Partagez
Aller en bas

Trileb ☾ let's talk a little


Voir le profil de l'utilisateur http://www.loveiscomplicated.com/t12033-caleb-i-m-the-villain-in-my-own-story http://www.loveiscomplicated.com/t12079-caleb-what-you-see-ain-t-always-what-it-seems
Caleb James
( nothing matters, only freedom )

Trileb ☾ let's talk a little Tumblr_pv4ukkybOa1qiq07qo2_500
( i believe in the sun, even when it rains )Trileb ☾ let's talk a little DHHFYYX
There's a reason I said I'd be happy alone. It wasn't 'cause I thought I'd be happy alone. It was because I thought if I loved someone and then it fell apart, I might not make it. It's easier to be alone, because what if you learn that you need love and you don't have it? What if you like it and lean on it? What if you shape your life around it and then it falls apart? Can you even survive that kind of pain? Losing love is like organ damage. It's like dying. The only difference is death ends. This? It could go on forever.
›› Los Angeles since : 10/08/2019
›› Pseudo : Bobby.
›› It's crazy, I look like : Chris Hemsworth.
›› Credit made by : tennessee (vava) + SIAL (signature) + tumblr (gifs).
›› Availability : ☾ avec trina Taylor » let's talk a little.
☾ avec Abigail Hughes » after this night.
›› Love letters written : 35
›› Damn ! I'm old, I'm : Attention, quarantaine en approche ! Plus que cinq petites années avant qu'il n'atteigne cet âge fatidique, destructeur, cet âge maudit et qu'il redoute tant. La peur de passer de l'autre côté de la balance. Alors, pour le moment, il profite du mieux que de ses trente-cinq ans. On pourrait presque considérer que Caleb fait une crise de la quarantaine prématurée. Il a peur de vieillir, le bel étalon. Né le dix-sept février mille-neuf-cente-quatre-vingt-trois, il répond sous le signe du poisson. On ne croirait pas en le voyant mais il est défendeur de l'astrologie. Impossible de commencer une matinée digne de ce nom sans avoir lu son horoscope.
›› Sexual orientation : Un Don Juan du XXIème siècle, un tombeur de ces dames, il ne jure que par les courbes féminines, leur corps que beaucoup dénigrent - à ses yeux, à tort. Il est hétérosexuel. Jamais il ne s'est posé la question, ça a toujours semblé être une évidence à ses yeux. Les femmes, il les aime. Il les aime pour une nuit ou deux, pas pour plus.
›› Occupation : Chanceux et talentueux, Caleb fait partie de ses rares personnes ayant la chance de pouvoir vivre de sa passion, il est acteur. Déjà gamin, il avait cette fascination pour les arts du spectacle. Présent à tous les cours de théâtre, il a pu s'exercer et exceller dans ce domaine qu'il aimait tant et en faire son métier. Être acteur et réussir dans le monde impitoyable qu'est celui d'Hollywood. La compétition, les refus, ça ne lui fait plus peur et surtout, ça ne l'arrête plus. Maintenant, il a fait ses preuves dans cet univers, il est considéré comme l'un des meilleurs acteurs du moment et ce statut le précède et c'est ainsi qu'il vit une vie des plus stables, ayant des revenus qui dépassent ses pensées. Il est l'un des acteurs les mieux payés de sa génération. Un titre assez flatteur et représentatif de tout le travail qu'il fournit car le James a tout un catalogue de défaut mais celui d'être professionnel et passionné par son métier n'en fait pas partie... au moins.
›› for better or for worse ♡ : Pas de relation sérieuse à l'horizon. Ô que non ! Caleb a suffisamment donné avec la gente féminine dans une relation digne de ce nom. Pendant deux ans, il a été en couple avec une femme qu'il pensait merveilleuse, qu'il pensait - naïvement être la bonne. Il s'est trompé et le jour où il allait poser un genou à terre, c'est le même soir qu'elle a préféré tout arrêté et partir loin de lui, ne manquant pas de souligner ses pires traits. A partir de ce moment, Caleb a sorti les griffes avec les femmes. Hors de question que quelque chose de sérieux se construise dorénavant. Il n'est pas encore prêt pour un autre potentiel échec. Il est devenu bien trop égoïste pour une relation amoureuse. Au fond, ça ne le déplaît pas. Comme disent une grande majorité des femmes qu'il a pu côtoyer, ce n'est qu'un connard, un coureur de jupons, un sale con sans la once de sentiments.
›› We're having a baby : Le pauvre n'est pas prêt à en couple, à a se marier, à avoir de la stabilité dans sa vie alors un enfant ? Certainement pas. Un enfant, c'est beaucoup trop de responsabilités, des responsabilités qu'il n'est pas encore prêt à assumer et qu'il ne sera jamais prêt à assumer. Il peine déjà à s'occuper de lui-même alors d'un petit être. Sans oublier qu'il n'est pas une bonne personne, en tout cas, il ne le laisse pas montrer. Quelle femme saine d'esprit tenterait d'avoir un enfant avec un tel homme ? Il ferait un très mauvais père, il en est certain. Il est persuadé d'être aussi attentionné, compréhensif que son père. Après tout, tel père, tel fils, non ?
›› We are made of stars :
Trileb ☾ let's talk a little Tumblr_inline_pr3ge5T9mC1vjg4rh_250
Trileb ☾ let's talk a little DHHFYYX

☾ Le café, il ne s’en sépare pas. Il en a besoin pour daigner commencer réellement sa journée. Sans ça, il sera encore plus insupportable qu’il ne l’est déjà. Inutile de préciser que tous les employés sur le plateau de tournage font en sorte qu’il y est du café pour Mr. James. Hors, la journée sera très, très longue. ☾ C’est un grand sportif. D’une part parce qu’il apprécie et qu’il est conscient du bien fait que cela procure à son corps mais surtout pour la gente féminine. ☾ Généralement, quand il se retrouve en couverture des magazines people, ce n’est pas pour une bonne raison. La raison étant souvent une bagarre dans un bar ou autre. Caleb est extrêmement téméraire et réagi sur le coup de ses sentiments, il ne prend que très peu la peine de réfléchir. ☾ Avec une aussi belle gueule, on penserait qu’il serait stupide mais ce n’est pas le cas. Il ne le dit pas pour garder une peu de crédibilité mais il aime regarder des émissions de culture générale, des documentaires, lire des bouquins sur des sujets divers et variés. Il a une excellente mémoire, en plus de cela. ☾ C'est un adorateur de la musique. Tout type de musique. S'il est, dans la vie, quelqu'un de compliqué, difficile à cerner, question musique, un rien lui convient. La majorité des photos de paparazzis hors événement sont des photos de lui se rendant à un concert quelconque. ☾ Il sort d'ailleurs énormément pour ne pas devoir rester chez lui. Il déteste être seul dans son grand appartement. Il préfère avoir de la compagnie. Caleb en a de la compagnie, le matin, mais après, le reste de la journée, il se retrouve sans personne et il en a horreur. De ce fait, il essaye toujours de trouver quelque chose à faire avec des personnes, parfois des personnes qu'il connaît à peine juste pour ne pas être livrer à lui-même. ☾ Bien qu'énervant à souhait, Caleb est un plaisantin. Il aime s'amuser de ses collègues acteurs ou même de ses proches. Il aime bien des blagues - plus ou moins douteuses pour leur en faire baver. Cependant, cela fait partie de ses traits de caractère qui font de lui quelqu'un d'attachant, malgré tout.

Trileb ☾ let's talk a little Empty
MessageSujet: Trileb ☾ let's talk a little Trileb ☾ let's talk a little EmptyLun 12 Aoû - 20:03


( LET'S TALK A LITTLE )
w/ @Trina Taylor



Le cadre est paradisiaque. Aucun nuage, un ciel magnifique, un soleil encore un peu timide mais bel et bien présent. Tout semble à prouver que cette journée va être parfaite et que ce tournage va se passer dans les meilleurs des conditions, en tout cas, la météo le laisse penser. C'est l'une des choses que Caleb aime dans ce métier, ce genre de cadre dans lequel il se retrouve à jouer. Il était tôt, peut-être même trop tôt quand on sait à quel point la soirée de Caleb a été mouvementée. Il arrive sur le tournage, parfaitement à l'heure, ponctuel, il a le mérite de l'être malgré tout. Après avoir passé un bon quart d'heure au maquillage, l'acteur est assis sur le sable, regardant les vagues, ses lunettes de soleil sur le nez. Il n'avait pas l'air comme ça mais il aimait rester des heures et des heures à admirer la moindre petite chose. C'est une personne attentionnée, à l’affût du moindre détail. Les équipes de tournage installaient tout le matériel. Pour que les choses aillent plus vite, il propose même son aide. Aimant terriblement ce qu'il faisait, il voulait tout simplement jouer le plus vite possible. Une fois que tout est en place, il ne reste plus qu'à attendre Trina. Trina qui se fait attendre. Sans aucun doute était-elle encore dans la case maquillage. Une véritable torture pour tous acteurs qui se respectent. On pourrait penser que c'est le moment où on se fait chouchouter mais ce n'est nullement le cas. Du moins, pas pour Caleb qui n'hésite pas à qualifier ce moment comme étant le pire qu'il puisse avoir. Le pire c'est quand il doit attendre ses collègues qui se subissent cette torture. Inutile de préciser que Caleb n'est pas du tout patient. En vérité, il peut l'être mais l’excitation de jouer est bien trop présente pour qu'il puisse apprécier le fait d'attendre après les autres. Le stagiaire du jour - parce qu'il est très rare que ces bleus restent plus d'une semaine, arrive avec une dizaine de cafés. La meilleure action que ce gamin puisse faire à ce jour. L'attente commençait à se faire trop importante pour Caleb qui regardait constamment sa montre, impatient. Il se dépêche de prendre son gobelet, un café noir, de quoi le rebooster de cette ennuie presque mortelle qu'il ressentait depuis pratiquement une heure, maintenant. Au loin, il voyait Trina arriver. Il prend son gobelet, et court presque à elle. Lui apporter son café était une tentative de gentillesse comme il l'a promis à son supérieur - et aussi comme il se doit pour avoir cette promotion, dira-t-on mais aussi parce qu'il se dit que plus vite elle l'aura, plus vite elle finira de le boire et plus vite ils pourront commencer à tourner. Tout un stratagème s'est déroulé dans son cerveau. C'est presque impressionnant qu'il est pensé aussi vite à une heure aussi matinale. Arrivé à son niveau, il lui fait un sourire. Un sourire qui, de base, se voudrait hypocrite mais qui avec le temps est devenu sincère. A force de faire semblant de ressentir de l'amitié à son égard, il a peut-être fini par réellement l'apprécier. Il faut dire, quand on apprend à la connaître, cette belle blonde, elle n'est pas cette jeune femme désagréable avec un caractère de cochon, non, du moins, Caleb ne la voyait pas comme ça. Il lui souriait même de bon cœur, ce qui était plutôt mal parti au début de ce tournage. « Un café latté pour la plus belle femme ici. » Il détourne son regard, prétextant être à la recherche d'une autre demoiselle. « Bon, de toute évidence, elle n'est plus là. Je te l'offre, alors, Trina. » Bien sûr, il n'en perd pas la personne qu'il est, un emmerdeur, un poils moqueur. C'est sous cette note ironique qu'il lui tend son café. Puis, même s'il ne le reconnaîtrait pas de vive-voix, de toutes les femmes présentes sur cette plage, Trina était la plus belle et de loin. « Alors, prête pour cette scène ? Je suis prêt depuis cinq mille ans. » Une façon de dire qu'il était impatient et que l'attente avait été longue, quelque peu exagéré mais l'exagération fait parti intégrante de Caleb. « On a un problème avec l'une des caméras. Faudra encore un peu attendre, les jeunes. » En entendant l'information balancée de but-en-blanc par le producteur, Caleb souffle puis prend une énième gorgée de son café. « C'est ainsi qu'on rajoute cinq mille autres années. » Il tourne le regard vers la mer puis le repose sur sa collègue. « On marche un peu ? Sinon, je vais mourir sur cette plage et je suis trop jeune et séduisant pour mourir d'ennui. » Aussi étonnant soit-il, il lui demandait de passer du temps avec elle. Encore plus étonnant, il aimait passer du temps avec elle. A l'heure actuelle, lui ne savait pas vraiment s'il réussissait à rattraper la chose, à rattraper tous ces sales moments qu'il lui a fait vivre avec son caractère des plus cauchemardesques et son attitude des plus enfantines, immatures mais il aimait croire qu'il se rattrapait petit-à-petit. Il se devait, de se rattraper, en premier temps pour qu'elle reste dans cette trilogie et surtout qu'il ait cette augmentation secrète. C'est dans ces buts qu'ils se mettent à marcher le long de l'eau. Une telle entente, du moins, de loin semble presque miraculeuse. « Tu as lu le People! de la semaine ? Il semblerait qu'on soit ensemble. Une source proche dit qu'on est très heureux ensemble. Je sais pas qui s'est cette source proche mais elle est tellement proche qu'elle en sait plus que nous. Dingue, non ? » Caleb adorait se moquer de ce genre de rumeurs, de ces magazines people complètement stupides, infondés, prêts à tout pour l'argent, quitte à dire des âneries. Il adorait aussi démonter totalement les rumeurs.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Trina Taylor
( home is where the heart is )

Trileb ☾ let's talk a little Tumblr_inline_o2ujfndQl21rifr4k_500
( Ne revivez le passé que s’il vous sert à construire le futur. )Trileb ☾ let's talk a little DHHFYYX
Au fur et à mesure que grandissent les filles, elles se font enseigner un tas de choses. Si un garçon vous donne un coup de poing c’est qu’il vous aime, n’essayez jamais de vous coupez vous même votre propre frange, un jour vous rencontrerez un gars merveilleux et vous vivrez alors votre propre conte de fée.
Tous les films que nous voyons, toutes les histoires qu’on nous raconte nous implorent d’attendre que ça nous arrive. Le coup de théâtre du 3e acte…la déclaration d’amour inattendu… l’exception qui confirme la règle. Mais nous sommes parfois si pressées de vivre notre conte de fée que nous n’apprenons pas à interpréter les signes. Comment faire la différence entre ceux qui sont intéressés par nous et ceux qui ne le sont pas ? Ceux qui resteront avec nous et ceux qui ne resteront pas ? Il se peut que parfois le gars merveilleux ne fasse pas partie du conte de fée, il se peut que ce soit… vous… toute seule… qui vous reconstruisiez et vous repartirez à zéro, vous vous rendrez ainsi disponible pour un meilleur avenir. Peut-être que le conte de fée c’est tout simplement… tourner la page… Ou peut-être que le conte de fée c’est le fait que en dépit de tous les appels retournés, les cœurs brisés… en dépit de toutes les gaffes et les signes mal interprétés… en dépit de tous les chagrins et les humiliations… vous n’ayez jamais, jamais perdu espoir.
›› Los Angeles since : 15/08/2016
›› Pseudo : Heartkiller - Charlène
›› It's crazy, I look like : Blake Lively
›› Credit made by : bigbadwolf + tumblr +
›› I have a doppelgänger with : Makeyla Pine (Emma Stone) + Andy Rosenbach (Alexandra Daddario) + Romy James (Emmy Rossum) + Harper Solano (kaya scodelario) + Tessa Carmichael (margot robbie) + Hannah Walsh (Keira Knightley) + Brie Larson (Dinah Brown) + Imbar Lavi (emily santiago)
›› Availability : 3/3, si besoin, je suis toujours là, un petit mp et on y va !!!
›› Love letters written : 304
›› Damn ! I'm old, I'm : Trente et un an et quelques mois, bon d'accord presque trente-deux. Mais déjà c'est pas très gentil de demander son âge à une femme et en plus ça ne veut plus rien dire aujourd'hui...
›› Sexual orientation : Hétérosexuelle, je ne suis pas vraiment une femme à femmes. J'ai déjà tellement de mal avec les hommes, je n'arrive pas à les comprendre ou peut-être que c'est moi qui est trop compliquée ? Peu importe, on ne va pas se rajouter des complications en plus.
›› Occupation : Actrice, d'abord dans des séries plus ou moins connues, qui ont eu leurs petits succès et maintenant pour le cinéma où là on peut vraiment dire que la notoriété est réellement au rendez-vous.
›› for better or for worse ♡ : Malheureusement célibataire, l'amour a dû mal à arriver, le fait d'être connue n'aide surement pas ou peut-être le fait que je n'ouvre pas mon coeur aux hommes, que je reste bloquée sur le passé, que je n'ose pas briser cette carapace qui m'empêche d'avancer et de laisser un peu d'espoir entrer dans ma vie !!
Trileb ☾ let's talk a little Tumblr_pf99kvZsLV1txzbmgo1_500
I guess it's true i'm not good at a one night stand but i still need love 'cause i'm just a girl these nights never seem to go to plan i don't want you to leave me, will you hold my hand ? Oh won't you stay with me 'cause you're all I need this ain't love it's clear to see but darling stay with me. Why am I so emotional no it's not a good look, gain some self control deep down I know this never works but you could lay with me so it doesn't hurt.
›› We're having a baby : Nop, nop, nop. Je ne suis pas prête à avoir un enfant et avec qui ? De toute façon mon emploi du temps ne me le permet pas, je ne pourrais pas m'occuper d'un enfant, je n'arrive déjà pas à m'occuper de moi.
›› We are made of stars : Trileb ☾ let's talk a little Tenor
Mon boulot que je ne changerais pour rien au monde + les tartes de maman, il n'y a qu'elle qui arrive à me faire succomber; aux desserts + Travailler avec Christopher, même si ce n'est pas facile à chaque fois et qu'au début ce n'était pas franchement ça, j'aime bosser avec lui; je ne lui dirais jamais, mais il me rend meilleure dans mon jeu d'actrice+ les latte du starbuck ou du petit café en bas de chez moi, il n'y a que là que j’achète ma petite drogue à base de caféine + Les vieux films en noir et blanc, ceux que je dois être la seule au monde à regarder + l'amour sous toutes ces formes, même si ça n'est pas flagrant, j'aime l'amour, j'aime aimer + faire des photos, de tout et de rien, juste immortaliser le moment + être à New-York l'hiver, pour la neige qu'on a pas ici à Los Angeles. + Ce petit restaurant français pas loin de chez moi, il fait des repas incroyables. + ma cousine qui est sans aucun doute la personne à qui je fais le plus confiance. + courir sur le sable frais, le matin

Trileb ☾ let's talk a little Empty
MessageSujet: Re: Trileb ☾ let's talk a little Trileb ☾ let's talk a little EmptyLun 12 Aoû - 21:13




Je ne savais pas vraiment pourquoi, mais ça faisait déjà quelques nuits que mon sommeil était plus que perturbé, soit je dormais trois heures d'affilé pour finalement ne plus pouvoir me rendormir ou alors je me retrouvais à me réveiller toutes les heures, c'était assez agaçant, je devrais sans doute penser à prendre des médicaments pour aider un peu la facilité de mon sommeil, au moins pour éviter les cernes qui m'arrivaient jusqu'en bas des joues et pour facilité par la même occasion le boulot de ma pauvre maquilleuse qui devait me mettre une couche en plus chaque jour. Après une bonne douche, j'enfilais une combinaison short noire, attrapais les affaires et partais à pieds en direction du lieu de tournage, aujourd'hui nous allions tourner sur la plage, j'aimais ça, la plage, alors j'y allais tranquillement, profitant du temps magnifique cachée derrière mes lunettes de soleil, juste pour avoir un peu de tranquillité. En arrivant je voyais tout le monde s'activer à droite et à gauche, j'aimais voir l'effervescence qu'il pouvait y avoir sur un plateau de tournage. Caleb était un peu plus loin, il avait l'air de trépigner sur place et lorsqu'il arriva vers moi, deux cafés en main je ne pus m'empêcher de faire un pas en arrière, juste un fichu réflexe. J'écoutais ses paroles et ne pus m'empêcher de froncer les sourcils, je savais parfaitement que Caleb James ne pouvait pas être gentil, du moins pas profondément gentil, il y avait quelque chose derrière ce soudain intérêt pour ma personne, je ne savais pas encore ce que c'était mais, j'avais bien l'intention de le découvrir, parce qu'il n'avait pas pu changer comme ça du jour au lendemain. Je soupirais avant de lever les yeux au ciel. « Mais dis moi, tu as bouffé un clown au ptit dej' ? Merci quand même. » Soufflais-je en levant le gobelet dans sa direction. J'avais encore un peu de mal avec ce nouvel aspect de sa personnalité, du moins avec moi, parce que je l'avais déjà vu taquin et agréable avec les autres. Surtout si cet autre a une paire de seins. Mais je ne savais pas réellement pourquoi, le courant n'était jamais passé entre nous, de mon côté je m'étais vite braquée, surement dû à tout ce que j'avais entendu et lu à son sujet, quand à lui, il avait réellement le caractère dont tout le monde parlait. Il était autant charmant physiquement qu'il était diabolique. Je ne pus m'empêcher de rouler des yeux, Caleb James dans toute sa splendeur. « Tu n'es pas du tout dans l'exagération. » Soufflais-je d'un air blasé, malgré tout, il y avait bien une chose que je ne pouvais pas retirer au beau blond qui se trouvait face à moi, il aimait son boulot, genre vraiment et il était doué, Caleb était réellement un très bon acteur et ça personne ne pourrait dire le contraire. Je tournais mon regard vers le technicien qui venait de s'adresser à nous et je soufflais doucement, j'étais venue plus tôt pour rien de toute évidence, je secouais la tête et adressais tout de même un petit sourire au technicien, que pouvais-je répondre de toute façon, nous n'avions pas le choix, c'était comme si nous devions faire face à des intempéries, malheureusement pour nous, c'était des choses que nous ne pouvions pas gérer, il fallait juste faire avec. Je regardais à nouveau Caleb avant de hausser les épaules, marcher avec lui sur la plage ? De toute façon, je n'avais rien d'autre à faire alors pourquoi pas, ça aurait pourrait finalement me passer le temps et puis qu'allais-je faire sinon, me poser sur une chaise et passer le temps sur les réseaux sociaux ? Autant marcher un peu. J'enlevais mes chaussures que je gardais dans une main, tenant mon café de l'autre. Nous marchions tranquillement, seulement bercés par le bruit de l'eau, jusqu'au moment où Caleb eu envie de faire la conversation. Je secouais doucement la tête. « Non, je ne lis pas ce genre de torchon. » Au delà du fait que ces journaux aimaient se faire de l'argent sur le dos des célébrités au point de parfois leur faire du mal, je n'avais jamais aimé lire toute ces choses, même plus jeune, ne sachant jamais si c'était la réalité ou pas et en étant dans le milieu, j'avais vite compris à qui j'avais affaire. « De toute évidence cette "source" ne nous connaît absolument pas. » Si c'était le cas, jamais elle n'aurait osé dire ce genre de chose, nous commencions tout juste à pouvoir nous parler cordialement, alors de là à dire que nous étions heureux ensemble. « Il est fou de voir ce que les gens sont prêt à dire pour de l'argent. »

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://www.loveiscomplicated.com/t12033-caleb-i-m-the-villain-in-my-own-story http://www.loveiscomplicated.com/t12079-caleb-what-you-see-ain-t-always-what-it-seems
Caleb James
( nothing matters, only freedom )

Trileb ☾ let's talk a little Tumblr_pv4ukkybOa1qiq07qo2_500
( i believe in the sun, even when it rains )Trileb ☾ let's talk a little DHHFYYX
There's a reason I said I'd be happy alone. It wasn't 'cause I thought I'd be happy alone. It was because I thought if I loved someone and then it fell apart, I might not make it. It's easier to be alone, because what if you learn that you need love and you don't have it? What if you like it and lean on it? What if you shape your life around it and then it falls apart? Can you even survive that kind of pain? Losing love is like organ damage. It's like dying. The only difference is death ends. This? It could go on forever.
›› Los Angeles since : 10/08/2019
›› Pseudo : Bobby.
›› It's crazy, I look like : Chris Hemsworth.
›› Credit made by : tennessee (vava) + SIAL (signature) + tumblr (gifs).
›› Availability : ☾ avec trina Taylor » let's talk a little.
☾ avec Abigail Hughes » after this night.
›› Love letters written : 35
›› Damn ! I'm old, I'm : Attention, quarantaine en approche ! Plus que cinq petites années avant qu'il n'atteigne cet âge fatidique, destructeur, cet âge maudit et qu'il redoute tant. La peur de passer de l'autre côté de la balance. Alors, pour le moment, il profite du mieux que de ses trente-cinq ans. On pourrait presque considérer que Caleb fait une crise de la quarantaine prématurée. Il a peur de vieillir, le bel étalon. Né le dix-sept février mille-neuf-cente-quatre-vingt-trois, il répond sous le signe du poisson. On ne croirait pas en le voyant mais il est défendeur de l'astrologie. Impossible de commencer une matinée digne de ce nom sans avoir lu son horoscope.
›› Sexual orientation : Un Don Juan du XXIème siècle, un tombeur de ces dames, il ne jure que par les courbes féminines, leur corps que beaucoup dénigrent - à ses yeux, à tort. Il est hétérosexuel. Jamais il ne s'est posé la question, ça a toujours semblé être une évidence à ses yeux. Les femmes, il les aime. Il les aime pour une nuit ou deux, pas pour plus.
›› Occupation : Chanceux et talentueux, Caleb fait partie de ses rares personnes ayant la chance de pouvoir vivre de sa passion, il est acteur. Déjà gamin, il avait cette fascination pour les arts du spectacle. Présent à tous les cours de théâtre, il a pu s'exercer et exceller dans ce domaine qu'il aimait tant et en faire son métier. Être acteur et réussir dans le monde impitoyable qu'est celui d'Hollywood. La compétition, les refus, ça ne lui fait plus peur et surtout, ça ne l'arrête plus. Maintenant, il a fait ses preuves dans cet univers, il est considéré comme l'un des meilleurs acteurs du moment et ce statut le précède et c'est ainsi qu'il vit une vie des plus stables, ayant des revenus qui dépassent ses pensées. Il est l'un des acteurs les mieux payés de sa génération. Un titre assez flatteur et représentatif de tout le travail qu'il fournit car le James a tout un catalogue de défaut mais celui d'être professionnel et passionné par son métier n'en fait pas partie... au moins.
›› for better or for worse ♡ : Pas de relation sérieuse à l'horizon. Ô que non ! Caleb a suffisamment donné avec la gente féminine dans une relation digne de ce nom. Pendant deux ans, il a été en couple avec une femme qu'il pensait merveilleuse, qu'il pensait - naïvement être la bonne. Il s'est trompé et le jour où il allait poser un genou à terre, c'est le même soir qu'elle a préféré tout arrêté et partir loin de lui, ne manquant pas de souligner ses pires traits. A partir de ce moment, Caleb a sorti les griffes avec les femmes. Hors de question que quelque chose de sérieux se construise dorénavant. Il n'est pas encore prêt pour un autre potentiel échec. Il est devenu bien trop égoïste pour une relation amoureuse. Au fond, ça ne le déplaît pas. Comme disent une grande majorité des femmes qu'il a pu côtoyer, ce n'est qu'un connard, un coureur de jupons, un sale con sans la once de sentiments.
›› We're having a baby : Le pauvre n'est pas prêt à en couple, à a se marier, à avoir de la stabilité dans sa vie alors un enfant ? Certainement pas. Un enfant, c'est beaucoup trop de responsabilités, des responsabilités qu'il n'est pas encore prêt à assumer et qu'il ne sera jamais prêt à assumer. Il peine déjà à s'occuper de lui-même alors d'un petit être. Sans oublier qu'il n'est pas une bonne personne, en tout cas, il ne le laisse pas montrer. Quelle femme saine d'esprit tenterait d'avoir un enfant avec un tel homme ? Il ferait un très mauvais père, il en est certain. Il est persuadé d'être aussi attentionné, compréhensif que son père. Après tout, tel père, tel fils, non ?
›› We are made of stars :
Trileb ☾ let's talk a little Tumblr_inline_pr3ge5T9mC1vjg4rh_250
Trileb ☾ let's talk a little DHHFYYX

☾ Le café, il ne s’en sépare pas. Il en a besoin pour daigner commencer réellement sa journée. Sans ça, il sera encore plus insupportable qu’il ne l’est déjà. Inutile de préciser que tous les employés sur le plateau de tournage font en sorte qu’il y est du café pour Mr. James. Hors, la journée sera très, très longue. ☾ C’est un grand sportif. D’une part parce qu’il apprécie et qu’il est conscient du bien fait que cela procure à son corps mais surtout pour la gente féminine. ☾ Généralement, quand il se retrouve en couverture des magazines people, ce n’est pas pour une bonne raison. La raison étant souvent une bagarre dans un bar ou autre. Caleb est extrêmement téméraire et réagi sur le coup de ses sentiments, il ne prend que très peu la peine de réfléchir. ☾ Avec une aussi belle gueule, on penserait qu’il serait stupide mais ce n’est pas le cas. Il ne le dit pas pour garder une peu de crédibilité mais il aime regarder des émissions de culture générale, des documentaires, lire des bouquins sur des sujets divers et variés. Il a une excellente mémoire, en plus de cela. ☾ C'est un adorateur de la musique. Tout type de musique. S'il est, dans la vie, quelqu'un de compliqué, difficile à cerner, question musique, un rien lui convient. La majorité des photos de paparazzis hors événement sont des photos de lui se rendant à un concert quelconque. ☾ Il sort d'ailleurs énormément pour ne pas devoir rester chez lui. Il déteste être seul dans son grand appartement. Il préfère avoir de la compagnie. Caleb en a de la compagnie, le matin, mais après, le reste de la journée, il se retrouve sans personne et il en a horreur. De ce fait, il essaye toujours de trouver quelque chose à faire avec des personnes, parfois des personnes qu'il connaît à peine juste pour ne pas être livrer à lui-même. ☾ Bien qu'énervant à souhait, Caleb est un plaisantin. Il aime s'amuser de ses collègues acteurs ou même de ses proches. Il aime bien des blagues - plus ou moins douteuses pour leur en faire baver. Cependant, cela fait partie de ses traits de caractère qui font de lui quelqu'un d'attachant, malgré tout.

Trileb ☾ let's talk a little Empty
MessageSujet: Re: Trileb ☾ let's talk a little Trileb ☾ let's talk a little EmptyLun 12 Aoû - 22:35


( LET'S TALK A LITTLE )
w/ @Trina Taylor



Comme il l'avait deviné, le premier pas qu'il faisait vers elle était accueilli à reculons. Pouvait-il vraiment lui en vouloir ? Pas tellement. La pauvre, pendant des mois, avec Caleb, elle en a bavé. Il n'a pas été un ange. Bien sûr, femme de caractère, pas le genre à se faire marcher sur les pieds, elle s'est défendue mais cela a dû, quand même, la toucher. Blesser les autres, c'est un aspect que Caleb omet de temps à autre. Toute son enfance, ses parents lui ont dit des choses affreuses, à force, une protection s'est créée mais il est égoïste et oublie que ce n'est pas le cas de tous. Il ne peut pas en vouloir à Trina de réagir de la sorte. Lui-même est de nature méfiante, il aurait probablement agi de la même façon, si ce n'est plus froidement, en plus d'une remarque vexante. De ce fait, en voyant la méfiance de la jolie blonde, il accepte ce recule, cette distance qu'elle met automatiquement, ses barrières qu'elle s'impose. Après tout, elle avait raison d'agir de la sorte. Caleb fait tout cela de façon intéressée, il n'est pas honnête dans cette soudaine envie de bonne action. Elle doit s'en rendre compte, elle n'est pas stupide - même si il aimait prétendre le contraire, à cause de sa couleur de cheveux. Oui, c'est puérile mais qui a dit qu'il ne l'était pas ? S'il y avait un prix du manque de maturité, Caleb le gagnerait et cela haut la main. En vérité, cette situation l'amusait assez. C'était une façon de montrer ses talents d'acteur en dehors de ses fameuses caméras. Un jeu assez cruel, au final, il le réalisait au fur et à mesure que les jours passaient mais la morale n'avait pas sa place dans le monde du showbusiness, il l'avait appris avec le temps et de ce fait, une morale, c'est à peine s'il en avait une. Encore une fois, Trina en subissait les conséquences de plein fouet. Cependant, qu'il se montre aussi sympathique envers elle, qu'il cesse de la traiter comme une moins que rien, qu'il cherche à faire sa connaissance, à s'intéresser à elle, à lui parler, rendrait le tournage de cette trilogie moins long, c'est un fait. Il le remarquait, d'ailleurs. Ces quelques semaines pendant lesquelles il s'est montré moins cruel envers gratuitement sont passées à une vitesse grand V, il se le devait de le reconnaître. Il ne l'avait jamais remarqué auparavant parce qu'il a toujours été désagréable envers ses collègues mais tout était plus rapide, plus simple, aussi. Il suffit simplement d'être gentil. Une torture psychologique pour lui. Inutile de le cacher. « J'évite de les lire aussi mais mon agent m'a tenu au courant, ce matin. Il va le démentir dans quelques heures. » Sa réflexion était du Trina tout craché, piquant mais avec une once de vérité à ne pas dénigrer. Quand on sait la profondeur de leur relation, les imaginer ensemble tous les deux... Non, c'est impossible à imaginer, c'est tout bonnement inimaginable. Ils ne sont pas si opposés que cela mais cela reste impossible, malgré tout. « Il y a des gens désespérés partout, tu sais. Je peux comprendre que l'on puisse penser ça, après tout. On est les meilleurs amis du monde, c'est logique. » Ironisait-il. Non, il ne l'était pas du tout mais dire une telle chose à haute voix avait eu le mérite de lui faire lâcher un petit rire. « Disons que tu caches très bien que tu me détestes. C'est là que je constate que tu es une excellente actrice. » Conclut-il en buvant un peu de son café. Il fallait l'admettre qu'elle savait parfaitement cacher toute l'inimitié qu'elle ressentait pour lui lors des interviews. Elle le savait tellement bien que les gens pouvaient se permettre de prétendre de les savoir en couple. « N'empêche, je ne veux pas dire mais depuis qu'il n'y a plus de Brad Pitt et Angelina Jolie, toi et moi, on serait tellement le couple glamour d'Hollywood. Il faut bien le connaître, on a carrément la classe. » Il montrait du doigt les tenues qu'il portait pour cette scène. Lui, avec sa chemise trois fois trop grande, ce pantacourt hideux, il n'avait pas fière allure et il le savait. Elle, au moins, avait le mérite d'être simplement joli dans sa tenue. Ce n'était pas offert à tous.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Trina Taylor
( home is where the heart is )

Trileb ☾ let's talk a little Tumblr_inline_o2ujfndQl21rifr4k_500
( Ne revivez le passé que s’il vous sert à construire le futur. )Trileb ☾ let's talk a little DHHFYYX
Au fur et à mesure que grandissent les filles, elles se font enseigner un tas de choses. Si un garçon vous donne un coup de poing c’est qu’il vous aime, n’essayez jamais de vous coupez vous même votre propre frange, un jour vous rencontrerez un gars merveilleux et vous vivrez alors votre propre conte de fée.
Tous les films que nous voyons, toutes les histoires qu’on nous raconte nous implorent d’attendre que ça nous arrive. Le coup de théâtre du 3e acte…la déclaration d’amour inattendu… l’exception qui confirme la règle. Mais nous sommes parfois si pressées de vivre notre conte de fée que nous n’apprenons pas à interpréter les signes. Comment faire la différence entre ceux qui sont intéressés par nous et ceux qui ne le sont pas ? Ceux qui resteront avec nous et ceux qui ne resteront pas ? Il se peut que parfois le gars merveilleux ne fasse pas partie du conte de fée, il se peut que ce soit… vous… toute seule… qui vous reconstruisiez et vous repartirez à zéro, vous vous rendrez ainsi disponible pour un meilleur avenir. Peut-être que le conte de fée c’est tout simplement… tourner la page… Ou peut-être que le conte de fée c’est le fait que en dépit de tous les appels retournés, les cœurs brisés… en dépit de toutes les gaffes et les signes mal interprétés… en dépit de tous les chagrins et les humiliations… vous n’ayez jamais, jamais perdu espoir.
›› Los Angeles since : 15/08/2016
›› Pseudo : Heartkiller - Charlène
›› It's crazy, I look like : Blake Lively
›› Credit made by : bigbadwolf + tumblr +
›› I have a doppelgänger with : Makeyla Pine (Emma Stone) + Andy Rosenbach (Alexandra Daddario) + Romy James (Emmy Rossum) + Harper Solano (kaya scodelario) + Tessa Carmichael (margot robbie) + Hannah Walsh (Keira Knightley) + Brie Larson (Dinah Brown) + Imbar Lavi (emily santiago)
›› Availability : 3/3, si besoin, je suis toujours là, un petit mp et on y va !!!
›› Love letters written : 304
›› Damn ! I'm old, I'm : Trente et un an et quelques mois, bon d'accord presque trente-deux. Mais déjà c'est pas très gentil de demander son âge à une femme et en plus ça ne veut plus rien dire aujourd'hui...
›› Sexual orientation : Hétérosexuelle, je ne suis pas vraiment une femme à femmes. J'ai déjà tellement de mal avec les hommes, je n'arrive pas à les comprendre ou peut-être que c'est moi qui est trop compliquée ? Peu importe, on ne va pas se rajouter des complications en plus.
›› Occupation : Actrice, d'abord dans des séries plus ou moins connues, qui ont eu leurs petits succès et maintenant pour le cinéma où là on peut vraiment dire que la notoriété est réellement au rendez-vous.
›› for better or for worse ♡ : Malheureusement célibataire, l'amour a dû mal à arriver, le fait d'être connue n'aide surement pas ou peut-être le fait que je n'ouvre pas mon coeur aux hommes, que je reste bloquée sur le passé, que je n'ose pas briser cette carapace qui m'empêche d'avancer et de laisser un peu d'espoir entrer dans ma vie !!
Trileb ☾ let's talk a little Tumblr_pf99kvZsLV1txzbmgo1_500
I guess it's true i'm not good at a one night stand but i still need love 'cause i'm just a girl these nights never seem to go to plan i don't want you to leave me, will you hold my hand ? Oh won't you stay with me 'cause you're all I need this ain't love it's clear to see but darling stay with me. Why am I so emotional no it's not a good look, gain some self control deep down I know this never works but you could lay with me so it doesn't hurt.
›› We're having a baby : Nop, nop, nop. Je ne suis pas prête à avoir un enfant et avec qui ? De toute façon mon emploi du temps ne me le permet pas, je ne pourrais pas m'occuper d'un enfant, je n'arrive déjà pas à m'occuper de moi.
›› We are made of stars : Trileb ☾ let's talk a little Tenor
Mon boulot que je ne changerais pour rien au monde + les tartes de maman, il n'y a qu'elle qui arrive à me faire succomber; aux desserts + Travailler avec Christopher, même si ce n'est pas facile à chaque fois et qu'au début ce n'était pas franchement ça, j'aime bosser avec lui; je ne lui dirais jamais, mais il me rend meilleure dans mon jeu d'actrice+ les latte du starbuck ou du petit café en bas de chez moi, il n'y a que là que j’achète ma petite drogue à base de caféine + Les vieux films en noir et blanc, ceux que je dois être la seule au monde à regarder + l'amour sous toutes ces formes, même si ça n'est pas flagrant, j'aime l'amour, j'aime aimer + faire des photos, de tout et de rien, juste immortaliser le moment + être à New-York l'hiver, pour la neige qu'on a pas ici à Los Angeles. + Ce petit restaurant français pas loin de chez moi, il fait des repas incroyables. + ma cousine qui est sans aucun doute la personne à qui je fais le plus confiance. + courir sur le sable frais, le matin

Trileb ☾ let's talk a little Empty
MessageSujet: Re: Trileb ☾ let's talk a little Trileb ☾ let's talk a little EmptyLun 12 Aoû - 23:21




Je devais tout de même avouer une chose, au delà du fait que je n'arrivais pas à faire confiance à Caleb, que j'avais toujours l'impression qu'il va redevenir l'être horrible qu'il était il y a encore quelques jours, au moins, les tensions sur le tournage s'étaient apaisés et aujourd'hui ça allait plutôt bien, nous arrivions à travailler sans nous prendre la tête toutes les deux secondes, ce qui était un soulagement pour tout le monde, pour l'équipe qui travaillait avec nous, pour le réalisateur, mais aussi pour moi. C'était devenue douloureux de venir travailler, et j'étais épuisé de rentrer chez moi complétement démoralisé, mais aujourd'hui tout ça était derrière nous, du moins pour l'instant, parce que même si ça allait mieux, même si j'avais l'impression que tout était calme, je ne pouvais m'empêcher de penser que ça n'allait pas durer, que ce n'était que pour un temps et que Caleb finirait par redevenir le Caleb James que je connaissais. Et si j'étais totalement honnête je dirais que cette option me faisait peur, mais je devais faire avec, je préférais me méfier, au moins s'il redevenait horrible du jour au lendemain, ça me ferait moins mal. Je laissais mes pieds se délecter de l'eau qui était tellement agréable, tout en continuant de marcher au côté de mon collègue, je ne savais pas trop quoi dire sur cette histoire de journal, clairement je savais à qui nous avions affaire, ce n'était que des rapaces qui cherchaient le buzz, rien de bien étonnant, rien de bien nouveau, ils en étaient presque pathétiques. « Je suppose donc que je n'ai aucun souci à me faire. » J'étais étonnée de savoir que Caleb avait à nouveau un agent, le dernier n'avait pas fait long feu, je ne comprenais d'ailleurs pas pourquoi ils se précipitaient tous pour venir travailler pour le beau blond lorsque l'on connaissait leur duré de travail à ses côtés. Mais de toute évidence, c'était l'appât du gain, je ne voyais pas autre chose. Une fois de plus je ne pus m'empêcher de lever les yeux au ciel, le sarcasme était la meilleure des réponses, celle que je préférais, alors entendre Caleb en user me fit légèrement sourire, il avait totalement raison, nous n'étions clairement pas les meilleurs amis du monde, nous n'étions même pas amis du tout, tout juste collègue et c'était déjà pas mal. Je tournais mon regard dans sa direction avant de boire un peu du liquide qui se trouvait dans mon gobelet. « Merci du compliment, au moins je fais bien mon boulot c'est déjà ça. » Si j'étais si bonne actrice en société, c'était simplement pour ne pas faire défaut au film, je ne voulais pas qu'il puisse subir le fait que ce n'était pas le grand amour avec Caleb, même si toute l'équipe qui travaillait avec nous le savait parfaitement, mais pour l'instant j'avais réussi à faire en sorte que ça ne sorte pas du plateau de tournage. Malgré moi, je ne pus empêcher un léger sourire étirer mes lèvres, j'étais sur la défensive avec Caleb, je ne savais jamais à quoi m'attendre, mais en même temps je restais moi, et je n'étais pas vraiment le genre de personne à être méchante gratuitement, même si cette personne était odieuse avec moi. « Il faut croire qu'un rien t'habille. » Soufflais-je doucement, étais-ce un compliment ? Sans doute, en même temps je devais avouer que Caleb était vraiment un bel homme, le genre d'homme qui faisait retourner n'importe quelle femme dans la rue, au delà de son charisme évident, il avait une carrure assez imposante et si on ne s'attardait pas sur son caractère plus que détestable, j'étais pratiquement sûre que n'importe quelle femme pouvait tomber amoureuse en un claquement de doigts. Je pourrais être ce genre de femme, le genre à me perdre dans son regard azur, le genre qui se damnerait pour son sourire, malheureusement, moi je le connaissais, je savais ce qu'il y avait derrière cette belle gueule et franchement, ça ne me donnait pas envie. « On devrait sans doute y retourner. » Je regardais derrière nous et constatais que nous nous étions bien éloignés durant cette petite balade. J'entendis des petits crépitements qui me firent tourner la tête en direction d'une voiture qui ne devrait sans doute pas être garée là et je laissais un soupire sortir d'entre mes lèvres. « Je crois que le torchon va avoir de quoi se mettre sous la dent. » Un paparazzi était en train de prendre notre petite escapade en photo, je voyais déjà les gros titres de demain, "Caleb James et Trina Taylor en promenade romantique", alors que n'importe qui pourrait voir qu'il n'y avait absolument rien de romantique dans notre balade.

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://www.loveiscomplicated.com/t12033-caleb-i-m-the-villain-in-my-own-story http://www.loveiscomplicated.com/t12079-caleb-what-you-see-ain-t-always-what-it-seems
Caleb James
( nothing matters, only freedom )

Trileb ☾ let's talk a little Tumblr_pv4ukkybOa1qiq07qo2_500
( i believe in the sun, even when it rains )Trileb ☾ let's talk a little DHHFYYX
There's a reason I said I'd be happy alone. It wasn't 'cause I thought I'd be happy alone. It was because I thought if I loved someone and then it fell apart, I might not make it. It's easier to be alone, because what if you learn that you need love and you don't have it? What if you like it and lean on it? What if you shape your life around it and then it falls apart? Can you even survive that kind of pain? Losing love is like organ damage. It's like dying. The only difference is death ends. This? It could go on forever.
›› Los Angeles since : 10/08/2019
›› Pseudo : Bobby.
›› It's crazy, I look like : Chris Hemsworth.
›› Credit made by : tennessee (vava) + SIAL (signature) + tumblr (gifs).
›› Availability : ☾ avec trina Taylor » let's talk a little.
☾ avec Abigail Hughes » after this night.
›› Love letters written : 35
›› Damn ! I'm old, I'm : Attention, quarantaine en approche ! Plus que cinq petites années avant qu'il n'atteigne cet âge fatidique, destructeur, cet âge maudit et qu'il redoute tant. La peur de passer de l'autre côté de la balance. Alors, pour le moment, il profite du mieux que de ses trente-cinq ans. On pourrait presque considérer que Caleb fait une crise de la quarantaine prématurée. Il a peur de vieillir, le bel étalon. Né le dix-sept février mille-neuf-cente-quatre-vingt-trois, il répond sous le signe du poisson. On ne croirait pas en le voyant mais il est défendeur de l'astrologie. Impossible de commencer une matinée digne de ce nom sans avoir lu son horoscope.
›› Sexual orientation : Un Don Juan du XXIème siècle, un tombeur de ces dames, il ne jure que par les courbes féminines, leur corps que beaucoup dénigrent - à ses yeux, à tort. Il est hétérosexuel. Jamais il ne s'est posé la question, ça a toujours semblé être une évidence à ses yeux. Les femmes, il les aime. Il les aime pour une nuit ou deux, pas pour plus.
›› Occupation : Chanceux et talentueux, Caleb fait partie de ses rares personnes ayant la chance de pouvoir vivre de sa passion, il est acteur. Déjà gamin, il avait cette fascination pour les arts du spectacle. Présent à tous les cours de théâtre, il a pu s'exercer et exceller dans ce domaine qu'il aimait tant et en faire son métier. Être acteur et réussir dans le monde impitoyable qu'est celui d'Hollywood. La compétition, les refus, ça ne lui fait plus peur et surtout, ça ne l'arrête plus. Maintenant, il a fait ses preuves dans cet univers, il est considéré comme l'un des meilleurs acteurs du moment et ce statut le précède et c'est ainsi qu'il vit une vie des plus stables, ayant des revenus qui dépassent ses pensées. Il est l'un des acteurs les mieux payés de sa génération. Un titre assez flatteur et représentatif de tout le travail qu'il fournit car le James a tout un catalogue de défaut mais celui d'être professionnel et passionné par son métier n'en fait pas partie... au moins.
›› for better or for worse ♡ : Pas de relation sérieuse à l'horizon. Ô que non ! Caleb a suffisamment donné avec la gente féminine dans une relation digne de ce nom. Pendant deux ans, il a été en couple avec une femme qu'il pensait merveilleuse, qu'il pensait - naïvement être la bonne. Il s'est trompé et le jour où il allait poser un genou à terre, c'est le même soir qu'elle a préféré tout arrêté et partir loin de lui, ne manquant pas de souligner ses pires traits. A partir de ce moment, Caleb a sorti les griffes avec les femmes. Hors de question que quelque chose de sérieux se construise dorénavant. Il n'est pas encore prêt pour un autre potentiel échec. Il est devenu bien trop égoïste pour une relation amoureuse. Au fond, ça ne le déplaît pas. Comme disent une grande majorité des femmes qu'il a pu côtoyer, ce n'est qu'un connard, un coureur de jupons, un sale con sans la once de sentiments.
›› We're having a baby : Le pauvre n'est pas prêt à en couple, à a se marier, à avoir de la stabilité dans sa vie alors un enfant ? Certainement pas. Un enfant, c'est beaucoup trop de responsabilités, des responsabilités qu'il n'est pas encore prêt à assumer et qu'il ne sera jamais prêt à assumer. Il peine déjà à s'occuper de lui-même alors d'un petit être. Sans oublier qu'il n'est pas une bonne personne, en tout cas, il ne le laisse pas montrer. Quelle femme saine d'esprit tenterait d'avoir un enfant avec un tel homme ? Il ferait un très mauvais père, il en est certain. Il est persuadé d'être aussi attentionné, compréhensif que son père. Après tout, tel père, tel fils, non ?
›› We are made of stars :
Trileb ☾ let's talk a little Tumblr_inline_pr3ge5T9mC1vjg4rh_250
Trileb ☾ let's talk a little DHHFYYX

☾ Le café, il ne s’en sépare pas. Il en a besoin pour daigner commencer réellement sa journée. Sans ça, il sera encore plus insupportable qu’il ne l’est déjà. Inutile de préciser que tous les employés sur le plateau de tournage font en sorte qu’il y est du café pour Mr. James. Hors, la journée sera très, très longue. ☾ C’est un grand sportif. D’une part parce qu’il apprécie et qu’il est conscient du bien fait que cela procure à son corps mais surtout pour la gente féminine. ☾ Généralement, quand il se retrouve en couverture des magazines people, ce n’est pas pour une bonne raison. La raison étant souvent une bagarre dans un bar ou autre. Caleb est extrêmement téméraire et réagi sur le coup de ses sentiments, il ne prend que très peu la peine de réfléchir. ☾ Avec une aussi belle gueule, on penserait qu’il serait stupide mais ce n’est pas le cas. Il ne le dit pas pour garder une peu de crédibilité mais il aime regarder des émissions de culture générale, des documentaires, lire des bouquins sur des sujets divers et variés. Il a une excellente mémoire, en plus de cela. ☾ C'est un adorateur de la musique. Tout type de musique. S'il est, dans la vie, quelqu'un de compliqué, difficile à cerner, question musique, un rien lui convient. La majorité des photos de paparazzis hors événement sont des photos de lui se rendant à un concert quelconque. ☾ Il sort d'ailleurs énormément pour ne pas devoir rester chez lui. Il déteste être seul dans son grand appartement. Il préfère avoir de la compagnie. Caleb en a de la compagnie, le matin, mais après, le reste de la journée, il se retrouve sans personne et il en a horreur. De ce fait, il essaye toujours de trouver quelque chose à faire avec des personnes, parfois des personnes qu'il connaît à peine juste pour ne pas être livrer à lui-même. ☾ Bien qu'énervant à souhait, Caleb est un plaisantin. Il aime s'amuser de ses collègues acteurs ou même de ses proches. Il aime bien des blagues - plus ou moins douteuses pour leur en faire baver. Cependant, cela fait partie de ses traits de caractère qui font de lui quelqu'un d'attachant, malgré tout.

Trileb ☾ let's talk a little Empty
MessageSujet: Re: Trileb ☾ let's talk a little Trileb ☾ let's talk a little EmptyMer 14 Aoû - 0:38


( LET'S TALK A LITTLE )
w/ @Trina Taylor



Étonnement, quand ils ne passaient pas leur temps à se disputer, à se chercher, à s'envoyer des pics, qu'ils se parlaient calmement, avec respect, le feeling passait plutôt bien. Au final, et ça le tuait de le constater, malgré qu'elle soit distante à cause de sa méfiance, elle n'était pas le monstre que Caleb pensait qu'elle était. Trina était sympathique, drôle et intelligente. Lui qui n'avait cherché qu'à la détester, plus il se retrouvait à lui trouver des qualités. Presque un cauchemar pour Caleb qui, pour des raisons des plus gamines, voulait continuer de la haïr, de la mépriser, en silence mais la mépriser quand même. Plus les jours avançaient, plus il avait du mal. Eh, oui, malgré tout ce que l'on pense et ce que l'on dit sur lui, il est humain. Il n'est pas cette personne sans cœur, sans sentiment, empathique qu'il aime faire croire qu'il est. Au fond, ce n'était pas une si mauvaise personne que ça mais il n'aimait pas le fait qu'on puisse l'aimer, s'attacher à lui. Spécialement cela venant d'une demoiselle. La gente féminine, après sa rupture avec cette charmante costumière, c'est tout bonnement zéro attachement. Tout est purement physique et rien d'autre.  C'est la raison pour laquelle toutes ces rumeurs sur lui qui serait en couple avec une grande partie des célébrités hollywoodiennes du moment le faisait doucement rire. Ainsi que n'importe quelle personne le connaissant, à vrai dire. Caleb en couple, ça tient presque du mirage, de l'impossible, d'un vulgaire fantasme. Pour lui, ça relève du cauchemar apocalyptique. « Non, aucun. Celui-là est mieux que l'autre incompétent que j'avais avant. » Ce n'est pas très étonnant de savoir que Caleb est aussi instable avec ses agents qu'avec ses partenaires. Personne n'est jamais assez bien pour lui. Il faut dire, il est tellement attaché à son travail qu'il ne veut pas d'une personne n'étant pas à 100% dans son boulot. Ça lui tenait extrêmement à cœur que la personne décidant presque autant que lui de sa carrière soit aussi passionné que lui. A quoi bon avoir un agent, sinon ? Même si, au fur et à mesure, Caleb finit par penser qu'il se débrouillerait mieux avec lui-même et seulement lui. C'est un peu égoïste et prétentieux de sa part mais tels sont les mots qui décrivent le mieux le trentenaire, malheureusement. « Serait-ce un compliment de la part de mademoiselle Trina Taylor ? Mon Dieu ! Que quelqu'un note la date et l'heure ! Un jour à marquer d'une pierre blanche ! » Il ne put s'empêcher de rire, véritable rire. Certes sa réaction était disproportionnée mais d'un côté, avoir un compliment d'une telle femme était compliqué mais sachant leur relation, c'était presque impossible. Bien sûr, il faudrait être d'une extrême mauvaise foi pour ne pas reconnaître le physique avantage de Caleb mais s'il y a bien une personne envers laquelle il n'espérait pas entendre un tel dire c'était bel et bien Trina. Il pensait qu'il n'y avait des propos injurieux qui sortaient de sa bouche quand elle s'adressait à lui. « Je serais tenté de dire que tu dis ça pour me faire plaisir mais tu me détestes alors ça ne peut pas être ça. Tu le penses donc réellement... » Conclut-il d'un air faussement septique. « Je te dirais bien la même chose mais la tenue qu'on t'a choisie est très jolie. Ou peut-être qu'elle est moche mais tu la rends jolie. A voir. » A ses dires, instinctivement, Caleb se retourne. Oui, c'est vrai, ils s'étaient éloignés de l'endroit de tournage. Sans s'insulter, sans se montrer monstrueux l'un envers l'autre, ils s'étaient éloignés non pas pour mieux se disputer mais pour tuer l'ennui ensemble. Qu'est-ce que cette prime - et l'ennui ne le faisaient pas faire ? Le pire était probablement qu'il appréciait sa présence. « Dis que je te fais chier. Ça sera plus rapide. » Evidemment, il disait ça sous le ton de l'ironie. Ou peut-être pas. Il ne s'en rendait pas compte mais peut-être était-il d'une mauvaise compagnie ? Il n'en sait pas grand-chose. C'est sans doute la première fois qu'il a une aussi longue conversation avec une femme sans chercher à la séduire, lui faire les beaux yeux. Il parlait simplement et ça, mise à part avec sa sœur, il n'en avait pas l'habitude. En voyant les paparazzis, Caleb souffle. Eh, merde... Exactement ce dont ils n'avaient pas besoin. Maintenant, même si les rumeurs venaient à être démenties par son agent, tous leurs fans allaient se faire des idées. « Fais chier... Une chance que ça ne soit pas la scène du baiser. Ces blaireaux pourraient le faire passer pour un vrai baiser malgré les caméras, les lumières et l'équipe de tournage. » Il boit une gorgée de son café avant d'hausser les épaules avant de tourner les talons pour aller dans le sens inverse. « Voyons le bon côté des choses, on sait qu'on est pas ensemble. C'est le principal. On a toute une press-tour pour démentir ça. » Il passe sa main dans les cheveux. Il tentait de se montrer rassurant envers la jolie blonde. Il paraît que les gens apprécient quand on se montre rassurant ? Caleb n'en avait aucune idée mais il tentait quand même. Après tout, au point où est leur relation, il ne peut pas tomber plus bas. Enfin, si, avec cette histoire de prime, il pourrait mais inutile de penser à ça. « La question est : est-ce que tu vas survivre à une press-tour avec moi ? Ne sera-t-elle pas interminable ? » Même s'il se devait d'être plus gentil envers elle, il ne pouvait s'empêcher d'être taquin. C'était dans sa nature. C'est ainsi qu'il montrait son amitié avec ceux qui voulaient bien être son ami. Ils étaient peu mais bon, ce n'est qu'un détail.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Trina Taylor
( home is where the heart is )

Trileb ☾ let's talk a little Tumblr_inline_o2ujfndQl21rifr4k_500
( Ne revivez le passé que s’il vous sert à construire le futur. )Trileb ☾ let's talk a little DHHFYYX
Au fur et à mesure que grandissent les filles, elles se font enseigner un tas de choses. Si un garçon vous donne un coup de poing c’est qu’il vous aime, n’essayez jamais de vous coupez vous même votre propre frange, un jour vous rencontrerez un gars merveilleux et vous vivrez alors votre propre conte de fée.
Tous les films que nous voyons, toutes les histoires qu’on nous raconte nous implorent d’attendre que ça nous arrive. Le coup de théâtre du 3e acte…la déclaration d’amour inattendu… l’exception qui confirme la règle. Mais nous sommes parfois si pressées de vivre notre conte de fée que nous n’apprenons pas à interpréter les signes. Comment faire la différence entre ceux qui sont intéressés par nous et ceux qui ne le sont pas ? Ceux qui resteront avec nous et ceux qui ne resteront pas ? Il se peut que parfois le gars merveilleux ne fasse pas partie du conte de fée, il se peut que ce soit… vous… toute seule… qui vous reconstruisiez et vous repartirez à zéro, vous vous rendrez ainsi disponible pour un meilleur avenir. Peut-être que le conte de fée c’est tout simplement… tourner la page… Ou peut-être que le conte de fée c’est le fait que en dépit de tous les appels retournés, les cœurs brisés… en dépit de toutes les gaffes et les signes mal interprétés… en dépit de tous les chagrins et les humiliations… vous n’ayez jamais, jamais perdu espoir.
›› Los Angeles since : 15/08/2016
›› Pseudo : Heartkiller - Charlène
›› It's crazy, I look like : Blake Lively
›› Credit made by : bigbadwolf + tumblr +
›› I have a doppelgänger with : Makeyla Pine (Emma Stone) + Andy Rosenbach (Alexandra Daddario) + Romy James (Emmy Rossum) + Harper Solano (kaya scodelario) + Tessa Carmichael (margot robbie) + Hannah Walsh (Keira Knightley) + Brie Larson (Dinah Brown) + Imbar Lavi (emily santiago)
›› Availability : 3/3, si besoin, je suis toujours là, un petit mp et on y va !!!
›› Love letters written : 304
›› Damn ! I'm old, I'm : Trente et un an et quelques mois, bon d'accord presque trente-deux. Mais déjà c'est pas très gentil de demander son âge à une femme et en plus ça ne veut plus rien dire aujourd'hui...
›› Sexual orientation : Hétérosexuelle, je ne suis pas vraiment une femme à femmes. J'ai déjà tellement de mal avec les hommes, je n'arrive pas à les comprendre ou peut-être que c'est moi qui est trop compliquée ? Peu importe, on ne va pas se rajouter des complications en plus.
›› Occupation : Actrice, d'abord dans des séries plus ou moins connues, qui ont eu leurs petits succès et maintenant pour le cinéma où là on peut vraiment dire que la notoriété est réellement au rendez-vous.
›› for better or for worse ♡ : Malheureusement célibataire, l'amour a dû mal à arriver, le fait d'être connue n'aide surement pas ou peut-être le fait que je n'ouvre pas mon coeur aux hommes, que je reste bloquée sur le passé, que je n'ose pas briser cette carapace qui m'empêche d'avancer et de laisser un peu d'espoir entrer dans ma vie !!
Trileb ☾ let's talk a little Tumblr_pf99kvZsLV1txzbmgo1_500
I guess it's true i'm not good at a one night stand but i still need love 'cause i'm just a girl these nights never seem to go to plan i don't want you to leave me, will you hold my hand ? Oh won't you stay with me 'cause you're all I need this ain't love it's clear to see but darling stay with me. Why am I so emotional no it's not a good look, gain some self control deep down I know this never works but you could lay with me so it doesn't hurt.
›› We're having a baby : Nop, nop, nop. Je ne suis pas prête à avoir un enfant et avec qui ? De toute façon mon emploi du temps ne me le permet pas, je ne pourrais pas m'occuper d'un enfant, je n'arrive déjà pas à m'occuper de moi.
›› We are made of stars : Trileb ☾ let's talk a little Tenor
Mon boulot que je ne changerais pour rien au monde + les tartes de maman, il n'y a qu'elle qui arrive à me faire succomber; aux desserts + Travailler avec Christopher, même si ce n'est pas facile à chaque fois et qu'au début ce n'était pas franchement ça, j'aime bosser avec lui; je ne lui dirais jamais, mais il me rend meilleure dans mon jeu d'actrice+ les latte du starbuck ou du petit café en bas de chez moi, il n'y a que là que j’achète ma petite drogue à base de caféine + Les vieux films en noir et blanc, ceux que je dois être la seule au monde à regarder + l'amour sous toutes ces formes, même si ça n'est pas flagrant, j'aime l'amour, j'aime aimer + faire des photos, de tout et de rien, juste immortaliser le moment + être à New-York l'hiver, pour la neige qu'on a pas ici à Los Angeles. + Ce petit restaurant français pas loin de chez moi, il fait des repas incroyables. + ma cousine qui est sans aucun doute la personne à qui je fais le plus confiance. + courir sur le sable frais, le matin

Trileb ☾ let's talk a little Empty
MessageSujet: Re: Trileb ☾ let's talk a little Trileb ☾ let's talk a little EmptyMer 14 Aoû - 20:40


S'il fallait être honnête, je n'étais pas réellement surprise d'entendre Caleb parler d'une telle façon de son ancien agent, tout simplement parce que cet homme était instable en tout point, il était incapable de garder un agent, comme une femme, simplement parce qu'il était du genre à ne pas pouvoir pardonner la moindre petite erreur de la part de n'importe qui et je trouvais ça terrible parce que ça le rendait encore moins humain qu'il ne pouvait déjà l'être. Je secouais la tête d'un air dépité. Je ne comprenais pas vraiment ce genre de comportement, avoir d'avoir Abby comme agent, j'en avais eu un seul, un avec qui les choses s'étaient réellement mal passé et c'était pour cette raison que je n'avais pas pu continuer avec lui, mais je ne l'avais pas viré sur un coup de tête parce que mon café n'était pas à bonne température ou parce qu'il avait cinq minutes de retard. Même si je ne savais pas réellement pourquoi Caleb avait viré ses anciens agents, je savais juste qu'on en avait vu défilé plus qu'il ne le faudrait. « Je n'en doute pas, il doit être là depuis plus longtemps que tous les autres réunis, c'est qu'il ne doit pas si mal travailler que ça. » Soufflais-je sans le regarder, je préférais fixer l'eau qui venait doucement cogner contre mes pieds nus à chaque pas que je faisais. C'était agréable, j'avais toujours aimé la plage, la mer, c'était assez drôle, mais ça m'apaisait, je me sentais toujours mieux lorsque je venais ici et que je fixais l'horizon sans intention précise, juste attendre que le temps passe. Un léger rire s'échappa d'entre mes lèvres. Je ne pensais pas vraiment cela possible, mais je devais avouer que cette petite balade était vraiment agréable et Caleb savait même se montrer plutôt drôle, je tournais mon visage dans sa direction, un sourire toujours affiché sur mon visage avant de secouer la tête. C'était assez...plaisant de l'entendre rire, même si je ne devais pas me laisser avoir pas un rire et un beau sourire. « Oui, je ne sais pas ce qu'il m'a pris, je dois commencer à être malade, j'ai entendu dire que certaines personnes pouvait paraître gentille lorsqu'elles étaient malades. Hallucinant n'est-ce pas ? » Bien évidemment que Caleb était beau, il était le genre d'homme que les femmes regardaient dans la rue, il était le genre d'homme qui faisait rêver, je ne pouvais pas nier tout ça, mais son caractère le rendait hideux à mes yeux, je n'arrivais pas à m'arrêter au fait qu'il puisse avoir une belle gueule, ça ne faisait pas tout pour moi. L'entendre me dire que je le détestais me fit un petit pincement au coeur, c'était une chose de le savoir, mais de l'entendre de la bouche de l’intéressé en personne en était une autre. Je n'avais détesté qu'une seule personne avant lui et c'était mon ancien agent. En temps normal, je ne détestais pas les gens, je n'étais pas vraiment ce genre de personne, mais clairement, il fallait quand même avouer que Caleb n'avait rien fait pour que je l'apprécie. « Je suppose donc que je suis simplement objective. Tu es le roi des cons au pays des emmerdeurs Caleb, mais t'es un roi plutôt canon. » Évidemment que je le détestais, mais au delà de ça, j'arrivais tout de même à avouer qu'il était beau. Bon, ma phrase n'était pas très sympathique, mais je l'avais dit sur un ton plutôt neutre, pas d'agacement ou de haine dans la voix, juste une simple constatation. Je levais les yeux au ciel malgré moi, cet homme avait vraiment les mots pour te retourner la tête, je comprenais que les femmes tombent comme des pauvres petites choses à ses pieds. C'était un baratineur en puissance, malgré tout je soufflais un petit merci et me retournais pour repartir dans la direction opposée avant de sourire, non, il ne me faisait pas chier, j'espérais juste qu'on puisse reprendre le boulot. « Oh Caleb, je ne pensais pas que ma présence commençait à te devenir indispensable. » Je posais une main sur mon coeur, un air théâtral sur le visage. En temps normal nous avions beaucoup de mal à passer plus de trente secondes dans la même pièce, en dehors des moments de boulot, alors je ne comprenais pas vraiment pourquoi d'un coup il se sentait obligé de passer du temps avec moi. Je soufflais en repérant le paparazzi, je n'avais pas besoin de ça, pas maintenant. Je fermais les yeux quelques secondes avant de terminer le contenue de mon gobelet en carton. « Ils n'ont pas vraiment besoin qu'on s'embrasse pour se faire des films. » Jusque là ça n'était pas arrivé et pourtant nous faisons les gros titres alors à quoi bon chercher à démentir ? Ces vautours trouveront toujours de quoi nous emmerder. « Si j'ai pu survivre à deux jours enfermés dans un chalet avec mon oncle Alain qui croit que les extraterrestres nous bouffent le cerveau et qu'on vit sur une planète qu'ils ont enfermée dans un bocal, je pense que je pourrais survivre à quelques instants avec toi. » Mon oncle était barré, vraiment barré, il pense réellement avoir été enlevé par les aliens et avoir voyagé dans le temps, voilà quel genre de barré, il était, Caleb, n'en était pas encore à ce point là. Une vague plus violente que les autres s'échoua à mes pieds, me faisant perdre l'équilibre, j'en lâchais mes chaussures avant de m’effondrer sur le sable. Mes yeux étaient fermés et j'attendais toujours l'impact avec le sol, mais de toute évidence, j'avais atterri sur quelque chose de dur, mais qui n'avait rien d'un sable chaud, mais plutôt d'un torse musclé. J'ouvrais doucement les yeux et croisais le regard de Caleb, sans attendre une seconde je me relevais et attrapais mes affaires pour m'éloigner de lui. « Désolée. » J'enlevais négligemment le sable de mes vêtements, histoire de faire autre chose que de croiser son regard.



Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://www.loveiscomplicated.com/t12033-caleb-i-m-the-villain-in-my-own-story http://www.loveiscomplicated.com/t12079-caleb-what-you-see-ain-t-always-what-it-seems
Caleb James
( nothing matters, only freedom )

Trileb ☾ let's talk a little Tumblr_pv4ukkybOa1qiq07qo2_500
( i believe in the sun, even when it rains )Trileb ☾ let's talk a little DHHFYYX
There's a reason I said I'd be happy alone. It wasn't 'cause I thought I'd be happy alone. It was because I thought if I loved someone and then it fell apart, I might not make it. It's easier to be alone, because what if you learn that you need love and you don't have it? What if you like it and lean on it? What if you shape your life around it and then it falls apart? Can you even survive that kind of pain? Losing love is like organ damage. It's like dying. The only difference is death ends. This? It could go on forever.
›› Los Angeles since : 10/08/2019
›› Pseudo : Bobby.
›› It's crazy, I look like : Chris Hemsworth.
›› Credit made by : tennessee (vava) + SIAL (signature) + tumblr (gifs).
›› Availability : ☾ avec trina Taylor » let's talk a little.
☾ avec Abigail Hughes » after this night.
›› Love letters written : 35
›› Damn ! I'm old, I'm : Attention, quarantaine en approche ! Plus que cinq petites années avant qu'il n'atteigne cet âge fatidique, destructeur, cet âge maudit et qu'il redoute tant. La peur de passer de l'autre côté de la balance. Alors, pour le moment, il profite du mieux que de ses trente-cinq ans. On pourrait presque considérer que Caleb fait une crise de la quarantaine prématurée. Il a peur de vieillir, le bel étalon. Né le dix-sept février mille-neuf-cente-quatre-vingt-trois, il répond sous le signe du poisson. On ne croirait pas en le voyant mais il est défendeur de l'astrologie. Impossible de commencer une matinée digne de ce nom sans avoir lu son horoscope.
›› Sexual orientation : Un Don Juan du XXIème siècle, un tombeur de ces dames, il ne jure que par les courbes féminines, leur corps que beaucoup dénigrent - à ses yeux, à tort. Il est hétérosexuel. Jamais il ne s'est posé la question, ça a toujours semblé être une évidence à ses yeux. Les femmes, il les aime. Il les aime pour une nuit ou deux, pas pour plus.
›› Occupation : Chanceux et talentueux, Caleb fait partie de ses rares personnes ayant la chance de pouvoir vivre de sa passion, il est acteur. Déjà gamin, il avait cette fascination pour les arts du spectacle. Présent à tous les cours de théâtre, il a pu s'exercer et exceller dans ce domaine qu'il aimait tant et en faire son métier. Être acteur et réussir dans le monde impitoyable qu'est celui d'Hollywood. La compétition, les refus, ça ne lui fait plus peur et surtout, ça ne l'arrête plus. Maintenant, il a fait ses preuves dans cet univers, il est considéré comme l'un des meilleurs acteurs du moment et ce statut le précède et c'est ainsi qu'il vit une vie des plus stables, ayant des revenus qui dépassent ses pensées. Il est l'un des acteurs les mieux payés de sa génération. Un titre assez flatteur et représentatif de tout le travail qu'il fournit car le James a tout un catalogue de défaut mais celui d'être professionnel et passionné par son métier n'en fait pas partie... au moins.
›› for better or for worse ♡ : Pas de relation sérieuse à l'horizon. Ô que non ! Caleb a suffisamment donné avec la gente féminine dans une relation digne de ce nom. Pendant deux ans, il a été en couple avec une femme qu'il pensait merveilleuse, qu'il pensait - naïvement être la bonne. Il s'est trompé et le jour où il allait poser un genou à terre, c'est le même soir qu'elle a préféré tout arrêté et partir loin de lui, ne manquant pas de souligner ses pires traits. A partir de ce moment, Caleb a sorti les griffes avec les femmes. Hors de question que quelque chose de sérieux se construise dorénavant. Il n'est pas encore prêt pour un autre potentiel échec. Il est devenu bien trop égoïste pour une relation amoureuse. Au fond, ça ne le déplaît pas. Comme disent une grande majorité des femmes qu'il a pu côtoyer, ce n'est qu'un connard, un coureur de jupons, un sale con sans la once de sentiments.
›› We're having a baby : Le pauvre n'est pas prêt à en couple, à a se marier, à avoir de la stabilité dans sa vie alors un enfant ? Certainement pas. Un enfant, c'est beaucoup trop de responsabilités, des responsabilités qu'il n'est pas encore prêt à assumer et qu'il ne sera jamais prêt à assumer. Il peine déjà à s'occuper de lui-même alors d'un petit être. Sans oublier qu'il n'est pas une bonne personne, en tout cas, il ne le laisse pas montrer. Quelle femme saine d'esprit tenterait d'avoir un enfant avec un tel homme ? Il ferait un très mauvais père, il en est certain. Il est persuadé d'être aussi attentionné, compréhensif que son père. Après tout, tel père, tel fils, non ?
›› We are made of stars :
Trileb ☾ let's talk a little Tumblr_inline_pr3ge5T9mC1vjg4rh_250
Trileb ☾ let's talk a little DHHFYYX

☾ Le café, il ne s’en sépare pas. Il en a besoin pour daigner commencer réellement sa journée. Sans ça, il sera encore plus insupportable qu’il ne l’est déjà. Inutile de préciser que tous les employés sur le plateau de tournage font en sorte qu’il y est du café pour Mr. James. Hors, la journée sera très, très longue. ☾ C’est un grand sportif. D’une part parce qu’il apprécie et qu’il est conscient du bien fait que cela procure à son corps mais surtout pour la gente féminine. ☾ Généralement, quand il se retrouve en couverture des magazines people, ce n’est pas pour une bonne raison. La raison étant souvent une bagarre dans un bar ou autre. Caleb est extrêmement téméraire et réagi sur le coup de ses sentiments, il ne prend que très peu la peine de réfléchir. ☾ Avec une aussi belle gueule, on penserait qu’il serait stupide mais ce n’est pas le cas. Il ne le dit pas pour garder une peu de crédibilité mais il aime regarder des émissions de culture générale, des documentaires, lire des bouquins sur des sujets divers et variés. Il a une excellente mémoire, en plus de cela. ☾ C'est un adorateur de la musique. Tout type de musique. S'il est, dans la vie, quelqu'un de compliqué, difficile à cerner, question musique, un rien lui convient. La majorité des photos de paparazzis hors événement sont des photos de lui se rendant à un concert quelconque. ☾ Il sort d'ailleurs énormément pour ne pas devoir rester chez lui. Il déteste être seul dans son grand appartement. Il préfère avoir de la compagnie. Caleb en a de la compagnie, le matin, mais après, le reste de la journée, il se retrouve sans personne et il en a horreur. De ce fait, il essaye toujours de trouver quelque chose à faire avec des personnes, parfois des personnes qu'il connaît à peine juste pour ne pas être livrer à lui-même. ☾ Bien qu'énervant à souhait, Caleb est un plaisantin. Il aime s'amuser de ses collègues acteurs ou même de ses proches. Il aime bien des blagues - plus ou moins douteuses pour leur en faire baver. Cependant, cela fait partie de ses traits de caractère qui font de lui quelqu'un d'attachant, malgré tout.

Trileb ☾ let's talk a little Empty
MessageSujet: Re: Trileb ☾ let's talk a little Trileb ☾ let's talk a little EmptyHier à 1:37


( LET'S TALK A LITTLE )
w/ @Trina Taylor



Caleb savait parfaitement la réputation qu'il avait dans le milieu. C'était un acteur intransigeant, compliqué, sévère, perfectionniste. En bref, tout ce qu'un agent redoute d'une seule et même personne. Malheureusement, Caleb était tout cela en une seule et même personne. Sa carrière était la seule chose qu'il avait. La seule chose dans laquelle il n'avait pas encore tout foiré. Cette chose ne tenait qu'à un seul petit fil. Un fil fragile qui menaçait de se briser à un seul faux pas. Les agents sont là pour empêcher ou en tout cas, tenter de l'empêcher. Caleb, étant un acteur à la mauvaise réputation à cause de son caractère ne pouvait pas se permettre en plus un mauvais choix au niveau de sa carrière. D'ailleurs, de toute sa filmographie, n'importe qui pourra le reconnaître, ses faux-pas sont au début, lorsqu'il avait une vingtaine d'années et qu'il ne savait pas encore différencier un bon d'un mauvais scénario. Au fur et à mesure, et plus sa popularité était telle, plus tout devenait parfait. « Tu exagères. Un est quand même resté deux mois. C'est immense deux mois pour moi. » C'était véritablement le cas. Un vrai miracle que cet homme soit resté aussi longtemps avec le statut d'agent de Caleb James. Il avait au moins ce mérite-ci. Cela même si son agent actuel se débrouillait plutôt bien, il était réactif et peut-être aussi pointilleux que ne peut l'être Caleb. Carriériste l'un comme l'autre, ils s'entendaient même plutôt bien. Enfin quelqu'un qui n'en voulait pas au blond pour faire passer sa carrière avant le reste, avant une histoire amoureuse. Avant lui, tous l'avaient encouragés à entretenir une relation digne de ce nom avec une femme connue ou non, juste pour se donner une meilleure image, ce dont il s'est toujours moqué. Bonne image. Deux mots qui, ensemble, ne veulent rien dire aux yeux de Caleb. De toutes les façons, à l'heure actuelle, une bonne réputation est fichue pour lui. Heureusement, il y avait la fameuse partie de promotion du film et de ce fait, les acteurs l'entourant ne pouvaient pas tellement se permettre des critiques sur sa personne ou sur son travail - même si, en soit, il n'y a rien à dire sur son travail qui a le mérite, contrairement à son comportement, d'être irréprochable. « Hallucinant, c'est vrai. Mais attends, quand on y pense, je suis celui qui est le plus gentil, là ? Je t'ai apporté ton café, grâce à moi, tu as deux merveilleuses vues à savoir la mer et... Moi. Je te fais passer un agréable moment. Du moins, ton sourire le laisse penser. Merde. Je suis malade. » Bien sûr, les raisons d'un tel élan de bonté sont calculées et mesurées au millimètre près. Cependant, contrairement à ce qu'il pensait, il ne mettait pas en avant tous ses talents d'acteur pour se montrer aussi généreux, gentil et avenant envers celle qu'on qualifierait d'ennemie. Les tensions s'étaient apaisées. Il faut dire aussi que ça ne tenait qu'à lui. C'est lui qui a instauré un climat aussi toxique, dira-t-on. Trina s'est juste défendue. Son fort caractère y oblige. « Désolé de te l'apprendre comme ça mais tu es aussi une sacré emmerdeuse. Tu pourrais facilement être la reine. Une reine plutôt canon, aussi. » Répond-t-il avec un sourire amusé. Elle faisait partie des rares personnes qui avaient osées lui répondre. C'est sans doute à cause de ce répondant qu'il a fini par devenir particulièrement dur avec elle, à être méchant. Plus le temps passait, plus cela pour lui devenait un jeu qu'il trouvait amusant. Il faut dire qu'il manque un peu de maturité à certains moments. Les sentiments des gens, les blesser, il ne s'en rendait pas forcément compte. C'est la raison pour laquelle il est allé aussi loin avec Trina, il n'en avait tout simplement pas conscience. Il a l'habitude de se montrer aussi dur avec les autres, aussi froid, aussi méfiant, autant de mauvaise foi. Ça faisait parti de son caractère. Un sale caractère. Le genre de caractère compliqué à supporter au quotidien. Mais ça n'empêchait pas qu'il pouvait quand même avoir de bons côtés. L'humour en faisant, heureusement pour lui, partie. Il ne considère pas comme la personne la plus amusante au monde mais dès qu'il met son caractère de cochon de côté, il sait se montrer souriant et rigoler de tout et n'importe quoi. D'ailleurs, quand Trina plaisante quant à l'importance de sa présence à ses côtés, avec ce sur-jeu ironique, à la pointe du cynisme, il n'a pas pu empêcher son fou rire. « Comment pouvais-tu l'ignorer ? Evidemment que tu m'aies indispensable ! » Caleb est quelque peu surpris de sa réponse. A vrai dire, il s'attendait à une réponse cinglante, piquante, cynique, blessante - enfin si on prend en considération que rares sont les choses qui blessent Caleb. Mais non, l'actrice se laissait à des confidences sur un membre de sa famille plus difficilement supportable que ce cher Caleb James, ce que l'on penserait peu probable. Un petit sourire en coin se dessine sur son visage quand elle lui parle de cette histoire d'extraterrestres complètement folle et tirée par les cheveux, irréaliste mais non du moins amusante. « Eh, bien, je suis flatté. Content de savoir que tu peux mieux me supporter que tonton Alan. Même si tonton Alan a l'air très sympa. Un peu dingue mais sympa. » C'était le petit Caleb ayant eu une enfance relativement retiré de tous à cause d'un manque d'ouverture clairement présent dans la famille James. Aujourd'hui, mise à part sa sœur, il n'avait pas de famille à proprement parlé et au vue de son caractère, trouver une femme qui voudrait éventuellement d'une famille avec lui, c'était mission impossible, littéralement. N'importe quelle femme ne cherchant pas la célébrité, la notoriété, les strass, les paillettes, les paparazzis ne voudrait pas d'un homme comme lui. Sauf peut-être pour adoucir une chute. Ce qu'il venait de faire sans le vouloir pour Trina. Il n'en faut pas plus pour l'amuser, le faire rire pleinement. Il tombe sur le sable mouillé, les vagues qui suivent celle ayant fait tomber la blonde le trempe complètement mais il s'en amuse. Pendant un petit moment, il croise le regard de Trina. Un court instant. Peut-être bien trop bref à son goût. Après ça, elle s'excuse de cette chute. « C'est rien, c'est rien. Il y a pas mort d'hommes. Peut-être mort de mon coccyx mais je suppose que c'est le karma. Je l'ai pas volé. » Il se relève du mieux qu'il peut. Constatant l'état pitoyable de sa tenue, de ses cheveux complètement mouillés. Instinctivement, il y passe sa main pour tenter de camoufler les dégâts de l'eau, toujours avec ce sourire encore amusé de la situation. « Tu as encore du sable... partout. » Inverti Caleb en constatant qu'elle secouait sa tenue pour retirer les petits grains. Bon, il n'était certainement pas celui qui devait parler. Son dos en était certainement blindé. Mais il savait aussi que si elle faisait une telle chose c'était pour éviter de croiser son regard une nouvelle fois. Pouvait-il la blâmer pour cela ? Certainement pas. Caleb n'est peut-être pas un être ayant le plus de valeurs et de qualités au monde mais s'il en avait bien une c'était l'intelligence et il savait bien que physiquement, il ne laissait pas indifférent Trina. C'était probablement la seule chose qu'elle supportait chez lui, c'était sa belle gueule et son corps musclé. Le reste était bon à jeter à la poubelle.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Trina Taylor
( home is where the heart is )

Trileb ☾ let's talk a little Tumblr_inline_o2ujfndQl21rifr4k_500
( Ne revivez le passé que s’il vous sert à construire le futur. )Trileb ☾ let's talk a little DHHFYYX
Au fur et à mesure que grandissent les filles, elles se font enseigner un tas de choses. Si un garçon vous donne un coup de poing c’est qu’il vous aime, n’essayez jamais de vous coupez vous même votre propre frange, un jour vous rencontrerez un gars merveilleux et vous vivrez alors votre propre conte de fée.
Tous les films que nous voyons, toutes les histoires qu’on nous raconte nous implorent d’attendre que ça nous arrive. Le coup de théâtre du 3e acte…la déclaration d’amour inattendu… l’exception qui confirme la règle. Mais nous sommes parfois si pressées de vivre notre conte de fée que nous n’apprenons pas à interpréter les signes. Comment faire la différence entre ceux qui sont intéressés par nous et ceux qui ne le sont pas ? Ceux qui resteront avec nous et ceux qui ne resteront pas ? Il se peut que parfois le gars merveilleux ne fasse pas partie du conte de fée, il se peut que ce soit… vous… toute seule… qui vous reconstruisiez et vous repartirez à zéro, vous vous rendrez ainsi disponible pour un meilleur avenir. Peut-être que le conte de fée c’est tout simplement… tourner la page… Ou peut-être que le conte de fée c’est le fait que en dépit de tous les appels retournés, les cœurs brisés… en dépit de toutes les gaffes et les signes mal interprétés… en dépit de tous les chagrins et les humiliations… vous n’ayez jamais, jamais perdu espoir.
›› Los Angeles since : 15/08/2016
›› Pseudo : Heartkiller - Charlène
›› It's crazy, I look like : Blake Lively
›› Credit made by : bigbadwolf + tumblr +
›› I have a doppelgänger with : Makeyla Pine (Emma Stone) + Andy Rosenbach (Alexandra Daddario) + Romy James (Emmy Rossum) + Harper Solano (kaya scodelario) + Tessa Carmichael (margot robbie) + Hannah Walsh (Keira Knightley) + Brie Larson (Dinah Brown) + Imbar Lavi (emily santiago)
›› Availability : 3/3, si besoin, je suis toujours là, un petit mp et on y va !!!
›› Love letters written : 304
›› Damn ! I'm old, I'm : Trente et un an et quelques mois, bon d'accord presque trente-deux. Mais déjà c'est pas très gentil de demander son âge à une femme et en plus ça ne veut plus rien dire aujourd'hui...
›› Sexual orientation : Hétérosexuelle, je ne suis pas vraiment une femme à femmes. J'ai déjà tellement de mal avec les hommes, je n'arrive pas à les comprendre ou peut-être que c'est moi qui est trop compliquée ? Peu importe, on ne va pas se rajouter des complications en plus.
›› Occupation : Actrice, d'abord dans des séries plus ou moins connues, qui ont eu leurs petits succès et maintenant pour le cinéma où là on peut vraiment dire que la notoriété est réellement au rendez-vous.
›› for better or for worse ♡ : Malheureusement célibataire, l'amour a dû mal à arriver, le fait d'être connue n'aide surement pas ou peut-être le fait que je n'ouvre pas mon coeur aux hommes, que je reste bloquée sur le passé, que je n'ose pas briser cette carapace qui m'empêche d'avancer et de laisser un peu d'espoir entrer dans ma vie !!
Trileb ☾ let's talk a little Tumblr_pf99kvZsLV1txzbmgo1_500
I guess it's true i'm not good at a one night stand but i still need love 'cause i'm just a girl these nights never seem to go to plan i don't want you to leave me, will you hold my hand ? Oh won't you stay with me 'cause you're all I need this ain't love it's clear to see but darling stay with me. Why am I so emotional no it's not a good look, gain some self control deep down I know this never works but you could lay with me so it doesn't hurt.
›› We're having a baby : Nop, nop, nop. Je ne suis pas prête à avoir un enfant et avec qui ? De toute façon mon emploi du temps ne me le permet pas, je ne pourrais pas m'occuper d'un enfant, je n'arrive déjà pas à m'occuper de moi.
›› We are made of stars : Trileb ☾ let's talk a little Tenor
Mon boulot que je ne changerais pour rien au monde + les tartes de maman, il n'y a qu'elle qui arrive à me faire succomber; aux desserts + Travailler avec Christopher, même si ce n'est pas facile à chaque fois et qu'au début ce n'était pas franchement ça, j'aime bosser avec lui; je ne lui dirais jamais, mais il me rend meilleure dans mon jeu d'actrice+ les latte du starbuck ou du petit café en bas de chez moi, il n'y a que là que j’achète ma petite drogue à base de caféine + Les vieux films en noir et blanc, ceux que je dois être la seule au monde à regarder + l'amour sous toutes ces formes, même si ça n'est pas flagrant, j'aime l'amour, j'aime aimer + faire des photos, de tout et de rien, juste immortaliser le moment + être à New-York l'hiver, pour la neige qu'on a pas ici à Los Angeles. + Ce petit restaurant français pas loin de chez moi, il fait des repas incroyables. + ma cousine qui est sans aucun doute la personne à qui je fais le plus confiance. + courir sur le sable frais, le matin

Trileb ☾ let's talk a little Empty
MessageSujet: Re: Trileb ☾ let's talk a little Trileb ☾ let's talk a little EmptyAujourd'hui à 18:26


Doucement je ramenais mes cheveux d'un seul côté de ma nuque, tout en faisant attention à bien mettre un pied devant l'autre et d'un coup je levais les yeux au ciel, deux mois, c'était le temps qu'une personne pouvait supporter Caleb avant de lâcher l'affaire, deux petits mois. Un sourire narquois se dessina sur mes lèvres, cet homme était clairement une plaie. « Le seul avantage qu'il a eu à travailler avec toi, c'est que maintenant il peut bosser pour n'importe qui dans le métier. C'est un héro aux yeux des autres. » Je posais doucement une main sur mon coeur d'un air désolé. « J'ai bien l'impression effectivement que tu es malade, ça sent même la fin à ce stade là. Tu aurais une dernière volonté ? » J'étais surprise, vraiment surprise, jamais nous n'avions passé autant de temps ensemble sans nous prendre la tête dans la seconde, là tout était simple, normal, même si nous n'étions pas les meilleurs amis du monde, je me sentais plutôt détendu en sa présence, je n'avais pas encore envie de le frapper, ce qui était une très bonne chose pour la suite. « Merci du compliment, ça veut dire que je fais bien mon boulot. » Bien sûr que j'étais une emmerdeuse, mais ça c'était un côté de ma personnalité que je gardais spécialement pour lui. Je ne peux m'empêcher de froncer les sourcils, mon nez se retroussant légèrement, qu'est-ce qu'il lui prenait ? Était-il tombé sur la tête ? « Fais attention à tes paroles Caleb. Je vais finir par croire que derrière cette montagne de muscle se cache un coeur et finalement que tu m'aimes bien. » Soufflais-je doucement, je ne savais pas trop comment réagir, alors comme d'habitude je préférais ne pas prendre les choses au sérieux, parce qu'avec Caleb rien n'était jamais sérieux, il finirait par me dire qu'il se fout de moi et comme d'habitude, j'allais l'envoyer bouler, c'était comme ça que nous fonctionnons. Mon oncle était un cas, le genre de cas que l'on supporte simplement parce qu'on fait partie de la même famille, il n'avait jamais été marié et sans enfant, plus jeune je n'avais pas la même logique, aujourd'hui je comprenais pourquoi il était seul, personne ne pourrait supporter un tel dingue, mais on l'aimait bien dans la famille, il était le tonton excentrique qui racontait des histoires farfelues et gênantes. Il avait aussi un peu trop tendance à monopoliser les conversations, mais bon on y était habitués. « Je me ferais un plaisir de te le présenter. Je suis sûre que vous aurez beaucoup de choses à vous raconter. Vous et votre égocentrisme à toute épreuve. » Je secouais doucement la tête, Caleb avait le don de me surprendre, genre vraiment, mais je ne savais pas encore si c'était dans le bon ou le mauvais sens, ça restait assez équilibré pour l'instant. Je lui adressais un petit sourire, sans vraiment savoir quoi dire, le karma, c'était sans doute la chose en laquelle je croyais le plus, j'étais sûre que rien n'arrivait jamais par hasard et surtout qu'on recevait toujours la monnaie de sa pièce, alors peut être que je jubilais un peu du fait qu'il aurait mal au coccyx pendant quelques jours, ça ne durerais sans doute pas, mais je voulais croire qu'il puisse avoir un peu mal les prochains jours, juste le temps de rester assis, rien de bien méchant. « Je connais une bonne ostéo si jamais. » Quoi que, je n'étais pas sûre que ce soit une bonne idée, il tenterait sans doute de la mettre dans son lit et je ne pouvais clairement pas me permettre de la perdre, elle était vraiment très douée. Je tentais tant bien que mal de retirer le fichu sable qui collait à ma tenue. Je haussais doucement les épaules avant de regarder en direction de la mer. « Ce n'est rien, Jessy va m'aider à enlever ça. » Jessy c'était notre super maquilleuse et j'étais pratiquement sûre qu'elle pourrait m'aider avec son sèche cheveux, du moins je l'espérais, parce que là tout de suite, je ne ressemblait plus à grand chose, elle allait sans doute faire un arrêt cardiaque en voyant l'état de mes cheveux. J'attrapais la masse blonde et les relevais au dessus de ma tête en une sorte de chignon flou, juste histoire qu'ils ne se collent pas trop à ma tenue plein de sable. Je faisais en sorte de ne pas regarder Caleb, je savais que c'était puéril, mais quelque chose dans son regard m'avait carrément perturbé, je devais ressembler à une enfant prise en faute, mais je me sentais... Perturbé. Il m'avait perturbé et je n'aimais pas vraiment ça. J'avais l'impression qu'il m'avait regardé différemment de d'habitude, différent des autres, c'était sans doute dans ma tête, j'avais toujours tendance à me faire des idées, et peut-être que j'aurais aimé que ce soit le cas, mais je ne pouvais pas commencer à penser à tout ça. « On devrait aller se sécher. » J’espérais juste que nous n'aillons pas besoin de tourner tout de suite, histoire qu'on puisse se refaire une petite beauté. Il n'était pas dans une meilleure position que moi, ses habits étaient mouillé, ses cheveux n'en menaient pas large non plus. Je me tournais et soufflais en voyant le paparazzi, il ne manquait plus qu'il ait pris une photo au moment où j'étais allongée dans le sable sur Caleb et là, nous ferions les gros titres dès demain. « Je crois que démentir ne va pas vraiment nous aider cette fois. » Jusque là nous aurions pu, ils n'avaient aucune photo qui aurait pu faire penser que nous étions ensemble, mais cette fois, c'était différent. Je baissais les yeux et avançais en direction de l'équipe qui se trouvait à quelques pas de nous.


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


Trileb ☾ let's talk a little Empty
MessageSujet: Re: Trileb ☾ let's talk a little Trileb ☾ let's talk a little Empty

Revenir en haut Aller en bas
Trileb ☾ let's talk a little
Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
There's no place like home
 :: All around l.a :: Venice beach
-
Sauter vers: