Partagez|

♡ PERLES DE PLUMES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ the bitch is back
avatar
the bitch is back

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 24/08/2014
›› Love letters written : 613
›› It's crazy, I look like : reese fabulous witherspoon
MessageSujet: ♡ PERLES DE PLUMES Dim 17 Mai - 17:53



— Parce que ces moments

 nous ont les a adorés. —

ces scènes qui sont devenus inoubliables


Il s'agit uniquement de partager les moments rp que l'on adoré lire et rien d'autre. Vous pourrez poster vos extraits coup de coeur des différents rps du forum, que vous y participiez ou non et que ces extraits soient comiques, dramatiques, tragiques, épiques ...  ou bien même une remarque qui vous a fait sourire, pleurer choquer bref la totale n'hésitez pas à tout partager puis c'est toujours bien de lancer des fleurs par moment



Dernière édition par Stacy Woods le Ven 12 Aoû - 14:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
❉ fifthy shades of you
avatar
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 29/07/2015
›› Love letters written : 8412
›› It's crazy, I look like : serinda ♡ queen ♡ swan
MessageSujet: Re: ♡ PERLES DE PLUMES Dim 2 Déc - 14:48

@Vitaly Brolin a écrit:
Ce visage distordu, seule Ludmila le connaissait. Elle et elle seule possédait dans le creux de ses mains l’être tout entier qu’était Vitaly.  L’amour qu’il portait à l’héritière des Romanov était bien plus que ce que le monde entier pouvait s’imaginer. Car, d’une certaine manière, elle était la seule à avoir réussi à le sortir de l’état léthargique mortifère dans lequel il s’était trouvé après l’assassinat de ses parents. Elle était celle qui l’avait toujours compris et qui le connaissait certainement mieux qu’il ne se connaissait lui-même. Si au fil des années d’autres âmes s’étaient greffées à son coeur meurtris, adoucissant ce palpitant qui s’était lié d’amitié auprès de Joshua. Ludmila était la seule personne à connaître l’univers dans lequel Vitaly gravitait, elle - même en était issue. Elle - même suffoquait d’être mise au monde dans un clan bien trop complexe. Bien trop cruel.

parce que je trouvais ça tellement parfait hier

@Vitaly Brolin a écrit:
Il songe un instant à sa Ludmila. Cette brune fébrile qui d’une manière insaisissable lui rappelait Elena. Comme sa mère, elle avait ce corps frêle et longiligne. Cette fêlure osseuse qui lui donnait envie de la surprotéger. Comme sa mère sa longue chevelure était bien souvent sauvage et indomptable. Si Elena avait été le soleil dans la vie de Vitaly. Ludmila était définitivement la lune. Il avait déjà perdu l’une de ses raisons de vivre. Il ne pouvait s’autoriser à perdre celle qui l’avait ramené d’entre les morts.

Revenir en haut Aller en bas
❉ friends with benefits
avatar
friends with benefits

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 10/04/2018
›› Love letters written : 1807
›› It's crazy, I look like : Priyanka Chopra
MessageSujet: Re: ♡ PERLES DE PLUMES Dim 2 Déc - 22:18

Je suis contente que mon petit rp nul te plaise autant @ludmila romanov

Bon, passons aux choses sérieuses, parce qu'il va me falloir du temps pour me remettre de ça :


@Joshua Leigh a écrit:
C’était peut-être l’une des raisons qui l‘avait poussé à devenir psychologue, à se lier d’amitié avec Vitaly, et à s’enticher de Lyanna. Il l’avait vu dans son regard. A la seconde où il l’avait rencontré, il l’avait senti dans le contact de leurs paumes. Elle était différente des autres. Elle était si triste. Si mélancolique. Si brisée. La vie ne lui avait pas fait de cadeau. Il avait épluché tout ce qu’il avait pu trouver à son sujet. Il avait lu, puis relu le résultat de ses recherches et s’était senti si proche d’elle, tout en sachant qu’il devait en rester éloigné. Elle était brisée. Brisée par la vie, brisée par la cruauté, la noirceur des êtres qui l’entouraient, brisées par ces multiples épreuves qu’elle avait dû traverser, parfois seule, souvent seule. Elle n’était qu’une innocente. Une douce innocente qui aurait dû vivre comme une jeune femme normale et à qui on avait anéanti tous les rêves. Alors oui, parfois, elle était excessive, parfois, elle était agaçante et impétueuse mais c’est ce qu’il aimait chez elle. Outre sa beauté troublante et ce corps capable d’appeler n’importe quel homme, c’était ça qu’il préférait chez elle. Son insolence, sa détermination, son acharnement. Son regard. Bien au delà de tout ce qu’il regardait avec attention dès lors qu’elle pénétrait dans son bureau ou en sortait, ses iris étaient ce qui lui faisait le plus d’effet. Parce qu’ils étaient comme un livre ouvert, comme un roman, une tragédie grecque capable d’anéantir la moindre personne qui s’y plongerait assez pour en découvrir toutes les subtilités.


