Partagez

Last night i dreamt that somebody loved me - Tessa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ home is where the  heart is
Sullivan Jamison
home is where the heart is

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 15/05/2019
›› Love letters written : 36
›› It's crazy, I look like : Alexander Skarsgård
i swear we were infinite
Last night i dreamt that somebody loved me - Tessa Vide
MessageSujet: Last night i dreamt that somebody loved me - Tessa Last night i dreamt that somebody loved me - Tessa EmptyVen 14 Juin - 0:04


last night i dreamt that somebody loved me.

" Hey boss ! " J’entrais au Varnish d’une humeur massacrante et saluais mon barman vedette d’un simple signe de tête. Pas de connivence. Pas de sourire. Pas de mot. Juste un hochement convenu et entendu. Je m’installais simplement au bar en demeurant comme ça, en fixant un point qui en réalité n’existait pas. J’avais juste envie de me vider la tête. J’avais surtout envie qu’on ne m’emmerde pas. J’étais de mauvaise foi. Je justifiais ma nonchalance derrière de tas d’excuses plus ou moins bidons. Mais la seule vraisemblable, la seule valable était que j’étais malheureux. Encore une fois.
Elle... My one and only. Mon île, ma promise. Après l’avoir revue hier après-midi je n’ai pas fermé l’œil de la nuit. Ou presque. Je me suis agité dans mes draps et dans mes rêves, les mêmes que ceux que je fais depuis son départ. 
Je le savais. Je savais à quel point ça me ferait mal de l’approcher, de la voir, de lui parler. Je la croyais loin. Je croyais être à l’abri. Il n’en était rien. Elle était de retour et dans le pétrin. Embourbée. Enlisée.

Ce matin en me levant je me suis encore pris pour son chevalier servant. Vieux réflexe d’avant... Son air détaché, son air triste et mélancolique j’ai cru pouvoir le changer. Un instant, un court moment lui rendre le sourire, son sourire que j’aime encore tant. Décidé à mener cette entreprise à bien j’ai commandé la plus grosse gerbe qui puisse exister, ses fleurs préférées, celles qui composaient son bouquet lorsqu’elle m’a épousé. Je me suis torturé l’esprit pour l’accompagner de la phrase parfaite qui lui remonterait le moral, qui lui donnerait la force et le courage. J’en ai griffonné cent... avant de me contenter d’un simple take care, signé d’un court et bref S.. Manifestement un S comme stupide. Un S comme sot. 
Évidemment ce geste était désintéressé. Ceci dit j’aurais aimé juste un message, un merci. Putain ça prend à peine 30 secondes d’écrire 5 lettres. M. E. R. C. I. Rien... Rien. Seulement le silence. Assourdissant. 

" Boss... Vous voulez quelque chose en particulier ? " Je reviens au présent. A mon téléphone posé sur le comptoir et toujours obstinément muet. A la joyeuse ambiance du bar, aux gens qui rient, à mon serveur qui me regarde comme si j’avais le nez tordu. C’est le sien qui va l’être bientôt s’il continu. « Ouais, un verre de whisky. » Son sourire s’étire en se dirigeant vers les multiples bouteilles disposées sur les nombreuses étagères. « Ne me sert pas ce breuvage insipide que tu fourres dans le cocktail des clients. » On ne va pas se mentir, la marge que je me fais en vendant ces drinks chaque soir est proprement scandaleuse. Mais elle paie le costume hors de prix que je porte... et la livraison expresse de fleurs. « Donne-moi plutôt le Malt que tu planques pour les grandes occasions. » " Quelque chose à fêter ? " J’avale une lampée de la boisson ambrée avant de le fusiller de mon regard d’acier. « Fout moi la paix ! » J’avais plutôt quelque chose à enterrer. Mon mariage et le foutu espoir qu’elle a réveillé. Je baisse les pupilles pour le conforter à s’éloigner et j’ai l’impression de ne plus entendre que le bruit de mon cœur s’emballer. La douleur va se diffuser. Alors pour la stopper nette j’avale tout. D’un trait. Je n'aperçois  même pas que quelqu’un s’approche à pas feutré.


( Pando )
Revenir en haut Aller en bas
❉ you belong with me
Tessa Carmichael
you belong with me

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 16/10/2017
›› Love letters written : 683
›› It's crazy, I look like : Kate Mara
i swear we were infinite
Last night i dreamt that somebody loved me - Tessa Vide
MessageSujet: Re: Last night i dreamt that somebody loved me - Tessa Last night i dreamt that somebody loved me - Tessa EmptyVen 14 Juin - 20:35


Je ne pensais clairement pas revoir Sully, du moins pas comme ça, pas aussi rapidement, alors que je n'avais rien prévu. En même temps je ne pensais pas vouloir le revoir, ça m'était tombé dessus alors que je n'étais pas sûre de le vouloir, mais maintenant les choses m'avaient malheureusement rattrapés et j'allais devoir faire avec, mon ex mari savait que j'étais en ville et connaissant Sully, je savais parfaitement qu'il ne laisserait pas les choses comme ça. J'avais vraiment mal dormi cette nuit, trop de choses me perturbaient en ce moment et clairement, je n'avais franchement pas besoin de ça en plus, mais en même temps, je ne pouvais pas faire la morte éternellement, il me fallait un retour à la réalité et il avait été légèrement brutal, du moins ça m'avait réellement fait bizarre de le voir, mais aussi plutôt plaisir, il semblait aller bien, du moins au premier abord, mais lorsqu'on grattait un peu et surtout lorsqu'on connaissait le beau blond, on pouvait voir et savoir que ça n'allait pas. C'est donc avec tout ça en tête que j'arrivais avec un peu de retard au travail, chose que je pouvais me permettre étant la patronne de ce journal, même si je n'aimais pas particulièrement être de ces gens là, je ne l'acceptais pas de mes journalistes, alors autant ne pas le faire moi-même, mais aujourd'hui, j'étais plutôt épuisée. Au moment où je passais devant ma secrétaire, le large sourire qu'elle affichait dans ma direction ne me disait rien de bon, on avait l'impression que Cupidon lui avait piqué les fesses et je n'étais pas sûre de vouloir lancer la conversation, je lui adressais un sourire et un signe de tête avant de rentrer dans mon bureau, du moins vouloir rentrer, parce qu'un énorme bouquet me perturba au point de ne plus pouvoir faire un geste. Je n'avais pas besoin de demander, je savais de qui il pouvait venir, je me demandais juste pourquoi ? Pourquoi m'envoyer des fleurs après tout ce que j'avais fait, après ce que je nous avais fait ? Je ne comprenais vraiment pas. Je me mettais malgré tout au travail, laissant de côté le problème Sullivan pour l'instant. Malgré tout, je relevais la tête de temps en temps pour admirer les fleurs qui étaient réellement superbes. La journée passa à une vitesse folle et malheureusement le bouquet incroyable qui se trouvait en face de moi me rappelait que j'avais quelque chose à faire ce soir, je devais le voir, lui demander ce qu'il pouvait bien vouloir avec ces fleurs. Je lâchais tout et rentrais rapidement chez moi pour me changer, j'enfilais une robe, des escarpins et filais en vitesse là où j'étais sûre de trouver mon ex mari, au Varnish. Une fois sur place, je ne mis pas bien longtemps à pouvoir rentrer et heureusement parce que je n'aurais pas attendu une heure dehors. Il y avait du monde ce soir, comme toujours en fait, je ne me rappelais pas de cet endroit vide, il fonctionnait bien et c'était une bonne chose, au moins Sullivan était heureux en affaires. Je cherchais l'homme que j'étais venue voir, du regard, fronçant quelques fois les sourcils lorsque la vision de certaines personnes devenait légèrement compliquée pour moi. Les hommes avaient ce regard lubrique que seul l'alcool pouvait réveiller, quant aux femmes, elles semblaient ne plus vraiment savoir ce que pudeur voulait dire. Après quelques interminables secondes, je trouvais enfin l'objet de ma visite et m'en approchais doucement, c'était étrange, mon coeur battait à une allure folle, pourquoi ? Je venais simplement avoir quelques explications, je ne voulais rien d'autre, je n’attendais rien d'autre. Le tabouret à ses côtés se libéra au moment où j'approchais, me laissant la chance de pouvoir m'y installer. « Je suppose que je dois te remercier pour les fleurs. » Je regardais droit devant moi et commandais une tequila, j'avais vraiment besoin d'alcool. « Qu'est-ce que tu essaies d'oublier avec ton whisky ? » Je le connaissais autant qu'il pouvait me connaître, alors clairement, il n'allait pas pouvoir me la faire à l'envers.
Revenir en haut Aller en bas

Last night i dreamt that somebody loved me - Tessa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Airport area :: The varnish
-