Partagez
Aller en bas

teddy † surviving can make people right mean


Voir le profil de l'utilisateur
Teddy Rousseau
( nothing matters, only freedom )

teddy † surviving can make people right mean Tumblr_pw383yy4gE1xhq4mso7_400
(monsters never look like monsters.)
they are born of pain and grief and anger and loss teddy † surviving can make people right mean X8txj61E_o
beware; boy with hell in his smile and summer storm in his eyes. he will look at you and you will tell yourself that he isn't at all that beautiful. when the casual graze of his hand against yours keeps you awake at night you will say you do not wish him to steal you and keep you in his arms until the sun comes up. beware; boy with a thousand nights of excess between his ribs. you will decorate your hair with flowers and dance in the sun. you will lie to yourself when you say you don't want to live the night the way he does and poison your body until you are intoxicated with him that the only thing that's real anymore is his breath on your neck. beware; boy with heaven in his tongue and a scorching desert on his fingertips. you will try to erase the prints he has left on your skin but when they talk about ilium burning all you can remember is the the way is mouth felt on yours and how he caught his breath when your lips were on his chest. he will make you forget what having a body felt like before you met him. beware;boy who will steal your lungs and your guts and your heart.
›› Los Angeles since : 06/06/2018
›› Pseudo : Childish Light
›› It's crazy, I look like : jessica stroup
›› Credit made by : lilousilver (avatar) / fakementne & childish light (crackships)
›› I have a doppelgänger with : alaric scarbrough (matthew goode) + iris gilmore (jenna-louise coleman) + arabella henderson (elizabeth olsen) + emalee callaghan (jessica chastain)
›› Love letters written : 52
›› Damn ! I'm old, I'm : Elle est loin de l’enfant troublée, traumatisée, violentée qu’elle fut jadis. De cette adolescente se rebellant contre le monde entier parce que l’univers l’a abandonnée cruellement à un sort qu’elle n’a pas choisi, contre lequel elle n’a aucun pouvoir. Elle sait qu’elle ne peut pas oublier, effacer, ces années troubles de son existence, mais ce n’est pas faute d’essayer, pour le moins. De faire en sorte que les choses ne soient pas uniquement ce qui revient parfois dans ses cauchemars, en vagues menaçantes contre lesquelles elle ne peut pas lutter. Parce que même du haut de ses trente-cinq ans, elle ne peut pas lutter contre tous les démons qui se cachent sous son lit, qu’importe si elle essaie et si elle fait comme si cela ne la touche plus depuis longtemps.
teddy † surviving can make people right mean X8txj61E_o

teddy † surviving can make people right mean Tumblr_pw3cbuehhC1xhxvq8o7_250

›› Sexual orientation : Chez les Rousseau, l’homosexualité est une déviance, une maladie que l’on doit soigner avec de grands moyens. Toute son enfance, elle a entendu son père pesté contre ces gens qui refusent d’entrer dans un moule par leur préférence sexuelle. Chez elle, même les artistes n’ayant pas une identité sexuelle hétéronormative étaient interdit, ce qui, en soit est un peu ridicule. Heureusement pour elle, elle n’a jamais eu l’occasion de parler de sa sexualité avec ses parents, étant encore trop jeune à leur décès. Dans les faits, elle n’a pas de préférence, pas réellement. Elle se plaît autant dans les bras des hommes que dans ceux des femmes, le sexe étant que ça, du sexe. Elle se considère donc bisexuelle, bien qu’elle ne s’imagine pas finir sa vie avec une femme ou un homme, en réalité, préférant s’attacher à personne.
›› Occupation : Enfant studieuse, elle était probablement promise à un avenir beaucoup plus grand que celui qu’elle a présentement. Elle a toujours eu de bonnes notes à l’école, elle a toujours eu du talent dans les études sans devoir passer des heures devant ses livres, bien que son père n’appréciât pas vraiment ce fait, disant que ce n’est pas la place des femmes que les postes de haut niveau. Les vieilles mentalités ont la vie dure, il semblerait, surtout dans un aussi petit village, dans un endroit aussi reculé que celui où elle est née. Teddy a fait deux ans d’université au Massachussetts Institute of technology en ingénierie chimique avant d’abandonné ses études, non par manque d’intérêt, mais parce qu’elle ne se sentait pas à sa place parmi ses collègues, parce qu’elle ne savait pas comment gérer sa vie étudiante, parce qu’elle ne se voyait pas passer sa vie dans un bureau. D’emplois en emploie, petits boulots en suivant un autre, elle est tombée sur Jason Hollister, qui devint son mentor dans le monde criminel, faisant d’elle un parfait petit assassin; intraçable, discrète et invisible. C’est lors d’une mission des plus banales que son chemin a croisé celui de Elias Danvers, agent du homeland security, la raison pour laquelle elle a finit derrière les barreaux, bien qu’elle l’ait mis au tapis, compromettant sa mission au passage. C’est dans un enchevêtrement complexe qu’elle fut recrutée, à son tour, par le Homeland Security, un arrangement lui permettant de sortir de prison et de ne pas y passer le reste de sa vie. Elle est dont la partenaire de cet homme qui a changer à jamais sa vie, son sens, sans qu’elle n’arrête pour autant les actes criminels qu’elle a fait pendant des années.

teddy † surviving can make people right mean X8txj61E_o

teddy † surviving can make people right mean NTC0NvRO_o

›› for better or for worse ♡ : Il est facile de dire que Teddy a des soucis au niveau de l’engagement et de l’attachement. Elle refuse de s’attacher aux gens, même amicalement, faisant de son mieux pour ne pas avoir de sentiments pour les gens autours d’elle, sachant que c’est la meilleure façon de se faire du mal ou d’être blessée. Non qu’elle n’a pas d’amis, de proches, mais il est difficile pour les gens de passer outre les murs qu’elle a érigés avec les années et de gagner sa confiance. Parce que là est le véritable soucis, elle ne fait pas confiance en les gens. Elle ne veut pas leur faire confiance, refusant de se montrer vulnérable envers les autres. Même si ce n’est pas toujours le cas, elle prétend qu’elle ne se soucis pas des autres, bien que ce n’est pas nécessairement véritable, lorsqu’il s’agit de certaines personnes. Il n’en reste pas moins que dans ses relations amoureuses, c’est plus que le cas. La réalité est qu’elle n’a jamais eu de relation amoureuse, les fuyant comme la peste, refusant de laisser quelqu’un s’approcher si près d’elle. Elle n’est pas prête pour cela, elle ne le sera probablement jamais. Theodora s’échappe de toutes relations avant qu’elles ne deviennent sérieuses, collectionnant les relations plus que courtes, celles qui sont surtout charnelle et qui n’implique aucun engagement de sa part. Elle aime utiliser des faux prénoms, jouant des personnages qui n’ont rien à voir avec qui elle est pour séduire les hommes, souvent dans le cadre de ses missions, aimant s’approcher de ses victimes pour mieux en finir avec eux. Il serait facile de croire que ce manque de confiance pathologique à quelque chose à voir avec sa relation avec son père, mais ce comportement se retrouve aussi dans ses relations avec la gente féminine, n’ayant pas vraiment de préférence quant au sexe de ses conquêtes. Elle est célibataire, pure et dure, ne croyant pas plus en l’amour qu’en l’être humain, ne croyant pas que quelqu’un vaut la peine de se sacrifier et de se mettre en danger.
teddy † surviving can make people right mean X8txj61E_o

teddy † surviving can make people right mean 84DtjwfA_o

›› We're having a baby : elle a un point faible pour les enfants, il s’agit de créatures innocentes que l’on doit protéger à ses yeux, mais elle ne s’en approche pas, jamais. La raison est simple, elle sait que c’est facile de s’attacher aux enfants, elle sait que c’est impossible de fermer son cœur à ces petits être-humains qui vous regarde avec tout l’innocence du monde. Devenir mère n’est pas dans ses plans et elle prend toutes les précautions existantes pour que ça n’arrive pas, refusant de laisser tomber ses barrières pour qui que ce soit, même un enfant.
›› We are made of stars : Elle déteste que l’on utilise son véritable prénom, réellement. Elle ne l’utilise jamais et risque d’être particulièrement cinglante si quelqu’un s’adresse à elle en l’utilisant. † Elle porte constamment des bracelets, une montre, des vestes couvrant ses poignets, cachant du mieux qu’elle le peut les cicatrices qu’elle porte toujours aux poignets et qui marque ce que ses parents lui ont fait. † Teddy n’est pas vraiment le genre de personne à porter robes et talons hauts, au contraire, elle préfère toujours les bottillons plats et les denims. † Elle a une belle collection de veste en cuire, elle adore en porter, elle en porte plus que souvent, même dans la chaleur Californienne. † Elle dédaigne la viande rouge et le porc. Son alimentation se résume aux poissons et au poulet, en matière de viande. † Même en temps qu’assassin, elle a ses limites. Elle ne touche pas aux enfants, ni aux animaux. Au contraire, elle a tendance à recueillir les animaux de ses victimes, ce qui fait bien rire Jason. † Elle ne parle jamais de ses parents ou de sa famille, évitant le sujet comme la peste. † Elle peste souvent dans sa langue natale, les sacres québécois revenant souvent dans son langage quand elle est agacée. † Elle a toujours un léger accent lorsqu’elle parle, un accent hybride en celui des États-Unis et celui français canadien † Cuisiner est loin d’être dans ses cordes, au contraire, elle est une catastrophe derrière les fourneaux. † Elle est particulièrement cinglante et ironique, c’est là son principale moyen de défense, contre ce qu’elle trouve menaçant. † Elle possède une moto, aimant la vitesse, cette sensation de liberté qui vient avec le fait de la conduire. † Elle répète constamment à Ignacio que le fait que coucher ensemble ne veut pas dire qu’elle est attacher à lui, bien au contraire, lui remémorant spontanément qu’elle l’utilise quand elle en a envie.
teddy † surviving can make people right mean X8txj61E_o

teddy † surviving can make people right mean Tumblr_pw383yy4gE1xhq4mso3_250


teddy † surviving can make people right mean Empty
MessageSujet: teddy † surviving can make people right mean teddy † surviving can make people right mean EmptyVen 9 Aoû - 22:25


teddy rousseau
( People can thought you’re look mean but from real it’s just a mask what you seems to protect you )

prénom/nom: Il est évident qu’on ne choisit pas sa naissance, la famille dans laquelle on grandit, sa religion, la couleur de nos yeux, de nos cheveux ou celle de notre peau. Il est évident que si elle avait pu choisir, ce n’est pas le choix qu’elle aurait fait, elle n’aurait pas choisi cette famille qui est la sienne, elle n’aurait pas choisi ce sang qui coule dans ses veines, la religion dans laquelle elle a grandit, enfin, si on peut appeler  une religion. Si elle avait eu un mot à dire sur sa destinée, sur cette partie de sa vie, il est probable que jamais elle n’aurait choisi le patronyme qui la suit partout depuis sa naissance. Rousseau est le nom qu’on lui donna avant même qu’elle ne pousse son premier cri. Celui de son père, de cet homme qui n’a jamais prononcé un mot de gentil à son égard ou à celui de sa femme dans les treize années qui lui fut donné avec lui. Un nom qui a fait la une des journaux, autant chez elle qu’en France et en Suisse, lié à un massacre qui n’a aucune justification, aucune excuse. Un nom aux intonations étranges dans cette langue qui n’est pas la sienne, dans ce pays qui n’est pas le sien. Des intonations douces coupées par ce R dure qui caractérise la langue française. Son prénom est également dans cette intonation francophone, du moins, dans la façon dont elle a entendu son prénom est prononcé pendant une bonne partie de sa vie. Theodora est ce prénom choisi par ses parents pour elle. Un prénom qui vient de sa propre arrière-grand-mère paternelle, une femme provenant des contrées Européenne desquelles une partie de sa famille est issue. Elle n’a jamais aimé ce prénom, cette appelation archaïque qu’elle n’apprécie pas, lui rappelant sans doute trop de mauvais souvenirs, le jugeant trop long, trop vieux, trop féminin pour elle. Il y a longtemps qu’elle a envoyé aux oubliettes, choisit plutôt de se présenter sous le surnom de Teddy, grinçant des dents chaque fois qu’on utilise son prénom en entier. Dans une toute autre ordre d’idée, son second prénom est d’une origine beaucoup plus francophone, classique de l’endroit où elle est née. Béatrice est son second prénom, elle n’a jamais posé de question à savoir comment il a été choisi, en réalité, elle n’en a que faire, se disant qu’il ne s’agit là que d’une information sans importance et rien d’autre. âge/lieu de naissance: C’est loin de la Californie qu’elle a vu le jour. Ce n’est pas sous le soleil de Los Angeles qu’elle a poussé son premier cri, mais sous la neige du Canada. C’est à Saint-Casimir de Portneuf, à quelques lieues de la ville de Québec, que Teddy a vu le jour, dans un hôpital tout ce qui a de plus banal. C’est loin d’être d’un glamour quelconque, au contraire, elle peut souvent voir l'interrogation dans les yeux de ses interlocuteurs lorsqu’elle parle de l’endroit où elle a grandit. Elle est née par une froide journée d’hiver, le dix-huit janvier 1984, neuf jours après la date prévu de sa venu au monde, faisant d’elle une enfant loin d’être pressée de voir la lumière du jour. n se doute bien que si elle est née en 1984, elle n’a plus vingt ans, loin de là. Elle a parfois l’impression de ne pas vraiment vieillir, d’être coincée encore dans la vingtaine, sans savoir comment s’en sortir, comment avancer dans cette vie qu’est la sienne. Étrangement, elle ne sent pas l’effet du temps sur elle, elle a l’impression que ce n’est qu’un nombre sans importance, quelque chose qui ne compte pas vraiment dans la vie. Néanmoins, elle se dit qu’elle s’est imaginé une toute autre vie, jadis, lorsqu’elle était plus jeune, plus naïve. Teddy vient de fêter ses trente-cinq ans et il n’est peut dire que sa vie est loin de celle qu’elle s’est imaginée à dix-sept ans. nationalité/origines: Née au Québec, Teddy est irréfutablement Canadienne de naissance. Sa langue maternelle est le français, elle a grandit en allant à la Cabane à sucre et en regardant jouant au hockey lors des hivers beaucoup trop long. Cependant, cela fait bien longtemps qu’elle n’a pas revu le Québec, ayant treize ans lorsqu’elle fut adoptée par sa tante qui s’occupa d’elle jusqu’à sa majorité, elle a donc double nationalité, ayant retourné au Canada tous les années pour les vacances, elle ne s’est jamais débarrassé de son deuxième passeport. Comme beaucoup de Canadiens, les origines de Teddy sont nébuleuses, les origines s'entremêlent un peu partout dans son arbre généalogique, faisant en sorte qu’elle a du sang français, anglais, amérindien et irlandais. occupation/situation financière: Elle fut de ces enfants capable des s’exprimer facilement, avec une intelligence communicationnelle épatante, capable de tenir des discussions qui ont du sens avec des adultes plus brillants qu’elle facilement. Elle a été de ces petites filles douée à l’école, de celles qui n’ont pas l’obligation d’ouvrir un livre ou d’étudier pour être dans les premiers de classe. Elle a voulu être astronaute, pompier, ballerine, championne olympique, chaque de ces rêves écrasés sous la botte du père de famille, de cet homme à la mentalité arriérée pensant que les femmes devraient rester à la maison avec les enfants et non sur le marché du travail parmi la gente masculine. Teddy aurait voulu le remettre à sa place, lui dire qu’elle avait une voix, elle aussi, une façon de penser, lui appartenant. Elle ne l’a jamais fait. Enfant intimidée par son parent imposant. Ça ne veut pas dire que l’école n’était pas importante dans cette famille, au contraire. Les bonnes notes étaient récompensées, félicitées, mais pas de la façon dont on se l’imagine, c’est plus que les mauvaises notes étaient sources de réprimandes que l’inverse. Avec les années, elle est devenue revendicatrice, faisant partie du conseil étudiant, du journal étudiants, voulant se faire entendre de ces gens qui croit mieux savoir qu’elle parce qu’elle était une gamine, enfin ce fut le cas jusqu’au drame qui marqua sa famille. Par la suite, elle se détacha de tout; des autres étudiants, de la vie étudiantes, de ses études, réussissant toujours haut la main mais sans fierté, n’étant là que parce qu’elle n’avait pas d’autres endroits où être, parce que c’est là que sa tutrice voulait qu’elle soit sans quoi elle risquait d’être arraché à la seule famille qu’elle avait encore. Teddy fit deux années d’université au MIT, le Massachussetts Intitute of Technology en ingénierie chimique avant d’abandonner ses études, n’arrivant pas à s’investir, à se sentir à sa place dans ce milieu académique, trouvant difficile de travailler en équipe avec ses camarades de classe, avec ses partenaires de laboratoire, causant parfois plusieurs soucis. Pendant un moment, elle se balade d’endroit en endroit, changeant souvent de travail, ayant plus que des difficultés avec le travail d’équipe, ce qui est loin d’aider dans les emplois de restauration ou dans les bars. C’est par une soirée mouvementée, après qu’elle ait abattu un homme par pur autodéfense qu’elle a croisé le chemin de Jason Hollister, cet homme qui changera sa vie à jamais, faisant d’elle sa pupille. Depuis ce jour, Teddy est tueuse à gage, acceptant des contrats pour mettre fin à la vie des gens sans aucun remords, n’arrivant pas à les considérer réellement comme des personnes à part entière. Les choses étaient simples pendant un temps, jusqu’à ce qu’elle accepte ce contrat, celui où elle devait assassiner le détenteur d’une arme chimique. C’était sans penser qu’elle croisera la route de Elias Danvers, agent d’agent du département de la sécurité intérieur des États-Unis. Cet homme qu’elle a croisé par hasard, cet homme essayant de mettre la main sur cet même arme pour la sécurité du territoire alors qu’elle désirait en faire de même seulement pour le bien de son compte de banque. Si elle a réussis à le mettre au tapis, non sans un certain amusement, elle s’est tout de même retrouvé derrière les barreaux, pendant un temps, dans cette prison à sécurité maximale. Un peu exagéré, selon ses dires, ce n’est quand même pas comme si elle avait créé cette arme chimique elle-même. C’était avant que ce type, agent spécial Danvers, selon ses dires, se pointe devant sa cellule, un sourire sur ses lèvres, une lueur amusé dans le fond de ses prunelles, lui proposant un arrangement. Un truc bien peu plaisant. Être sa partenaire, d’être sous sa tutelle. Son aide contre sa liberté d’être un outil dans la sécurité des États-Unis d’Amérique. Si elle a accepté, et qu’elle agit maintenant comme à titre d’agent du département de la sécurité intérieur des États-Unis, cela ne veut pas dire qu’elle n’utilise pas ce poste pour donner des informations cruciales à son mentor, même si cela pourrait facilement passer pour de la trahison, mais on ne change pas aussi facilement ça nature que ça. orientation sexuelle/statut civil: Chez les Rousseau, l’homosexualité n’était pas une chose bien accueillit. Sans doute parce que ses deux parents ont grandi dans des milieux très religieux, dans des villages éloignées qui n’ont pas nécessairement suivit le train de vie des grandes villes occidentales. Son père était le premier à interdire ses enfants d’écouter Queen à la radio parce que Freddie Mercury était loin d’être un exemple d’hétéronormativité. Heureusement pour elle, elle n’eut jamais besoin de leur dire qu’elle était bisexuelle, puisqu’ils ont disparu de sa vie bien avant qu’elle ne se pose de question sur sa sexualité. La tante qui l’a élevé fut beaucoup plus ouverte à la question, bien qu’il n’est pas rare qu’elle oublie que sa nièce est autant attirée par les femmes que par les hommes, sans doute un peu confuse avec toutes ces identités sexuelles, ce qui fait souvent rire Teddy. Il est facile de dire que Teddy a des soucis au niveau de l’engagement et de l’attachement. Elle refuse de s’attacher aux gens, même amicalement, faisant de son mieux pour ne pas avoir de sentiments pour les gens autours d’elle, sachant que c’est la meilleure façon de se faire du mal ou d’être blessée. Non qu’elle n’a pas d’amis, de proches, mais il est difficile pour les gens de passer outre les murs qu’elle a érigés avec les années et de gagner sa confiance. Parce que là est le véritable soucis, elle ne fait pas confiance en les gens. Elle ne veut pas leur faire confiance, refusant de se montrer vulnérable envers les autres. Même si ce n’est pas toujours le cas, elle prétend qu’elle ne se soucis pas des autres, bien que ce n’est pas nécessairement véritable, lorsqu’il s’agit de certaines personnes. Il n’en reste pas moins que dans ses relations amoureuses, c’est plus que le cas. La réalité est qu’elle n’a jamais eu de relation amoureuse, les fuyant comme la peste, refusant de laisser quelqu’un s’approcher si près d’elle. Elle n’est pas prête pour cela, elle ne le sera probablement jamais. Theodora s’échappe de toutes relations avant qu’elles ne deviennent sérieuses, collectionnant les relations plus que courtes, celles qui sont surtout charnelle et qui n’implique aucun engagement de sa part. Elle aime utiliser des faux prénoms, jouant des personnages qui n’ont rien à voir avec qui elle est pour séduire les hommes, souvent dans le cadre de ses missions, aimant s’approcher de ses victimes pour mieux en finir avec eux. Il serait facile de croire que ce manque de confiance pathologique à quelque chose à voir avec sa relation avec son père, mais ce comportement se retrouve aussi dans ses relations avec la gente féminine, n’ayant pas vraiment de préférence quant au sexe de ses conquêtes. Elle est célibataire, pure et dure, ne croyant pas plus en l’amour qu’en l’être humain, ne croyant pas que quelqu’un vaut la peine de se sacrifier et de se mettre en danger.  situation familiale: La situation familiale de Teddy n’a jamais été réellement facile. Il s’agit d’un sujet délicat pour elle, qu’elle n’aborde jamais, se fermant comme une huître chaque fois qu’on fait allusion à sa famille. La réalité est que son histoire familiale est digne d’un film d’horreur. Jacques Rousseau, son père, était un homme fermé sur lui-même, peu communicatif, passant beaucoup de temps au travail et bien peu avec sa famille. Il fut de ces pères de famille qui ramène le pain sur la table en croyant offrir une vie de luxure à une femme au foyer qui doit s’occuper des enfants, faire à manger et nettoyer la maison. Teddy n’a jamais vraiment eu de contact avec lui, sinon quelques menaces lorsqu’elle ne désirait pas prendre son bain, mais elle peut compter sur les doigts d’une seule main les moments heureux qu’elle a eu avec lui. Sa mère,Danielle Auclair-Rousseau, était de ces femmes qui n’ont que très peu d’éducation, comme c’était souvent le cas des enfants provenant de famille de fermier sur la côte-est du Québec à l’époque. Elle a quitté l’école très tôt pour aider sa mère avec ses frères et soeurs, une famille de douze enfants, dont elle était l’aînée. Naïve, ignare, bien que bonne et aimante, Danielle fût de ces femmes qui se marient par amour, sans vraiment réfléchir aux conséquences. Ils eurent deux enfants, Teddy et Benjamin, de cinq ans son cadet. Benjamin Rousseau était de ces enfants bougeant constamment, posant mille questions. Il voulait devenir astronaute, pompier, dentiste, magicien. Il était la prunelle de ses yeux. Ce fut que lorsque Teddy eu dix ans que ses parents se convertir à une nouvelle religion, rejetant l’église comme c’est encore le cas dans bien des régions du Canada, après avoir vécu aussi longtemps sous le joug catholique. Une religion qui n’est qu’une secte, quelque chose d’effrayant valorisant la mort, ce qui finit par se produire. L’état la confia à sa tante, Margaret Auclair par la suite, qui fut comme une mère de substitution pour elle jusqu’à aujourd’hui. Probablement la seule personne en qui Teddy a confiance aujourd’hui et à qui elle parle à tous les jours. à los angeles depuis: C’est à l’âge de treize ans qu’elle déménagea à Los Angeles, ayant été mise sous la tutelle d’une tante après le décès de ses parents. Il lui a fallu un moment pour se faire à l’idée, ne parlant pas un mot d’anglais à l’époque, ayant bien du mal avec la culture américaine, ne vivant pas près de la frontière, ayant l’habitude à son petit village bien loin de la grande ville. En réalité, Teddy a longtemps détesté Los Angeles, cette ville beaucoup trop bruyante, beaucoup trop chaude, beaucoup trop polluée contrairement à l’endroit d’où elle vient, mais n’ayant pas le choix, elle s’y est fait. Cela fait maintenant vingt-deux ans qu’elle vit dans la Cité des Anges.  traits de caractère: méfiante - cynique - obstinée - froide - calculatrice - franche - sarcastique - pragmatique - cassante - rebelle - rusée - impatiente - intransigeante - appliquée - résiliente - déterminée - tenace - solitaire - hardie - intuitive - ingénieuse - observatrice - ingénieuse groupe: Shape of you


 ♡ I FOUND LOVE WHERE I WAS NOT SUPPOSED TO BE

001 Theodora est née dans une petite ville, une municipalité de 1500 personnes, le genre d’endroit où tout le monde connaît tout le monde. Une ville où l’anonymat n’existe pas. Le genre d’endroit où tout le monde vous a à l’oeil et où les gens ne se gênent pas pour faire part de leurs remarques sur quelque chose qui ne les regarde pas. Elle parfois l’impression qu’elle a bel et bien été élevée par un village entier. 002 Elle considère qu’elle a eu une enfance banale, aînée d’une famille de deux enfants, dans une famille qui n’a rien de bien étonnante et qui n’a pas de grands secrets sombre. Son père travaillait de ses mains, sa mère s’occupait des enfants, de la maison. Ils avaient quelques poules dans le jardin, cultivaient quelques légumes l’été, avait un chien. Une vie bien banale en soi. 003 Teddy était une enfant active. Ses parents l’ont inscrite à des cours de patinage artistique lorsqu’elle avait quatre ans. Par la suite, elle a fait de la gymnastique et du baseball. Plus tard, à sa demande, elle fit partie d’une équipe de hockey. Elle aimait passer ses samedis dehors, à la patinoire de la ville, jouant avec les enfants de son âge, créant des équipes aléatoire pour le plaisir de faire quelques buts et d’être sur la glace. 004 Des blessures d’enfants, elle a eu plusieurs. Il n’était pas rare de la voir aux urgences, pour quelques points de suture ou pour un bras cassé après une mauvaise chute sur la glace ou au gymnase. Active, téméraire, elle a collectionné les visites chez le médecin, les plâtres, les pansements, décourageant parfois ses parents qui ne savaient pas trop quoi faire pour l’empêcher de grimper aux arbres ou de sauter un peu partout. 005 Sa mère ayant une immense famille, Teddy eu droit à la panoplie d’oncles et de tantes, venant avec leurs propres enfants. Elle a grandit dans une famille élargie plus que nombreuse, tout en étant l’unique fille de tous ces enfants avec qui elle grandit. Elle a l’habitude d’être l’unique fille dans une monde de garçon et elle sait comment faire sa place dans ce genre de situation. 006 Elle ne fut pas élevée dans une famille très religieuse, la religion n’ayant plus trop sa place au Québec depuis les années 60, disparaissant avec la génération la plus âgée, celle qui passait encore leur dimanche à l’église, mais ce ne fut pas son cas. Si ses parents ont grandi dans ce genre de milieu, ils n’ont jamais été suffisamment pratiquant pour imposer cela à leurs enfants, bien que ce fut un sujet récurrent dans la maison, ses parents considérant qu’il est important de croire en quelque chose. 007 Sa langue maternelle est le français, comme beaucoup d’enfants grandissant dans des petites villes loin de la métropole Québécois, elle n’a jamais apprit à parler en anglais, sinon une légère base à l’école, mais jamais suffisant pour parler réellement, bien qu’elle pouvait - à l’époque- demander son chemin et commander à manger, mais c’était tout et elle n’a jamais cru que ça pourrait être utile d’apprendre plus que ça. 008 Elle n’a jamais été une enfant très féminine, malgré les activités que sa mère encourageait. Malgré le patin artistique et la gymnastique, elle a toujours eu des manières un peu plus garçonne, aimant porter ses cheveux courts, aimant les denims plutôt que les robes. Pestant chaque fois qu’on l’obligeait à porter des vêtements trop féminin, des trucs à fleurs ou roses, entre autre. 009 Quand elle avait dix ans, ses parents se sont convertie à une nouvelle religion. Ils ont joint l’ordre du temple solaire, une religion complexe dont elle n’arrivait pas à saisir les notions parce qu’elle était trop jeune pour le faire. Une religion parlant de rejoindre une étoile quelque part, quelque chose comme ça. Innocente et naïve, elle a cru qu’il s’agissait d’un jeu plus qu’autre chose, une croyance comme son frère croyait encore à la fée des dents. 010 C’est trois ans plus tard qu’elle comprit que cette nouvelle religion n’était pas aussi innocente que l’est la fée des dents. Le thème de la mort était devenu quelque chose de récurrent dans la demeure familiale, quelque chose qui faisait que ses parents chuchotaient, se disputaient en chuchotis dans les couleurs de la maison, dans la voiture, partout. Des propos qu’elle ne comprenait pas encore, mais elle se doutait que ça ne pouvait être quelque chose de positif. Elle n’était qu’une enfant à qui on ne répondait pas aux questions. 011 Elle se souvient encore de cet après-midi où elle s’est retrouvée dans ce salon avec les autres enfants de ce qui sera appelé plus tard une secte. On leur parlait de retourner dans cet endroit merveilleux, beaucoup mieux que celui qu’ils connaissaient, que tout allait bien aller, que tout ira mieux une fois là-bas. Les adultes essayant  de calmer les peurs et les inquiétudes d’enfants ne sachant pas ce qui allait se passer, ce qui se tramait. 012 Officiellement, elle ne se souvient de rien de cette journée-là, des événements qui se sont produit dans cette maison. C’est ce qu’elle s’est entêté à dire à tous et chacun, c’est ce qu’elle a répété à la police, aux psychiatres qu’elle a vu, à sa famille. Elle a répété des centaines de fois qu’elle ne se souvient pas, que tout est un gros trou noir entre le moment où elle est sortie de la voiture et celui où elle a ouvert les yeux à l’hôpital. 013 En réalité, Teddy se souvient de tout. Elle se souvient des mains sur elle, celles l’empêchant de bouger alors que sa mère serrait Benjamin dans ses bras, fort, alors que son père enfilait un sac de plastique sur la tête de l’enfant de sept ans. Il fallut que quelques minutes pour que Ben arrête de bouger, pour qu’il arrête de respirer. Pour qu’une douleur atroce se fasse sentir au niveau de ses poignets alors que l’adulte qui la tenait, son propre père, lui tranchait la peau. 014 Elle fut retrouvé par les pompiers, après que des voisins ait noté la fumé s’élevant de la maison. Encore vivante, bien qu’ayant perdu bien du sang dû aux blessures qui n’avaient pas été assez profonde pour la tuer rapidement. Elle fut transporté à l’hôpital, du moins, c’est ce qu’on lui a dit, après son réveil. Elle n’a, réellement cette fois-ci, aucun souvenirs de cela. 015 L’ordre du temple solaire est responsable de près de 80 suicides/meurtres au Canada, en France et en Suisse, faisant de cette secte la une de bien des journaux. Elle fait partie des victimes, des dommages collatéraux, les journalistes s’acharnant un peu sur son cas avant qu’elle ne change de pays, qu’elle s’évade aux États-Unis, chez une tante, là où n’y a pas eu de victime et où il ne s’agit que d’un fait divers. 016 Sa famille fut décimée pendant cette journée-là. Si elle se souvient du meurtre de son petit frère, elle ne se souvient pas du suicide de ses parents, étant inconsciente à ce moment, mais elle sait ce qui s’est passé. Elle sait qu’ils ont pris des drogues avant de mettre fin à leurs jours, enfin, pour son père, qui fût retrouvé mort de la même façon que Benjamin. Sa mère, elle, fut touché d’une balle à la tête. La balle correspondant à l’arme de chasse de son père. 017 Ce fut la fin de l’innocence pour elle. S’enfermant un peu dans son monde, se détachant du reste des êtres humains, Teddy eu particulièrement du mal à faire confiance à qui que ce soit  après cet événement. N’appréciant pas la compagnie des autres, s’enfonçant dans une méfiance justifié mais loin d’être saine. 018 Sa tante Margaret est devenue l’un des rares piliers de son existence, un mère de substitution qui l’a sans doute sauver de bien des façons, bien que malgré tout l’amour, toute l’affection qu’elle lui a donnée, elle n’a pas pu effacer les marques et les traces des événements tragiques qui sont marqués au fer rouge. 019 Grandissant dans un monde qui l’a abandonné, n’arrivant pas à se faire des amis, ne voulant pas non plus en avoir de peur d’être blessé de nouveau, Teddy a passé une adolescence solitaire, parlant bien peu de gens. Bonne étudiante, élève douée, elle a quand même su se démarquer, malgré les remarques cinglantes qu’elle servait à ses enseignants et à ses camarades. 020 Elle fut accepté au MIT en ingénierie chimique. Quittant Los Angeles pour Boston, elle a fait deux ans d’école là-bas, non sans difficulté, n’aimant pas trop l’idée d’être si loin de sa tante, si près de chez elle, n’arrivant pas à se faire au travail d’équipe qu’on lui demandait d’effectuer. Elle aurait quand même pu finir ses études si ça n’avait pas été de ce garçon dans sa classe, celui qui venait du même endroit qu’elle, un garçon avec qui elle jouait au hockey les samedis après-midi. Celui qui a lancé haut et fort qu’elle était la fille de «ces gens cinglés de la secte.» 021 Abandonnant ses études, elle s’est retrouvé à collectionner les petits boulots; serveuse dans un restaurant, barmaid dans un  bar, ce genre de chose qu’elle trouve peu gratifiant, surtout quand les hommes qui vous servez vous considère comme un objet et non comme une personne à part entière. Elle a fait ça pendant trois ans, se cherchant plus qu’autre chose, essayant de se trouver une place dans ce monde. 022 C’est lors d’une soirée bien banale qu’elle rentrait chez elle après le travail, trois heures du matin, fermeture des bars, le moment où les pires créatures portant le masque humains rampent dans les rues de Los Angeles. C’est ce qui se produit, un client ne comprenant pas le mot «non», la suivant dans une ruelle. L’attaque eut lieu, sans doute pas comme cela devait se produire. L’arme de l’homme tombant au sol et Teddy tirant chacune des balles de l’arme dans le corps de cet homme. 023 Ce fut ainsi qu’elle croisa le chemin de Jason Hollister pour la première fois. Témoin de cette scène sanglante, il fut celui qui se débarrassa du corps, avec une froideur à faire froid dans le dos, avec un sang froid effrayant. Ce qu’elle ne savait pas, c’était que cet homme changerait sa vie pour toujours. 024 Il est devenu son tuteur, son mentor, l'entrainant dans un monde qui lui convient sans doute mieux que cette parade de normalité qui lui pèse sur les épaules depuis bien longtemps maintenant. Jason est un allié qu’elle n’aurait pas imaginer dans sa vie, un point d’ancrage. Il lui a apprit tout ce qu’elle connaît, du combat au corps à corps, aux maniements d’armes. 025 Étrangement, cette vie d’assassin lui convient beaucoup mieux que celle de serveuse, que celle d’étudiante, que celle d’être humain banale dans une marrée vivante. La méfiance fait partie de sa nature, son détachement pour le reste des humains également, donc tuer n’est pas réellement un problème pour elle. 026 C’est par Jason qu’elle a rencontré Ignacio Galindo qui, à son tour, a réussi à briser ses barrières pour devenir l’un de ses proches. Un ami qui devient bien plus que ça par moment, ayant une relation beaucoup plus charnelle qu’elle peut avoir avec Jason qu’elle considère comme un frère. 027 Elle n’a pas de pitié pour les gens, pour ces gens qu’elle assassine pour un peu d’argent. Elle n’a pas peur de faire des victimes pour arriver à ses fins. Elle est probablement une fierté pour son mentor, quelqu’un en qui il peut avoir confiance sans avoir peur qu’elle ne lui tourne le dos où qu’elle s’échappe. 028 Aux yeux de sa famille encore restante, elle est secrétaire dans un bureau d’avocat. Elle considère que cela est beaucoup plus raisonnable pour sa tante qui se fait de plus en plus âgée que de lui dire la vérité, pour son bien, pour le bien de tous. 029 Teddy est bisexuelle, certes, et c’est un sujet qu’elle trouve réellement amusant à aborder avec sa tante qui a encore bien du mal à comprendre les notions LGBTQ+. Cela fait souvent rire la jeune femme s’amuse plus que nécessaire à la rendre confuse. 030 Elle a fait la rencontre de Ludmila Romanov lors d’un contrat. Elle n’était que l’assassin payé pour se débarrasser d’un traître. Ce simple contact fut marquant, Mila devenant l’une de ses plus proches amies avec le temps, les deux jeunes femmes se ressemblent sans doute autant qu’elles sont différentes.  031 Il y a quelques temps, elle a accepté un contrat. Un truc un peu tordu à la demande de Jason. Récupéré une arme chimique en plus d’assassiner son propriétaire actuel. Ne se souciant pas vraiment des conséquences, elle a accepté le job, qui lui semblait bien simple. Ce ne fut pas le cas. 032 L’homme qu’elle devait abattre était également une cible pour le département de la sécurité intérieure des États-Unis. Première erreure, première complication. Elle a cru pouvoir s’échapper sans être vu, ce qui fut également une erreur en soi, puisque ces agents désagréables et imbus d’eux-mêmes étaient littéralement partout. 033 C’est lors de cette mission qu’elle est tombé sur Elias Danvers, l’agent en charge de l’affaire. Une véritable épine dans son pied, lui mettant plus qu’un bâton dans les roues. Ce serait mentir que de dire qu’elle n’est pas un peu fière de l’avoir mit au tapis en un temps record, sans doute ne s’attendait-il pas à ce qu’elle soit aussi rapide sur ses pieds ou aussi douée dans les combats au corps à corps.  034 Cette rencontre n’a pas bien fini pour Teddy, cependant, puisque si elle a mit une balle entre les deux yeux de sa cible, elle fut tout de même arrêter par Danvers, pour meurtre, interférence avec la justice, tout ce qu’il peut avoir contre elle, sans même savoir qui elle était.  035 Elle fût enfermée en attendant son jugement, dans une prison à haute sécurité, le genre de trou à rat désagréable où on ne voulait lasse pas sortir de votre cellule plus longtemps que quelques minutes par jour pour prendre une douche. Le rêve, quoi.  036 Il y a trois mois, Elias Danvers se pointa devant la porte de sa cellule, ce sourire débile sur ses lèvres, l’air de l’homme beaucoup trop fière de lui-même pour qu’elle n’ai pas envie de lui balancer son poing au nez. Il lui proposa un marché, au nom du gouvernement. Elle rejoignait son équipe et ils la relâchent selon certaines conditions. 037 Acceptant le deal qu’on lui offrait, Teddy est maintenant libre, si ce n’est qu’elle est sous la tutelle de Elias en tout temps et que la collaboration est loin d’être facile. Au contraire, ça n’a rien de facile. Leur caractère s’associant autant que l’huile et l’eau. 038 Bien qu’elle est dans l’équipe d’Elias, elle n’a pas cesser ses activités illégales pour autant. Elle refile des informations cruciales à Jason, autant  pour le protéger que pour lui donner les informations sur les jobs les plus payantes.  Bien entendu, elle sait que si ça s’apprend, c’est la peine de mort pour trahison qu’elle risque.  039 En réalité, Teddy n’est pas confortable dans la situation où elle se trouve. Elle a l’impression de marcher sur une ligne qu’elle ne peut pas franchir, d’être dans une zone grise sans avoir de pouvoir sur sa situation, puisque les choses risques d’être désastreuses si elle le fait. Elle fait donc tout ce qui est en son pouvoir pour avoir l’impression d’être en contrôle. Même si ce n’est que d’être deux fois plus pénible avec son nouveau partenaire ou avec Jason.  040 Elle ment si elle dit qu’elle est complètement détachée et impassible face à Elias. Ce n’est pas la réalité. L’homme ayant tendance à lui faire quelque chose, pas nécessairement dans le sens qu’on peut penser, mais il a tendance à l’agacer, à faire sortir les pires facette de sa personnalité, comme les plus doux, ce qui est une première.

En Vrac ;
Elle déteste que l’on utilise son véritable prénom, réellement. Elle ne l’utilise jamais et risque d’être particulièrement cinglante si quelqu’un s’adresse à elle en l’utilisant. † Elle porte constamment des bracelets, une montre, des vestes couvrant ses poignets, cachant du mieux qu’elle le peut les cicatrices qu’elle porte toujours aux poignets et qui marque ce que ses parents lui ont fait. † Teddy n’est pas vraiment le genre de personne à porter robes et talons hauts, au contraire, elle préfère toujours les bottillons plats et les denims. † Elle a une belle collection de veste en cuire, elle adore en porter, elle en porte plus que souvent, même dans la chaleur Californienne. † Elle dédaigne la viande rouge et le porc. Son alimentation se résume aux poissons et au poulet, en matière de viande. † Même en temps qu’assassin, elle a ses limites. Elle ne touche pas aux enfants, ni aux animaux. Au contraire, elle a tendance à recueillir les animaux de ses victimes, ce qui fait bien rire Jason.  † Elle ne parle jamais de ses parents ou de sa famille, évitant le sujet comme la peste. † Elle peste souvent dans sa langue natale, les sacres québécois revenant souvent dans son langage quand elle est agacée. † Elle a toujours un léger accent lorsqu’elle parle, un accent hybride en celui des États-Unis et celui français canadien † Cuisiner est loin d’être dans ses cordes, au contraire, elle est une catastrophe derrière les fourneaux. † Elle est particulièrement cinglante et ironique, c’est là son principale moyen de défense, contre ce qu’elle trouve menaçant. † Elle possède une moto, aimant la vitesse, cette sensation de liberté qui vient avec le fait de la conduire. † Elle répète constamment à Ignacio que le fait que coucher ensemble ne veut pas dire qu’elle est attacher à lui, bien au contraire, lui remémorant spontanément qu’elle l’utilise quand elle en a envie.



 ♡ CAN YOU LOVE ME LIKE I DO ?


♡ QUELLE EST LA CHOSE LA PLUS IMPORTANTE POUR TOI ? l'indépendance, le fait de n'avoir besoin de personne et de ne pas avoir à compter sur quelqu'un d'autre pour se débrouiller. Teddy ne fait pas confiance aux gens, elle a dû mal à s'ouvrir alors devoir demander de l'aide est loin d'être une chose facile pour elle et elle préfère de loin se débrouiller toute seule dans n'importe quelle circonstance ♡ QUEL EST TON PLUS GRAND RÊVE ? Rêver mène inévitablement à la déception. Elle préfère donc garder les deux pieds fermement sur terre et ne pas penser à tout ça, ne pas s'imaginer des choses qui n'arriveront jamais. En réalité, son plus grand rêve serait sans doute d'avoir une dernière conversation avec son petite frère, ce qui ne se produirait jamais, puisque celui-ci est décédé des années plus tôt.   ♡ PENSES-TU QUE L'AMOUR SOIT NECESSAIRE POUR ÊTRE HEUREUX ? Non. Il s'agit d'une chose que l'on pousse dans la gorge des gens à grand renfort de films romantiques. On peut très bien être heureux seul et sans avoir vécu le grand amour. Après, on ne peut pas dire que Roméo et Juliette ont réellement été heureux en étant en amour....



 ♡ YOU'RE IN MY HEAD. ALWAYS.

pseudo/prénom: Childish Lightâge: 28 printemps. d'où viens-tu? ô Canada .... type de personnage: inventé comment as-tu connu le forum? Oulà... par Bazzart ? Je crois... un dernier mot: C'est joli par ici, dites donc, les minettes!


Dernière édition par Teddy Rousseau le Lun 12 Aoû - 17:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Tessa Carmichael
( home is where the heart is )

teddy † surviving can make people right mean 33a4b5efadda2827efd1e93c1c6129c2
( Do you believe in life after love )teddy † surviving can make people right mean PLjgSzJ
J’étais très bien comme j’étais, occupé à me détruire, et puis tu t’es pointée et tu m’as dis de me bouger, et pour la première fois de ma vie j’ai eu l’impression que quelqu’un en avait quelque chose à foutre de ma gueule et que cette personne méritait que je fasse des efforts. Aujourd’hui, je pulvériserai le record du plus gros sandwich si tu me le demandais, je tabasserais les mamies, je remplirais de soda les fleuves du pays… J’ai merdé sur toute la ligne je l’admets, t’imagines pas comme je regrette. Je t’aime, t’es tout ce que j’ai au monde…
›› Los Angeles since : 16/10/2017
›› Pseudo : Heartkiller
›› It's crazy, I look like : Margot sweet Robbie
›› Credit made by : greenhouselab + vintage phonic + tumblr
›› I have a doppelgänger with : andy rosenbach (alexandra daddario) + dinah brown (brie larson) + harper solano (kaya scodelario) + romy james (emmy rossum) + trina taylor (blake lively) + makeyla pine (emma stone) + emily santiago (inbar lavi) + hannah walsh (keira knightley)

›› Availability : teddy † surviving can make people right mean Tumblr_og4eakgL1L1u89h06o4_250
When your dreams all fail And the ones we hail Are the worst of all And the blood’s run stale I want to hide the truth I want to shelter you But with the beast inside There’s nowhere we can hide No matter what we breed We still are made of greed This is my kingdom come When you feel my heat Look into my eyes It’s where my demons hide It’s where my demons hide Don’t get too close It’s dark inside It’s where my demons hide.

›› Love letters written : 276
›› Damn ! I'm old, I'm : Bientôt trente trois ans, le temps passe, les années défilent à une allure folle, mais tant que je vieillie c'est que je suis en vie.

›› Sexual orientation : Hétérosexuelle, il n'y a que les hommes qui attire mon regard, je suis tombée amoureuse deux fois dans ma vie, j'ai eu des aventures, bien évidemment, mais l'amour le vrai, il m'est tombé dessus deux fois et ça n'a pas forcement été une bonne chose.
teddy † surviving can make people right mean Tumblr_o8qrehWGGW1urds3wo2_500
›› Occupation : Ancienne photographe de guerre, c'était un métier vraiment enrichissant, seulement mon père est mort et malheureusement je dois hériter de son empire, alors voilà, je deviens l'héritière d'un journal qui fonctionne très bien depuis sa création, mais je n'y connais rien et je risque fortement de tout foirer.
›› for better or for worse ♡ : On the first page of our story the future seemed so bright then this thing turned out so evil i don’t know why I’m still surprised even angels have their wicked schemes and you take that to new extremes but you’ll always be my hero even though you’ve lost your mind. Just gonna stand there and watch me burn but that’s all right because I like the way it hurts just gonna stand there and hear me cry but that’s all right because I love the way you lie love the way you lie
›› We're having a baby : Pas du tout, ce n'est absolument pas prévu, même si techniquement l'horloge biologique commence à tourner, je ne pense pas que ce soit le moment.
›› We are made of stars : La photo, c'est vraiment mon moyen de m'échapper de ce monde de fou + Ma famille, les bons petits plats de ma mère, le fous rire avec mon frère + le sourire de Casey, son regard, tout ce qui fait que je suis tombée amoureuse + le journal + m'endormir devant la télé + le silence + mon téléphone sans qui clairement je ne peux pas vivre + l'idée de repartir un jour + les petits plaisirs simple, aller au cinéma, manger une glace sur le bord de la plage; marcher tranquillement quand tout le monde se presse, un chocolat chaud devant une bonne émission, prendre un bain + dormir dans un vrai lit confortable, mon dos me remercie chaque nuit + les fraises, en yaourt, en glace, en jus de fruit, la fraise sous toutes ses formes + l'envie de repartir, même si ça risque de me bousiller une fois de plus +

teddy † surviving can make people right mean Empty
MessageSujet: Re: teddy † surviving can make people right mean teddy † surviving can make people right mean EmptyVen 9 Aoû - 22:27

Rebienvenue à la maison teddy † surviving can make people right mean 83669637 teddy † surviving can make people right mean 2477060950 teddy † surviving can make people right mean 817978094 teddy † surviving can make people right mean Herz
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://www.loveiscomplicated.com/t12016-elias-don-t-believe-my-angel-eyes-and-my-innocent-smile-my-mind-is-hell#339092 http://www.loveiscomplicated.com/t12086-elias-i-m-a-survivor#339599
Elias Danvers
( nothing matters, only freedom )

teddy † surviving can make people right mean S2GhUPbc_o
( if you beat a dog long enough, it goes crazy )
DOESN'T MATTER HOW GOOD HE WAS BEFORE. AFTER THAT HAPPENS THE DOG YOU KNEW IS NEVER COMING BACK
teddy † surviving can make people right mean PLjgSzJ
I'll keep quiet, you won't even know I'm here, you won't suspect a thing, you won't see me in the mirror but I crept into your heart. You can't make me disappear until I make you. I made myself at home in the cobwebs and the lies, I'm learning all your tricks, I can hurt you from inside, I made myself a promise, You would never see me cry until I make you. You'll never know what hit you, won't see me closing in, I'm gonna make you suffer this hell you put me in. I'm underneath your skin. The devil within, you'll never know what hit you. I'll be here when you think you're all alone, seeping through the cracks, I'm the poison in your bones. My love is your disease, I won't let it set you free until I break you. I tried to be the lover to your nightmare look what you made of me now I'm the heavy burden that you can't bear. Look what you made of me. I'll make you see the devil within.

