Partagez

Entre gentlemen feat Eoghan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ i choose my own destiny
Sullivan Jamison
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 15/05/2019
›› Love letters written : 60
›› It's crazy, I look like : Alexander Skarsgård
i swear we were infinite
Entre gentlemen feat Eoghan Vide
MessageSujet: Entre gentlemen feat Eoghan Entre gentlemen feat Eoghan EmptySam 29 Juin - 18:29


Sullivan/Eoghan " Entre Gentlemen. "

Airport area était définitivement mon quartier de prédilection. Je ne le quittais que rarement à part pour m’aventurer à Hollywood hills et plus particulièrement au Mélisse, là où se trouvait mon restaurant le plus florissant, le reste de mes activités étant concentrées près de l’océan. Je ne sais expliquer pourquoi la mer est si importante à mes yeux, voire vitale, peut-être parce que je suis né et ai grandi à proximité, ce dont à vrai dire je n’ai plus guère de souvenirs. Ce dont je me souviens par contre c’est d’avoir emmené la plus jolie des filles visiter mon île juste après l’avoir épousé...

Les choses ne se sont pas passées comme je l’avais désiré. Comme je l’escomptais. Elle m’avait quitté... Depuis je n’ai pas encore réussi à mettre un pied dans ma maison au soleil, je me contente de celui de Californie comme je me contente d’une vie sans elle. Je me lève, comme avant, vais au travail, plus qu’avant, j’arrive même à sourire et rire parfois mais le cœur ni est plus vraiment...
Ce soir pourtant j’avais envie d’oublier, me donner l’illusion que je pouvais avancer sans elle. La preuve. Ce n’était pas si compliqué finalement... Un pied devant l’autre, l’un après l’autre, la tête brûlée, le nez baissé en admirant mes nouvelles Caravaggio, richelieu hors de prix venues tout droit d’Italie. 

J’accélérais le pas justement, j’y croyais vraiment à cette soirée, quoique professionnelle, puisque je rejoignais mon club de strip-tease select... the gentleman. Je veillais personnellement pour qu’il le soit en tout cas et ne tolérais aucun égarement. J’avais placé un physionomiste à l’entrée, une femme, mais au regard acéré qui me plaisais de draguer gentiment à chaque fois que je foulais des pieds mon prestigieux établissement. Elle était secondée par deux paires de bras musclés qui même moi n’étant ni petit, ni gringalet n’avais pas envie de s’y frotter. La musique résonnait. Les belles  demoiselles dansaient et se déhanchaient le long des barres de pole dance devant un parterre d’hommes gagnés et grisés par leurs mouvements sensuels. 

Tout commençait particulièrement bien, j’arborais même un rictus en embrassant la salle toute entière. Elle était comble comme chaque week-end. Seulement un événement venait perturber mes bonnes résolutions, entacher ma profonde conviction de passer à autre chose, ne fusse que le temps de quelques minutes, quelques heures. Il y avait parmi la foule un autre Carmichael que je n’avais pas plus envie de croiser que son illustre sœur. Si j’avais tendrement aimé le frère de mon épouse comme celui que je n’avais pas eu, pour des raisons que j’ignore encore il me tenait personnellement responsable du départ de Tessa. S’il savait comme j’avais lutté pour ne pas qu’elle s’en aille... Profitant de ces derniers moments d’allégresses je me dirigeais droit vers lui, posais une main fraternelle sur son épaule en désignant du menton les playmates. « Tu passes une bonne soirée ? » lui dis-je simplement.

 
code by solosands
Revenir en haut Aller en bas
❉ fifthy shades of you
Eoghan Carmichael
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 23/10/2017
›› Love letters written : 1405
›› It's crazy, I look like : taron egerton.
i swear we were infinite
Entre gentlemen feat Eoghan Vide
MessageSujet: Re: Entre gentlemen feat Eoghan Entre gentlemen feat Eoghan EmptyLun 1 Juil - 12:47


Sullivan/Eoghan " Entre Gentlemen. "

Eoghan n’a pas le moral. Celui-ci est en berne. Il est complètement déprimé et démoralisé par la situation, qui le dépasse. Sinead refuse toujours fermement la liberté (soit la mort, dans ce cas) à son époux, envers et contre tout, même ce dernier. Et Eoghan est au milieu comme l’homme amoureux de cette femme mais aussi l’infirmier qui doit endurer les supplications de son patient qui ne demande qu’à mourir, qu’à trouver la paix. Ce soir, la pression est trop forte après un énième refus thérapeutique de Mercury, son patient ; alors, Eoghan se dirige vers un club prisé de la ville où se tient une soirée spéciale.

