Partagez
Aller en bas

(rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson


Voir le profil de l'utilisateur
Ruben Grant
( nothing matters, only freedom )

(rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson Tumblr_obxfmcUEdH1rdlm3eo2_250
( une jolie petite phrase par ici )(rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson PLjgSzJ

›› Los Angeles since : 11/03/2018
›› Pseudo : jen; bleeding_light
›› It's crazy, I look like : mon parfait steven r. mcqueen
›› Credit made by : starbuck crazy ※ tumblr (gif); rimyllia et tumblr (crackships)
›› I have a doppelgänger with : mason dunham (ft jesse soffer) ※ austin mccoy (ft douglas booth) ※ maisie pierce (ft rosie tupper) ※ lenzo wyatt (ft dj cotrona) ※ sam kelley (ft dominic cooper) ※ vince stevens (ft cody christian) ※ pavel salvatore (ft shiloh orgasmic fernandez) ※ ash cooper (ft dave franco) ※ timéo denver (ft alex pettyfer)
›› Availability : libre ※※
svetelina hewkes (en cours) ※ letty salvatore (à venir) ※ aria dunham (à venir)
※※※※※※※※※※※※※※※※※※

svetelina hawkes (terminé) ※ svetelina hawkes (terminé) ※ éloïse pratt (terminé) ※ svetelina hawkes (terminé) ※svetelina hawkes (terminé) ※※※
›› Love letters written : 174
›› Damn ! I'm old, I'm : vingt huit ans, il approche dangereusement des trente ans, ce qui ne semble pas le déranger, bien au contraire même, à la différence de sa jumelle julia grant, née huit minutes après lui.

(rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson 51emuf

›› Sexual orientation : il n'y a jamais rien eu d'autre que les femmes dans sa vie, il aime leur douceur, leur beauté. il aime les femmes qui lui résiste, il aime les femmes de caractère, à la belle plastique...

›› Occupation : nul doute pour ce bonhomme qui depuis enfant voulait devenir pompier. c'est sans grande surprise qu'il a rejoint la caserne de los angeles et qu'il est comme fou dès que la sirène annonçant un départ affole toute la caserne. ※ il participe également à des courses de moto illégale et est plutôt très doué dans ce domaine.

(rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson Tumblr_o03gtgLTIT1uq1f9ao4_250

›› for better or for worse ♡ : en réalité ruben est un homme célibataire qui n'est jamais vraiment tombé amoureux auparavant. il y a bien une femme qui ne le laisse pas totalement indifférent mais aujourd'hui il est conscient qu'il doit la laisser partir et reprendre sa vie là, où elle s'est arrêtée il y a huit ans... cette dernière n'est pas devenue simplement une amie avec le temps, c'est celle aussi qui arrive à calmer son tempérament un peu fougueux et violent. elle est aussi cette policière qui avait comme mission de garder julia et le jeune homme en vie après la mort de toute leur famille. mais malgré lui, des sentiments bien plus qu'amicaux à eu le temps de mûrir ses dernières années... il refuse toutefois de se l'avouer, et compte bien la laisser partir loin de lui et d'une fierté inavouable... alors toute les femmes qui rentrent dans sa vie sont une bonne excuse pour le jeune homme de s'éloigner de la seule qu'il aime, il commence à faire connaissance avec une jeune fille qui le touche au plus profond de lui, éloïse pratt et se dévoile toujours un peu plus face à elle, une histoire naissante pourrait bien naître malgré lui...

(rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson 190322085444548766

›› We are made of stars : sa soeur jumelle julia grant qui est la personne la plus importante dans ce monde ※ sa famille, les autres membres de sa famille dont il est séparé désormais depuis huit ans mais qui reste dans son coeur et dans sa tête ※ sa moto, la plus puissante et la plus belle ※ les courses illégales ※ ce baiser avec svetelina hawkes qui reste sa plus belle preuve d'amour ※ le sport, le football notamment ※éviter par tous les moyens que sa jumelle l'emmène faire les boutiques, toute les excuses sont bonnes ! ※ passer du temps avec son amie eloïse pratt dont il se sent de plus en plus proche ※ talia shephard qu'il considère comme une soeur et pour qui il sera toujours présent ※ la cuisine ※ ce souvenir de milo moralesle mexique son doux pays ※ se recueillir sur la tombe de son ancien meilleur ami jackson shephard ※ protéger eloïse pratt et la soutenir quoi qu'il arrive※ vivre loin des enfants qui l'exaspère un peu ※ partir pour un feu, la chose qui l'anime le plus ※ cette femme tout simplement, svetelina hawkes la femme de sa vie même si il ne souhaite pas se l'avouer

(rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson Tumblr_inline_o0yzskmZH41rqq37j_400


(rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson Empty
MessageSujet: (rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson (rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson EmptyMer 4 Sep - 11:56

(rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson Emilia-clarke-tumblr-gif-4 (rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson Steven-Fan-Art-steven-r-mcqueen-38186428-245-180
 « j'avais les mots mais pas la chanson... » (rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson 3636071596 svetelina hawkes & ruben grant


Que dire de la vie sombre à présent de Ruben Grant ? Désormais que la femme qu’il aime plus que tout au monde lui a tourné le dos. Il a écopé de travail d’intérêt général alors qu’elle n’a même pas bougé le petit doigt devant ses supérieurs pour le défendre. Il fût une époque où elle lui aurait sorti la tête de l’eau mais leur dernière entrevue fût un désastre et Svetelina aussi forte qu’elle puisse être, s’est révélée meurtrie et impuissante, alors que Ruben lui avait à mainte reprise supplier d’abandonner, de faire demi-tour. Lui il savait comment tout ça se finirait. Lui, il avait ce pressentiment, le même qui lui a souvent permit de s’en sortir. Assis sur cette chaise, dans cet interrogatoire, elle avait fini par partir. Prendre des congés, se reposer. Depuis cet instant, pas un mot n’était sorti des lèvres du pompier, pas un son. Le néant, le silence du Mexicain agaçait mais tous savait que seule agent Hawkes arrivait à le faire capituler. Sans elle, il ne dirait rien, juste leur faire perdre du temps, un temps précieux à en voir cet agent de police devant lui, qui tape violemment contre la table. Ruben avait cet air dédaigneux dans son regard, il haussa les épaules en guise de réponse. Il aimait voir les gens devant lui perdre patience. Ne pas pouvoir se contrôler pour un flic c’est grave non ?! Un casier vide, son passif de pompier a compté dans la balance et bien qu’il n’est pas été au bon endroit, au bon moment - la police a décidé de lui faire une énième faveur, bien conscient de la difficulté de son passé. De toute évidence ce n’était pas lui qu’il recherchait et ils ont pu démanteler un groupe mineur de fabriquant et revendeur de drogue. Ce n’était plus l’affaire de Svetelina. Ce qui pourrait lui arriver aujourd’hui. Des semaines, des mois, peut-être deux, voire trois, Ruben ne se souvient plus exactement la dernière fois qu’il a croisé son regard. Qu’elle lui a demandé de la laisser partir loin de lui. Il ne se souvient plus depuis combien  de temps il a croisé son regard de détresse, à tel point, qu’il a accepté qu’elle ne fasse plus partie de sa vie. Parce qu’il pensait qu’elle finirait par revenir. Qu’il lui manquerait juste un peu, assez pour la retrouver. Mais devant le silence de Svetelina et sa disparition, Ruben n’accepte plus. Aussi dans un excès de rage, il gare sa moto devant la bâtisse où l’appartement de la flic demeure. Un appartement qu’il connaît par cœur, et dont il devait se cacher, notamment de son fils, Jonas. Un jeu du chat et de la souri qui a eu sa grâce, pendant un temps. Il monte trois par trois les marches, après avoir poussé la porte d’entrée, pour se retrouver devant une porte fermé. Derrière elle, cette femme qu’il n’a jamais pu oublier et cela malgré sa demande répétée, putain c’est douloureux. Son cœur se serre, son corps se refroidit, ses membres se crispent. Ruben aimerait être plus fort. Mais c’est impensable de la laisser aimer un autre, rien que l’image le dégoûte et lui donne la gerbe. Trop fier, trop con et pourtant trop amoureux de cette nana, il l’a dans la peau. Il sonne, et attend qu’elle vienne lui ouvrir. Et quand c’est le cas et qu’elle tente de refermer cette putain de porte aussitôt, son pied retient la porte, le regard bien décidé à lui faire ravaler cette fierté ! « J’en ai pas pour longtemps Hawkes ! » Une énième provocation, c’est plus fort que lui, il reprend peu de temps après d’une voix faussement remerciant, « juste pour te remercier de m’avoir aidé… Ironique, très certainement, je viens t’annoncer en personne que j’ai finis les heures d’intérêt général ! » Il n’en démord pas, et plonge son regard dur et méprisant dans les yeux de Svetelina, décidé plus que jamais à lui faire autant de mal que son cœur qui saigne à présent.


@svetelina hawkes
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Svetelina Hawkes
( nothing matters, only freedom )

(rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson GwZZ0C5E_o
( une jolie petite phrase par ici )(rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson PLjgSzJ
une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici.
›› Los Angeles since : 15/04/2018
›› Pseudo : Kemail.
›› It's crazy, I look like : Emilia Clarke.
›› Credit made by : Bazzart.
›› I have a doppelgänger with : lysandre linster (kit harrington) ⠇ stanislas moen (charlie hunnam) ⠇diego salvatore (robert pattinson) ⠇crystal apollinaire (josephine skriver) ⠇ joey matthews (rachael taylor) ⠇eloise pratt (chloé moretz) ⠇svetelina hawkes (sarah michelle gellar) ⠇lachlan sweeney (shawn mendes) ⠇ olivia livingston (scarlett johanson) ⠇ ella denver (miranda kerr) ⠇mila austen (jessica stroup) ⠇wayne singh (chris evans)
›› Availability : (03/04)rubenademconnor
›› Love letters written : 86
›› Damn ! I'm old, I'm : Aujourd'hui, Svetelina a trente huit ans, ce n'est plus une enfant et elle assume totalement son statut de femme. La quarantaine se rapproche mais ça ne lui fait pas peur, elle est bien trop préoccupée par son travail et son fils pour se tracasser pour ce genre de détail. Elle est ce qu'on peut qualifier d'une femme fatale, charmant en général les personnes qui l'entoure et n'étant pas réellement connue pour avoir des relations sérieuses
›› Sexual orientation : Purement hétérosexuelle, bien sûre, lorsqu'elle était jeune, Svetelina a eu quelques bisous échangés avec des femmes mais rien de bien sérieux, c'était juste pour rire, pour essayer. Aujourd'hui, pour oublier l'attirance et les sentiments qu'elle a pour Ruben, elle se console dans les bras d'autres hommes, notamment ceux de Lenzo Wyatt ces derniers temps.
›› Occupation : Svetelina travaille pour la CIA. Pendant huit ans, elle a veillé sur la famille Grant, ceux-ci ayant été la cible d'un quarter mexicain. Aujourd'hui, maintenant que le quartel est démantelé sa mission est terminée, toutefois, elle se charge à présent de dissoudre une secte pro-nazis qui ont kidnappé un petit garçon il y'a des années. Svetelina a rencontré Warren Bogdanov dans une association pour immigrés, celui-ci oeuvrant pour aider ceux qui ont eu bien moins de chance que lui, elle sait qu'elle aura besoin des informations qu'il pourra lui donner pour pouvoir localiser ce cercle sectaire. En parallèle, la CIA l'a chargé de démarcher Lyanna Fox, une jeune femme particulièrement coriace qui travaille actuellement pour le FBI. Son profil semble intéresser l'agence secrète des renseignements américains.
›› for better or for worse ♡ : (rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson 1553285005-190322085446492581Célibataire, Svetelina ne s'est jamais fiancée, encore moins mariée, ce sont des notions qu'elle ne conçoit pas et qui ne l'intéresse pas. Bien sûre elle a eu des relations plus ou moins sérieuses, mais ça n'a jamais duré parce qu'elle n'est pas du genre à s'engager ni à se lier à qui que ce soit. Pourtant son cœur bat bien malgré elle pour un homme de dix ans son cadet. Ce n'est qu'un enfant, et pourtant à force de veiller sur lui et sa sœur, de les protéger, elle a finit par passer une nuit avec Ruben. Une seule avant que la mission ne prenne fin, que leur protection soit finalement levée. Svetelina sait qu'à présent leur chemin doit se séparer mais elle n'est pas sûre d'en avoir réellement envie, il sait que quoiqu'il arrive il pourra toujours compter sur elle.
›› We're having a baby : Svetelina est orpheline, ses parents sont décédés lorsqu'elle avait quinze ans. Aujourd'hui, elle a chassé leur visage au fin fond de sa mémoire ayant peur de se perdre dans ses souvenirs et de voir resurgir les démons du passé. Svetelina a eu une relation avec un homme lors de sa première mission, mais sachant d'ores et déjà que ça ne pourrait mener à rien, elle a prit la fuite dés le lendemain matin. Elle n'avait que vingt ans et s'est donc retrouvé enceinte de son fils Jonas. Il a aujourd'hui dix huit ans et est en pleine crise d'adolescence, néanmoins, elle se doute qu'il doit avoir une vie bien mouvementée ces derniers temps.(rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson 1523790587-tumblr-inline-nb8o1e6m7k1rx28p1

(rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson Empty
MessageSujet: Re: (rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson (rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson EmptyMer 4 Sep - 14:09

Elle ne sait plus combien de temps ce sont écoulés la brune. Des jours. Des semaines. Des mois probablement. Svetelina n’en sait rien. Incapable de se regarder dans une glace, elle continue à vivre. Simplement. A passer un peu plus de temps avec son fils aussi. Dans un sens ils en avaient besoin. Autant l’un que l’autre. Parce qu’elle n’a jamais été une mère exemplaire Svetelina. Ni trop présente d’ailleurs. Mais elle essaye de rattraper le temps perdu. Comme elle le peut. Il n’est pas là ce soir Jonas. Parce qu’il est sortit avec ses amis, quoi de plus normal à son âge. Alors, elle traîne un peu dans son salon la brune. En nuisette. Parce qu’elle va sûrement se coucher tôt. Comme toujours depuis quelques temps. Elle ne sort plus dans les bars, a délaissé ses amants aussi. Plus que l’ombre d’elle-même. Elle et ses cauchemars incessants. Elle peut encore sentir le dealer sur elle. Un souvenir qui reste bien trop ancré. Bien trop douloureux. On lui avait dit que ça lui ferait du bien de prendre des congés. Mais elle a l’impression que rien ne change. Qu’elle est toujours aussi vulnérable. Ruben lui manque. Terriblement. Mais elle est partit et elle ne se retournera pas Svetelina. Parce qu’il fallait le faire. Parce qu’il lui a fait bien trop de mal la dernière fois. Le pire de tous. Alors qu’elle avait simplement besoin de lui. Mais son egoïsme a prit le dessus et elle ne le supporte plus. Cet égo qu’elle abjecte plus que tout. Elle entend qu’on tape à sa porte. La brune a juste le temps d’enfiler un peignoir en soie avant d’ouvrir. Elle tombe née à née avec le Mexicain et cherche à refermer la porte rapidement avant qu’il ne la bloque de son pied. S’il est venu pour la blesser, il peut dégager. Parce qu’elle n’a vraiment pas besoin de ça en ce moment. Ses cernes et le poids qu’elle a perdu en dise suffisamment long sur son état.-Je n’ai pas envie de te parler. C’est clair. Net. Précis. Non. Elle ne veut pas le voir. C’est trop dur. Et elle lui en veut tellement. Alors la rancune du brun lui glisse dessus sans réellement l’atteindre. Alors c’est ça ? Les reproches maintenant ? Elle qui s’est toujours donnée corps et âmes pour le sortir de n’importe qu’elle situation ? Elle est en colère. Tellement. Elle le pousse. Le bouscule. Parce que ça irradie de chacun de ses pores.-J’en ai marre. Tu m’entends ? J’en ai assez ! Je passe mon temps derrière à toi à rattraper tes bêtises. Je m’accroche, j’essaye, de toutes mes forces, mais tu me repousses chaque fois. Alors tu ne peux t’en prendre qu’à toi. C’est de ta faute si on en est là. Elle tremble. De rage. De tristesse. Elle ne sait plus. -T’étais là pour m’aider toi quand j’avais besoin de toi ?! T’étais là pour m’aider lorsque je fermais pas l’oeil de la nuit à cause de… De ce qu’il s’est passée ?! Non. Non t’étais pas là. Toi et on égo vous étiez trop occuper à me détester. Elle souffle. Elle est à bout. Fallait que ça sorte aprés tout. -Pars. Je souffre assez comme ça alors si tu veux en rajouter ce n’est pas la peine. Elle veut refermer la porte maintenant. Ne plus rien avoir à faire avec lui. Parce qu’il aurait du être là. Mais il l’a laissé tombé. Au moment où elle avait le plus besoin de lui. Alors ce n’est pas juste. Ce n’est plus à elle de s’accrocher. Elle a assez donné.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Ruben Grant
( nothing matters, only freedom )

(rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson Tumblr_obxfmcUEdH1rdlm3eo2_250
( une jolie petite phrase par ici )(rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson PLjgSzJ

›› Los Angeles since : 11/03/2018
›› Pseudo : jen; bleeding_light
›› It's crazy, I look like : mon parfait steven r. mcqueen
›› Credit made by : starbuck crazy ※ tumblr (gif); rimyllia et tumblr (crackships)
›› I have a doppelgänger with : mason dunham (ft jesse soffer) ※ austin mccoy (ft douglas booth) ※ maisie pierce (ft rosie tupper) ※ lenzo wyatt (ft dj cotrona) ※ sam kelley (ft dominic cooper) ※ vince stevens (ft cody christian) ※ pavel salvatore (ft shiloh orgasmic fernandez) ※ ash cooper (ft dave franco) ※ timéo denver (ft alex pettyfer)
›› Availability : libre ※※
svetelina hewkes (en cours) ※ letty salvatore (à venir) ※ aria dunham (à venir)
※※※※※※※※※※※※※※※※※※

svetelina hawkes (terminé) ※ svetelina hawkes (terminé) ※ éloïse pratt (terminé) ※ svetelina hawkes (terminé) ※svetelina hawkes (terminé) ※※※
›› Love letters written : 174
›› Damn ! I'm old, I'm : vingt huit ans, il approche dangereusement des trente ans, ce qui ne semble pas le déranger, bien au contraire même, à la différence de sa jumelle julia grant, née huit minutes après lui.

(rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson 51emuf

›› Sexual orientation : il n'y a jamais rien eu d'autre que les femmes dans sa vie, il aime leur douceur, leur beauté. il aime les femmes qui lui résiste, il aime les femmes de caractère, à la belle plastique...

›› Occupation : nul doute pour ce bonhomme qui depuis enfant voulait devenir pompier. c'est sans grande surprise qu'il a rejoint la caserne de los angeles et qu'il est comme fou dès que la sirène annonçant un départ affole toute la caserne. ※ il participe également à des courses de moto illégale et est plutôt très doué dans ce domaine.

(rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson Tumblr_o03gtgLTIT1uq1f9ao4_250

›› for better or for worse ♡ : en réalité ruben est un homme célibataire qui n'est jamais vraiment tombé amoureux auparavant. il y a bien une femme qui ne le laisse pas totalement indifférent mais aujourd'hui il est conscient qu'il doit la laisser partir et reprendre sa vie là, où elle s'est arrêtée il y a huit ans... cette dernière n'est pas devenue simplement une amie avec le temps, c'est celle aussi qui arrive à calmer son tempérament un peu fougueux et violent. elle est aussi cette policière qui avait comme mission de garder julia et le jeune homme en vie après la mort de toute leur famille. mais malgré lui, des sentiments bien plus qu'amicaux à eu le temps de mûrir ses dernières années... il refuse toutefois de se l'avouer, et compte bien la laisser partir loin de lui et d'une fierté inavouable... alors toute les femmes qui rentrent dans sa vie sont une bonne excuse pour le jeune homme de s'éloigner de la seule qu'il aime, il commence à faire connaissance avec une jeune fille qui le touche au plus profond de lui, éloïse pratt et se dévoile toujours un peu plus face à elle, une histoire naissante pourrait bien naître malgré lui...

(rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson 190322085444548766

›› We are made of stars : sa soeur jumelle julia grant qui est la personne la plus importante dans ce monde ※ sa famille, les autres membres de sa famille dont il est séparé désormais depuis huit ans mais qui reste dans son coeur et dans sa tête ※ sa moto, la plus puissante et la plus belle ※ les courses illégales ※ ce baiser avec svetelina hawkes qui reste sa plus belle preuve d'amour ※ le sport, le football notamment ※éviter par tous les moyens que sa jumelle l'emmène faire les boutiques, toute les excuses sont bonnes ! ※ passer du temps avec son amie eloïse pratt dont il se sent de plus en plus proche ※ talia shephard qu'il considère comme une soeur et pour qui il sera toujours présent ※ la cuisine ※ ce souvenir de milo moralesle mexique son doux pays ※ se recueillir sur la tombe de son ancien meilleur ami jackson shephard ※ protéger eloïse pratt et la soutenir quoi qu'il arrive※ vivre loin des enfants qui l'exaspère un peu ※ partir pour un feu, la chose qui l'anime le plus ※ cette femme tout simplement, svetelina hawkes la femme de sa vie même si il ne souhaite pas se l'avouer

(rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson Tumblr_inline_o0yzskmZH41rqq37j_400


(rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson Empty
MessageSujet: Re: (rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson (rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson EmptyMer 4 Sep - 15:21

(rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson Emilia-clarke-tumblr-gif-4 (rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson Steven-Fan-Art-steven-r-mcqueen-38186428-245-180
 « j'avais les mots mais pas la chanson... » (rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson 3636071596 svetelina hawkes & ruben grant


Les choses auraient pu être différentes. Parfois, Ruben regrette. Et pourtant, il n’a jamais appris à regretter. De sa vie d’avant, de son ancien lui, Milo Morales, il respire encore ce nom, qui est mort de tous, et pourtant encore bien en vie dans sa tête, dans sa mémoire. Ruben n’en démord pas, à aucun moment ! Si elle l’avait écouté, si elle n’était pas allée à cette mission, si elle avait pu faire demi-tour, ils n’en seraient pas là, Ruben le sait mieux que personne. Il s’en persuade alors qu’il est le fautif. C’est lui qui retourne vers elle, après être odieux. Parce qu’en réalité il la déteste pour ce qu’elle lui fait ressentir au fond de lui. Pour tout cet amour qu’il éprouve quand il pose ses yeux noisette dans les siens. Est-ce possible d’aimer et de détester autant ? De se rejeter mais quand l’autre nous tourne le dos, de ne vouloir qu’elle ? Ce sentiment contradictoire qui l’envahit, qui ne l’a jamais quitté, ça lui fait mal, un mal de chien ! Il n’avait pas hésité à se rendre chez elle, connaissant l’adresse par cœur. Tout comme au fond de lui, il se satisfait d’être auprès d’elle, car elle ravive des sentiments qui ne lui ont jamais étés étrangers. Le fait qu’elle se tienne juste devant lui, suffit au mexicain pour sentir son cœur sombrait parmi les plus beaux naufrages. Pourtant sa voix lui rappelle combien ils sont devenus avec le temps, deux étrangers, deux ennemis. Et ça fait mal, tellement mal… « Je n’ai pas envie de te parler. » Si il arrive à retenir la porte c’est juste parce que son pied la retient, de toute ses forces et que désormais sa main vient s’interposer pour l’empêcher de la refermer. Comme si Ruben savait qu’après ce serait impossible de la revoir. Elle ne lui ré ouvrirais plus la porte, et ça s’éloigner de sa vie il ne pourrait pas le concevoir, ni l’accepter. Ruben ferait tout pour la garder aussi longtemps qu’il le pourra auprès de lui, même si cela signifie se déchirer. Se haïr, se détester. Elle est là cette vérité. « Je ne compte pas partir… Laisse-moi entrer, une minute… » Ce n’était pas ce qu’il disait au début. Mais avec Ruben, on ne savait pas vraiment combien de temps pouvait prendre la tournure des choses. Trois mois sans se voir, elle pouvait bien lui accorder quelques minutes ? Il avait juste besoin de sentir son odeur quelques instants, écouter cette voix qui le berce et même si cela ne lui est pas toujours bénéfique. Il avait juste besoin de sentir son corps, une toute dernière fois. Mais elle le pousse, de colère le bouscule et il sort anesthésier de ses pensées. Elle ne lui laisse pas en placer une que le ton monte rapidement alors qu’il ne se décale pas, ne voulant pas perdre la main mise sur cette putain de porte qu’il claquerait bien juste par fierté ! « J’en ai marre. Tu m’entends ? J’en ai assez ! Je passe mon temps derrière toi à rattraper tes bêtises. Je m’accroche, j’essaye, de toutes mes forces, mais tu me repousses chaque fois. Alors tu ne peux t’en prendre qu’à toi. C’est de ta faute si on en est là. Il n’entend même pas ses paroles, bien trop absorbé par la regarder de la tête au pied. Ses traits fatigués, sa mine désastreuse mais pas même en cela il réagira. Car il est son antidote autant que son poison… « t’étais là pour m’aider toi quand j’avais besoin de toi ?! T’étais là pour m’aider lorsque je fermais pas l’oeil de la nuit à cause de… De ce qu’il s’est passée ?! Non. Non t’étais pas là. Toi et on égo vous étiez trop occuper à me détester. » C’est faux et Ruben relève sa tête dans un dernier espoir de lui montrer la vérité. Cette vérité que même les paroles ne pourront jamais atteindre ce qu’elle représente pour lui. « Je te détestais pas Svetelina ! Son prénom, rien que le dire ça lui procure un bien inexplicable. Sortant de ses lèvres, ce n’était ni injure, ni grossièreté malgré cette haine fougueuse qui s’échappe d’eux. Insatiable envie de renaître dans ses bras, ceux-là même qui l’ont fait devenir homme. Il voudrait résister, mais n’y parvient pas. Lâchant la porte, il se retrouve les pieds dans l’appartement, la porte de celui-ci grand ouverte. j’étais occupé à t’écouter, pour une fois. T’oublier, ne plus t’aimer… » Des mots qui sombrent sans aucun état d’âme, dans une voix cassée et éteinte par une douleur lancinante, qui ne le quitte jamais. L’oublier comme si cela lui était possible. Foutaise ! Un mensonge de plus mais Ruben a conscience de l’impact que Svetelina a sur lui. Il se rapproche d’elle, complétant cette distance pour se retrouver proche d’elle, avec un cœur qui s’accélère. Sentiment étrange, alors qu’elle lui murmure de partir… « Pars. Je souffre assez comme ça alors si tu veux en rajouter ce n’est pas la peine. » Il ne veut pourtant que son bonheur, aussi dur pour elle de le concevoir. « Ne me demande pas de partir » Parce que t’auras l’impression qu’il fait tout de travers sinon…

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Svetelina Hawkes
( nothing matters, only freedom )

(rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson GwZZ0C5E_o
( une jolie petite phrase par ici )(rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson PLjgSzJ
une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici.
›› Los Angeles since : 15/04/2018
›› Pseudo : Kemail.
›› It's crazy, I look like : Emilia Clarke.
›› Credit made by : Bazzart.
›› I have a doppelgänger with : lysandre linster (kit harrington) ⠇ stanislas moen (charlie hunnam) ⠇diego salvatore (robert pattinson) ⠇crystal apollinaire (josephine skriver) ⠇ joey matthews (rachael taylor) ⠇eloise pratt (chloé moretz) ⠇svetelina hawkes (sarah michelle gellar) ⠇lachlan sweeney (shawn mendes) ⠇ olivia livingston (scarlett johanson) ⠇ ella denver (miranda kerr) ⠇mila austen (jessica stroup) ⠇wayne singh (chris evans)
›› Availability : (03/04)rubenademconnor
›› Love letters written : 86
›› Damn ! I'm old, I'm : Aujourd'hui, Svetelina a trente huit ans, ce n'est plus une enfant et elle assume totalement son statut de femme. La quarantaine se rapproche mais ça ne lui fait pas peur, elle est bien trop préoccupée par son travail et son fils pour se tracasser pour ce genre de détail. Elle est ce qu'on peut qualifier d'une femme fatale, charmant en général les personnes qui l'entoure et n'étant pas réellement connue pour avoir des relations sérieuses
›› Sexual orientation : Purement hétérosexuelle, bien sûre, lorsqu'elle était jeune, Svetelina a eu quelques bisous échangés avec des femmes mais rien de bien sérieux, c'était juste pour rire, pour essayer. Aujourd'hui, pour oublier l'attirance et les sentiments qu'elle a pour Ruben, elle se console dans les bras d'autres hommes, notamment ceux de Lenzo Wyatt ces derniers temps.
›› Occupation : Svetelina travaille pour la CIA. Pendant huit ans, elle a veillé sur la famille Grant, ceux-ci ayant été la cible d'un quarter mexicain. Aujourd'hui, maintenant que le quartel est démantelé sa mission est terminée, toutefois, elle se charge à présent de dissoudre une secte pro-nazis qui ont kidnappé un petit garçon il y'a des années. Svetelina a rencontré Warren Bogdanov dans une association pour immigrés, celui-ci oeuvrant pour aider ceux qui ont eu bien moins de chance que lui, elle sait qu'elle aura besoin des informations qu'il pourra lui donner pour pouvoir localiser ce cercle sectaire. En parallèle, la CIA l'a chargé de démarcher Lyanna Fox, une jeune femme particulièrement coriace qui travaille actuellement pour le FBI. Son profil semble intéresser l'agence secrète des renseignements américains.
›› for better or for worse ♡ : (rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson 1553285005-190322085446492581Célibataire, Svetelina ne s'est jamais fiancée, encore moins mariée, ce sont des notions qu'elle ne conçoit pas et qui ne l'intéresse pas. Bien sûre elle a eu des relations plus ou moins sérieuses, mais ça n'a jamais duré parce qu'elle n'est pas du genre à s'engager ni à se lier à qui que ce soit. Pourtant son cœur bat bien malgré elle pour un homme de dix ans son cadet. Ce n'est qu'un enfant, et pourtant à force de veiller sur lui et sa sœur, de les protéger, elle a finit par passer une nuit avec Ruben. Une seule avant que la mission ne prenne fin, que leur protection soit finalement levée. Svetelina sait qu'à présent leur chemin doit se séparer mais elle n'est pas sûre d'en avoir réellement envie, il sait que quoiqu'il arrive il pourra toujours compter sur elle.
›› We're having a baby : Svetelina est orpheline, ses parents sont décédés lorsqu'elle avait quinze ans. Aujourd'hui, elle a chassé leur visage au fin fond de sa mémoire ayant peur de se perdre dans ses souvenirs et de voir resurgir les démons du passé. Svetelina a eu une relation avec un homme lors de sa première mission, mais sachant d'ores et déjà que ça ne pourrait mener à rien, elle a prit la fuite dés le lendemain matin. Elle n'avait que vingt ans et s'est donc retrouvé enceinte de son fils Jonas. Il a aujourd'hui dix huit ans et est en pleine crise d'adolescence, néanmoins, elle se doute qu'il doit avoir une vie bien mouvementée ces derniers temps.(rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson 1523790587-tumblr-inline-nb8o1e6m7k1rx28p1

(rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson Empty
MessageSujet: Re: (rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson (rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson EmptyMer 4 Sep - 18:16

Elle a mal. Partout. Souffrance physique. Psychologique. Elle ne sait même plus ce qui prime sur tout le reste. Elle a fait ce qu’il fallait Svetelina. Elle e sait. Parce que ce gang aurait pu continuer à faire bien trop de dégâts. Aurait pu continuer à sévir dans tout les coins de la cité des anges. Alors, elle a fait ce qui était juste. Son devoir. Et où est-ce que ça la menait finalement ? A sa déchéance. Elle a toujours fait passer son travail avant tout le reste Svetelina. Peu importe les sacrifices à accomplir. Parce qu’elle le sait que c’est ce qu’il faut faire. Qu’elle n’a pas le choix. Mais plus elle y réfléchit plus elle se demande si elle va reprendre un jour son travail. Si elle a vraiment envie de ça. On lui a conseillé de faire un tour en cellule psychologique. Prendre rendez-vous avec un mèdecin. Mais elle ne veut pas la brune. Elle veut juste être seule. C’est tout. Parce que la solitude ne lui fera jamais de mal elle. Il ne compte pas partir. Mais elle ne veut pas qu’il entre dans son espace vitale. Parce que son appartement est encore la seule chose qu’il lui reste pour se protéger du monde extérieur. Et donc de lui. Une minute c’est déjà trop hein ? Oui.beaucoup trop. Parce qu’elle ne s’en sent pas capable. Parce qu’elle se demande où est passée toute sa force et son courage. Certainement loin. Trop loin. Mais la colère est tenace. Et bien trop présente. Elle le pousse Svetelina. Elle ne cherche pas à comprendre. Elle est en colère et les mots qu’il lui lance ne font que raviver cette flamme trop douloureuse. Faut qu’elle l’éloigne. Au plus vite. Alors elle le pousse. Elle crit. Lui balance tout ce qu’elle a sur le coeur parce que c’est encore la seule chose qu’elle est capable de faire. Il la détestait pas ? Quoi ? Mais qu’est-ce qu’il raconte encore ! Elle en a assez de ses mensonges. De tout ce qu’il est encore capable de lui dire pour la blesser.-Arrêtes. Qu’il arête oui. Et qu’il s’en aille. Sans se retourner. Il entre dans l’appartement Ruben et elle n’arrive de toutes façons pas à l’arrêter. Elle l’écoute. Alors qu’elle ne le voudrait pas. Elle secoue la tête la brune. Souffle. Abattue. Triste. Elle n’en peut plus. -Alors continues. Oublies moi et arrêtes de m’aimer. Oui. Qu’il continue à faire ce qu’il faisait ces trois derniers mois. Elle se sent vacillé Svetelina. Elle se tient contre le mur pour s’empêcher de tomber. De trembler. Il ne veut pas partir. Et elle n’arrive pas à le lui redemander encore. -Alors quoi ? Qu’est-ce que tu veux Ruben ? Parce qu’elle est perdue. Parce qu’elle ne comprend plus. Pourquoi il est venu jusqu’ici dans ce cas ?
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Ruben Grant
( nothing matters, only freedom )

(rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson Tumblr_obxfmcUEdH1rdlm3eo2_250
( une jolie petite phrase par ici )(rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson PLjgSzJ

›› Los Angeles since : 11/03/2018
›› Pseudo : jen; bleeding_light
›› It's crazy, I look like : mon parfait steven r. mcqueen
›› Credit made by : starbuck crazy ※ tumblr (gif); rimyllia et tumblr (crackships)
›› I have a doppelgänger with : mason dunham (ft jesse soffer) ※ austin mccoy (ft douglas booth) ※ maisie pierce (ft rosie tupper) ※ lenzo wyatt (ft dj cotrona) ※ sam kelley (ft dominic cooper) ※ vince stevens (ft cody christian) ※ pavel salvatore (ft shiloh orgasmic fernandez) ※ ash cooper (ft dave franco) ※ timéo denver (ft alex pettyfer)
›› Availability : libre ※※
svetelina hewkes (en cours) ※ letty salvatore (à venir) ※ aria dunham (à venir)
※※※※※※※※※※※※※※※※※※

svetelina hawkes (terminé) ※ svetelina hawkes (terminé) ※ éloïse pratt (terminé) ※ svetelina hawkes (terminé) ※svetelina hawkes (terminé) ※※※
›› Love letters written : 174
›› Damn ! I'm old, I'm : vingt huit ans, il approche dangereusement des trente ans, ce qui ne semble pas le déranger, bien au contraire même, à la différence de sa jumelle julia grant, née huit minutes après lui.

(rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson 51emuf

›› Sexual orientation : il n'y a jamais rien eu d'autre que les femmes dans sa vie, il aime leur douceur, leur beauté. il aime les femmes qui lui résiste, il aime les femmes de caractère, à la belle plastique...

›› Occupation : nul doute pour ce bonhomme qui depuis enfant voulait devenir pompier. c'est sans grande surprise qu'il a rejoint la caserne de los angeles et qu'il est comme fou dès que la sirène annonçant un départ affole toute la caserne. ※ il participe également à des courses de moto illégale et est plutôt très doué dans ce domaine.

(rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson Tumblr_o03gtgLTIT1uq1f9ao4_250

›› for better or for worse ♡ : en réalité ruben est un homme célibataire qui n'est jamais vraiment tombé amoureux auparavant. il y a bien une femme qui ne le laisse pas totalement indifférent mais aujourd'hui il est conscient qu'il doit la laisser partir et reprendre sa vie là, où elle s'est arrêtée il y a huit ans... cette dernière n'est pas devenue simplement une amie avec le temps, c'est celle aussi qui arrive à calmer son tempérament un peu fougueux et violent. elle est aussi cette policière qui avait comme mission de garder julia et le jeune homme en vie après la mort de toute leur famille. mais malgré lui, des sentiments bien plus qu'amicaux à eu le temps de mûrir ses dernières années... il refuse toutefois de se l'avouer, et compte bien la laisser partir loin de lui et d'une fierté inavouable... alors toute les femmes qui rentrent dans sa vie sont une bonne excuse pour le jeune homme de s'éloigner de la seule qu'il aime, il commence à faire connaissance avec une jeune fille qui le touche au plus profond de lui, éloïse pratt et se dévoile toujours un peu plus face à elle, une histoire naissante pourrait bien naître malgré lui...

(rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson 190322085444548766

›› We are made of stars : sa soeur jumelle julia grant qui est la personne la plus importante dans ce monde ※ sa famille, les autres membres de sa famille dont il est séparé désormais depuis huit ans mais qui reste dans son coeur et dans sa tête ※ sa moto, la plus puissante et la plus belle ※ les courses illégales ※ ce baiser avec svetelina hawkes qui reste sa plus belle preuve d'amour ※ le sport, le football notamment ※éviter par tous les moyens que sa jumelle l'emmène faire les boutiques, toute les excuses sont bonnes ! ※ passer du temps avec son amie eloïse pratt dont il se sent de plus en plus proche ※ talia shephard qu'il considère comme une soeur et pour qui il sera toujours présent ※ la cuisine ※ ce souvenir de milo moralesle mexique son doux pays ※ se recueillir sur la tombe de son ancien meilleur ami jackson shephard ※ protéger eloïse pratt et la soutenir quoi qu'il arrive※ vivre loin des enfants qui l'exaspère un peu ※ partir pour un feu, la chose qui l'anime le plus ※ cette femme tout simplement, svetelina hawkes la femme de sa vie même si il ne souhaite pas se l'avouer

(rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson Tumblr_inline_o0yzskmZH41rqq37j_400


(rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson Empty
MessageSujet: Re: (rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson (rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson EmptyDim 8 Sep - 16:07

(rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson Emilia-clarke-tumblr-gif-4 (rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson Steven-Fan-Art-steven-r-mcqueen-38186428-245-180
 « j'avais les mots mais pas la chanson... » (rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson 3636071596 svetelina hawkes & ruben grant


Ruben Grant a toujours été un homme sombre, sous une apparence limpide, angélique ; il n’est pas celui qu’on pourrait considérer comme le héros. Il a dans son sang une partie démoniaque qui y coule, et qui se déverse sans aucun ménagement dans ce corps sportif. Il a toujours su travailler dans l’obscurité des sentiments, il ne se laisse pas dominé, encore moins dompter facilement. Pas même cette femme n’y est parvenu, il arrive toujours à se détacher de cette emprise, non sans mal c’est vrai, mais il n’est pas faible. Et elle le rend faible. Ce sentiment de sécurité qu’il perçoit en sa compagnie, cette sensation de pouvoir enfin aimer et être aimé librement l’effraie. A tel point, qu’il cherchera toujours à se dégager de cet amour, qui n’est qu’un poison pour Milo Morales. Il ne veut plus de cette identité, mais elle coule sans préavis dans son sang et le rend plus orgueilleux, même devant cette femme qu’il a pourtant longtemps chéri, et qu’il chérira encore longtemps. Elle ne témoigne aucune envie de le voir débarquer dans sa vie, elle ne témoigne rien de bon pour lui, il le ressent à cette voix, le voit dans son regard. Elle le déteste, à présent. De l’avoir tant fait souffrir. De n’avoir été qu’un égoïste de plus. Ruben serre la mâchoire, son corps se crispe devant cette réalité qu’il ne souhaitait pas voir. Il l’aime plus que de raison et pas même cette absence de quelques semaines ne changera ses sentiments, alors qu’il n’a jamais aimé personne par le passé. Ruben Grant n’est pas de ses hommes capables de déplacer des montagnes ou de pardonner, même pour un amour. Surtout pas par amour. Il n’en est pas capable, parce qu’il est trop con pour se rendre à l’évidence. Il pense qu’il est plus fort que ça, plus fort que tout. Plus fort que cette putain de flèche de cupidon qui a semé le doute durant presque dix ans dans un cœur froid et solitaire. Il a tout eu, tout vécu. Puis plus rien, le vide, le néant. Elle a fini par partir, s’éloigner de lui et de ses conneries. Et même ses plaintes, aujourd’hui ne serviront à rien. Pourtant Ruben est un petit con, à qui on pardonne trop – facilement ? – tout. Il ne pourra pas perdre ce combat, pas vrai ? Il a trop besoin d’elle, et de ses baisers réconfortants. D’elle, et de leurs ébats à en jalouser plus d’un ! « Arrêtes. » Elle a beau lui hurler dessus, vouloir lui tambouriner sur son torse, il n’en démord pas, ne bouge pas. Il la laisse faire, il la laisse se calmer, peu à peu. Avant de tourner le couteau dans la plaie. Comme toujours. Elle lui demande d’arrêter. Arrêter quoi ? De parler, ou d’être auprès d’elle ? Les deux ? Il finit par rentrer dans cet appartement, et elle recule. Elle recule pour le fuir une énième fois. Elle recule parce qu’elle sait qu’il ne faudrait pas grand-chose pour que les deux se retrouvent. Juste quelques minutes, quelques heures. Juste le temps de retrouver ce corps avant de filer entre ses doigts. Comme toujours. Une étoile filante dans la vie du flic. Une étoile qui brille grâce à elle, mais juste furtivement. Juste pour exister dans sa vie le temps d’un rêve, sans prétendre plus. « Alors continues. Oublies moi et arrêtes de m’aimer. » Elle recule, jusqu’à se cogner contre le mur du couloir, et Ruben ne quitte pas son regard. Il reste silencieux et s’avance jusqu’à elle, complétant la distance. Avant de poser doucement ses doigts sur la joue de la flic. Plus rien n’existait à présent dans sa vie à cet instant même. De la douceur avant de tout reprendre et de la planter là. De la douceur avant de déraper et de sombrer. A nouveau. « Alors quoi ? Qu’est-ce que tu veux Ruben ? » Elle ne peut plus fuir à présent. Elle est une brebis égarée. Une brebis qui tentera de fuir le loup. « Juste pour quelques heures… » Et quand ses lèvres heurtent celles de la jeune femme il y a de l’électricité dans l’air qui s’échappe. C’est violent, ardent. Piquant. Ruben devient un tout autre homme en sa compagnie, un homme fort et puissant, et non cet adolescent qu’elle a longtemps protégé du Cartel et de lui-même, aimant se détruire. Il s’arrête brièvement avant de reposer ses lèvres dans une étreinte possessive et passionnée. Un jeu dans lequel il pourrait se perdre durant des heures avec elle, mais c’est un besoin irrépressible, une envie soudaine et finalement, il lui implore. « Repousse-moi agent ! Repousse-moi … » Seule ses lèvres qui s’entrechoquent avec celles de Svetelina, il ne pouvait plus résister, plus que sombrer dans le naufrage qui finira par avoir sa peau. Par le consumer de la tête au pied.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Svetelina Hawkes
( nothing matters, only freedom )

(rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson GwZZ0C5E_o
( une jolie petite phrase par ici )(rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson PLjgSzJ
une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici.
›› Los Angeles since : 15/04/2018
›› Pseudo : Kemail.
›› It's crazy, I look like : Emilia Clarke.
›› Credit made by : Bazzart.
›› I have a doppelgänger with : lysandre linster (kit harrington) ⠇ stanislas moen (charlie hunnam) ⠇diego salvatore (robert pattinson) ⠇crystal apollinaire (josephine skriver) ⠇ joey matthews (rachael taylor) ⠇eloise pratt (chloé moretz) ⠇svetelina hawkes (sarah michelle gellar) ⠇lachlan sweeney (shawn mendes) ⠇ olivia livingston (scarlett johanson) ⠇ ella denver (miranda kerr) ⠇mila austen (jessica stroup) ⠇wayne singh (chris evans)
›› Availability : (03/04)rubenademconnor
›› Love letters written : 86
›› Damn ! I'm old, I'm : Aujourd'hui, Svetelina a trente huit ans, ce n'est plus une enfant et elle assume totalement son statut de femme. La quarantaine se rapproche mais ça ne lui fait pas peur, elle est bien trop préoccupée par son travail et son fils pour se tracasser pour ce genre de détail. Elle est ce qu'on peut qualifier d'une femme fatale, charmant en général les personnes qui l'entoure et n'étant pas réellement connue pour avoir des relations sérieuses
›› Sexual orientation : Purement hétérosexuelle, bien sûre, lorsqu'elle était jeune, Svetelina a eu quelques bisous échangés avec des femmes mais rien de bien sérieux, c'était juste pour rire, pour essayer. Aujourd'hui, pour oublier l'attirance et les sentiments qu'elle a pour Ruben, elle se console dans les bras d'autres hommes, notamment ceux de Lenzo Wyatt ces derniers temps.
›› Occupation : Svetelina travaille pour la CIA. Pendant huit ans, elle a veillé sur la famille Grant, ceux-ci ayant été la cible d'un quarter mexicain. Aujourd'hui, maintenant que le quartel est démantelé sa mission est terminée, toutefois, elle se charge à présent de dissoudre une secte pro-nazis qui ont kidnappé un petit garçon il y'a des années. Svetelina a rencontré Warren Bogdanov dans une association pour immigrés, celui-ci oeuvrant pour aider ceux qui ont eu bien moins de chance que lui, elle sait qu'elle aura besoin des informations qu'il pourra lui donner pour pouvoir localiser ce cercle sectaire. En parallèle, la CIA l'a chargé de démarcher Lyanna Fox, une jeune femme particulièrement coriace qui travaille actuellement pour le FBI. Son profil semble intéresser l'agence secrète des renseignements américains.
›› for better or for worse ♡ : (rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson 1553285005-190322085446492581Célibataire, Svetelina ne s'est jamais fiancée, encore moins mariée, ce sont des notions qu'elle ne conçoit pas et qui ne l'intéresse pas. Bien sûre elle a eu des relations plus ou moins sérieuses, mais ça n'a jamais duré parce qu'elle n'est pas du genre à s'engager ni à se lier à qui que ce soit. Pourtant son cœur bat bien malgré elle pour un homme de dix ans son cadet. Ce n'est qu'un enfant, et pourtant à force de veiller sur lui et sa sœur, de les protéger, elle a finit par passer une nuit avec Ruben. Une seule avant que la mission ne prenne fin, que leur protection soit finalement levée. Svetelina sait qu'à présent leur chemin doit se séparer mais elle n'est pas sûre d'en avoir réellement envie, il sait que quoiqu'il arrive il pourra toujours compter sur elle.
›› We're having a baby : Svetelina est orpheline, ses parents sont décédés lorsqu'elle avait quinze ans. Aujourd'hui, elle a chassé leur visage au fin fond de sa mémoire ayant peur de se perdre dans ses souvenirs et de voir resurgir les démons du passé. Svetelina a eu une relation avec un homme lors de sa première mission, mais sachant d'ores et déjà que ça ne pourrait mener à rien, elle a prit la fuite dés le lendemain matin. Elle n'avait que vingt ans et s'est donc retrouvé enceinte de son fils Jonas. Il a aujourd'hui dix huit ans et est en pleine crise d'adolescence, néanmoins, elle se doute qu'il doit avoir une vie bien mouvementée ces derniers temps.(rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson 1523790587-tumblr-inline-nb8o1e6m7k1rx28p1

(rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson Empty
MessageSujet: Re: (rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson (rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson EmptyLun 9 Sep - 8:35

Svetelina l'avait protégé pendant tellement d'année. Il n'était qu'un petit garçon qu'elle avait vu grandir sans toutefois s'épanouir. Parce que Ruben était cassé. Brisé. A cause de ce passé qu'il ne pourrait jamais récupérer. Elle avait du contrôler ses colères et ses ardeurs. Mais elle l'avait fait. Pour lui. Jouant tantôt le rôle de la mère, tantôt celui de l'amante. Elle n'aurait jamais du s"aventurer sur ce terrain là. Parce que c'était voué à l'échec dés le départ non ? si. Bien sûre que si. Parce qu'il est incapable d'assumer pleinement ses sentiments et que Svetelina ne veut pas d'hommes dans sa vie. Mais la déception avait été grande lors de sa dernière mission. Bien trop. Et elle n'arrive plus à le regarder sans éprouver de la déception. Elle avait eu besoin de lui aprés que cet homme ai posé ses mains sur elle. Et il l'avait rejeté. Du Ruben Grant. Typiquement. Est-ce qu'elle peut passer l'éponge encore une fois ? Elle n'en ai pas sûre. Parce que cette fois-ci c'était trop. Bien trop. Et elle a tellement mal. Au corps, au coeur et à l'âme. Elle crie la brune. Parce qu'elle en a assez. Elle tambourine contre son torse. Voudrait le repousser. Lui faire mal. Mais il tient bon. Et ça la met d'autant plus dans une rage folle. Terrible.

Des mots assassins. Il ne comprend décidément rien. Il s'invite dans son appartement alors qu'elle voudrait le jeter dehors. Mais il a plus de force physique qu'elle. Il est évident que Svetelina n'en mène pas large sans une arme. Elle recule. Parce qu'elle ne veut pas de contact physique. Il ne le mérite pas. Alors hors de questions de lui donner cette satisfaction là. Qu'il continue à faire comme si elle n'existait pas. Parce que c'est ce qu'il voulait non ? Se détacher d'elle une bonne fois pour toute ? Elle le lui serre sur un plateau d'argent mais il continue à s'accrocher. Elle ne comprend plus la brune. Ne comprendra sans doute jamais. Il s'avance, ses doigts qui glissent sur sa joue et qui lui arrachent un frisson malgré elle. Il rompt la distance entre eux. Et il est proche. Bien trop. Quelques heures. Une échappée. Une envolée. Qu'elle ne peut pas lui accorder. Sa voix qui se brise.

-Mais je suis cassée..

Comment pourrait-il encore avoir envie d'elle aprés ce qu'il s'est passé hein ? Parce que lorsqu'elle ferme les yeux c'est les mains de cet homme qu'elle revoit et qui lui donne la nausée. Ses lèvres qui capturent les siennes et elle fondrait presque entre ses doigts la brune. Ses doigts qui serrent doucement le haut du brun alors que sa langue bataille avec la sienne. Elle n'a jamais été capable de le repousser et c'est ça le problème non ? Ses mains qui glissent sur la peau du brun et des larmes qui coulent sur ses joues. Elle est de toutes façons incapable de s'arrêter.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


(rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson Empty
MessageSujet: Re: (rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson (rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson Empty

Revenir en haut Aller en bas
(rubelina) j'avais les mots mais pas la chanson
Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
There's no place like home
 :: Echo park :: Echo park residence
-
Sauter vers: