Partagez
Aller en bas

Alaric▲ You talk when you cease to be at peace with your thoughts.


Voir le profil de l'utilisateur
Alaric Scarbrough
( life's been good to me so far )

Alaric▲ You talk when you cease to be at peace with your thoughts. SkDOOyHo_o
( une jolie petite phrase par ici )Alaric▲ You talk when you cease to be at peace with your thoughts. X8txj61E_o
une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici.
›› Los Angeles since : 08/01/2019
›› Pseudo : Childish Light
›› It's crazy, I look like : Matthew Goode
›› Credit made by : morigan
›› I have a doppelgänger with : iris gilmore (jenna-louise coleman)▼alaric scarbrough (matthew goode)▼ teddy rousseau (jessica stroup) ▼arabella henderson (elizabeth olsen) ▼emalee callaghan (jessica chastain)
›› Love letters written : 31
›› Damn ! I'm old, I'm : l'enfance est aussi loin que les rêves d'enfants qui n'existent plus, que l'époque où son père et lui s'entraînaient à l'escrime dans le jardin familiale parce que le petit garçon insistait. aux yeux de l'aristocrate, l'âge n'est rien d'autre qu'un nombre sans grande importance, un ramassis d'années qui ne défini pas une personne, ou du moins, bien moins que les expériences de vie qu'un individu peut vivre avec ces mêmes années. à ses yeux, un homme peut être aussi mûr à l'âge de vingt ans que de soixante ans, dépendant des expérience et des épreuves que la vie a mis sur son chemin. mais il n'a plus vingt ans. en effet, il s'approche dangereusement de la quarantaine, avec ses trente-neuf ans, bien que cela lui importe bien peu, qu'il ne se soucis pas vraiment des années qui défilent devant lui et il se contente de vivre un jour à la fois sans trop se soucier du prochain jour.
Alaric▲ You talk when you cease to be at peace with your thoughts. X8txj61E_o
[img][/img]

›› Sexual orientation : il ne croit pas qu'il s'est un jour posé la question, peut-être parce qu'il n'en a jamais vraiment vu l'utilité, parce qu'il sait que philosophiquement, l'attirance et le désir est une preuve de la faiblesse humaine qui témoigne de l'insignifiance de l'homme dans toute sa grandeur. après tout, le désir est seulement une preuve que l'homme ne peut avoir la science infuse, parce que désirer veut dire être faible, être égalitaire à l'animal qui désir s'accoupler, tuer, manger, dormir. le désir est cette chose primitive au même titre que la peur, quelque chose dont il est conscient. alors non, il ne s'est jamais demandé s'il désirait les hommes ou les femmes, refoulant du mieux qu'il le peut ces vagues d'attirances qui le ronge parfois, notamment devant les courbes gracieuses de la gente féminine. alors oui, il est possible de considérer alaric comme étant hétérosexuel, cela n'a même jamais fait un doute pour ses propres, bien que c'est moins défini pour lui-même.
›› Occupation : il n'y jamais eu de choix à faire, de décision à prendre. tout fut fait pour lui dès sa naissance, parce que c'est dans son sang, dans ses veines, parce que sa naissance est noble, parce qu'il fait partie de ces gens qui sont né sous une bonne étoile. alaric est l'héritier d'un titre de noblesse, faisant de lui le marquis de Marlborough, un lord anglais qui a de la prestance, du charisme, qui est l'un des célibataires les plus convoités de la haute société britannique, bien qu'il se doute que ça à plus à voir avec son titre qu'avec lui-même. ce titre, cette vie choisit pour lui, lui a quand même permis plusieurs choses, notamment de faire de hautes études en littérature et en philosophie, bien qu'il sait que ces connaissances ne sont pas d'une grande utilité sinon d'agacer les gens par des références complexes. de l'autre côté de sa famille, il est l'héritier du crime organisé britannique, cette organisme menaçant qui oeuvre dans l'ombre et qui rampe dans les ténèbres. depuis la mort de son cousin, il est parrain de la mafia du royaume-uni, un titre beaucoup moins noble, pour lequel il a dû faire ses preuves jusqu'à devenir aussi respecter qui quiconque dans sa position, menaçant dans son rôle de leader froid et glaciale, petit prince des ténèbres.
Alaric▲ You talk when you cease to be at peace with your thoughts. X8txj61E_o
Alaric▲ You talk when you cease to be at peace with your thoughts. F2EFGmGO_o

›› for better or for worse ♡ : pour lui, le mariage est une institution dans laquelle on ne saute pas à pieds joints sans être convaincu du bien fondé de ses sentiments, de la sincérité de ceux-ci, de la certitude absolue que les sentiments ne jugent pas la raison, parce que celle-ci est beaucoup plus importante que le reste aux yeux du marquis. on s’attend néanmoins de lui qu’il se mari, qu’il choisit l’une de ces lady aux cheveux d’or, de ces jeunes filles bien élevées qui ont été présenté à la cours comme si le monde a cessé d’évoluer et que son monde à lui a resté coincé des décennies plus tôt. on s’attend à ce qu’il choisisse une épouse, à ce qu’il ai des enfants, des héritiers pouvant prendre sa place le temps venu, quand son temps à lui ne sera rien d’autre qu’une partie d’histoire dans le mémoire collective. c’est l’un des fardeaux d’avoir un titre, autant celui de noblesse que celui de l’enfant des ténèbres qui règne sur un royaume de violence et d’ombres. cependant, jamais alaric n’a songé à se marier pour plaire aux gens, ne voyant l’utilité de s’embarrasser d’une alliance qui ne veut rien dire, qui n’a aucune signification que l’espoir d’avoir un héritier mâle avec quelqu’un qu’il n’aime pas. parce qu’il s’agit de cela; d’amour. alaric n’a jamais aimé, personne, pas une âme n’a réellement attiré la sienne. il ne parle pas de désir, ici, de cette chose animal et primitive qu’il a parfois pour certaines femmes qui croisent son chemin, mais de ce sentiment qui fait naître le meilleur et le pire chez une personne. du moins, ce fut le cas avant que cette créature se glisse dans sa vie, dans son bureau, lui proposant une alliance relevant des plus grandes manigances de la royauté possible, de ce monde antique qu’il a étudié si souvent, dont il est issu, aussi. cette sirène lui promettant une alliance inimaginable, autant pour son clan que pour le sien, une alliance difficile à accepter, même si cela rime avec mariage. c’est un mariage de raison qui se profile à l’horizon, bien que plus qu’il passe du temps en présence de la princesse russe, plus il s’attache, qu’il se retrouve coincé dans ses filets, tout en faisant de son mieux pour garder ses distances, pour jouer les princes froids et intouchables alors qu’elle fait naître une chaleur qu’il ne comprend pas au creux de sa poitrine. ludmila romanov est une faiblesse qu'il ne peut s'expliquer.
Alaric▲ You talk when you cease to be at peace with your thoughts. X8txj61E_o
Alaric▲ You talk when you cease to be at peace with your thoughts. ISPsji5V_o

›› We're having a baby : l’idée d’avoir des enfants ne l’a jamais vraiment dégoûté, bien qu’il n’a jamais vraiment aimé la présence des enfants, trouvant bien souvent que les parents ne les élèvent pas comme il se doit. il juge les enfants d’aujourd’hui gâtés, élevés par des appareils mobiles plutôt que par leurs parents, n’ayant aucun intérêt pour les livres ou pour la découverte si cela ne vient pas d’un écran de téléphone. il ne déteste pas les enfants pourtant, juste la société qui fait des enfants de petits robots accro à la technologie. s’il n’a pas d’enfants à lui, il se doute que ce jour viendra, parce qu’il doit passer le flambeau à quelqu’un, à sa progéniture, à quelqu’un assurant la survie des siens et cela demande un enfant. son alliance avec la princesse russe ne fait que solidifier cette certitude que ce jour viendra plus tôt qu’il ne peut se l’imaginer.
›› We are made of stars :
Alaric▲ You talk when you cease to be at peace with your thoughts. X8txj61E_o
Alaric▲ You talk when you cease to be at peace with your thoughts. 8gcJLN9H_o


Alaric▲ You talk when you cease to be at peace with your thoughts. Empty
MessageSujet: Alaric▲ You talk when you cease to be at peace with your thoughts. Alaric▲ You talk when you cease to be at peace with your thoughts. EmptySam 10 Aoû - 23:01


alaric scarbrough
( The unexamined life is not worth living)

prénom/nom: Il y a de ces familles qui aiment les traditions et il y a sa famille à lui. Cette famille qui semble parfois lutter contre la modernité à la façon d’une vieille famille aristocratique qui doit faire face au nouveau monde. Sa famille s’est toujours battu contre le changement, on aime pas l’ouverture du monde, la différence, la nouveauté. On s’enclave dans des rituels ancestraux, dans le connu, dans ce qui est familier et certain. Sa famille n’a jamais aimé le changement, sans qu’il puisse même s’expliquer pourquoi, ça semble inscrit dans son ADN, d’une façon ou d’une autre. C’est dans cette optique de traditions, de résistance envers la modernité que ses parents lui donna des prénoms aussi ancestrales que archaïques. Alaric est le premier prénom qu’on lui attribua. Le prénom d’un aristocrate Italien datant d’une époque oubliée maintenant, mais qui marque la façon de faire de la famille. Un prénom qui fut choisi par sa mère, cette femme héritière d’un empire à elle seule, un empire bien différent de celui du paternel, mais quand même, un empire tout de même. Son mari, bien que réticent, n’a rien dit au sujet du prénom, bien heureux qu’elle n’ai pas suivit sa première idée, car il ignore comment il aurait pu regarder son fils dans les yeux s’il s’appelait Atticus… heureusement que ça n’a pas eu lieu. Magnus est son second prénom, trouvé quelque part dans l’arbre généalogique de la famille paternel. Il semblerait que ce fut le nom d’un roi Scandinave, mais aux yeux de Alaric, c’est surtout un prénom un peu douteux qu’il préfère taire, se demandant comme son père pouvait être contre l’idée de prénom que sa mère avait pour lui tout en lui donnant Magnus comme deuxième prénom. Scarbrough est son patronyme, quelque chose qui trahit ses origines britanniques autant que l’accent qui traîne encore sur sa langue quand il s’exprime. Un nom de famille qui témoigne des origines aristocratiques de sa famille paternelle, puisqu’il aurait  dû être l’héritier d’un titre quelconque dans son pays natale, bien que ce ne fut pas le cas, son père étant destitué après un mariage qui ne fut pas approuvé par sa famille. Qui voudrait d’un Marquis marié à la fille d’un parrain de la Mafia ? Il n’en reste pas moins que cette aristocratie coule dans ses veines. âge/lieu de naissance: L’accent qui ponctu ses mots lorsqu’il parle trahit ses origines britannique, sa naissance dans le vieux continent. En réalité, Alaric est né à l’hôpital de Marlborough, dans le Wiltshire, dans cette Angleterre qu’il aime tant. Sa naissance n’a rien de particulière, au contraire, elle est d’une banalité désarmante. Quarante-trois heures de travail souffrant pour la mère avant la naissance tant attendu de leur fils aîné. Sa naissance a eu lieu une journée pluvieuse, comme on en voit souvent au Royaume-Uni, un 3 avril de l’an 1979, ce qui lui semble parfois très loin, il doit l’avouer, comme si les années 1980 étaient il y a des siècles.La jeunesse semble être bien loin maintenant, des années avant, quand il était encore insouciant et naïf, si tant il fut insouciant et naïf un jour. Il n’en reste pas moins que Alaric n’est plus un jeune homme, il est loin de ces années où on lui donnait le bénéfice du doute parce qu’il était un jeune homme faisant des erreurs de jeune gens. Il est maintenant un homme mûr, un homme approchant la quarantaine dangereusement, la frôlant du bout des doigts d’une façon presque tendre alors qu’il contemple son âge de plus en plus grand avec moquerie. Car ce n’est qu’un nombre après tout. il a trente-neuf ans. Des années qu’il a utilisé pour se forger une opinion sur le monde, pour apprendre, pour devenir celui qu’il est. Il sait pourtant qu’il devra bientôt se poser, envisager l’avenir, non seulement pour lui, mais pour ce qui vient après lui, quand il ne sera plus là. Un futur, une finalité, qu’il envisage sans aucune peur, sans aucune appréhension, parce qu’il sait que c’est ainsi que va la vie, le court des choses et que la mort n’est rien d’autre qu’une autre aventure imprévue. nationalité/origines: Tout chez Alaric témoigne de ses origines purement britannique, tout est cette preuve qu’il est du vieux continent, de cette partie noble de ce monde qui n’a pas sa place en Amérique. L’accent qui roule sur sa langue, sa prestance, ses manières, donnent parfois l’impression qu’il sort d’un film d’époque se déroulant en 1930, bien que ce n’est pas exactement le cas. Sur papier, il est anglais, comme le stipule son passeport et ses autres papiers officiels, et il n’a aucunement honte de cela, bien au contraire. occupation/situation financière: Il n'y jamais eu de choix à faire, de décision à prendre, de libre arbitre. Tout fut fait pour lui, décidé pour lui, dès sa naissance, dès son premier souffle. Parce que c'est dans son sang, dans ses veines, parce que sa naissance est noble, parce qu'il fait partie de ces gens qui sont né sous une bonne étoile. Alaric est l'héritier d'un titre de noblesse, faisant de lui le marquis de Marlborough, un Lord anglais qui a de la prestance, du charisme, qui a un rôle à jouer dans cette société archaïque qui semble parfois avoir du mal à comprendre le monde contemporain. On lui laissa pas vraiment de choix. Père destitué de son titre par un mariage imprudent qui est loin de plaire à ses parents, ces derniers ont tout misé sur le petit-fils, sur ce garçon qui deviendrait un jour le prochain Marquis de Marlborough, Lord Alaric Scarbrough. On lui a apprit le nécessaire pour ce faire, la politique, l’histoire, la diplomatie. On lui a apprit l’art des échecs, de la philosophie, de la littérature et de la poésie. On lui a inculqué une connaissance accru des arts et des sciences, faisant de lui un homme du monde, un homme instruit ayant droit aux plus grandes écoles privés du Royaume-Uni. On lui a enseigné l’équitation, le polo, le piano et l’escrime, dans le but de faire de lui un homme accomplis, le parfait héritier d’un titre de noblesse. Ses grands-parents ont prit en main son éducation, certains que jamais il ne ferait partie du monde de violence d’où provient sa génitrice, parce que ce monde-là avait déjà un héritier en la personne du cousin d’Alaric, un garçon de six ans son aîné avec qui il ne s’est jamais vraiment entendu. Alaric est l'un des célibataires les plus convoités de la haute société britannique, bien qu'il se doute que ça à plus à voir avec son titre qu'avec lui-même, qu’avec sa personnalité où l’éducation qu’il a reçu, sachant que les vautours de la haute société ne se soucis guère de l’amour, le vrai, tant que cela avantage leurs enfants. Ce titre, cette vie choisit pour lui, lui a quand même permis plusieurs choses, notamment de faire de faire le tour du monde, de visiter les pays qu’il désirait voir. De plus, il a accompli de hautes études en littérature et en philosophie, deux de ses passions depuis son plus jeune âge et ses grands-parents n’ont pas jugé cela déplacé de le laisser se rendre à l’université pour en apprendre plus sur ces écrivains et ses philosophes.  Bien qu'il sait que ces connaissances ne sont pas d'une grande utilité dans son monde, dans ses fonctions, sinon d'agacer les gens par des références complexes, alors qu’il vit dans un monde d’ombre et d’ignorance, maintenant. De l'autre côté de sa famille, de part sa mère, il est l'héritier du crime organisé britannique, cette organisme menaçant qui oeuvre dans l'ombre et qui rampe dans les ténèbres. Depuis la mort de son cousin, six ans plus tôt, il est parrain de la mafia du Royaume-Uni, un titre beaucoup moins noble, pour lequel il a dû faire ses preuves jusqu'à devenir aussi respecter qui quiconque dans sa position, menaçant dans son rôle de leader froid et glaciale. Un homme de confiance fait office pour lui en titre de Marquis dans ce manoir familiale en attendant, personne ne sait qu’il baigne maintenant dans des affaires illicites et il ne tient pas à ce que cela se sache. Le prince des ténèbres joue sur deux tableaux, celui de l’aristocrate britannique de sang noble et celui d’homme traînant dans des affaires illégales, manipulant ceux qui pourrait lui faire du tort, ordonnant la disparition de ceux qui sont une véritable menace pour lui, le tout dans une propreté et dans une façon de faire propre, n’appréciant aucunement les bavures, dans aucun des deux domaines de sa vie. Avec son héritage, il est évident que l’argent n’est pas un problème pour le Marquis, ça ne l’a jamais été. Hérité d’une fortune déjà considérable, cette fortune est d’autant plus massive depuis qu’il est devenu l’héritier du poste de parrain. Si la une bonne partie de cet argent n’est pas vraiment légale, cela ne change en rien le résultat de sa fortune qui lui permet de vivre sans compter chaque dollar dépensé et de s’accorder un luxe que bien des gens ne peuvent pas imaginer. orientation sexuelle/statut civil: Il ne croit pas qu'il s'est un jour posé la question, peut-être parce qu'il n'en a jamais vraiment vu l'utilité, parce qu'il sait que philosophiquement, l'attirance et le désir est une preuve de la faiblesse humaine qui témoigne de l'insignifiance de l'homme dans toute sa grandeur. Après tout, le désir est seulement une preuve que l'homme ne peut avoir la science infuse, parce que désirer veut dire être faible, être égalitaire à l'animal qui désir s'accoupler, tuer, manger, dormir.  Le désir est cette chose primitive au même titre que la peur, quelque chose dont il est conscient. Alors non, il ne s'est jamais demandé s'il désirait les hommes ou les femmes, refoulant du mieux qu'il le peut ces vagues d'attirances qui le ronge parfois, notamment devant les courbes gracieuses de la gente féminine. Alors oui, il est possible de considérer Alaric comme étant hétérosexuel, cela n'a même jamais fait un doute pour ses propres, bien que c'est moins défini pour lui-même. Pour lui, le mariage est une institution dans laquelle on ne saute pas à pieds joints sans être convaincu du bien fondé de ses sentiments, de la sincérité de ceux-ci, de la certitude absolue que les sentiments ne jugent pas la raison, parce que celle-ci est beaucoup plus importante que le reste aux yeux du Marquis. On s’attend néanmoins de lui qu’il se mari, qu’il choisit l’une de ces Lady aux cheveux d’or, de ces jeunes filles bien élevées qui ont été présenté à la cours comme si le monde a cessé d’évoluer et que son monde à lui a resté coincé des décennies plus tôt. On s’attend à ce qu’il choisisse une épouse, à ce qu’il ai des enfants, des héritiers pouvant prendre sa place le temps venu, quand son temps à lui ne sera rien d’autre qu’une partie d’histoire dans la mémoire collective. C’est l’un des fardeaux d’avoir un titre, autant celui de noblesse que celui de l’enfant des ténèbres qui règne sur un royaume de violence et d’ombres. Cependant, jamais Alaric n’a songé à se marier pour plaire aux gens, ne voyant l’utilité de s’embarrasser d’une alliance qui ne veut rien dire, qui n’a aucune autre signification que l’espoir d’avoir un héritier mâle avec quelqu’un qu’il n’aime pas. Parce qu’il s’agit de cela; d’amour. Alaric n’a jamais aimé, personne, pas une âme n’a réellement attiré la sienne. il ne parle pas de désir, ici, de cette chose animale et primitive qu’il a parfois pour certaines femmes qui croisent son chemin, mais bien de ce sentiment qui fait naître le meilleur et le pire chez une personne. Du moins, ce fut le cas avant que cette créature se glisse dans sa vie, dans son bureau, lui proposant une alliance relevant des plus grandes manigances de la royauté possible, de ce monde antique qu’il a étudié si souvent, dont il est issu, aussi. Cette sirène lui promettant une alliance inimaginable, autant pour son clan que pour le sien, une alliance difficile à accepter, même si cela rime avec mariage. C’est un mariage de raison qui se profile à l’horizon, un mariage qui ne doit pas avoir d’autre but que d’associer la mafia russe à son propre clan. Bien que plus qu’il passe du temps en présence de la princesse russe, plus il s’attache, qu’il se retrouve coincé dans ses filets, tout en faisant de son mieux pour garder ses distances, pour jouer les princes froids et intouchables alors qu’elle fait naître une chaleur qu’il ne comprend pas au creux de sa poitrine. ludmila romanov est une faiblesse qu'il ne peut s'expliquer, une créature qui l’attire comme le fait la lumière pour les insectes et quelque part, il essaie de résister, de se montrer froid et distant envers cette femme qui a l’habitude de tout avoir par ses charmes, qui, il l’avoue, sont bien difficiles à nier. situation familiale: Lord Henry Scarbrough aurait dû devenir Marquis de Marlborough il y a de cela des années. Cet homme, enfant rebelle et tête en l’air, n’a pourtant pas réfléchi à deux fois avant de rejeter ce monde qui était le sien pour les beaux yeux d’une jeune femme provenant d’un milieu moins noble. Fils de Marquis, il a eu l’éducation nécessaire à une vie confortable, semblable à celle que son fils à eu par la suite. Aux yeux d’Alaric, son père aurait été formidable dans le rôle pour lequel il était né, parce que c’est un homme bon, altruiste et généreux. Un homme qui sait compatir aux misères des autres et qui aime trouver des solutions lorsque c’est possible. Cependant, il n’a jamais eu droit à ce titre et quelque part, ça n’a jamais semblé l’attrister. Ses parents lui ont quand même payer des études de renoms, ne souhaitant pas voir leur fils aîné dans la misère pour le reste de sa vie, et Henry est devenu biochimiste. C’est le mariage d’Henry avec Katheryn Lane-Fox qui cause le drame initiale. Katheryn et ses boucles chocolats cascadant sur ses épaules marquées de taches de rousseurs, Katheryn et ses grands yeux verts pétillants de malice. Issue d’une famille moins noble, elle est la seconde fille du Parrain de la Mafia du Royaume-Uni, de cette institution qui lui a apprit que la vie est loin d’être facile et belle. Parce que mère chaleureuse et douce, elle n’a jamais cherché à protéger son fils de la cruauté du monde comme son époux le faisait, le laissant se battre dans la cours d’école, parce que c’est ainsi que l’on apprend, cherchant à expliquer à son enfant que pour arriver à ses fins, il ne faut pas avoir peur de prendre les moyens de le faire. Entre la mère et le père, deux opposés, Alaric a trouvé un juste milieu entre le Gentleman et l’homme qui ne se laisse pas marcher sur les pieds par des gens qui veulent se montrer plus fort, plus puissant que lui. Finalement, sa famille comprend un dernier membre, Lady Rose Scarbrough, sa soeur cadette. Rose fut de ces petites filles à la constitution fragile, souvent malade, souffrant d’asthme dès son plus jeune âge. Elle fut de ces bébés pleurnichards et de ces adolescentes casse-pied. Leurs parents ont toujours été différent avec elle, plus doux, plus attentionnés. Là où le côté têtu d’Alaric était quelque chose à encourager, la douceur de Rose était à valoir, là où il devait se montrer décidé et ferme, on demandait à Rose d’être docile et délicate. S’il adore sa soeur, leurs liens s’essoufflent depuis qu’elle a marié un Comte, un mariage planifié depuis longtemps par les grands-parents paternels, mais Rose semble heureuse dans cet univers, avec ces trois jeunes enfants à qui on promet le monde entier. à los angeles depuis: il n’y a pas si longtemps qu’il est en Amérique. Il ne se sent pas exactement chez lui sur cette terre étrangère. Surtout que les raisons de son arrivée en Californie est associée à un changement de vie qui tranche avec celle qui a mené jusqu’à maintenant. Il a encore du mal avec certaines choses purement américaines, la nourriture, la mode de vie, ce genre de choses qui lui rappel constamment qu’il n’est plus dans son élément et il sent parfois le moment le mal du pays. Alaric est en Californie depuis six ans, ce qui lui semble vraiment que peu d’années, comparativement au reste de sa vie, à ces années qu’il a passé loin de toute sa violence, dans un monde bien différent de celui qui est le sien depuis ces six dernières années. traits de caractère: charismatique - calme - responsable - orgueilleux - cultivé - rusé - autoritaire - borné - froid - philosophe - ambitieux - réfléchi - patient - juste - noble - droit - manipulateur - intransigeant - calculateur - amoureux des règles et des conventions - gentileman - respectueux - secret - protecteur de ceux qu'il aime - distant  groupe: life is for the living


 ♡ I FOUND LOVE WHERE I WAS NOT SUPPOSED TO BE

001La vie d’Alaric fut différente de celles des autres garçons de son âge. Il n’était pas autorisé à aller jouer au ballon au parc, à jouer dans la boue, à avoir de mauvaises notes en mathématique, parce qu’il était un héritier, parce qu’il serait mal vu que le futur marquis soit un cancre, un petit bagarreur, un enfant mal élevé. Il a donc grandi dans un monde d’adultes, dans un monde de négociation, d’explication, de politique. Dans un monde qu’un enfant de cet âge ne peut comprendre. 002 Sa mère, issue d’un milieu moins noble, considérait que les garçons doivent savoir se défendre, se battre pour ce qu’ils veulent, que c’est ainsi que la vie est faites. Elle est celle qui n’a jamais levé le ton quand le petit poing de son fils s’abattait sur la joue de son cousin, elle n’est jamais intervenue dans les chamailleries d’enfants, considérant que cela devait aussi faire partie de l’éducation d’un enfant. Il s’agit sans doute du seul point qui a créé des conflits entre ses parents, du moins, aussi loin que Alaric puisse se souvenir. 003 Simon Lane-Fox, son cousin de six ans son aîné, fils de son oncle maternel, était l’héritier de la Mafia du Royaume-Uni, dès sa naissance, il serait appelé à devenir roi de ce monde de violence. Cela n’a en rien aidé les deux cousins à bien s’entendre. Sans doute parce que Simon fut, depuis sa plus tendre enfance, élevé pour être une brute. Leurs rares rencontres se sont souvent terminées à bataille dans le jardin, Alaric souvent le perdant, moins costaud, plus jeune aussi. Avec les années, il a finit par être considéré Simon comme un imbécile ne sachant pas faire la différence entre son pied gauche et son pied droit. 004 Il est quelqu’un de froid, qui a appris à ne pas montrer ses émotions, une caractéristique anglaise qui lui a été enseignée très jeune. Alaric n’est donc pas de ces gens qui expriment ses émotions, qui s’exclament de joie ou de tristesse, au contraire. Même sa colère est froide, glaciale, beaucoup plus dangereuse que la colère volcanique de certains. Il aime que tout soit contrôlé, même ses sentiments. 005 Alaric est un homme instruit, un homme éduqué dans plusieurs domaines. Il est difficile de le surprendre avec des connaissances qu’il ne connaît pas, surtout dans les domaines des arts et de la littérature. Il s’intéresse depuis son plus jeune âge à la philosophie et sa collection de livres sur le sujet est impressionnante. Sa bibliothèque personnelle est massive, même dans sa villa alors qu’il n’est là que depuis bien peu de temps, mais elle n’est rien en comparer à celle de ce château anglais qui est le sien. 006 Petit, il a apprit l’art de l’escrime et des échecs, deux choses qu’il aime encore pratiquer quand il a le temps. Bien qu’il est difficile pour lui de trouver des adversaires dignes de ce nom sur le continent américain. Il a tout de même tenté d’apprendre ces deux activités à Ignacio Galindo, ce qui s’est avéré être une source de moquerie sans nom au bout du compte, et il lui arrive encore de se moquer de ses compétences en escrime quand l’envie lui en prend. 007 Si Alaric est froid la majorité du temps, il lui arrive d’être plus ouvert, plus chaleureux, lorsqu’il est en compagnie de gens qu’il apprécie, quand il baisse sa garde. Ce n’est pas souvent le cas dans le cadre de ses fonctions où dès que l’on parle de business. Pourtant, il sait être une personne attentive, à l’écoute, compatissant envers les gens travaillant sur le Domaine de Marlborough, sachant être un Marquis respectable et juste. Bien que cette facette de sa personnalité semble s’évanouir dès que l’on parle de la mafia et des crimes qui vient avec. 008 Jamais il n’aurait dû hériter du titre de Parrain. Après tout, Simon était un gaillard stupide et peu éduqué, mais en bonne santé. Il croyait pouvoir finir ses jours loin de ce monde sans aucune classe, un monde sale qu’il dédaignait. Il croyait pouvoir vivre dans cette demeure anglaise beaucoup trop grande pour une seule personne et mener une vie tranquille. Jusqu’à il y a 6 ans de cela, quand Simon s’est stupidement fait tuer dans un truc idiot. Il se retrouve donc à sa place, dans un monde qu’il ne connaissait pas. Heureusement pour lui, il apprend vite et en quelques années, il a su se faire respecté, se faire voir comme un homme dangereux au sein de ce monde, tout en reste égal à lui-même. 009 Alaric est contradictoire dans bien des aspects de sa vie. Il aime la musique classique, l’art, ces choses issues de son milieu d’enfant riche, mais il est aussi violent, imprévisible, ne se souciant pas plus que cela d’envoyer quelqu’un vers une mort lente et douloureuse. Il sait se montrer sadique sans éprouver le moindre scrupule. Il n’est pourtant pas du genre à se salir les mains, préférant tirer les ficelles dans l’ombre, s’assurant que tout soit fait dans une propreté impeccable. 010 N’aimant pas se salir les mains pour des choses qu’il juge d’importance moindre, il fait souvent à faire avec des hommes de mains, des hommes en qui il a confiance pour nettoyer le désastre parfois causé par les siens. Jason Hollister et Ignacio Galindo sont les deux hommes qu’il appelle le plus souvent pour faire le sale travail, ayant confiance en l’un et considérant l’autre comme son meilleur ami.011 Alaric aime les formalités, les choses biens faites, les conventions, le respect des règles, nous l’avons déjà dit. Cette caractéristique si particulière chez lui se défini dans ses relations avec les gens, il aime utiliser l’appellation exacte pour une personne, en fonction de son rang et de son statut social. Pour beaucoup, cela semble être archaïque et dégradant, pour lui, ce n’est qu’une question de politesse et de savoir-faire qu’on lui a inculqué très jeune. Il n’est donc pas rare qu’il reprenne les gens quand un inconnu l’appel « monsieur » même si cela semble parfois prétentieux. 012 Il aime les bonnes choses de la vie, les repas gastronomiques, le vin et la compagnie de ces demoiselles qu’il ne considère pas comme un objet pour autant. En effet, il est bien rare qu’il se laisse aller aux plaisirs charnels, non parce qu’il n’en a pas envie, mais parce qu’il juge qu’il est irrespectueux d’utiliser une femme pour une seule nuit. Il cherche donc leur compagnie d’une autre façon, beaucoup plus noble, beaucoup plus respectueuse. 013 On lui a souvent répété qu’il était important pour un homme d’être un Gentleman, de se montrer décent envers la gentes féminines ou envers ses camarades. Il n’est donc pas rare qu’il tire une chaise pour une demoiselle, invite quelqu’un à s’asseoir avant lui, ouvre la porte pour une tierce personne. Dans bien des cas, Alaric est ce que l’on peut appeler un gamin bien élevé et il se dit que ses grands-parents paternels seraient fiers de savoir qu’ils ont réussit sur ce point. 014 En bon anglais, il préfère le thé au café, même en Californie où il a du mal à comprendre pourquoi tout le monde boit autant de café dans leur journée, alors que pour lui, c’est quelque chose de beaucoup plus social que pour le plaisir. Il ne faut donc pas s’étonné s’il vous invité à prendre le thé, puisque ce n’est pas parce qu’il a emménagé à Los Angeles qu’il a fait une croix sur ses habitudes. 015 Il parle plusieurs langues, dont le français, le grec, l’espagnol et le latin. Il sait que cette dernière est plus qu’inutile, mais sa grand-mère, en bonne croyante, ne lui a pas laissé le choix et il a fini par l’apprendre, la trouvant particulièrement utile lors des lectures de vieux livres de philosophie. 016 Il n’a jamais songé au mariage, non parce qu’il ne ressent pas l’urgence d’avoir un héritier pour assurer l’avenir, mais parce qu’il s’est toujours dit qu’il pourrait tout légué à son neveu au besoin. Cependant, depuis sa rencontre avec Ludmila Romanov et la proposition qu’elle lui a faite, il est de moins en moins certain que cela pourrait être une solution viable. 017 Il y a quelques temps, l’héritière du clan russe est venue vers lui afin de lui proposer une alliance qui défi l’imaginaire. Celle d’un mariage qui est en plein cœur de l’alliance entre le Royaume-Uni et la Russie. Une alliance qui n’est sans doute pas l’idée du Parrain de la Mafia russe, puisqu’il sait que ce dernier aurait fait le chemin jusqu’à lui pour lui vendre sa fille sur un plateau d’argent. Pour le moment, il ne lui a pas donné de réponse et il joue les hommes distants, bien que cela l’amuse de la voir essayer de le séduire avec tant de vigueur. 018 Il fait souvent le voyage entre Marlborough et Los Angeles, ayant des affaires urgentes à traiter aux deux endroits, bien qu’il a mis un intérim à sa place afin de gérer certaines choses moins importantes durant son absence. Si cet arrangement fonctionne la majorité du temps, ce n’est pas toujours le cas et il lui faut parfois passer de longues semaines dans son Angleterre natale et parfois, il y retourne, juste pour se ressourcer. 019 Il est cet homme difficile à déchiffrer, il est difficile de savoir ce qu’il pense, ce qu’il ressent et bien des fois, celui lui est particulièrement utile, notamment quand il est face à une situation plus difficile, à un ennemi aussi menaçant que lui-même ou à la princesse russe, envers qui il ne veut trahir aucun sentiment. 020 Alaric se fait parfois charrié par Ignacio qui trouve son nom de famille bien amusant, sans doute par la difficulté de la prononciation de ce dernier, surtout pour une personne dont l’anglais n’est pas sa langue natale. Il réplique sans arrêt que le prénom de son ami ressemble plus à une insulte qu’autre chose.    



 ♡ CAN YOU LOVE ME LIKE I DO ?


♡ QUELLE EST LA CHOSE LA PLUS IMPORTANTE POUR TOI ? l'honneur, les traditions, l'intelligence, ces choses qui font que alaric est ce qu'il est, un homme cultivé et réfléchi. Il sait que cette réponse est plus que traditionnel et ennuyante, mais c'est tout de même comme cela qu'il voit les choses.  ♡ QUEL EST TON PLUS GRAND RÊVE ? il est difficile de répondre à cette question quand on est un homme qui peut tout avoir en un claquement de doigts. il aurait sans doute tendance à répondre une famille, une lignée qui prendra la relève lorsqu'il serait trop vieux pour s'occuper de tout.  ♡ PENSES-TU QUE L'AMOUR SOIT NECESSAIRE POUR ÊTRE HEUREUX ? il vient d'un monde de mariages arrangés et les gens semblent pourtant heureux. s'il ne croit pas que ce soit réellement nécessaire, il est persuadé que c'est un plus que d'avoir un peu d'amour dans sa vie.



 ♡ YOU'RE IN MY HEAD. ALWAYS.

pseudo/prénom: childish light âge: 28 ans d'où viens-tu? de l'hiver éternel - sauf quand y'a canicule type de personnage: inventé comment as-tu connu le forum? bazzart un dernier mot: C'est le dernier, sortez le champagne!
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://www.loveiscomplicated.com/u525 http://www.loveiscomplicated.com/u525
Ludmila Romanov
( nothing matters, only freedom )

Alaric▲ You talk when you cease to be at peace with your thoughts. FbW8xuxy_o
( we are the king and the queen of hell )
CAN WE FIGHT EVERY WAR TOGETHER?
Alaric▲ You talk when you cease to be at peace with your thoughts. PLjgSzJ
it starts quiet the burning rage inside us but darling, don’t hold it in for too long. because don’t you know that we are dangerous, that we are conquerors, not the conquered, that we are hurricane, that we are here to change the world. because we’ve had to fight to do things that are as natural as the sunset, that are as necessary as water and don’t you know, that makes freedom more precious. don’t you know, all our hearts are barely contained volcanos. and it’s restless this type of longing, this need of power, it tugs at contentment, like the tide drawing rocks in the sea and it’s ours . these steel spines, these held hands, these broken hearts, we can turn them into destruction, we can turn them in constellations, we can burn the kingdom down. we can rebuild the shattered pieces of this universe into our universe. and nobody will never be able to take that away, because we are the ones who have the power, we have something that made us impervious to the flame. darling, that rage, that hope, that kingdom those are ours.
›› Los Angeles since : 29/07/2015
›› Pseudo : fakementine (clémentine)
›› It's crazy, I look like : amber ♡ queen ♡ heard
›› Credit made by : bonnie (avatar) ♡ fakementine (crackship) ♡ tumblr (gifs)
›› I have a doppelgänger with : elias danvers (ben too much perfection barnes) ∷ andrea gianniotti (jake badass gylenhaal) ∷ ludmila romanov (amber queen heard) ∷ nicholas singh (chris irresistible evans) ∷ niels jönsson (richard dangerous madden) ∷ stan pietrowski (richard blue eyes armitage)
›› Availability : the princess of ice is free to have a little talk so you can ask for her » milaric
›› Love letters written : 3614
›› Damn ! I'm old, I'm : elle n'en porte pas les traces, son corps n'est pas marqué et son visage a la douceur d'un ange, qui laisserait croire qu'elle est toujours une enfant. qu'elle n'a pas vieilli depuis les années où elle aimait se rouler dans la neige à Moscou. toutefois, elle a fait une partie de la route, elle est passée de l'enfance à l'adolescence, puis elle est devenue adulte. avec toutes les difficultés que cela peut impliquer, tous les obstacles qu'elle a dû traverser. elle se sent déjà heureuse d'être âgée de trente-et-un ans désormais. car elle sait que sa vie aurait pu s'arrêter plus tôt, qu'à plusieurs reprises elle a frôlé la mort. alors elle fait de son mieux pour profiter de chaque jour, pour savourer, consciente d'avoir une menace constante au dessus de sa tête.
Alaric▲ You talk when you cease to be at peace with your thoughts. 180311020317984040
[img][/img]

›› Sexual orientation : elle est trop indomptable pour accepter de respecter des convenances, pour accepter de s'arrêter avant une ligne rouge. elle n'écoute qu'elle-même et ses envies. ses désirs profonds, même quand ils peuvent la pousser à sentir le parfum fleuri d'une femme près du sien. elle ne s'encombre pas des protocoles et elle aime au contraire faire parler d'elle avec sa sexualité débridée et inconstante. elle n'a jamais su jusqu'alors se fixer, se limiter à une personne, que celle-ci soit un homme ou une femme. elle préfère suivre le vent et se laisser guider là où il l'emporte. elle n'a aucune limite, plus rebelle qu'une grande partie de sa famille ou des hommes du clan de son père, elle n'aime pas porter une étiquette, même si cela déplaît fortement aux siens qui ne voient pas sa sexualité assez dépravée d'un bon oeil. malgré tout, elle assume totalement sa bisexualité, appréciant les heures douces avec les femmes et le sexe passionnel avec les hommes. elle ne sait pas choisir..
Alaric▲ You talk when you cease to be at peace with your thoughts. 180311020317984040
[img][/img]

›› Occupation : il y a l'officiel et l'officieux, il y a la lumière et il y a la nuit. il y a cette destinée qu'elle porte dans son sang, qui est un héritage indéniable. un héritage dont jamais elle ne pourra se défaire. son nom lui incombait un destin, digne héritière du maître des russes. de cet homme froid faisant trembler tous les esprits, aimant torturer les âmes avant de prendre la vie. cet homme froid qui est son père, qui a voulu la transformer pour qu'elle devienne comme lui. pour qu'un jour elle soit à sa place, au sommet du monde. peu importe si elle paraît chétive, si elle ressemble à une poupée que les vents peuvent emporter, elle a supporté toutes les épreuves, tous les obstacles imposés par ce numéro un l'éduquant comme un soldat. elle n'a jamais pu être une petite fille innocente, elle n'en avait pas le droit. elle connaît les horreurs de sa famille et de son nom depuis sa plus tendre enfance. elle sait tout le sang versé par les siens, par les hommes sujets de son père. elle en a conscience, et elle a fini par prendre place dans les rangs. usant de son regard de biche et de ses paroles flatteuses pour convaincre les hommes de travailler avec les romanov. elle réchauffe les coeurs, elle rend la russie et son froid sibérien attrayant, elle marchande avec les ennemis, elle pervertit les innocents, elle rapproche davantage les alliés. elle est l'atout charme de son clan. elle tient ce rôle important dans cette machine glaciale. elle n'hésite pas à s'associer à d'autres quand elle a besoin, offrant sa confiance à peu, elle préfère majoritairement se reposer sur jason hollister. son activité affichée aux yeux de tous lui permet de faire grandir son carnet d'adresse. elle rencontre les plus grands, les plus riches, les plus célèbres lors des soirées qu'elle organise. elle leur rappelle à quel point les russes sont de bons amis. elle se plaît dans cette vie effrénée. elle sait les menaces qui pèsent sur elle, les ennemis qui aimeraient l'abattre pour ce qu'elle représente, elle a déjà été leur victime par le passé, elle a senti le canon d'une arme sur sa tempe, elle a senti la frayeur s'immiscer dans sa tête. et elle comprend que sa nouvelle alliance avec alaric rend les ouragans plus violents. mais étrangement sa nouvelle présence rassurante près d'elle la fait se sentir plus protégée qu'auparavant.

›› for better or for worse ♡ : les hommes partent, les hommes reviennent. les sentiments sont une faiblesse, un artefact à éviter. des tourments à éliminer de l'équation. dans le froid russe, on lui a toujours enseigné à ne pas se laisser avoir. à ne pas être aussi vulnérable que les êtres les plus faibles. alors les hommes, elle aime les charmer, les ramener dans sa toile. elle aime les posséder quand ils voudraient l'avoir pour l'éternité. elle ne leur accorde que quelques heures avant de les repousser pour que jamais ils ne puissent atteindre son coeur. parce qu'elle refuse qu'il l'affaiblisse, qu'il fa rende vulnérable. elle ne peut pas se le permettre. elle reste forte, elle se complaît dans les plaisirs de la chair, elle envoûte avant de les renvoyer dans le noir. elle manipule avec son sourire enjôleur, avec ses courbes hypnotisantes. mais jusqu'alors, elle n'a jamais eu la possibilité de sentir son organe vital s'animer dans la poitrine. elle ne s'est jamais laissée toucher profondément. pourtant, l'empereur russe aimerait la savoir liée, que sa digne héritière se retrouve enchaînée à un homme qu'il aurait choisi. à un allié arrangeant. dans sa liberté incessante, dans ses rêves sauvages, elle s'est transformée en panthère sibérienne, choisissant sa propre route. elle s'est sauvée, elle a pris la fuite, maîtresse de son existence. et elle a fait tout ce qu'on ne désirait pas d'elle. elle a retrouvé cet ennemi juré, cet homme qui avec ses traits froids parvient à rendre fou le grand tsar romanov. cet homme contre qui la guerre est froide, et avec qui l'armistice a toujours semblé inenvisageable. mais moins innocente que son visage angélique ne le laisse imaginer à tous ses adversaires, la princesse russe l'a envoûté, elle lui a proposé le marché le plus intéressant dans le monde des mafieux. elle lui a promis de devenir sienne. elle lui a offert la possibilité de la posséder pour contourner les voeux de son paternel. alors elle s'est alliée pour les affaires au chef de cette mafia du royaume uni alaric scarbrough, ce mafieux aux pratiques et au sang de noble anglais. ils se sont embarqués dans ce faux couple devant devenir mariage pour les rendre plus puissants, prêts à marcher près des dieux. et même si son regard continue de s'arrêter sur les hommes qui rêveraient la caresser, si elle ne refuse pas leur compagnie, elle sent cette tension grandir quand alaric et elle se retrouvent, quand sa froideur polaire se confronte à ses prunelles bleutées. quand il la repousse, quand il s'éloigne sans jamais se rapprocher. quand il lui résiste là où tous les autres succombent. petit à petit, elle vacille, prise dans ce tourbillon qu'elle a déclenché.

Alaric▲ You talk when you cease to be at peace with your thoughts. 180311020317984040
[img][/img]

›› We're having a baby : l'horloge tourne, le compteur avance, alors elle pourrait songer à donner la vie, à offrir à sa famille une succession, un futur héritier capable de récupérer ce monde sibérien. elle sait qu'un jour elle le devra, si elle ne veut pas causer la perte des siens. cela n'est toujours pas arrivé. elle fait tout pour l'éviter, ne voulant pas porter l'enfant d'un homme qui ne compte pas. d'un homme sans valeur, uniquement là pour satisfaire ses envies. elle le sait, elle y pense, elle comprend l'importance de sa position et elle a conscience que son lien avec alaric va accélérer cette machine infernale du temps. elle préfère juste ôter ce songe de sa tête. pour le moment en tout cas, ne sachant pas comment devenir mère, comment offrir un amour moins féroce que celui que son père lui a accordé.

Alaric▲ You talk when you cease to be at peace with your thoughts. Empty
MessageSujet: Re: Alaric▲ You talk when you cease to be at peace with your thoughts. Alaric▲ You talk when you cease to be at peace with your thoughts. EmptySam 10 Aoû - 23:10


FELICITATIONS TU ES DES NOTRES !
( viens vite rejoindre les fous dans ce monde merveilleux )


tout mon amour pour Alaric Alaric▲ You talk when you cease to be at peace with your thoughts. 3636071596 Alaric▲ You talk when you cease to be at peace with your thoughts. 3636071596 tu sais comme je l'aime, comme je l'adore, comme il est parfait, comme Matthew est merveilleux Alaric▲ You talk when you cease to be at peace with your thoughts. 2830978123 Alaric▲ You talk when you cease to be at peace with your thoughts. 2830978123
Milaric for the win mon caribou ! Alaric▲ You talk when you cease to be at peace with your thoughts. 2830978123


♡ LES ETAPES IMPORTANTES:


A présent tu fais partie des nôtres, tu es donc un membre complet de DOWN WITH LOVE. Afin de compléter ton arrivée parmi nous, nous te demandons de ne pas oublier d'aller faire recenser le métier de ton personnage, ainsi que son logement.

Evidemment, pas de jeu sans amis, sans ennemis, sans amoureux alors afin de te permettre de trouver des liens, nous te demandons aussi d'aller poster ta fiche de liens, ce qui facilitera les discussions avec les autres membres. Si jamais tu as besoin de liens en particulier, n'hésite pas à poster un scénario ou à créer ton répertoire de pré-liens, cela pourra faciliter ton jeu parmi nous !

Si tu te sens perdu, si tu ne sais pas par où commencer, tu peux toujours aller demander un partenaire de rp, n'hésite pas le topic est fait pour ça.


♡ LE HORS JEU:


Il n'y a pas que le rpg sur le forum, nous t'invitons donc vivement à te rendre en direction du flood, si tu veux discuter plus amplement avec les membres, si tu veux apprendre à découvrir leur folie. Et qui sait, cela te permettra peut-être même de trouver de nouveaux liens.

Ne t'inquiètes pas, en cas de question nous restons toutes à ta disposition pour t'aider, pour t'aiguiller et nous te souhaitons un excellent jeu parmi nous ♡.
Revenir en haut Aller en bas
Alaric▲ You talk when you cease to be at peace with your thoughts.
Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
A kiss to build a dream on
 :: one in a million :: walking on a dream
-
Sauter vers: