Poster un nouveau sujetPartagez|

[CHRISTY] Darjeeling

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 15/03/2017
›› Love letters written : 146
›› It's crazy, I look like : Kit Harrington
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: [CHRISTY] Darjeeling Mer 22 Mar - 8:06





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Lysandre & Christy


De toutes les passions, la seule vraiment respectable me paraît être la gourmandise.

Comme un lundi matin. Il était toujours difficile d'émerger d'un profond sommeil et cette nuit là, Lysandre avait particulièrement bien dormi. La nuit dernière avait été plutôt calme et il n'avait pas eu à intervenir, il était donc rentré chez lui moins tard que d'habitude. Il faut dire qu'il préférait de loin travailler de nuit, lorsqu'il en avait l'occasion, au moins il pouvait profiter de sa journée. Néanmoins, la nostalgie n'était jamais loin, il repensait parfois à sa famille, à sa sœur, à son ancienne femme, il se demandait où elle pouvait être aujourd'hui et ce qu'elle faisait de sa vie maintenant. Les évènements s'étaient enchaînés à une vitesse folle et il n'avait pas réussi à suivre la cadence. Il essayait de se convaincre parfois que c'était la meilleure chose qu'il ai pu faire, mais il n'en était plus si sûre à présent. Soupirant doucement, il ouvrit les rideaux, laissant pénétrer les rayons du soleil dans sa chambre. Lysandre avait un besoin urgent de prendre l'air et de quitter son appartement. Parfois, il s'imaginait tout plaquer et partir loin, quelque part, il ne savait pas encore où mais un jour il le saurait. En attendant, il se dirigea dans la salle de bain, histoire de se faire un brin de toilette, et enfila un jean et un T-shirt.

Il consulta rapidement son téléphone de fonction, aucun problème à l'horizon. Lysandre entreprit alors d'éteindre son cellulaire, il ne voulait pas être dérangé aujourd'hui, du moins pas avant de prendre son service en tout cas. Le jeune homme sortit rapidement de chez lui, laissant ses pas le guider devant un petit restaurant le patty's dinner. Plissant les yeux il chercha dans sa mémoire où il avait bien pu entendre ce nom, ça ne lui revenait pas mais il était à peu prés persuadé d'en avoir entendu parlé. N'ayant encore rien englouti pour le petit déjeuner il concéda que c'était là un bon moyen de se restaurer. Il poussa la porte du petit restaurant, parcourant la pièce des yeux. Il n'y avait pas grand monde et un léger sourire étira ses lèvres, il n'aimait pas la foule ça lui convenait donc parfaitement. Lysandre n'était pas du genre très sociable, il essayait, mais il n'arrivait pas à aller vers les autres, du moins lorsqu'il ne les connaissait pas.

Lysandre prit place devant une petite table, parcourant rapidement des yeux la carte. Une serveuse vint rapidement prendre sa commande et, relevant la tête, il aperçu Christy, une jolie jeune femme à qui il était venu en aide lors d'un vol à l'arraché.

-Bonjour Christy ! Comment vas-tu ?

Lui adressant alors un léger sourire, il répondit à la première question de la jeune femme.

-Je vais te prendre un café et une part du délicieux gâteau que tu m'avais amené l'autre fois.

A cette pensée, un léger sourire se dessina sur ses lèvres, ce jour là il avait été particulièrement surprit de la petite attention qu'elle avait eu. Il se pencha légèrement, regardant la salle. Aucune personne ne venait d'entrer et au vu du peu de monde qu'il y'avait, Lysandre se risqua alors à demander à la jeune femme.

-Tu as le temps de prendre un café avec moi ?

COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 05/02/2017
›› Love letters written : 47
›› It's crazy, I look like : Emilia Clarke
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: [CHRISTY] Darjeeling Sam 22 Avr - 14:20





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Lysandre & Christy


De toutes les passions, la seule vraiment respectable me paraît être la gourmandise.

Se changer les idées devenait de plus en plus une priorité pour l’aîné des Palmer. Un lâcher prise ou plutôt une nouvelle occasion de repousser un peu plus la réalité pour ainsi se confondre dans l’activité ou bien dans un nouveau rythme. Peut-être était-ce une échappatoire ? Ce peut-être n’en était devenu qu’une certitude de plus alors que tous les pans de sa vie lui donnaient l’impression de s’effriter petit à petit. Certes, Isabella allait de mieux en mieux et les docteurs se prêtaient au jeu de vouloir rassurer la famille quant à une éventuelle sortie de la jeune fille d’ici les semaines à venir. Cela avait énormément tendance à apaiser les tourments de Christy, qui voyait là enfin une bonne chose arrivant aussi bien pour la famille tout entière que pour elle. Peut-être même que le doute finirait par lui échapper et s’envoler vers d’autres horizons dès lors que sa petite sœur emménagerait à nouveau dans la grande maison familiale ? Elle osait croire en cette option, lui accordant ainsi quelques bontés dans lesquelles son sourire se plaisait à s’immiscer pour se partager un peu plus encore. Cela devenait même une priorité, un but grâce auquel la serveuse parvenait à oublier le reste. Ce reste, qui, malgré toute la préparation qu’elle avait pu envisager à ce sujet, contribuait à la figer dans un temps qu’il fallait qu’elle considère comme révolu. Perdu à tout jamais, inaccessible à nouveau, oublié dans le néant, noirci par l’oubli. Les troubles avaient eu raison sur les souvenirs dès l’instant où leurs regards avaient eu l’opportunité de se croiser à nouveau. Pourquoi ? Christy savait au fond d’elle que jamais elle ne pourrait continuer ainsi bien longtemps et qu’elle était heureuse d’avoir pu revoir son meilleur ami. Néanmoins persistait tout de même cette colère qu’elle avait appris à laisser la ronger encore et encore au moment de leur séparation. Et c’était cette dernière qui avait pris le dessus sur le tout le reste, alors que sa bonne conscience lui soufflait pour quelques instants de plus que le pardon pouvait être bénéfique pour tous les deux. Le seraient-il seulement ? Pour combien de temps ? Liam finirait par partir à nouveau et lui répéter les mêmes mots qui lui avaient fait aussi mal la dernière fois. Il finirait par lui prouver de la raison de ses dires et la plongerait inéluctablement dans ce sentiment de déception et de culpabilité qui grandissaient en elle depuis toutes ces années. Elle ne serait plus rien à nouveau ou plutôt si, ce simple sourire qu’elle était aujourd’hui et qu’elle donnait à n’importe qui. Rien de plus, rien de moins. D’autant plus que sa famille donnait l’air d’avoir besoin d’elle. Le retour d’Anastasia avait ravivé des joies d’antan dans le même temps qu’il avait su créer cette sorte de distance perpétuelle entre ses deux petites sœurs. La rancune de l’une allait de paire avec la témérité de l’autre. Aussi se situer entre les deux était un rôle difficile à endosser. Christy ne désirait que le meilleur pour ses petites sœurs et voilà que toutes les deux avaient décidé de se livrer à une sorte de mini guerre encline à laisser croire que les non-dits primaient sur tout le reste. La fatigue finirait forcément par la gagner à un moment donné, peut-être même était-elle déjà parvenue à se faire ressentir alors que son attention s’était détournée au cours de quelques secondes il n’y avait de cela que quelques jours déjà. Heureusement une âme charitable était venue à son secours et avait eu raison sur ce malfrat en quête de voler son sac à mains. Christy était vraiment redevable à Lysandre pour cette bonté, et ce, même si il avait simplement effectué les tâches dont sa profession lui incombaient. Il n‘en restait pas moins qu’elle avait apprécié son geste et que tout naturellement, elle avait osait lui donner l’image d’un héro, son héro du jour pour tout avouer. D’ailleurs, elle en avait profité pour venir le remercier en lui offrant une part de ce gâteau qu’elle servait d’ordinaire. Il le méritait aussi pour son courage que pour sa gentillesse qui avait su gagner la confiance de la jeune fille dans les instants qui succédèrent de délit. Le feeling était passé de manière naturelle entre eux, ce fut d’ailleurs l’occasion pour laisser la complicité prendre le dessus sur le reste et savoir s’immiscer de manière à leur permettre de se connaître un peu plus. Ce fut à cette occasion que Christy connu son prénom et son âge, tout comme elle put apprendre qu’il était un grand gourmand et qu’il n’hésiterait pas à venir la voir dans le café. Une nouvelle gentillesse à laquelle elle lui avait répondu par son sourire habituel, même si elle savait qu’il ne viendrait surement pas. A moins que… Alors qu’elle venait tout juste de remplir le mug d’un de ses clients habituels, le regard de la jeune fille se dévia légèrement de son attention première pour ainsi se porter en direction de la porte des locaux. Son sourire n’en devint que plus grand alors qu’il lui semblait reconnaître la silhouette élancée et musclée de son héro policier. « On a tout intérêt à filer droit, un policier vient de rentrer pour prendre son petit déjeuner. » s’amusa la serveuse avec la petite mamie qui se penchait sur le côté pour regarder en direction du jeune homme en question. « Je sais Daisy, vous adorez l’uniforme. » Un éclat de rire vint à accompagner son commentaire alors qu’elle échangeait avec elle un regard qui se voulait complice. Christy adorait ces clientes pour la simple et bonne raison qu’elles étaient toujours agréables et enclines à lui faire oublier les tracas d’une vie. Elles lui racontaient des histoires, chacune plus intrigante et mignonne que l’autre, lui laissant ainsi croire en quelques bontés du monde. « Si vous êtes sage, je lui dirai de venir vous serrer la main. » Cette fois, elle s’éclipsa non sans lancer un clin d’œil entendu à la vieille dame avant de finalement se diriger, café en main en direction de la table du policier. Son sourire s’agrandit de plus belle alors qu’elle attendit qu’il la replace afin de lui répondre. « Hey, ça va merci et toi ?  Qu’est-ce que je te sers ? » Son sourire témoignait bien de la joie qui l’envahissait en cet instant alors qu’elle prenait attention à la commande qu’il lui demandait. Le clin d’œil ne put que lui plaire d’ailleurs. «  J’étais sûre que ce gâteau aurait son rôle dans cette histoire. » Acquiesça t-elle d’un signe de tête avant de se reculer dans un premier temps pour effectuer les tâches qu’elle devait réaliser pour son travail. Mais alors qu’elle allait partir pour récupérer un nouveau mug ainsi qu’une part de gâteau, la jeune fille s’arrêta et se pencha à son tour pour écouter la requête de son ami.  Ce fut à son tour de dévier sa tête à droite et à gauche avant de finalement hausser ses épaules dans cette même bonne humeur qui la caractérisait. « Je crois que je peux prendre un peu de temps oui. Si cela ne te dérange pas que je me relève si quelqu’un rentre. » Elle lui adressa un nouveau sourire complice. « Je vais nous chercher ce qui faut. » Finit-elle par admettre tout en retournant vers le comptoir afin de préparer deux assiettes contenant une part de gâteau chacune ainsi que deux mugs. Elle établit un premier voyage pour déposer ses effets et revint une seconde fois avec une cafetière pleine. « Monsieur est servi. » Son ton reflétait une nouvelle fois la joie dans laquelle elle se trouvait. Elle ne manqua pas à son devoir et servit son ami avant de finalement s’assoir en face de lui pour se servir à son tour. « Je suis contente que tu sois venu. » lui avoua t-elle avant de finalement relever ses yeux pour le regarder et partager avec lui un peu de cette complicité naissante. « C’est ton jour de repos ? » se hasarda t-elle à demander avant de finalement songer au fait que Lysandre ne voulait peut être pas parler de lui. Cependant elle ne voyait pas le mal de le demander, après tout ils n’étaient que deux amis qui partageaient un bon moment.

COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 15/03/2017
›› Love letters written : 146
›› It's crazy, I look like : Kit Harrington
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: [CHRISTY] Darjeeling Sam 22 Avr - 17:35





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Lysandre & Christy


De toutes les passions, la seule vraiment respectable me paraît être la gourmandise.

Pour une fois depuis très longtemps, Lysandre avait particulièrement bien dormi, rien n'était venu entacher son sommeil et il s'était levé serain. Depuis deux ans, les choses avaient bien changé, la vie du jeune homme avait prit une tournure très différentes, lui qui pensait avoir rencontré l'âme sœur s'était bien trompé, son mariage avait volé en éclat, se révélant être un véritable fiasco. Ils avaient tenté l'un et l'autre de sauver les meubles, de réparer les pots cassés, mais aprés avoir tout essayé, rien n'y avait fait. Malone avait toujours été une femme impulsive, une femme au tempérament de feu alors que lui avait toujours été de nature calme, tentant de la canaliser comme il le pouvait. A l'époque, il avait pensé que leur différence était une force, que son caractère à lui permettrait de la canaliser, tandis qu'elle essayait par tout les moyens de le faire sortir de sa carapace. Elle aimait sortir, alors que lui était casanier, Malone était d'une jalousie maladive et lui en faisait baver, mais il avait toujours gardé son calme, ne rentrant pas dans le jeu de la demoiselle. La jeune femme avait tout tenté pour le mettre hors de lui, pour faire naître en lui une passion dévorante, mais n'y avait jamais réussi. Lysandre n'avait jamais su la combler, lui offrir un amour passionnel et surdimensionné, oh oui il l'avait aimé, de toutes ses forces, mais pas assez pour changer pour elle, pas assez pour se faire piéger par les affres de la passion. Pourtant elle était réapparu, il l'avait vu débarquer au poste de police et plusieurs fois il avait pensé à un mirage, une blague de très mauvais goût, pourtant ce n'était pas le cas, elle était venue pour déposer une plainte et la revoir avait ravivé en lui une grande douleur, la douleur d'une page prise entre deux autres, ne sachant pas si elle devait se tourner ou pas. Elle n'avait pas changé et Lysandre savait pertinemment que si ça n'avait pas marché une fois, ça ne marcherait probablement pas une deuxième fois, mais aprés sept ans de mariage, l'émotion était toujours là,bien présente et les nuits suivantes il n'avait pas trouvé le sommeil. C'est probablement pour cela, qu'épuiser de cogiter, il avait fini par passer une nuit profonde et qu'il s'était réveillé aujourd'hui, l'esprit plus serein. Il ne pouvait pas s'arrêter de vivre, la revoir ne devait rien changer à la situation qu'ils avaient choisi il y'a deux ans. Il se souvenait encore de cette nuit là, où elle lui avait reproché son air stoïque,où elle aurait préféré qu'il lui hurle dessus, qu'il s'insurge contre elle pour toutes les nuits où elle avait découché, mais il n'en avait jamais eu la force, il avait préféré garder la tête froide, sans jamais lui dire quoique ce soit. Le jeune homme secoua la tête, ce n'était pas le moment de repenser à tout ça, car ça l'avait chamboulé bien plus qu'il ne voulait l'admettre, Lysandre devait se changer les idées, et rapidement. Il était encore tôt et il entreprit alors d'aller prendre le petit déjeuner dans le café où travaillait Christy, une jolie jeune femme à qui il était venu en aide lors d'un vol à l 'arraché. Depuis, ils étaient devenus amis et la voir lui faisait toujours du bien, Lysandre avait toujours du mal à se dévoiler mais auprés d'elle il oubliait la plupart de ses soucis et il espérait qu'il en serait de même aujourd'hui. Entrant dans le bâtiment, faisant tinter la petite cloche qui annonçait un client, il ne pu s'empêcher de sourire à la remarque de la jeune femme.

-A la moindre infractions vous me devrez tous une part de gâteau.

Risquer un peu d'humour ne lui faisait pas de mal. Il chercha des yeux une table libre, ne tardant pas à en voir une, à cette heure là, ce n'était pas l'heure de pointe, fort heureusement d'ailleurs car il n'était jamais très à l'aise dans les endroits bondés de monde. Voyant que Christy parlait avec une vieille dame, il n'alla pas la déranger, ne captant que quelques bribes de leur conversation, allant s'asseoir à la table libre. Finalement la jeune femme s'approcha de lui, un tasse de café à la main.

-Oui ça va merci.

Il n'avait pas manqué de lui demandé une part de gâteau, celui qu'elle lui avait emmené la dernière fois était absolument délicieux.

-Tu détiens à présent une redoutable arme contre moi, tu as su m'avoir par la gourmandise !

Lui qui avait toujours pensé ne pas être très sucrerie, elle l'avait dissuadé du contraire. Elle pouvait lui accorder un peu de temps et il en était heureux, il était toujours bien lorsqu'il passait du temps à ses côtés et il lui offrit un léger sourire, annonçant avec humour :

-Pas de problème! Par contre si tu t'absentes trop souvent, je serais dans l'obligation de te menotter.

La jeune femme fit un aller-retour en cuisine afin d'apporter ce qu'il fallait et il la remercia tandis qu'elle versait le café dans sa tasse. Il attendit qu'elle vienne s'installer en face de lui et il hocha la tête, lui répondant alors :

-Oui j'ai enchaîné plusieurs nuits, donc aujourd'hui je suis de repos et je t'avoue que ça me fait un bien fou. Et toi, quand est-ce que tu auras tes prochains congés ?

COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 05/02/2017
›› Love letters written : 47
›› It's crazy, I look like : Emilia Clarke
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: [CHRISTY] Darjeeling Mer 7 Juin - 10:19





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Lysandre & Christy


De toutes les passions, la seule vraiment respectable me paraît être la gourmandise.

Il suffisait parfois d’un petit rien pour réussir à chambouler la globalité qui façonnait notre quotidien. Le sourire d’une petite fille lorsque cette dernière tirait sur le pantalon de sa mère pour obtenir ce qu’elle désirait, un compliment gratuit qui mettait en exergue le caractère bienveillant d’une personne, cette aide qu’on pouvait apporter à une autre personne afin de l’aider à traverser la rue, cette caresse qu’on donnait aux chat du voisin parce qu’il savait nous rendre ce petit geste par des ronrons bruyants et apaisants. Bref, il y avait toute une multitude de petits détails les uns plus marqués que les autres voire même les plus anodins qui savaient apporter de ce sourire qu’on se devait de partager avec les autres. Sourire, dans lequel, on pouvait déceler bien des choses dans la mesure où ce dernier laissait nettement entrevoir que le bon avait sa place dans ce monde. Les malséances n’auraient plus de raison d’être ou plutôt, ne parviendraient plus à briser cet espoir qui savait se révéler telle une ressource enivrante et d’autant plus vivifiante aux rythmes de ses attentions. Le sourire perçait les nuages, se dégageait de ses difficultés comme Hermione avait eu raison de l’emprise du Filet du Diable. Il permettait d’affronter le reste, d’accorder de l’importance à l’anodin pour le renforcer et pour ainsi affronter tout le reste. Etait-ce une naïveté que d’y croire ? Christy avait pu remettre en cause cette capacité nombre de fois et pourtant elle s’y référait encore et encore pour ainsi pouvoir profiter de ces petits détails qui savaient la réconforter. Sa vie n’avait rien d’idyllique, les soucis s’enchaînaient les uns après les autres, ceux là même qui auraient pu la faire basculer de l’autre côté, mais pourtant elle tenait bon. Non pas pour elle, mais pour sa famille toute entière. Son père lui avait appris à sourire, à admettre que tout n’était pas noir mais que les teintes de grisâtres s’estompaient à mesure qu’elle projetait ses inquiétudes vers des passions. Ses sœurs lui avaient appris le sens du mot « aimer » dans la mesure où chacune d’elles tenaient cette place si particulière dans son cœur. Des êtres pour lesquelles, elle était prête à tout afin d’apaiser leurs tourments. Son meilleur ami lui avait appris ce que signifiait la confiance pure, celle qui veillait à chasser pour toujours la méfiance dans la mesure où cette dernière n’avait pas lieu d’être. Il lui avait inculqué les bases de cette personne qu’elle était devenue aujourd’hui, cette personne qui ne ressentait que le manque constant et douloureux de cette absence qu’elle n’avait pas pu retenir. Bref si Christy avait pu devenir cette personne aujourd’hui ce n’était que grâce à ceux qui la façonnaient. Et même si le tourment avait parfois raison d’elle, il n’en restait pas moins qu’elle osait envisager le monde tel qu’on lui avait appris : dans l’espoir. Aussi, la sante de sa petite sœur veillait à la rassurer en raison de ces mauvais jours qu’ils avaient affronté ensemble. Sa survie était plus que certaine selon les dires des médecins et même si l’inquiétude restait toujours ancrée là, il n’en restait pas moins que l’aîné des Palmer allait travailler avec le cœur beaucoup plus léger. Cœur qui battait à tout rompre contre sa poitrine devant les espoirs qui naissaient dans ses songes et qui veillaient à rapprocher les trois sœurs ainsi que sa petite nièce pour partager des instants uniques. Voilà dans quel état d’esprit son ami venait tout juste de la retrouver. Heureuse de pouvoir partager un peu de son temps avec lui, Christy ne pouvait que sourire de plus belle devant le regard enjoué devant lequel elle se confrontait. Lysandre était calme de nature, aussi, pouvoir participer à cette joie veillait à emplir le cœur de la jeune serveuse d’une joie incommensurable. Bien entendu, son amusement franchit ses lèvres et se répercuta en direction des petites mamies qu’elle côtoyait tous les jours. Ces dernières ne manquaient jamais de commentaires adorables et d’autant plus équivoques quant à leur volonté de préserver leur petite Christy, comme si elle se présentait sous les traits de leur véritable petite fille. « C’est un grand gourmand, je vous l’avais dis. » commenta la petite brune avant de se mettre à rire devant le commentaire de son ami. Cela lui faisait énormément de bien de revoir un visage ami, surtout depuis qu’elle le percevait comme son héro. Sa joie se lisait aussi bien dans son regard que dans le sourire qu’elle ne cessait de lui renvoyer. Sincère, chargé de ce bonheur qui l’habitait dès lors qu’elle pouvait partager un peu de son temps avec une personne qu’elle qualifiait comme proche d’elle. Rassurée quant à l’état du jeune homme, Christy en profita pour glisser un peu d’humour à la conversation, profitant de la même manière de cette complicité qui naissait bien entre eux. « T’inquiète pas, je garderai ce secret pour moi. Je suis une redoutable carpe quand je veux, même si on ne dirait pas je sais. » Un nouveau rire franchit la barrière de ses lèvres alors qu’elle retournait en direction de la cuisine pour se charger d’un premier voyage. Et au moment de son retour, son rire accompagna celui de Lysandre au moment où la vision d’elle-même menottée à une chaise vint à se planter dans son esprit. « C’est mon patron qui sera content, je suis pas sûre qu’il apprécie le coup de pub. » Un nouveau rire accompagna ses pas alors qu’elle repartait en direction des cuisines pour cette fois-ci revenir et s’installer convenablement devant son ami. Bien entendu, ses habitudes firent qu’elle le servit en premier tout en lui demandant de ses nouvelles. « Je veux bien te croire que ça te fasse du bien. Tu fais souvent les nuits ? Comment ça se passe ? » Pour Christy tout avait un intérêt surtout lorsque l’on faisait parti de ses amis, voilà pourquoi son regard s’était teinté d’une légère inquiétude au moment où elle concevait que la fatigue de Lysandre devait être vraiment difficile à gérer. « Normalement, j’ai le week-end libre cette semaine. Ça va faire du bien, même si je passe beaucoup de temps à l’hôpital avec ma sœur. » Lui avoua t-elle à son tour tout en portant le mug à ses lèvres afin d’en boire une gorgée. « Alors monsieur le policier, on a prévu d’aller à la plage pour se dorer la pilule ? » Amusée, Christy ne pouvait pas s’empêcher d’agir naturellement et d’en profiter pour sourire encore une fois. D’autant plus qu’elle apprenait encore à connaître Lysandre et qu’elle savait très bien que sa réponse serait probablement négative vu la fréquentation de la plage. Mais une bonne surprise n’était jamais à éviter, surtout lorsque cela concernait quelqu’un à qui on tenait. « Si tu savais comme je t’envie de pouvoir ne rien faire… J’ai l’impression que ça ne m’est pas arrivé depuis pfiouuuuuu… » Elle fit mine de réfléchir pendant quelques secondes pour essayer de se rappeler à quand était la dernière fois où elle n’avait réellement rien fait de sa journée. « Deux ans peut être… » Un nouveau rire s’exprima pour ainsi témoigner de sa bonne volonté de perpétrer ce partage. Même si, le souvenir quant à cette dernière fois avait tendance à fendre son cœur en deux. « Je suis pathétique en fait, je m’aperçois que je suis incapable de me poser. » Une grimace vint accompagner sa révélation avant qu’elle n’en vienne à reporter le mug au niveau de ses lèvres pour boire une nouvelle gorgée de café.

COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 15/03/2017
›› Love letters written : 146
›› It's crazy, I look like : Kit Harrington
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: [CHRISTY] Darjeeling Sam 10 Juin - 10:01





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Lysandre & Christy


De toutes les passions, la seule vraiment respectable me paraît être la gourmandise.

Revoir sa femme n'avait pas été bénéfique pour ses nuits au début, puis, au fur-et-à mesure le sommeil était revenu, l'enveloppant de tout son être, apportant ses bienfaits sur son humeur et son morale. D'accord, ils avaient mit à plat tout ce qui n'avait pas été dans leur couple et certaines vérités n'avaient pas été bonnes à entendre. Il en avait souffert les premiers jours puis s'était finalement résigné au fait que maintenant qu'ils s'étaient jetés le pire, c'était terminé. Alors il s'était de nouveau enfermé dans le travail comme il le faisait à chaque fois lorsqu'un tracas se présentait, Lysandre n'avait jamais su affronter les choses autrement, peut être par lâcheté, et une fois de plus il savait ce qu'il savait faire de mieux: travailler. Il traitait le plus de dossiers possibles, se concentrant sur l'enquête qu'il menait avec son supérieur, tentant tant bien que mal de se sortir la tête de l'eau. Ce n'était pas la bonne méthode, un cercle vicieux qui lui faisait oublier ses déboires le jour et les lui ramenait en pleine face la nuit, empêchant toute tentative de sommeil. Mais pas cette nuit. Il avait retrouvé la sérénité, et c'est pour cela que venir au café français avait été pour li une évidence. Après une aussi bonne nuit, il avait voulu partager un petit déjeuner en compagnie d'une jeune femme qui savait lui redonner le sourire dans n'importe quelle circonstance et une fois de plus elle le prouva. Oui, la gourmandise était certainement l'un des défauts du policier, il le reconnaissait volontiers, mais elle y 'avait largement contribué en lui faisait goûter son gâteau. En riant il se tapa le ventre, lui lançant alors:

-Il faut quand même que je fasse attention si je ne veux pas devenir le stéréotype du gros flic avec son donut.

De par son sourire elle illuminait la pièce, c'était fou et pourtant tout rayonnait autours d'elle. Les mamies et papis présents dans la pièce ne pouvaient s'empêcher de sourire à leur tour. Elle avait ce pouvoir là Christy, faire sourire le monde, et il comprenait largement pourquoi, en plus d'être une femme charmante, elle avait le plus beau des sourires: sincère et empreint de douceur.

-Toi une carpe ? Tu aimes tellement parler, j'ai du mal à te croire.

Il imaginait aisément la tête du patron de Christy si il assistait à la scène oui, d'un œil extérieur on croirai certainement plus à une scène sado-masochiste qu'à une véritable arrestation. Menotter quelqu'un à une chaise n'avait rien de commode, et un homme étant un homme, il chassa rapidement cette vision de sa tête. Après quelques allers-retours, elle vint finalement s'asseoir à en face de lui et il fut soulagé, ils allaient enfin pouvoir déjeuner ensemble.

-Oui plus ou moins. J'ai changé de brigade pour passer à la criminelle, du coup nous enquêtons sur une affaire sordide qui nous prends toute notre énergie, c'est épuisant physiquement et moralement. Mais et toi, comment tu vas ? Pas trop épuisée ?

Elle avait deux jours de repos et c'était rassurant, car il lui semblait qu'elle avait les traits bien plus creusés qu'à l'accoutumés. L'écoutant, il ne pû s'empêcher de froncer quelque peu les sourcils, il comprenait tout à fait le lien familiale qui la reliait à sa sœur, il avait le même avec Amanda, et savait aussi parfaitement qu'il n'y avait rien de plus inquiétant qu'un proche qui n'allait pas bien, mais, il savait aussi qu'il fallait qu'elle prenne un peu de temps pour elle.

-C'est tout à ton honneur, mais je pense que tu devrais aussi prendre du temps pour toi Christy.

Lysandre avala une bouchée de gâteau, souriant légèrement. Lui ne rien faire ? C'était un mot qu'il ne connaissait pas.

-Tu le sais, je n'arrive pas à rester inactif.

Lyandre l'écoutait parlé, jetant un coup d'œil sur sa montre. Il avait envie qu'elle se change un peu les idées, qu'elle se détende tout simplement, il était important de savoir s'arrêter pour prendre soin de soi.

-Tu as ta pause à qu'elle heure?

Lysandre posa sa main sur la sienne, lui offrant un sourire amusé.

-C'est une qualité je t'assures, au moins ça montre que tu n'es pas fainéante.


COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas

[CHRISTY] Darjeeling

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Echo park :: patty's dinner
-
Poster un nouveau sujet