Partagez|

Tu me manque... ▬ Nilza

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 01/02/2016
›› Love letters written : 143
›› It's crazy, I look like : Zac Efron
family don't end with blood
MessageSujet: Tu me manque... ▬ Nilza Ven 3 Mar - 21:37


Nilza et Colin
Tu me manque...




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Trois mois. Trois mois qu’il n’a pas vu Nilza et que Colin a repris le cours de sa vie. S’il avait mis sa vie entre parenthèse pendant un mois pour soutenir Nilza qui est encore dans sa ville natale depuis le décès de sa mère, il n’avait pas pu rester plus longtemps. Il aurait pu ne pas répondre à ses fonctions, ça lui aurait juste emmené des soucis mais Nilza l’a convaincu de revenir. Il ne pouvait pas lâcher certaines personnes au travail qui ont besoin de lui et mis à part être un pilier pour la demoiselle, il ne pouvait pas faire grand-chose pour l’aider. Alors maintenant il est revenu et sans Nilza ça lui fait bizarre. Il n’a pas dit la vérité à leurs amis en commun. Il n’a pas envie de raconter sa vie sans qu’elle ne soit là. Ils pensent qu’ils étaient ensemble et Colin lui-même ne sait pas où ils en étaient lorsque malheureusement sa mère est morte. Elle a d’autre chose à penser donc Colin n’a rien essayé de plus. En tout cas, la veille, Nilza lui a envoyé un message assez bizarre. En effet, s’ils ne se voient plus depuis un moment, ce n’est pas pour autant qu’ils ont coupé tout contact. Seulement, hier soir, Nilza lui a envoyé le fait qu’elle ne reviendra pas. S’il était en soirée à ce moment-là et qu’il pensait à autre chose, ça lui a totalement gâché le reste de la soirée, se demandant ce qu’il pourrait faire mais aussi pourquoi il réagissait de cette manière-là. S’il comprend les raisons de son envie de ne plus revenir après ce qu’il s’est passé et avec son frère à gérer, elle lui manque assez pour ne pas qu’il puisse vouloir ne plus la voir. Ils ont quand même vécu ensemble et ont même vécu pas mal de choses. Si leur relation était totalement platonique au départ et qu’elle pensait même qu’il n’était pas du même bord, ils ont fini par coucher ensemble durant une soirée alors qu’ils étaient en vacances. Alors, le fait de se dire qu’elle ne reviendra pas l’a quand même assez déprimé. C’est donc sur un coup de tête que Colin a appelé l’aéroport pour se réserver un billet pour le premier vol, qu’importe la place tant qu’il monte à bord. C’est pour cette raison qu’il se trouve dans l’avion qui va bientôt atterrir. C’est totalement improvisé, il ne sait pas ce qu’il va lui dire, ni pourquoi il est venu. Enfin si, il le sait mais il ne pense pas que se montrer totalement égoiste soit une excellente chose. Elle doit prendre ses propres choix, il ne doit pas y intervenir mais c’est plus fort que lui sur le coup. Si jamais, il ne la fera pas changer de choix, il doit au moins la voir, il a se besoin de la voir de nouveau après tout ce temps. Prenant directement un taxi, il put lui donner l’adresse de la destination puisqu’il est resté là-bas pendant un moment avant de partir reprendre le boulot et sa vie quotidienne. A peine le taxi arrivé, il le paya gracieusement puis sorti de la voiture, un simple sac avec quelques affaires seulement pour aller toquer à la porte. Ce ne fut pas Nilza qui vient lui ouvrir mais son frère « Salut, ta sœur est là ? » Il aurait pu se montrer plus agréable mais il a besoin de voir Nilza, le reste n’est seulement secondaire.
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 01/02/2016
›› Love letters written : 85
›› It's crazy, I look like : z. deutch
family don't end with blood
MessageSujet: Re: Tu me manque... ▬ Nilza Ven 3 Mar - 22:17


Colin & Nilza  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Tu me manques
Depuis trois mois ma vie était identique à celle que ma mère avait. S’occuper de Santos et tenter de sortir la tête de l’eau .L’argent que j’avais eu grâce à mon travail auprès de Colin avait servi à payer des factures en retard et à payer l’enterrement de ma mère, mes études étaient comme envolés très loin de moi. Comment avais-je pu croire que j’allais pour devenir avocate ? C’était bien beau d’y croire. Je devais prévenir l’université que j’allais devoir abandonner, comme je l’avais fait avec Colin hier soir, il était parti depuis trois mois rejoindre sa vie, celle loin de moi. C’était douloureux que de le sentir et le savoir loin de moi. Étrangement, surtout que je ne savais plus trop où me placer dans sa vie. Enfin, il était temps que je prenne la décision de rester auprès de mon frère, même si au début, il aurait sans doute dit oui pour me suivre, mais je me voyais mal de lui demander de se sacrifier pour moi. C’était lui le petit et il n’avait pas à tout changer par ma faute. J’allais me trouver un travail et c’était bel et bien ma mission de ce jour. Après avoir tout rangé et fait des courses, car un gars comme mon petit frère mangé et pas qu’un peu. Il était encore en pleine croissance le petit.  J’avais eu un tas de chose à faire, puis je m’étais penchée sur le cas de mon travail, retardant encore et encore les appels vers la Californie pour demander ma radiation de l’université et compagnie. J’allais aussi devoir dire au père de Colin, que j’allais abandonner le travail et donc l’argent, j’espérais qu’il n’allait pas trop m’en faire baver et tout. Enfin, je pinçais ma lèvre alors que je lisais les nouvelles qui se tenaient là où vivait Colin et mes amis, je n’avais plus vraiment d’ami là où j’étais. Enfin. Je scrutais les annonces jusqu’à ce que Santos ne rentre.    «  Hey , c’était comment ? » Il venait de reprendre les cours depuis qu’il s’était arrêté avec la mort de  notre mère. Notre vie reprenait tout doucement ses droits, pas forcément rapidement comme je l’aurais imaginé, pourtant j’avais bien fait bouger Colin plus vite que nous, mais nous retrouver Santos et moi c’était une bonne chose.    « ça va … il faut que je trouve l’argent pour la sortie pour visiter les universités. » Je le regardais sourire aux lèvres.  «  Ah oui tu veux y aller et tu comptes étudier quoi ? » Que je le questionnais alors que je sortais mon chéquier pour lui faire un chèque.  «  C’est combien ? » Il souffla ce qui m’étonna assez.  « Oui, je veux y aller et non je ne veux pas que ut le payes, tu as déjà fait beaucoup … » Je arquais un sourcil et laissant mon regard se plonger dans le sien.  «  Et donc ? » Il souffla à nouveau ce qui me fit lever les yeux au ciel, alors qu’on sonna à la porte, ce qui arrangea sans doute Santos qui fût parti pour répondre à la porte.    «  Dans la cuisine ! » Fût la seule chose que j’entendis, alors que la porte se claque, je me levais de ma chaise pour me retrouver nez à nez avec Colin. Un sourire s’imposa sur mes lèvres.    «  Mais … tu fais quoi là ? » Tout en parlant j’avais fini par aller rejoindre ses bras, sentant quelques larmes prendre possession de mes yeux et les laisser embués.

LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 01/02/2016
›› Love letters written : 143
›› It's crazy, I look like : Zac Efron
family don't end with blood
MessageSujet: Re: Tu me manque... ▬ Nilza Sam 11 Mar - 22:51


Nilza et Colin
Tu me manque...




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Colin ne sait pas vraiment ce qu’il va dire à Nilza quand il la verra. Il sait que ce qui l’a poussé à prendre un avion c’est de savoir qu’elle ne compte pas revenir. Seulement, il n’est pas revenu avec ses affaires, il veut d’abord avoir une conversation avec elle. Peut-être que c’est un coup de tête, peut-être pas et il ne veut pas lui offrir cette porte de sortie là si ce n’est pas exactement ce qu’elle souhaite. Alors essayer de lui faire changer d’avis, peut-être pas, il n’a pas décidé encore s’il va se la jouer égoïste ou pas. Peut-être qu’au final, il va juste profiter de sa visite pour la voir et rien d’autre. Elle lui manque. Il ne sait pas à quel point, il préfère ne pas se poser de question, encore moins maintenant qu’elle est loin d’elle mais elle lui manque beaucoup, ça, ça ne fait aucun doute. Encore moins lorsqu’il la vit. Il n’a pas été des plus agréables avec son frère mais il lui demandera pardon lorsqu’il le verra, tout ce qui l’importait c’était de voir Nilza et Santos semblait prendre la moindre occasion pour sortir. C’est peut-être Nilza qui va l’engueuler de le faire fuir mais au vu de sa réaction, elle semble plus contente de le voir qu’autre chose. Quel plaisir de pouvoir la serrer contre lui, de sentir de nouveau son parfum venir à ses narines. Il est tout aussi content de la voir c’est certain. « Je passais dans le coin alors… » Colin et l’humour, ça fait deux visiblement. Il ne perd pourtant pas son sourire après sa bêtise, venant finalement à lui dire la vérité du moins une partie « Je voulais te voir alors je ne suis pas à quelques heures de vols près » C’est vrai. Il aurait d’ailleurs pu le faire plus d’une fois ces trois derniers mois, il n’est pas en manque d’argent et peut prendre des congés quand il le désire, mais bon, il voulait lui donner quelques espaces et ne trouvait pas forcément d’excuses pour venir. Ils s’entendent bien mais quand même, Colin n’irait pas prendre un avion au dernier moment pour d’autres de ses amis. Il ne considère pas Nilza comme une autre et pas seulement parce qu’ils ont fait semblant d’être un vrai petit couple. Peut-être parce que les sentiments en dessous étaient véritables. En tout cas il se sépare d’elle quelques instants et voit les larmes sur ses joues. « Arrêtes sinon je vais pleurer, j’suis sensible tu sais ! » encore une fois il fait de l’humour mais pour le coup c’est uniquement pour cacher qu’il est vraiment touché de la voir et surtout, de voir comment elle l’accueilli alors qu’elle aurait pu l’envoyer promener. Bon, il n’y aurait pas eu de raisons valables pour qu’elle le fasse mais quand même, elle aurait très bien pu avoir d’autres choses à faire ou un autre homme à voir au lieu de lui. « Comment ça va ? » Il est sérieux dans son ton, s’inquiétant vraiment pour elle. Elle semblait aller mieux par message mais ça ne veut rien dire, surtout au vu de son dernier message envoyé, message qu’il n’a d’ailleurs même pas répondu. « Je peux juste te prendre un verre d’eau s’il te plait ? » Il a limite vécu ici pendant un mois, il pourrait prendre ses aises mais non, même après tout cela il n’est pas chez lui et ce n’est pas son genre non plus de s’imposer.
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 01/02/2016
›› Love letters written : 85
›› It's crazy, I look like : z. deutch
family don't end with blood
MessageSujet: Re: Tu me manque... ▬ Nilza Dim 12 Mar - 18:12


Colin & Nilza  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Tu me manques
Je ne m’attendais pas du tout à une telle surprise. À voir de si près de Colin. Non, je ne l’aurais sans doute pas imaginé se tenant devant moi. J’en oubliais presque que Santos était sorti me laissant seule pour notre conversation, autant dire que j’aurais voulu la finir, mais impossible. Je n’avais pas tardé à rejoindre les bras de Colin. Mon cœur battant extrêmement fort et mon estomac me donnant une sensation étrange. Ça me faisait du bien de le voir, cela faisait un moment que je n’avais pas pu humer son odeur et encore moins le sentir si près de moi. J’étais en larme et je ne pourrais pas vraiment expliquer pourquoi j’étais en larme. [color=#C5556E] « Arrête … » Je n’arriverais jamais à comprendre le sens de l’humour ou le manque d’humour du jeune homme, mais dans le fond cette partie de lui m’avait tout autant manqué que lui. Je pinçais mes lèvres alors qu’il m’annonçait la vraie raison. [color=#C5556E] « Ah oui ? » Forcément dans ma tête était présente, pourquoi voulait-il venir me voir ? Surtout que peu de temps avant je lui avais envoyé un message comme quoi rentrer à Los Angeles était une chose impossible à faire pour le coup. Ça faisait du bien de le voir après une si longue absence, lui parler par message ou par téléphone n’était pas la même chose, il me manquait et forcément, les moments passés ensemble nous avait plus que rapproché au point que je n’étais plus très sûre de mes sentiments pour lui. C’est-à-dire de vrai sentiment ou alors justement quelques choses ressemblants à de la sympathie. Je ne savais pas et je restais perplexe à ce sujet pour le moment. Je finissais par glisser mon regard encore embué dans le sien, alors qu’il essuyait quelques larmes qui avaient coulé le long de mes joues. Je ne saurais dire pourquoi mais je me sentais bien dans cet instant, pourtant ce dernier était pénible, car je venais de m’apercevoir que le manque que je ressentais avec son absence était plus fort que je ne l’aurais prévu. [color=#C5556E] « J’aimerais bien te voir pleurer … » Je ne sais pas pourquoi je dis ça pour le coup, je ne le sais pas, mais autant dire que le voir pleureur me ferait sourire et sans doute un peu mal au cœur que de l’imaginer mal. L’ultime question. Je restais béante durant quelques minutes avant de pincer mes lèvres. Comment je me sentais ? Aucune idée, j’étais encore perplexe et assez bancale sur cette question. Mon regard finissait par virevolter ailleurs que dans le sien, le temps sans doute de trouver ma réponse à ce sujet. Finissant par y arriver, je prenais une grande inspiration. [color=#C5556E] « Je fais aller … et toi comment ça se passe là-bas... À Los Angeles ? » Que je finissais par lui demander en souriant un peu plus. [color=#C5556E] « Oui Vas-y sers toi ! » Je croisais mes bras sous ma poitrine, tout en souriant un peu plus et en glissant par la suite l’une de mes mains dans mes cheveux. Je sortais une assiette du microonde avec des cookies une recette que Colin avait toujours apprécié. [color=#C5556E] « Tiens si tu veux tu as ça ? » Je me posais contre le plan de travail, ne cessant de me demander pourquoi il était vraiment là, les questions ne cessaient de fuser dans mon esprit.

LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 01/02/2016
›› Love letters written : 143
›› It's crazy, I look like : Zac Efron
family don't end with blood
MessageSujet: Re: Tu me manque... ▬ Nilza Lun 20 Mar - 21:57


Nilza et Colin
Tu me manque...




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Quel plaisir de la retrouver. Ça lui fait un bien fou même s’il ne le laisse pas forcément paraitre. Elle lui a manqué c’est un fait. Il aurait dû venir plus tôt mais sans doute avaient-ils besoin de s’éloigner pour ressentir ce manque et se rendre compte à quel point ils ont besoin de la présence de l’autre ? Il ne sait pas mais le simple fait d’envisager ça lui rappel une chose : elle ne compte pas rentrer. Il ne peut pas lui venir ici, pour le boulot avant tout mais aussi parce qu’il n’a pas à s’immiscer dans sa vie alors qu’elle n’a rien demandé. Ils sont assez proche pour savoir qu’elle tient à lui mais quand même. Il lui sourit, il est tellement content de la voir qu’il en oublie les mots qu’il peut lui dire. Après une blague foireuse, il finit par lui dire en toute honnêteté. « Tu m’as manqué petite tête ! » Lui donner ce surnom, même s’il le dit pour que ce soit mimi, ça lui permet de ne pas l’appeler autrement, ‘bébé’ lui brule la bouche mais il ne l’a pas fait. En tout cas il est ému de la voir là et de la voir aussi touchée. Il ne s’y attendait pas et forcément, ça le touche encore plus. Un vrai cercle vicieux cette histoire. Il sourit à sa remarque. « Tu ne me verras jamais pleurer ! » Il a trop d’égo pour ça, il craque uniquement quand il est seul. Pourtant s’il y a bien une personne devant qui il n’aurait pas honte de le faire, c’est bien elle. Ils ont ce petit je ne sais quoi qui fait qu’il est vrai en sa présence. « Ça va, tu sais, le boulot, le boulot et encore le boulot. » Il ne peut pas être plus honnête que ça. Même quand elle était auprès de lui c’était son quotidien alors autant dire que sans elle, rien ne l’empêche de se tuer à la tâche. Il n’a plus le même plaisir pour rentrer à la maison. « Les gens ont posé pas mal de questions… » Sur son absence oui et il ne sait pas si c’est une bonne idée d’en parler maintenant. Mais bon, ils sont honnêtes l’un envers l’autre, ça serait mentir que lui dire que personne ne lui a demandé pourquoi ils ne sont plus ensembles ou du moins pourquoi ils n’entendent plus parler des sorties de couple qu'ils font tous les deux. « Merci ! » Dit-il avec un grand sourire avant de croquer dans un. L’extase. « Hum c’est tellement bon, ça m’a manqué ça aussi ! » Il finit son cookie et se sent finalement muet devant elle. Il ne sait pas quoi dire. Il a envie de l’embrasser mais a peur de la froisser. Il a envie de lui demander si elle compte vraiment rester ici, mais ça serait égoïste de sa part. Pourtant, il lui demande l’air de rien « Alors, tu arrives à te faire à ta vie ici ? » Poser une question pour prêcher le vrai du faux et avoir des indices sur le reste. Il a envie qu’elle revienne mais il ne peut rien faire, c’est sa vie après tout. Il la regarde droit dans les yeux, se demandant s’il n’a pas fait de gaffe avec ses paroles mais il est trop tard pour les enlever et dans un autre côté, il est curieux car elle a pu faire seulement bonne figure quand ils étaient au téléphone mais là ils sont en face à face, c’est différent.   
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 01/02/2016
›› Love letters written : 85
›› It's crazy, I look like : z. deutch
family don't end with blood
MessageSujet: Re: Tu me manque... ▬ Nilza Ven 24 Mar - 14:12


