Partagez

(rubelina) il y a toujours eu un petit truc entre nous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ i choose my own destiny
Ruben Grant
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 11/03/2018
›› Love letters written : 532
›› It's crazy, I look like : mon parfait steven r. mcqueen
i swear we were infinite
(rubelina) il y a toujours eu un petit truc entre nous Vide
MessageSujet: (rubelina) il y a toujours eu un petit truc entre nous (rubelina) il y a toujours eu un petit truc entre nous EmptySam 22 Juin - 23:20

(rubelina) il y a toujours eu un petit truc entre nous 4rP8 (rubelina) il y a toujours eu un petit truc entre nous Giphy
 « il y a toujours eu une petit truc entre nous » (rubelina) il y a toujours eu un petit truc entre nous 3636071596 svetelina hawkes & ruben grant


Il n’y avait plus rien d’important au jour d’aujourd’hui. Plus rien pour apaiser le Mexicain. Plus rien pour refaire vivre son cœur mort dans la douleur, dans la tristesse. Il a cherché pour en arriver là Ruben, il a tout fait pour la repousser, pour la maudire. Il a réussi à l’éloigner de lui, une fois de plus. Une fois de trop. Il le voit dans son regard que désormais il fait partie de son passé. Il se souvient de ce visage, de cette voix. De ses larmes et n’a rien pu faire pour les sécher. Parce que Ruben Grant est un égoïste de première, parce qu’il a mal à en crever mais que jamais il ne montrera ses faiblesses. Jamais il ne se plaindra. Depuis qu’il est là, enfermé dans cette cage, elle n’a pas cherché à le délivrer. Elle n’a pas cherché à venir à sa rescousse comme elle l’aurait fait les précédentes fois. Presque quarante-huit heures enfermé dans ses murs et il n’a encore pas ouvert sa bouche. Il ne l’ouvrira pas, ils le savent tous. Ils passent tous dans la salle, tapant sur le bureau, le bousculant. Le traitant de coupable, ne comprenant pas qui Ruben cherche à protéger. Il n’a rien à voir avec tout ça lui, il s’est juste laissé dominer par une passion. Illégale, mais ce n’est pas le délit qu’ils recherchent. Il peut avoir confiance Ruben, ils l’ont aidé autrefois. Quand il a débarqué en Amérique. Ruben a la mémoire courte, pour autant il ne cède pas. «  Putain, tu vas céder Grant, on veut les noms et adresse ! » On le bouscule une énième fois alors qu’il est assis sur cette chaise, menotté. La salle un peu sombre, mais il ne change pas de position. Il a ce sourire au coin des lèvres sans jamais prononcer de mot. Ils n’ont pas arrêté grand monde et cherchent à foutre une pression. Qui ne sert à rien. Dans quelques heures ils devront le relâcher, mais n’en n’ont pas l’intention, aussi quand Svetelina rentre à l’arrière des salles pour récupérer quelques affaires afin de rentrer chez elle, épuisée par cette mission qui l’a anéantie et donc elle aimerait juste oublier. S’enfermer chez elle à double tour et ne plus quitter son lit durant des heures, des jours, des semaines, son chef vient la voir alors qu’elle récupère des affaires dans son casier. « On a besoin de vous agent Hawkes, juste une minute…   » Elle hésite mais n’a guère le choix et finit par secouer sa tête positivement avant d’emboîter le pas pour s’enfermer dans une petite salle avec lui. La porte se referme et quand elle relève le visage et qu’elle aperçoit Ruben derrière la vitre, elle comprend bien vite l’enjeu. « Il ne parle pas, il ne veut pas céder hors on pense qu’il en sait beaucoup… Beaucoup trop, lui-même ne sera pas en sécurité si on le relâche…  » Lui confesse l’homme le visage fermé. Il lui en demande beaucoup et pourtant elle ne semble pas hésité une seconde, et quand la porte claque derrière une silhouette, Ruben ne relève même pas son regard. Lassé de voir défiler autant de monde autour de lui. Lassé de tout ça, il a besoin de dormir, de prendre une douche, de manger. Il a juste besoin de pouvoir la revoir même si jamais il ne l’avouera. Les talons qui claquent sur le sol le ramène à lui très rapidement et ne peut s’empêcher de relever ses yeux sombres sur la personne avant de constater à qu’elle flic il a affaire. Svetelina Hawkes. Autrement dit l’une des raisons de son silence. « Svetelina Hawkes… » Il s’en amuse tellement fortement qu’elle peut le lire au fond d’elle. « Ils savent plus quoi faire, alors ils t’envoient… » Une énième provocation alors qu’il n’est pas en mesure de jouer, mais ça vaut tellement le coup ! Ruben restera toujours cet éternel enfant qui ne souhaite pas grandir, ni prendre conscience de la dureté de la vie.
Revenir en haut Aller en bas
❉ friends with benefits
Svetelina Hawkes
friends with benefits

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 15/04/2018
›› Love letters written : 132
›› It's crazy, I look like : Emilia Clarke.
i swear we were infinite
(rubelina) il y a toujours eu un petit truc entre nous Vide
MessageSujet: Re: (rubelina) il y a toujours eu un petit truc entre nous (rubelina) il y a toujours eu un petit truc entre nous EmptyDim 23 Juin - 16:21


    ≈ ≈ ≈
    {  I wanna cry and I wanna love but all my tears have been used up }
    crédit/ cripplingshyness   ✰ w/ @ruben grant
  
Svetelina a l'impression d'être un fantôme. N'être plus que l'ombre d'elle même depuis sa dernière mission. Elle ne sait pas ce qui est le pire. Cet homme qui a abusé de son corps ou le rejet de Ruben. Probablement les deux en fait. On lui a demandé de prendre du repos. De prendre du temps pour elle. Et c'est ce qu'elle compte faire la brune parce qu'elle sait que psychologiquement elle n'est pas prête à réparer en mission. Pas prête à se confronter à qui que ce soit en réalité. Elle a besoin d'une pause. De s'éloigner peut être de Los Angeles quelques temps. Oui. La seule idée qu'elle ai pour le moment. Quitter la ville pour une durée indéterminée. Parce qu'elle se sent à l'étroit ici. L'impression d'étouffer. Elle a toujours été forte. Mais elle n'y arrive plus aujourd'hui. Svetelina n'est plus une sauveuse. Parce que c'est un rôle devenu trop difficile à porter. Trop contraignant et douloureux. La brune se rend dans son vestiaire pour récupérer ses affaires. Une couleur de cheveux qu'elle garde sur la tête. Une façon pour elle de commencer autre chose. Une nouvelle vie peut être. Elle n'en sait rien. La brune ne supporte de toutes façons plus de se croiser dans un miroir. Non. Elle peut pas. Pas quand tout son être lui donne envie de vomir. On a besoin d'elle. Elle ne veut pas, pourtant, elle sait qu'elle n'a pas vraiment le choix. Alors, malgré son hésitation, elle soupire un peu. Elle ne veut pas voir Ruben. Il semblerait qu'on ne lui laisse pas vraiment le choix. Elle le sait. Que sa vie et celle de sa soeur sont probablement en danger. Mais elle ne peut plus s'occuper de leur sécurité. Pas dans cet état là. Parce que les cernes marquent déjà son visage. Les cauchemars et les mains de cet homme qui restent ancrées dans sa tête. La flic entre dans la salle. Elle ne s'assoit pas en face de lui, préférant s'appuyer contre le mur.

-Faut croire que oui . Mais je ne ferais pas de miracles.  

Parce qu'elle n'est pas décidée à mener cet interrogatoire. Parce qu'elle est lasse et fatiguée.

-Toi et ta soeur êtes en dangers. C'est dans votre intérêt de tout leur raconter.   

Mais il fera bien ce qu'il veut Ruben. Parce qu'elle ne va pas aller lui arracher les informations.

-Ils vont probablement vous remettre sous la garde de quelqu'un. J'espère que ça se passera bien pour toi et Julia. 

Parce qu'elle ne peut pas espérer plus. Parce qu'elle se retire des affaires la brune. Elle passe son  tour.

.
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
Ruben Grant
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 11/03/2018
›› Love letters written : 532
›› It's crazy, I look like : mon parfait steven r. mcqueen
i swear we were infinite
(rubelina) il y a toujours eu un petit truc entre nous Vide
MessageSujet: Re: (rubelina) il y a toujours eu un petit truc entre nous (rubelina) il y a toujours eu un petit truc entre nous EmptyMer 26 Juin - 11:56

(rubelina) il y a toujours eu un petit truc entre nous 4rP8 (rubelina) il y a toujours eu un petit truc entre nous Giphy
 « il y a toujours eu une petit truc entre nous » (rubelina) il y a toujours eu un petit truc entre nous 3636071596 svetelina hawkes & ruben grant


Il était fatigué Ruben. Fatigué de se battre contre la terre entière. Fatigué de ne pas pouvoir être ce qu’il désirait. Milo Morales. Ce nom qui fait partie de lui, de ses tripes. Ce nom dont il a su fièrement porter durant presque vingt ans avant qu’on le lui arrache sans aucun préavis. Ce seul nom qui le fait vibrer parce qu’il n’est pas Ruben. Putain il ne s’appelle pas Ruben Grant. Il n’est pas ce que les Américains voudraient qu’il soit. Il est bien au-dessus de tout ça. Bien au-dessus de ses gens bien-pensant, des lois. Il ne supporte plus de mentir, qu’on l’empêche de vivre. Perdu, complètement Ruben n’aimerait qu’une chose sortir d’ici ! Qu’on lui foute la paix et il était convaincu qu’il y parviendrait bientôt… Que son silence finirait par les lasser et qu’il n’avait rien contre lui. A part faire des courses illégales, de quoi d’autre pourrait-il être inquiéter de toute façon ? Et puis quand elle vient à pousser cette porte, il met un certain temps avant de relever son visage vers elle, comme si il n’en avait rien à faire. Il ne pouvait pas s’empêcher d’être mesquin dès lors que son regard croisait le sien. La seule femme ayant encore de l’estime pour lui ; même si elle n’en saura rien. Parce qu’elle ne l’a pas écouté. Parce que comme d’hab elle en a fait qu’à sa tête et qu’il le savait lui, qu’elle n’est pas faite pour ce monde impitoyable. « Faut croire que oui . Mais je ne ferais pas de miracles. » Svetelina était réaliste au moins. Elle n’était plus ce pansement qui lui permettait de respirer, de pouvoir vivre aisément. Elle ne représentait plus rien pour lui. Du moins c’est ce que le mexicain tentera de lui faire croire. Coûte que coûte, car ce sera plus facile pour lui que de lui ouvrir son cœur. Il n’en a plus la force. « Dis leur toi ! Que ça ne sert à rien, que c’est une perte de temps… Qu’il braille sans même poser son regard dans celui de la policière qui vient de s’appuyer contre le mur, à distance de lui avant qu’il reprenne, d’une voix éteinte cette fois, par la douleur, que je suis qu’un putain de sale égoïste ! » Il serre ses poings, il ne peut faire que ça, les mains attachés. Puis elle reprend dans un souffle, « toi et ta soeur êtes en dangers. C'est dans votre intérêt de tout leur raconter. Elle avoue alors lassée elle-même avant de reprendre alors que Ruben reste immobile, silencieux, ils vont probablement vous remettre sous la garde de quelqu'un. J'espère que ça se passera bien pour toi et Julia. » C’est affreux pour lui de constater ce qui se passe devant lui. De la voir aussi distante, aussi peu confiante. Il ne veut personne d’autre qu’elle et tente une dernière fois de faire vibrer ce cœur sans vie. « Elle est où cette Svetelina Hawkes ? Celle qui n’abandonne jamais, celle qui se bat toujours ?! » Elle n’a pas le droit de l’abandonner, elle n’a pas le droit de les laisser faire. Il ne veut personne d’autre qu’elle. C’est elle ou personne. « Si il me mette à quelqu’un d’autre, je serai le pire des connards, et tu le sais Hawkes. Je ne supporterai pas de te perdre… » Des mots qui ne signifie plus rien aujourd’hui, mais qu’importe il les pense ! Sans Svetelina Hawkes, Ruben se laissera mourir, elle est là la certitude…
Revenir en haut Aller en bas
❉ friends with benefits
Svetelina Hawkes
friends with benefits

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 15/04/2018
›› Love letters written : 132
›› It's crazy, I look like : Emilia Clarke.
i swear we were infinite
(rubelina) il y a toujours eu un petit truc entre nous Vide
MessageSujet: Re: (rubelina) il y a toujours eu un petit truc entre nous (rubelina) il y a toujours eu un petit truc entre nous EmptyAujourd'hui à 0:02


    ≈ ≈ ≈
    {  I wanna cry and I wanna love but all my tears have been used up }
    crédit/ cripplingshyness   ✰ w/ @ruben grant
  
Elle ne sait pas ce qu'elle fait la Svetelina. Elle ferait mieux de prendre ses jambes à son cou et de guitare sans jamais se retourner. Parce qu'elle a besoin de temps. Beaucoup de temps. Pour digérer. Accepter aussi. Pour se remettre de l'angoisse qui a étreint son coeur du fort. Si violemment. Il s'est retrouvé mêlé à tout ça et elle aurait préféré qu'il ne soit pas de cette partie là. Mais elle ne peut plus rien changer. Elle se sent de toutes façons bien trop abattue pour pouvoir faire quoique ce soit. Svetelina ne fera pas de miracle. Elle veut juste rentrer chez elle et tenter de trouver le repos. Un peu. Parce qu'il le faut. Parce qu'elle va exploser si elle ne le fait pas. Si elle ne se retrouve pas. La jeune femme ne peut plus être ce roc là et n'est de toute façon plus certaine de vouloir l'être. Non. Elle préfère encore se réfugier dans sa propre douleur. Il crie. Elle se recule. La policière voudrait le rassurer. Trouvé les bons mots. Mais ils restent coincés dans sa gorge sans qu'elle ne puisse prononcer quoique ce soit. Son égoïsme à lui qui la tue à elle. Alors Svetelina se contente simplement d'exposer les faits. Le danger qui menace de nouveau sa soeur et lui. Il essaye de la faire réagir et c'est terrible ce qui la submerge. Parce qu'elle ne pleut jamais elle. Mais il faut croire que c'est trop. Que son coeur déborde et que le mal la ronge et lui torture l'âme.

-Arrêtes...

C'est tout ce qu'elle est capable de murmurer. Qu'il arrête de vouloir la faire réagir. De vouloir la retrouver alors qu'elle semble déjà si loin. Parce que cette fois ci il aurait été beaucoup trop loin. Ses larmes qu'elle tente de sécher du revers de la main.

-Moi j'peux plus. Je ... je veux juste rentrer chez moi...

Elle se sent faible. Vulnérable. Ne sait même pas comment elle sera capable de se relever de tout ça.


.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


just the way you are
i swear we were infinite
(rubelina) il y a toujours eu un petit truc entre nous Vide
MessageSujet: Re: (rubelina) il y a toujours eu un petit truc entre nous (rubelina) il y a toujours eu un petit truc entre nous Empty

Revenir en haut Aller en bas

(rubelina) il y a toujours eu un petit truc entre nous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Downtown L.A :: Los Angeles police department
-