Partagez

Un semblant d'accord - Wesley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ fifthy shades of you
Livia Hollister
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 08/12/2018
›› Love letters written : 602
›› It's crazy, I look like : Adelaîde Kane
i swear we were infinite

( shooting the moon )
› relationships :
Un semblant d'accord - Wesley Vide
MessageSujet: Un semblant d'accord - Wesley Un semblant d'accord - Wesley EmptyVen 12 Avr - 9:03

Le cercle d’ami de Livia était assez réduit, il fallait bien le reconnaitre. C’était peut-être parce que Livia avait beaucoup de mal à donner sa confiance aux autres, à se livrer ou simplement à être elle-même. En général, elle faisait plutôt fuir les autres. C’était plus fort qu’elle, son passé la rattrapé constamment et elle ne pouvait pas faire semblant que c’était facile d’accepter que quelqu’un entre dans sa vie. Mais bizarrement, cette règle ne s’était pas appliquée à Diane. Diane, c’était la jeune femme que l’américaine avait rencontré dans le parc de la ville, une jeune femme qu’elle avait remarqué du coin de l’œil et qui visiblement avait eu besoin de réconfort. Ça n’avait pas été facile, et Livia n’avait pas forcément bien été accueillie du premier coup, ce qu’elle comprenait amplement car elle aurait réagi à l’identique si une inconnue c’était approcher d’elle pour en savoir plus sur ses remords. Mais elle était aussi bien placé pour savoir à quel point ça pouvait faire du bien de se livrer à quelqu’un qu’on ne recroiserait peut-être jamais. Parce qu’après tout LA, c’était bien grand. Pourtant, Diane était toujours à ses côtés et avec un peu de temps, Livia pouvait même affirmer qu’elles étaient amies. Ce qui au fond, faisait un bien fou à la brunette. Les femmes de sa vie étaient bien rare, et ce n’était clairement pas avec Jason qu’elle pouvait parler de problème sentimentaux ou autre sujet donc les femmes ne parlent qu’entre elles. Alors, cette nouvelle amitié était une bouffée d’air pour la jeune femme et elle ne le cachait pas. Avec Diane, elle pouvait être presque elle-même, parce que tout comme son amie, Livia avait des secrets, des secrets bien trop profondément enfui pour être dévoilés au monde. Mais Diane, elle savait la faire parler, elle savait quoi dire, quoi faire pour que Livia ne ressente pas cette boule dans sa gorge quand son passé hante ses esprits. Alors, oui elle apprécie la jeune femme. Même s’il y’a aussi ce côté noir chez Diane, puisque finalement, elle n’est pas vraiment celle qu’elle prétend. Au début, lors de la révélation de la brunette, ça avait fait un choc à Livia, elle ne s’était clairement pas attendue à ça. Mais elle n’était personne pour dire à son interlocutrice qu’elle était en tort. Ce n’était clairement pas à elle de lui dire quoi faire, et encore moins de juger les choix de son amie. Même si elle ne le comprenait pas, elle acceptait. C’était aussi ça l’amitié. Accepter les choix de l’autre même s’il ne nous plaise guère. Cet après-midi, Livia avait eu rendez-vous chez la demoiselle pour une après-midi détente et papotages. C’était toujours un plaisir pour Livia de sortir de l’appartement qu’elle partage avec son frère et qui est plus souvent en désordre que n’importe quelle chambre d’adolescent. Parfois, elle avait l’impression d’être la seule adulte dans cette maison. Mais peu importe, elle n’en tenait compte pour ne pas froisser son imbécile de frangin – qui au fond, elle aimait plus que tout – Alors, elle n’hésitait jamais longtemps à suivre le vent. Et puis, elle avait bien besoin de se changer les idées. A l’heure dite, elle était au domicile de Diane à Aiport Area. C’était plaisant et agréable d’être avec la demoiselle, mais Livia avait reçu l’appel d’un fournisseur de couverture de livres et elle devait absolument retourner au bureau. Au fond, elle fulminait de rage devant cet appel. Ce n’était clairement pas le moment, mais les ordres étaient les ordres. Alors, elle remercia son amie pour cet après-midi qui lui avait remonté le moral. Alors qu’elle sortait de l’appartement pour prendre l’ascenseur et retourner en centre-ville elle percuta un jeune homme. En relevant la tête pour s’excuser, elle remarqua que ce beau brun ne lui était pas totalement étranger, mais où avait-elle pu le voir déjà ? «  Je suis, mh, désolée »
Revenir en haut Aller en bas
❉ fifthy shades of you
Wesley Kearby
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 07/02/2019
›› Love letters written : 237
›› It's crazy, I look like : rami malek.
i swear we were infinite

( shooting the moon )
› relationships :
Un semblant d'accord - Wesley Vide
MessageSujet: Re: Un semblant d'accord - Wesley Un semblant d'accord - Wesley EmptyDim 14 Avr - 10:05


≈ ≈ ≈
{ un semblant d'accord. }
crédit/ psychotic bitch ✰ w/ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Sa première rencontre – retrouvaille – avec Lou ne s’est pas passé comme il l’espérait. De toute façon, avec le mauvais caractère de la brune, à quoi devait-il s’attendre ? Wesley la connaît et au fond, il n’est pas surprit. Il aurait juste aimé que les choses se passent autrement, qu’il ne soit pas obligé de cracher l’effroyable vérité sur son séjour en prison. Il aurait aimé garder cela pour lui parce que ce sont des démons et ce qui contribue à son auto-destruction depuis plusieurs années maintenant. Pourtant, malgré le refus catégorique de Lou (qu’importe comment les gens l’appellent ici) de lui parler et de le revoir, il ne sait pas pourquoi mais il revient à la charge. Il a besoin de tout tenter pour la dissuader d’aller au bout de son plan. Elle va trop loin, cette fois ci, en usurpant l’identité et en volant la vie d’une femme qui n’a rien demandé. Puis, cette jalousie l’aveugle. C’est pourquoi, il veut la prendre sur le fait avec cet homme pour pouvoir l’éloigner d’elle et reprendre une place de choix dans sa vie. Ce sont les raisons qui le pousse à être là, dans le hall de l’immeuble, à attendre l’ascenseur. Les portes de l’appareil s’ouvrent et il s’avance, ne voyant pas une femme en sortir. Ils se percutent, c’est inévitable. Elle s’excuse aussitôt, ayant plus de réflexe qu’un Wesley encore sous l’herbe qu’il a fumé. Il lève ses yeux gonflés de fatigue vers celle qu’il a percuté, une frêle jeune femme, une brune.

« C’est moi qui m’excuse »

Il fait en sorte de ne pas croiser son regard parce qu’il ne veut pas qu’elle voit le rouge qui éclaire ses yeux, celui là-même qui dénonce sa consommation illicite. Puis, il se dit qu’il n’a aucune idée de l’ordre des numéros d’appartement et que cette femme y vit peut-être. Elle saura l’aider ?

« Vous savez à quel étage se trouve l’appartement 335, à tout hasard ? », demande poliment Wesley.
Revenir en haut Aller en bas

Un semblant d'accord - Wesley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Airport area :: Airport area residence
-