Colin & Nilza  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Tu me manques
Petite tête ? Ces deux mots résonnent dans ma tête. Ça sonnait à tes oreilles comme à un petit surnom que pouvait me donner mon petit frère ce que Colin était loin d’être. Je ne suis pas sa petite sœur, je ne sais même pas réellement ce que je suis, mais autant dire que j’ai trop la tête en vrac à ce moment pour poser des questions à tout va. Je suis juste extrêmement heureuse de voir Colin, même si je ne m’attendais pas forcément à la voir, après tout pourquoi j’aurais imaginé qu’il serait venu me voir ? Je le regardais, le regard se plongeant dans le sien. « Toi aussi le petit ! » allez savoir pourquoi je venais de lancer ça, je n’en avais aucune idée, mais j’avais absolument besoin de lui lancer quelques choses en tête, pour le faire réagir ? Je n’en sais rien, mais finalement les mots étaient sortis d’entre mes lèvres et je n’allais pas tenter de comprendre pourquoi, cela serait tout bonnement une perte de temps. « Jamais ? On verra ça un jour ! » Fallait jamais dire ce mot pour moi, car ça se produisait. J’avais bien dit que jamais je ne quitterais ma famille, la preuve je vivais dans un quartier nommé echo park et c’était loin d’être l’endroit où je vivais. Je le regardais restant contre son torse, sentir son odeur, la chaleur de son corps me faisait un bien fou que je n’aurais sans doute pas soupçonné avant de vivre ce moment. Alors, oui j’avais bel et bien capté qu’il me manquait, mais pas à ce point, je ne l’avais pas vu comme ça. Je m’intéresse à ce qui avait pu se passer à Los Angeles, je ne me tenais pas trop informé car je savais que ça me ferait plus de mal que de bien pour le coup. Je l’écoutais pinçant un peu mes lèvres en écoutant ses propos. « Tu ne fais que ça ? Moi qui pensait que justement j’avais fait en sorte que tu cesses de ne faire que travailler … » Je lui offrais un petit sourire avant de repartir sur l’autre sujet. Les questions à mon propos. « Quel style de question ? » Je voulais en savoir plus, il était resté vague, alors autant qu’il me dise tout c’était mieux. « Je donnerais la recette à ta future petite copine … » Je ne sais pas pourquoi j’ai dit ça comme ça, mais peut être que je voulais savoir ce que j’étais au final pour lui ? Ô mon dieu était autant perdu était horrible. « Je fais avec … la vie à Los Angeles me manque … tu me manques … mais mon frères est le plus important, je ne peux pas le laisser et encore moins lui ordonner de me suivre. » Je pouvais, mais je ne me voyais que très mal le faire. Je haussais les épaules. Mon regard s’installant dans le sien, je venais m’asseoir face à lui presque sur le plan de travail, mon regard jonchait son visage, tentant d’avoir des infos. « Et toi tu vas rester ici combien de temps ? » Haussant les épaules, je finissais par ajouter. « Tu es venue juste parce que je te manques ? Ou pour qu’on puisse aussi trouver une rupture adéquate ? » Après tout, je n’étais plus là pour jouer « mon rôle » qui avait presque fini par prendre place dans la vraie vie, mais ça seulement dans ma tête à mon avis.

LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 01/02/2016
›› Love letters written : 143
›› It's crazy, I look like : Zac Efron
family don't end with blood
MessageSujet: Re: Tu me manque... ▬ Nilza Ven 5 Mai - 0:00


Nilza et Colin
Tu me manque...




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Colin est tellement heureux de la voir alors qu’il ne s’est décidé qu’au dernier moment qu’il agit ou plutôt parle étrangement. Lui donner des surnoms bizarres, ce n’est pas dans ses habitudes mais bon, ça se fait. Il ne veut pas se prendre la tête avec ça, juste profiter de voir la brune. Il arqua pourtant un sourcil en l’entendant lui donner un surnom ‘mon petit’. Cette conversation est véritablement bizarre pour le coup mais ça ne change pas son état d’esprit qui est d’être surexcité de la voir là. Il n’y a qu’à sentir son pouls pour comprendre que son rythme cardiaque s’emballe et qu’il est content. « Jamais jamais ! » Continu-t-il. Puis bon, ça veut dire qu’elle ne compte pas quitter sa vie totalement. Ça serait mentir que de dire qu’il ne s’est pas imaginé qu’elle voudrait rompre tout contact. « Tu avais réussi, mais sans brune à la maison, je ne vois pas le même plaisir de rentrer ! » C’est vrai. L’appartement lui parait tellement moins joyeux lorsqu’il est seul. Il pourrait faire des soirées avec des potes mais ce n’est pas la même chose. « Ils demandent si tu m’as abandonné, si je t’ai trompé ou encore si tu n’es pas partie avec notre futur gosse. Tu connais les commères, ils cherchent le plus de raisons ridicules qui explique pourquoi tu n’es pas là ! » Bon peut-être qu’il en a inventé quelques-uns, il ne se souvient plus trop. Il trouve cela tellement ridicule qu’il ne leur répond même plus. A quoi bon ? « Tu lâcherais un secret de famille aussi important ? » Il n’est pas à l’aise, du fait de parler de sa future copine alors qu’en future copine il ne pense qu’à elle. Il préfère partir sur un débat comme cela plutôt que de revenir sur le mot employé. Peut-être qu’elle va se faire des idées comme quoi il n’a pas relevé ça, peut-être pas. « Je comprends, c’est normal, c’est ton petit frère, il a besoin de toi. Mais je ne vais pas te cacher le fait que c’est vide sans toi ! » Il ne veut pas la faire culpabiliser ou quoi, juste être honnête. C’est tout ce qu’il peut faire à cet instant. Il veut qu’elle revienne mais il ne peut pas lui faire ça. Il a même pensé à une relation longue distance mais ils ne peuvent même pas parler de relation entre eux. « J’ai pas encore décidé, tant que tu me supportes ? » Bon il ne peut pas s’éterniser ici mais ce n’est pas l’envie qui lui manque. Mis à part son business, il n’a pas forcément d’attache à LA. « Je suis venue pour toi, j’en ai rien à faire de ce que pense les autres ou mon père, c’est toi qui compte ! » Il ne pensait vraiment pas dire ce genre de choses mais il veut que les choses soient dites. « Dis tu penses que je peux te kidnapper ce soir ? Je n’ai pas encore regardé la liste complète des restaurants mais je passerai bien une soirée rien qu’avec toi ! » Il n’a rien contre son frère mais c’est Nilza qu’il est venu voir. « Ou alors en dehors de la ville, on peut passer la nuit dans une ville voisine… » Se risque-t-il à proposer mais peut-être qu’il se fait des films en imaginant qu’elle voudra bien partager un lit à l’hôtel avec lui.  
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 01/02/2016
›› Love letters written : 85
›› It's crazy, I look like : z. deutch
family don't end with blood
MessageSujet: Re: Tu me manque... ▬ Nilza Ven 5 Mai - 21:32


Colin & Nilza  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Tu me manques
Petite tête ? Ces deux mots résonnent dans ma tête.  Ça sonnait à tes oreilles comme à un petit surnom que pouvait me donner mon  petit frère ce que Colin était loin d’être. Je ne suis pas   sa petite sœur, je ne sais même pas réellement ce que je suis, mais autant dire que j’ai trop la tête en vrac à ce moment pour poser des questions à tout va. Je suis juste extrêmement heureuse de voir Colin, même si je ne m’attendais pas forcément à la voir, après tout pourquoi j’aurais imaginé qu’il serait venu me voir ? Je le regardais, le regard se plongeant dans le sien.    «  Toi aussi le petit !  » allez savoir pourquoi je venais de lancer ça, je n’en avais aucune idée, mais j’avais absolument besoin de lui lancer quelques choses en tête, pour le faire réagir ? Je n’en sais rien, mais finalement les mots étaient sortis d’entre mes lèvres et je n’allais pas tenter de comprendre pourquoi, cela serait tout bonnement une perte de temps.    «  Jamais ? On verra ça un jour !  » Fallait jamais dire ce mot pour moi, car ça se produisait. J’avais bien dit que jamais je ne quitterais ma famille, la preuve je vivais dans un quartier nommé echo park et c’était loin d’être l’endroit où je vivais.  Je le regardais restant contre son torse, sentir son odeur, la chaleur de son corps me faisait un bien fou que je n’aurais sans doute pas soupçonné avant de vivre ce moment. Alors, oui j’avais bel et bien capté qu’il me manquait, mais pas à ce point, je ne l’avais pas vu comme ça. Je m’intéresse à ce qui avait pu se passer à Los Angeles, je ne me tenais pas trop informé car je savais que ça me ferait plus de mal que de bien pour le coup. Je l’écoutais pinçant un peu mes lèvres en écoutant ses propos.    «   Tu ne fais que ça ? Moi qui pensait que justement j’avais fait en sorte que tu cesses de ne faire que travailler …  » Je lui offrais un petit sourire avant de repartir sur l’autre sujet. Les questions à mon propos.    «  Quel style de question ?  »  Je voulais en savoir plus, il était resté vague, alors autant qu’il me dise tout c’était mieux.    «   Je donnerais la recette à ta future petite copine …  » Je ne sais pas pourquoi j’ai dit ça comme ça, mais peut être que je voulais savoir ce que j’étais au final pour lui ? Ô mon dieu était autant perdu était horrible.    «  Je fais avec … la vie à Los Angeles me manque … tu me manques … mais mon frères est le plus important, je ne peux pas le laisser et encore moins lui ordonner de me suivre.  » Je pouvais, mais je ne me voyais que très mal le faire. Je haussais les épaules.  Mon regard s’installant dans le sien, je venais m’asseoir face à lui presque sur le plan de travail, mon regard jonchait son visage, tentant d’avoir des infos.    «  Et toi tu vas rester ici combien de temps ?  »  Haussant les épaules, je finissais par ajouter.    «  Tu es venue juste parce que je te manques ? Ou pour qu’on puisse aussi trouver une rupture adéquate ?  » Après tout, je n’étais plus là pour jouer  « mon rôle  »  qui avait presque fini par prendre place dans la vraie vie, mais ça seulement dans ma tête à mon avis.  

LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 01/02/2016
›› Love letters written : 85
›› It's crazy, I look like : z. deutch
family don't end with blood
MessageSujet: Re: Tu me manque... ▬ Nilza Sam 6 Mai - 16:35


Colin & Nilza  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Tu me manques
Le voir pleurer pourrait être une sorte de victoire, mais j’en serais triste, car ça me briserait sans doute le cœur de le voir mal. Enfin, pour le moment j’étais encore surprise et euphorique de le voir devant moi, j’étais comme une enfant à qui on venait de ramener son doudou, alors monsieur était mon doudou ? Pis j’appris avec malheur qu’il ne faisait que bosser, cela me faisait de la peine, j’aurais aimé qu’il parvienne à faire comme quand j’étais là, qu’il rentrait profite de sa vie et je n’allais pas m’en cacher et clairement lui dire. Chose faite. J’écoutais sa réponse souriant un peu tout en étant touché par les mots de ce dernier. Pinçant mes lèvres, je glissais ma main dans mes cheveux. « C’est sûr plus de brune qui te donne des envies … ça aide pas …» je voulais le taquiner surtout pour pas que la conversation devienne plus pathétique et triste qu’elle ne l’était. Je manquais de m’étrangler avec ma salive en entendant les questions que certains pouvaient poser, je m’en voulais presque que ma mère soit morte et que je sois là et non plus auprès du jeune homme. Pinçant mes lèvres je toussotais un peu pour reprendre un peu ma respiration après avoir manqué de m’étouffer. « Un enfant ? Non, mais ils n’ont pas d’autre questions en tête …» Je soufflais un peu. « Je suis désolée Colin que tu doives subir tout cela, vraiment !» C’était plus qu’honnête. « Il faudra qu’elle soit exceptionnelle … mais je ne pense pas que tu en es rencontré une en mon absence, pas vrai ?» demandais-je presque innocemment, j’espérais entendre un non comme réponse peu importe la raison, je n‘étais pas sure de survivre à un oui. Je le regardais tout en mordant ma lèvre et souriant en l’entendant. « Toi aussi tu me manques …» j’étais là pour mon frère, mais parfois mon cœur espérait être auprès du jeune homme, mais ce n’était pas le cas. « Tu sais que tu n’es pas prêt de rentrer si tu attends que je ne te supporte plus ?» Oui, il allait pouvoir rester dans les parages longtemps, pauvres de lui et surtout de son travail. « Mais ton travail te manquera avant !» annonçais-je comme lui lançant un pari. « Et moi je pense à toi, pas aux autres … je ne veux pas que tu perdes des choses des part mon absence …» annonçais-je encore. La proposition, les propositions du jeune homme tombèrent dans mon oreille, alors que je souriais un peu plus. Je m’approchais de lui et sans vraiment réfléchir, je venais l’embrasser. « Je veux passer une nuit avec toi …» j’n voulais plus qu’une honnêtement, mais que pouvais-je faire ? pas me couper en deux en tout cas.

LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 01/02/2016
›› Love letters written : 143
›› It's crazy, I look like : Zac Efron
family don't end with blood
MessageSujet: Re: Tu me manque... ▬ Nilza Mar 16 Mai - 23:03


Nilza et Colin
Tu me manque...




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Quand ils sont tous les deux, Colin n’a pas l’impression de ne pas l’avoir vu pendant un moment. Les choses ont l’air tellement naturel lorsqu’il est avec elle, pourtant ça n’a pourtant pas toujours été le cas. « Voilà, tu as tout compris pourquoi ça me frustre de rentrer » Décide-t-il de rentrer dans son jeu même si ce n’est pas tout à fait un leurre. Oui une brune lui donnait des envies et cette brune n’est plus là à son plus grand désarroi. Il ne faut pas qu’il parle dans ce sujet-là parce qu’il s’est promis de ne pas être égoïste en lui demandant de rentrer avec lui. « Tu n’as pas à t’excuser ils finiront par arrêter avec leurs suspicions. De toute façon ça ne les regarde pas ! » Il y a toujours eu des commères, même durant sa jeunesse et si autrefois il les écoutait, maintenant il a appris à vivre avec. Elle n’a donc pas à se sentir mal vis-à-vis de ça. Il ne lui en veut pas d’être parti parce qu’il comprend très bien pourquoi elle la fait. Ca ne change pourtant pas le fait qu’elle lui manque et que ça fasse mal. « Il n’y a personne d’autres » fini-t-il par avouer. Il n’a même pas cherché, ce n’est pas ce qui l’attendait. « On lance les paris tu crois ! » Dit-il avec un petit sourire. Il n’aurait pas un métier comme il l’a, autant de responsabilités alors que de base il n’avait pas toutes les compétences demandées, il serait surement venu ici mais c’est plus difficile que ça. « Tu sais bien que la seule chose que j’ai perdu c’est ta présence, c’est tout ce qui me touche ! » fini-t-il par chuchoter, ne voulant pas non plus qu’elle culpabilise. Pour ne pas non plus tomber dans le mélodrame, il finit par changer de sujet, lui proposant alors d’aller diner, ou passer la nuit ailleurs. Il était loin de s’imaginer qu’elle viendrait l’embrasser. C’est le genre de surprise qui est super bonne. Ça ne va pas l’aider à se faire plus facilement à son absence, ça va même être l’inverse mais il est prêt à prendre le risque. Alors, avec un sourire il finit par lui demander « Qu’est-ce que tu attends pour prendre des affaires alors ? » Et même s’il l’incite à chercher ses affaires pour aller ailleurs, il ne sait pas encore où avec elle pour passer la journée puis la nuit auprès d’elle, il reste là, près d’elle, ses bras entourant sa taille, la maintenant contre lui alors qu’il vient à nouveau capturer ses lèvres. Ce petit rapprochement aussi loin de Los Angeles va surement les mener à leurs pertes. Alors qu’elle partit chercher des affaire, il réserva une chambre dans un bel hôtel grâce à une application tandis qu’il regardait l’itinéraire pour y aller.
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 01/02/2016
›› Love letters written : 85
›› It's crazy, I look like : z. deutch
family don't end with blood
MessageSujet: Re: Tu me manque... ▬ Nilza Mar 16 Mai - 23:44


Colin & Nilza  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Tu me manques
J’avais envie de lui donner un petit sourire et sortir de cette pathétique vie nous ayant séparé. Je le savais qu’un jour je serais obligée de me séparer de sa personne, mais je ne m’y étais pas attendu pour le coup. « Tu peux en trouver une autre. » Que je lâchais en souriant, alors que malgré ma réplique et le sourire présent, je n’avais aucune envie, égoïstement, qu’il me remplace. Malheureusement, je n’avais guère de pouvoir sur cela. Je pinçais ma lèvre rapidement, avant de secouer la tête. « Si c’est un peu ma faute … » Oui, sans vraiment l’être c’était ma faute mais surtout celle de son père. Je soufflais un peu, en laissant mes mains se glisser dans mes poches. Bêtement et légèrement égoïste, j’avais prié pour cette réponse, une réponse négative, j’étais comme soulagée, mais forcément, je ne montrais rien au jeune homme, pourquoi le ferais-je ? « Tu trouveras sans doute. » Je haussais les épaules espérant qu’il ne rencontre personne, qu’il finisse vieux et avec des chats ou des chiens par dizaine, malheureux comme je le serais. J’ai envie de me frapper, comment je peux oser dire une telle chose ? Enfin dire, plutôt la penser et surtout l’espérer, une petite peste, voilà ce que j’étais devenue. Je secouais la tête, j’étais sûre de gagner ce pari. « On le lance, je le gagne les doigts dans le nez. » Lâchais-je tout en souriant à Colin. Ses mots me touchent, me brise le cœur, mais que pouvais-je faire ? J’étais coincée ici pour le coup. Je mordais un peu ma lèvre, tout en glissant ma main dans mes cheveux, finissant par planter mes yeux dans le sien. « Je serais toujours là ! » j’entendais par le téléphone, Skype et compagnie. J’en avais besoin, envie j’étais partie dans ses bras pour l’embrasser, cela me fit un bien dingue, je ne savais que faire sauf sourire à vrai dire. « Je reviens de suite. » je filais, mais revenais pour l’embrasser à nouveau. « Que c’est bon ! » Disais-je au sujet de ses lèvres. Je faisais mon sac à présent et on allait partir, pour une nuit, je ne sais où, mais c’était rêvé, j’avais envie de le retrouver. J’étais sûre qu’on allait bien s’amuser, ce qui fût le cas, durant toute la nuit, la matinée avant que je ne doive retrouver mon frère.

LUCKYRED


Fin
Revenir en haut Aller en bas

Tu me manque... ▬ Nilza

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: lieux divers
-