Partagez

capturer l'objectif (adrivia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ i choose my own destiny
Olivia Livingston
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 17/11/2018
›› Love letters written : 157
›› It's crazy, I look like : Scarlett Johanson.
i swear we were infinite

( shooting the moon )
› relationships :
capturer l'objectif  (adrivia) Vide
MessageSujet: capturer l'objectif (adrivia) capturer l'objectif  (adrivia) EmptyVen 31 Mai - 22:23


≈ ≈ ≈
{ le plus beau moment de sa vie.  }
crédit/ psychotic bitch  ✰ w/ @olivia livingston
La blonde raccroche finalement au téléphone. Si il y a bien une chose qui horripile Olivia ce sont les personnes incompétences. Or, ce n'est pas la première fois que son photographe lui faire faux bonds. Et cette fois ci elle ne laisse plus passer. Parce qu'elle a beau être une femme adorable elle n'en reste pas moins une femme d'affaire redoutable. Faire sa place parmis ce monde d'homme n'a pas été facile. Parce qu'il a toujours été difficile pour la blonde de réussir à trouver sa place dans la société. Et pourtant, elle a finit par y arriver. Et sans l'aide de son père ou sa mère. Parce qu'elle a beau faire partir d'un rang social particulièrement aisée , elle a toujours mise un point d'honneur à réussir seule. Pour ne rien devoir aux autres et être fière d'elle même. La nouvelle collection est terminée et elle sera bientôt mise en vente. La promotion est donc primordiale. Les boutiques Levingston et leur sous vêtements de luxes. La jeune femme décide alors de contacter le photographe avec  qui elle avait rendez vous la dernière fois. Adrian avait été une oreille attentive et ça lui avait fait du bien de pouvoir discuter avec  lui. De plus le style épuré de ses photos lui avait plu. Alors, elle l'attend. Après lui avoir envoyer les dernières photos réalisées par l'ancien photographe, la blonde fait les cent pas. Elle n'aime pas ça. Lorsque rien n'est carré et que tout est désordonné. Lorsqu'elle entend toquer à la porte de son bureau elle ouvre, souriant doucement.

-Bonjour Monsieur Blackwell-Kors.

Olivia est peut vêtue. Seulement un peignoirs en soie cachant l'ensemble de sous vêtements qu'elle porte. Elle n'est pas gênée, parce que dans le cadre de son travail elle est différente.

-Merci d'avoir pu vous libérer.
Revenir en haut Aller en bas
❉ you belong with me
Adrian Blackwell-Kors
you belong with me

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 19/06/2016
›› Love letters written : 1558
›› It's crazy, I look like : charlie (cutie) cox.
i swear we were infinite
capturer l'objectif  (adrivia) Vide
MessageSujet: Re: capturer l'objectif (adrivia) capturer l'objectif  (adrivia) EmptyDim 2 Juin - 18:51

[quote="Olivia Livingston"]

≈ ≈ ≈
{ capturer l'objectif.  }
crédit/ psychotic bitch  ✰ w/ @olivia livingston
Adrian ne travaille que l’après-midi, de façon générale. En effet, les soins des nouveaux-nés sont donnés le matin, majoritairement et cela lui permet donc d’avoir ses matinées de libre. Souvent, il en profite pour s’occuper d’Adam mais ce matin, un message d’Olivia l’a tiré de sa quiétude matinale. Elle a besoin d’un photographe en urgence pour shooter sa nouvelle collection. S’il n’est pas du métier, Adrian se doute qu’un timing serré si ce n’est un retard peut mettre beaucoup en péril pour elle. C’est pour quoi il accepté sans aucune hésitation. C’est muni de sa sacoche qui contient son appareil et sa valise à objectifs qu’il débarque à l’adresse envoyée par Olivia.

Il s’annonce à l’entrée du building et c’est sans problème ni question qu’on le guide jusqu’à la porte d’un studio, comme indiqué sur une pancarte fixée sur celle-ci. Il ne peut pas cacher sa surprise quand il découvre Olivia, dans un peignoir en soie. C’est elle le modèle ? Il est étonné. Il pensait qu’il allait photographier des modèles mais ça n’est visiblement pas le cas ; Olivia est une femme qui a le physique des femmes de magazines, c’est certain mais il ne s’y attendait pas.

« Pas de problèmes pour moi, vous savez. Si ça peut vous aider, c’est l’essentiel »

Adrian est toutefois stressé. S’il a déjà photographié quelques collections de prêt à porter, ce n’est pas vraiment le domaine dans lequel il se sent le plus à l’aise ni le plus talentueux, bien au contraire.

« C’est … vous, le modèle ? », demande-t-il pour en avoir le coeur net.

Il constate que tout y est : le fond blanc, les lumières. C’est parfait, il n’a plus qu’à régler les éclairages comme il le désire et à installer son trépied ainsi que son objectif. Il s’affaire déjà, parce qu’il n’aime pas rester à rien faire surtout quand, indirectement c’est un gros client comme Olivia Livingston.

« Des indications particulières ? », s’enquit Adrian.
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
Olivia Livingston
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 17/11/2018
›› Love letters written : 157
›› It's crazy, I look like : Scarlett Johanson.
i swear we were infinite

( shooting the moon )
› relationships :
capturer l'objectif  (adrivia) Vide
MessageSujet: Re: capturer l'objectif (adrivia) capturer l'objectif  (adrivia) EmptyDim 2 Juin - 20:59


≈ ≈ ≈
{ le plus beau moment de sa vie.  }
crédit/ psychotic bitch  ✰ w/ @olivia livingston
Olivia ne s'entoure pas de personnes incompétentes. Aussi, il est évident que son photographe ne travaillera pas bien longtemps pour elle. Parce qu'elle ne supporte pas qu'on lui fasse faux bonds. Parce que si la blonde est une jeune femme douce et généreuse, elle reste une femme d'affaires redoutable avec le sens du détails, et Olivia Livingston a pour habitude de travailler dans la perfection. Toujours. Les ensembles de satin et dentelle sont soigneusement rangés sur les portant du studio. La blonde attend patiemment l'arrivée d'Adrian. Elle s'estime chanceuse que celui-ci ai pu lui faire de la place dans son emploi du temps pour la sortir de ce mauvais pas. Aussi; elle lui adresse un sourire lorsqu'elle le voit entrer dans le studio. Elle ne pensait pas revoir le photographe de son mariage si vite. Il faut dire qu'elle ne comptait pas le recontacter si tôt mais au vu de la situation elle s'était dit qu'elle pouvait peut être se tourner vers lui et visiblement elle avait bien fait, ne s'étant pas trompée sur son compte.

-C'est gentil d'avoir fait de la place pour moi dans votre emploi du temps .

La blonde retire le peignoir en soie, dévoilant un ensemble d'un rouge vermeil, corset et porte jarretelle y comprit. Elle a mise du temps à dessiner chacun des nouveaux modèles. Parce qu'elle a toujours aimé ça la blonde. La lingerie. Parce que c'est ce qui sublime une femme.

-Oui c'est moi. Pas toujours, mais pour cette collection j'y tenais. J'ai mise beaucoup de temps à la dessiner .

Il commence déjà à régler la luminosité et l'éclairage et la blonde lui explique alors :

-Faites comme vous le sentez. Je veux juste que l'on puisse voir l'ensemble entiers à chaque fois. Pour les positions je vous laisse juger ce qui est le plus adéquate .
Revenir en haut Aller en bas
❉ you belong with me
Adrian Blackwell-Kors
you belong with me

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 19/06/2016
›› Love letters written : 1558
›› It's crazy, I look like : charlie (cutie) cox.
i swear we were infinite
capturer l'objectif  (adrivia) Vide
MessageSujet: Re: capturer l'objectif (adrivia) capturer l'objectif  (adrivia) EmptyMer 5 Juin - 10:24


≈ ≈ ≈
{ capturer l'objectif.  }
crédit/ psychotic bitch  ✰ w/ @olivia livingston
S'il n'est pas spécialisé dans la photographie de mode, Adrian ne pouvait pas refuser une telle proposition provenant d'une personne dont la famille est si influente. Olivia Livingston est une femme qu'il vaut mieux avoir de son côté bien qu'elle n'ait pas l'air d'être une méchante personne ; c'est plutôt relatif à ses parents et futurs beaux-parents, les Salinger. Olivia le remercie mais en fait, Adrian ne se voyait pas lui refuser cela. En effet, il ne souhaitait pas compromettre tout un travail mais au-delà, elle lui a été très agréable lors de leur première rencontre. Toutefois, il n'est pas à l'aise par rapport à la façon dont il a pu se livrer sur sa vie de couple et ses tourments. Mais à en croire ce qu'il a saisi dans les propos d'Olivia, tout n'est pas rose pour elle également malgré les allures de contes de fée et le physique de prince charmant de son fiancé, Fitzgerald Salinger. Adrian ne peut cacher sa stupéfaction quand, sans attendre, Olivia retire son peignoir de soie pour se retrouver dans une lingerie fine, délicate et charnelle. Forcément, il ne peut s'empêcher de regarder (pas tant le corps merveilleux du modèle) le travail d'orfèvre sur la pièce alors qu'Olivia lui explique s'être beaucoup investie dans cette collection, d'où sa volonté d'en être l'image.

" C'est ... incroyable ", lâche Adrian. " La dentelle est d'une finesse et d'une précision folle "

Il termine de régler les spots et tout ce qui à trait à la lumière. Puis, il déplie son trépied et finit par y poser son appareil. Les yeux rivés sur les molettes et les boutons de réglagle, il l'écoute lui donner des indications somme toutes très libres. Il lui faut environ deux à trois minutes pour terminer les réglages de base avant qu'il ne décide de faire un premier essai. Il regarde dans l'écran de retour. Si ses yeux n'en doutaient pas, il le confirme également : cette femme est photogénique. Il est presque étonné du peu de retouche qu'il devra faire. A savoir qu'il ne retouche que la lumière, les contrastes, les couleurs chaudes. Jamais les modèles. Autant par éthique et choix que du fait qu'on ne retouche pas un bébé ni la fatigue d'une jeune mère ayant accouché (sauf quand celle-ci insiste pour avoir soudainement un teint frais et aucune cerne).

" Vous pourriez vous mettre de dos ? ", demande Adrian, impliqué et concentré.
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
Olivia Livingston
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 17/11/2018
›› Love letters written : 157
›› It's crazy, I look like : Scarlett Johanson.
i swear we were infinite

( shooting the moon )
› relationships :
capturer l'objectif  (adrivia) Vide
MessageSujet: Re: capturer l'objectif (adrivia) capturer l'objectif  (adrivia) EmptyVen 7 Juin - 14:53


≈ ≈ ≈
{ le plus beau moment de sa vie.  }
crédit/ psychotic bitch  ✰ w/ @olivia livingston
Olivia s'estime heureuse qu'Adrian ai pu se libérer aussi vite. Parce que c'est important pour elle, parce que lorsque ça concerne son travail, Olivia ne peut pas se permettre de dépasser les délais. La jeune femme ne ressemble pas à ses parents, encore moins à sa belle famille. Un comportement qu'elle exècre parfois. En revanche, elle n'a jamais eu à se plaindre de leur attitude envers elle. Car son nom lui ouvre bien des portes. Et, dans toute la mascarade de sa vie, il ,n'y a que son père qui compte réellement. Son père qui l'a toujours aimé et chéri, bien différent du comportement de sa mère. Sa mère qui n'a toujours vu en elle qu'une opportunité. Celle de pouvoir atteindre le plus gros poisson de Los Angeles. Elle a mal à l'être Olivia. Mais elle ne dit rien .N'a pas le choix. garder la tête haute, c'est tout ce qu'elle est encore capable de faire. Le peignoirs en soie que la jeune femme retire et le compliment du brun qui lui arrache un doux sourire. Parce que ça lui fait plaisir que son travail soit reconnu à sa juste valeur. Parce qu'elle a beau être une femme d'affaire compétentes et gérer trois boutiques à travers le monde, elle met un point d'honneur à dessiner la plupart de ses collections.

