Partagez

(romason) mon coeur contre ton corps si tu aimes les choses simples

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ i choose my own destiny
Mason Dunham
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 02/02/2016
›› Love letters written : 4523
›› It's crazy, I look like : jesse (lee) soffer, le plus beau
i swear we were infinite
(romason) mon coeur contre ton corps si tu aimes les choses simples Vide
MessageSujet: (romason) mon coeur contre ton corps si tu aimes les choses simples (romason) mon coeur contre ton corps si tu aimes les choses simples EmptyMer 5 Juin - 18:00

(romason) mon coeur contre ton corps si tu aimes les choses simples Tumblr_osm3rmaWuV1wu2ntno3_250 (romason) mon coeur contre ton corps si tu aimes les choses simples Tumblr_otti5c5InB1wu2ntno4_250
 « mon coeur contre ton corps si tu aimes les choses simples» (romason) mon coeur contre ton corps si tu aimes les choses simples 3636071596 romy james & mason dunham


Aujourd’hui, Romy était sortie de l’hôpital, depuis maintenant plusieurs jours. Peut-être une semaine, Mason n’en savait rien. Tentant bien que mal de concilier sa vie de chauffeur de taxi avec ses nombreuses heures à rouler sur la route et celui d’être papa d’un tout petit bébé. Assis sur le fauteuil, il regardait cette femme s’activer devant ses yeux reconnaissant. Heureusement qu’elle était rentré dans sa vie, car aujourd’hui, il ne voyait pas sa vie sans lui, Mathis Dunham. Même si il pleure la nuit quand Mason a le plus besoin de sommeil, quand il souhaite qu’on lui donne le biberon ou qu’on le change. Qui aurait cru il y a quelques années que cet homme qui fuit l’amour serait papa, et qu’il veillerait autant sur sa ‘famille’. C’est même absurde ce mot, il ne sait pas vraiment ce qu’il est pour Romy et si il a tenté à plusieurs reprises de comprendre le fin mot de l’histoire, Mason a toujours préféré s’engouffrer la tête pour ne pas voir la vérité en face. Elle est officieusement présente avec lui, mais il était convenu qu’après l’accouchement, elle ferait ses valises et partirait. Qu’elle reprendrait sa vie avec Mathis et que Mason serait toujours là pour elle et cet enfant, mais de loin. Subvenant à ses besoins niveau argent et présence notamment les week-ends. Rien de plus. Qu’est-ce que Mason Dunham pourrait prétendre de plus, il n’a qu’une réputation d’homme à femmes, même si depuis l’arrivée fulgurante de Romy dans sa vie, et plus encore quand ils ont couchés ensembles, il a développé des sentiments pour elle qui lui ont permis de stopper cette mauvaise routine. Il aurait aimé être plus pour elle, mais jamais ils n’ont eu cette conversation, surtout depuis son accouchement. Mason est pourtant un homme calme et posé, qui n’est pas un goujat. Qui ne l’est plus du moins, et il ne souhaite qu’une chose : partager la vie de cette femme. Pour un temps. Pour toujours qui sait… Il sait mieux que personne qu’il doit lui parler, car elle finira par conclure le terme du marché, elle finira par lui glisser entre les doigts. Romy s’en va chercher Mathis dans sa chambre se réveillant d’une petite sieste que le nourrisson vient de faire avant de demander à Mason de le changer. Ce dernier débarque dans la chambre et avance jusqu’à la table à langer. Mathis rigole quand Mason lui fait des grimaces, un vrai enfant dans un corps d’adulte. Il passe quelques instants auprès de son fils, n’y croyant même pas lui-même, d’y être parvenu. C’est même étrange pour lui. Il suivait les traces de son cousin Asher. Il le nettoie comme Romy lui avait apprit, ça n'était pas très compliqué pour lui. Enfin le nettoyage car remettre une nouvelle couche c'est une autre paire de manche ! Plusieurs minutes qu’il se bat avec sa couche pour la lui remettre. Mason soupire bien volontiers. « Je n’y arrive pas… » Mason rend les armes, et crie à l’aide Romy. Une énième tentative qui s’échoue lamentablement. Elle va devoir tout lui réexpliquait du début. « J’ai hâte qu’on lui achète des slips ou des boxers ! » C’était pas à l’ordre du jour ? Dommage pour Mason !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
❉ you belong with me
Romy James
you belong with me

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 23/07/2016
›› Love letters written : 433
›› It's crazy, I look like : La belle Emmy Rossum
i swear we were infinite
(romason) mon coeur contre ton corps si tu aimes les choses simples Vide
MessageSujet: Re: (romason) mon coeur contre ton corps si tu aimes les choses simples (romason) mon coeur contre ton corps si tu aimes les choses simples EmptyMar 9 Juil - 18:12


Je devais avouer que j'étais vraiment contente d'être rentrée, l'hôpital ce n'était clairement pas mon truc, même si je venais de mettre un enfant au monde, je préférais tout de même être chez moi, enfin pour l'instant chez Mason. Mais quoi qu'il en était, j'étais mieux qu'à l’hôpital, je ne supportais pas cet endroit, ses odeurs, les gens malades. Pas du tout mon truc. Alors être à la maison était carrément mieux. Et je dormais beaucoup mieux, même si le soit disant dicton dormir comme un bébé était une connerie sans nom, un bébé avait tout de même un sommeil horrible, ça se réveille toutes les trois heures en pleure pour manger ou pour être changé, ce n'était clairement pas le meilleur sommeil du monde, mais en attendant j'arrivais tout de même à me caler sur les heures de mon fils pour pouvoir me reposer un minimum. Pas autant que je le voudrais, mais je prenais ce qu'il me laissait. Là je me réveillais d'une micro sieste parce que Mathis avait décidé qu'il était temps pour lui de se réveiller et de manger un peu, je me levais du canapé d'un pas las, comme si je n'avais pas dormi depuis des jours, j'avais l'impression que le sommeil et la volonté avait quitté mon corps en même temps que ce petit bouchon. Je ne lui en voulais pas, c'était clairement un truc de bébé, ils avaient besoin d'attention et j'allais lui en donner, mais en même temps, j'avais moi aussi besoin d'être en forme pour pouvoir m'occuper de lui, cependant là tout de suite, Mason était avec nous, alors j'allais en profiter un peu et lui donner son fils pour qu'il s'occupe de le changer pendant que je m'occupais du biberons. Je laissais le bébé et retournais dans la cuisine, m'occupant du futur repas de notre nourrisson, lorsqu'un sourire étira mes lèvres, j'entendais Mason se battre avec la couche du bébé, je n'arrivais tout simplement pas à croire qu'il puisse avoir déjà oublié ce que nous avions vu et revu quelques fois déjà. Je posais le biberons sur un coin du plan de travail avant d'aller au secours du beau brun. Je m'approchais de ces deux hommes qui faisaient maintenant entièrement partie de ma vie, tout en secouant doucement la tête. « De toute évidence ce n'est pas ton truc. » Je le poussais gentiment pour me mettre face à notre fils, un petit sourire aux lèvres pour le bébé qui ne comprenait sans doute pas ce qui se tramait au-dessus de lui. « Elle est à l'envers Mason. » Je retournais la couche et lui montrait les petits scotch sur les côtés. « Tu rabats le devant, et colle les petits scotch, rien de compliqué. » Je haussais les épaules avant de remettre le body à Mathis, je le relevais, embrassais sa petite joue potelet et le déposais dans les bras de son père. « Donne lui son bib', je vais aller prendre une douche en attendant. » J'avais bien besoin de sentir l'eau chaude sur mon pauvre corps encore ankylosé de cet accouchement périlleux.
Revenir en haut Aller en bas

(romason) mon coeur contre ton corps si tu aimes les choses simples

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Airport area :: Airport area residence
-