Partagez

(milody) j'étais censé t'aimer mais j'ai vu l'averse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ i choose my own destiny
Mila Austen
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 23/06/2018
›› Love letters written : 178
›› It's crazy, I look like : Jessica Stroup.
i swear we were infinite
(milody) j'étais censé t'aimer mais j'ai vu l'averse Vide
MessageSujet: (milody) j'étais censé t'aimer mais j'ai vu l'averse (milody) j'étais censé t'aimer mais j'ai vu l'averse EmptyLun 18 Mar - 11:10


   ≈ ≈ ≈
   {  let's get the party started. }
   crédit/ psychotic bitch  ✰ w/ @cody williams
   
Elle est partit. Sa petite fille est partit chez son père pour une semaine. C'était le deal. Une semaine chacun pendant les vacances scolaires, mais Mila, sans elle, elle est perdue. Parce qu'elle a besoin de l'avoir auprés d'elle, parce que c'est la prunelle de ses yeux. Alors, elle tourne en rond dans son appartement la brune. Rien ne va. Parce que son ex-mari lui a encore envoyé des messages. Des menaces. Ceux où il lui rappelle qu'il va venir la chercher et que tôt ou tard ils seront obligés de se confronter. Mais elle ne veut pas elle. Elle ne supporterait pas de le voir débarquer ici. Parce que ce serait trop difficile. Parce qu'elle ne veut plus de lui dans sa vie la brune. Jamais. Mais ils ont eu un enfant ensemble alors, ce n'est pas aussi facile. Ça ne peut pas l'être. Mila sort de chez elle, elle ne peut pas se permettre de rester dans ce petit appartement beaucoup trop étroit pour elle. Elle n'a jamais aimé la solitude alors, elle se dit qu'aller boire un verre en ville ne lui ferait pas de mal hein ? La brune sort de chez elle, montant dans un taxi pour se rendre au Varnish. Elle aime ce bar. Bien moins décadent que le Viper Room.

Entrant dans le bar, elle s'assoit sur un tabouret prés du comptoir. Le besoin de boire. Pas trop. Parce qu'elle est raisonnable Mila et qu'elle ne se mettra jamais à l'envers avec la boisson. Mais juste assez pour voir la morosité s'en aller. Une commande de cocktail. Elle est seule Mila, triste constant pour un samedi soir. Tant pis. Elle va rester là. Un moment. Elle a le regard triste. Lointain. Elle ne fait pas attention tout de suite à la personne se trouvant à côté d'elle, parce qu'elle a déjà l'esprit ailleurs.














   


Dernière édition par Mila Austen le Lun 25 Mar - 9:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
❉ fifthy shades of you
Cody Williams
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 06/06/2018
›› Love letters written : 392
›› It's crazy, I look like : hayden christensen
i swear we were infinite
(milody) j'étais censé t'aimer mais j'ai vu l'averse Vide
MessageSujet: Re: (milody) j'étais censé t'aimer mais j'ai vu l'averse (milody) j'étais censé t'aimer mais j'ai vu l'averse EmptyMer 20 Mar - 8:41

(milody) j'étais censé t'aimer mais j'ai vu l'averse Tumblr_paxb5qJqbk1usc0uxo7_250 (milody) j'étais censé t'aimer mais j'ai vu l'averse Tumblr_paxb5qJqbk1usc0uxo5_250
 «  j'étais censé t'aimer mais j'ai vu l'averse » (milody) j'étais censé t'aimer mais j'ai vu l'averse 3636071596 mila austen & cody williams


Cody Williams est une âme vagabonde, qui ne se pose nulle part, préférant marcher à son gré. Aucune attache, aucun sentiment si ce n’est pour ce cabinet familiale dont il travaille dur désormais de plus de vingt ans pour le tenir en vie. Et ça fonctionne plutôt pas mal, le brun n’a pas à se plaindre. Sa famille ne traîne pas toujours dans les affaires simples, encore moins rose. Non, les dealers, les repris de justice tout ça Cody baigne depuis de nombreuses années. Des personnalités fortunées, des politiciens aussi véreux que des dealers, c’est désormais le monde du riche et renommé avocat Williams ! Il s’en voulait pour Mila. Pas pour le passé car jamais il ne pourrait faire marche arrière, à ses dépens Cody a appris à ne jamais rien regretter, même la chose la plus regrettable qui soit ! Pas pour la conversation houleuse qu’elle a eu le droit d’avoir en se pointant dans le bâtiment des Williams. Un bâtiment qui montre toute leur richesse, toute leur arrogance aussi. Mais Cody a toujours été quelqu’un de sincère envers elle, un protecteur bienveillant qu’elle a su attendrir alors que cela ne leur été pas permit. Aucun Williams ne mérite d’aimer, encore moins d’être aimé. C’est ainsi qu’on l’a élevé, dans une sévérité sans faille, dans la cruauté la plus totale où les faibles devaient laissés place aux forts. On lui a toujours dit de se comporter comme un lion, un sauvage que tout le monde obéirait ! Et cette vie-là bien qu’elle est ses inconvénients, ses torts Cody ne la changerait pour rien au monde. Car au fond de lui, très certainement qu’il est d’une arrogance sans faille, d’une prétention sans faille aussi. « Je n’aime pas te voir triste Mila… » Une journée longue, travailler même un samedi ne le dérange pas, il était sur une affaire très compliquée, des hors la loi, que Cody se méfiait aisément, il avait juste envie se détendre au détour d’un verre et vivre ce qu’il adviendra. Il avait terminé de se prendre la tête sur son futur, si encore un jour il s’était pris la tête, se serait mal le connaître que de le penser. Il se laissait vivre aisément, la seule chose essentielle à sa vie c’était ce cabinet. Il en avait terminé de vouloir tomber amoureux, si encore un jour se désir avait vu le jour. Mais pourtant, il sait ce que c’est de souffrir à cause d’une fille, à cause d’une femme. Et elle se tient juste devant ses yeux. « Pourquoi t’es là ? » Qu’il demande, un pincement au cœur. Mila aspirait a bien plus, qu’être comme lui, seul et incompris. Assis sur le tabouret face au comptoir, à côté de la jeune Australienne qu’il connaît pourtant par cœur, c’est affreux de le constater. Si loin pendant des années l’un de l’autre et se retrouvait devant elle, avec ce sentiment de la connaître mieux que personne. Ses peines, ses pleurs, ses craintes, Cody n’en ferait qu’une bouchée ! Il joue avec son verre de whisky de ses mains en posant ses yeux sur le liquide.
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
Mila Austen
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 23/06/2018
›› Love letters written : 178
›› It's crazy, I look like : Jessica Stroup.
i swear we were infinite
(milody) j'étais censé t'aimer mais j'ai vu l'averse Vide
MessageSujet: Re: (milody) j'étais censé t'aimer mais j'ai vu l'averse (milody) j'étais censé t'aimer mais j'ai vu l'averse EmptyLun 25 Mar - 9:51


   ≈ ≈ ≈
   {  let's get the party started. }
   crédit/ psychotic bitch  ✰ w/ @cody williams
   
C'est difficile Mila hein. Compliqué même. Elle y a cru de toutes ses forces la brune. Au conte de fée et à la belle histoire. Mais c'était faux. Parce que le travail avait prit le pas sur tous le reste, parce qu'elle avait été amoureuse, aveuglée au point de penser que ça durerait toujours. Mais la réalité 'avait rattrapé. Elle avait été amère, parce que le corps de cette femme contre le sien était une image qui la hantait encore. Pourquoi. Un mot qui tournait en boucle dans sa tête. La douleur était vive et il était plus facile de se noyer dans son verre plutôt qu'affronter la réalité. Elle était forte Mila. Mais pas ce soir. Non. Ce soir elle était vulnérable, le coeur au bord du précipice avec la sensation intense que tout s'écroulait autours d'elle. Que plus rien ne semble aller. Une voix qui lui fait tourner la tête alors que Cody se dessine sous ses yeux. Est-ce qu'elle est contente de le voir ? Elle n'en sait rien. La seule certitude qu'ai Mila c'est qu'elle a besoin d'une boudée de sauvetage, de quelque chose ou quelqu'un à qui se raccrocher. Parce qu'elle part à la dérive ce soir. Parce qu'elle a mal. Terriblement. Et que la douleur est le pire sentiment au monde. La brun termine son verre. Cul sec. En redemande un autre. Elle a besoin de quelque chose de fort, c'est certains. Elle se pose pas de question Mila, à se demander si elle doit en parler, à se dire qu'elle n'a rien à lui dire à lui. Non. Elle est juste blessée et fatiguée de lutter. Contre quoi ? Contre qui ? Elle ne sait plus vraiment.

-Parce que j'avais besoin de me changer les idées.


Elle se saisit du deuxième verre qu'on lui tend. Elle en a besoin. C'est certains. Elle est perdue Mila, les yeux dans l'vague. Elle est troublée. Les yeux embués, la jeune Austen se retient de pleurer. Essaye en tout cas. Parce qu'elle n'a pas envie de se montrer si vulnérable, et pourtant, c'est déjà le cas. La brune passe sa main sur son visage, les épaules qui s'affaissent et les larmes qui ravagent malgré elle son doux visage. Plus rien ne tourne rond dans sa vie, dans son monde, elle est bien trop bousculée, elle sait pas comment lutter.











   
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


just the way you are
i swear we were infinite
(milody) j'étais censé t'aimer mais j'ai vu l'averse Vide
MessageSujet: Re: (milody) j'étais censé t'aimer mais j'ai vu l'averse (milody) j'étais censé t'aimer mais j'ai vu l'averse Empty

Revenir en haut Aller en bas

(milody) j'étais censé t'aimer mais j'ai vu l'averse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Airport area :: The varnish
-