Eoghan s’engouffre dans la foule après avoir passé les agent(e)s de sécurité. Il trouve un coin tranquille et très bien placé, ce qui est étonnant au vue de la foule présente ce soir-là. Il s’installe confortablement dans un fauteuil après avoir commandé un whishy sec. Encore un souvenir de Sinead, fine amatrice de cet alcool provenant de son pays natal. Il soupire. Tout le ramène à elle. Et rien ne le distrait réellement, pas même ses merveilleuses paires de fessiers ou ses poitrines demie-dénudées qui se trémoussent à quelques mètres de lui.

Sa contemplation est stoppée par une main sur son épaule. Eoghan fronce des sourcils et, alors qu’il s’apprête à se retourner pour regarder le propriétaire de cette main, masculine, entend une voix. Sa mâchoire se contracte, les muscles de ses bras aussi. Putain. Sullivan Jamison. Son beau-frère. Ou du moins, ex beau-frère. Il lui demande, l’air de rien, s’il passe une bonne soirée. Eoghan grogne.

« Ca allait jusqu’à présent », ronchonne Eoghan. « Tu peux retirer ta sale main de mon épaule ? »

Fût une époque, il a adoré cet homme. Aujourd’hui, il le déteste pour tout un tas de raison qui ont un point commun : Tessa, sa sœur.

 
code by solosands
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
Sullivan Jamison
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 15/05/2019
›› Love letters written : 60
›› It's crazy, I look like : Alexander Skarsgård
i swear we were infinite
Entre gentlemen feat Eoghan Vide
MessageSujet: Re: Entre gentlemen feat Eoghan Entre gentlemen feat Eoghan EmptyLun 8 Juil - 14:52


Sullivan/Eoghan " Entre Gentlemen. "

Ma bonne volonté n’avait jamais au grand jamais suffit à me la faire oublier. J’avais pourtant tout essayé mais rien n’y avait fait...
Le grand con que je suis c’était pourtant efforcé de profiter des plaisirs de la vie. Tout y était passé. L’alcool, les femmes... Je me suis perdu dans les bras de certaines, pensant me décharger de ma peine. A chaque fois elles ne m’avaient laissé qu’un goût amer... Je les caressais, je les embrassais. Mais elles n’étaient pas elle, ma Tessa parfaite, faite pour moi si j’écoutais le son mon cœur... mais le cœur n’est qu’un putain de menteur.

Je m’acharnais encore et toujours à ne pas rendre les armes, à essayer plus fort. Pour l’instant j’avouais aisément que j’avais largement échoué mais je continuais, sans doute vainement, à croire qu’un jour peut-être je passerai à autre chose, qu’un jour peut-être je sourirai sans me forcer, qu’un jour peut-être je me lèverai ou me coucherai sans cette satanée boule au ventre qui ne m’avait pas quitté depuis qu’elle l’avait fait.

Ce soir encore je bataillais avec moi-même, durement, pour la chasser de mon esprit, et puis... je croissais le visage encore poupon de son frère. Fichu karma !!!
Je saluais les habités en essayant tant bien que mal de me frayer un chemin jusqu’à lui... Puisqu’il était là autant ne pas employer la politique de l’autruche comme je l’avais fait jusqu’à présent. C’est vrai que je n’avais pas cherché à le revoir ou à l’appeler mais c’était simplement au-dessus de mes forces. Rien qu’en l’observant les souvenirs heureux d’une époque révolue affluaient. Son sourire suspicieux la première fois que je l’ai rencontré, la confiance qu’il avait fini par m’accorder, me voyant jour après jour amoureux comme un fou de sa sœur bien aimée, les repas de famille que je croyais avoir intégré. Et puis tout s’est écroulé...

Lui non plus ne m’avait pas contacté. Si ça avait été le cas je lui aurais répondu volontiers. Dans son esprit juvénile j’imaginais qu’il m’imputait l’échec de notre mariage. Pourtant elle était toujours vivante cette union, même si elle n’existait pas vraiment. Je l’approche donc et joue au grand frère. Sa réaction ne se fait pas attendre et elle est violente. « Tu peux retirer ta sale main de mon épaule ? »... J’éclatais d’un rire tonitruant. Le morveux savait-il vraiment à qui il s’adressait ? J’allais le lui rappeler s’il continuait sur sa lancée. Ceci dit j’avais bien envie de m’amuser avant... « Je vois... Encore des problèmes de femmes Carmichael ? » Je levais la main et claquais des doigts pour interpeller une de mes jolies serveuses. Elles étaient toutes déguisées en little bunny, un peu cliché mais toujours aussi efficace. « Juny, occupe-toi personnellement du gamin il n’a apparemment pas le moral... donne lui ce qu’il veut c’est pour moi. » Une petite tape amicale sur son fessiez recouvert de résilles, ici il n’y a que moi qui pouvais se le permettre et je m’éloignais... j’espérais sincèrement qu’il allait se calmer.



 
code by solosands


Dernière édition par Sullivan Jamison le Lun 8 Juil - 17:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
❉ fifthy shades of you
Eoghan Carmichael
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 23/10/2017
›› Love letters written : 1405
›› It's crazy, I look like : taron egerton.
i swear we were infinite
Entre gentlemen feat Eoghan Vide
MessageSujet: Re: Entre gentlemen feat Eoghan Entre gentlemen feat Eoghan EmptyLun 8 Juil - 15:30


Sullivan/Eoghan " Entre Gentlemen. "

Son rire ne fait qu’agacer davantage l’infirmier en soin palliatifs. Eoghan serre le poing. Sa mâchoire se contracte. Cet homme, il n’a pas envie de le voir. Il l’a adoré, il l’a aimé comme un frère car il aimait si profondément et si sincèrement sa sœur, Tessa. Mais la distance qu’il a creusé entre cette dernière qui l’a suivi et lui, ça l’a brisé, Eoghan. Être loin de sa frangine, s’inquiéter à la moindre attaque terroriste qu’elle fasse partie des victimes collatérales. Sullivan suppose un problème de femmes. Il n’a pas tort mais cela, Eoghan ne lui dira pas. Ils ne sont plus aussi proches qu’avant pour qu’il lui confie ses tourments et notamment ceux liés à Sinéad. Sans lui laisser le temps de répliquer, Sullivan appelle une femme. Cela lui permet de comprendre qu’il est le patron des lieux. Il a envie d’éclater de rire, Eoghan. Comment en est-il arrivé là ? Sullivan tourne les talons, laissant Eoghan avec une femme. Une femme pulpeuse et ravissante, totalement le type de femmes qu’il aime et désire. Pourtant … Cela ne suffit pas à le faire rester. Eoghan bondit sur ses pieds et s’excuse promptement tout en écorchant malencontreusement le prénom de l’escort.

« Pardon Sunny mais … faut qu’j’lui parle à cette face de gland »

Il part sur les traces de Sullivan, déterminé. Il le rattrape, avec quelques difficultés et finit par l’attraper à l’épaule, comme il l’a fait pour lui. Il exerce une légère pression pour indiquer au patron des lieux de se retourner puis le regarde. Pour se faire, Eoghan doit légèrement lever le menton, étant plus petit que Sully.

« Tu t’prends pour qui, sérieusement ? », demande Eoghan. « T’as pas l’droit de venir me parler comme si de rien n’était parce que t’as été marié à ma frangine. D’ailleurs, je te jure que si tu touches à un seul cheveux de Tess’ … »


 
code by solosands
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
Sullivan Jamison
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 15/05/2019
›› Love letters written : 60
›› It's crazy, I look like : Alexander Skarsgård
i swear we were infinite
Entre gentlemen feat Eoghan Vide
MessageSujet: Re: Entre gentlemen feat Eoghan Entre gentlemen feat Eoghan EmptyLun 8 Juil - 17:41


Sullivan/Eoghan " Entre Gentlemen. "

Quand nous étions mariés, du moins quand nous habitions sous le même toit, ma femme me reprochait souvent mon caractère légèrement... comment dire... soupe au lait. Moi je m’en fichais éperdument d’un point de vue purement pratique ça donnait surtout lieu à de sublimes réconciliations. Elle était farouche mon épouse et j’adorais lui faire fermer son joli clapet en l’embrassant passionnément. J’étais fils de militaire, j’avais été élevé à grand coup de testostérone. En quelque sorte j’avais ça dans le sang...
En s’en allant sans que je puisse riposter, j’avais enfin ouvert les yeux. Je n’avais simplement pas été à la hauteur de ses attentes, ni aussi attentif qu’elle l’aurait voulu. Aujourd’hui je m’en mordais les doigts mais je n’avais pas le pouvoir de remonter le temps...

Cela m’avait néanmoins servi... Face à son petit protégé, son frère qui montait dans les tours je jouais la carte de l’apaisement. Dans un premier temps... Je le laissais donc en charmante compagnie, espérant qu’il soit assez intelligent pour l’apprécier à sa juste valeur... Mais il ne fallut que de quelques instants avant que je ne sente à mon tour une main se poser sur mon épaule. « Tu t’prends pour qui, sérieusement ? » Chassez le naturel, il revient toujours au galop. « Simplement pour le propriétaire Carmichael... Ça te pose un problème ? » Il était ridicule de venir me toiser le nez levé... il me faisait presque pitié. « T’as pas l’droit de venir me parler comme si de rien n’était parce que t’as été marié à ma frangine. D’ailleurs, je te jure que si tu touches à un seul cheveux de Tess’ … » Au nom de la femme de ma vie je tressaillais.  C’était petit et il le savait. « Tu n’as pas bien compris... » Lui répondis-je placidement. « Ici au contraire j’ai tous les droits ! » Je l’attrapais par le bras, le forçant à me suivre jusqu’à mon bureau. Je serrais suffisamment pour lui démontrer qu’il n’avait pas le choix. Il pouvait m’appeler par tous les noms d’oiseaux qu’il voulait, m’en foutre une s’il le souhaitait, je n’avais aucunement peur de m’en prendre plein la gueule... Mais pas au milieu des clients. Je le poussais durement et claquais la porte bruyamment. « Putain mais qu’est-ce qui t’arrive ?! » Le doigt pointé dans sa direction, j’essayais de toutes mes forces de me pondérer. « Tu es ici chez moi mon grand, alors sois tu arrêtes de vociférer comme un forcené, sois tu prends la porte… escortés. » Enfin je soupirais. « Et pour l’amour de dieu laisse Tessa en dehors de tout ça... non mais tu t’es bien regardé ! Elle aurait honte de toi si elle te voyait ! »



 
code by solosands
Revenir en haut Aller en bas
❉ fifthy shades of you
Eoghan Carmichael
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 23/10/2017
›› Love letters written : 1405
›› It's crazy, I look like : taron egerton.
i swear we were infinite
Entre gentlemen feat Eoghan Vide
MessageSujet: Re: Entre gentlemen feat Eoghan Entre gentlemen feat Eoghan EmptyHier à 11:23


Sullivan/Eoghan " Entre Gentlemen. "
Eoghan sent la colère pulser dans son sang, se répandre dans ses veines et dans son corps entier. Il serre le poing alors qu’il apprend que Sullivan est le propriétaire des lieux. Intérieurement, il se promet de ne plus mettre les pieds ici, qu’importe combien il est désespéré et combien c’est agréable de voir ses danseuses aux formes généreuses. Eoghan se fait amener dans le bureau de Sully comme un enfant que l’on amène au coin. Il n’apprécie pas d’être entraîné par le bras et d’être ainsi infantiliser. Il grogne, manifeste clairement son désaccord mais la poigne de son alter est bien trop forte pour ses quelques forces. Eoghan n’est pas un grand sportif ni un grand musclé. Il n’y a que ses mains qui sont ciselées, à force de pétrir le glaive quand il sculpte.

« Il m’arrive que j’ai juste pas envie de parler à un connard comme toi, Jamison »

Au fond, Eoghan ne sait même pas pourquoi Tessa et Sullivan se sont séparés. Ce qu’il retient, lui, et avant même leur divorce, c’est qu’il a éloigné sa sœur et l’a embarqué dans des lieux dangereux où elle aurait pu perdre la vie. Et ça, Eoghan ne l’aurait jamais supporté. Le savoir de nouveau dans le coin ne le rassure pas non plus. Sullivan et Tessa sont-ils encore (ou à nouveau) en contact ?

« Honte de quoi, hein ? J’ai bien l’droit de faire ce que je veux, non. Je ne suis plus le gamin que t’as connu, Sullivan, ok ? J’suis ni ivre ni défoncé, totalement sobre et à ce que je sache, j’ai pas besoin du consentement de ma sœur pour aller voir des culs », s’emporte l’infirmier.

Il se frotte le poignet, Eoghan. Puis, il adresse un regard noir à son ancien beau-frère qu’il a considéré, à une époque, comme un frère. Comme un modèle, aussi. Il a adoré cet homme. Aujourd’hui, il semble le détester.


code by solosands
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


just the way you are
i swear we were infinite
Entre gentlemen feat Eoghan Vide
MessageSujet: Re: Entre gentlemen feat Eoghan Entre gentlemen feat Eoghan Empty

Revenir en haut Aller en bas

Entre gentlemen feat Eoghan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Airport area
-