-Merci Adrian.

Un sourire et elle le regarde régler la lumière. Il est professionnel Adrian et elle sait qu'elle a bien fait de faire appel à lui. Parce qu'elle peut lui faire confiance pour capter la lumière et la meilleure façon de mettre sa collection en valeur. Il règle son appareil photo et la jeune femme lui fait confiance pour mettre en valeur sa collection. Pour choisir le meilleur moyen de la mettre en avant. Olivia se tourne alors lorsqu'il le lui demande, rejetant ses cheveux en arrière. Elle entend les clics de l'appareil photo.

-Est-ce que le résultat vous plait ?

Loin d'être consciente du double sens de sa phrase en réalité.
Revenir en haut Aller en bas
❉ you belong with me
Adrian Blackwell-Kors
you belong with me

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 19/06/2016
›› Love letters written : 1558
›› It's crazy, I look like : charlie (cutie) cox.
i swear we were infinite
capturer l'objectif  (adrivia) Vide
MessageSujet: Re: capturer l'objectif (adrivia) capturer l'objectif  (adrivia) EmptyDim 9 Juin - 17:48


≈ ≈ ≈
{ capturer l'objectif.  }
crédit/ psychotic bitch  ✰ w/ @olivia livingston
Adrian ne peut incontestablement pas considérer ses photos comme ratées. Loin de là et tout le contraire, même. Quand il vérifie sur l’écran de son appareil, il est presque épaté par la beauté d’Olivia. Par la pureté de ses formes, la douceur qui émane de tout son être et les émotions qui passent dans son regard. Pas de bonnes émotions. Du moins, c’est ce qu’il interprète, Adrian. Il y voit de la tristesse, de la mélancolie. Les mêmes émotions qu’il y avait dans ce même regard quand ils parlaient d’amour, l’autre fois, autour d’un café en parlant du mariage de la femme d’affaires avec Fitzgerald Kennedy, le fils du gouverneur.

« C’est parfait », répond simplement Adrian, ne relevant pas le double sens de la question. « Vous êtes parfaite »

C’est le cas. S’il a déjà rencontré des femmes sublimes, des femmes qui le sont autant qu’Olivia, il n’en a jamais vu. Elle est une perfection. On dirait une déesse, une représentation divine. Il continue de shooter, change de carte mémoire parce qu’il a déjà fait toute une rafale de clichés. Olivia change de tenue. C’est encore plus beau que le premier ensemble, plus raffiné et délicat. Cette femme a du talent, c’est indéniable.

« Comment vous en êtes arrivée là, Olivia ? », questionne le photographe.

Il est curieux de connaître son parcours, comment elle est parvenue à être à la tête d’une firme comme la sienne et avec autant d’influence et de respect dans le milieu professionnel. Adrian est admiratif sans connaître son histoire, son parcours professionnel. Parce qu’elle est jeune et talentueuse. Investie, aussi. C’est de plus en plus courant de nos jours, des femmes carriéristes et totalement investie mais à ce point ?

« Il vous faut les photos pour quand ? Que je puisse programmer le traitement le plus rapidement possible pour tenir vos délais »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


just the way you are
i swear we were infinite
capturer l'objectif  (adrivia) Vide
MessageSujet: Re: capturer l'objectif (adrivia) capturer l'objectif  (adrivia) Empty

Revenir en haut Aller en bas

capturer l'objectif (adrivia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Hollywood hills
-