›› Los Angeles since : 28/03/2019
›› Pseudo : fakementine ☾ clémentine
›› It's crazy, I look like : ben (too much) perfection barnes
›› Credit made by : lilousilver (avatar) ☾ tumblr (gifs) ☾ fakementine (crackships)
›› I have a doppelgänger with : elias danvers (ben too much perfection barnes) ∷ andrea gianniotti (jake badass gylenhaal) ∷ ludmila romanov (amber queen heard) ∷ nicholas singh (chris irresistible evans) ∷ niels jönsson (richard dangerous madden) ∷ stan pietrowski (richard blue eyes armitage)
›› Love letters written : 48
›› Damn ! I'm old, I'm : le calcul est facile à faire et les rides parcourant son visage prouvent qu'il n'est plus aussi jeune qu'autrefois. certes son corps continue de résister à tout, tant il combat pour ne pas faiblir, pour rester aussi efficace et jeune que par le passé. il n'a occulté aucune année de sa vie, même s'il préférerait, même s'il voudrait que certaines parties viennent à ne plus exister. à n'être qu'un vague mirage d'un personnage romanesque. sauf que c'est impossible et que ses trente neuf ans sont réels, tout comme chaque moment qu'il a vécu.
›› Sexual orientation : bien que dans l'esprit de ses parents, l'idée de l'homosexualité devait probablement apparaître comme une tare ou une infériorité, il n'a jamais pensé comme eux. il s'est toujours éloigné des pensées archaïques de ses parents, même s'il n'a pas grandi dans un pays où les personnes de même sexe s'affichaient ensemble. il n'a pas évolué non plus dans un univers facile pour l'homosexualité durant toutes ses années passées dans l'armée. malgré tout, il considère que tout le monde est libre d'aimer la personne de son choix. bien qu'il soit purement hétérosexuel, il accepte l'homosexualité et il refuse d'être une âme conservatrice comme ses ancêtres l'étaient
›› Occupation : il n'a jamais su à quoi il pouvait se destiner, s'il était dans l'ordre des choses qu'il fasse des études. quand il a pris cet avion pour s'éloigner de l'afrique du sud, il partait dans le brouillard, ne cherchant qu'à mettre un immense océan entre lui et son passé. entre lui et ses origines. entre lui et ses parents. il ne voulait pas être comme eux, il ne désirait pas leur ressembler. et de manière étrange, il a retrouvé refuge dans un bureau de recrutement de la NAVY. ses yeux se sont arrêtés sur ce papier et il a décidé de rentrer à l'intérieur, de parler à cet homme à la voix douce et rassurante. il n'avait pas conscience à cet exact moment que tout allait changer éternellement pour lui. maltraitant son corps, il s'est entrainé plus durement que tout le monde, comme pour expier les péchés de ses parents, il avait besoin de cette douleur physique pour avancer. il n'a jamais écouté les muscles endoloris, porté simplement par sa motivation, par cette détermination d'acier. c'est cette même volonté qui l'a fait rentrer dans cette équipe que tout le monde idéalise, cette équipe cachée aux yeux de tous. Elias Danvers a mis un pied chez les NAVY SEAL, la force spéciale des NAVY, et à mesure des années, gagnant en expérience et grâce aux réussites de ses missions, il a été choisi pour enfiler l'uniforme de la Team 6. n'ayant pas le droit de dévoiler les résumés de ses états de service, de parler des gens qu'il a tué, des attentats qu'il a évité, des otages qu'il a libéré, des opérations qu'il a pu mener, tout est cadenacé et conservé par les états généraux. un nouveau secret dans le livre de l'existence d'Elias Danvers, habitué à rester discret et silencieux. il a combattu les pires âmes de l'humanité, a aidé à démanteler les pires organisations terroristes, en compagnie de ses frères d'armes. c'est de cette façon aussi qu'il a été choisi sur dossier par la CIA pour être dans le SOG (Special Operations Group), groupe le plus secret de tout l'état américain. groupe agissant loin des lois, loin de la légalité, groupe commettant les assassinats pour le gouvernement sans que personne ne le sache. il est envoyé uniquement pour tuer, pour résoudre discrètement les problèmes loin de la lumière, totalement dans l'ombre. et si cela le met au dessus de tout, il sait aussi que si un jour il se fait arrêter le gouvernement américain niera son existence, que personne n'assumera qui il est, ce qu'il fait et tout ce qu'il peut supporter. il y a sept ans, il a mis fin à son engagement chez les NAVY SEAL, quittant la team 6, il porte désormais un autre costume officiel, celui de la Homeland Security. car il lutte tous les jours contre tous les actes terroristes, il veille à la sécurité de l'état américain. autant officiellement et officieusement, avec des méthodes différentes le jour et la nuit. ses anciennes expériences le rendent performant et indispensable pour la sécurité intérieure. mais il y a quelques mois, sa route a croisé celle d'une femme. une délinquante qu'il aurait dû arrêter et qu'il a même fini par attraper pour la mettre en prison. sauf que ses supérieurs la voyant comme un atout ont pris une autre décision. et il est donc obligé de travailler quotidiennement avec Teddy Rousseau, de former un binôme avec cet être insupportable, qui l'amuse autant qu'elle peut le rendre dingue. ils travaillent bien ensemble, ils sont efficaces mais cela ne change pas qu'ils passent plusieurs heures chaque jour à s'envoyer des punchlines cinglantes.
›› for better or for worse ♡ : il est un homme rationnel, un être qui aime penser avec sa tête, avec son esprit rempli de pleins de choses, mais dont les émotions sont très peu discernables. il n'est pas comme ceux qui avaient des désirs de mariage ou d'enfants. il ne s'imaginait pas dans une grande maison entourée de petits êtres courant et pleurant. et il n'a jamais désiré un destin de la sorte. sa route il l'a tracé de manière professionnelle, il s'est consacré à l'importance de la NAVY, le corps et la tête focalisés sur ses missions. prenant tous les risques, imaginant déjà la mort venir le posséder. et cela a failli lui arriver à tellement de reprises qu'il comprend qu'il ne doit pas aimer. qu'il ne doit pas provoquer de la tristesse dans l'existence de quelqu'un en s'attachant trop grandement. il fuit donc l'attachement, n'arrivant pas en plus à être honnête, à lever le voile sur son passé, sur cette partie de lui-même qu'il n'acceptera jamais de montrer. il préfère séduire à outrance, user de ses charmes sur la gente féminine, jouer des rôles d'homme idéal avec son allure de gentleman et de gendre idéal. cela fonctionne à merveille. il partage ses nuits avec des femmes, de temps à autre, il maintient l'illusion plusieurs nuits ou semaines, puis il fait exploser la bulle et il met fin au cirque. son horloge biologique ne l'a jamais incité à plus, à passer une bague autour de ses doigts. il ne s'est même pas assagi, il continue plutôt dans cette voie. désormais sous l'oeil si détestable et intense de Teddy Rousseau. cette femme qui l'irradie autant qu'elle peut l'insupporter. cette femme qui provoque moins d'indifférence que toutes les autres et qui trouve toujours le mot ou la phrase pour le faire réagir.
teddy † surviving can make people right mean DHHFYYXteddy † surviving can make people right mean IMa8HGW5_o


teddy † surviving can make people right mean Empty
MessageSujet: Re: teddy † surviving can make people right mean teddy † surviving can make people right mean EmptyVen 9 Aoû - 22:33

MON AMOUR DE CARIBOU teddy † surviving can make people right mean 2830978123 teddy † surviving can make people right mean 2830978123 teddy † surviving can make people right mean 2830978123 teddy † surviving can make people right mean 2830978123 teddy † surviving can make people right mean 2830978123 teddy † surviving can make people right mean 2830978123 teddy † surviving can make people right mean 2830978123 teddy † surviving can make people right mean 2830978123 teddy † surviving can make people right mean 2830978123 teddy † surviving can make people right mean 2830978123 teddy † surviving can make people right mean 2830978123 teddy † surviving can make people right mean 2830978123 teddy † surviving can make people right mean 2830978123 teddy † surviving can make people right mean 2830978123 teddy † surviving can make people right mean 2830978123 teddy † surviving can make people right mean 2830978123 teddy † surviving can make people right mean 2830978123 teddy † surviving can make people right mean 2830978123 teddy † surviving can make people right mean 2830978123 teddy † surviving can make people right mean 2830978123 teddy † surviving can make people right mean 2830978123 teddy † surviving can make people right mean 2830978123 teddy † surviving can make people right mean 2830978123 teddy † surviving can make people right mean 2830978123 teddy † surviving can make people right mean 2830978123
juste un peu de love teddy † surviving can make people right mean Herz
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://www.loveiscomplicated.com/t11972-bo-baby-it-s-a-wild-world#338966 http://www.loveiscomplicated.com/t11982-bo-i-m-off-the-deep-end-and-i-ll-never-meet-the-ground#338999
Bo Lesnar
( home is where the heart is )

teddy † surviving can make people right mean Tumblr_inline_o4xd0eugW51qlt39u_250
( to the edge of breaking down. )teddy † surviving can make people right mean PLjgSzJ

›› Los Angeles since : 06/10/2014
›› Pseudo : séverine (aarthfael)
›› It's crazy, I look like : dom sherwood.
›› Credit made by : wica laura (ava)
›› I have a doppelgänger with : eoghan carmichael (taron cutie egerton) warren bogdanov (boyd dangerous holbrook) adrian blackwell-kors (charlie cox) bo lesner (dominic sherwood) kennedy salinger (mackenzie cutie foy) tifenn healy (nick robinson).
›› Availability : that foster brother has only two places : tommy ashley

letters from the sky : ici ici
›› Love letters written : 6566
›› Damn ! I'm old, I'm : Né le 6 février 1990, Bo est âgé de vingt-neuf ans. Très mâture avant même de frôler l’aube de la trentaine, il n’a pas eu le choix que d’avoir une vie d’adulte avant l’âge. Même mentalement, parfois, il se sent l’âme d’un quadragénaire.
›› Sexual orientation : Bo ne s’est jamais réellement posé la question. Il a toujours été attiré par les femmes. Toutefois, il n’a pas réellement eu de nombreuses expériences et aventures en raison de ses responsabilités de chef de famille. Il est difficile de concilier une vie sentimentale quand on doit s’occuper de ses frères et sœurs.

teddy † surviving can make people right mean Tumblr_inline_o4xd4mxzg81qlt39u_250
›› Occupation : Il a une double casquette et ça, depuis des années. Officiellement, son métier est gérant d’une supérette situé au rez-de-chaussée de la maison familiale. Il gère les stocks, la caisse, les approvisionnements, la comptabilité. Tout ce qu’on doit gérer dans un petit commerce de proximité. Mais quand vient le soir, Bo est aussi chef de famille. Il doit s’occuper de son frère et de ses 2 sœurs ; cela depuis des années, ses parents étant brutalement décédés dans un braquage alors qu’il venait de fêter ses 21 ans.
›› for better or for worse ♡ : Célibataire, il n’a pas le temps pour l’amour entre son travail et ses obligations familiales. Oui, parfois, il aimerait s’endormir près d’une femme et pouvoir déballer ses états d’âme mais chaque fois qu’il a entamé une relation, cela s’est soldé par un échec : il n’était pas assez disponible.
›› We're having a baby : Indirectement, on peut considérer que Bo a 3 enfants : son frère et ses soeurs. En effet, il est devenu leur tuteur à la suite de la mort de leurs parents. Il a un frère de 17 ans, par ailleurs, qui lui cause beaucoup de soucis. Ses sœurs sont des jumelles de onze ans.
›› We are made of stars : Bo est un artiste dans l'âme, un dessinateur mais il se cache pour dessiner. Son corps est parsemé de tatouages Il a un frère de 17 ans et 2 soeurs jumelles, qui entre à peine dans l'adolescence. Il vit presque pour son travail, s'oublie. Bo rêve de voyager au Japon.

teddy † surviving can make people right mean Empty
MessageSujet: Re: teddy † surviving can make people right mean teddy † surviving can make people right mean EmptyVen 9 Aoû - 22:38

bon retour, karianne teddy † surviving can make people right mean 3636071596.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Emily Santiago
( life's been good to me so far )

teddy † surviving can make people right mean Tumblr_prciwtmWLP1qbbw9no5_r2_500
( Il n’y a pas de certitudes, il n’y a que des opportunités.)teddy † surviving can make people right mean PLjgSzJ
J’ai passé toute ma vie à attendre que le bon gars se présente et tout à coup t’es apparu. Tu ressembles en rien à l’homme que j’imaginais, tu es cynique et grincheux et impossible. Mais pour être franche, avoir à t’affronter c’est la meilleure chose qu’il me soit jamais arrivé de ma vie, et je crois qu’il y a de très fortes chances pour que je sois en train de tomber amoureuse de toi….

›› Los Angeles since : 28/05/2015
›› Pseudo : Heartkiller - Charlène
›› It's crazy, I look like : Inbar Lavi
›› Credit made by : Eilyam+ tumblr + Sweetie Plum
›› I have a doppelgänger with : Andy Rosenbach (Alexandra Daddario) + Makeyla Pine (Emma Stone) + Romy James (Emmy Rossum) + Trina Taylor (blake lively) + Tessa Carlichael (margot robbie) + Harper Solano (Kaya Scodelario) + Dinah Brown (Brie Larson)
›› Love letters written : 977
›› Damn ! I'm old, I'm : Trente deux ans
›› Sexual orientation : hétérosexuelle, je ne suis pas franchement le genre de femme qui couche avec tout ce qui peu avoir un pénis, je ne dénigre absolument pas celles qui le font, seulement mon coeur appartient à la même et unique personne depuis des années et ce n'est pas près de changer.
›› Occupation : Professeur d'art dramatique dans une petite école qui propose des activités tel que la danse, le chant, le théâtre et tout ce qui concerne l'art visuel.
›› for better or for worse ♡ : L’amour n’est pas l’amour s’il fane lorsqu’il se trouve que son objet s’éloigne. Quand la vie devient dure, quand les choses changent, le véritable amour reste inchangé.
Célibataire depuis quelques mois, je n'arrive pas vraiment à me poser, sans doute parce que je ne trouve pas la personne qui pourra m'aider à me dire que ça en vaut le coup, que clairement c'est ce qu'il me faut.
›› We're having a baby : Non pas d'enfant, j'aimerais rentrer chez moi et retrouver ma famille avant de pouvoir en fonder une.
›› We are made of stars : Le chocolat, mais seulement le chocolat au lait, le chocolat noir c'est juste pas possible et le chocolat blanc, ce n'est pas du chocolat + la bière, la bonne bière anglaise j'en suis dingue et c'est le seul alcool que j'accepte de boire + les chaussures (comme toutes les filles je suppose) j'ai un placard complet rempli de chaussures en tout genre, des talons, des plates, des belles des moches (aux yeux des autres), j'aime les chaussures. + la boxe, je m'y suis mise à l'âge de six ans, mon père voulait que je fasse un sport pour me détendre et me défendre en cas de besoin, je ne suis pas sûre que la boxe fut le meilleur choix, mais j'aime ça et j'ai réussi plusieurs concours + le sport (depuis très peu de temps) je n'ai jamais été une grande sportive, en dehors de la boxe, mais maintenant je me suis mise à la course, ça vide la tête, c'est pas mal + cuisiner, il parait que je suis bonne, en tout cas, j'ai jamais envoyé personne à l’hôpital + regarder des films qui arrive à me faire vider un pot de glace et un paquet de mouchoirs + la glace menthe/chocolat + ma famille + le Mexique + la bouffe mexicaine en tout genre +




teddy † surviving can make people right mean Empty
MessageSujet: Re: teddy † surviving can make people right mean teddy † surviving can make people right mean EmptySam 10 Aoû - 0:26


FELICITATIONS TU ES DES NOTRES !
( viens vite rejoindre les fous dans ce monde merveilleux )


Bon Teddy fait partie des meubles, du coup je ne te ferais pas de long discours pour te dire rebienvenue à la maison, amuse toi bien et tout et tout, on compte sur toi pour ça teddy † surviving can make people right mean 2477060950 teddy † surviving can make people right mean 4096083970


♡ LES ETAPES IMPORTANTES:


A présent tu fais partie des nôtres, tu es donc un membre complet de DOWN WITH LOVE. Afin de compléter ton arrivée parmi nous, nous te demandons de ne pas oublier d'aller faire recenser le métier de ton personnage, ainsi que son logement.

Evidemment, pas de jeu sans amis, sans ennemis, sans amoureux alors afin de te permettre de trouver des liens, nous te demandons aussi d'aller poster ta fiche de liens, ce qui facilitera les discussions avec les autres membres. Si jamais tu as besoin de liens en particulier, n'hésite pas à poster un scénario ou à créer ton répertoire de pré-liens, cela pourra faciliter ton jeu parmi nous !

Si tu te sens perdu, si tu ne sais pas par où commencer, tu peux toujours aller demander un partenaire de rp, n'hésite pas le topic est fait pour ça.


♡ LE HORS JEU:


Il n'y a pas que le rpg sur le forum, nous t'invitons donc vivement à te rendre en direction du flood, si tu veux discuter plus amplement avec les membres, si tu veux apprendre à découvrir leur folie. Et qui sait, cela te permettra peut-être même de trouver de nouveaux liens.

Ne t'inquiètes pas, en cas de question nous restons toutes à ta disposition pour t'aider, pour t'aiguiller et nous te souhaitons un excellent jeu parmi nous ♡.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Teddy Rousseau
( nothing matters, only freedom )

teddy † surviving can make people right mean Tumblr_pw383yy4gE1xhq4mso7_400
(monsters never look like monsters.)
they are born of pain and grief and anger and loss teddy † surviving can make people right mean X8txj61E_o
beware; boy with hell in his smile and summer storm in his eyes. he will look at you and you will tell yourself that he isn't at all that beautiful. when the casual graze of his hand against yours keeps you awake at night you will say you do not wish him to steal you and keep you in his arms until the sun comes up. beware; boy with a thousand nights of excess between his ribs. you will decorate your hair with flowers and dance in the sun. you will lie to yourself when you say you don't want to live the night the way he does and poison your body until you are intoxicated with him that the only thing that's real anymore is his breath on your neck. beware; boy with heaven in his tongue and a scorching desert on his fingertips. you will try to erase the prints he has left on your skin but when they talk about ilium burning all you can remember is the the way is mouth felt on yours and how he caught his breath when your lips were on his chest. he will make you forget what having a body felt like before you met him. beware;boy who will steal your lungs and your guts and your heart.
›› Los Angeles since : 06/06/2018
›› Pseudo : Childish Light
›› It's crazy, I look like : jessica stroup
›› Credit made by : lilousilver (avatar) / fakementne & childish light (crackships)
›› I have a doppelgänger with : alaric scarbrough (matthew goode) + iris gilmore (jenna-louise coleman) + arabella henderson (elizabeth olsen) + emalee callaghan (jessica chastain)
›› Love letters written : 52
›› Damn ! I'm old, I'm : Elle est loin de l’enfant troublée, traumatisée, violentée qu’elle fut jadis. De cette adolescente se rebellant contre le monde entier parce que l’univers l’a abandonnée cruellement à un sort qu’elle n’a pas choisi, contre lequel elle n’a aucun pouvoir. Elle sait qu’elle ne peut pas oublier, effacer, ces années troubles de son existence, mais ce n’est pas faute d’essayer, pour le moins. De faire en sorte que les choses ne soient pas uniquement ce qui revient parfois dans ses cauchemars, en vagues menaçantes contre lesquelles elle ne peut pas lutter. Parce que même du haut de ses trente-cinq ans, elle ne peut pas lutter contre tous les démons qui se cachent sous son lit, qu’importe si elle essaie et si elle fait comme si cela ne la touche plus depuis longtemps.
teddy † surviving can make people right mean X8txj61E_o

teddy † surviving can make people right mean Tumblr_pw3cbuehhC1xhxvq8o7_250

›› Sexual orientation : Chez les Rousseau, l’homosexualité est une déviance, une maladie que l’on doit soigner avec de grands moyens. Toute son enfance, elle a entendu son père pesté contre ces gens qui refusent d’entrer dans un moule par leur préférence sexuelle. Chez elle, même les artistes n’ayant pas une identité sexuelle hétéronormative étaient interdit, ce qui, en soit est un peu ridicule. Heureusement pour elle, elle n’a jamais eu l’occasion de parler de sa sexualité avec ses parents, étant encore trop jeune à leur décès. Dans les faits, elle n’a pas de préférence, pas réellement. Elle se plaît autant dans les bras des hommes que dans ceux des femmes, le sexe étant que ça, du sexe. Elle se considère donc bisexuelle, bien qu’elle ne s’imagine pas finir sa vie avec une femme ou un homme, en réalité, préférant s’attacher à personne.
›› Occupation : Enfant studieuse, elle était probablement promise à un avenir beaucoup plus grand que celui qu’elle a présentement. Elle a toujours eu de bonnes notes à l’école, elle a toujours eu du talent dans les études sans devoir passer des heures devant ses livres, bien que son père n’appréciât pas vraiment ce fait, disant que ce n’est pas la place des femmes que les postes de haut niveau. Les vieilles mentalités ont la vie dure, il semblerait, surtout dans un aussi petit village, dans un endroit aussi reculé que celui où elle est née. Teddy a fait deux ans d’université au Massachussetts Institute of technology en ingénierie chimique avant d’abandonné ses études, non par manque d’intérêt, mais parce qu’elle ne se sentait pas à sa place parmi ses collègues, parce qu’elle ne savait pas comment gérer sa vie étudiante, parce qu’elle ne se voyait pas passer sa vie dans un bureau. D’emplois en emploie, petits boulots en suivant un autre, elle est tombée sur Jason Hollister, qui devint son mentor dans le monde criminel, faisant d’elle un parfait petit assassin; intraçable, discrète et invisible. C’est lors d’une mission des plus banales que son chemin a croisé celui de Elias Danvers, agent du homeland security, la raison pour laquelle elle a finit derrière les barreaux, bien qu’elle l’ait mis au tapis, compromettant sa mission au passage. C’est dans un enchevêtrement complexe qu’elle fut recrutée, à son tour, par le Homeland Security, un arrangement lui permettant de sortir de prison et de ne pas y passer le reste de sa vie. Elle est dont la partenaire de cet homme qui a changer à jamais sa vie, son sens, sans qu’elle n’arrête pour autant les actes criminels qu’elle a fait pendant des années.

teddy † surviving can make people right mean X8txj61E_o

teddy † surviving can make people right mean NTC0NvRO_o

›› for better or for worse ♡ : Il est facile de dire que Teddy a des soucis au niveau de l’engagement et de l’attachement. Elle refuse de s’attacher aux gens, même amicalement, faisant de son mieux pour ne pas avoir de sentiments pour les gens autours d’elle, sachant que c’est la meilleure façon de se faire du mal ou d’être blessée. Non qu’elle n’a pas d’amis, de proches, mais il est difficile pour les gens de passer outre les murs qu’elle a érigés avec les années et de gagner sa confiance. Parce que là est le véritable soucis, elle ne fait pas confiance en les gens. Elle ne veut pas leur faire confiance, refusant de se montrer vulnérable envers les autres. Même si ce n’est pas toujours le cas, elle prétend qu’elle ne se soucis pas des autres, bien que ce n’est pas nécessairement véritable, lorsqu’il s’agit de certaines personnes. Il n’en reste pas moins que dans ses relations amoureuses, c’est plus que le cas. La réalité est qu’elle n’a jamais eu de relation amoureuse, les fuyant comme la peste, refusant de laisser quelqu’un s’approcher si près d’elle. Elle n’est pas prête pour cela, elle ne le sera probablement jamais. Theodora s’échappe de toutes relations avant qu’elles ne deviennent sérieuses, collectionnant les relations plus que courtes, celles qui sont surtout charnelle et qui n’implique aucun engagement de sa part. Elle aime utiliser des faux prénoms, jouant des personnages qui n’ont rien à voir avec qui elle est pour séduire les hommes, souvent dans le cadre de ses missions, aimant s’approcher de ses victimes pour mieux en finir avec eux. Il serait facile de croire que ce manque de confiance pathologique à quelque chose à voir avec sa relation avec son père, mais ce comportement se retrouve aussi dans ses relations avec la gente féminine, n’ayant pas vraiment de préférence quant au sexe de ses conquêtes. Elle est célibataire, pure et dure, ne croyant pas plus en l’amour qu’en l’être humain, ne croyant pas que quelqu’un vaut la peine de se sacrifier et de se mettre en danger.
teddy † surviving can make people right mean X8txj61E_o

teddy † surviving can make people right mean 84DtjwfA_o

›› We're having a baby : elle a un point faible pour les enfants, il s’agit de créatures innocentes que l’on doit protéger à ses yeux, mais elle ne s’en approche pas, jamais. La raison est simple, elle sait que c’est facile de s’attacher aux enfants, elle sait que c’est impossible de fermer son cœur à ces petits être-humains qui vous regarde avec tout l’innocence du monde. Devenir mère n’est pas dans ses plans et elle prend toutes les précautions existantes pour que ça n’arrive pas, refusant de laisser tomber ses barrières pour qui que ce soit, même un enfant.
›› We are made of stars : Elle déteste que l’on utilise son véritable prénom, réellement. Elle ne l’utilise jamais et risque d’être particulièrement cinglante si quelqu’un s’adresse à elle en l’utilisant. † Elle porte constamment des bracelets, une montre, des vestes couvrant ses poignets, cachant du mieux qu’elle le peut les cicatrices qu’elle porte toujours aux poignets et qui marque ce que ses parents lui ont fait. † Teddy n’est pas vraiment le genre de personne à porter robes et talons hauts, au contraire, elle préfère toujours les bottillons plats et les denims. † Elle a une belle collection de veste en cuire, elle adore en porter, elle en porte plus que souvent, même dans la chaleur Californienne. † Elle dédaigne la viande rouge et le porc. Son alimentation se résume aux poissons et au poulet, en matière de viande. † Même en temps qu’assassin, elle a ses limites. Elle ne touche pas aux enfants, ni aux animaux. Au contraire, elle a tendance à recueillir les animaux de ses victimes, ce qui fait bien rire Jason. † Elle ne parle jamais de ses parents ou de sa famille, évitant le sujet comme la peste. † Elle peste souvent dans sa langue natale, les sacres québécois revenant souvent dans son langage quand elle est agacée. † Elle a toujours un léger accent lorsqu’elle parle, un accent hybride en celui des États-Unis et celui français canadien † Cuisiner est loin d’être dans ses cordes, au contraire, elle est une catastrophe derrière les fourneaux. † Elle est particulièrement cinglante et ironique, c’est là son principale moyen de défense, contre ce qu’elle trouve menaçant. † Elle possède une moto, aimant la vitesse, cette sensation de liberté qui vient avec le fait de la conduire. † Elle répète constamment à Ignacio que le fait que coucher ensemble ne veut pas dire qu’elle est attacher à lui, bien au contraire, lui remémorant spontanément qu’elle l’utilise quand elle en a envie.
teddy † surviving can make people right mean X8txj61E_o

teddy † surviving can make people right mean Tumblr_pw383yy4gE1xhq4mso3_250


teddy † surviving can make people right mean Empty
MessageSujet: Re: teddy † surviving can make people right mean teddy † surviving can make people right mean EmptySam 10 Aoû - 0:29

Merci pour vos petits mots et pour la validation, Charlène teddy † surviving can make people right mean 2154620424 teddy † surviving can make people right mean 2154620424
En espérant être un beau meuble quand même et pas le vieux sofa fleurie de mamie teddy † surviving can make people right mean Icon_arrow
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Emily Santiago
( life's been good to me so far )

teddy † surviving can make people right mean Tumblr_prciwtmWLP1qbbw9no5_r2_500
( Il n’y a pas de certitudes, il n’y a que des opportunités.)teddy † surviving can make people right mean PLjgSzJ
J’ai passé toute ma vie à attendre que le bon gars se présente et tout à coup t’es apparu. Tu ressembles en rien à l’homme que j’imaginais, tu es cynique et grincheux et impossible. Mais pour être franche, avoir à t’affronter c’est la meilleure chose qu’il me soit jamais arrivé de ma vie, et je crois qu’il y a de très fortes chances pour que je sois en train de tomber amoureuse de toi….

›› Los Angeles since : 28/05/2015
›› Pseudo : Heartkiller - Charlène
›› It's crazy, I look like : Inbar Lavi
›› Credit made by : Eilyam+ tumblr + Sweetie Plum
›› I have a doppelgänger with : Andy Rosenbach (Alexandra Daddario) + Makeyla Pine (Emma Stone) + Romy James (Emmy Rossum) + Trina Taylor (blake lively) + Tessa Carlichael (margot robbie) + Harper Solano (Kaya Scodelario) + Dinah Brown (Brie Larson)
›› Love letters written : 977
›› Damn ! I'm old, I'm : Trente deux ans
›› Sexual orientation : hétérosexuelle, je ne suis pas franchement le genre de femme qui couche avec tout ce qui peu avoir un pénis, je ne dénigre absolument pas celles qui le font, seulement mon coeur appartient à la même et unique personne depuis des années et ce n'est pas près de changer.
›› Occupation : Professeur d'art dramatique dans une petite école qui propose des activités tel que la danse, le chant, le théâtre et tout ce qui concerne l'art visuel.
›› for better or for worse ♡ : L’amour n’est pas l’amour s’il fane lorsqu’il se trouve que son objet s’éloigne. Quand la vie devient dure, quand les choses changent, le véritable amour reste inchangé.
Célibataire depuis quelques mois, je n'arrive pas vraiment à me poser, sans doute parce que je ne trouve pas la personne qui pourra m'aider à me dire que ça en vaut le coup, que clairement c'est ce qu'il me faut.
›› We're having a baby : Non pas d'enfant, j'aimerais rentrer chez moi et retrouver ma famille avant de pouvoir en fonder une.
›› We are made of stars : Le chocolat, mais seulement le chocolat au lait, le chocolat noir c'est juste pas possible et le chocolat blanc, ce n'est pas du chocolat + la bière, la bonne bière anglaise j'en suis dingue et c'est le seul alcool que j'accepte de boire + les chaussures (comme toutes les filles je suppose) j'ai un placard complet rempli de chaussures en tout genre, des talons, des plates, des belles des moches (aux yeux des autres), j'aime les chaussures. + la boxe, je m'y suis mise à l'âge de six ans, mon père voulait que je fasse un sport pour me détendre et me défendre en cas de besoin, je ne suis pas sûre que la boxe fut le meilleur choix, mais j'aime ça et j'ai réussi plusieurs concours + le sport (depuis très peu de temps) je n'ai jamais été une grande sportive, en dehors de la boxe, mais maintenant je me suis mise à la course, ça vide la tête, c'est pas mal + cuisiner, il parait que je suis bonne, en tout cas, j'ai jamais envoyé personne à l’hôpital + regarder des films qui arrive à me faire vider un pot de glace et un paquet de mouchoirs + la glace menthe/chocolat + ma famille + le Mexique + la bouffe mexicaine en tout genre +




teddy † surviving can make people right mean Empty
MessageSujet: Re: teddy † surviving can make people right mean teddy † surviving can make people right mean EmptySam 10 Aoû - 0:31

Mais de rien, c'était un plaisir teddy † surviving can make people right mean 2477060950
Jamais je n'oserais voyons et puis mamie a changé, elle a acheté un superbe canapé en cuir teddy † surviving can make people right mean 2629027661 elle devient moderne teddy † surviving can make people right mean 1883476353
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


teddy † surviving can make people right mean Empty
MessageSujet: Re: teddy † surviving can make people right mean teddy † surviving can make people right mean Empty

Revenir en haut Aller en bas
teddy † surviving can make people right mean
Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
A kiss to build a dream on
 :: one in a million :: walking on a dream
-
Sauter vers: