Partagez

I'm just a jealous guy - Tessa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ i choose my own destiny
Sullivan Jamison
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 15/05/2019
›› Love letters written : 60
›› It's crazy, I look like : Alexander Skarsgård
i swear we were infinite
I'm just a jealous guy - Tessa Vide
MessageSujet: I'm just a jealous guy - Tessa I'm just a jealous guy - Tessa EmptyJeu 11 Juil - 13:01

I'm just a jalous guy.
Tessa & Sullivan

I was dreamin' of the past, and my heart was beating fast. I began to lose control... I began to lose control.
Plusieurs jours étaient passés depuis ma soirée au Varnish avec Tessa... J’étais parti un peu comme elle, sans me retourner. Je savais qu’elle ne me suivrait pas, elle est aussi butée qu’entêtée... Pourtant je n’avais pas rêvé. Je ne peux affirmer qu’elle reviendrait, mais au moins j’avais remarqué qu’elle désirait toujours mon corps tout comme je désirais le sien...
Devant mon miroir de la salle de bain je souriais comme je n’avais pas souris depuis longtemps, tout était enfin clair... Je ne m’étais pas trompé, ni en l’épousant, ni en refusant de signer ces maudits papiers, elle était mienne pour l’éternité... Bien sûr qu’elle mettrait un temps certain à l’avouer, mais même après ce qui c’était passé nos êtres entiers se rappelaient, se souvenaient de ce qu’était la véritable définition du verbe aimer. Du verbe désirer... Ils n’avaient pas oublié la passion qui nous unissait ni toutes ces nuits enflammées...

J’avais décidé de la laisser mariner, de jouer les détachés. Pourtant je surveillais mon portable de près, j’étais pressé. Qu’elle mette ses principes de côtés... Pour m’aider à patienter je pouvais compter sur le boulot comme toujours. Ce soir j’allais évaluer le nouveau menu concocté par le chef étoilé du Mélisse. J’avais demandé à Jesse de m’accompagner. Nous nous étions beaucoup rapprochés depuis le départ de Tessa, elle avait été l’amie fidèle, la confidente rêvée. Qui plus est c’était une femme superbe, certes physionomiste pour le gentleman mais également mannequin à ses heures perdues. J’évaluais ma tenue... Costume clair, chemise ouverte et une Rolex à mon poignet. J’étais prêt.

Un peu plus tard je garais ma voiture de sport à l’endroit qui m’était réservé puis aidais Jesse à descendre du véhicule, plus charmante que jamais dans un costume particulièrement saillant d’un rouge flamboyant... à ceci près qu’elle n’avait pas de chemise sous sa veste. Seulement un sautoir qui brillait au soleil et je dois avouer que nous étions pas mal assortis. 
Je gardais ma main dans la sienne, la guidais jusqu’à notre table et l’aidais à s’asseoir. J’aimais cet endroit hors du temps où je pouvais être parfaitement avenant et je m’en amusais. Jesse se moquerait sûrement de mon côté vieux jeu, mais j’étais tellement enjoué que je ne pu m’empêcher de lui faire un baise main accompagné de mon sourire en coin. Comme prévu elle pouffait en secouant la tête navrée. Le repas commençait divinement, j’avais hâte de goûter les plats délicats qui seront bientôt sur la carte ainsi que les vins qui sublimeraient leurs délicieuses saveurs. Je quittais ma ravissante accompagnatrice des yeux pour m’installer moi aussi. J’étais ravi, le restaurant affichait complet. J’étais ravi oui... puis soudain tout s’évanouit. A quelques tables Tessa dînait. Devant elle se tenait un homme que je détestais d’emblée.
(c) DΛNDELION


Dernière édition par Sullivan Jamison le Ven 12 Juil - 11:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
❉ you belong with me
Tessa Carmichael
you belong with me

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 16/10/2017
›› Love letters written : 729
›› It's crazy, I look like : Margot sweet Robbie
i swear we were infinite
I'm just a jealous guy - Tessa Vide
MessageSujet: Re: I'm just a jealous guy - Tessa I'm just a jealous guy - Tessa EmptyJeu 11 Juil - 14:04


Le boulot me suivait partout, je pensais passer une petite soirée tranquille chez moi après la journée épuisante que j'avais passé au boulot, c'était assez drôle de ce dire que physiquement j'arrivais moins à suivre depuis que j'étais rentrée à Los Angeles plutôt que lorsque j'étais en Afghanistan. Enfin ce n'était pas le même rythme de vie. Et puis depuis que j'avais bu se verre avec Sully, entre le boulot et toutes les questions qui me tournaient dans la tête, j'étais complétement éreinté. Seulement je n'aurais pas ma soirée de libre parce que je devais aller manger avec l'un de mes collaborateurs pour qu'on puisse parler des prochaines pages à sortir, les articles qu'il faudrait faire. Un super repas d'affaires en perspective et clairement ce repas allait être d'un barbant, je le voyais venir à un kilomètre, heureusement pour moi James n'était pas trop mal, je pourrais au moins en profiter pour me rincer l'oeil, je pourrais toujours tenter de me concentrer sur autre chose que ses paroles insignifiantes. Je lui adressais un sourire sans pour autant répondre à ses paroles, de toute façon, c'était le genre d'homme qui aimait parler, qui aimait s'écouter et que les autres l'écoute, alors c'était exactement ce que j'allais faire, sourire, acquiescer et attendre que le temps passe, du moins c'est ce que je voulais faire, jusqu'au moment où ma respiration se coupa net, alors que James me parlait d'un article quelconque qu'il fallait absolument qu'on mette en première page, mon regard se braqua sur Sully qui rentrait, un sourire aux lèvres et surtout une bombe accroché à sa main. Une bombe qui de toute évidence ne connaissait pas les soutiens-gorge. L'enfoiré. C'était stupide, je n'avais franchement pas à être jalouse, mais stupidement j'avais pensé que nous avions eu un moment, ce petit truc qui m'avait fait réfléchir comme une idiote pendant des jours et je le retrouvais au restaurant avec une femme qui pourrait clairement faire mourir de complexe et de jalousie n'importe quelle femme sur cette terre. Elle était magnifique. Je faisais clairement tache dans ma petite robe noire, elle devait clairement faire au moins dix centimètres de plus que moi et toute l'assurance allant avec. Je secouais la tête tout en essayant de me concentrer sur James, j'étais là pour le boulot, pas pour toutes ces conneries, je n'allais pas passer mon temps à surveiller mon ex mari avec sa super bombasse qui devait sûrement être mannequin ou une connerie dans le genre. Malgré tout mon regard se posa sur eux, sur lui, qui bien évidemment était toujours aussi beau, non il fallait que j'arrête parce que j'allais me rendre dingue. Je soupirais tout en buvant une gorgée de mon verre de vin, tout en essayant de suivre la conversation que James avait commencé seul depuis une bonne dizaine de minutes. « Je verrais pour la première page, de toute façon c'est plutôt calme en ce moment. Je suppose que je peux te laisser carte blanche. » Il semblait plutôt heureux et m'adressa un large sourire, le boulot, j'étais là pour le boulot, ça je le savais, James le savais, mais pas Sully. Doucement, je passais une main dans mes cheveux et jouais négligemment avec mon verre, tout en me faisant violence pour ne pas regarder le petit couple qui se trouvait à quelques tables de nous. « Je vais aller au bar, je crois que j'ai oublié ma veste là bas. » Je me levais de ma chaise dans un geste qui se voulait élégant et passait près du brun tout en glissant ma main sur son épaule. Je ne voulais pas vraiment le draguer, je n'avais pas franchement envie de me lancer dans ce genre d'histoire, mais ma jalousie avait pris le pas sur tout le reste, je voulais juste que Sully en crève comme je pouvais en crever. Je partais donc la tête haute vers le bar où nous étions quelques minutes avant qu'on nous installe à une table.
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
Sullivan Jamison
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 15/05/2019
›› Love letters written : 60
›› It's crazy, I look like : Alexander Skarsgård
i swear we were infinite
I'm just a jealous guy - Tessa Vide
MessageSujet: Re: I'm just a jealous guy - Tessa I'm just a jealous guy - Tessa EmptyVen 12 Juil - 10:47

I'm just a jalous guy.
Tessa & Sullivan

I was dreamin' of the past, and my heart was beating fast. I began to lose control... I began to lose control.
Mon putain de sang ne fit qu’un tour et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il était chaud. Malgré moi je sentais ma mâchoire se crisper et mes poings se serrer. J’étais pris entre deux feux, celui du patron responsable qui n’avait aucune envie de faire un esclandre dans son propre restaurant, ce qui à coup sûr ruinerait sa réputation, et celui du mari qui désirait plus que tout attraper ce connard par le col et le foutre dehors... pour lui régler son compte bien entendu...

Alors que je m’installais enfin après un temps d’arrêt qui me paraissait interminable, Jesse perçu immédiatement mon changement d’humeur. Elle m’interrogeait silencieuse de ses grands yeux interrogateurs, mais tout ce que j’arrivais à lui dire, rageur, c’est que j’avais besoin d’un verre... Maintenant. 
Jesse n’est pas une femme ordinaire, elle est aussi belle qu’intelligente et après un coup d’œil circulaire elle comprend... du regard elle accroche le premier serveur qui passe et commande du champagne. Sa main glisse sur la table pour attraper la mienne, je m’en sers et m’y agrippe comme à une foutue bouée de sauvetage. « Calme toi Sully. » Elle m’encourage d’un sourire et masse doucement de son pouce ma poigne qui instinctivement se contracte. « Ne tire pas de conclusions trop hâtives, ce n’est sans doute qu’un ami... » « Je connais tous ses amis et il n’en fait pas parti... Merde il y a des dizaines de restos à Los Angeles, il a fallu qu’ils viennent ici me narguer... je sais pas, je sais plus, je suis complètement largué ! » Jesse s’empresse de presser ses doigts plus fort contre les miens pendant qu’Henri ramène un sceau rempli de glaçons et d’une bouteille d’un grand cru Français. Je ne peux m’empêcher d’observer furtivement la table où Tessa et cet abruti sont installés. Elle joue avec ses cheveux et boit comme moi à ceci près que son sourire est déployé... moi je suis dévasté.

A vrai dire je suis plutôt triste. Dépité... Je n’en peux plus de ces salopes de montages russe sur lesquelles je me suis installé depuis que je l’ai rencontré. Un jour heureux, le lendemain malheureux je ne savais plus sur quel pied danser. Je soupirais en reportant mon attention sur la femme splendide qui partageait mon repas... Mais aussi mes confidences, souvent pathétiques, ma douleur ancrée. J’avais décidé de profiter du moment tant bien que mal quand ma femme se levait. Elle ne pouvait pas me faire plus mal qu’en touchant cet enfoiré et se dirigeait droit vers le bar. C’était plus que je pouvais en supporter, je balançais ma serviette sur mon siège et allais la rejoindre à grandes enjambées. « Tout va bien Tessa, tu passes une bonne soirée ?! »

(c) DΛNDELION


Dernière édition par Sullivan Jamison le Ven 12 Juil - 13:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
❉ you belong with me
Tessa Carmichael
you belong with me

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 16/10/2017
›› Love letters written : 729
›› It's crazy, I look like : Margot sweet Robbie
i swear we were infinite
I'm just a jealous guy - Tessa Vide
MessageSujet: Re: I'm just a jealous guy - Tessa I'm just a jealous guy - Tessa EmptyVen 12 Juil - 13:15


Je ne savais pas vraiment pourquoi j'avais touché le bras de James, il allait se faire tout un tas d'idée et je n'étais pas prête à lui trouver des réponses, je ne voulais pas de ça, il était gentil, clairement adorable, mais non, je me voyais tellement pas avec lui, et au delà de ça, je savais pourquoi j'avais agis aussi stupidement, pour lui, le beau blond à quelques tables de nous qui se pavanais avec sa superbe amie. Mon coeur battait à tout rompre dans ma poitrine, la douleur due à cette fichue jalousie me bouffait de l'intérieur et je ne voulais pas vivre comme ça, je ne voulais pas être ce genre de personne. Une fois devant le bar je tentais tant bien que mal d’intercepter un serveur, ce qui semblait être une tache plus compliquée que prévu, je les voyais courir partout, s'activer comme si leurs vies en dépendaient. J'entendais des pas se rapprocher rapidement de moi et je n'avais pas besoin de me retourner pour savoir qu'il était derrière moi, je n'avais pas besoin de le regarder, parce que son parfum embaumait déjà mes narines, ce parfum que je connaissais par coeur, que j'aimais terriblement. Et je savais qu'il serait venu, il m'a vu, il a remarqué mon petit jeu stupide avec James, je pensais que peut-être par égard pour sa superbe conquête il se tiendrait bien, il éviterait de me lancer des regards qui me perturbais, mais de toute évidence, il en était incapable. Il savait l'emprise qu'il avait sur moi, il savait l'effet qu'il me faisait et il en jouait. « Surement aussi bonne que la tienne Sully. » Soufflais-je un air agacé sur le visage tout en essayant de rester détachée. Je me penchais, cherchant ma veste du regard pour partir au plus vite, m'échapper de cette conversation qui allait sûrement mal finir et je n'avais pas besoin de ça ce soir. Je voulais juste finir cette soirée et rentrer chez moi, mettre au lit et essayer d'oublier. « Qu'est-ce que tu veux exactement ? » Je me tournais maintenant vers lui, posant mes petits poings rageusement sur mes hanches. J'étais certainement autant en colère que lui et surtout je commençais à m'agacer, je ne trouvais pas ma foutue veste et me faire à moitié agresser par mon ex-mari n'aidait pas du tout à me calmer. Je croisais mes bras sous ma poitrine, faisant remonter ma robe par inadvertance. Je ne savais même pas pourquoi je me mettais dans cet état, pourquoi il arrivait à me rendre dingue alors qu'il y avait encore quelques jours de ça je lui disais qu'il fallait qu'il trouve quelqu'un, qu'il devait être heureux. Hypocrisie totale. Je posais mon regard vers la jeune femme qui l'accompagnait ce soir, son regard était braqué sur nous et je n'arrivais pas à savoir si elle était en colère, jalouse ou simplement curieuse, c'était une véritable énigme et ça me perturbait réellement. Elle avait un charisme de dingue, elle était belle et clairement, elle le savait. « Tu devrais retourner près de ta copine, je ne suis pas sûre que te voir près de ton ex-femme lui fasse réellement plaisir. » Je m'aventurais un peu en disant cela, il ne lui avait peut-être rien dit sur notre passé commun, après tout, ce n'était sans doute pas le genre de chose qu'une femme voudrait savoir sur l'homme avec qui elle sortait. Je tournais mon regard vers James qui ne semblait pas vraiment accablé par mon absence.
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
Sullivan Jamison
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 15/05/2019
›› Love letters written : 60
›› It's crazy, I look like : Alexander Skarsgård
i swear we were infinite
I'm just a jealous guy - Tessa Vide
MessageSujet: Re: I'm just a jealous guy - Tessa I'm just a jealous guy - Tessa EmptySam 13 Juil - 12:45

I'm just a jalous guy.
Tessa & Sullivan

I was dreamin' of the past, and my heart was beating fast. I began to lose control... I began to lose control.
En faisant ces quelques pas qui nous séparaient une phrase qu’elle avait prononcé il y a quelques jours me revenait subitement à l’esprit. Tu ne vas pas rester seul, laisses toi une chance de rencontrer la personne que tu mérites. M’étais-je encore trompé, n’avais-je pas su interpréter les signes avant-coureurs, les petites répliques, celles qu’on met en sourdine pour ne pas vexer l’autre... pour l’épargner ? Peut-être voulait-elle, elle aussi, me signifier qu’elle trouverait quelqu’un pour l’accompagner, un quelqu’un qui ne serait pas moi...
Toutes mes petites théories se brisaient, comme de la porcelaine trop fragile. Non seulement elle n’avait pas envie de moi, mais en plus allait se taper qui elle voulait et me faire passer le message à sa manière. Je ne faisais plus partie de sa vie et le découvrais vraiment maintenant. Cruellement... 
Je n’ai jamais eu aussi mal, pourtant ce n’est pas faute d’avoir souffert et j’ai l’impression d’être le plus grand con de la terre. Dire qu’en arrivant ici j’étais persuadé que tôt ou tard elle me reviendrait et que notre amour serait plus fort. Invincible. Indestructible...

Il n’y a plus rien à sauver alors j’y vais sans plus me retenir. Je bouillonne en lui demandant si elle s’amuse à faire de moi son malheureux pantin. Que les choses soient bien claires je m’en veux également terriblement de me laisser manipuler de cette manière, nous reproche d’être les rois pour tout foutre en l’air... « Surement aussi bonne que la tienne Sully. » « Pardon ??? » Je fronce les sourcils, interloqué. J’ai du mal à saisir le message qu’elle veut me faire passer. En plus elle n’avait même pas la décence de me regarder et continuait à chercher je ne sais quoi qui n’existait pas. Sa compassion peut-être ? 
« Qu'est-ce que tu veux exactement ? » Elle se retournait, avait le toupet de me toiser. Ses poings d’abord posés sur ses hanches vinrent se poster sous sa poitrine en remontant sa robe, découvrant un peu plus ses jambes magnifiques. Dieu m’en est témoin à ce moment précis, comme un pauvre idiot, je n’avais qu’une seule idée. La soulever, l’assoir sur le bar, m’installer entre ses cuisses et l’embrasser... « Franchement ! Que tu ailles minauder ailleurs avec ton... playboy de supérette... » Elle, elle ne regardait que Jesse qui de loin n’en perdait pas une miette, prête à bondir si les choses tournaient mal... « Tu devrais retourner près de ta copine, je ne suis pas sûre que te voir près de ton ex-femme lui fasse réellement plaisir. » Ma voix grondait et s’élevait dans les airs. « Elle n’est pas... Tu... » M’énerve ? M’emmerde ? M’exaspère ? « Arrête de jouer Tessa, si tu m’avais suivi l'autre nuit c’est toi qui serait avec moi... Alors de grâce je t’en prie madame la journaliste, pourrais-tu me faire part juste cette fois de ton opinion objective et sincère ?! »


(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
❉ you belong with me
Tessa Carmichael
you belong with me

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 16/10/2017
›› Love letters written : 729
›› It's crazy, I look like : Margot sweet Robbie
i swear we were infinite
I'm just a jealous guy - Tessa Vide
MessageSujet: Re: I'm just a jealous guy - Tessa I'm just a jealous guy - Tessa EmptySam 13 Juil - 13:47


Je soupirais, exaspéré par l'attitude du beau blond, de toute évidence il était venu chercher la guerre ce soir et clairement je n'en avais ni l'envie ni la force, je ne voulais pas de ça, pas de ce genre de relation, nous aurions pu faire les choses biens, après tout, c'était lui qui m'avait demandé une trêve alors pourquoi faire l'enfant quelques jours plus tard et venir m'agresser comme si je venais ouvertement de l’offenser. Mon coeur se serrais, blessé par sa réaction, blessé par nos comportements puérils, mais j'étais beaucoup trop fière pour l'admettre et comme l'idiote que j'étais j'allais sûrement renchérir, parce que je ne supportais pas de me faire rabaisser ou de ne pas avoir le dernier mot. « La jalousie ne te va tellement pas. » J'étais légèrement hypocrite sur le coup, mais en même temps il l'avait bien cherché. La jalousie n'avait jamais été une bonne chose pour notre couple, pour nous et pourtant nous n'avions jamais vraiment réussi à faire autrement, c'était une certaine façon de nous dire qu'on s'aimait. Et encore aujourd'hui, j'étais jalouse, ça me bouffait, parce que je l'aimais. Je regardais James tout en haussant les épaules d'un air hautain, cet homme n'était clairement pas un playboy, il n'avait rien d'une gentleman et il était à mille lieux de ressembler à Sully, mais il était gentil et ça, c'était vraiment très important, surtout que je ne comprenais pas pourquoi j'étais en train de faire toute ces comparaisons ridicule puisque je n'étais pas là ce soir pour un rendez-vous galant, mais pour le boulot. « Je te demande pardon ? Donc en gros tu veux que je me tire ? T'es sérieux là ? Très bien, il y a des restaurants bien plus près de chez moi de toute façon. » Je n'avais même plus faim de toute façon, il venait de me couper l'envie d'avaler quoi que ce soit. Je levais les yeux au ciel avant de me tourner et de poser mon regard sur l'objet de ma présence au bar, j'attrapais ma veste et venais pas poser sur mes épaules, puisqu'il voulait que je parte, j'allais lui accorder cette demande, après tout, ce n'était pas le seul restaurant à Los Angeles, il y en avait tout un tas et beaucoup dans mon quartier. Je replaçais ma robe de façon à ce qu'elle me tombe juste au dessus du genou et essayait de faire en sorte que James me regarde pour qu'on quitte cet endroit, mais cet idiot était dos à moi et semblait absorbé par son téléphone. J'étais entouré d'incapables. « Je te fais chier, je t'excite, je suis une emmerdeuse terriblement sexy ? Qu'est-ce que tu voulais dire ? » Soufflais-je un air insolant sur le visage, de la provocation, il fallait que je joue la provocation parce que je savais que ça fonctionnait avec lui, je savais que ça le rendait dingue et même si c'était dangereux, j'adorais le voir en colère, il était terriblement sexy lorsque ses yeux devenaient noir au point où il pourrait m’égorger sur place, j'étais clairement maso. « Et pourquoi je t'aurais suivi Sully ? Pour que tu me sautes dans ta voiture, tu étais près à le faire sur le comptoir du bar, alors merci pour cette adorable proposition, mais je vais retourner avec mon playboy de supérette et nous allons partir puisque de toute évidence notre présence dérange. » J'allais trop loin, encore et toujours et pourtant j'avais tellement envie qu'il me prenne contre lui, qu'il m'embrasse et me dise qu'il n'y avait que moi, mais non, j'étais trop stupide, trop têtue, trop fière pour laisser ma fichue jalousie de côté.
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
Sullivan Jamison
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 15/05/2019
›› Love letters written : 60
›› It's crazy, I look like : Alexander Skarsgård
i swear we were infinite
I'm just a jealous guy - Tessa Vide
MessageSujet: Re: I'm just a jealous guy - Tessa I'm just a jealous guy - Tessa EmptySam 13 Juil - 16:47

I'm just a jalous guy.
Tessa & Sullivan

I was dreamin' of the past, and my heart was beating fast. I began to lose control... I began to lose control.
Je ne savais plus vraiment ce que j’étais venu chercher en m’approchant du bar. Une explication de plus, des maux encore. Tous plus hauts les uns que les autres ? « La jalousie ne te va tellement pas. » « Je te l’accorde ! Dans ce cas pourquoi venir t’exhiber sous mon nez ?! » Je n’arrivais franchement pas à savoir pourquoi elle était assez retord pour prévoir ses rendez-vous galant dans MON restaurant. Même si je n’y avais été elle savait qu’une âme compatissante serait volontiers venue me raconter. J’ai vu ton ex-femme en charmante compagnie et le moins qu’on puisse dire c’est qu’elle n’avait pas l’air de s’ennuyer. J’entendais déjà les rires gras et moqueurs. Pourtant ce n’était pas ce qui m’agaçais le plus. De loin ou de près je ne pouvais imaginer que d’autres mains que les miennes la touchent. Personne, je dis bien personne ne l’aimait comme je l'aimais. Personne n’était capable de caresser son corps ni la combler comme je l’avais fait, avec autant d’amour et de sincérité. Pourquoi irait-elle perdre son temps avec cette grosse merde qui ne la regardait même pas... alors que j’étais là ?

Je suppliais donc pour qu’elle aille faire ailleurs ses petites manigances. « Je te demande pardon ? Donc en gros tu veux que je me tire ? T'es sérieux là ? Très bien, il y a des restaurants bien plus près de chez moi de toute façon. » « Tu vois pourquoi te donner la peine de venir jusqu’ici ?! » J’étais tellement furieux que j’en perdais mes mots. Je bafouillais de rage ou de désespoir. Va-t’en savoir ? « Je te fais chier, je t'excite, je suis une emmerdeuse terriblement sexy ? Qu'est-ce que tu voulais dire ? » « Tout ça à la fois !!! » J’hurlais maintenant dans mon propre établissement. Les serveurs s’étaient arrêtés, les conversations déjà tamisées s’étaient tues. Une salle pleine ou presque avait les yeux braqués sur nous... Nous offrions gratuitement le malheureux spectacle d’un couple qui se déchirait. « Et pourquoi je t'aurais suivi Sully ? Pour que tu me sautes dans ta voiture, tu étais près à le faire sur le comptoir du bar, alors merci pour cette adorable proposition, mais je vais retourner avec mon playboy de supérette et nous allons partir puisque de toute évidence notre présence dérange. » « C’est vraiment ça ton opinion objective ?! » Mon père militaire m’avait enseigné que jamais les hommes ne pleuraient. Mais j’avais les larmes aux yeux quand je lui criais : « Tu viens de dépasser les putains de limites Tess. Pour ta gouverne je ne t’ai jamais sauté, je t’aime bordel. Mais puisque c’est ce que tu penses je ne vais sûrement pas me gêner pour m’amuser avec des centaines, des milliers et pas plus tard que maintenant ! Reste c’est moi qui pars, tu viens de m’ouvrir les yeux j’ai sûrement mieux à faire... » Je me retournais vers la femme sublime qui m’attendais et qui s’était d’ores et déjà levée. Je savais que si la mienne me laissait faire tout serait sans doute irrémédiablement brisé. Pourtant Jesse était exactement celle que tous les hommes attendaient... mais pour moi elle n’était simplement pas Tessa.


(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
❉ you belong with me
Tessa Carmichael
you belong with me

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 16/10/2017
›› Love letters written : 729
›› It's crazy, I look like : Margot sweet Robbie
i swear we were infinite
I'm just a jealous guy - Tessa Vide
MessageSujet: Re: I'm just a jealous guy - Tessa I'm just a jealous guy - Tessa EmptySam 13 Juil - 17:36


J'ouvrais la bouche, un air outré sur le visage, il n'était pas sérieux là ? « M’exhiber sous ton nez ?! J'étais censé prévoir que tu viendrais ce soir ? » Il pensait vraiment que j'en étais là, après ce que nous avions vécu lors de notre dernière soirée, je pensais vraiment naïvement que ça allait nous rapprocher à nouveau, mais de toute évidence je m'étais fichue le doigt dans l'oeil jusqu'au coude. « De toute façon, je n'ai pas choisi le restaurant, je l'ai su en arrivant et puis merde, je n'ai pas à me justifier. On est divorcé toi et moi, je ne te dois rien. » Clairement il commençait à me mettre les nerfs à l'envers et normalement ma seule façon de me calmer serait de l'embrasser, mais là, ce n'était ni le moment, ni l'endroit. Je savais parfaitement pourquoi il se mettait dans cet état-là, monsieur avait été touché dans son ego et il ne le supportait pas, j'étais venue dans SON restaurant avec un autre homme que lui et ça, c'était pas du tout une chose acceptable. Je fermais les yeux tout en inspirant calmement, j’espérais vraiment qu'il ne pousse pas les choses au point de réellement me faire sortir de mes gongs, simplement parce que je n'avais pas vraiment envie de me donner en spectacle. Mais de toute évidence ce n'était pas le cas de Sully, il s'énervait et j'adorais ça, bon pas la partie où tout le monde était en train de nous regarder, comme on regarde un film au cinéma, avec cette curiosité malsaine comme lorsqu'on entend ses voisins se prendre la tête et qu'on adore écouter pour avoir les détails, non ça je n'appréciais pas vraiment, mais le voir lui dans cet état à cause de moi, pour moi, parce que sa jalousie le bouffait, ça j'aimais ça. James se tourna enfin vers nous, remarquant sans doute que j'avais disparu depuis un petit moment maintenant, je le voyais froncer les sourcils, mais lui fit un geste pour qu'il ne bouge pas de sa place, s'il venait mettre son grain de sel dans cette légère dispute que nous avions avec Sully, le beau blond ne ferait qu'une bouchée de mon pauvre collaborateur. Et même s'il était d'un ennui total, il travaillait vraiment bien et clairement ça m'embêterait de le perdre. Je ne répondais pas à sa question, venir ici, je lui avais déjà dit, ce n'était pas mon choix et même si j'aurais pu faire demi tour et choisir un autre endroit, j'aimais ce restaurant, pour ce qu'il était, ce qu'il représentait, pour la nostalgie qu'il me procurait, je me faisais du mal en venant ici, mais j'étais maso. « Donc, maintenant on cri ? » Je secouais doucement la tête pour lui indiquer qu'il était ridicule et qu'il se donnait plus en spectacle qu'autre chose, j'étais tellement loin d'être impressionnée, tout simplement parce que je le connaissais par coeur et je savais que sa colère ne serait qu'éphémère. Du moins je l'espérais. Il voulait que je sois objective, mais j'en étais tout bonnement incapable, tout simplement parce qu'en sa présence je ne savais plus être ce genre de personne. Je ne savais plus quoi faire, quoi dire, sa phrase venait de me clouer sur place, je savais qu'il y avait encore de l'alchimie entre nous, qu'il restait toujours ce petit quelque chose qui nous unissait parce que je l'aimais, mais je ne savais pas qu'il continuait à nourrir ce genre de sentiments à mon égare, je ne comprenais même pas pourquoi il ne me détestait pas. « Tu m'aimes ? » Je le regardais se tourner vers le canon qui l'accompagnait, vers cette femme avec qui il finirait sa nuit pendant que je serais clairement en train de me morfondre seule dans mon lit. « Tu ne peux pas m'aimer Sully, pas après ce que je t'ai fait. » Mon coeur venait une fois de plus de se briser, de toute évidence quelques morceaux encore collés venaient de me lâcher. J'essuyais discrètement les larmes qui menaçaient de couler depuis des jours et qui finalement se décidèrent maintenant. Je le laissais partir, une fois de plus et retournais à ma table avec ce pauvre James qui semblait plus que perdu. « Je suis désolée James, je vais rentrer, mais envoie moi tes proposions par mail et je m'en occuperais demain. » J'attrapais mes affaires et déposais l'argent de ce que nous avions prit pour le désagrément qu'il avait subi. J'adressais un dernier sourire au jeune homme avant de sortir prendre un peu l'air, j'aurais pu prendre ma voiture ou appeler un taxi, mais rentrer à pieds me ferait le plus grand bien. Je me calait sur le côté du restaurant sortant une cigarette de mon sac, je ne fumais qu'en cas d'extrême urgence et là tout de suite s'en était une.
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
Sullivan Jamison
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 15/05/2019
›› Love letters written : 60
›› It's crazy, I look like : Alexander Skarsgård
i swear we were infinite
I'm just a jealous guy - Tessa Vide
MessageSujet: Re: I'm just a jealous guy - Tessa I'm just a jealous guy - Tessa EmptyDim 14 Juil - 15:05

I'm just a jalous guy.
Tessa & Sullivan

I was dreamin' of the past, and my heart was beating fast. I began to lose control... I began to lose control.
Je m’éloignais sans attendre et sans entendre ce qu’elle disait... La colère bourdonnait entre mes deux oreilles, m’aveuglait... Je ne regardais pas l’homme qui l’avait provoqué si je le faisais je le clouerais sur place comme un vulgaire insecte... Tessa avait bien fait de lui signaler de rester où il était car ça m’aurait vraiment soulagé de pouvoir lui faire goûter de mon crochet... Droit ou gauche peu importe dans ces cas-là je peux être parfaitement ambidextre. 
Mon emportement se lisait dans chacun de mes gestes. Quand j’attrapais Jesse par la taille, quand je m’installais au volant de mon coupé sans prendre la peine d’ouvrir la porte à mon amie qui ne méritait pas ça, quand je fis vrombir le moteur et quand je démarrais dans un crissement de pneus. Je roulais comme un cinglé, appuyant encore sur la pédale de l’accélérateur quand j’étais obligé de m’arrêter. Heureusement Jesse habitait à deux pas et je crois qu’elle sortait de ma voiture soulagée d’être encore en un seul morceau... moi je me demandais si je pourrais rassembler toutes mes pièces un jour... sans penser un instant à m’excuser.

Enfin seul... En démarrant, toujours comme un enragé, j’ouvrais la boîte à gants. A l’intérieur il y avait un paquet de cigarette à moitié vide que Tessa avait laissé. Je n’avais, pour l’instant, effacé aucune trace de son passage, elles étaient des preuves tangibles qu’elle avait existé, que nous avions existé... Mais maintenant, maintenant, à quoi bon ? La trêve avait été de courte durée, je n’avais ni su me taire ni su me calmer... Elle avait toujours ce pouvoir sur moi, de me faire sortir hors de moi et la seule chose que je pouvais espérer dorénavant c’était qu’elle reste aussi loin que possible de ma vue et de ma vie.

J’allumais une tige, balançais le reste du paquet bien décidé à supprimer toutes ces traces que j’avais conservé et repartais en sens inverse. J’espérais que notre dispute n’avait pas complètement entaché la réputation du Mélisse, que les clients avaient repris le cours de leurs tranquilles existences et de leurs repas. En tout cas nous leurs avions fourni un sujet de discussion en or pour animer leur fin de soirée... Je roulais toujours à la même allure, le même train d’enfer, me garais de nouveau au même endroit ne sachant pas comment j’avais réussi l’exploit de n’avoir écrasé personne ou de ne me pas être fait arrêter pour excès de vitesse. Tête baissée, avalant une dernière bouffée, j’écrasais mon mégot sauvagement comme s’il avait été l’insecte que je voulais un peu plus tôt épingler. Mains dans les poches je m’apprêtais à réouvrir les portes pour réparer les dégâts... Seulement un grain de sable dans ma machine bien huilée vint encore perturber mes projets. Elle était toujours là... Un instant pétrifié je songeais à faire demi-tour puis j’aperçus sur ses joues les stigmates d’un mascara qui avait coulé. C’était plus fort que moi, ça ne répondait à aucune loi. Je devais savoir une bonne fois pour toute, alors quitte à me faire éconduire, gifler ou prendre le râteau le plus monumental de la planète, je m’approchais rapidement, pris son visage en coupe en murmurant un « Tessa... » La collais au mur sur lequel elle était adossée et l’embrassais avec autant de fureur que de passion...


(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
❉ you belong with me
Tessa Carmichael
you belong with me

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 16/10/2017
›› Love letters written : 729
›› It's crazy, I look like : Margot sweet Robbie
i swear we were infinite
I'm just a jealous guy - Tessa Vide
MessageSujet: Re: I'm just a jealous guy - Tessa I'm just a jealous guy - Tessa EmptyDim 14 Juil - 17:01


Je ne savais pas vraiment ce que j'attendais en restant là, peut-être que mes jambes arrêtent de trembler ou alors j'attendais naïvement qu'il revienne, qu'il me rejoigne malgré le fait que tout était devenu un désastre sans nom, il n'y avait plus vraiment de retour en arrière, je l'avais perdu, au moment où il avait franchi le pas de la porte avec sa bombe atomique et je regrettais terriblement, mais en même temps c'était peut-être mieux comme ça, il devait vivre sa vie et moi la mienne, je n'étais clairement plus la même femme qu'avant mon départ en Afghanistan, j'avais vu trop de choses, entendu trop de bruit, clairement j'étais perdue, détruite et je ne voulais pas emmener quelqu'un d'autre dans mon enfer et certainement pas Sully, je l'aimais trop pour lui faire ça. Je tournais la tête au moment où James quitta le restaurant, je le regardais partir sans faire le moindre geste dans sa direction, de toute façon il avait le nez dans son téléphone, j'étais pratiquement sûre qu'il ne m'avait même pas remarqué et ça me convenait parfaitement. Je fermais les yeux quelques secondes tout en terminant ma cigarette que j'écrasais sur la semelle de mon escarpin, j'aimais ces chaussures, du haut de mon pauvre mettre soixante huit, j'appréciais d'avoir une petite dizaine de talon pour me grandir un peu. J'allais repartir lorsqu'un crissement de pneu me fit relever la tête, et bizarrement je n'arrivais plus à bouger, j'aurais dû fuir, éviter de rester là, il semblait tellement sur les nerfs, j'étais vraiment désolée pour la personne qui se prendrait sa fureur en pleine tête et si je restais là, s'il relevait le regard, s'il me voyait, cette personne ce serait moi. J'allais définitivement bouger au moment où son regard se posa sur moi, je sentis une décharge me traverser la colonne vertébrale, empêchant tout mouvement de mon pauvre corps. Et je n’eus pas le temps de m'échapper, parce qu'en quelques enjambés il était devant moi, ne me laissant plus du tout le temps de réfléchir. J'aurais voulu lui dire quelque chose, mais ses lèvres se posèrent sur les miennes avant même que le moindre mot puisse en sortir. Ce n'était pas vraiment un baiser doux, charmant et adorable, il en était même très loin, mais en même temps il en était tout autant agréable. « Pourquoi ? » Soufflais-je doucement contre ses lèvres, je ne savais pas vraiment quoi dire d'autre, après tout ce qui c'était passé ce soir, ce qu'on s'était dit, pourquoi être revenu, pourquoi m'embrasser, pourquoi me faire ça ? Mon coeur implosait dans ma poitrine et étrangement j'avais l'impression de revivre, de respirer à nouveau. Je reculais ma tête pour pouvoir plonger mon regard dans le sien. « C'est de la folie Sully. » Je ne savais pas quoi dire, quoi faire, je le voulais, lui tout entier, mais c'était une folie. J'allais finir par lui faire du mal et ça, je ne le voulais pas, je ne le supporterais pas. « On va finir par se faire du mal. » Je glissais doucement ma main sur sa joue, comme pour m’imprégner de la sensation que ça faisait, pour simplement me le rappeler. Je regardais autour de nous, nous étions seuls et d'un coup je fronçais les sourcils, comme un retour à la réalité. « Où est ton rancard ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


just the way you are
i swear we were infinite
I'm just a jealous guy - Tessa Vide
MessageSujet: Re: I'm just a jealous guy - Tessa I'm just a jealous guy - Tessa Empty

Revenir en haut Aller en bas

I'm just a jealous guy - Tessa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Hollywood hills :: Le Mélisse
-