Partagez
Aller en bas

(213) 852-1899 — leah sweeney


http://www.loveiscomplicated.com/t12011-leah-sound-of-your-heart http://www.loveiscomplicated.com/t12047-leah-nothing-breaks-like-a-heart
Leah Sweeney
Leah Sweeney
( life's been good to me so far )

(213) 852-1899 — leah sweeney Tumblr_pfs6myQkF91u89h06o4_250
( haunted by the ghost of you )(213) 852-1899 — leah sweeney PLjgSzJ
maybe someday we can rewrite our story. maybe in that story we don’t hurt each other, like we did in this one. maybe we are just in love and happy the way it should be. or maybe not. maybe we just have to move on. maybe someday we will just become a memory that happened long ago. maybe we won’t remember the time that we had or the love that we shared. maybe I will forget your smile, your lips and the person I was so in love with. maybe somewhere I deserve you and you deserve me, and we get the ending that we should have. we just met in the wrong universe. that’s all. i have to believe that, that maybe someday we will meet again when the timing is right and there is nothing holding us back.
›› Los Angeles since : 01/05/2018
›› Pseudo : fifty shades. (diane)
›› It's crazy, I look like : ana de armas, la sweetie.
›› Credit made by : persephone. (avatar) + fifty shades (crackship gifs).
›› Availability : Totally closed [7/7] Past Leash (en cours) • Mileah (en cours) • Lachleah (en cours) • Lachleash (en cours)
Leash (terminé) • Adora (abandonné) • Leash (terminé) • Lachleah (abandonné) • Timeah (abandonné) • Leash (terminé) • Kenneah (terminé) • Lachleah (terminé) • Fitzeah (abandonné)
›› Love letters written : 179
›› Damn ! I'm old, I'm : Des pétales qui tombent sur le sol. Un petit tas se forme. Doucement. Mais surement. Pourtant la jeunesse ne semble pas avoir quitté ses traits. Ses yeux rieurs défient presque le temps. Sa peau douce comme une peau de pêche semblent irradier toute seule. Le temps. Quelle hypocrisie. Quelle invention. Leah ne compte pas les années. Elle n'y pense pas réellement. Elle profite du moment présent. Souffle ses bougies tous les ans un certain premier janvier. C'est déjà bien. Trente-trois printemps. Ca peut faire peur à tout le monde. Pas à elle. De toute façon, à quoi bon ? Elle n'a aucune prise sur ça, aucun contrôle. Elle ne peut que le laisser filer au gré du vent. Comme des pétales de roses s'envolant.
›› Sexual orientation : Leah n'a jamais eu de doute sur sa sexualité. Elle a toujours été très claire avec qui elle était. Il n'y a jamais eu de soucis de ce côté-là. Parce que les hommes. Tout simplement. Elle n'a pas à réellement se justifier. Ces mots se suffisent à eux-mêmes. Les hommes et leur égo. Les hommes et leurs problèmes. Elle a eu assez le coeur brisé pour savoir les dommages qu'ils pouvaient infliger. Pourtant, elle ne les a jamais abandonné. Elle n'a jamais pu concevoir sa vie sans eux. Son coeur d'artichaut était bien trop fragile pour ça.

›› Occupation : Une voix autoritaire. Une détermination sans faille. Une aisance pour parler. C'est toutes les qualités qu'il faut pour exercer son métier. Il faut dire qu'elle s'est battue pour être celle qu'elle est aujourd'hui. Avoir un enfant lors de ses études n'est pas la meilleure des situations. Elle en avait conscience. Mais elle ne pouvait faire autrement. C'était eux deux contre le reste du monde. Heureusement sa famille a toujours été là pour elle et pouvait la dépanner pour garder son fils quand elle avait cours. Ce fut presque une délivrance pour elle. C'est ainsi qu'elle travailla des années pour devenir avocate. Un métier qu'elle adorait et dont elle rêvait depuis petite. Pourtant, bien vite, elle se rendit compte que le monde du droit était bien souvent plus un monde machiste de requins. Ses rêves de sauver la veuve et l'orphelin était bien loin. Surtout quand avec ses si hauts résultats, on lui proposa un poste dans un cabinet d'avocats très réputé qu'elle ne pouvait refuser à new-york. Certes. Mais c'était bien loin de l'idéal qu'elle s'était forgé pendant des années. Mais elle ne dit rien. Elle accepta. Elle avait besoin de ce travail. C'est ainsi qu'elle fut plonger à corps perdu dans un monde de charognes où celui qui gagnait n'était pas toujours le plus gentil. Parfois ses affaires lui donnaient la nausée. La faisait vraiment réfléchir. Mais le cabinet où elle était rattaché n'était pas du même avis. Rien que les profits étaient suffisants pour eux. Tous les clients étaient des innocents à défendre. Quel qu'ils étaient. C'est pour cela pour contrecarrer un peu son métier de diable personnifié. Elle eut besoin d'un échappatoire. Une de ses amies lui parla d'associations, de groupes qui aidaient dans le juridique. C'est ainsi qu'elle se présenta à une de ses associations. Cette dernière traitait alors avec les enfants et adolescents en difficulté. Certains étaient déjà engagés dans des procès ou des affaires qui nécessitaient la présence d'un avocat qu'ils ne pouvaient pas se payer. Leah était là pour les aider et les conseiller au moins. Néanmoins, si au départ son travail ne se limitait qu'à ça, elle a fini par se prendre au jeu et à devenir réellement bénévole. Chose qu'elle renouvela aussi à Los Angeles à son retour, aimant bien trop ce côté de son travail.
›› for better or for worse ♡ : Un coeur qui est tombé de nombreuses fois sur des épines. Des larmes ont souvent coulé. Pourtant, depuis quelques années, elle semble avoir trouvé la perle rare. Celui qui lui fait se sentir si bien. Ses bras sont un refuge à son coeur bien trop meurtri. La sécurité est plus garanti et c'est ce qui la rassure. Elle avait besoin de cette stabilité, de cet étau de confiance qu'il lui offrait. C'est sans doute pour ça qu'elle l'aime. Et ce depuis cinq longues années. Cet homme est si bon avec elle. Il a su pensé ses plaies et s'occuper de son propre fils. Fils qu'elle a eu d'une précédente union. Ou désunion. Elle ne sait plus trop réellement au final. C'était il y a si longtemps. Des sentiments qu'elle avait fini par oublier un tant soit peu avant qu'il ne refasse surface devant elle. Vulnérable. Ils n'étaient plus des enfants. Ils avaient grandi. Ils ont fait leur vie. Lui d'un côté. Elle de l'autre. Pourtant, ils se sont revus. A l'enterrement de sa mère. Elle lui a souri. Lui a ouvert sa main. Qu'il a fini par lui rabattre dessus. Il lui en voulait. Certes. Depuis ce jour, elle y pense. Parfois. Trop. Quand elle regarde son fils, elle a l'impression de le voir. Ses manies. Ses traits. Rien qui ne l'aide à oublier cet homme qui a pourtant été longtemps une part importante de sa vie. Tout ce qu'elle arrive à faire est de suivre à la lettre ses propres paroles. Sois heureux. C'est ce qu'elle lui avait dit. Elle l'était. L'est toujours. Elle avait enfin trouvé un homme qui l'aimait pour qui elle était. Elle n'avait pas besoin de jouer un rôle avec lui. Pourtant, ses fantômes du passé venaient souvent la hanter. Presque malgré elle. Elle les repoussait tellement avec force. Mais ils revenaient toujours. La narguant presque.
(213) 852-1899 — leah sweeney Tumblr_po4dwiDuWh1u89h06o6_250
›› We're having a baby : Elle a toujours eu cette douceur maternelle qui caractérise toutes les mamans. En fait, Leah a toujours été faite pour être mère. C'était presque dans son adn malgré sa propre racine. Mais tout ça, c'est grâce à sa famille, certes adoptive, mais à sa famille. Il est vrai qu'elle n'avait pas non plus prévu de tomber enceinte si rapidement. Trop tôt. A seize ans, on veut découvrir le monde et surtout sois-même; Elle, à cet âge-là, elle s'occupait déjà d'une autre personne qu'elle-même. Ca l'a fait grandir, on ne peut dire le contraire. Son fils devint toute sa vie malgré la difficulté à pouvoir allier et études. C'est sans doute pour ça qu'elle attendit de nombreuses années avant de tomber à nouveau enceinte. Déjà, il fallait trouver l'homme parfait, chose pas forcément aisée pour la jeune femme et une situation stable. Chose qu'elle n'a trouvé il y a seulement trois ans. C'est ainsi qu'elle mit au monde son deuxième enfant : Une petite fille du nom d'Hava. Ses enfant sont véritablement devenus la prunelle de ses yeux et gare à ceux qui auraient l'idée de toucher ne serait-ce qu'un cheveu de leur jolie tête blonde. Leah est le parfait archétype de la maman prête à tout. Certes. Néanmoins, une ombre au tableau plane. Le père de son fils reste planté dans son esprit. Comme une menace prête à bondir. Elle est terrifiée qu'il puisse apprendre un jour qu'elle a eu leur enfant. Après tout, elle sait comment il pourrait réagir et elle ne veut absolument pas mêler son enfant à tout ça. C'est bien trop compliqué et fragile pour lui. Oh que oui.
›› We are made of stars : préparer des gâteaux avec ses enfants ☆ sentir le parfum d'un bouquet de lila, ses préférées ☆ passer son dimanche chez son père pour un déjeuner ☆ aller courir sur la plage ☆ manger des smoothies à la pêche ☆ jouer avec spooky, le chien de la famille ☆ parler avec son fils tout simplement ☆ jouer avec sa fille pendant des heures ☆ faire des calins à ses enfants ☆ se réfugier dans ses bras ☆ un bon feu de cheminée avec un bon chocolat chaud après une journée bien remplie ☆ voir ses enfants heureux et épanouis ☆ téléphoner à son père de temps en temps ☆ préparer des pizzas ☆ regarder la télévision un samedi soir ☆ avoir une soirée en amoureux ☆ déposer ses enfants à l'école comme toute maman ☆ boire du thé à la pêche ☆ une soirée au bar entre filles à boire des sex and the beach ☆ passer son temps sur les réseaux sociaux ☆ parler de l'avenir avec lui sous la couette ☆ les dessins que lui offre sa fille de trois ans ☆ le vin rosé pamplemousse, son préféré ☆ promener le chien de la famille spooky ☆ chanter à tue-tête dans la voiture ☆ se rendre sur leur tombe pour leur parler un peu ☆ faire une surprise à son petit ami en allant à l'hopital ☆ regarder des comédies musicales dont elle ne se lasse pas ☆ être heureuse tout simplement.
(213) 852-1899 — leah sweeney INea6Bq

(213) 852-1899 — leah sweeney Empty
MessageSujet: (213) 852-1899 — leah sweeney (213) 852-1899 — leah sweeney EmptySam 10 Aoû - 21:04

Pseudo
votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici. votre sms par ici.

send me some love:
 
Revenir en haut Aller en bas
(213) 852-1899 — leah sweeney
Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
Moment go by life goes on
 :: Call me maybe
-
Sauter vers: