Partagez|

Je suis ta sœur que tu le veuilles ou non (Harvey)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ my way home is  through  you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 13/12/2016
›› Love letters written : 165
›› It's crazy, I look like : Katherine Wonderful McNamara
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Je suis ta sœur que tu le veuilles ou non (Harvey) Sam 28 Jan - 21:31


Harvey & Anastasia

Je suis ta sœur que tu le veuilles ou non


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Je ne compte pas laisser ma relation avec mon frère être un désastre alors qu'elle vient à peine de commencer. Pour moi la famille c'est super important et même si ça ne lui plait pas, il fait partie de ma famille. Je lui ai laissé une tonne de message auquel il ne répond pas et comme il refuse de décrocher j'ai décidé de finalement me déplacer. Je me suis rendue à son appartement, où j'ai été accueillie chaleureusement par une certaine Caitlin, mais malheureusement il n'était pas présent. Du coup j'ai décidé d'aller sur le lieu de son travail, au moins je suis certaine de le trouver et qu'il ne pourra pas s'échapper. J'ai trouvé la salle de sport où il travaille grâce à notre père qui m'a gentiment donné un petit coup de pouce. J'ai enfilé un jean et une chemise, attaché mes cheveux en une queue de cheval puis suis partie de chez moi après que la babysitter soit arrivée. Sur place, j'entre et commence à me mettre à sa recherche. Quand mon regard se pose enfin sur lui, il est dos à moi ce qui est parfait, comme ça il ne me verra pas venir, je fonce vers lui. « Si tu penses que je vais lâcher l'affaire aussi facilement, tu te fourres le doigt dans l'œil. On ne se débarrasse pas de moi comme ça. » Je croise les bras sur ma poitrine et le toise de haut en bas.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 27/11/2016
›› Love letters written : 238
›› It's crazy, I look like : shiloh fernandez
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: Je suis ta sœur que tu le veuilles ou non (Harvey) Dim 12 Fév - 21:25



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
anastasia palmer & harvey dawson
“tant de choses qu'on n'sait pas dire...”
La vie d'Harvey est un massacre. L'année 2017 commence aussi mal que l'année 2016 s'est terminée. Même si sa meilleure amie venait de sortir du coma, ils avaient perdus cette complicité, cette alliance les unissant à jamais. Harvey fuyait son appartement comme la peste, ne supportant plus ses énièmes disputes avec celle qui est le plus cher à son coeur, malgré tout. Aussi, depuis cet accident, il avait parfois des douleurs insistantes dont il n'arrivait pas à se débarasser. Heureusement, être coatch ça veut dire aussi donner des ordres et c'est vrai qu'il n'était pas très coopératif avec ses clientes. D'ailleurs, il était à ce moment précis en plein boulot, se tenant face aux demoiselles, il ne faisait même pas attention à la porte qui venait de se refermer en claquant. « On va commencer par l'échauffement... » dit-il au petit groupe de femmes. Principalement que des femmes, c'est les joies du métier. Alors qu'il commençait à leur montrer quelques mouvements dont elles étaient habitués, une voix féminine s'élève juste derrière lui, sans qu'il ne reconnaisse la personne. « Si tu penses que je vais lâcher l'affaire aussi facilement, tu te fourres le doigt dans l'œil. On ne se débarrasse pas de moi comme ça. » Il se retourna, affrontant le regard avec dureté et mépris avant de faire le lien avec cette chère demoiselle qui se dit être sa "soeur". Il a passé une trentaine de sa vie avec son seul et unique frère, et on vient du jour au lendemain lui dire que son père a trompé sa mère autrefois et paf, une fille ressort de cette liaison interdite et immorale ! Et en plus, on lui reproche de ne pas l'accueillir les bras ouverts, avec sourire et délicatesse. « Qu'est-ce que tu veux ? » Harvey l'affronta directement, sa voix était méchante, hautaine, malfaisante. « Tu ne crois pas que c'est ni le lieu ni le moment ? » Dit-il, en avançant d'un pas en avant vers elle, pour prendre le dessus. Avec Harvey, de toute façon ce ne sera jamais ni le moment ni l'heure, il en avait conscience.  Il s'avança jusqu'à elle d'une rapidité certaine avant de saisir son bras d'une façon assez virulente et de la faire reculer jusqu'à l'autre coin de la salle : vers la sortie ! « Je ne te laisse pas le choix, tu sors de la ou tu assistes au cours comme tout le monde, en silence ! » Harvey était plutôt froid, et il lâcha la jeune femme une fois arrivé vers la porte. Tout le petit groupe de femmes les regardaient et ça, c'était une chose qu'il ne pouvait pas tolérer ! En vérité, il n'avait pas envie de la voir assister à son cours et il ne savait même pas pourquoi il venait de dire ça.  Croisant les bras, droit devant elle, il regardait avec insistance la porte pour qu'elle comprenne que ce message lui ai adressé. Mais il sentait bien que la jeune femme n'allait pas le comprendre. Et surtout qu'elle allait vouloir s'installer dans sa petite vie tranquille.
BY .SOULMATES

Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is  through  you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 13/12/2016
›› Love letters written : 165
›› It's crazy, I look like : Katherine Wonderful McNamara
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: Je suis ta sœur que tu le veuilles ou non (Harvey) Jeu 2 Mar - 14:40


Harvey & Anastasia

Je suis ta sœur que tu le veuilles ou non


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Décidément il était vraiment casse-couille ce mec, impossible que l'on soit de la même famille, il y a une erreur. Je fais des efforts pour essayer de m'entendre avec lui et pour faire connaissance, mais lui ne fais aucun effort de son côté. Il fait bien deux têtes de plus que moi et il me regarde de haut lorsqu'il me demande ce que je veux. J'aurai bien répondu s'il ne m'avait pas aboyé dessus. Je croise alors simplement les bras, lui faisant bien comprendre que je n'ai aucunement l'intention de partir d'ici. Il ajoute que ce n'est ni le lieu, ni le moment. « Alors, c'est quand exactement ? Tu ne me laisses pas le choix, tu filtres mes appels espèce d'abruti ! » Il m'attrape par le bras pour m'accompagner vers la sortie. Il me pose un ultimatum soit je sors, soit j'assiste au cours. Manque de chance pour lui j'adore le sport, même si mon truc à moi c'est plutôt la boxe. Il fixe intensément la porte, mais je ne lui ferais pas ce plaisir. « Où sont les vestiaires ? » Demandais-je en lui lançant un regard de défi. Je me dirige vers celui-ci pour aller me changer. Quelques instants plus tard je ressors et m'incruste dans son cours non sans avoir le regard des autres femmes sur moi. Elles veulent ma photo ? Ce n'est pas ce qui manque dans les magazines. J'essaie de suivre le rythme et une fois que son cours est terminé, alors que tout le monde retourne au vestiaire, moi je me dirige vers Harvey. « Maintenant c'est le bon moment ? » Dis-je avant de boire ma bouteille d'eau.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 27/11/2016
›› Love letters written : 238
›› It's crazy, I look like : shiloh fernandez
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: Je suis ta sœur que tu le veuilles ou non (Harvey) Lun 6 Mar - 16:58



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
anastasia palmer & harvey dawson
“tant de choses qu'on n'sait pas dire...”
Ca en était de trop pour lui, Harvey n'a pas pour habitude de mâcher ses mots ni de tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de parler. Il est si souvent odieux, sec et d'un tempérament pas facile, il le reconnaît. Il semble évident qu'il voulait la dégoûter de vouloir entrer dans la famille. Entrer dans sa famille. Pourtant, si Harvey est aussi cruel et méprisable à souhait, il est aussi tout son contraire dès qu'il apprécie une personne, au point d'en faire son centre d'intérêt. Il ne suffirait pas de grand chose, pour qu'il accepte la jeune femme dans sa vie : juste beaucoup de patience et énormément de tact de la sa part. Il ne comptait pas lui rendre la tâche facile, il ne comptait pas l'accueillir à bras ouvert, en l'invitant à boire un coup ou à déjeuner. Harvey n'est pas ce genre de mec, il serait plutôt limite insolent, et coriace. « Alors, c'est quand exactement ? Tu ne me laisses pas le choix, tu filtres mes appels espèce d'abruti ! » Il se rend bien compte de son erreur dès l'instant où elle pose ses yeux vers les demoiselles au fond de la salle. Serait-elle prête à sacrifier cette prochaine heure à souffrir et couler l'eau juste pour lui faire ravaler sa fierté ? C'était une chose dont il n'avait pas pensé. Mais au fond de lui, elle lui plait déjà. « Où sont les vestiaires ? » La jeune femme se place devant lui pour lui montrer qu'elle était prête à tout, prête au pire, juste pour le voir enrager davantage. Juste pour le voir au plus bas quand il se rendra compte qu'il a eu tord de la considérer si mal. Elle partit se changer, hélas. Il ne l'a même pas attendu, qu'il venait de recommencer son cours, qu'elle prit finalement sur le volet. C'était décidé, les filles allaient passer leur cours le plus dur de toute leur vie, parole d'Harvey Dawson ! Il enchaîna les exercices sans en laisser aucune de répit, se mettant lui-même au défi malgré ses blessures physiques. C'était un cours qui opposait Ana et lui, et il devait bien le reconnaître, il l'avait sous-estimée ! « Maintenant c'est le bon moment ? » Le coeur battant, la sueur, en dépit de tout, elle avait été présente dans chacun des exercices. Elle avait été méritante, mais la fierté d'Harvey ne lui laissera rien savoir de plus. Le cours déjà terminé depuis plusieurs minutes, il commençait à ranger ses affaires avant de la voir débarquer devant lui, comme une fleur. « Avec un peu d'entraînement, ça pourra aller... » N'y voyait aucune invitation secrète, c'était juste une phrase qu'il aurait du garder pour lui. « Je ne vois pas ce que tu attends de moi... » Etait-il ouvert à la discussion ? En tout cas, un peu plus qu'au début du cours, mais peut-être pas encore totalement tout de même.
BY .SOULMATES

Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is  through  you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 13/12/2016
›› Love letters written : 165
›› It's crazy, I look like : Katherine Wonderful McNamara
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: Je suis ta sœur que tu le veuilles ou non (Harvey) Sam 1 Avr - 22:14


Harvey & Anastasia

Je suis ta sœur que tu le veuilles ou non


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Les choses avaient mal démarrée avec Harvey et il semblerait que ça n'aille pas en s'améliorant. Je pensais qu'en me rendant jusqu'à la salle de sport où il travaille, nous pourrions discuter de tout ça, mais son accueil fut plutôt glacial. Il semblerait qu'il ne me laisse pas beaucoup le choix, soit je m'en vais, soit j'assiste à son cours. Je n'allais certainement pas me laisser abattre comme ça et je décide de prendre la direction des vestiaires. Evidemment, il n'a pas attendu que je revienne pour débuter son cours, j'essaie alors de m'intégrer et de suivre le rythme. Grâce à la boxe, j'ai acquis une certaine endurance, mais ce genre de sport, ce n'est pas dans mes habitudes. Malgré tout, je m'accroche, il est hors de question qu'il me prenne en plus pour une feignante. J'ai tenu jusqu'au bout. A la fin de la séance, tout le monde retourne au vestiaire tandis que de mon côté je me rends vers mon frère et je lui demande si c'est enfin le bon moment pour discuter. Il ne me répondit pas tout de suite, il fit simplement une remarque sur mon manque d'entraînement. « Merci ça ira, mon truc c'est plutôt la boxe. » Lui dis-je, les bras croisé sur ma poitrine. Je ne bougerais pas d'ici tant que nous n'aurons pas discuté de notre situation. Finalement, il commence à parler. « Je n'attends rien de toi Harvey, je veux juste apprendre à connaitre mon frère, c'est trop demandé ? » Je soupire. Je savais que ça n'allait pas être simple de me faire une place dans sa vie, mais je voulais en faire partie et je ne lâcherais rien. « On a déjà perdue beaucoup trop d'année avec toutes ces conneries. Je sais qu'apprendre que tu as une petite-sœur, 24 ans plus tard, ce n'est pas ce que tu souhaitais. Mais eh ! Je n'ai pas demandé à naître et maintenant je suis là et tu devras t'y faire ! » J'avais grandi avec des sœurs, sans savoir que j'avais également des frères. Maintenant que je le sais, je veux faire partie de leurs vies. Pour moi la famille c'est très important et je ne veux pas que ma fille grandisse sans une partie de l'une d'elle, je l'ai déjà privé de son père ses premiers mois, c'est déjà trop.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 27/11/2016
›› Love letters written : 238
›› It's crazy, I look like : shiloh fernandez
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: Je suis ta sœur que tu le veuilles ou non (Harvey) Dim 9 Avr - 15:55



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
anastasia palmer & harvey dawson
“tant de choses qu'on n'sait pas dire...”
C'était mal barré, pourtant, elle attise ses questions. Qu'à t'elle vraiment dans le bide ? Une question que le jeune Américain se pose avec une certaine légèreté dans son fort intérieur. Il ne sait pas vraiment quoi penser d'elle, et serait-il prêt à l'accueillir ? Moins évident même si il semble plus apaisé que ses précédentes conversations avec elle. La plupart des êtres humains seraient ravis d'apprendre la connaissance d'une soeur. Visiblement pas Harvey qui la regarde encore d'un oeil de travers. « Merci ça ira, mon truc c'est plutôt la boxe. » Le bon moment pour parler ? Comme si Harvey savait le meilleur des moments... Inutile de mentionner qu'il ne faut pas lui demander de l'aide pour trouver le meilleur moment propice. Caitlin lui serait sans doute d'une plus grande aide, car inconsciemment elle a su toujours trouver les bons mots pour l'apaiser, pour crier plus fort que lui. Pour lui, il n'y a pas de meilleur moment. Surtout qu'on ne peut pas dire qu'avec sa meilleure amie, ils s'entendent à merveille  depuis son retour, alors il est davantage plus à cran que d'habitude. « Ah ouais ? Je ne pensais pas que tu faisais du sport... » De sa bouche, il semble évident que c'est quelque chose de positif. Même si la plupart des humains le prendrait mal, encore une fois Harvey s'est laissé tout simplement avoir par ses propres préjugés ! Il commençait à ranger quelques trucs dans son sac de sport quand la jeune femme reprit la parole, il leva son regard sur elle, en restant silencieux. « Je n'attends rien de toi Harvey, je veux juste apprendre à connaître mon frère, c'est trop demandé ? » Aucun trait ne pouvait se lire sur son visage, rien de positif, mais aucun cri, aucun regard de travers, et c'est déjà ça ! Face au silence du jeune homme, elle reprit avec une voix douce, mais comme si elle cherchait à le déstabiliser. « On a déjà perdue beaucoup trop d'année avec toutes ces conneries. Je sais qu'apprendre que tu as une petite-sœur, 24 ans plus tard, ce n'est pas ce que tu souhaitais. Mais eh ! Je n'ai pas demandé à naître et maintenant je suis là et tu devras t'y faire ! » Il se laissa tomber contre la table dans un coin de la pièce, appuyé contre celle-ci, il fixa la jeune femme, puis avec une certaine hésitation, le son de sa voix se perdit dans la grandeur de la salle, mains dans les poches, avec un air un peu m'en foutiste.« Tu sais, je ne suis pas l'homme le plus doué au monde pour accueillir les autres, encore moins quand on a un père comme lui... » Oui, Harvey lui en veut ! Il lui en veut pour tout ça. Pour avoir trompé sa mère. Pour avoir menti à toute sa famille. Pour le mettre dans une telle posture avec une inconnue qu'il ne connaît pas, et qu'il n'est même pas sûr de vouloir connaître. Le timbre de sa voix s'est pourtant quelque peu adoucit. Buvant une gorgée d'eau, il paraissait plutôt calme, même si une part de lui la regardait avec une méfiance. « Tu as ressenti quoi toi, quand tu as apprit ? » Demanda t'il tout simplement, sans savoir si cela aura un impact.
BY .SOULMATES

Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is  through  you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 13/12/2016
›› Love letters written : 165
›› It's crazy, I look like : Katherine Wonderful McNamara
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: Je suis ta sœur que tu le veuilles ou non (Harvey) Dim 16 Avr - 17:52


Harvey & Anastasia

Je suis ta sœur que tu le veuilles ou non


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Ce garçon est incroyable, on ne sait pas à quoi s'attendre avec lui, ni comment se comporter. Un instant il te rejette et te fait clairement comprendre que tu n'as pas ta place ici, l'instant d'après il devient plus doux dans ses paroles. Sa remarque légèrement machiste me fit répliquer au quart de tour. « Pourquoi ? Parce que je suis une nana ? Je te parie ce que tu veux que sur un ring je te bats à plate couture. » Je pratique ce sport depuis mon adolescence, là où j'ai commencé à devenir impulsive et dans la salle où je pratique tout le monde sait qu'il ne faut pas trop se frotter à moi. Mais je ne suis pas venue ici pour ça, mais pour qu'il comprenne que je ne suis pas là pour lui faire la guerre, que je veux simplement apprendre à le connaitre parce que qu'il le veuille ou non je suis sa sœur. Il m'avoue alors qu'il n'est pas doué pour accueillir les autres et sous-entend que c'est en partie à cause de notre père. Je ne le connais pas encore très bien, mais il ne me semble pas si terrible, aurais-ce été différent si j'avais grandi avec lui ? Finalement, Harvey commençait à s'intéresser à moi. Je viens alors m'appuyer contre la table à côté de lui. « Tu sais, j'ai grandi en pensant que mon père était mort, j'ai été élevée par le père de mes sœurs, alors quand j'ai appris qu'il était toujours vivant, j'en ai beaucoup voulu à ma mère de me l'avoir caché. J'étais folle de rage. Elle m'a en quelque sorte privée d'une partie de moi. Enfin c'est quand même dingue on a grandi dans la même ville sans savoir qu'on existait. » dis-je avant de soupirer. Je me tourne alors vers Harvey. « Il faut que tu saches qu'il ne savait pas que j'existais alors essaie de ne pas trop lui en vouloir, même si je sais qu'il a trompé votre mère. » suppliais-je en parlant de notre père.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 27/11/2016
›› Love letters written : 238
›› It's crazy, I look like : shiloh fernandez
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: Je suis ta sœur que tu le veuilles ou non (Harvey) Jeu 4 Mai - 10:10



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
anastasia palmer & harvey dawson
“tant de choses qu'on n'sait pas dire...”
Si on lui avait dis qu'il serait posé, sur le recoin de la table, en train de parler calmement à sa "nouvelle" demi soeur, il aurait sans doute rigolé de sang froid face à la personne. Une évidence pour lui qui ne pourrait même pas comprendre, et bien même si son petit frère lui a fais des reproches suite à leur dernières entrevues à tous les trois. Il n'a pas apprécier le comportement de l'ainé face à Ana. Si, jusque la Harvey l'avait envoyé dans ses retranchements, aujourd'hui, les choses sont un peu plus apaisées. Bizarre... « Pourquoi ? Parce que je suis une nana ? Je te parie ce que tu veux que sur un ring je te bats à plate couture. » Alors pour le coup, Harvey aimerait bien voir ça. Le sport, même si ce n'est pas spécialement la boxe, c'est la chose qui l'anime au plus haut point, et ce n'est sans doute pas pour rien qu'il en a fais son métier. Passionné dans l'âme, la personne qui le battra à ça n'est pas encore né ! « Ne me provoque pas, je ne suis pas très bon perdant... Et mon envie débordante de gagner pourrait plus te faire de mal qu'autre chose... » Siffla t'il entre sa mâchoire. Pas qu'il est peur de lui faire mal, mais il sait que niveau sport, il ne se maîtrise pas du tout, tant la victoire doit lui appartenir... Coûte que coûte... « Tu sais, j'ai grandi en pensant que mon père était mort, j'ai été élevée par le père de mes sœurs, alors quand j'ai appris qu'il était toujours vivant, j'en ai beaucoup voulu à ma mère de me l'avoir caché. J'étais folle de rage. Elle m'a en quelque sorte privée d'une partie de moi. Enfin c'est quand même dingue on a grandi dans la même ville sans savoir qu'on existait. » Harvey lui jeta un regard. Elle était tourné dans l'autre sens, elle ne le regardait pas. Pourtant, il ressentait sa peine, son incompréhension. « Tu ne penses pas qu'elle a voulu te protéger ? » Répond-t'il d'une voix douce et lente. C'était devenu une ambiance qu'il n'avait pas l'habitude. Mais peut-être que peu à peu il se mettait en tête qu'elle fait sans doute parti de la famille, et que ce n'est pas juste un mensonge. « Pour toi le plus important c'est quoi ? Un père biologique absent, ou celui qui t'a élevé même si c'est pas ton père par le sang ? » Sa voix était d'un calme, pourtant sa question n'était pas si anodine que ça. Il se posait lui-même des questions, une chose évidente, même si son père était vivant, physiquement il était souvent en vadrouille, laissant alors leur mère seule à devoir s'occuper de ses deux fils. Harvey est très proche de sa mère, et il ne comprend pas comment peut-elle encore aimer un type comme lui. Lui, le dégoûte ! « Il faut que tu saches qu'il ne savait pas que j'existais alors essaie de ne pas trop lui en vouloir, même si je sais qu'il a trompé votre mère. » Parler de son père n'était pas quelque chose dont il se sentait proche, ou en harmonie. Harvey a toujours eu un mal fou à se faire aimer par lui. A se sentir protéger, oui bien évidemment son père a toujours été derrière lui pour effacer ses moindres erreurs, comme si il avait peur que ça entache la réputation des Dawson. Mais Harvey attendait autre chose de lui. Une complicité banale qu'un fils a le droit d'exiger à celui qui lui a donné un coeur, et une vie. Il a toujours attendu un signe de sa part, qu'il lui tend sa main, ou bien une phrase plaisante, qui pourrait flatter l'égo d'un jeune adolescent encore perdu entre le bien et le mal. A côté de ça, c'était un père absent, par le travail, et sans doute à cause de la gente féminine, bien que ça il l'a apprit à ses dépends. Accueillir Anastasia dans la famille voudrait dire lui pardonner. Pardonner un manque de respect que lui-même, Harvey Dawson serait sans doute incapable de faire à celle qu'il aime. Et pourtant, on ne cache pas que c'est un gros con, remplie de fierté exécrable envers sa meilleure amie. Mais lui, serait incapable de lui faire un enfant derrière le dos, et pourtant officiellement, ils ne sont pas ensembles, même si tout laisse penser le contraire. En réalité, pardonner à son père voudrait dire faire la paix avec lui, excuser tout ce passé tumultueux, cette haine grandissante d'année en année, et ça Harvey Dawson en est incapable. « Je lui en veux pour le mal qu'il fait autour de lui, et à ma mère surtout... » Dit-il, en baissant son regard. Elle le voyait différemment, peut-être pas si connard que ça finalement, même si la carapace est bien loin d'être ouverte. .
BY .SOULMATES

Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is  through  you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 13/12/2016
›› Love letters written : 165
›› It's crazy, I look like : Katherine Wonderful McNamara
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: Je suis ta sœur que tu le veuilles ou non (Harvey) Jeu 18 Mai - 12:20


Harvey & Anastasia

Je suis ta sœur que tu le veuilles ou non


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Généralement lorsque je me rendais dans une salle de sport, c'était pour me défouler, pas pour nouer des liens avec un frère dont j'ignorais l'existence il y a encore quelques temps. Seulement là, je voulais tenter d'arranger les choses et d'apprendre à connaitre Harvey, même si celui-ci est plutôt réticent. Je ne pus m'empêcher de lâcher un petit rire à sa réflexion. « Je pense surtout que c'est toi qui va prendre un coup dans ton amour propre si je te bas. » répliquais-je. Il ne m'avait jamais vu sur un ring et le moins que l'on puisse dire c'est que j'étais une vraie lionne et que je ne me laissais pas faire. J'essayais ensuite de lui faire comprendre ce que j'avais ressenti lorsque j'ai appris l'existence de mon père. On peut dire que sa réponse me surprend assez. « Me protéger ? Mais me protéger de quoi, elle le connaissait à peine ! Et que les choses soient claires, mon père est celui qui m'a élevé comme sa propre fille. C'est un crime d'avoir voulu savoir quelles étaient mes racines ? » lui demandais-je en le regardant droit dans les yeux. J'ai grandi en pensant que mon père était mort, j'ai toujours pensé que je n'avais aucune famille de ce côté-là et découvrir à mon âge que tout cela est faux, j'ai eu envie de découvrir cette partie de moi. Harvey m'avoue qu'il lui en veut énormément. « On fait tous des erreurs et moi la première… » lui avouais-je sans trop rentrer dans les détails. J'avais moi-même beaucoup déçue de monde autour de moi lorsque je suis partie pour Chicago en leur mentant sur les raisons de mon départ et aujourd'hui j'en payais les pots cassés.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

Je suis ta sœur que tu le veuilles ou non (Harvey)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Triangle platinum :: country club
-