Partagez
Aller en bas

high hopes. (teothim)


Voir le profil de l'utilisateur http://www.loveiscomplicated.com/t12150-victoria-cry-me-a-river http://www.loveiscomplicated.com/t12156-victoria-alone-with-me
Victoria Villareal
( love so distant and obscure )

high hopes. (teothim) Tumblr_inline_prpa1tSHqq1wclz64_540
( until the end )high hopes. (teothim) PLjgSzJ
j'attendrai encore. j'attendrai, tant qu'il le faudra, que cette guerre, dans toutes les têtes, soit ce qu'elle a toujours été, la plus immonde, la plus cruelle, la plus inutile de toutes les conneries, que les drapeaux ne se dressent plus, en novembre, devant les monuments aux morts, que les pauvres couillons du front cessent de se rassembler, avec leurs putains de bérets sur la tête, un bras en moins ou une jambe, pour fêter quoi ?
un long dimanche de fiançailles.
›› Los Angeles since : 17/08/2019
›› Pseudo : pompeii.
›› It's crazy, I look like : blanca suarez.
›› Credit made by : ultraviolences + anaëlle + mallory et leah d'amour.
›› Love letters written : 23
›› Damn ! I'm old, I'm : trente-et-un ans. tout juste passés, dans la plus grande des solitudes. elle s'y complaît, alors que quelques années plus tôt, elle était la joie de vivre incarnée.
›› Sexual orientation : high hopes. (teothim) Tumblr_pwrabh3xhV1u89h06o5_250
hétérosexuelle, victoria n'a jamais remis cela en cause. les hommes lui plaisent, elle leur plaît aussi, mais ignore leurs avances, bien déterminée à ne plus jamais se laisser tenter. elle les repousse sans cesse, ne pouvant s'empêcher de les comparer à lui, quand on lui répète qu'elle devrait aller de l'avant.
›› Occupation : la justice dans le sang, depuis toujours. avocate, le rêve de gosse. plaider la cause de ceux qui ne peuvent se défendre seuls. ça l'anime, ça lui fait se sentir utile, nécessaire.
›› for better or for worse ♡ : mariée à l'amour de sa vie, fut un temps. veuve, aujourd'hui. détruite, en colère contre tout. toujours dévouée à lui, elle ferme son coeur à ceux qui cherchent à la conquérir. rongée par le chagrin. entièrement dévouée à son travail.
›› We're having a baby : avant, victoria considérait la chose. ils en discutaient de plus en plus, avec teothim, mais elle craignait que son corps lui créé un blocage - elle dont la naissance a été des plus compliquées.

high hopes. (teothim) Empty
MessageSujet: high hopes. (teothim) high hopes. (teothim) EmptyDim 18 Aoû - 13:04


teothim & victoria

high hopes


Elle n'oublie pas, Victoria. Jamais. Pas un jour ne passe sans qu'elle pense à lui. À son corps abandonné à l'autre bout du monde. Enfoui quelque part. Dieu sait où, si seulement il existe pour laisser faire de telles atrocités. Pas une nuit sans qu'elle fasse une multitude de cauchemars, la tirant toujours de son sommeil en sursaut. Elle, elle aurait remué les plaines de sable du Moyen Orient, sans relâche, pour avoir une chance de le retrouver. Eux, ils n'ont même pas cherché son corps. Elle les blâme. Blâme le monde entier pour la disparition de son amour, jusqu'à cette patrie qui l'adopta quand elle était enfant. C'est comme s'il n'avait été qu'un homme parmi tant d'autres, pour eux. Pour elle, jamais. C'était une évidence, pour Victoria. C'était lui et personne d'autre. Elle lui a juré qu'il n'y aurait que lui, et cela jusqu'à la fin. Elle tiendra sa promesse, encore longtemps. La solitude la pèse tant, qu'elle déteste s'enfermer dans son appartement flambant neuf une fois sa journée terminée. Elle a ses rituels, Victoria, dont celui d'aller nager chaque soir. Alors, elle quitte le cabinet – la dernière, comme souvent. La seule personne qu'elle croise, c'est la femme du ménage qui s'affaire sur le comptoir de l'accueil. Elle la salue, rapidement, sans pour autant se montrer désagréable. À vélo, elle pédale à toute allure, traversant la Cité des Anges qui se pare de centaines de lumières à mesure que la nuit tombe. Le ciel, d'un bleu nuit, se reflète dans les vagues de Venice Beach. Enfin, elle quitte ses escarpins qu'elle garde à la main. Quand ses pieds foulent le sable fin, elle brûle d'envie de se jeter dans l'eau. De se laisser immerger, tuant le stress d'une rude journée. Chaque jour est devenu une épreuve, et c'est à peine si elle cherche à atténuer la peine. Ce serait délaisser le souvenir de Teo, les promesses finissant par pour toujours. Elle se débarrasse de ce chemiser dans lequel elle étouffe, de sa jupe crayon trop sérieuse. En maillot de bain, elle se sent mieux. Libérée de toute pression, face à l'immensité du Pacifique. Elle court vers elle, vers les profondeurs, chassant l'eau à chacun de ses pas. Au loin, un homme. Un dos. Une hauteur trop familière. Une silhouette qu'elle reconnaîtrait entre mille. Elle n'y croit pas, Victoria. On lui avait dit, qu'elle se rendrait folle à force de penser à lui. À force de ressasser ce passé qu'elle traîne derrière elle. Voilà qu'elle voit des fantômes, maintenant. Et pourtant... Pourtant, elle a la certitude qu'elle ne se trompe pas, aussi irrationnel que ce soit. Elle fait demi-tour, Victoria, tournant pour la première fois le dos à l'océan qui l'appelle. Il crie son prénom comme pour la rappeler à la raison. Là, elle fait abstraction de tout. Ne voyant plus que cet homme. Tant pis si elle passe pour une illuminée. Elle court. Comme si sa vie en dépendait. Comme si sa vie pouvait basculer une nouvelle fois. Pleine d'espoir, celui-là même qui s'était enfui aussi vite que son bonheur. Son rythme cardiaque s’affole, menaçant de faire éclater l'organe vital dans sa poitrine. Une main posée sur lui, et cela l'ébranle un peu plus. Quand il se tourne, enfin, les mots ne viennent plus. Bloqués dans le fond de sa gorge. Son prénom. Tous les je t'aime adressés à lui, rien qu'à lui. Pas une lettre ne lui vient. Il n'y a que sa main fine, immobile sur ce bras qui n'était plus supposé se mouvoir. Elle défaille, Victoria, ses jambes la soutenant à peine.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://www.loveiscomplicated.com/t12043-teothim-i-m-a-baaad-guy http://www.loveiscomplicated.com/t12147-teo-one-of-none
Teothim Sweeney
( could spend my life in this surrender )

high hopes. (teothim) Bos3
( love me and i'll do the same )high hopes. (teothim) PLjgSzJ
Do you want me to tell you something really subversive? Love is everything it’s cracked up to be. That’s why people are so cynical about it… It really is worth fighting for, being brave for, risking everything for. And the trouble is, if you don’t risk anything, you risk even more.
›› Los Angeles since : 10/08/2019
›› Pseudo : @applauze
›› It's crazy, I look like : armie the magnificient
›› Credit made by : @balaclava (a)
›› Availability : 3/∞: entièrement libre
─ and we meet again ☾ abigail
─ high hopes ☾ victoria
─ coming home ☾ leah
›› Love letters written : 238
›› Damn ! I'm old, I'm : question oubliée. réponse perdue. il le cache dans la malle sous son lit. une malle ordinaire, ornée du logo Navy Seals fioriturée du drapeau américain, signe envisagé pour ne pas ouvrir hormis de le mériter, blâme d'une citoyenneté peu ordinaire. à l'intérieur, un coffret. coffret anodin, du moins presque. tu y caches tes vingt-trois premières cartouches de fusil à pompes. symbole inoubliable d'un début de vie inconnue.
high hopes. (teothim) Png-divider-lines-divider-952-png-950

›› Sexual orientation : high hopes. (teothim) Tumblr_pwrabh3xhV1u89h06o1_250<br/>un cache-oeil omniprésent sur la paire de globes oculaires. une obstruction d'un cadeau de mère nature. cinq sens à l'unission, chantant acapela. face à un homme dépourvu de vision sentimentale. l'absence de diversité rognait les espérances amoureuses d'un militaire névrosé. un visage soudain dessinait les courbes vénusiennes dans son esprit galactique. il n'a de yeux que pour une seule, une chose. formes inconnues, lignes fébriles, le nom lui échappe, l'oubli le rattrape. seul à la recherche de celle. celle qui hante ses nuits, visage blême, corps inerte, une étiquette vide, dans un esprit silencieux.
high hopes. (teothim) Png-divider-lines-divider-952-png-950

›› Occupation : ene épine sous la langue. une piqûre douloureuse, une absence marginale, un blanc original, un colt sur la tampe, un mystère vénéneux. un trou qu'il peine à combler. un vide qu'il lutte à oublier. du noir sur des souvenirs colorés, l'encre dégouline sur le papier, surplus d'informations, meuglant le considérable, c'est fini. il fut, maintenant il fuit. militaire quand son esprit lui permet, colorer les images obscures, dessiner les traits estompés, oublier les maux racontés.
high hopes. (teothim) Png-divider-lines-divider-952-png-950

›› We're having a baby : un point d'interrogation susceptible de porter le masque d'une exclamation. une hypothèse arpentée par des débats de couple. une quesion argumentée par des déclarations brèves. un nouveau visage dans une famille, un nouveau sweeney à adorer, un néophyte à recenser, pourquoi pas. une bague déjà au doigt, dans le prolongement du stéréotype amoureux. des ébats amoureux convaincus de plaisir, pas de futur. des idées laissées à l'abri après sa disparition. assez pour laisser un point de suspension.

high hopes. (teothim) Empty
MessageSujet: Re: high hopes. (teothim) high hopes. (teothim) EmptyDim 18 Aoû - 14:46


━ and we meet again


♥♥♥ j'y ai pensé alors je t'ai vu.
alors on s'est aimé, mais on s'est perdu.
@victoria villareal // @teothim sweeney


Lire le message DHHFYYX



les bras de Morphée l'ont assez accuelli. Les insultes de Pluton ne l'ont pas touché, juste des paroles évanouies, juste des blâmes enfouis. il a connu la pénombre, l'obscurité de la mort. il ouvre les yeux à présent, la vie avait tord. la divinité a voulu, a échoué et ne voudra pas recommencer. le tuer n'a jamais été un bon souhait. inutile de recommencer. il grimpera les marches du mont de la puissance. cette pente rude et rugueuse. que l'on gravit pour ce plaisir immense, de ce fléau de la puissance. il revient de la noirceur de ce monde, il ressort du crépuscule maléfique, il revit de ce cauchemar irréel, d'un cycle de la vie trop rapide. maintenant à lui de décider le présent. ce présent qu'il savoure, à présent. aurevoir ce passé qui ne sera jamais présent. bonjour le futur grandissant. le navire a failli coulé, mais maintenant on sait le réparé. on l'a vu douter, on l'a vu tomber, mais la remontée n'est jamais oubliée. à lui de savoir grimper les marches douteuses, à lui d'oublier les blessures douloureuses, à lui d'effacer les souvenirs maléfiques et de revêtir son sourire angélique.

les images défilent dans sa tête. les souvenirs vascillent dans sa conscience. les visages courrent dans son esprit. mais les mots resteront toujours petits. un sarcophage qui se referme sur lui, l'éternité de son passé était révolue. l'ancienneté de sa mémoire visuelle avait été perdue. alors les connaissances des visages se rafraichissent en voyant d'autres bouilles émerveillées. il décide donc d'aller dans des lieux auparavant arpentés, des images longtemps rappelées, dans sa merveilleuse vie, dans son passé. la plage imageait difficilement les courbures féminines d'une certaine bien-aimée. les formes magnifiques d'une déesse oubliée, la beauté de cette femme que l'on appelait sa femme. le sable chaud remémorait la chaleur de son coeur, sa séduisante douceur, son incroyable odeur de cette écarlate fleur. la fraîcheur du sel de mer qui retentit dans ses narines, la volupté du sable entre ses orteils, la sensation du soleil nuptial. des souvenirs et des images plus que mémorables.

il aggripait donc une veste à peine décorée de l'ancien logo des armes longuement portées. juste de quoi de ce protéger de la chaleur de cette nuitée, cette chaleur connue et voulue, qu'il avait envie de retrouver. c'es d'une démarche masculine et ferme qu'il entâme son triomphe vers des couleurs regrettées. c'était donc maintenant que les mondes se rencontraient. c'était donc à ce moment précis, quand sa marche débutait, que les étoiles se rapprochaient, que la vie recommencait, que les êtres se retrouvaient. c'était maintenant qu'un monde se construisait, qu'une nouvelle vie commencait.

le trajet fut rapide, que l'on aperçevait déjà cette eau limpide. les souvenirs défilent, les formes en maillot, des images floutées par une amnésie partielle. ce trouble de la mémoire circonstancielle, contre lequel il se bat à chaque merveille. chaque beauté que ses yeux découvrent. il ne prenait plus la peine de découvrir, de se rappeler. abigail l'avait fait du mal, assez pour lui faire peur. il ne voulait plus connaître ce bonheur, il ne voulait plus avoir cette frustration, cette frayeur. une épine dans la langue quand on se trompe de femme. sa tête se remplit de pensées insensées par la beauté de cette plage veloutée. interrompues par cette dame inconnue. une motivation étrange pour un homme plein de déception. à peine qu'elle arrive devant lui, inutile d'imaginer ses paroles. encore une femme alcoolisée, ne contrôlant pas ses poussées. à croire que boîter attirer certaines femmes. ce monde peuplait assez de femmes, mais une seule mériterait son coeur. incompétent d'avoir du tact, il ne cherchait pas à troubler le sujet, fausse identité de paraître gentil."J'ai une femme dans ma vie, inutile de demander." Une certaine lassitude se ressent dans le gazouillement dans sa suavité. on venait le déranger, sur ce lieu presque ancestral. dominé par un amour immense, cette plage représentait la flèche de cupidon. extraordinairement coupé par la présence de ces dames éronnées, remplies de pensées vaines, regroupant des hormones incontrolées. il repartait donc dans le sens de la plage, fuyant la vanité de certaines.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://www.loveiscomplicated.com/t12150-victoria-cry-me-a-river http://www.loveiscomplicated.com/t12156-victoria-alone-with-me
Victoria Villareal
( love so distant and obscure )

high hopes. (teothim) Tumblr_inline_prpa1tSHqq1wclz64_540
( until the end )high hopes. (teothim) PLjgSzJ
j'attendrai encore. j'attendrai, tant qu'il le faudra, que cette guerre, dans toutes les têtes, soit ce qu'elle a toujours été, la plus immonde, la plus cruelle, la plus inutile de toutes les conneries, que les drapeaux ne se dressent plus, en novembre, devant les monuments aux morts, que les pauvres couillons du front cessent de se rassembler, avec leurs putains de bérets sur la tête, un bras en moins ou une jambe, pour fêter quoi ?
un long dimanche de fiançailles.
›› Los Angeles since : 17/08/2019
›› Pseudo : pompeii.
›› It's crazy, I look like : blanca suarez.
›› Credit made by : ultraviolences + anaëlle + mallory et leah d'amour.
›› Love letters written : 23
›› Damn ! I'm old, I'm : trente-et-un ans. tout juste passés, dans la plus grande des solitudes. elle s'y complaît, alors que quelques années plus tôt, elle était la joie de vivre incarnée.
›› Sexual orientation : high hopes. (teothim) Tumblr_pwrabh3xhV1u89h06o5_250
hétérosexuelle, victoria n'a jamais remis cela en cause. les hommes lui plaisent, elle leur plaît aussi, mais ignore leurs avances, bien déterminée à ne plus jamais se laisser tenter. elle les repousse sans cesse, ne pouvant s'empêcher de les comparer à lui, quand on lui répète qu'elle devrait aller de l'avant.
›› Occupation : la justice dans le sang, depuis toujours. avocate, le rêve de gosse. plaider la cause de ceux qui ne peuvent se défendre seuls. ça l'anime, ça lui fait se sentir utile, nécessaire.
›› for better or for worse ♡ : mariée à l'amour de sa vie, fut un temps. veuve, aujourd'hui. détruite, en colère contre tout. toujours dévouée à lui, elle ferme son coeur à ceux qui cherchent à la conquérir. rongée par le chagrin. entièrement dévouée à son travail.
›› We're having a baby : avant, victoria considérait la chose. ils en discutaient de plus en plus, avec teothim, mais elle craignait que son corps lui créé un blocage - elle dont la naissance a été des plus compliquées.

high hopes. (teothim) Empty
MessageSujet: Re: high hopes. (teothim) high hopes. (teothim) EmptyDim 18 Aoû - 16:12


teothim & victoria

high hopes


La nuit tombée, touristes et badauds avaient quitté la plage, préférant la chaleur du soleil à la fraîcheur nocturne. Pour Victoria, c'était devenu une habitude de venir se perdre dans les bras de l'océan. Se ressourcer, évacuer le stress de la journée, ne plus penser. Accablée par le chagrin depuis la disparition de Teothim, la vie passait, et elle passait certainement à côté de la vie. Qu'importe, elle ne l'imaginait pas sans lui, et le temps ne savait apaiser sa peine. Partout, elle le voyait encore. Au détour d'une rue, une apparition dans un miroir, au fond de l'eau. C'est à croire qu'elle perd la tête depuis qu'elle a reçu la funeste nouvelle. Mais ce soir, son existence s'apprêtait à se retrouver bouleversée une nouvelle fois. Le dos d'une chimère, une oasis en plein désert. Elle s'avance, Victoria. Elle s'en mordrait les doigts si elle n'allait pas vers lui. Qu'elle se trompe. Qu'on lui dise qu'elle perd la tête. Ça n'a pas d'importance. Elle se doit de l'aborder, autrement elle serait hantée par un homme sans visage. Les pas la rapprochant de lui sont délicats, comme si ses pieds frôlaient à peine le sable. Sa main posée sur son bras, il se tourne enfin vers elle. Son cœur, lui, loupe un battement. Ou peut-être bien qu'il bat plus vite. Elle ne sait plus rien, tant elle est concentrée sur lui. Elle ne le laissera pas disparaître, pas cette fois. Mille questions se bousculent, cherchant à se dominer les unes les autres. Était-ce un mensonge ? A-t-il cherché lui-même à s'éloigner d'elle ? Comment a-t-elle pu ne pas être informée de son retour ? Le regard qu'il pose sur elle, est bien différent de celui d'autrefois. Quelconque. Distant. Froid. Elle n'y lit plus de l'amour. Ses bras, eux, ne l'accueillent plus non plus, avec la chaleur d'antan. Ses mots, acides, grignotent ce qu'il reste de son palpitant, déjà bien amoché. Et si, tout ce temps, il l'avait remplacée sans remord ? Et si, au final, elle ne le connaissait pas autant qu'elle le présumait? Il lui tourne le dos, doté d'une indifférence qui ne lui ressemble pas. « Teo... » souffle-t-elle,  à peine. Elle le rattrape, ne considérant pas renoncer comme une option. Lui barre la route. Le regarde avec une certaine détresse dans les yeux. « Teo c'est moi. » ajoute-t-elle, essayant de capter son regard pour le ramener à la réalité. À eux. L'évidence qu'ils représentaient, ensemble. « Victoria. » articule-t-elle, comme si elle espérait un déclic. Un retournement de situation pour la rassurer. Rien ne vient. Toujours rien. Il n'est plus lui-même, avec son éternel sourire. Disparue, la sublime contorsion de ses lèvres. Ses dents blanches dévoilées par une expression de bonheur. Sa peau douce sous la pulpe des doigts de sa femme. Elle le vénérait, Victoria. Plus que le soleil. Plus qu'un dieu. Plus que ce Créateur en lequel elle pourrait croire de nouveau, pour l'avoir remis sur son chemin. Et pourtant, il n'est plus qu'une pâle copie de son homme, impassible. Figure de glace.  « Ils m'ont dit qu'ils n'avaient pas retrouvé ton corps... tu étais mort. » Et peut-être bien qu'il l'est, au fond de lui. Mort. Assassiné par la guerre qui ne fait pas distinction entre les hommes. Entre ceux que personne n'attend, et ceux qu'on espère désespérément. Égoïstement, elle ne s'était jamais souciée de ce qu'il advenait des autres, son monde tournant autour de lui. Puis, lui disparu, elle avait commencé à consacrer son temps libre aux laissés pour compte, aux sacrifiés de la patrie. De là, elle le voyait en chacun de ces hommes. Seuls, mutilés, violents... Autant de cas de figure que d'âmes, mais toutes oubliées. « Comment est-elle... cette femme ? », l'interroge-t-elle finalement. Besoin viscéral de savoir à qui il pense. De quelle manière.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://www.loveiscomplicated.com/t12043-teothim-i-m-a-baaad-guy http://www.loveiscomplicated.com/t12147-teo-one-of-none
Teothim Sweeney
( could spend my life in this surrender )

high hopes. (teothim) Bos3
( love me and i'll do the same )high hopes. (teothim) PLjgSzJ
Do you want me to tell you something really subversive? Love is everything it’s cracked up to be. That’s why people are so cynical about it… It really is worth fighting for, being brave for, risking everything for. And the trouble is, if you don’t risk anything, you risk even more.
›› Los Angeles since : 10/08/2019
›› Pseudo : @applauze
›› It's crazy, I look like : armie the magnificient
›› Credit made by : @balaclava (a)
›› Availability : 3/∞: entièrement libre
─ and we meet again ☾ abigail
─ high hopes ☾ victoria
─ coming home ☾ leah
›› Love letters written : 238
›› Damn ! I'm old, I'm : question oubliée. réponse perdue. il le cache dans la malle sous son lit. une malle ordinaire, ornée du logo Navy Seals fioriturée du drapeau américain, signe envisagé pour ne pas ouvrir hormis de le mériter, blâme d'une citoyenneté peu ordinaire. à l'intérieur, un coffret. coffret anodin, du moins presque. tu y caches tes vingt-trois premières cartouches de fusil à pompes. symbole inoubliable d'un début de vie inconnue.
high hopes. (teothim) Png-divider-lines-divider-952-png-950

›› Sexual orientation : high hopes. (teothim) Tumblr_pwrabh3xhV1u89h06o1_250<br/>un cache-oeil omniprésent sur la paire de globes oculaires. une obstruction d'un cadeau de mère nature. cinq sens à l'unission, chantant acapela. face à un homme dépourvu de vision sentimentale. l'absence de diversité rognait les espérances amoureuses d'un militaire névrosé. un visage soudain dessinait les courbes vénusiennes dans son esprit galactique. il n'a de yeux que pour une seule, une chose. formes inconnues, lignes fébriles, le nom lui échappe, l'oubli le rattrape. seul à la recherche de celle. celle qui hante ses nuits, visage blême, corps inerte, une étiquette vide, dans un esprit silencieux.
high hopes. (teothim) Png-divider-lines-divider-952-png-950

›› Occupation : ene épine sous la langue. une piqûre douloureuse, une absence marginale, un blanc original, un colt sur la tampe, un mystère vénéneux. un trou qu'il peine à combler. un vide qu'il lutte à oublier. du noir sur des souvenirs colorés, l'encre dégouline sur le papier, surplus d'informations, meuglant le considérable, c'est fini. il fut, maintenant il fuit. militaire quand son esprit lui permet, colorer les images obscures, dessiner les traits estompés, oublier les maux racontés.
high hopes. (teothim) Png-divider-lines-divider-952-png-950

›› We're having a baby : un point d'interrogation susceptible de porter le masque d'une exclamation. une hypothèse arpentée par des débats de couple. une quesion argumentée par des déclarations brèves. un nouveau visage dans une famille, un nouveau sweeney à adorer, un néophyte à recenser, pourquoi pas. une bague déjà au doigt, dans le prolongement du stéréotype amoureux. des ébats amoureux convaincus de plaisir, pas de futur. des idées laissées à l'abri après sa disparition. assez pour laisser un point de suspension.

high hopes. (teothim) Empty
MessageSujet: Re: high hopes. (teothim) high hopes. (teothim) EmptyDim 18 Aoû - 17:31


━ and we meet again


♥♥♥ j'y ai pensé alors je t'ai vu.
alors on s'est aimé, mais on s'est perdu.
@victoria villareal // @teothim sweeney


Lire le message DHHFYYX



On lui comptait les exploits des héros, les mythes grecs, les actions d'Achille et les aides de Superman. Mais qu'advient-il après ? Ont-ils une reconnaissance d'héro ? Meurent-ils en paix ? Une comparaison anodine que l'on compare Téothim à héro. Une arme fièrement portée le long de son torse, une patrie durement servie, Téothim se pensait héro de cette décenie moderne. Ces actes pour une nation qui l'a oublié. Des gestes héroïques pour une assemblée inutile. Une fierté ébranlée par ce parti non-chalant. Le mérite des Etats-Unis avait disparu avec leurs soldats trop fréquemment tués. Une force divisée par une confiance perdue. Téothim n'avait pas foi en sa fière patrie, Téo n'avait plus de courage de servir son pays. Téo ne voulait plus abandonner sa famille. Inutile de revenir pour repartir. Inutile de voir pour oublier. Inutile de parler pour ensuite rêver. Le présent prône un amour indélébile qui anime ses os. Cette amour de cette qui ne pourrait imager. Mais qui pourrait toujours penser à son nom.Victoria Sweeney. Des mots qui résonnent dans sa conscience, au fur-et-à-mesure qu'il se les répète. Des mots d'une profondeur abyssiales qui creusent un amour profond, à nouveau, dans son coeur.

Un coeur de pierre qui se matérialise par des images abstraites. Des coloriages à moitié faits, des visages sans yeux, ni bouches, ni nez. Une abstraction au vide, un amour à l'inconscient, un plaisir fou à s'imaginer que tout le monde pourrait t'aimer. Mais alors, qui serait l'élue ? Des "je t'aime" vagabonds sonnent son désir amoureux. Des visages, trop, qui envahissent son cerveau quand on parle d'elle. Des visages, tous beaux, tous chaleureux, à quoi ressemblerait-elle ? à quoi ressemblait-elle ? des crayons mal taillés viennent finir le portrait. un dessin marginal donnait par un enfant. des bordures rayées, qui n'aident pas à la profiler. D'une beauté irresistible, impossible de l'égaler. Des courbures faciles qui dompteraient un sourire angélique. Des lignes musculaires qui dresseraient une silhouette parfaite. Une douceur digne du schéma de De Vinci. Un sourire par là, des fossettes par ici. les yeux passagers des touristes, se figeraient, se glaceraient sur la huitième merveille du monde. une merveille arpentée par les doigts amoureux de téothim. une merveille oubliée, avec un joli rythme. une merveille esperée, devenue mythe.

Un mythe divin reconnaissable. Un mythe moderne inoubliable. Ce mythe qui hante le cervelet du militaire, un mythe qui s'estompe avec les escort girl passagères. Une simple demande qui requiert des atouts. Une simple gente féminine qui ne l'accroche pas du tout. Il s'éloigne, un refus capital. Une dague sur le coeur, la trahison serait fatal. Propre à un amour fou, il préfère se remémorer, les baisers dans son cou. Les balbutiements deviennent forts. Les frissons grimpent dans tout son corps. La langue pend doucement, quand ses pieds pivotent doucement. Il fait maintenant face à cette dame qu'il sous-estimait. Son prénom anodin réveille son espoir. La lune éclairait ce fameux couple, dans le calme du soir. Des frictions des jambes quand cette victoria rentre dans ses yeux. Il doute encore. Sa langue moue, s'immobilise, une frustration douloureuse qui le pousse à agir d'une froideur illégale. son regard épie sa main, et il la voit. Cette bague. Un anneau d'un amour immense, ce cylindre fin qui les unit encore et toujours. Téo, lui, l'a toujours porté, nuit et jours. Un symbole de cupidon qui les unit. Les frictions deviennent fortes. Les balbutiements deviennent permanants. Il peine à courrir dans le sable chaud, le coeur frôlant son paroxysme. Son coeur volait vers sa destinée, vers cette dame. Vers cette beauté. L'anneau signait le départ prématuré, le départ d'une nouvelle vie à deux, un couple épanouï sous le ciel étoilé bleu. Il n'attendra pas sa reprise de salive. Il n'attendra pas non plus qu'elle finisse sa phrase. Les douleurs de la guerre disparaissent, les maux douloureux s'envolent, des pouvoirs amoureux. Il l'attrape par les hanches, la collant contre lui. Une étreinte manquante, un mythe devenant réalité, les images s'éclairsissent dans son cerveau. Sa femme prend enfin un visage dans son cervelet. Il l'embrasse, pour imager complètement le dessin abstrait. Un plaisir fou à retrouver son autre moitié. "Cette femme est devant moi. Cette femme est magnifique. Cette femme est incroyable. Cette femme est à moi." Il place ses mots profonds, entre les baisers langoureux, balandant sa main dans son dos oublié, mais enfin retrouvé. L'aboutissement des rêves lucides de plus d'une année, la révolution des cauchemars d'un abandon. L'évolution d'un couple entre les décisions. Un couple qui s'aimera encore plus à fond.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://www.loveiscomplicated.com/t12150-victoria-cry-me-a-river http://www.loveiscomplicated.com/t12156-victoria-alone-with-me
Victoria Villareal
( love so distant and obscure )

high hopes. (teothim) Tumblr_inline_prpa1tSHqq1wclz64_540
( until the end )high hopes. (teothim) PLjgSzJ
j'attendrai encore. j'attendrai, tant qu'il le faudra, que cette guerre, dans toutes les têtes, soit ce qu'elle a toujours été, la plus immonde, la plus cruelle, la plus inutile de toutes les conneries, que les drapeaux ne se dressent plus, en novembre, devant les monuments aux morts, que les pauvres couillons du front cessent de se rassembler, avec leurs putains de bérets sur la tête, un bras en moins ou une jambe, pour fêter quoi ?
un long dimanche de fiançailles.
›› Los Angeles since : 17/08/2019
›› Pseudo : pompeii.
›› It's crazy, I look like : blanca suarez.
›› Credit made by : ultraviolences + anaëlle + mallory et leah d'amour.
›› Love letters written : 23
›› Damn ! I'm old, I'm : trente-et-un ans. tout juste passés, dans la plus grande des solitudes. elle s'y complaît, alors que quelques années plus tôt, elle était la joie de vivre incarnée.
›› Sexual orientation : high hopes. (teothim) Tumblr_pwrabh3xhV1u89h06o5_250
hétérosexuelle, victoria n'a jamais remis cela en cause. les hommes lui plaisent, elle leur plaît aussi, mais ignore leurs avances, bien déterminée à ne plus jamais se laisser tenter. elle les repousse sans cesse, ne pouvant s'empêcher de les comparer à lui, quand on lui répète qu'elle devrait aller de l'avant.
›› Occupation : la justice dans le sang, depuis toujours. avocate, le rêve de gosse. plaider la cause de ceux qui ne peuvent se défendre seuls. ça l'anime, ça lui fait se sentir utile, nécessaire.
›› for better or for worse ♡ : mariée à l'amour de sa vie, fut un temps. veuve, aujourd'hui. détruite, en colère contre tout. toujours dévouée à lui, elle ferme son coeur à ceux qui cherchent à la conquérir. rongée par le chagrin. entièrement dévouée à son travail.
›› We're having a baby : avant, victoria considérait la chose. ils en discutaient de plus en plus, avec teothim, mais elle craignait que son corps lui créé un blocage - elle dont la naissance a été des plus compliquées.

high hopes. (teothim) Empty
MessageSujet: Re: high hopes. (teothim) high hopes. (teothim) EmptyLun 19 Aoû - 14:13


teothim & victoria

high hopes


Victoria n'avait jamais aimé avant lui. Ni après. Pour elle, à compter du moment où elle l'avait perdu, il était impossible d'aimer un autre homme. Et cet instant, ce moment qui bouleverse une nouvelle fois sa vie du tout au tout, lui fait croire qu'elle a eu raison de penser ainsi. Elle s'en voudrait presque d'avoir pu croire qu'il n'était plus de ce monde, simplement parce qu'ils n'ont pas retrouvé son corps. Elle aurait dû ne pas les croire. Pas tant qu'on ne lui avait pas prouvé par A plus B qu'il n'était plus là. Mais le présent n'est pas aux regrets, au blâme d'elle-même. C'est évident qu'il est perturbé. Différent. Indifférent. Les deux, en réalité. Là, peut-être que ça aurait été plus simple de renoncer, face à l'éventualité qu'il soit tombé amoureux d'une autre. Elle ne peut le laisser repartir tant qu'elle n'aura pas tout essayé pour le ramener à elle. Elle essaye d'être douce, malgré la tornade en elle. La tête qui lui tourne, tant le choc est fort. Les papillons dans le ventre, comme avant. Malgré tout... Elle qui n'aspire qu'à se jeter dans ses bras, à l'embrasser plus intensément encore qu'auparavant. Non, elle ne profitera pas de son instabilité. Si elle doit se battre pour le retrouver, soit. Elle pourrait croire de nouveau en son Seigneur, en ses miracles. Si elle avait vu Teo marcher sur l'eau comme sur la plus plane des surfaces, elle aurait été aussi ébahie qu'elle l'est présentement. Elle essaye de raviver le souvenir, persuadée que ce sera laborieux. Qu'il l'a oubliée pour l'avoir regardée avec un regard aussi figé... Mais rien. Pas encore, du moins. Elle ne peut s'empêcher de s'interroger sur cette femme, sur celle qui serait assurément sa rivale. Et puis, tout semble lui revenir. Comme par magie. Comme dans ces comédies romantiques qu'elle trouve plus que ridicules. Elle ne le quitte pas des yeux, constatant qu'il remarque l'alliance qu'elle ne quitterait sous aucun prétexte. Elle se tait, le laisse faire le lien de lui-même, plaçant ses espoirs en lui. Nul besoin de mots, quand il s'approche. Quand il s'empare de ses hanches. Sous ses mains, le corps de l'espagnole vibre. Dégage de la chaleur, d'un coup. Le moment n'est plus aux questions, mais aux étreintes chaleureuses. Aux baisers ardents. Brûlants comme des braises ravivées, soudainement. Ce sont les mains fines de Victoria qui caressent son visage. Les lèvres de Teothim qui dévorent les siennes. Leurs bouches qui se butinent comme celles d'adolescents. Les mêmes que ceux qu'ils étaient. Le joueur de football américain. La jeune fille discrète, les joues cramoisies à l'approche de sa silhouette. Son cœur bat plus fort que jamais, se ranime... Lui qui frappait à peine dans sa poitrine atrophiée de tous sentiments amoureux, si ce n'était pour un spectre qui la poursuivait, où qu'elle aille. « Teo... », murmure-t-elle entre deux baisers, lui qui réalise que c'est bien son épouse qu'il a dans ses bras. Elle l'étreint si fort, elle, de ses ailes d'ange – autrefois déchu. Et finalement, elle s'interrompt dans les baisers qu'elle lui donne, venant frôler les traits de son visage de la pulpe de ses doigts. Il a changé, et en même temps, pas tant que ça. À ce moment précis, elle ignore encore tout de ce qu'il a traversé en son absence... Recommençant à se flageller mentalement pour ne pas avoir été là pour lui. « Pardonne-moi, de les avoir crus. », lui souffle-t-elle. Pas de retour en arrière possible, quoi qu'il en soit. Et elle connaît assez bien son mari pour savoir qu'il ne lui en tiendra pas rigueur. Après tout, c'était un courrier officiel... Une nouvelle qui s'est répandue jusque chez les Sweeney. Ils pourraient attaquer l'Etat en justice, pour avoir commis une faute aussi gravissime. Elle considère la chose, Victoria, sans y penser plus pour le moment. « Est-ce que tu vas bien ? », demande-t-elle, le couvant du regard. Un regard presque maternel, soucieux. Elle redoute les conséquences sur lui. Les cauchemars, symptômes de stress post-traumatique. Les éventuelles blessures physiques. Elle sera là pour lui, pourrait renoncer à tout ce qui lui tient à cœur pour se dévouer entièrement à son amour. Elle prend une de ses mains, avec délicatesse, craignant de le briser – lui qui a toujours été bien plus solide qu'elle.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://www.loveiscomplicated.com/t12043-teothim-i-m-a-baaad-guy http://www.loveiscomplicated.com/t12147-teo-one-of-none
Teothim Sweeney
( could spend my life in this surrender )

high hopes. (teothim) Bos3
( love me and i'll do the same )high hopes. (teothim) PLjgSzJ
Do you want me to tell you something really subversive? Love is everything it’s cracked up to be. That’s why people are so cynical about it… It really is worth fighting for, being brave for, risking everything for. And the trouble is, if you don’t risk anything, you risk even more.
›› Los Angeles since : 10/08/2019
›› Pseudo : @applauze
›› It's crazy, I look like : armie the magnificient
›› Credit made by : @balaclava (a)
›› Availability : 3/∞: entièrement libre
─ and we meet again ☾ abigail
─ high hopes ☾ victoria
─ coming home ☾ leah
›› Love letters written : 238
›› Damn ! I'm old, I'm : question oubliée. réponse perdue. il le cache dans la malle sous son lit. une malle ordinaire, ornée du logo Navy Seals fioriturée du drapeau américain, signe envisagé pour ne pas ouvrir hormis de le mériter, blâme d'une citoyenneté peu ordinaire. à l'intérieur, un coffret. coffret anodin, du moins presque. tu y caches tes vingt-trois premières cartouches de fusil à pompes. symbole inoubliable d'un début de vie inconnue.
high hopes. (teothim) Png-divider-lines-divider-952-png-950

›› Sexual orientation : high hopes. (teothim) Tumblr_pwrabh3xhV1u89h06o1_250<br/>un cache-oeil omniprésent sur la paire de globes oculaires. une obstruction d'un cadeau de mère nature. cinq sens à l'unission, chantant acapela. face à un homme dépourvu de vision sentimentale. l'absence de diversité rognait les espérances amoureuses d'un militaire névrosé. un visage soudain dessinait les courbes vénusiennes dans son esprit galactique. il n'a de yeux que pour une seule, une chose. formes inconnues, lignes fébriles, le nom lui échappe, l'oubli le rattrape. seul à la recherche de celle. celle qui hante ses nuits, visage blême, corps inerte, une étiquette vide, dans un esprit silencieux.
high hopes. (teothim) Png-divider-lines-divider-952-png-950

›› Occupation : ene épine sous la langue. une piqûre douloureuse, une absence marginale, un blanc original, un colt sur la tampe, un mystère vénéneux. un trou qu'il peine à combler. un vide qu'il lutte à oublier. du noir sur des souvenirs colorés, l'encre dégouline sur le papier, surplus d'informations, meuglant le considérable, c'est fini. il fut, maintenant il fuit. militaire quand son esprit lui permet, colorer les images obscures, dessiner les traits estompés, oublier les maux racontés.
high hopes. (teothim) Png-divider-lines-divider-952-png-950

›› We're having a baby : un point d'interrogation susceptible de porter le masque d'une exclamation. une hypothèse arpentée par des débats de couple. une quesion argumentée par des déclarations brèves. un nouveau visage dans une famille, un nouveau sweeney à adorer, un néophyte à recenser, pourquoi pas. une bague déjà au doigt, dans le prolongement du stéréotype amoureux. des ébats amoureux convaincus de plaisir, pas de futur. des idées laissées à l'abri après sa disparition. assez pour laisser un point de suspension.

high hopes. (teothim) Empty
MessageSujet: Re: high hopes. (teothim) high hopes. (teothim) EmptyLun 19 Aoû - 16:03


━ and we meet again


♥♥♥ j'y ai pensé alors je t'ai vu.
alors on s'est aimé, mais on s'est perdu.
@victoria villareal // @teothim sweeney


Lire le message DHHFYYX



le temps libre se fendait de baisers. les vacances d'été hantaient les projets de ce couple redouté. la rose en pleine éclosion, et l'arbre qui s'exclame de verdure. une pair indélébile qui retentit les mots d'amour, les syllabes langoureuse et les assonances flatteuses. le stéréotype du couple idéal. le joueur de football américain, le sourire enjoliveur, le canapé dans la bouche et les yeux d'amandes douces. face à une élève studieuse, une douceur remarquable qui effleure la beauté lycéenne. l'adolescente qui prône la véritable existence de la flèche de cupidon. cette éclair qui troua les deux coeurs. cette flèche qui les lia, forever. les deux qui se mangent les yeux, qui sentent leurs lèvres, qui écoutent leurs coeurs. la joie de vivre atteint son paroxysme. un corps sur un autre, quand le soleil est à son zénith. les deux corps se mélangent, quand l'amour s'y mêle. les sensations se fusionnent quand leurs lèvres se rencontrent, l'amour est là, les frissons remontent. rien n'est comparable à ces êtres fusionnés. ces couleurs mélangées. ces lettres éparpillées sur une serviette le long du sable. ces différences qui s'unissent, qui se nourrissent de la folle tendresse. le philtre d'amour qui force sa maîtresse. Vénus les a choisi, folle de désir de ce couple prometteur.


les rêves le hantent. les goûts des baisers fougeux reviennent. une substance qui se dépose sur ses lèvres. un amour, ancien, assez oublié pour changer par un cauchemar désireux. un passé revolu qui popule son esprit faible. une simple peur qui respire son manque d'un amour éternel. cet amour qui nourrissait sa motivation. cet amour avec tant de compassion. cette chaleur manquante qui réchaufferait son coeur. ces mains qui arpenteraient son corps. ces lèvres qui auraient ce goût de la fraicheur d'un glacier. la texture douce d'un coussin rayé, la gentillesse d'une lycéenne en pleine puberté. cette étreinte disparue qui saurait serrer son corps contre le sien. ses lignes de silhouette unique que seule la prunelle des yeux de téothim avait dompté. un objet divin réservé à ce rescapé.

la tête complètement dans le ciel face à sa bien-aimée. une réaction digne des retrouvailles hollywodiennes, une acolade sensuelle propre à un amour éternel. les cheveux ébourifiés par ses doigts de fée. une fée qui avait réussi à estomper toutes ses douleurs, tout ses maux. ce couple qui se retrouvait, au milieu de ce sable chaud. son coeur s'emoustille, des ondulations de son bassin, signe d'une satisfaction, d'un amour fou. son prénom résonnait dans sa tête, quand ses lèvres le prononcaient. "téothim", un gazouillement si beau et si tendre, qui rallumait la torche dans sa mémoire. la lumière se répendait dans cette amnésie contrariée. il se rappelait de tout ces moments passés, avec sa destinée. des allitérations, échos dans sa tête, aucun doute que sa vision de ce visage d'ange, chamboulait sa nuit. Il ne voulait pas se séparer une énième de son autre moitié, cette partie de lui même qui l'avait trop manqué. cette division de lui-même. il n'entendait plus l'écume de la mer se brisait sur le sable, il n'entendait plus les noctambules fêtaient sur la plage, il n'entendait plus rien, que sa douce voix. cette voix qui aurait su le toucher. elle s'excuse inutilement. juste assez pour la rapprocher de lui, gentillement."Tu ne les as jamais cru, je le sais. Tu as toujours pensé à moi, et tu m'as jamais oublié. C'est moi qui suis désolée. De t'avoir abandonné." Des mots lucides qui réouvrent ses sentiments, des syllabes amoureuses qui éveillent ses sens. il ne voulait plus jamais réouvrir la plaie ouverte, de cette mort infidèle. il ne voulait plus renfoncer le couteau. c'est fini. c'était passé. ils se sont maintenant rerouvés, à jamais. malgré son absence, son amour n'a pas changé. il se sépare de son corps, aggripant son épaule. il était tout les deux côte-à-côte, face à cette mer émerveillée. cette mer magnifique, témoin de ces retrouvailles parfaites. il avançait face à la brise, les cheveux dans le vent. l'amour rend fou les alizées du soir. coupé de la réalité, il ne voyait que son visage d'ange et son odeur de cette rose."avec toi, tout va mieux. tu m'as tellement manqué." il était prêt à regoûter les lèvres de sa bien-aimée, mais d'un caractère assez digne, il préferait argumenter. une estime de soi extraordinaire, qui l'insite à s'excuser. une philosophie qui raconte qu'un couple doit s'expliquer."je suis désolé de ne pas avoir été là plus tôt. ton visage me manquait, je ne pouvais plus mettre une image tellement." il se dirigeait dans le sens inverse du vent. symbole que ce couple ne respectait pas les règles de mère nature. une fois, deux fois, la vie pouvait être dur. mais ce couple défierait le futur.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://www.loveiscomplicated.com/t12150-victoria-cry-me-a-river http://www.loveiscomplicated.com/t12156-victoria-alone-with-me
Victoria Villareal
( love so distant and obscure )

high hopes. (teothim) Tumblr_inline_prpa1tSHqq1wclz64_540
( until the end )high hopes. (teothim) PLjgSzJ
j'attendrai encore. j'attendrai, tant qu'il le faudra, que cette guerre, dans toutes les têtes, soit ce qu'elle a toujours été, la plus immonde, la plus cruelle, la plus inutile de toutes les conneries, que les drapeaux ne se dressent plus, en novembre, devant les monuments aux morts, que les pauvres couillons du front cessent de se rassembler, avec leurs putains de bérets sur la tête, un bras en moins ou une jambe, pour fêter quoi ?
un long dimanche de fiançailles.
›› Los Angeles since : 17/08/2019
›› Pseudo : pompeii.
›› It's crazy, I look like : blanca suarez.
›› Credit made by : ultraviolences + anaëlle + mallory et leah d'amour.
›› Love letters written : 23
›› Damn ! I'm old, I'm : trente-et-un ans. tout juste passés, dans la plus grande des solitudes. elle s'y complaît, alors que quelques années plus tôt, elle était la joie de vivre incarnée.
›› Sexual orientation : high hopes. (teothim) Tumblr_pwrabh3xhV1u89h06o5_250
hétérosexuelle, victoria n'a jamais remis cela en cause. les hommes lui plaisent, elle leur plaît aussi, mais ignore leurs avances, bien déterminée à ne plus jamais se laisser tenter. elle les repousse sans cesse, ne pouvant s'empêcher de les comparer à lui, quand on lui répète qu'elle devrait aller de l'avant.
›› Occupation : la justice dans le sang, depuis toujours. avocate, le rêve de gosse. plaider la cause de ceux qui ne peuvent se défendre seuls. ça l'anime, ça lui fait se sentir utile, nécessaire.
›› for better or for worse ♡ : mariée à l'amour de sa vie, fut un temps. veuve, aujourd'hui. détruite, en colère contre tout. toujours dévouée à lui, elle ferme son coeur à ceux qui cherchent à la conquérir. rongée par le chagrin. entièrement dévouée à son travail.
›› We're having a baby : avant, victoria considérait la chose. ils en discutaient de plus en plus, avec teothim, mais elle craignait que son corps lui créé un blocage - elle dont la naissance a été des plus compliquées.

high hopes. (teothim) Empty
MessageSujet: Re: high hopes. (teothim) high hopes. (teothim) EmptyMar 3 Sep - 17:48


teothim & victoria

high hopes


Ce sont leurs lèvres qui s'unissent. Se cherchent. Se trouvent et se retrouvent. Leur saveur, toujours présente sur les lèvres de Victoria. Jamais elle n'avait cherché à effacer ses baisers avec ceux d'autres hommes. C'était impossible, à ses yeux. Impossible de le laisser définitivement partir alors que son alliance restait engluée à son annulaire gauche. Ce baiser qu'il lui donne lui souffle de garder espoir. Lui crie même, tout fort, qu'ils sont enfin réunis. C'est beaucoup d'émotions d'un coup. Trop à encaisser pour une seule personne, même si Victoria est une femme forte qui ne se laisse que rarement impressionner. Elle l'étreint, compte bien ne plus le lâcher même si on lui force la main. Elle se fait mille promesses, l'espagnole, se sentant désormais capable de braver toutes les épreuves. Quoi de plus bouleversant qu'un époux qui revient à la vie ? Qui l'embrasse avec une telle ardeur après l'avoir considérée comme une inconnue ? Ses doigts fins se faufilent dans ses cheveux, se glissent ici et là ; sur toutes les parcelles qu'elle connaît par cœur. « Tu ne m'as jamais abandonnée. », lui souffle-t-elle, ne supportant pas l'idée qu'il puisse se blâmer pour quoi que ce soit. Il n'a fait que son devoir, quand bien même il a failli y laisser la vie. Les risques du métier, sous-estimés par ces héros qui partent au loin. Aujourd'hui, elle ne supporterait plus qu'il s'en aille. Ce serait le perdre une seconde fois. Ce serait sa vie qui s'écroule encore et encore. Victoria ne rompt pas le contact entre leurs deux épidermes, comme s'il pouvait s'envoler à la première seconde où elle le ferait. Elle glisse ses mains dans les siennes, plus grandes et plus fortes. Les serre légèrement comme si elle craignait de les briser. Et pourtant... Dieu sait qu'il est plus solide que quiconque, son Teothim. Elle s'interroge, sur comment il va, n'ayant pas manqué de remarquer qu'il n'était plus lui-même, quelques minutes plus tôt. Tout ce qu'elle souhaite, c'est l'aider. Être présente quitte à faire une pause dans sa carrière pour s'occuper de lui et surtout, rattraper le temps perdu. Trop de temps perdu, à s'attendre, à se manquer comme c'est pas permis. Ce qu'elle détestait les au revoir, Victoria. Elle les maudissait, tout en rêvant d'arrêter le temps. « Toi aussi, Teo. » murmure-t-elle. Ça allait au-delà du manque. C'était le cœur vide, et lui dans la tête. L'esprit hanté par un homme qui, soit-disant, n'était plus. Elle sait, Victoria, que la colère viendra. Mais ce moment, il n'est qu'aux émotions des retrouvailles, à leur amour qui défie le temps et la distance. Puis, la mort elle-même. Puis il reprend, s'excuse une nouvelle fois auprès d'elle, lui expliquant qu'il ne se souvenait plus de son visage. Incapable de lui en vouloir, Victoria lui sourit avec bienveillance. « Ce n'est pas grave. Je t'en prie ne t'excuse plus. » Rien ne compte à ses yeux, désormais. Le principal c'est qu'il soit en vie, et en forme. Soudainement, elle recommence à remercier le ciel de lui avoir rendu son amour. Elle qui ne croyait plus en quoi que ce soit, malmenée par une vérité qui n'était pas. « Je comprendrais, si tu avais besoin de temps. Ce serait normal... Mais je serai là pour toi. », lui promet-elle. Comme avant, quand elle le suivait où qu'il aille, à chaque changement de base. Elle pourrait de nouveau tout quitter pour lui, elle le sait. Tout comme elle pourrait veiller sur lui chaque nuit, jusqu'à temps que le sommeil l'emporte. Et elle l'étreindrait, à chaque cauchemar. Victoria pourrait tout sacrifier, pour Teothim. À elle de le protéger, aujourd'hui. Au fond d'elle, elle sait qu'on ne le lui a pas rendu indemne. Ça aurait été trop beau. Qu'il soit là, c'est déjà un cadeau inestimable. À ce moment précis, elle est comblée par sa simple présence. « Où est-ce que tu dors ? », demande-t-elle, n'imaginant pas passer une nuit de plus sans lui. Plus jamais. Son nouvel appartement pourrait largement l'accueillir lui aussi, s'il le désirait. Enfin, il y aurait un peu de vie dans celui-ci, quand elle l'abandonne sans cesse pour dormir sur le canapé de son bureau. Il lui donnerait une raison d'y être plus souvent qu'elle n'y a été jusque-là.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://www.loveiscomplicated.com/t12043-teothim-i-m-a-baaad-guy http://www.loveiscomplicated.com/t12147-teo-one-of-none
Teothim Sweeney
( could spend my life in this surrender )

high hopes. (teothim) Bos3
( love me and i'll do the same )high hopes. (teothim) PLjgSzJ
Do you want me to tell you something really subversive? Love is everything it’s cracked up to be. That’s why people are so cynical about it… It really is worth fighting for, being brave for, risking everything for. And the trouble is, if you don’t risk anything, you risk even more.
›› Los Angeles since : 10/08/2019
›› Pseudo : @applauze
›› It's crazy, I look like : armie the magnificient
›› Credit made by : @balaclava (a)
›› Availability : 3/∞: entièrement libre
─ and we meet again ☾ abigail
─ high hopes ☾ victoria
─ coming home ☾ leah
›› Love letters written : 238
›› Damn ! I'm old, I'm : question oubliée. réponse perdue. il le cache dans la malle sous son lit. une malle ordinaire, ornée du logo Navy Seals fioriturée du drapeau américain, signe envisagé pour ne pas ouvrir hormis de le mériter, blâme d'une citoyenneté peu ordinaire. à l'intérieur, un coffret. coffret anodin, du moins presque. tu y caches tes vingt-trois premières cartouches de fusil à pompes. symbole inoubliable d'un début de vie inconnue.
high hopes. (teothim) Png-divider-lines-divider-952-png-950

›› Sexual orientation : high hopes. (teothim) Tumblr_pwrabh3xhV1u89h06o1_250<br/>un cache-oeil omniprésent sur la paire de globes oculaires. une obstruction d'un cadeau de mère nature. cinq sens à l'unission, chantant acapela. face à un homme dépourvu de vision sentimentale. l'absence de diversité rognait les espérances amoureuses d'un militaire névrosé. un visage soudain dessinait les courbes vénusiennes dans son esprit galactique. il n'a de yeux que pour une seule, une chose. formes inconnues, lignes fébriles, le nom lui échappe, l'oubli le rattrape. seul à la recherche de celle. celle qui hante ses nuits, visage blême, corps inerte, une étiquette vide, dans un esprit silencieux.
high hopes. (teothim) Png-divider-lines-divider-952-png-950

›› Occupation : ene épine sous la langue. une piqûre douloureuse, une absence marginale, un blanc original, un colt sur la tampe, un mystère vénéneux. un trou qu'il peine à combler. un vide qu'il lutte à oublier. du noir sur des souvenirs colorés, l'encre dégouline sur le papier, surplus d'informations, meuglant le considérable, c'est fini. il fut, maintenant il fuit. militaire quand son esprit lui permet, colorer les images obscures, dessiner les traits estompés, oublier les maux racontés.
high hopes. (teothim) Png-divider-lines-divider-952-png-950

›› We're having a baby : un point d'interrogation susceptible de porter le masque d'une exclamation. une hypothèse arpentée par des débats de couple. une quesion argumentée par des déclarations brèves. un nouveau visage dans une famille, un nouveau sweeney à adorer, un néophyte à recenser, pourquoi pas. une bague déjà au doigt, dans le prolongement du stéréotype amoureux. des ébats amoureux convaincus de plaisir, pas de futur. des idées laissées à l'abri après sa disparition. assez pour laisser un point de suspension.

high hopes. (teothim) Empty
MessageSujet: Re: high hopes. (teothim) high hopes. (teothim) EmptySam 7 Sep - 10:55


━ and we meet again


♥♥♥ j'y ai pensé alors je t'ai vu.
alors on s'est aimé, mais on s'est perdu.
@victoria villareal // @teothim sweeney


Lire le message DHHFYYX



les couleurs revetissaient le fusain cassé. le noir et blanc se perdait, s'estompait dans la clareté d'un amour fou. la vie jouissait d'un plaisir fugueux par des êtres loués par l'amour, du grand A, de cette chaleur que l'on savoure. l'obscurité d'un esprit névrosé se calmait, stagnait dans ce lac de sentiments, dans cette rivière de sensations qui le menaient vers l'adoration de cette être, d'elle, Victora, la plus belle. une fée qui éclairait le chemin de son corps. une ruelle mouvementée, piquée par des rochers pointus. une fée miraculeuse qui le faisait revivre la vérité; la vérité de son existence, de la raison, de la vraie raison. l'excuse de pourquoi il était là. l'hypothèse de qu'est-ce qu'il faisait là. C'était pour elle. Cette idyllisme réelle qui venait à le rencontrer. cette personne chaude, prouvant l'amour de deux êtres fusionnels, dans lequel il plongeait son regard amoureux, était là. elle était là. pour lui. pour eux. l'amour a ses raisons que la raison ne connait point. comment l'avait-il remarqué, reconnu, aimé ? comment savait-elle que c'était lui ? Mystère inexpliqué. L'amour riait, s'amusait, devant un couple émerveillé.

l'étreinte se ressert. il ne veut plus s'en séparer. une colle indélébile qui vient astiquer ses lèvres contre les siennes. une force inconnue qui vient resserrer les amoureux entre eux. le doux parfum qui glisse dans son odorat. les émotions qui remontent face à ce souvenir olfactif. une douceur qui vient émoustiller son cerveau face à des images abondantes de son coeur qu'il donne. qu'il donne à la destinée qu'il a toujours aimé, Victora. Téo lui, c'est le bordel. une partie dans l'incompréhension, l'amertume de l'armée, des pensées douteuses qui expliqueraient pourquoi il n'est pas mort. à gauche, la partie de Vénus qu'il le pousse à danser langoureusement avec elle. elle qui a toujours été là. elle qui a toujours réussi à sonder l'amour de celui qu'elle aime. Téo a capté ces messages distants d'un amour inconditionnel, une puissance démesurée qui la ramenait sur cette plage. un amour qu'il n'a jamais douté. un amour qu'il n'a jamais oublié. un sentiment estompé par l'acidité de l'armée. renouvelé par les baisers, ses baisers, de sa destinée, de sa bien-aimée, d'elle, celle qu'il aimait et aimera. Victoria.

Son coeur se nouait. trop. assez pour le faire oublier, le lieu où ils se trouvaient. l'écume de la mer était devenue silencieuse. les noctambules étaient devenus muets. il n'y avait plus que. le couple amoureux. les êtres bien aimés. Téo n'en revenait pas, plus. Il était là, à embrasser sa femme, un visage inconnu depuis plus de trois ans. un espoir presque résolu quand sa bouille était devenue familière. un rythme cardiaque dépourvu de limites quand ses lèvres croisèrent les siennes. un rêve réel. un paradoxe insurmontable. ils étaient là tout les deux."Oui, je ne dis plus rien. Je veux que tu me racontes tout pendant mon absence. Je veux tout savoir.". Il ne voulait pas parler de lui. un couteau dans la plaie que l'on ne devait pas remuer. des courbatures disparues, ne valait mieux pas les réveiller. alors éviter le sujet, un choix juste et controlé. il avait un ton passionné, amoureux. un regard admiratif dans la prunelle de sa femme. il voulait tout savoir, de cette dame qui l'avait si manqué. de cette dame qui avait tant à raconter. Il se dirigeait vers un portail invisible. les pas se succèdent sans vraiment y réfléchir. il marquait le sable froid à chaque chaussure plaquée au sol. une trace de leur amour, quatre pieds alignés. Une question ardante, hasardeuse qui venait percuter ses neurones. Où habitait-il ? Balbutiant des aller-retours dans l'hôpital et un studio aussi précaire qu'un foyer d'accueil, les lois chevaleresques ne toleraient pas un couple à y vivre. un romantisme ominprésent, dans la masculinité abondante de cet homme. Il fuit la réponse volatile. "Une pièce nulle. Une princesse ne peut pas y vivre. Tu veux aller où ?" Il avait dompté la réponse pour paraître le plus naturel. Peut-être qu'un ton peu familier, liant une fébrilité et une hésitation rendait la réponse différente. Il voulait pas que l'on reconnaisse son passé. Il avait tiré un trait, c'était fini résolu. Il avançait, les mains dans les siennes, le regard infini. La vie leurs traçait un chemin indéfini.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


high hopes. (teothim) Empty
MessageSujet: Re: high hopes. (teothim) high hopes. (teothim) Empty

Revenir en haut Aller en bas
high hopes. (teothim)
Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
There's no place like home
 :: All around l.a :: Venice beach
-
Sauter vers: