit que la Terre n’était pas immobile et qu’elle tournait sur elle-même mais elle ne l’avait jamais vraiment ressenti. Aujourd’hui, elle en était convaincue. Bien entendu, ce n’était pas vraiment la rotation de la terre qu’elle ressentait mais seulement l’effet de l’alcool. Elle tenta de s’allonger sur le sol mais Lysandre ne sembla pas être de cet avis et la conduisit dans sa chambre. Lorsqu’il la déposa sur le lit, elle ne put que soupirer de bien-être. Ici, ça ne tournait plus mais rapidement son chagrin revint au galop. Déjà, ses sentiments de désespoir se rappelaient à elle. Elle se sentait si seule et avait l’impression d’être prisonnière d’une cage. Elle retint Lysandre quand il voulut partir et le pria de rester avec elle. Le jeune homme accepta et se fit même un devoir d’essayer de la mettre dans un état plus confortable. Il lui donna un tee-shirt à lui et un caleçon puis lui demanda si elle serait capable de s’habiller par elle-même. Bien entendu, la jeune femme hocha la tête afin de déclarer qu’elle en était parfaitement capable. Elle se redressa et se mit debout afin de retirer sa robe et enfiler le tee-shirt bien trop large pour elle. Mais elle ne parvint jamais à ouvrir la fermeture de la robe et s’écrasa lamentablement par terre. Il était clair qu’elle ne pourrait jamais s’habiller toute seule même si elle le voulait pourtant. Même complétement soûle, Eileen essayait de garder un peu d’estime. Malheureusement, sa dignité était plus bas que terre avec Lysandre même si elle ne s’en rendait pas encore compte. Le réveil serait dur. En tombant sur le sol, la jeune femme explosa de rire et dit « Tee-shirt pas gentil. Faire tomber moi ». Bien entendu, encore une fois cela n’avait aucun sens. Mais du point de vue d’Eileen, si elle s’était lamentablement écrasée sur le sol, c’était à cause d’un complot monté par le tee-shirt de Lysandre. « Faut tu le mettes, ou il va recommencer » dit-elle en lui tendant l’objet de ses problèmes de manière très sérieuse.
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 15/03/2017
›› Love letters written : 279
›› It's crazy, I look like : Kit Harrington
MessageSujet: Re: [EILEEN] BOURBON Lun 4 Sep - 9:38





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Lysandre & Eileen


« La folie est une ivresse sans fin, où la joie, les délices, les enchantements se renouvellent sans cesse. »

Eileen semblait déboussolée, et le cœur de Lysandre se serra de la voir dans cet état, il n'aimait pas ça. Le policier avait toujours du mal à accepter que des jeunes filles malheureuses puissent terminer dans cet état et instinctivement il se rappela le soir où il l'avait sortit de cette voiture. Elle aurait pu mourir s'il n'était pas passé par là et elle continuait à se détruire, il trouvait ça incroyablement triste. Il l'avait conduit sur son lit, l'allongeant dans le matelas molletonné, il voulait qu'elle passe une nuit reposante pour aller mieux demain, même s'il se doutait que tout ce qu'il l'attendrait au réveil ce serait un mal de tête phénoménal. Lysandre entreprit alors de lui prêter des vêtements à lui afin qu'elle soit plus à l'aise et, comme tout homme qui se respecte il entreprit de la laisser se changer tranquillement. Il aurait du se douter qu'elle n'y arriverait pas toute seule, mais il n'avait pas voulu abuser de la situation, néanmoins, en l'entendant tomber à terre, il se précipita dans la chambre, voit si elle ne s'était rien cassée. La jeune femme lui tendit alors le T-shirt et, si la situation n'était pas aussi critique, il aurait pu rire à son tour, seulement, Eileen semblait avoir perdu sa lucidité et la voir ainsi ne le faisait pas rire. Elle était adorable certes, mignonne même, mais totalement désinhibée par l'alcool. Le jeune homme la fit alors se relever, la tenant contre lui pour ne pas qu'elle ne tombe une nouvelle fois, et fit glisser la fermeture éclair de sa robe, pour la lui faire glisser lentement. Sans trop s'attarder, car il n'était qu'un homme à la base, il lui enfila alors le T-shirt qui lui arrivait jusqu'aux genoux. Il prit alors son caleçon, se mettant à genou devant elle et lui dit alors:

-Allez, lève une jambe, je vais t'aider à enfiler ça.





COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 18/03/2017
›› Love letters written : 144
›› It's crazy, I look like : Emma Watson
MessageSujet: Re: [EILEEN] BOURBON Mer 13 Sep - 18:25

Lysandre semblait beaucoup plus gêné de la situation qu’Eileen. Peut-être le jeune homme pouvait penser que la jeune femme ne ressentait pas de honte face au fait d’être nue devant lui à cause de l’alcool mais ce n’était pas cela. Premièrement, elle n’était pas pudique. Secondement, en tant qu’ex-mannequin, la jeune femme avait l’habitude d’être vu en sous-vêtement. C’est donc sans aucune gêne qu’elle lui demanda de la déshabiller pour lui enfiler un tee-shirt bien trop long pour elle et un caleçon. Ayant certainement pitié du jeune homme, Eileen déclara : « Pas être gêné toi, moi habituée. Pas déranger ». Ce n’était certes pas très clair mais cela partait d’une bonne intention même si avec ses propos, il aurait été facile de croire qu’Eileen avait l’habitude que l’on abuse d’elle. Ensuite, la jeune femme s’exécuta et leva une jambe pour que le policier puisse lui mettre son bas de pyjama de secours. Lysandre ne mit pas longtemps avant de finir de l’habiller et l’allongea une nouvelle fois sur le lit. La jeune femme sentait le sommeil pointer le bout de son nez mais elle ne voulait pas se laisser sombrer avant d’être sûre que Lysandre resterait à ses côtés. La jeune femme lui murmura alors encore fois d’une voix implorante « Reste avec moi ». Lorsque le jeune homme se coucha à ses côtés certainement pour ne pas la contrarier, elle vint difficilement s’installer dans ses bras. Etait-elle en quête de réconfort ou cherchait-elle à retenir Lysandre ? Elle n’en savait rien mais son esprit n’était plus assez clair pour qu’elle puisse réfléchir correctement. Eileen sombrait doucement dans un sommeil profond aidé par l’alcool qu’elle avait ingurgité. Le réveil ne serait certainement pas aussi doux demain matin quand elle se réveillerait dans une chambre qu’elle ne connaissait pas et dans les bras d’un inconnu. Avec un peu de chance, elle se rappellerait de Lysandre et des événements de la soirée mais rien n’était moins sûr à cet instant.
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 15/03/2017
›› Love letters written : 279
›› It's crazy, I look like : Kit Harrington
MessageSujet: Re: [EILEEN] BOURBON Jeu 14 Sep - 15:19





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Lysandre & Eileen


« La folie est une ivresse sans fin, où la joie, les délices, les enchantements se renouvellent sans cesse. »

Lysandre était gêné, premièrement parce qu'il n'avait plus vu de femme dans une petite tenue depuis son ex-femme, deuxièmement parce que c'était quelqu'un d'assez pudique et qui n'avait donc pas l'habitude de ce genre de situation. Elle était habituée ? Habituée à quoi au juste ? Il secoua la tête, non il devait se faire des idées, peut être l'alcool embrouillait-il son esprit ? Ou au contraire faisait ressortir une sordide vérité ? Il tirerait tout ça au clair plus tard, pour le moment elle devait dormir et il devait lui enfiler ses satanés habits. Il lui répondit simplement:

-Comment peux-tu te mettre dans des états pareils ...

Finalement après quelques minutes, il termina de l'habiller et l'allongea dans le lit. Elle avait réellement besoin de dormir, et surtout de digérer tout l'alcool qu'elle avait ingurgité, car le réveil serait certainement beaucoup moins drôle pour elle. Eileen semblait visiblement paniquée à l'idée qu'il la laisse seule et il s'allongea à côté d'elle lui tenant doucement la main.

-Je restes avec toi. Dors.

La jeune femme vint s'installer contre lui et il la berça doucement, la serrant contre lui. Elle ressemblait à une petite fille apeurée et il fut soulagé lorsqu'il la vit sombrer dans les bras de morphée. Il finit par s'endormir à son tour, espérant que le réveil ne serait pas trop dur autant pour elle que pour lui.



COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 18/03/2017
›› Love letters written : 144
›› It's crazy, I look like : Emma Watson
MessageSujet: Re: [EILEEN] BOURBON Lun 2 Oct - 19:55


Même si la jeune femme était particulièrement enivrée par l’alcool, elle restait néanmoins consciente de la plupart des choses qui se passaient autour d’elle. Elle était peut-être trop alcoolisée pour s’habiller seule mais elle ne manqua pas de remarquer l’air désespéré de Lysandre alors qu’il lui enfilait un large tee-shirt et un de ses calçons. Son exclamation lasse vint confirmer ce qu’Eileen avait deviné. Mais incapable de parler, elle se contenta d’hausser les épaules pour lui signifier qu’elle n’en savait rien. C’était d’ailleurs vrai, elle ne savait pas pourquoi elle devait toujours faire les mauvais choix dans la vie et être sans cesse malheureuse. Elle aurait aimé rien qu’une fois dans sa vie, pouvoir trouver le bonheur mais cela semblait être trop demandé. Eileen ne mit guère de temps avant de trouver le sommeil une fois qu’elle fut persuadée que Lysandre resterait à ses côtés. Bien installée dans ses bras et dans sa nouvelle tenue bien plus confortablement que la précédente, elle se laissa tomber dans les bras de morphée qui vient la prendre en seulement une dizaine de seconde.

Ce fut un mouvement à côté de la jeune femme qui vint la tirer du sommeil. Il faisait grand jour dans l’endroit où elle se trouvait. De ce fait, à peine eut-elle ouvert les yeux qu’elle les referma directement. Un mal de crâne atroce était déjà entrain de pointer le bout de son nez alors qu’elle se demander ce qui pouvait bien bouger à côté d’elle. Alors qu’elle ouvrit un œil lentement pour ne pas être éblouie une nouvelle fois, elle se rendit compte qu’elle ne connaissait pas la pièce où elle était. Cette fois-ci, elle se redressa beaucoup plus rapidement. Que s’était-il passé hier soir ? Regardant à côté d’elle, elle découvrit un homme qui dormait. Elle ne le connaissait pas. Rapidement, elle se leva du lit pour prendre ses jambes à son cou. Elle devait avoir trouvé un coup d’un soir dans ce bar. Mais malheureusement pour elle, elle s’écrasa lamentablement par terre après avoir trébuché sur une de ses chaussures. « Aie ! » s’exclama d’elle sans penser qu’elle pouvait réveiller l’homme. Il fallait vraiment qu’elle arrive à remettre ses idées en place pour se souvenir de ce qui s’était passé ce soir là.
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 15/03/2017
›› Love letters written : 279
›› It's crazy, I look like : Kit Harrington
MessageSujet: Re: [EILEEN] BOURBON Mer 11 Oct - 15:01





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Lysandre & Eileen


« La folie est une ivresse sans fin, où la joie, les délices, les enchantements se renouvellent sans cesse. »

Lysandre ne s'était jamais retrouvé dans ce genre de situation et il espérait qu'il ne se retrouverait plus là dedans de sitôt. En attendant tout ce qui l'intéressait c'était le bien être d'Eileen, or ça pour le moment ce n'était pas gagné. C'est drôle, son premier amour aussi s’appelait Aileen, en tout son prénom avait la même prononciation et à l'époque elle aussi était auto destructrice pour elle-même mais surtout pour les autres. Lysandre se rappelait avoir sombré pour elle, ça avait été une période sombre de sa vie où il ne s'était plus reconnu. Il se demandait parfois comment il était possible d'en venir à un tel degrés de déchéance, mais il ne connaissait pas assez Eileen pour savoir alors il ne se permettait pas de la juger, n'étant ni dans sa tête ni dans sa vie personnelle pour comprendre ce qui pouvait bien la mettre dans un tel état. Allongé à côté d'elle, la jeune femme ne tarda pas à s'endormir, en revanche Lysandre mit plus de temps, d'une part parce que la proximité avec la jeune femme le perturbait, d'une autre parce que cette soirée l'avait perturbé plus que de raison et parce qu'il cherchait une solution pour palier au mal être de la jeune femme. Une heure plus tard, le policier finit finalement par s'endormir.

Le lendemain matin, Lysandre ne sentit pas la jeune femme bouger de suite, à vrai dire le sommeil avait mit du temps à venir, mais maintenant qu'il était là il avait du mal à se réveiller. Néanmoins le vacarme qu'elle fit en tombant au sol et le aie qu'elle prononça, ne tarda pas à réveiller le jeune homme. Dans un premier temps il eu du mal à ouvrir les yeux, les rayons du soleil l'éblouissants, puis il se redressa légèrement, tentant de comprendre pourquoi Eileen se trouvait parterre. Puis, réalisant qu'elle avait certainement du dessoûler, elle ne savait certainement pas où elle se trouvait.

-N'aie pas peur Eileen, il ne s'est rien passé entre nous.

Lysandre se leva, s'agenouillant devant elle. Il passa sa main sur le front de la jeune femme, bon signe, elle n'était pas chaude donc pas signe de fièvre à l'horizon.

-Tu veux de l'aspirine ?



COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 18/03/2017
›› Love letters written : 144
›› It's crazy, I look like : Emma Watson
MessageSujet: Re: [EILEEN] BOURBON Mar 31 Oct - 16:40

Le fait qu’il puisse s’être passé quelque chose avec le jeune homme était bien la dernière chose dont Eileen s’inquiétait. Au contraire, elle aurait même plutôt été fière d’avoir couché avec lui. Il fallait avouer qu’il était plutôt joli garçon. Et puis, cela également signifié qu’elle était capable de passer à autre chose que cet homme qui la détruisait à petit feu. Mais apparemment non. Même complétement bourrée, elle ne couchait pas avec d’autre homme. Ou alors, il l’avait repoussé. Visiblement, l’homme connaissait son nom et il ne lui avait pas fait de mal. C’est pourquoi, elle se laissa faire lorsqu’il lui toucha délicatement le front. Elle ne le quitta en revanche pas des yeux essayant de remettre les pièces du puzzle en place. Jace allait la découper en morceaux quand elle rentrerait. Elle était à peu près sûre de ne pas lui avoir envoyé de message. Mais heureusement, elle n’était pas rentrée chez eux. Au moins, il ne découvrit peut-être jamais qu’elle avait fini complétement soûl dans un bar et avait dormi chez un homme qu’elle ne connaissait ni d’Adam ni d’Eve. Lorsqu’il lui proposa de l’aspirine, elle hocha la tête pour refuser. Elle évitait encore les médicaments même ceux aussi basique que l’aspirine. Elle devrait donc subir son mal de crâne toute la journée sans rechigner.

Juste un verre d’eau s’il te plait ? » Lui demanda t-elle timidement essayant de faire comme si elle se souvenait de qui il était. Mais impossible de remettre le doigt dessus. L’eau l’aiderait peut-être à calmer sa migraine. Elle avait appris au fil du temps que la gueule de bois post soirée était surtout du à la déshydratation entrainée par l’alcool. Se rendant compte qu’elle était toujours assisse sur le sol, la jeune femme se releva rapidement le rouge lui montant aux joues et s’assit de nouveau sur le lit. Regardant le jeune homme, elle finit par ne plus y tenir et lui posa la question fatidique.

« Je suis vraiment, vraiment désolée. Mais je suis incapable de me souvenir de ce qui s’est passé hier soir. Et…. » Commença t-elle en marquant un temps d’arrêt véritablement gênée.

Je ne me rappelle plus de toi. Qui es tu ? » finit-elle dans un murmure. Elle espérait juste que le jeune homme ne le prenne pas mal et surtout qu’elle n’ait pas trop fait de conneries et raconté n’importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 15/03/2017
›› Love letters written : 279
›› It's crazy, I look like : Kit Harrington
MessageSujet: Re: [EILEEN] BOURBON Mer 1 Nov - 11:17





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Lysandre & Eileen


« La folie est une ivresse sans fin, où la joie, les délices, les enchantements se renouvellent sans cesse. »

Lysandre jugea qu'il valait mieux la rassurer, visiblement elle se rappelait pas de ce qu'il s'était passé et il préféra lui dire la vérité, il n'était pas homme à profiter de la situation et il lui confirma donc qu'il ne s'était rien passé entre eux. Il lui toucha le front et visiblement elle semblait aussi désorienté que lorsqu'il l'avait ramassé dans le bar, la veille, dans n'importe qu'elle état dans laquelle il la trouvait, il avait l'impression à chaque fois qu'elle cachait une profonde souffrance en elle et il avait du mal à accepter ce fait là. Sans savoir pourquoi, il avait besoin de sentir que la jeune femme était heureuse, hors, Eileen ne l'était pas et il ne fallait pas être devin pour s'en rendre compte. Il lui proposa un aspirine qu'elle refusa, ceci dit ce n'était pas une mauvaise chose, aprés tout, avec le mélange alcoolisé qui coulait encore dans ses veines, il valait mieux éviter effectivement ce genre de cachet. Hochant la tête, Lysandre partit dans la cuisine pour remplir un verre d'eau et revint dans la chambre pour le lui donner.

-Tiens.

Visiblement elle ne se rappelait plus de lui et elle le lui confirma lorsqu'elle lui demanda qui il était, devait-il de nouveau lui expliquer que c'était lui qui l'avait extirpé de sa voiture ? Ou bien se souvenir ne risquait-il pas de la faire de nouveau plonger dans un triste pessimisme ? Lysandre soupira quelque peu, il ne savait pas quoi faire, alors il lui répondit:

-Je t'ai trouvé hier soir, au Varnish Bar, et je ne pouvais pas te laisser dans un tel état d'ébriété là bas, tu aurais certainement eu des problèmes.

S'approchant d'elle, il s'assit sur le lit à côté de la jeune femme, puis, lui prenant la main, il décida de jouer carte sur table avec elle:

-Eileen, c'est moi qui t'ai extirpé de cette voiture, ce soir là.



COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 18/03/2017
›› Love letters written : 144
›› It's crazy, I look like : Emma Watson
MessageSujet: Re: [EILEEN] BOURBON Jeu 16 Nov - 16:57

L’aspirine refusée, Eileen chercha du regard ses vêtements. Elle n’allait pas passer la journée dans cette tenue. Mais elle remercia mentalement cet homme de lui avoir prêté un boxer et un tee-shirt. Cela avait été beaucoup plus agréable vu son état que sa robe moulante. Le jeune homme, malgré son refus pour le comprimé, partit en direction de ce qui semblait être sa cuisine pour lui chercher un verre d’eau comme elle le lui avait demandé. Eileen profita de son absence pour passer le tee-shirt par dessus sa tête. Se retrouvant en soutien-gorge, Eileen parcouru la chambre pour aller ramasser sa petite robe noire moulante. Rapidement, elle l’enfila et ferma contentieusement la fermeture éclair se trouvant sur le côté. Ensuite, elle fit glisser le boxer du jeune homme le long de ses jambes fines. C’est à ce moment là que choisit celui qui l’avait recueilli pour revenir avec un verre d’eau dans la main. Gentiment, il lui tendit.

Eileen le remercia d’un sourire sincère avant d’avaler le contenu du verre d’une traite. La jeune femme n’avait pas réalisé à quel point elle avait soif avant que le jeune homme ne lui donne à boire. Elle était clairement déshydratée. Se sentant légèrement mieux, Eileen essaya de faire le clair dans sa mémoire. Mais rien à faire, elle ne savait pas qui il était. Eileen s’était réinstallée sur le lit et regardait l’homme avec une certaine attente dans le regard. Il ne mit pas longtemps avant de lui expliquer qui il était. Elle lui devait donc la vie, par deux fois. Parce qu’il avait raison, on ne pouvait pas savoir ce qui lui serait arrivée ce soir. Baissant la tête de honte, elle soupira fortement alors qu’elle sentait les larmes monter. Elle n’avait toujours pas lâché la main du jeune homme et elle s’y accrochait comme à une bouée de sauvetage.

Je suis vraiment désolée. Vraiment. Mais merci de t’être occupée de moi. Je… je ne sais pas ce que j’aurai fait si tu ne m’avais pas aidé. » murmura t-elle. Elle avait parlé si faiblement qu’elle n’était même pas sûre qu’il l’ait entendu. Une unique larme roula sur sa joue et elle l’écrasa rapidement.

Je devrais peut-être partir. Je suis un problème pour tout le monde. Je ne veux pas être un poids pour toi aussi » Ajouta t-elle en se levant faiblement pour se diriger vers la sortie.
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 15/03/2017
›› Love letters written : 279
›› It's crazy, I look like : Kit Harrington
MessageSujet: Re: [EILEEN] BOURBON Aujourd'hui à 10:46





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Lysandre & Eileen


« La folie est une ivresse sans fin, où la joie, les délices, les enchantements se renouvellent sans cesse. »

Lysandre partit chercher un verre d'eau à la jeune femme, celle-ci ayant refusé l'aspirire qu'il lui donnait. De toute façon,vu la quantité d'alcool qu'elle avait ingéré, ça n'aurait peut être pas été une bonne idée de mélanger médicaments et cocktail alcoolisé. Il ne savait pas vraiment comment réagir, il n'avait pas envie de lui faire peur, elle semblait si désorientée, bien plus qu'hier soir. Aurait-il du lui expliquer à nouveau qu'il l'avait sortit de cette voiture et risquer de réveiller des souvenirs douloureux ? Lorsqu'il revint dans la chambre, elle avait renfilé sa robe et était entrain de faire glisser le boxer qu'il lui avait prêté le long de ses longues jambes. Il détourna légèrement les yeux, celle-ci lui offrant un spectacle plus qu'agréable il fallait l'avouer, et il n'avait pas envie d'avoir un comportement inapproprié avec elle. Lorsqu'elle eu terminé, il lui tendit son verre d'eau dont elle se saisit sans rechigner. Lysandre lui dressa un sourire.

Elle le but d'une traite et il ne s'en étonnait pas, apparemment l'alcool décuplait la soif et en général la faim par la même occasion. Le jeune homme décida alors de lui dire la vérité sur le soir où il l'avait extirpé de ce véhicule accidenté et sur cette soirée où il l'avait tiré du bar sans lui demandé réellement son avis. La jeune femme baissa la tête et il n'avait pas envie de la voir avec cet air malheureux sur le visage. Elle s'accrocha à lui de toute ses forces et instinctivement, il passa son bras autours de ses épaules afin de la rassurer, il préférait largement lorsqu'un sourire se dessinait sur ses lèvres, même s'il ne l'avait vu que trés rarement sourire.

-C'est normal, je n'allais tout de même pas te laisser t’embourber dans ce pétrin. J'espère que tu as bien dormi ?

Lysandre essayait de détendre l'atmosphère, donner un ton plus léger à la conversation. Une larme roula sur la joue d'albâtre d'Eileen et il passa doucement sa main dans ses cheveux pour la réconforter, lui caressant l'arrière de la tête.

-Tu n'es pas un poids et tu ne me déranges pas Eileen ! Tu peux rester ici tout le temps que tu veux.

Il se releva alors du lit, et partit vers la cuisine, lui lançant alors:

-Tu as faim ?



COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


MessageSujet: Re: [EILEEN] BOURBON

Revenir en haut Aller en bas

[EILEEN] BOURBON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Downtown l.a :: varnish bar
-