@Joshua Leigh a écrit:
Elle ne comprenait pas, en effet. Elle était si loin de la vérité. Si loin de saisir l’ampleur du désordre dans son esprit. Si loin de comprendre qu’il n’avait jamais souhaité la voir partir. Il l’avait pourtant convaincu de rester à plusieurs reprises sans qu’elle ne comprenne véritablement pourquoi. Car, s’il souffrait de sa présence, il savait qu’il souffrirait encore plus de son absence. « Ce n’est pas ce que je voulais… » Emprunt d’une bipolarité, il la voulait à ses côtés, du plus profond de ses tripes il la voulait près de lui alors qu’il continuait pourtant de la repousser.



@Joshua Leigh a écrit:
La souffrance se lie dans chacune de leur pupille, la peine intense, le déchirement de leur âme et leur incapacité à se rendre compte de ce qui crevait les yeux pour bon nombre de personnes. Finalement, la main de la jeune femme se loge sur son torse. Immédiatement, il amène ses doigts contre les siens et lui serre doucement sans jamais quitter son regard. « Qu'est ce que tu veux Joshua ? » N’était-ce pas évident ? Il retire sa main de son torse, sans pour autant la lâcher, les laissant évoluer dans le vide, juste entre leurs deux corps. « Reste. » Ses doigts se desserrent, lui rendant cette main fragile. « Je veux que tu restes avec moi. Je ne veux pas que tu partes. » Il fait un pas de plus vers elle, venant loger ses deux grandes mains de part et d’autre de son visage. « Je sais que tu n’es pas Meera, Lyanna. » Son regard est si profond à cet instant, qu’il espère qu’elle le croira. « Et c’est pour cette raison que je veux que tu restes. » La chaleur de son corps inonde le sien, prisonnier de cette proximité troublante et déconseillée. Il la regarde, l’observe, la scrute avec une sincérité déconcertante. Son front vient frôler le sien sans pour autant se rencontrer. Ils sont pourtant si proches. Si proches qu’il peut sentir son cœur battre à vivre allure au rythme effréné du sien. « Là, avec moi, contre moi et … » A voix basse, il laisse échapper ces quelques mots alors que leur souffle se mélange, leurs lèvres se frôlent sans jamais se toucher et à l’instant où elles auraient pu, la porte s’ouvre. Il lâche immédiatement le visage de Lyanna pour reculer.


Revenir en haut Aller en bas
❉ fifthy shades of you
avatar
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 24/04/2017
›› Love letters written : 2408
›› It's crazy, I look like : joel kinnaman
MessageSujet: Re: ♡ PERLES DE PLUMES Dim 2 Déc - 22:23

Beaucoup trop d'amour
Revenir en haut Aller en bas
❉ fifthy shades of you
avatar
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 29/07/2015
›› Love letters written : 8412
›› It's crazy, I look like : serinda ♡ queen ♡ swan
MessageSujet: Re: ♡ PERLES DE PLUMES Mar 4 Déc - 8:52

@Thomas Howard a écrit:
 « Salut mon grand.» Il aimerait dire autre chose, prononcé des paroles plus élaborées, lui parler de tout et de rien, mais il n’y arrive pas. Pas pour le moment. Lentement, il se laisse tomber au sol, son dos s’appuyant contre le marbre froid. Il repense à toutes ces journées où il s’est installé sur la plage avec son fils, lui parlant de tout et de rien, des choses de la vie, essayant de lui faire comprendre des concepts plus difficile à comprendre pour un enfant. Il glisse ses mains sur son visage, soupire, essaie d’ignorer les larmes qui lui pique les yeux alors qu’il reprend la parole. « Je sais ce que tu penses. Que ce qui se passe entre ta mère et moi est de ta faute. Ce n’est pas le cas. Tu sais quand je t’ai dis que les grandes personnes ne savent pas toujours comment faire pour exprimer ce qu’ils ressentent et qu’ils font parfois des bêtises bien plus grandes que celles des enfants? C’est un peu comme ça, entre ta maman et moi. Parce qu’on est triste, mais ce n’est pas de ta faute, Eli’, jamais.» Sa voix est inégale, se brisant par moment, alors qu’il observe un morceau de ciel bleu, essayant de voir là la présence de son fils, quelque part dans la brise, dans la forme des nuages, dans le vol d’un oiseau. Lui parler n’apaise pas sa douleur, pas vraiment, mais ça lui donne l’impression qu’il est là, quelque part. Il sent les larmes sur ses joues, roulant froidement pour se noyer dans sa barbe naissante sans autorisation. Il sent, plus qu’il ne voit, la présence de Freya près de lui, cette chaleur familière, qui heurte sa peau, faisant un contraste violent avec le froid qui a prit place dans sa poitrine. Il n’ose pas tourner le visage vers elle, se demandant s’il a entendu les propos qu’il a tenu juste avant son arrivée. Il ferme les yeux un moment, forçant l’air dans ses poumons pour ne pas sangloter, essayant de se concentrer sur le bruit de la respiration de Freya, sans oser tourner la tête vers elle. La main chaude de la rouquine se pose sur son bras, contact qui se veut rassurant, un geste qu’elle a eu des centaines de fois, qui a pour but d’éloigner les ombres qui menacent de l’engloutir. Instinctivement, sa main se pose sur la sienne, cherchant un contact plus marqué avec cette femme qu’il a promis d’aimer pour le meilleur et pour le pire. « Je suis là » Mais elle ne l’est pas. Elle n’est pas là. Thomas se réveil chaque matin dans un lit vide de sa chaleur, marche dans ces pièces qui résonnent encore de son rire et de sa voix. Il vit dans une maison hantée. Non par des créatures effrayantes, mais par des souvenirs qui se répercutent sur les murs de cette maison qu’ils ont construit ensemble. Il préfère ne rien dire, garder le silence, contemplant le vide devant lui sans un mot de plus. « Il me manque. » Il serre ses doigts un peu plus fort, cherchant un réconfort dans ce toucher avant de secouer légèrement la tête de gauche à droite, baissant les yeux sur l’herbe au sol. « Il me manque aussi.» souffle-t-il doucement, ne sachant pas trop quoi ajouter, ne sachant pas comment se comporter avec elle depuis qu’elle l’a quitté, comme ça, bien qu’il sait qu’il le mérite. Qu’il ne s’est pas bien comporter avec elle, mais il ne sait pas comment faire, comment vivre son deuil sans la blâmer. Il est si en colère qu’il a besoin de trouver un coupable, quelqu’un portant le blâme. « Tu me manques.» Les mots lui échappent, comme ça, sans qu’il puisse les rattraper, avant même qu’il réfléchit à ce qu’il veut dire, aux mots prononcés. C’est trop tard, maintenant, de toute façon. 




J'ai pas signé pour souffrir autant
- bon en fait un peu quand meme -
Cette reponse a tué mon coeur
Revenir en haut Aller en bas
❉ you belong with me
avatar
you belong with me

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 07/09/2018
›› Love letters written : 25
›› It's crazy, I look like : dylan o'brien
MessageSujet: Re: ♡ PERLES DE PLUMES Dim 6 Jan - 19:18

@Malia Pearson a écrit:
Elle bafouille, se perd dans la cohérence de ses phrases, lutte pour donner un sens à son propos. Elle a l’impression de revivre sa première interview lorsqu’elle était encore au sommet de sa gloire. Mais pourtant, ce n’est que Wade, celui qui la connait par cœur, celui avec qui elle a partagé tant de moments et tant de choses. Mais justement, c’est Wade et cela rend tout encore plus compliqué que lors de cette fameuse interview. Wade est sous monde. Elle gravite autour de Wade comme la Lune est en orbite autour de la Terre. Sans lui, elle n’est plus rien. Sans lui, elle n’existe même plus.



*les larmes roulent*
venez, on pleure ensemble
Revenir en haut Aller en bas
❉ fifthy shades of you
avatar
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 22/07/2016
›› Love letters written : 1077
›› It's crazy, I look like : juan diego botto
MessageSujet: Re: ♡ PERLES DE PLUMES Ven 11 Jan - 13:13

@Leah Sweeney a écrit:
Parce qu’elle l’avait aimé. Oh que oui. Même à des millions de kilomètres, elle l’avait aimé. Comme un fou, comme un soldat, comme une star de cinéma comme dirait la chanson. Mais ça, il ne semblait pas le comprendre. « T’es mal placé pour parler de ça. » Elle croise alors les bras sous sa poitrine. Sa voix est calme, posée. « Parce que toi quand tu aimes, tu brises. » Les morceaux de son cœur le sont encore. Bash ne s’en rendait pas compte mais il n’avait pas été le seul à avoir souffert dans l’histoire. Il semblait l’oublier. C’était peut-être des mots forts. Trop forts. Avant la mort de son père, leur couple avait été presque un rêve éveillé pour Leah. Bash avait été le petit ami dont toutes les filles pouvaient rêver. Mais ça, elle ne l’avouerait probablement pas. Lui donner raison était bien au-dessus de ses forces. Pas après ce qu’il avait osé lui dire. « A croire que t’as jamais su aimé, sans détruire quelque chose autour de toi. » Son malheur, il ne se le devait qu’à lui-même. C’était lui qui avait tout détruit, de ses propres mains. Il avait été l’artisan, l’architecte. Elle n’en avait été que le témoin principal de l’affaire. Rien de plus.

OK JE SHIPE. JE LOVE. JE LIKE A FOND.
Revenir en haut Aller en bas
❉ you belong with me
avatar
you belong with me

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 01/05/2018
›› Love letters written : 243
›› It's crazy, I look like : ana de armas, la sweetie.
MessageSujet: Re: ♡ PERLES DE PLUMES Ven 11 Jan - 14:22

@ignacio galindo nos bébés. ils vont finir par nous achever.

@Bash Jacobson a écrit:
Putain de merde. Qu'est-ce que je foutais encore ici, à me lamenter sur mon sort, à lui parler pour lui dire des mots tranchants au lieu de partir et de ne plus jamais la revoir ? Bien que je n'étais pas ce que je souhaitai. Bordel, j'aimerai retombé tous les jours sur elle, si je le pouvais. Même si c'était encore pour se disputer, pourvu que je la croise.

[...]

« J'ai tourné la page de sa mort. Tu vois, j'arrive à en parler maintenant sans partir en vrille. Je n'étais qu'un gamin. Un gamin qui avait perdu son père. Un gamin impulsif, incapable de maîtriser, de gérer ou de comprendre ses émotions. » Des émotions que j'arrivais désormais à maîtriser, à gérer et à comprendre surtout. Je regardai Leah dans le blanc des yeux. « Je suis désolé de ne pas avoir été un petit-ami parfait et à la hauteur de tes attentes. De ne pas avoir été capable de vivre un deuil en toute sérénité ou encore de ne pas t'avoir offert un monde meilleur. Désolé d'être un pauvre type brisé, Leah. » Je n'étais pas des excuses à proprement parlé. Ce n'était pas non plus une résignation. C'était un constat. Un bilan.

Adieu. bye.
Revenir en haut Aller en bas
❉ you belong with me
avatar
you belong with me

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 06/01/2019
›› Love letters written : 161
›› It's crazy, I look like : uc.
MessageSujet: Re: ♡ PERLES DE PLUMES Ven 11 Jan - 21:34

@lachlan sweeney a écrit:
Elle ment. Il le lui fait savoir. Parce qu'elle est pas totalement honnête et qu'il veut savoir pourquoi. Elle baisse les yeux. Ne le regarde pas en face. Et s'il pensait que ces trois semaines avaient été un calvaire, Kenny terminait de l'achever. Il ferme les yeux un instant. Alors c'est comme ça que ça devait se finir ? Sans plus d'explications ? C'était trop facile. Trop lâche aussi. Il se ferme le brun. Elle en tirera plus rien de lui.

Revenir en haut Aller en bas
❉ you belong with me
avatar
you belong with me

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 29/09/2018
›› Love letters written : 101
›› It's crazy, I look like : Shawn Mendes.
MessageSujet: Re: ♡ PERLES DE PLUMES Ven 11 Jan - 22:12

ils vont m'achever
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


MessageSujet: Re: ♡ PERLES DE PLUMES

Revenir en haut Aller en bas

♡ PERLES DE PLUMES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Last friday night
-