Partagez
Aller en bas

EMALEE • WE'RE LIVING IN THE SHINE AND SHADE WE'RE SWAYING BETWEEN LOVE AND HATE


Voir le profil de l'utilisateur
Emalee Callaghan
( life's been good to me so far )

EMALEE • WE'RE LIVING IN THE SHINE AND SHADE WE'RE SWAYING BETWEEN LOVE AND HATE Tumblr_inline_odt9xwxiN41rifr4k_500
( une jolie petite phrase par ici )EMALEE • WE'RE LIVING IN THE SHINE AND SHADE WE'RE SWAYING BETWEEN LOVE AND HATE PLjgSzJ
une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici. une citation par ici.
›› Los Angeles since : 13/03/2018
›› Pseudo : Childish Light
›› It's crazy, I look like : Jessica Chastain
›› Credit made by : smmg (avatar) /fakementine (gifs)
›› I have a doppelgänger with : iris gilmore (katie mcgrath) ⠇⠇teddy rousseau (jessica stroup) ⠇alaric scarbrough (matthew goode) ⠇arabella henderson (elizabeth olsen)
›› Availability :
›› Love letters written : 17
›› Damn ! I'm old, I'm : emalee n’est plus une enfant, malgré la malice qui pétille parfois dans son regard. il y a longtemps qu’elle n’a plus la naïveté enfantine qui l’a jadis habité. elle n’a jamais été l’enfant la plus extravertie, la plus pétillantes de sa classe. c’était le rôle de sa sœur ça, c’était elle l’enfant créative qui agissait comme bouffé d’air frais dans la famille. aujourd’hui âgée de trente-cinq ans, emalee n’est pas vraiment là où elle croyait être à cette âge. elle est consciente que son rythme de vie ne permet pas d’avoir la vie qu’elle s’était imaginé jadis. elle ne changerait pas sa vie pour une autre, même si on lui promettait la plus parfaite des normalités. la rouquine essaie de ne pas penser à tout ce à quoi elle a dû renoncer, à la famille parfaite, aux enfants, au bonheur conjugale, parce qu’elle sait que si elle s’attarde là-dessus, elle sera incapable de faire ce qu’elle doit faire pour sa nation.
›› Sexual orientation : l’homosexualité n’a jamais été un problème pour elle, sa famille étrangement ouverte lui a toujours fait savoir qu’elle serait aimé qu’importe si elle aimait les hommes ou les femmes. elle ne s’est pourtant jamais posé la question sur ce qu’elle préférait. les mains rudes, les épaules solides, les joues piquantes après quelques jours sans rasage, ça l’a toujours attiré, plus qu’elle ne pourrait l’expliquer. elle n’a jamais eu honte de se laisser entraîner dans des ébats avec des hommes qu’elle connait à peine, appréciant que les hommes tournent le regard vers elle lorsqu’elle entre dans un endroit, aimant avoir cet attention sur elle. dans son champ d’expertise, il s’agit d’une véritable bénédiction, quelque chose qui rend tout plus facile dans plusieurs cas. elle aimait d’autant plus de cette attention quand elle vient de son mentor et partenaire de longue date.
›› Occupation : les forces de l'ordre furent son premier amour. pendant longtemps, emalee fut l'un des agents du fbi, douée dans son boulot, assidue dans tous ce qu'elle faisait. elle était une partenaire fiable et une alliée remarquable pour anya lyn, sa partenaire de l'époque. c'est après une affaire particulièrement délicate qu'elle est tombée dans l'oeil d'un agent de la cia qui se trouvait infiltré dans l'organisation ennemi. recrutée par la cia, elle fit sa formation à la ferme sous les ordres de stan piertrowski qui fut tout sauf tendre avec elle. si elle aurait pu apprendre à le détester facilement, ce n'est pas ce qui s'est passé. au contraire. aujourd'hui, sous le costume du lobbyisme, emalee enquête sur les fuites ayant lieu au sein de l'armée américaine sur des bases militaires qui ne devraient pas exister, sur le terrain américain, là où elle recroise les yeux clairs et fascinant de son mentor.
›› for better or for worse ♡ : il y a des années qu’elle se contente de relation d’un soir, d’histoire sans lendemain, distribuant des faux prénoms afin de ne pas être retrouvée si elle n’en a pas envie. Le mensonge fait partie de sa vie, de son quotidien. si elle est célibataire, il y a longtemps que son coeur n’est plus aussi libre qu’elle le laisse croire. depuis que sa route a croisée celle de son mentor, les choses sont bien différentes pour la jeune femme. stan pietrowski est un mystère pour elle, l’attirant autant qu’un papillon de nuit est attiré par la lumière. .
EMALEE • WE'RE LIVING IN THE SHINE AND SHADE WE'RE SWAYING BETWEEN LOVE AND HATE RdxhYAO2_o
›› We're having a baby : avoir des enfants n'a jamais fait partie de ses plans. peut-être parce que son emploi ne permet pas ce genre de vie familiale qu'elle n'a jamais vraiment voulu et qu'il s'agit là du parfait excuse pour ne pas avoir de petits humains courant partout autour d'elle. de plus, elle est persuadé de ne pas avoir une trace d’instinct maternelle existante dans ses veines, bien qu'elle s'est tout de même attachée à un enfant pendant une mission, un enfant qui est retourner auprès de sa famille après son kidnapping.
›› We are made of stars : EMALEE • WE'RE LIVING IN THE SHINE AND SHADE WE'RE SWAYING BETWEEN LOVE AND HATE Tumblr_inline_odt8ngWFQB1rifr4k_500

EMALEE • WE'RE LIVING IN THE SHINE AND SHADE WE'RE SWAYING BETWEEN LOVE AND HATE Empty
MessageSujet: EMALEE • WE'RE LIVING IN THE SHINE AND SHADE WE'RE SWAYING BETWEEN LOVE AND HATE EMALEE • WE'RE LIVING IN THE SHINE AND SHADE WE'RE SWAYING BETWEEN LOVE AND HATE EmptySam 10 Aoû - 4:36


emalee callaghan
( Imagination is the only weapon in the war against reality. )

prénom/nom: Il va s’en dire que le Général Callaghan fut un homme respecté lors de la Deuxième Guerre Mondiale, dirigeant d’une main de fer ses hommes contre l’Allemagne Nazi, essayant de faire sa part dans ce monde en guerre. Ses propres enfants eurent une vie semblable, son propre fils suivant ses traces au sein des forces armées, sa fille devenant médecin militaire pour soigner ces hommes tombés au combat, revenant à la maison avec de graves séquelles de ces mois sous le feu ennemi. Issue d’une longue lignée de militaire, la jeune femme hérita du patronyme familiale, trahissant ses origines Irlandaise par sa prononciation ou par son existance même. Le Colonel Callaghan aurait voulu avoir un fils, perpétuer la tradition familiale. Il n’eut pas cette chance, malheureusement, sa femme donnant naissance à deux filles. Emalee fut le prénom choisi par Mabh pour sa fille aînée. Prénom dérivé du traditionnel «Emily», prénom de sa propre mère morte des années plutôt d’une maladie cardiovasculaire. Si son époux plissa le nez devant l’originalité de sa femme qui ne lui plaisait pas vraiment, venant d’un milieu très conservateur. Il n’a jamais rien dit, il n’a émis aucune plainte cependant, préférant ne pas contredire sa douce épouse. En grandissant, l’enfant eu tellement de surnoms, passant des plus classiques aux plus ridicules qu’elle a apprit à faire la sourde oreille ou remettre les gens à leurs places quand elle trouve ces sobriquets déplacés. Au grand plaisir de son père, son second prénom est beaucoup plus typique et classique. Caoihme, prénom de la soeur de son père, décédée d’une maladie infantile à l’âge de huit ans. La jeune femme trouve cela particulièrement drôle de voir les gens essayés de prononcé ce prénom, de l’écorché de façon violente chaque fois qu’ils s’essaient. Ça l’amuse tout autant de voir la surprise des gens quand elle leur annonce que ça se prononce «Kee-vah», trouvant l’air ahuri des gens tout de même un peu drôle quand on y pense.  âge/lieu de naissance: Il y a cette plaisanterie au sein de la famille disant qu’elle n’était pas pressée de montrer le bout de son nez, beaucoup trop heureuse dans la chaleur de son placenta, dans le ventre de sa mère. Si elle aurait dû voir le jour un 5 août, c’est le 15 août 1983 qu’elle vit le jour, dans une minuscule chambre d’hôpital de Cork. Sa naissance n’a pas été magique, ce fut plutôt un long calvaire déclencher par des médicaments pour sa mère et une longue angoisse pour son père. Ce dernier a longtemps dit que ce n’était pas la naissance parfaite qu’il s’est imaginé en apprenant la grossesse de sa femme, mais dans tous les cas, on répéta de nombreuse fois que l’important était d’avoir un bébé en santé. Aux yeux de la jeune femme, avoir son anniversaire pendant les longs mois d’été, sous le soleil de plomb, n’a jamais été quelque chose d’amusant à ses yeux, malgré les fêtes d’anniversaires organisées par ses parents dans leurs jardins, surtout après son arrivé aux États-Unis, là où le soleil semble plus chaud, plus violent. Disons que les fêtes à l’extérieure ne sont jamais bien amusante quand on finit avec une collection de coups de soleil. Emalee n’est plus une enfant, malgré la malice qui pétille parfois dans son regard. Il y a longtemps qu’elle n’a plus la naïveté enfantine qui l’a jadis habité. Elle n’a jamais été l’enfant la plus extravertie, la plus pétillantes de sa classe. C’était le rôle de sa soeur ça, c’était elle l’enfant créative qui agissait comme bouffé d’air frais dans la famille. Aujourd’hui âgée de trente-six ans, Emalee n’est pas vraiment là où elle croyait être à cette âge. Elle est consciente que son rythme de vie ne permet pas d’avoir la vie qu’elle s’était imaginé jadis. Elle ne changerait pas sa vie pour une autre, même si on lui promettait la plus parfaite des normalités. Sa vie a toujours été rythmée par les conflits, par les missions, par la guerre et les actes de bravoure depuis qu’elle a quitter le nid familiale. C’est tout ce qu’elle connaît, sa version un peu troublant de la normalité. La rouquine essaie de ne pas penser à tout ce à quoi elle a dû renoncer, à la famille parfaite, aux enfants, au bonheur conjugale, parce qu’elle sait que si elle s’attarde là-dessus, elle sera incapable de faire ce qu’elle doit faire pour sa nation.  nationalité/origines: Les boucles d’un roux flamboyant, les prunelles aussi vertes que les contrées de son pays d’origine, la peau d’une blancheur de neige parsemée de tâche de rousseurs, Emalee est le stéréotype même de l’Irlandaise typique. D’aussi loin qu’elle se souvienne, sa famille fût purement Irlandaise, de génération en génération. L’arbre généalogique de sa famille est un enchevêtrement de rouquins aux airs nobles autant du côté maternel que du côté paternel de sa famille. Certes, certains mariages semblent avoir introduit des Écossais et des Anglais dans la famille, mais on évite d’en parler réellement, faisant mine que cela n’a pas d’importance, qu’il s’agit de la même patrie, pour une raison ou une autre. Si la rouquine a passé les premières années de sa vie à Cork avant de déménager à Belfast. Puis éventuellement, après le divorce de ses parents, Emalee hérita d’une double nationalité, sa mère emménageant en Amérique. Elle ne possède plus sa nationalité irlandaise depuis longtemps maintenant, se contentant de la citoyenneté américaine. Une lubie de son employeur qui demande une parfaite et totale fidélité à ses employés. Malgré qu’elle est maintenant considérée Américaine, Emalee ressent toujours une profonde affection pour son Irlande natale et se considère toujours Irlandaise qu’importe ce que disent ses papiers occupation/situation financière: Pour elle, l’école à toujours été facile, d’une facilité ennuyante qui a bien rapidement fait en sorte qu’elle ne s’intéressait pas vraiment à ses cours. Elle aurait pu devenir médecin, scientifique, astronaute, mais c’est les forces de l’ordre qu’il l’attirait. Peut-être parce qu’elle fille de militaire, parce que plusieurs membres de sa famille faisaient partie de l’IRA à l’époque et que d’autres furent membres du MI5. Elle trouve amusant de dire que c’est dans ses veines, tout en sachant que ce n’est pas le cas. Il n’en reste pas moins que c’est la raison pour laquelle la rouquine fut, pendant des années, un agent spécial au sein du FBI. Pendant les années suivant sa formation à Quantico, elle fut la partenaire d’Anya Lyn, qui devint rapidement sa meilleure amie. Cependant, sa carrière au FBI ne fut pas aussi longue qu’elle aurait pu le croire. C’est après une mission un peu délicate, alors qu’elle poussait la porte de sa demeure qu’elle tomba pour la première fois sur cet homme qui attendait dans son salon, un verre de vin à la maison. Ce fut cette rencontre qui changea sa vie. Recrutée par la CIA, elle fut envoyée pendant de longs mois à la Ferme, le centre d’entraînement de la Central Intelligence Agency où elle rencontra Stan pour la première fois. Cela fait donc plusieurs années qu’Emalee est une espionne de la CIA envoyée un peu partout dans le monde pour des missions toujours plus difficile les unes que les autres, jouant les James Bond quand c’est nécessaire, bien que la majorité du temps, elle se contente de recherches et de collecte d’informations. Aux yeux des communs des mortels, elle a eu plusieurs emplois, journaliste, représentante pour une compagnie d’assurances, psychiatre, avocate… présentement, sous cette nouvelle couverture, la jeune femme se présente comme lobbyiste se battant contre et pour des causes diverses, le port d’armes à feu, l’huile de palme ou encore l’interdiction des Kinder Surprise aux États-Unis. En réalité, elle enquête sur les fuites sur les opérations militaires secrètes faites au Moyen-Orient. La famille Callaghan n’a jamais roulé sur l’or, bien qu’elle n’a jamais manqué de rien. Disons simplement que les vêtements luxueux ou encore les cadeaux de Noël aux coûts faramineux n’ont jamais fait partie de son quotidien. Elle a toujours su se débrouiller, apprenant à faire un budget très jeune et à le respecter. Pendant des années, elle a tâché de se faire des économies en travaillant au FBI avant d’être recrutée à la CIA. Comme on peut s’en douter, mettre sa vie en danger aussi souvent vient avec une compensation qui n’est pas minime. Surtout lorsque les dépenses à l’étranger sont faites par le gouvernement américain. L’argent s’empile donc dans un compte en banque, somme qu’elle se sert pour gâter ses parents au besoin, pour leur permettre de vivre une vie sans soucis financiers ou encore pour faire quelques extras parfois, bien que ceux-ci sont rares. Ce n’est pas non plus comme si elle avait le temps de faire du shopping ou de faire de longs voyages à Tahiti. orientation sexuelle/statut civil: L’homosexualité n’a jamais été un problème pour elle, sa famille étrangement ouverte lui a toujours fait savoir qu’elle serait aimé qu’importe si elle aimait les hommes ou les femmes. Elle ne s’est pourtant jamais posé la question sur ce qu’elle préférait. Les mains rudes, les épaules solides, les joues piquantes après quelques jours sans rasage, ça l’a toujours attiré, plus qu’elle ne pourrait l’expliquer. Elle n’a jamais eu honte de se laisser entraîner dans des ébats avec des hommes qu’elle connait à peine, appréciant que les hommes tournent le regard vers elle lorsqu’elle entre dans un endroit, aimant avoir cet attention sur elle. Dans son champ d’expertise, il s’agit d’une véritable bénédiction, quelque chose qui rend tout plus facile dans plusieurs cas. Elle aimait d’autant plus de cette attention quand elle vient de son mentor et partenaire de longue date. Emalee n’est pas de ces femmes qui collectionnent les relations amoureuses, loin de là. Il y a des années qu’elle se contente de relation d’un soir, d’histoire sans lendemain, distribuant des faux prénoms afin de ne pas être retrouvée si elle n’en a pas envie. Le mensonge fait partie de sa vie, de son quotidien. Si elle est célibataire, il y a longtemps que son coeur n’est plus aussi libre qu’elle le laisse croire. Depuis que sa route a croisée celle de son mentor, les choses sont bien différentes pour la jeune femme. Stan Pietrowski est un mystère pour elle, l’attirant autant qu’un papillon de nuit est attiré par la lumière. Cependant, la relation qui les lie est particulièrement difficile. Il fut celui qui l’a formée au sein de la CIA, il est son mentor, son guide et pendant des années, elle ne fut rien d’autre que son élève, que la recrue mise dans ses pattes pour une raison ou une autre. Il fut celui qui l’a torturée, qui a tout faire pour la brisée, pour voir si elle était faites pour ce métier difficile et sans pitié. Elle aurait pu le détester, elle aurait pu rêver de le torturer à son tours. Ce ne fut jamais le cas, cependant. Ils ont l’habitude de travailler ensemble, ils savent comment fonctionne l’autre. Emalee sait comment agir pour lui arracher un sourire comme pour le faire sortir de ses gongs, ce qu’elle apprécie particulièrement. Pendant des années, sous couverture, ils ont joué au petit couple parfait, ils ont feint un bonheur marital qui lui manque par moment, qui déclenche de frissons le long de son échine lorsqu’elle pense encore à sa main dans son dos, de ses doigts enlacés au sien. Emalee a beau savoir que tout cela n’était qu’une mascarade, les sentiments développés pour l’espion, eux, sont réels. Elle sait aussi que ce n’est pas aussi simple que cela puisse paraître. Que ce n’était pas uniquement un jeu d’acteurs, considérant la nuit qu’ils ont passés dans les bras l’un de l’autre, à se nourrir de la chaleur, de l’odeur de ce partenaire qui n’est pas juste ça. Cependant, aussi abruptement que le jeu à commencé, cela c’est terminé. Un pilier de trafic d’enfants en prison, un billet d’avion en poche et une nouvelle mission pour chacun d’entre eux, les séparant de nouveau. La rouquine ignore où est son mentor à l’heure actuelle, ce qu’il fait de ses journées, de ses nuits, mais tout ce qu’elle sait, c’est qu’y songer créer une douleur vive dans sa poitrine, quelque chose qui ressemble à une brûlure qui ne disparaît pas, à une trace de jalousie qui se propage dans ses veines comme un venin. situation familiale: Elle n’a pas grandit dans un milieu chaleureux. Elle n’a pas grandit non plus dans une grande famille aimante. Militaire dans l’âme, Cabhan Callaghan n’a jamais réellement fait de différence entre sa fille et ses hommes. La maison de familiale est rapidement devenu un camp militaire. Petite, Emalee devait se lever à l’aube, faire son lit à la façon militaire, faire des pompes et le tour du terrain un nombre incalculable de fois avant de partir pour l’école. Elle se doute fortement que c’est ce qui à causé le divorce de ses parents. Emalee a toujours eu une bonne relation avec son père, cependant, n’ayant pas besoin de cette douceur paternelle, de cette affection plus grande que nécessaire. Il fut un bon père, à l’écoute au besoin, présent quand il le devait. Elle regrette seulement que son second mariage les a éloignés de façon significative. Elle comprend tout de même pourquoi sa mère est partie. Aibhlinn Callaghan n’a jamais été purement irlandaise. Née en Angleterre, elle y a emménagé pour ses études universitaires. Par ailleurs, elle est née sous le nom d’Evelyn Gordon, bien que son époux à toujours utiliser la version gaélique de son prénom. C’est d’ailleurs dans les contrées anglaises qu’Emalee a passé les premières étés de son enfance, jouant avec ses cousins avec qui elle s’entend toujours bien malgré les longues périodes sans contacts avec eux. Aibhlinn s’est remariée quelques années après avoir déménagée à Los Angeles, devenant la belle-mère de deux garçons, Lewis et Alex Kepner, avec qui Emalee n’a jamais vraiment eu de contact. Il va s’en dire qu’avec son emploi à la CIA, les contacts avec sa famille sont rares, voir inexistants, si ce n’est quelques coups de fils fait à partir de téléphones prépayés, que quelques lettres sans adresses de retour. Tout passe par la CIA et il y a bien longtemps qu’elle ne les voit pas en chair et en os.à los angeles depuis: Elle avait douze ans la première fois qu’elle mit les pieds à Los Angeles, suite au divorce de ses parents. Sa mère se mariant pour la deuxième fois à un Américain répondant au nom de John. Vivant toujours en Irlande, elle voyagea à tous les étés dans la maison de sa mère, faisant la connaissance de cette nouvelle famille que sa mère s’est bâti avec les années. Ce n’est qu’après que son père eu épousée Aoife, sa seconde femme, que les choses devinrent plus difficile à la maison et que, âgée de seize ans, Emalee a choisit d’aller vivre chez sa mère à temps plein, ne retournant dans son pays natal que pendant les vacances de Noël ou quelques semaines pendant les mois chaud d’été, n’appréciant pas la dynamique familiale de cette nouvelle femme qui se prend un peu trop au sérieux. Cela fait donc près de vingt ans qu’elle vit à Los Angeles, bien qu’elle a passé quelques années à l’extérieur du pays pour le travail.traits de caractère: Charismatique - idéaliste - jalouse - manipulatrice - brave - intelligente - vive - instinctive - intransigeante - menteuse - entêtée - cynique - rusée - rebelle - juste - réfléchie - créative - observatrice - provocatrice - téméraire  groupe: life’s for the living



 ♡ I FOUND LOVE WHERE I WAS NOT SUPPOSED TO BE

001⡆ Elle est dotée d’une mémoire eidétique. Une faculté qui a rendu sa scolarité d’une facilité désarmante à en rendre jaloux ses camarades de classe. Elle a une mémoire parfaite pour les noms, les chiffres, les théories ou les images. Elle est capable de vous dire quand elle vous a vu pour la première fois, ce que vous portiez, la date et le lieu. Cette capacité fait d’elle une excellente alliée dans les missions et facilite sa tâche d’espionne puisqu’il lui est facile de mémoriser les dossiers qu’elle doit apprendre pour ses missions. 002⡆Née à Cork, en Irlande, dans une famille très catholique, Emalee a grandit en allant à l’église tous les dimanches, en prenant des cours de gaélique. Sa mère, anglaise, n’a jamais été réellement d’accord avec la façon dont son mari souhaitait éduquer ses enfants, mais elle n’a rien dit. Par amour, par respect, pour des raisons que la rouquine ne comprendra jamais. Emalee n’a jamais manqué de rien, cependant, malgré les règles strictes et l’éducation conservatrice qu’elle a reçu. 003⡆ Sa famille paternelle fut dans l’armée depuis aussi longtemps qu’on peut l’imaginer. Son père fut colonel dans l’armée, son grand-père fut général, sans parler de L’IRA qui a prit une part important dans l’histoire de sa famille. Du côté de sa mère, c’est les forces de l’ordre qui ont une place importante, du MI5 au MI6 en passant par Interpol. Emalee ne fait pas exception à la règle, s’amusant à dire qu’elle a ça dans le sang. 004⡆ Elle n’a jamais été considérée comme une enfant aux yeux de son père. Il la considérait comme un de ses soldats. Les règles strictes de la maison furent presque militaire. Chaque matin, la petite fille devait faire des pompes ou de la course, faire son lit à la façon militaire, aider aux tâches ménagères, avoir des notes exemplaires. Dire qu’elle n’a pas eu d’enfance serait exacte, mais la jeune femme ne le voit pas de la sorte, elle considère plutôt qu’on lui a inculqué rapidement une rigueur qui la rend si douée à son boulot. 005⡆ Les seuls moment où elle fut réellement une enfant, c’est pendant les étés passées en Angleterre, dans la famille de sa mère. Elle pouvait manger autant de sucrerie qu’elle le voulait, jouer au ballon avec Hunter, regarder des films de Disney et se balader dans les rues de Londres avec les yeux émerveillés de voir autre chose que la verdure de son pays natale. Enfant, elle était très proche de son cousin, il est encore l’un des piliers de sa vie, bien qu’ils se voient moins souvent qu’elle le voudrait. 006⡆À l’école, Emalee était un petit génie, une première de classe à la Hermione Granger. Douée dans les sciences, dans les langues, elle aurait pu faire des grandes études, beaucoup plus poussées que celles qu’elle a faites. Elle fut première de sa classe à Quantico, une recrue particulièrement douée dans le profilage et dans les infiltrations. Sa passion pour l’école a fait de la jeune femme une ressource impressionnante pour ses partenaires. Elle connaît des bases poussées en médecine, en chimie et en astrophysique entre autres. 007⡆ Douée pour apprendre tout et rien, Emalee parle plusieurs langues, dont l’anglais, le gaélique, le français, l’espagnol, l’italien et l’arabe. Elle peut également se débrouiller en mandarin, mais elle ne prétend pas le parler très bien. 008⡆C’est en arrivant en Amérique qu’elle a rencontré Anya Lyn. Cette dernière fut sa partenaire au FBI pendant quelques années avant qu’elle soit recrutée par la CIA. Avec les années, Anya est devenu sa meilleure amie, sa soeur de coeur, sa personne. C’est celle sur qui elle peut compter quand sa vie ressemble à un véritable calvaire, c’est vers elle qu’elle se tourne pour chercher un peu de légèreté dans le monde de brute dans lequel elle vit. Et si elle ne peut avoir autant de contact avec elle qu’elle ne souhaiterait, elle espère sincèrement que son amie comprend ses longs silences et qu’elle ne lui en veut pas pour ça 009⡆ La modestie de sa famille l’a obligé à travailler dur pour pouvoir fréquenter une université digne de ce nom et non le petit université douteux au fond de la cambrousse. Emalee a dû travailler pendant ses années d’études, enchaînant les heures de petits boulots comme serveuse, faisant parfois des nuits blanches avant de pouvoir aller en cours. Il est presque étonnant qu’elle n’a jamais eu aucun échec dans une matière quelconque considérant les heures de boulot massive qu’elle enchaînait pour pouvoir payer son loyer et ses frais de scolarité.010⡆ Emalee avait douze ans quand ses parents se sont divorcés. Sa mère est partie aux États-Unis avec sa fille cadette pendant que l'aînée restait en Irlande avec son père. Chaque été, Aoife était envoyé en Irlande et Emalee aux États-Unis de sorte qu’elles n’ont jamais réellement passé de temps ensemble. Pour Ema’ sa soeur est une inconnue avec qui elle partage le souvenir de quelques Noël vague. Sa mère s’est remariée à un Américain qui avait déjà deux garçons, agrandissant la famille un peu plus, mais l’adolescente n’a jamais eu beaucoup d’intérêt pour eux non plus. Cette situation familiale était loin d’être facile à vivre, mais elle s’est envenimé après le deuxième mariage de son père à une matrone digne des livres de la Comtesse de Ségur. C’est à ce moment qu’elle a décidé de vivre en Californie pour de bon, bien qu’elle a longtemps eu le mal du pays. 011⡆ C’est pendant une mission d’infiltration qu’elle est tombée dans l’oeil de la CIA. L’histoire veut qu’un espion de l’agence secrète était également infiltré dans l’organisation et que la petite rouquine aurait fait un grand impression auprès de lui. C’est quelques jours plus tard qu’elle fut recrutée, sans avoir à postuler, sans remplir la paperasse la plus laborieuse et les vérifications les plus sévères. Elle quitta donc la cité des anges pour La Ferme, le centre de formation de la CIA, cet endroit qui est rapidement devenu son pire cauchemar. 012⡆ La Ferme, c’est l’endroit où on apprend à devenir un espion, mais c’est également l’endroit où on vous torture sans fin afin de voir si vous êtes en mesure de supporter toutes les tortures sans donner d’information sur votre pays. Elle a appris l’espionnage le plus efficace, la manipulation d’explosif, le piratage informatique, les techniques de tortures, toutes ces choses qui rappel James Bond sans jamais être véridique, parce que James Bond est vraiment un piètre espion, quand on y pense. 013⡆ C’est à la Ferme que son chemin à croisé selon de Stan. Il était son mentor, son officier supérieur. C’est avec une certaine pointe d’arrogance qu’elle a agit avec lui, refusant de plier sous ses tortures. Pour beaucoup, elle aurait pu être un cauchemar d’élève, rebelle, n’appréciant pas l’autorité, bien que particulièrement brillante et résiliente. Elle ignore exactement ce qui a empêcher Stan d’être plus sévère avec elle, plus cruel encore dans les tortures qu’il lui infligeait. Non qu’il fût tendre, mais elle ne le considérait pas comme un monstre non plus. Pour la rouquine, cette situation était vouée à l’échec, à une haine particulièrement vorace, mais ce ne fut pas le cas. Il y a quelque chose d’attachant, chez lui. Quelque chose de chaleureux qui l’attire irrémédiablement et malgré toutes les attentes, ils se sont rapidement lien d’amitié. 014⡆ Ses premières missions se sont faites avec Stan. Des prisons américaines sur le territoire Afghan, la torture de prisonnier pour grappiller des informations nécessaires au démantèlement de cellules terroristes, des missions une après les autres qui n’ont fait que les rapprocher un peu plus. Stan était ce qui lui permettait de ne pas perdre toute espoir en l’humanité, d’oublier pendant quelques heures les horreurs du monde, parfois faites de ses propres mains. Elle ne l’avouera pas totalement, mais Stan est, encore aujourd’hui, la personne qui lui procure une paix avec elle-même qu’elle n’arrive pas à trouver la majorité du temps. 015⡆ Bien qu’elle ne l’avoue pas vraiment, la jeune femme a une passion particulière pour les guerres, pour les actes qui font qu’on en arrive là. Elle a longtemps lu sur la montée du Nazisme, sur les tensions au Moyen-Orient. Elle connaît chaque fait qui ont mené à la construction de ISIS, aux tragédies du 11 septembre, à la montée en pouvoir de Hitler ou à la chute de l’Empire Romain. Emalee est une vrai encyclopédie en ce qui concerne beaucoup de sujets, mais l’histoire est l’un de ses favoris. Il est même pénible de regarder des films de guerres ou histori que avec elle, puisqu’elle trouve chaque incohérence historique et ses explications interminables sur la raison pourquoi le film en question est incorrecte en agace plus d’un.  016⡆  Emalee aime faire usage de ses charmes sur les hommes, elle aime avoir leur attention sur elle⁻même, bien que ça mène souvent qu’à une nuit dans des draps inconnus avant de tourner la page et d’oublier le nom de sa conquête. Elle n’est pas la personne la plus apte à avoir des relations sérieuses et ça lui va comme ça. Elle est très consciente que c’est contre les valeurs qu’on lui inculqué enfant, dans cette famille particulièrement croyante. Elle a pourtant bien du mal à comprendre ce qu’on peut trouver de si attrayant à être mariée, mère de famille et enchaînée à une routine répétitive. 017⡆ Cependant, l’une de ses missions avec Stan lui a prouvé que ce genre de relation ne voulait pas nécessairement dire une vie platonique. Une mission où ils ont joués les couples mariés pendant des mois pour démantelé un réseau de trafic d’enfant. Des mois à jouer la petite femme éperdument amoureuse de son époux. Un rôle qui fut facile à jouer, considérant la complicité dans leur relation. Cependant, leur dernière nuit avant de rentrer au pays fût toute sauf platonique. Elle s’est perdue dans ses bras, s’est nourrit de son odeur, s’est noyer dans sa chaleur. Si elle ne le dit pas, si tout cela reste tabou, il n’en reste pas moins qu’elle est amoureuse de lui, plus qu’elle ne pourrait jamais l’avouer. Elle sait que, de toute façon, elle ne peut mettre des mots sur cela, qu’ils n’ont pas le droit de le faire, pas avec leur métier, pas selon les règlements de la CIA. Il n’en reste pas moins que leurs retrouvailles sont de moins en moins amicales à chaque fois et de plus en plus passionnées. 018⡆ Elle n’apprécie pas réellement l’autorité, surtout quand elle n’a pas de respect pour cet autorité. C’est le cas présentement avec le nouveau président des États-Unis. La rouquine le déteste, profondément et s’amuse à ne pas respecter les ordres qu’il donne en personne. À ses yeux, il se sert de la CIA pour mieux préparer sa petite guerre contre la Corée ou tout autre pays. Il ne fait que des choix détestables sans se soucier du bien-être des citoyens du pays. Et juste pour ça, elle le déteste profondément. 019⡆ Il est facile de dire qu’elle est idéaliste, elle ne dirait pas non plus le contraire, mais il est rare qu’elle se laisse guider par ses émotions, sachant que c’est la meilleure façon de se faire tuer. Elle se laisse pourtant guider par son instinct, pas ses convictions, elle ne fait pas souvent quelque chose en sachant que ce n’est pas bien. Dans la vie de tous les jours, surtout à son travail, elle adopte la philosophie de Bentham disant qu’il faut mieux faire un peu de mal pour sauver la majorité de la souffrance. 020⡆ Il y a certaines choses qu’elle refuse de faire qu’importe le rôle qu’elle doit jouer. Se teindre les cheveux est l’une d’elle. Elle opte plutôt pour des perruques aux besoins, ce qui agace parfois ses supérieurs qui jugent que ce serait plus facile de juste utiliser des produits chimiques. Mais aux yeux de Emalee, ses boucles rousses lui rappel d’où elle vient. Elle refuse également de manger de la viande, détestant le goût, la texture ou l’acte de tuer un être innocent pour manger. Elle est consciente que cela peut rendre certains aspect compliqué, mais elle y tient particulièrement. 021⡆ D’allure frêle et fragile, Emalee est pourtant parfaitement entraînée au combat à main nue et connaît une panoplie de façon de mettre un homme faisant deux fois sa taille au tapis. Elle s’entraîne d’ailleurs tous les jours, faisant du sport l’une des seules choses qui ressemble à une routine. Elle en fait plusieurs, dont l’escalade, la gymnastique ou tous les sports de combat possible, avec une préférence pour les arts martiaux. Elle déteste cependant courir, c’est une véritable hantise.022⡆ Elle possède encore l’alliance qu’elle portait quand elle prétendait être mariée à Stan. Elle est avec d’autres papiers importantes dans un coffre-fort caché derrière l’un des tableaux de son appartement. Elle sait que c’est ridicule de la garder et elle ne comprend pas réellement pourquoi elle le fait, comme elle ne comprend pas non plus les éclats de jalousie qui lui transpercent le coeur quand il prétend charmer une autre femme. 023⡆ Elle possède quelques cicatrices, dont l’une au niveau de sa cage thoracique, un coup de couteau qui a fini par transpercé sa peau et qui a passé près de lui lacérer le foie. D’autres sont présentes, plus petites mais elle ne se souvient pas de comment elle a ou avoir la majorité d’entre elles. Elle sait également qu’elle en a bien moins que Stan ou que d’autres partenaires qu’elle a eu, sans doute parce que ces hommes ont souvent tendance à vouloir la protéger des coups les plus brutaux, pour une raison qu’elle ignore mais qui l’agace. 024⡆ Étant une femme dans une monde d’homme, sa façon de faire est bien différente. Elle est la veuve noire qui chuchote des mots à l’oreille d’un homme, qui fait en sorte qu’il s’attache à elle pour qu’elle puisse tirer les ficelles par le billet d’un autre avant de d'asséner le coup mortel. Elle tisse une toile petit à petit, pas à pas, avec une finesse qui lui appartient, avec un charme dévastateur, avec une douceur et une subtilité toute féminine qui font qu’elle est parfois sous-estimé par les autres espions, bien qu’elle ne connaît que très peu d’échec ou de mission tournant au vinaigre. 025⡆ Elle est douée avec les poisons. Elle sait quelle quantité de calcium peut causer un arrêt cardiaque, quels éléments doivent être mélangés ensembles afin de causer une mort douloureuse et pénible, elle sait quels champignons, fleurs et plantes sont toxiques. Elle connaît aussi les antidotes et les effets de chacun. C’est d’ailleurs l’une de ses méthodes favorites pour donner la mort à quelqu’un, ou pour les torturer, sachant comment ralentir la propagation de ces poisons et leurs effets, jouant avec la peur de mourir des gens. 026⡆ Stan et elle ont leur propre petit code quand ils se parlent, quelque chose qu’il ne leur appartient qu’à eux et qui lui plaît particulièrement. Elle aime avoir cette dynamique avec une personne, surtout si cette personne est lui. 027⡆ Elle adore les desserts glacés, c’est probablement un de ses plus grands pêchers mignons. L’alcool qu’elle boit est principalement Irlandais, les Whisky provenant de sa terre natale, par exemple. Elle a aussi tendance à faire de son café un Irish Coffee plus souvent que nécessaire.    



 ♡ CAN YOU LOVE ME LIKE I DO ?


♡ QUELLE EST LA CHOSE LA PLUS IMPORTANTE POUR TOI ? S'il y a des valeur vraiment importante aux yeux de la jeune femme, certains objets le sont aussi. Elle a tendance à garder précieusement dont cette fausse alliance qui a jadis faussement liée sa vie à celle de Stan  ♡ QUEL EST TON PLUS GRAND RÊVE ? la paix dans le monde serait peut-être un eu cliché, mais ça ne serait pas exagéré non plus comme demande si on veut son avis, même si soyons honnête, ça ne va pas arrivé bientôt. ♡ PENSES-TU QUE L'AMOUR SOIT NECESSAIRE POUR ÊTRE HEUREUX ? à un certain point, oui. emalee est persuadé que sans amour, l'homme devient vile et méchant et qu'il n'y a juste pas assez d'amour dans le monde, sinon, elle n'aurait pas à faire ce boulot, quand on y pense.



 ♡ YOU'RE IN MY HEAD. ALWAYS.

pseudo/prénom: childish light âge: vieille... juste vieille d'où viens-tu? les amériques! mais pas la partie qui a Trump comme président... type de personnage: inventécomment as-tu connu le forum? navette spaciale un dernier mot: je suis soudainement heureuse d'avoir que 5 personnages et plus 12....
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Trina Taylor
( home is where the heart is )

EMALEE • WE'RE LIVING IN THE SHINE AND SHADE WE'RE SWAYING BETWEEN LOVE AND HATE Tumblr_inline_o2ujfndQl21rifr4k_500
( Ne revivez le passé que s’il vous sert à construire le futur. )EMALEE • WE'RE LIVING IN THE SHINE AND SHADE WE'RE SWAYING BETWEEN LOVE AND HATE PLjgSzJ
Au fur et à mesure que grandissent les filles, elles se font enseigner un tas de choses. Si un garçon vous donne un coup de poing c’est qu’il vous aime, n’essayez jamais de vous coupez vous même votre propre frange, un jour vous rencontrerez un gars merveilleux et vous vivrez alors votre propre conte de fée.
Tous les films que nous voyons, toutes les histoires qu’on nous raconte nous implorent d’attendre que ça nous arrive. Le coup de théâtre du 3e acte…la déclaration d’amour inattendu… l’exception qui confirme la règle. Mais nous sommes parfois si pressées de vivre notre conte de fée que nous n’apprenons pas à interpréter les signes. Comment faire la différence entre ceux qui sont intéressés par nous et ceux qui ne le sont pas ? Ceux qui resteront avec nous et ceux qui ne resteront pas ? Il se peut que parfois le gars merveilleux ne fasse pas partie du conte de fée, il se peut que ce soit… vous… toute seule… qui vous reconstruisiez et vous repartirez à zéro, vous vous rendrez ainsi disponible pour un meilleur avenir. Peut-être que le conte de fée c’est tout simplement… tourner la page… Ou peut-être que le conte de fée c’est le fait que en dépit de tous les appels retournés, les cœurs brisés… en dépit de toutes les gaffes et les signes mal interprétés… en dépit de tous les chagrins et les humiliations… vous n’ayez jamais, jamais perdu espoir.
›› Los Angeles since : 15/08/2016
›› Pseudo : Heartkiller - Charlène
›› It's crazy, I look like : Blake Lively
›› Credit made by : bigbadwolf + tumblr +
›› I have a doppelgänger with : Makeyla Pine (Emma Stone) + Andy Rosenbach (Alexandra Daddario) + Romy James (Emmy Rossum) + Harper Solano (kaya scodelario) + Tessa Carmichael (margot robbie) + Hannah Walsh (Keira Knightley) + Brie Larson (Dinah Brown) + Imbar Lavi (emily santiago)
›› Availability : 3/3, si besoin, je suis toujours là, un petit mp et on y va !!!
›› Love letters written : 312
›› Damn ! I'm old, I'm : Trente et un an et quelques mois, bon d'accord presque trente-deux. Mais déjà c'est pas très gentil de demander son âge à une femme et en plus ça ne veut plus rien dire aujourd'hui...
›› Sexual orientation : Hétérosexuelle, je ne suis pas vraiment une femme à femmes. J'ai déjà tellement de mal avec les hommes, je n'arrive pas à les comprendre ou peut-être que c'est moi qui est trop compliquée ? Peu importe, on ne va pas se rajouter des complications en plus.
›› Occupation : Actrice, d'abord dans des séries plus ou moins connues, qui ont eu leurs petits succès et maintenant pour le cinéma où là on peut vraiment dire que la notoriété est réellement au rendez-vous.
›› for better or for worse ♡ : Malheureusement célibataire, l'amour a dû mal à arriver, le fait d'être connue n'aide surement pas ou peut-être le fait que je n'ouvre pas mon coeur aux hommes, que je reste bloquée sur le passé, que je n'ose pas briser cette carapace qui m'empêche d'avancer et de laisser un peu d'espoir entrer dans ma vie !!
EMALEE • WE'RE LIVING IN THE SHINE AND SHADE WE'RE SWAYING BETWEEN LOVE AND HATE Tumblr_pf99kvZsLV1txzbmgo1_500
I guess it's true i'm not good at a one night stand but i still need love 'cause i'm just a girl these nights never seem to go to plan i don't want you to leave me, will you hold my hand ? Oh won't you stay with me 'cause you're all I need this ain't love it's clear to see but darling stay with me. Why am I so emotional no it's not a good look, gain some self control deep down I know this never works but you could lay with me so it doesn't hurt.
›› We're having a baby : Nop, nop, nop. Je ne suis pas prête à avoir un enfant et avec qui ? De toute façon mon emploi du temps ne me le permet pas, je ne pourrais pas m'occuper d'un enfant, je n'arrive déjà pas à m'occuper de moi.
›› We are made of stars : EMALEE • WE'RE LIVING IN THE SHINE AND SHADE WE'RE SWAYING BETWEEN LOVE AND HATE Tenor
Mon boulot que je ne changerais pour rien au monde + les tartes de maman, il n'y a qu'elle qui arrive à me faire succomber; aux desserts + Travailler avec Christopher, même si ce n'est pas facile à chaque fois et qu'au début ce n'était pas franchement ça, j'aime bosser avec lui; je ne lui dirais jamais, mais il me rend meilleure dans mon jeu d'actrice+ les latte du starbuck ou du petit café en bas de chez moi, il n'y a que là que j’achète ma petite drogue à base de caféine + Les vieux films en noir et blanc, ceux que je dois être la seule au monde à regarder + l'amour sous toutes ces formes, même si ça n'est pas flagrant, j'aime l'amour, j'aime aimer + faire des photos, de tout et de rien, juste immortaliser le moment + être à New-York l'hiver, pour la neige qu'on a pas ici à Los Angeles. + Ce petit restaurant français pas loin de chez moi, il fait des repas incroyables. + ma cousine qui est sans aucun doute la personne à qui je fais le plus confiance. + courir sur le sable frais, le matin

EMALEE • WE'RE LIVING IN THE SHINE AND SHADE WE'RE SWAYING BETWEEN LOVE AND HATE Empty
MessageSujet: Re: EMALEE • WE'RE LIVING IN THE SHINE AND SHADE WE'RE SWAYING BETWEEN LOVE AND HATE EMALEE • WE'RE LIVING IN THE SHINE AND SHADE WE'RE SWAYING BETWEEN LOVE AND HATE EmptySam 10 Aoû - 9:49

Euh, je crois vous avoir déjà vu une fois où deux pas ici, je me trompe ? EMALEE • WE'RE LIVING IN THE SHINE AND SHADE WE'RE SWAYING BETWEEN LOVE AND HATE 2629027661 EMALEE • WE'RE LIVING IN THE SHINE AND SHADE WE'RE SWAYING BETWEEN LOVE AND HATE 817978094 EMALEE • WE'RE LIVING IN THE SHINE AND SHADE WE'RE SWAYING BETWEEN LOVE AND HATE 474670205
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Trina Taylor
( home is where the heart is )

EMALEE • WE'RE LIVING IN THE SHINE AND SHADE WE'RE SWAYING BETWEEN LOVE AND HATE Tumblr_inline_o2ujfndQl21rifr4k_500
( Ne revivez le passé que s’il vous sert à construire le futur. )EMALEE • WE'RE LIVING IN THE SHINE AND SHADE WE'RE SWAYING BETWEEN LOVE AND HATE PLjgSzJ
Au fur et à mesure que grandissent les filles, elles se font enseigner un tas de choses. Si un garçon vous donne un coup de poing c’est qu’il vous aime, n’essayez jamais de vous coupez vous même votre propre frange, un jour vous rencontrerez un gars merveilleux et vous vivrez alors votre propre conte de fée.
Tous les films que nous voyons, toutes les histoires qu’on nous raconte nous implorent d’attendre que ça nous arrive. Le coup de théâtre du 3e acte…la déclaration d’amour inattendu… l’exception qui confirme la règle. Mais nous sommes parfois si pressées de vivre notre conte de fée que nous n’apprenons pas à interpréter les signes. Comment faire la différence entre ceux qui sont intéressés par nous et ceux qui ne le sont pas ? Ceux qui resteront avec nous et ceux qui ne resteront pas ? Il se peut que parfois le gars merveilleux ne fasse pas partie du conte de fée, il se peut que ce soit… vous… toute seule… qui vous reconstruisiez et vous repartirez à zéro, vous vous rendrez ainsi disponible pour un meilleur avenir. Peut-être que le conte de fée c’est tout simplement… tourner la page… Ou peut-être que le conte de fée c’est le fait que en dépit de tous les appels retournés, les cœurs brisés… en dépit de toutes les gaffes et les signes mal interprétés… en dépit de tous les chagrins et les humiliations… vous n’ayez jamais, jamais perdu espoir.
›› Los Angeles since : 15/08/2016
›› Pseudo : Heartkiller - Charlène
›› It's crazy, I look like : Blake Lively
›› Credit made by : bigbadwolf + tumblr +
›› I have a doppelgänger with : Makeyla Pine (Emma Stone) + Andy Rosenbach (Alexandra Daddario) + Romy James (Emmy Rossum) + Harper Solano (kaya scodelario) + Tessa Carmichael (margot robbie) + Hannah Walsh (Keira Knightley) + Brie Larson (Dinah Brown) + Imbar Lavi (emily santiago)
›› Availability : 3/3, si besoin, je suis toujours là, un petit mp et on y va !!!
›› Love letters written : 312
›› Damn ! I'm old, I'm : Trente et un an et quelques mois, bon d'accord presque trente-deux. Mais déjà c'est pas très gentil de demander son âge à une femme et en plus ça ne veut plus rien dire aujourd'hui...
›› Sexual orientation : Hétérosexuelle, je ne suis pas vraiment une femme à femmes. J'ai déjà tellement de mal avec les hommes, je n'arrive pas à les comprendre ou peut-être que c'est moi qui est trop compliquée ? Peu importe, on ne va pas se rajouter des complications en plus.
›› Occupation : Actrice, d'abord dans des séries plus ou moins connues, qui ont eu leurs petits succès et maintenant pour le cinéma où là on peut vraiment dire que la notoriété est réellement au rendez-vous.
›› for better or for worse ♡ : Malheureusement célibataire, l'amour a dû mal à arriver, le fait d'être connue n'aide surement pas ou peut-être le fait que je n'ouvre pas mon coeur aux hommes, que je reste bloquée sur le passé, que je n'ose pas briser cette carapace qui m'empêche d'avancer et de laisser un peu d'espoir entrer dans ma vie !!
EMALEE • WE'RE LIVING IN THE SHINE AND SHADE WE'RE SWAYING BETWEEN LOVE AND HATE Tumblr_pf99kvZsLV1txzbmgo1_500
I guess it's true i'm not good at a one night stand but i still need love 'cause i'm just a girl these nights never seem to go to plan i don't want you to leave me, will you hold my hand ? Oh won't you stay with me 'cause you're all I need this ain't love it's clear to see but darling stay with me. Why am I so emotional no it's not a good look, gain some self control deep down I know this never works but you could lay with me so it doesn't hurt.
›› We're having a baby : Nop, nop, nop. Je ne suis pas prête à avoir un enfant et avec qui ? De toute façon mon emploi du temps ne me le permet pas, je ne pourrais pas m'occuper d'un enfant, je n'arrive déjà pas à m'occuper de moi.
›› We are made of stars : EMALEE • WE'RE LIVING IN THE SHINE AND SHADE WE'RE SWAYING BETWEEN LOVE AND HATE Tenor
Mon boulot que je ne changerais pour rien au monde + les tartes de maman, il n'y a qu'elle qui arrive à me faire succomber; aux desserts + Travailler avec Christopher, même si ce n'est pas facile à chaque fois et qu'au début ce n'était pas franchement ça, j'aime bosser avec lui; je ne lui dirais jamais, mais il me rend meilleure dans mon jeu d'actrice+ les latte du starbuck ou du petit café en bas de chez moi, il n'y a que là que j’achète ma petite drogue à base de caféine + Les vieux films en noir et blanc, ceux que je dois être la seule au monde à regarder + l'amour sous toutes ces formes, même si ça n'est pas flagrant, j'aime l'amour, j'aime aimer + faire des photos, de tout et de rien, juste immortaliser le moment + être à New-York l'hiver, pour la neige qu'on a pas ici à Los Angeles. + Ce petit restaurant français pas loin de chez moi, il fait des repas incroyables. + ma cousine qui est sans aucun doute la personne à qui je fais le plus confiance. + courir sur le sable frais, le matin

EMALEE • WE'RE LIVING IN THE SHINE AND SHADE WE'RE SWAYING BETWEEN LOVE AND HATE Empty
MessageSujet: Re: EMALEE • WE'RE LIVING IN THE SHINE AND SHADE WE'RE SWAYING BETWEEN LOVE AND HATE EMALEE • WE'RE LIVING IN THE SHINE AND SHADE WE'RE SWAYING BETWEEN LOVE AND HATE EmptySam 10 Aoû - 9:54


FELICITATIONS TU ES DES NOTRES !
( viens vite rejoindre les fous dans ce monde merveilleux )

Que dire de plus que rebienvenue à la maison ma jolie EMALEE • WE'RE LIVING IN THE SHINE AND SHADE WE'RE SWAYING BETWEEN LOVE AND HATE 817978094 EMALEE • WE'RE LIVING IN THE SHINE AND SHADE WE'RE SWAYING BETWEEN LOVE AND HATE 83669637 have fun EMALEE • WE'RE LIVING IN THE SHINE AND SHADE WE'RE SWAYING BETWEEN LOVE AND HATE 2477060950


♡ LES ETAPES IMPORTANTES:


A présent tu fais partie des nôtres, tu es donc un membre complet de DOWN WITH LOVE. Afin de compléter ton arrivée parmi nous, nous te demandons de ne pas oublier d'aller faire recenser le métier de ton personnage, ainsi que son logement.

Evidemment, pas de jeu sans amis, sans ennemis, sans amoureux alors afin de te permettre de trouver des liens, nous te demandons aussi d'aller poster ta fiche de liens, ce qui facilitera les discussions avec les autres membres. Si jamais tu as besoin de liens en particulier, n'hésite pas à poster un scénario ou à créer ton répertoire de pré-liens, cela pourra faciliter ton jeu parmi nous !

Si tu te sens perdu, si tu ne sais pas par où commencer, tu peux toujours aller demander un partenaire de rp, n'hésite pas le topic est fait pour ça.


♡ LE HORS JEU:


Il n'y a pas que le rpg sur le forum, nous t'invitons donc vivement à te rendre en direction du flood, si tu veux discuter plus amplement avec les membres, si tu veux apprendre à découvrir leur folie. Et qui sait, cela te permettra peut-être même de trouver de nouveaux liens.

Ne t'inquiètes pas, en cas de question nous restons toutes à ta disposition pour t'aider, pour t'aiguiller et nous te souhaitons un excellent jeu parmi nous ♡.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


EMALEE • WE'RE LIVING IN THE SHINE AND SHADE WE'RE SWAYING BETWEEN LOVE AND HATE Empty
MessageSujet: Re: EMALEE • WE'RE LIVING IN THE SHINE AND SHADE WE'RE SWAYING BETWEEN LOVE AND HATE EMALEE • WE'RE LIVING IN THE SHINE AND SHADE WE'RE SWAYING BETWEEN LOVE AND HATE Empty

Revenir en haut Aller en bas
EMALEE • WE'RE LIVING IN THE SHINE AND SHADE WE'RE SWAYING BETWEEN LOVE AND HATE
Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
A kiss to build a dream on
 :: one in a million :: walking on a dream
-
Sauter vers: