Partagez

(timella) aurore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
❉ fifthy shades of you
Ella Denver
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 05/01/2018
›› Love letters written : 431
›› It's crazy, I look like : Miranda Kerr.
i swear we were infinite
(timella) aurore Vide
MessageSujet: (timella) aurore (timella) aurore EmptyLun 18 Mar - 10:56


   ≈ ≈ ≈
   {  let's get the party started. }
   crédit/ psychotic bitch  ✰ w/ @"timeo denver"
   
Ella regarde autours d'elle. La jeune femme déteste cet endroit, parce qu'elle y'a passé la plupart de son temps étant enfant. Les murs blancs, le lieu qui sent l'éther, et les infirmières qui s'activent. Elle remet l'une de ses mèches brune derrière son oreille. La batterie d'examen qu'elle a affaire va être longue, elle en a l'habitude, c'est son quotidien, depuis qu'elle est née, depuis qu’elle a ôté la vie de sa mère en voyant le jour. Mais elle a écopé d'une maladie incurable Ella. C'est le karma. Ce que son père lui répétait en boucle plus jeune, que si elle avait tué sa mère alors il était normal qu'elle le paye toute sa vie. La petite fille qu'elle était y'avait cru. Ella avait réellement penser pendant longtemps qu'elle le méritait tout ça, mais en grandissant elle avait comprise que c'était la colère qui animait son père. Que ce n'était pas juste. Et pourtant la fêlure était toujours là. Quelque part en elle. A quand remonte la dernière crise ? Il y'a quelques jours. Aprés une cigarette. Putain faudrait vraiment qu'elle arrête ses conneries. Mais c'est comme ça. Ella et l'auto destruction c'est toute une histoire. Elle préfère se détruire elle-même plutôt qu'on le fasse à sa place. La porte de sa chambre s'ouvre et une infirmière entre, lui tendant un cachet un verre d'eau. Elle est déjà ennuyée Ella, parce que ça va être long. Bien trop.

Allongée sur le lit, elle regarde le plafond la brune. Elle dessine des dessins imaginaires dans sa tête, parce que le temps va être long, parce que tôt ou tard elle finira par allumer le poste de télévision trés certainement. Sa présence. Elle la sent. Ella tourne la tête, découvrant son frère dans l'encadrement de la porte. Ce n'est peut être pas le moment pour une nouvelle dispute non ? Remarque, s'il se bat ici au moins, ils sont déjà à l'hôpital hein ?

-Timéo...

Y'a son prénom qui franchit ses lèvres. Elle le regarde Ella, la brune ne peut pas s'empêcher de se demander ce qu'il fait ici, d'ailleurs, elle lui demande finalement:

 -Comment t'as su que j'étais ici ?

Est-ce qu'il s'est souvenu de tes rendez-vous hebdomadaires ? Aprés tout ce temps ? Tu en doutes fortement.











   
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
Timéo Denver
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 02/03/2019
›› Love letters written : 129
›› It's crazy, I look like : alex sex pettyfer
i swear we were infinite

( shooting the moon )
› relationships :
(timella) aurore Vide
MessageSujet: Re: (timella) aurore (timella) aurore EmptyMar 19 Mar - 22:45

(timella) aurore Tumblr_po5tthoq4F1u89h06o1_250
 « aurore»  ella denver & timéo denver


Timéo Denver plus qu’un nom dans cette ville, qui a été la sienne pendant presque vingt ans avant qu’il ne se casse. Préférant se donner une seconde chance ailleurs, là où elle n’existerait pas. Là, où elle n’avait jamais existé. Cette femme, Ella Denver. Celle qui est censé n’être qu’une sœur adoptive, mais dont le blond s’est entiché, à bien des tords. Un visage qu’il n’arrive pas à effacer, un nom qui reste gravé dans sa chair, dans ses tripes ! Des baisers que son esprit n’arrivent pas à faire le deuil, et un cœur, un cœur en perdition total depuis qu’elle a quitté sa chambre, celle-là même où leur corps s’est confondu dans un. C’est terrible cet amour, Timéo ne comprend pas pourquoi il est tombé si bas. Il est en général plutôt un garçon discret, qui reste en retrait, qui ne donne jamais sa confiance à autrui. Elle est arrivée à le percer au grand jour, pourquoi au final ? Se voir détruire, anéanti. Plus bas que terre. Alors depuis son retour dans la cité des Anges, depuis qu’il a recroisé la jeune femme, il boit, il picole pour oublier sa peine. Revoyant la scène, elle en train de fumer une cigarette se détruire la santé au pied de cet arbre qui a vu naître leur amour ; un amour que tous rejette sauf eux. Mais le blondinet se fiche de ce qu’on pense, l’important c’est son bonheur, et celui d’Ella, c’est en tout cas ce qu’il a longtemps pensé, avant que la porte ne se referme derrière sa silhouette. « Timéo... » L’encadrement de la porte d’entrée entoure le jeune Denver alors qu’il la fixe. Il voudrait lui dire combien il a entendu ce moment depuis des années. Qu’il lui en veut, mais qu’en même temps sans elle, jamais il ne pourrait vivre. Qu’il ne veut pas vivre dans une vie sans elle, mais les mots restent coincés au creux de sa gorge, il se racle la gorge alors, sans jamais prononcer les mots qu’elle souhaite entendre. C’est une mauvaise idée, il le sait, il devrait d’ailleurs faire demi-tour et partir loin d’elle. Laisser cette putain et maudite porte se refermait derrière lui, mais ça lui semble impossible, alors il s’approche d’elle, l’observe silencieusement. Elle semble fatiguée, lui aussi d’ailleurs. Ca fait des heures qu’il est là, à attendre qu’on l’ausculte suite à une bagarre dans un bar car il a encore trop bu et qu’il ne tient visiblement pas l’alcool. Il devient violent, arrogant quand il boit et pourtant depuis quelques semaines c’est une habitude. Depuis qu’il cherche à l’oublier de n’importe quelle façon, sans toutefois y parvenir. « Comment t'as su que j'étais ici ? » La porte se referme derrière lui et il cache soigneusement son bandage à sa main dans sa poche. Elle ne saura rien, elle ne saura rien de sa misérable vie, elle n’en serait que satisfaite ! « Je ne savais pas, je suis venue voir une autre nana, et j’ai entendu les infirmières dire Denver. » Simple explication. Fausse, complètement fausse putain Timéo ! Mais oh combien jubilatoire quand on observe ses traits sur son visage. Il ne pouvait pas s’en empêcher, la narguer, vouloir faire ressortir cette jalousie qui les a longtemps animé. C’est devenu un jeu vital pour lui dont il ne saurait se passer… « Comment tu vas ? » Demande t’il, d’une voix plus douce, plus inquiète malgré tout. Il se déplace jusqu’à la fenêtre et y observe ses silhouettes au loin sans lui accorder toute l’importance qu’il aimerait lui accorder, mais c’est bien trop difficile de l’assumer. Il préfère se mentir à lui-même, à elle surtout !
Revenir en haut Aller en bas
❉ fifthy shades of you
Ella Denver
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 05/01/2018
›› Love letters written : 431
›› It's crazy, I look like : Miranda Kerr.
i swear we were infinite
(timella) aurore Vide
MessageSujet: Re: (timella) aurore (timella) aurore EmptyMer 20 Mar - 9:38


   ≈ ≈ ≈
   {  let's get the party started. }
   crédit/ psychotic bitch  ✰ w/ @"timeo denver"
   
Elle regarde le plafond Ella. Elle déteste être enfermée dans cette chambre d'hôpital, elle  déteste cette chambre tout court. Elle est habituée aux crises et aux perfusions qui la relie à la machine. La brune est restée longtemps avec ce masque sur la figure. Ils ont enfin finit par le lui enlever. L'avocate se sent fatiguée. Abattue. Vidée de toute énergie. Comme à chaque fois. Revoir Timéo a activité les palpitations de son cœur et elle déteste ça. Parce qu'elle ne devrait pas ressentir ça. Avoir le cœur qui explose d'amour à chaque fois qu'elle pense à lui. Sa poitrine se soulève lourdement, parce qu'il lui est encore difficile de respirer. C'est un miracle qu'elle soit encore là Ella. Parce que sa durée de vie n'aurait pas du être si longue. Mais ça empire, c'est certains. Parce que maintenant elle est en liste d'attente pour recevoir une greffe. Mais les donneurs ça ne courent pas les rues. Elle tourne la tête Ella, parce qu'elle sait qu'il est là. Parce que son odeur envahit la pièce. Il referme la porte et s'approche. Il peut prétexter tout ce qu'il veut, elle n'y croit pas vraiment. Pourtant, ça n'empêche pas son visage de se décomposer et son cœur de chavirer. Elle se contente d'hausser les épaules, crevant de jalousie pour celle qui avait réussi à capter toute son attention. Assez d'attention en tout cas pour qu'il prenne la peine de se déplacer ici. Elle serre les dents mais ne réplique pas. Parce qu'elle n'est pas en état, ça ne sera que partie remise. Pourtant, la voix du blond se radoucit et, la jeune femme passe sa main sur son visage. Ses traits sont fatigués, Ella doit certainement faire peur à avoir c'est certains.

-Ca va

Parce qu'il est inutile de s'inquiéter. Ca va passer. Comme à chaque fois. Elle tousse la brune, tentant de se redresser dans son lit. C'est horrible. La sensation d'avoir la poitrine qui brûle et la cage thoracique en miette. La quinte est terrible. A bout de souffle elle demande alors à Timéo:

-Tu peux me passer le verre s'il te plait ?

Parce qu'elle n'arrive pas à l'atteindre la table de nuit. A cause de ses foutues fils et de cette satanée machine.






   
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
Timéo Denver
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 02/03/2019
›› Love letters written : 129
›› It's crazy, I look like : alex sex pettyfer
i swear we were infinite

( shooting the moon )
› relationships :
(timella) aurore Vide
MessageSujet: Re: (timella) aurore (timella) aurore EmptyMer 20 Mar - 18:04

(timella) aurore Tumblr_po5tthoq4F1u89h06o1_250
 « aurore»  ella denver & timéo denver


Dire qu’il n’avait pas besoin de ce contact avec Ella pour se sentir vivant, serait un pur mensonge. Il aime devoir combattre contre elle, alors qu’il a passé toute son enfance à ses côtés, à la protéger de toutes les tempêtes extérieures. Il a ce besoin vital de la sentir contre lui-même si ce n’est pas physiquement, un duel acharné, un combat de celui qui aura le dernier mot, de celui qui prouvera plus à l’autre que quiconque qu’il a sa place dans son cœur. Un éternel gamin ce Timéo quand il se retrouve en sa compagnie, cela lui fait un bien fou, il ne lui dira jamais. Jamais combien loin d’elle, il suffoque. Jamais combien sa seule présence le rassure plus qu’aucune autre personne. Il l’aime, d’une passion dévorante. Il l’aime, de la pire des manières qui soit. Il l’aime, comme jamais il ne pensait aimer quiconque un jour. Et pourtant, il la déteste aussi, il la veut détruite devant lui. Il veut être le seul à pouvoir décider de sa vie. Il est distant dans cette chambre d’hôpital, comme si il avait peur qu’elle en sache trop sur lui, qu’elle devine son petit jeu. Et ça, pour rien au monde, il ne souhaite qu’elle ne découvre la vérité. Que sans elle, il n’est rien. Que sans elle, il ne souhaite que sa mort. Ils se détruisent, s’aiment d’une passion dévorante mais combien destructrice. Ils ne sont pas faits pour être ensembles, il le sait au plus profond de lui. Elle aussi. Mais depuis quand ils sont raisonnables ? Depuis quand ils ne vivent pas que de leur passion ? « Ca va » Qu’elle dit alors que son visage change. Elle réalise qu’il est là mais peut-être pas pour les bonnes raisons. Qu’il est là mais que s’il pense à une autre, il peut repartir. Hors Timéo ne partira pas, car elle est la seule importante à ses yeux. La seule qui brave les tempêtes sans jamais le lui avouer. Ce serait se tuer à petit feu, se serait perdre un combat. Leur combat. « Ca ira jusqu’à ce que tu te détruises Ella. » Qu’il répond toujours appuyé contre cette fenêtre, brute sans même attacher de l’importance à la regarder. Il ne veut plus lui porter d’importance, elle finira par se détruire et c’est lui qui devra remonter la pente. Une pente qu’il ne remontera jamais. Un échec dont il n’arrivera jamais à se relever, c’est certain. « Tu peux me passer le verre s'il te plait ? » Elle demande doucement, alors qu’il tourne son visage vers elle. Elle semble avoir soif, être fatiguée. Être au bout du rouleau. Finalement il s’approche, récupère le verre de sa main sans aucune conviction. Mais il est là, comme il a souvent été là pour elle, sauf la fois où il n’a pas pris sa défense face à leur père. Il le lui tend et quand elle le récupère, il s’éloigne d’elle, comme si c’était une limite qu’il ne voulait pas franchir. « Putain, Ella ! Tu crois que la vie c’est un jeu ?! Que t’es un pion et que quand tu verras écrit Game Over, une seconde chance s’ouvrira à toi ? » Il est sec Timéo parce qu’il connait le jeu, mieux que personne. Il sait que les erreurs ça s’empilent vite et que la fois de trop, s’avérera fatale. Et lui dans tout ça ? Elle y a pensé ? Il lui en veut.
Revenir en haut Aller en bas
❉ fifthy shades of you
Ella Denver
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 05/01/2018
›› Love letters written : 431
›› It's crazy, I look like : Miranda Kerr.
i swear we were infinite
(timella) aurore Vide
MessageSujet: Re: (timella) aurore (timella) aurore EmptyVen 22 Mar - 18:12


   ≈ ≈ ≈
   {  let's get the party started. }
   crédit/ psychotic bitch  ✰ w/ @"timeo denver"
   
Ella suffoque. Elle ne vis plus lorsque Timéo est loin d'elle, mais elle ne fera pas marche arrière, jamais, parce que partir était sa décision et qu'elle continue à croire que c'était la bonne décision. Parce qu'il lui a fait mal Timéo. Tellement mal. Aussi, elle ne veut plus se retourner sur son passage. Pourtant il est là, dans sa chambre, mais pas pour les bonnes raisons, pas pour ce qu'elle espérait. Qu'est-ce qu'elle croyait hein ? Idiote. Elle se fustige mentalement. S'il n'est pas là pour elle, alors, il peut partir hein. Parce qu'elle ne veut pas le voir, parce qu'elle le déteste de toute son âme et l'aime de tout son coeur. Le pire des contrastes alors que deux sentiments se bousculent en elle. Ella va bien alors, il peut partir maintenant, il peut la laisser tranquille, la laisser se reposer surtout. Se détruire c'est ce qu'elle sait faire de mieux la brune, la chose pour laquelle elle est la plus douée. La brune ne voit pas pourquoi elle lui répondait, qu'est-ce qu'elle pourrait bien dire au juste hein ? Elle ne veut pas le voir. Parce qu'il l'a déçu encore une fois. Parce que y'a la jalousie qui étreint son coeur et cette fille pour laquelle il est venu.

-Qu'est-ce que ça peut te faire ?

Se battre est inutile et Ella n'a de toute façon pas la force de se battre ou de se disputer maintenant. Elle le fera plus tard, lorsqu'elle sera en état, lorsqu'elle sera remise sur pied. Finalement, il lui tend son verre et elle s'en saisit tremblante, buvant une gorgée d'eau. Mais elle est trop fébrile, trop faible aussi, et elle le fait tomber, celui-ci s'explosant en milles morceaux. Elle rage. Elle a envie de pleurer aussi. Bordel. Pourquoi elle hein ? Parce qu'elle fait n'importe quoi . Toujours. Elle serre le poing de colère. Parce qu'elle n'a même pas été capable de tenir un verre. Parce qu'elle lui en veut tellement.

-Mais qu'est-ce que ça peut te foutre hein ? ! J'ai besoin de personne et je fais ce que je veux de ma santé. T'as aucun droit sur moi alors laisses moi gérer ma vie comme je l'entends.

Elle se rallonge dans son lit la brune, passant sa main sur son visage. Elle a envie d'arracher tous les fils qui pendent à ses bras. A ses mains. Elle souffre. De tout son coeur. De toute son âme. Elle préfère lui tourner le dos. C'est mieux comme ça.






   
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
Timéo Denver
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 02/03/2019
›› Love letters written : 129
›› It's crazy, I look like : alex sex pettyfer
i swear we were infinite

( shooting the moon )
› relationships :
(timella) aurore Vide
MessageSujet: Re: (timella) aurore (timella) aurore EmptyVen 22 Mar - 22:31

(timella) aurore Tumblr_po5tthoq4F1u89h06o1_250
 « aurore»  ella denver & timéo denver


La vie est parfois cruelle et ce n’est pas Timéo qui dira le contraire. Il aurait aimé grandir autrement, probablement qu’il aurait aimé être dans une autre famille, ne jamais l’avoir rencontrée. Pire encore, n’être jamais tombé amoureux de cette femme qui se tient présentement devant lui. C’est un amour tellement puissant, qui dépasse tout ce que cet enfant avait pu imaginer. Dépassant aussi tout ce que cet adulte est capable d’offrir. Il ne pourra plus jamais faire confiance en quelqu’un après elle. Ella fût un raz de marée, auquel Tim n’arrive pas à se relever. Malgré tous ses efforts, malgré sa fuite en avant en partant de la cité des Anges. Plus de dix ans séparés l’un de l’autre, et la jeune Américaine hante ses plus délicieux souvenirs, mais aussi ses pires pensées. « Qu'est-ce que ça peut te faire ? » Dit-elle, elle aussi agressive bien que fatiguée, lassée aussi Timéo arrivait à le lire sur son visage. Toujours adossé contre la fenêtre il lui répond sèchement, en tournant ses yeux vers elle, « rien, t’as raison, je suis qui pour toi ? » Il soutient son regard dans celui d’Ella, elle peut lire en cet instant, tout ce mépris pour elle, cette haine. Cette incompréhension, putain mais il l’aime lui, ça se voit comme un nez en pleine figure, il n’y a qu’eux pour ne pas le voir. Il lui crache sa rancœur en pleine figure, il est insolent, dur. Il s’approche d’elle, lui tend son verre, et alors qu’il reprend sa place, un peu plus loin, Ella lâche le verre et le fait tomber sur le sol. « Mais qu'est-ce que ça peut te foutre hein ? ! J'ai besoin de personne et je fais ce que je veux de ma santé. T'as aucun droit sur moi alors laisses moi gérer ma vie comme je l'entends. » Elle s’énerve Ella, elle se laisse tomber sur le lit et se tourne de l’autre côté, lui montrant son dos. C’est une blague au moins. « T’es pire que ce que je pensais… » Il reste planté comme un piquet derrière son dos, parlant avec rancœur et arrogance comme il le faisait si souvent aux autres, « tu sais quoi ? Tu lui ressembles tellement ! » Ouais ! Elle ressemble à son géniteur. Tellement. Qu’il avait besoin de lui faire part. Plus fort que lui. « Qu’est-ce que ça peut m’foutre ? T’as raison, continue comme ça mais je ne viendrais pas à ton cercueil, regarde-moi bien Ella ! » Il contourne le lit avec férocité, retient son bras, tout près d’elle, mais sa voix est méchante, le blanc de ses yeux est noir. C’est ça qu’elle voulait, le voir dans cet état…
Revenir en haut Aller en bas
❉ fifthy shades of you
Ella Denver
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 05/01/2018
›› Love letters written : 431
›› It's crazy, I look like : Miranda Kerr.
i swear we were infinite
(timella) aurore Vide
MessageSujet: Re: (timella) aurore (timella) aurore EmptyVen 22 Mar - 22:47


   ≈ ≈ ≈
   {  let's get the party started. }
   crédit/ psychotic bitch  ✰ w/ @"timeo denver"
   
Ta plus grande faiblesse. L'homme que tu aimais le plus au monde mais que tu étais incapable de chérir correctement. Incapable d'aimer comme tu l'aurais du. Parce que la peut te paralyses le ventre. Parce qu'il n'avait pas été là pour toi ce soir là. Tu auras eu besoin de lui.  Plus que jamais. T'aurais pu accepter de t'enfuir avec lui. Tout recommencer ailleurs. Mais au lieu de ça tu étais partit sans lui parce qu'il t'avais brisé l'âme en milles morceaux. Qu'est-ce que ça peut lui faire hein ? Pourquoi as t-il toujours beosin d'être constamment sur son dos ? Elle est tellement fatiguée Ella. Fatiguée de lutter. Fatiguée de se battre encore et toujours. De se battre pour tout. Pour respirer, pour vivre, pour l'oublier. Elle ferme les yeux un instant. Bordel elle aurait tellement de chose à lui jeter à la figure. Tellement de mots assassins et de rage. Mais elle ne le fera pas aujourd'hui. Pas ici et pas comme ça. Parce que dans cet état elle ne peut pas se battre à la loyale. Pas avec le répondant qu'il faudrait.

 -T'étais mon tout.  

Oui avant. Il avait été tout pour elle. Lorsque Timéo étant encore tout son monde. Son verre à la main. Celui qu'elle n'arrive même pas à serrer dans sa main. Celui qui se brise en éclat de verre sur le sol. Même ça c'est trop compliqué pour elle ? Ella est en colère. Tellement en colère. Il parle, l'assassine avec ses mots. Non elle n'est pas comme lui. Elle ne le serait jamais. Ça perle aux coins de ses yeux mais elle ne veut pas qu'il voit ça. Y a tout qui est décuplée chez elle. Probablement parce qu'elle est encore sous le coup de sa dernière crise.

-Il voulait me voir morte. Et moi aussi je veux me voir dans cet état. Alors t'as raison ouais j'suis bien sa fille .

Les mots lui écorchent la bouche. Terriblement. Il contourne le lit face à elle alors qu'il tient son bras dans le sien. Le coeur qui bat à tout rompre alors qu'elle souffle:

-J'te demande pas de venir à mon enterrement Timéo. Je te demande rien .








   
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
Timéo Denver
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 02/03/2019
›› Love letters written : 129
›› It's crazy, I look like : alex sex pettyfer
i swear we were infinite

( shooting the moon )
› relationships :
(timella) aurore Vide
MessageSujet: Re: (timella) aurore (timella) aurore EmptySam 23 Mar - 22:14

(timella) aurore Tumblr_po5tthoq4F1u89h06o1_250
 « aurore»  ella denver & timéo denver


Combien de fois Timéo avait dû se battre pour obtenir satisfaction alors que tout l’accablait ? Gamin, il n’était qu’un petit voyou, un petit voleur qui pillait les magasins pour survivre. Il n’en avait que faire de la loyauté à cette époque-là, il n’en avait que faire de ses familles qui lui ouvraient grand les bras. Il ne voulait qu’une chose : qu’on le laisse faire tout ce dont il avait envie, tout ce qui lui passait par la tête d’un écervelé en manque d’affection. Il pouvait bien mourir à cette époque, il n’avait connu que misère et coup bas. Il ne touchait que le fond sans arriver à remonter la pente. Ses parents n’auraient jamais dû le laisser en vie, c’était ce qui a longtemps traîné dans sa tête, sans jamais commettre l’acte irréparable. Même ça il n’en était pas capable. Et peut-être parce qu’à huit ans, il ne pensait pas que les choses seraient plus terribles, le gouffre il en a eu tellement l’habitude et il se souvenait encore des mots de sa grand-mère, la roue tourne qu’elle répétait. Alors il l’a cru. Il a espéré qu’elle tourne. Et puis de la haut, elle lui a mis monsieur Denver sur sa route. Un homme qui a eu du mal à percer la carapace de Timéo. Un homme qui avait besoin d’un fils et qui a rejeté sa propre fille sous les yeux dubitatif du petit garçon. Timéo n’a jamais comprit le principe de retirer à l’un, pour donner à l’autre. En grandissant, Ella a été longtemps la seule à capter son attention. Elle a été longtemps la seule qui a réellement prit de l’importance dans sa vie. Celle qui ne sera jamais de passage, celle qui peut le déranger, l’embêter à tout moment. Même si parfois entre eux c’est violent, mais ils s’aiment, plus qu’eux-mêmes ! C’est certain et Timéo n’en a jamais douté même si l’éloignement a pesé dans la balance et qu’aujourd’hui, ils ne sont plus que deux étrangers. « T'étais mon tout… » Dit-elle sans même vraiment le regarder. Timéo cherche désespérément à capter son attention, chose qu’il ne parviendra jamais vraiment. Trop de déchirure entre eux, trop de non-dit aussi. Trop d’éloignement. Timéo reste silencieux tout en laissant ses yeux se perdre dans la chambre d’hôpital. « Il voulait me voir morte. Et moi aussi je veux me voir dans cet état. Alors t'as raison ouais j'suis bien sa fille. » Ca lui écorche la gorge, lui brûle les lèvres, il n’a pas besoin de la regarder pour le savoir. Au son de sa voix, il le sait, mieux que personne. Timéo est celui qui la connaît le mieux. Pourtant il la regarde quand même, il lui jette un regard furtif avant de faire glisser ses quelques mots de ses lèvres, « putain Ella, arrêtez avec cette guéguerre ! » Ca l’épuisait Timéo de se retrouver toujours entre elle et leur père. C’était frustrant et même si rien était de la faute de la demoiselle, Timéo semblait épuisé de se battre dans le vide. « Et si moi je veux que tu restes en vie, on fait quoi ? » Lui pouvait-il peser dans la balance, juste une fois ? Il la fixait, il était trop proche d’elle, et se laissait trop facilement submerger par ses émotions. Putain Timéo, faut se reprendre ! « J'te demande pas de venir à mon enterrement Timéo. Je te demande rien. » Elle souffle, alors qu’il profite de ses quelques secondes pour la regarder droit dans les yeux, pour qu’elle lise en lui, comme autrefois. Comme quand ils n’étaient que Ella, et Timéo. Deux êtres que tout opposent mais que tout rassemblent aussi ! « J’te regarderais pas te détruire, en silence. » Sa voix est brisée, cassée. Il avait envie de tout détruire autour de lui. Elle, avec ! Alors de rage, d’un excès de colère qu’il n’arrive à cet instant à maîtriser, son poing s’abat contre le mur derrière le lit de la jeune Denver. Il n’a pas mal non, il hurle de douleur. Mais elle n’est pas que physique, non c’est bien plus ancré que ça, plus profond. Si elle meurt, il meurt lui aussi… « Compte pas sur moi !! » Qu’il chuchote, sa tête appuyée contre le mur, des larmes qui ne couleront jamais de ses yeux, parce qu’il les retient de toutes ses forces. Parce que ses yeux sont clos. Parce qu’il n’est plus ce Timéo Denver qu’elle a autrefois connu, et apprivoisé et qu’il se rend compte qu’il ne pourra plus jamais combler ce vide. C’était terminé, entre eux… Elle est là sa certitude.
Revenir en haut Aller en bas
❉ fifthy shades of you
Ella Denver
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 05/01/2018
›› Love letters written : 431
›› It's crazy, I look like : Miranda Kerr.
i swear we were infinite
(timella) aurore Vide
MessageSujet: Re: (timella) aurore (timella) aurore EmptySam 23 Mar - 23:48


   ≈ ≈ ≈
   {  let's get the party started. }
   crédit/ psychotic bitch  ✰ w/ @"timeo denver"
   
Elle n'avait pas fuit que Timeo ce soir là. Elle avait tourné le dos à son enfance. A son père. Avait prit un aller sans retour pour une vie où elle se sentirait enfin elle même. Sans le regard noir de son père sur elle. Sans la pression qui pesait sur ses épaules. Pourtant, tout aurait tellement pu être différent. Elle aurait suivi Timéo au bout du monde s'il le lien avait demandé ce soir là. Mais il ne l'avait pas fait et elle n'avait pas voulu l'écouter la brune. Une lettre qu'elle n'aura jamais lut et une existence qu'elle aura décidé de mener sans lui. Mais il est revenu aujourd'hui et Ella ne sait plus comment réagir. Elle aurait aimé garder la carapace qu'elle avait la dernière fois dans ce parc, mais ce n'était pas le cas. Parce que dans cet endroit, entre les quatre murs d'un hôpital, elle n'était pas en position de force. Son tout. Sa moitié. Tellement de mot qu'elle aurait pour décrire ce qu'il était pour elle, ce qu'il est encore bien qu'elle ne l'avouera jamais . Il ne sait pas de quoi il parle Timéo. Comment il pourrait le savoir hein ? Comment il pourrait le comprendre alors que leur père a toujours été en admiration devant eux ? Alors que ce fils qui n'était pas le sien est devenu plus important qu'elle.

 -Tu peux pas comprendre.

Le sujet de leur père est clos. Elle ne veut pas en parler Ella. Ni maintenant ni jamais. Ses yeux qui se posent sur lui. Qu'est-ce qu'elle peut bien répondre à ça hein ? Elle le brise Ella. Lui fait mal. Elle le voit dans ses yeux. Elle l'assassine alors que cette fois ci ce n'est pas ce qu'elle cherche. Pas ce qu'elle veut. Il frappe contre le mur Timéo et son cri déchire la pièce. Et Ella n'a jamais pu rester insensible à sa douleur. Alors, laissant sa rancoeur de côté, la brune tente de sortir fébrilement de son lit. Les jambes encore flageolantes. Elle arrache les fils qui pendent à son bras et tire doucement sur son bras pour l'obliger à de tourner vers elle. La tempête reprendra c'est certains. Mais pas maintenant. Pas lorsqu'elle de doit de le calmer à ce moment là, d'adoucir un peu ses pensées.

-J'me détruit pas Timéo. La douleur c'est le seule chose qui me fait me sentir vivante.

Quand il n'est pas la. Mais ça, elle se retient de le lui dire. Le souffle court et le coeur battant à tout rompre elle pose un rapide baiser sur ses lèvres. C'est bref. Parce qu'elle a peur de se brûler les ailes. De se laisser entraîner dans la passion dévorante qu'elle ressent pour lui.











   
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
Timéo Denver
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 02/03/2019
›› Love letters written : 129
›› It's crazy, I look like : alex sex pettyfer
i swear we were infinite

( shooting the moon )
› relationships :
(timella) aurore Vide
MessageSujet: Re: (timella) aurore (timella) aurore EmptyDim 24 Mar - 22:12

(timella) aurore Tumblr_po5tthoq4F1u89h06o1_250
 « aurore»  ella denver & timéo denver


Elle était là cette vérité, juste devant lui. Qui l’accable, l’effraie au plus profond de lui. Cette vérité qu’il a longtemps voulu éviter, la même qu’il a fait taire durant des années. Préférant mettre sa tête dans le sable plutôt que d’avouer la seule chose évidente que son cœur lui crie depuis qu’il a posé ses yeux bruns sur elle. Il n’avait jamais réussi à tourner la page. Il n’avait jamais réussi à l’oublier. Il s’en rendait compte sans aucune difficulté, il était amer. C’était une sensation qui le déranger. Il ne voulait plus ressentir cette envie de l’embrasser, de lui plaire. Cette jalousie à chaque fois qu’elle pose ses yeux sur un autre homme. Un amour qui les détruit, toujours plus. Un jeu malsain dont il n’est pas parvenu à stopper. Il ne supporte plus ce sentiment de défaite qu’il ressent à chaque fois qu’il la croise. Savoir qu’elle le déteste, qu’elle le toise. Qu’elle n’est plus cet enfant fragile qu’il avait prit sous son aile. De bien des façons. « Tu peux pas comprendre. » Qu’elle dit, alors qu’elle lui montre une méchanceté mais surtout une indifférence qu’il déteste voir chez elle. Elle le jalouse quelque part. Elle n’a jamais compris la relation unissant cet enfant adopté avec son père biologique. Elle avait peur qu’il prenne sa place, à moins que cela soit déjà le cas. Et pourtant, elle ne lui en a jamais voulu, jamais tenu rigueur. Timéo est comme elle, un mal aimé. Il n’était pas né dans la bonne famille comme elle, à la différence que lui avait finir par trouver sa place dans ce monde. Pas elle, même si il était là pour adoucir sa vie. « Non je n’pourrais jamais comprendre… » Qu’il répond, lui crachant alors la vérité en pleine figure, insolent à souhait. Et puis il la regarde un instant et quelque chose qui ne saisit pas se passe, ne lui convenant pas. Il tape fort, de toutes ses forces contre ce mur. Il braille, il hurle. Il s’en fiche de lui montrer ses faiblesses. A cet instant. L’homme lui montre ses plus douces failles, ses pires faiblesses. Ses peurs. Elle se relève du lit, péniblement. Elle détache ses fils et s’avance jusqu’à lui. Elle pose sa main chaude sur le bras de Timéo, ce contact l’électrise, lui donne des palpitations que seule Ella parvient à lui donner. Il relève ses yeux vers elle, alors qu’elle le tire doucement vers elle, pour qu’il la regarde avant de lui dire, doucement, le calme avant la tempête. « J'me détruit pas Timéo. La douleur c'est le seule chose qui me fait me sentir vivante. » Et quand elle pose ses lèvres sur celles de Timéo pour y déposer un rapide baiser, il a le souffle court, elle vient de réveiller le démon en lui. Ce qui lui permets de tenir encore debout aujourd’hui, il se détache du mur, la fixe quelques secondes avant de se jeter vers elle, et de prendre dans ses mains le visage de la jeune Ella. Dans un baiser doux et passionné, il ferme ses yeux à ce contact qui emballe son cœur. Il ne résiste pas il l’aide à reculer jusqu’à son lit avant qu’elle se laisse s’asseoir dessus et qu’il la rejoigne sans jamais détacher ses lèvres des siennes ; plus rien n’avait d’important à cet instant. Même si demain, ils reprendront le cours de leur vie et se détesteront autant que l’amour est en eux…
Revenir en haut Aller en bas
❉ fifthy shades of you
Ella Denver
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 05/01/2018
›› Love letters written : 431
›› It's crazy, I look like : Miranda Kerr.
i swear we were infinite
(timella) aurore Vide
MessageSujet: Re: (timella) aurore (timella) aurore EmptyLun 25 Mar - 9:21


   ≈ ≈ ≈
   {  let's get the party started. }
   crédit/ psychotic bitch  ✰ w/ @"timeo denver"
   
Le ressentiment est vif chez elle. Parce qu'elle est en colère Ella, une rage sourde envers le monde entiers. Des sentiments qu'elle enfouit en elle depuis des années pour ne pas se laisser submerger, pour ne pas exploser alors qu'elle aurait du le faire depuis si longtemps. Se contenir. Être une gentille petite fille pour ne pas décevoir son père davantage. Même ça ça n'a pas marché. Elle aurait aimé rester cette petite fille, celle qui se réfugiait dans les bras de Timéo lorsque ça n'allait pas. Celle qui se laissait aller à ses larmes alors qu'il lui murmurait à l'oreille que ça irait. Parce qu'il était là. Mais comment ça pourrait encore aller lorsqu'il ne l'avait plus été ? Toujours. Il l'avait promis pourtant. Une promesse qu'il n'avait pas tenu. Alors Ella elle lui avait tourné le dos. Pour éviter d'être encore déçue. Il ne pouvait pas la comprendre. Parce qu'il n'avait pas subit ce qu'elle avait pu ressentir. Oui il était orphelin Timéo. Mais son père adoptif lui avait donné tout l'amour qu'il méritait. Pas elle. Bien que ce soit son père. Une approbation qu'elle n'avait jamais trouvé dans ses yeux. Non il ne pouvait pas comprendre. Tant de rancoeur. De colère. Et elle le blesse. Encore. Et il hurle Timéo. Il tape dans le mur. Il s'dévoile face à elle et la brune n'a jamais été capable de le laisser dans un tel état de rage, de détresse. Elle retire les fils qui pendent à son bras, s'approchant doucement de lui alors que sa main se pose sur la sienne. Elle pourrait presque entendre les battements de son coeur battre aussi fort que le sien. Parce que c'est toujours aussi fébrile lorsqu'il s'agit de Timéo. Un rapide baiser sur ses lèvres. Elle se dévoile Ella. Elle laisse de côté sa colère, pour cette fois, pour lui montrer qu'elle ne l'a jamais oublié. Jamais. Que même d'autres bras n'ont pas suffit à lui faire oublier le seul capable de faire encore battre son coeur. La brune se recule un peu, mais cette fois-ci c'est lui qui avance vers elle. Ses mains sur ses joues et ses lèvres sur les siennes, Ella passe ses mains dans les cheveux de son frère. Il la fait reculer jusqu'au lit et elle l'entraîne avec elle. Parce que y'a plus que les lèvres de Timéo sur les siennes. Y'a que ça qui compte. Y'auras toujours que ça. Ella s'allonge sur son lit, l'entraînant avec elle, sa langue se mêlant dangereusement à la sienne. C'est terrible. Ce désir à chaque fois qu'il pose ses yeux sur elle. Que ses lèvres rencontre les siennes.

 -Timéo...

Un souffle. Son prénom qu'elle aime tant, qui glisse sur sa langue. Ses mains qui glissent déjà sous le haut du blond. Il est sa folie. Sa perdition. Elle l'aime tellement. A en crever. Autant qu'elle le déteste.













   
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
Timéo Denver
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 02/03/2019
›› Love letters written : 129
›› It's crazy, I look like : alex sex pettyfer
i swear we were infinite

( shooting the moon )
› relationships :
(timella) aurore Vide
MessageSujet: Re: (timella) aurore (timella) aurore EmptyMer 27 Mar - 10:28

(timella) aurore Tumblr_po5tthoq4F1u89h06o1_250
 « aurore»  ella denver & timéo denver


C’est une évidence entre eux. Une évidence qu’ils n’ont jamais cherché à cacher. Une évidence comme un nez en pleine figure, comme un besoin de se plaire malgré les interdits. Timéo savait que c’était mal, qu’il finirait par le regretter. Pas de cette façon, il ne pensait pas que cela mettrait un terme à son rapprochement avec Ella. A cet éloignement. Aurait-il dû prendre sa défense ? Aurait-il dû défoncer le seul qui a cru en lui ? Est-ce de la peur qui est apparue en lui quand l’ultime choix se fît face à lui ? Choisir cet homme qui lui a tout donné, tout appris, face à la seule qu’il ne pourra jamais autant aimé ? Celle qui est constamment dans sa tête, pour le meilleur comme le pire ? Qui attise la flamme autant qu’elle est son remède ? La seule qu’il a alors jusque-là, protégée de ses propres démons ? Les mêmes qui aujourd’hui s’abat sans scrupule sur elle. Mais Timéo n’est déjà plus là, à ce contact avec les lèvres de Ella, il est déjà loin. Enfermé dans sa propre cellule, dans son propre piège. D’ailleurs il ne réfléchit plus et ça se voit quand il rompt cette distance pour retrouver le goût de ses lèvres, l’odeur de la jeune femme. Ça se voit quand tout simplement il se jette à corps perdu contre elle et qu’il met sa main derrière la chevelure de sa sœur adoptive. Il se sent à sa place comme il n’a jamais été ses dernières années. Il devrait pouvoir se reprendre, se ressaisir. Devenir enfin cet homme responsable. Mais il est loin ce temps-là, il n’a jamais vraiment existé. Alors comme toujours, perdu dans les abîmes de son âme, Timéo ne répond plus de rien. Il n’est plus Timéo Denver. Il est ce garçon passionnel, fougueux, amoureux. Épris de la seule femme qu’il ne devrait pas aimé. Pas aimé de cette façon du moins. Et pourtant, il s’en fiche, complètement. On peut bien le bannir du paradis, le paradis est dans les bras d’Ella. C’est ce qu’il répondra. Il s’installe auprès d’elle sur ce lit, Timéo est perdu. Elle le tire avec elle dans sa chute, se couchant sur le lit, lui sur elle. C’est dangereux, trop dangereux. Mais Timéo ne vît que pour ce passé qu’il n’arrive pas à extraire de son cerveau. Il ne vit que pour ses moments passés auprès d’elle, celle-la même qui le rend fou d’une jalousie sans limite à chaque fois qu’elle traîne avec d’autres hommes. A chaque fois que ses lèvres frôlent d’autres lèvres que les siennes. « Timéo... » Qu’elle chuchote jusqu’à son oreille. Un murmure. Un souffle. Plus qu’enivrant. Elle est tout pour lui. Il la déteste autant qu’il l’aime. Il a besoin d’elle, autant qu’il aime la repousser. Violemment. Ardemment. Sa langue se perd contre celle de la jeune femme, alors que sa main attrape ses cheveux. C’est un sentiment qui le dépasse. Un sentiment qui finira par le tuer. Si ce n’est pas déjà fait. Ses lèvres descendent alors le long de son visage pour y déposer des doux baisers dans son cou, alors qu’elle passe ses mains sur son torse, à travers le tee shirt. « Je t’aime Ella… » Il l’aime plus que de raison. Il l’aime à en crever. Il l’aime à en devenir complètement fou. Pourtant il le sait au plus profond de lui que ça ne rime à rien. Cet amour. C’est immoral pour le reste du monde. C’est immoral pour tout le monde sauf pour eux. Parce que cet amour dépasse même les limites de l’infranchissable. Une barrière qu’il n’a jamais su mettre entre eux. Il se perd dans son regard et se laisse redécouvrir de toute son âme. Cet homme qu’il est devenu loin d’elle. Qui est loin d’être quelqu’un de fréquentable. Car Timéo le sait, on est jamais mieux servi que par soit même !
Revenir en haut Aller en bas
❉ fifthy shades of you
Ella Denver
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 05/01/2018
›› Love letters written : 431
›› It's crazy, I look like : Miranda Kerr.
i swear we were infinite
(timella) aurore Vide
MessageSujet: Re: (timella) aurore (timella) aurore EmptyVen 29 Mar - 20:58


   ≈ ≈ ≈
   {  let's get the party started. }
   crédit/ psychotic bitch  ✰ w/ @"timeo denver"
   
Y a son coeur sur tambourine violemment dans sa cage thoracique. Il fait écho à ses poumons. Ces putains de poumons abîmés. Elle est chamboulée par le diagnostique des médecins Ella. Mais elle le garde pour elle. L'encaisse. Parce qu'elle savait que tôt ou tête il lui faudrait une greffe. Pour s'en sortir. Pour vivre. Elle aurait tout donné pour lui. Aurait pu le suivre au bout du monde. Mais la déception avait été trop grande. Cette lettre qu'elle n'avait jamais lu. Ce père et ce frère qu'elle avait renié, pour ne plus jamais se tourner vers eux. Mais il est revenu Timéo. Pas pour elle, mais qu'importe. Il est là maintenant. Ça n'aurait rien du lui faire. Elle aurait du se murer dans sa carapace et ne plus en sortir. Mais elle ne peut peut pas Ella. La brune peut hurler, le détester, mais elle ne peut pas être indifférente. C'est évident. Sa colère. Son point qui s'abat contre le mur et elle qui l'embrasse. Pour le calmer. Un baiser rapide. Ella s'éloigne un peu. Mais elle fond. Elle fond entre ses mains lorsqu'il l'embrasse, lorsque sa langue cherche furieusement la sienne. Parce que c'est Timeo.  Parce qu'il est le seul à pouvoir lui faire ressentir autant de passion. Autant d'amour. Ils  butent contre le lit et Ella attire son frère a elle. Ses yeux qui se perdent dans les siens alors qu'il est allongé sur elle. Son coeur bat à une vitesse folle. Un doux gémissement s'échappe de ses lèvres alors qu'il pose ses lèvres dans son cou. Si longtemps. Le sentir contre elle l'a grise. Elle respire doucement, mordillant doucement sa lèvre.

 -Je t'aime Timéo.

Et ça fait du bien. Tellement de bien de se le dire. D'avoir les coeurs qui battent à l'unisson. Ella reprend possession de ses levres, jouant avec sa langue, ses mains glissant sur le pantalon de Timéo. Jouer et le provoquer. Doucement. Elle le veut. C'est terrible. Et ils n'ont pas beaucoup de temps. Pas le temps de re-découvrir son corps. D'aimer toutes les parcelles de son âme. Parce qu'une infirmière pourrait entrer d'un moment à l'autre. Elle murmure contre ses lèvres:

 -Prends moi. Je t'en prie.

Une douce supplique. Elle l'aime tellement. L'amour de sa vie.  Le plus destructeur aussi.







   
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
Timéo Denver
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 02/03/2019
›› Love letters written : 129
›› It's crazy, I look like : alex sex pettyfer
i swear we were infinite

( shooting the moon )
› relationships :
(timella) aurore Vide
MessageSujet: Re: (timella) aurore (timella) aurore EmptyDim 7 Avr - 15:38

(timella) aurore Tumblr_po5tthoq4F1u89h06o1_250
 « aurore»  ella denver & timéo denver


C’est douloureux pour lui de l’avoir auprès de lui. Et pourtant c’est un moment qu’il a toujours cherché à ressentir, dire qu’il ne prenait pas un plaisir malsain à regarder en arrière serait mentir. Car si il a autrefois cherché à ressentir ça, et qu’il n’y est jamais parvenu c’est bien parce que cette page n’a jamais été tournée. Ce n’est pas faute d’avoir essayé, il serrait les poings, la mâchoire. Mais rien pas même le temps n’a su lui faire entendre raison. Ella Denver a toujours été sienne, et qu’importe la distance. Qu’importe cette haine entre eux. Qu’importe ce fossé qui n’a jamais cessé de grandir. Elle est la seule à qui il pense le matin en se levant. La seule aussi qui arrive à lui faire faire n’importe quoi, même les pires choses, auxquelles jamais il n’avait songé durant sa maudite vie. C’est terrible d’avoir ce miroir en face de lui, de pouvoir l’observer que de loin car ça le démange Timéo. Ca le chatouille de tout son être. Il aimerait l’envoyer promené ! Lui dire qu’elle n’est plus sienne. Qu’elle n’est plus rien pour lui. Mais c’est faux, et aussi cruel que cela soit, Timéo n’arrivait pas à lui cracher ce mensonge à la figure. C’est avec toute sa passion, toute cette prétention qu’ils se retrouvent à cet instant sur le lit. Elle le caresse du bout des doigts, et lui l’embrasse dans le cou. Un moment si tendre, si pur dont ils n’ont étés que peu habitués. Mais ça lui fait du bien à Timéo. De pouvoir la serrer contre lui, de pouvoir la sentir. Il l’encercle dans ses bras protecteurs comme à l’époque où ils n’étaient qu’un. Il se sent bien et sans une once d’hésitation il laisse sortir ses émotions comme à cette époque. Ils viennent à s’embrasser avec une tendresse, de l’amour ils en ont l’un pour l’autre c’est certain. Mais ne se supportent pas loin l’un de l’autre, la jalousie, la possessivité a eu raison d’eux. Mais davantage quand Timéo jouait avec elle. Contre elle plutôt. « Je t'aime Timéo. » Qu’elle avoue, doucement en mordillant la lèvre inférieure du jeune détective privé, alors qu’il caresse doucement ses cheveux. « Ce sera toujours toi, et moi… » Qu’il chuchote à voix basse alors qu’elle s’affole à l’embrasser plus fougueusement, comme si elle était pressée. Comme si elle avait peur que quelqu’un rentre. Ça ferait quoi ? Est-ce qu’il pourrait la fatiguée davantage ? Lui ce qu’il voulait c’était son bonheur auprès de lui, et quelque part égoïstement son malheur loin de lui. Ses baisers sont avides, alors qu’elle descend sa main lentement sur le pantalon de l’Américain, elle le frôle de sa longueur. Doucement mais sûrement. « Prends moi. Je t'en prie. » Elle le supplie, doucement. Car c’est juste ça qu’elle a besoin à cet instant. De lui, plus que d’un autre. Elle joue avec lui un jeu interdit, dangereux même. Aussi il enlève son pantalon, se relevant un instant avant de se remettre contre elle, il se colle à elle en relevant la chemise de nuit qui est sur elle, la pénètre doucement sans une once de remord, ni d’hésitation. Il ferme ses yeux un instant, trop court alors qu’il entame de lent et doux va et vient, écoutant alors ses murmures, ses gémissements.
Revenir en haut Aller en bas
❉ fifthy shades of you
Ella Denver
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 05/01/2018
›› Love letters written : 431
›› It's crazy, I look like : Miranda Kerr.
i swear we were infinite
(timella) aurore Vide
MessageSujet: Re: (timella) aurore (timella) aurore EmptySam 11 Mai - 11:32


   ≈ ≈ ≈
   {  let's get the party started. }
   crédit/ psychotic bitch  ✰ w/ @"timeo denver"
   
Son absence est aussi douloureuse que sa présence. Et c'st bien ça le problème entre eux. Incapable d'être loin de l'autre mais incapable de s'aimer comme il le faudrait. Et c'est effrayant. Rien n'a jamais réellement réussi à les éloigner l'un de l'autre. Ella, elle a essayé pourtant. De lui tourner le dos, de se détourner de lui pour de bon cette fois. Mais elle n'y est jamais réellement parvenu, parce que Timéo est gravé en elle. Dans son coeur. Dans sa tête. Toujours. Et elle est bien incapable de le sortir de sa vie. Elle essaye pourtant. De toutes ces forces. Parce qu'elle le sait qu'ils ne mèneront jamais à quoique ce soit de bon. Tout sera toujours compliqué entre eux à cause de ce lien qui les unis. A cause de cette adoption qui fait d'eux un frère et une soeur. A cause des dommages collatéraux qu'à causer son père sur son âme à elle. Sur sa confiance. Alors, ses lèvres se posent sur celles de son frère, alors, elle l'attire avec elle sur son lit. Parce qu'elle n'en peut plus de le sentir aussi loin d'elle. Et peut importe qu'il soit venu ici pour une autre femme. peut importe si ce n'est plus elle qu'il regarde avec les yeux de l'amour, elle a besoin de lui. Besoin de le sentir en elle. Maintenant. Besoin de croire que tout ira bien. Ses lèvres dans son cou et un gémissement qui s'échappe de ses lèvres. Timéo jusqu'à la racine de ses cheveux. Dans chaque artères de son coeur. Elle l'aime. Trois petits mots qu'elle lui souffle. Parce qu'il le faut. Parce que ça les aidera à tenir quand ils devront de nouveau s'éloigner, quand tout se dressera contre eux.-Toi et moi contre le reste du monde. Toujours. Ils se le sont promis hein ? C'est pressant. Urgent. Pas tant pour la peur de se faire surprendre, mais parce que ça fait bien trop longtemps qu'elle n'a plus sentit son corps contre le sien. Sa main qui glisse entre les cuisses de son frère, le caresser, l'inciter à avoir envie d'elle. Toujours plus. Elle a besoin de lui. Tellement. Alors, son bassin rencontre le sien et elle gémit tandis qu'il la pénètre.-Tim... Un souffle. Un gémissement. Ses jambes qu'elle enroule autours du bassin de son frère. Ses doigts qui s'accrochent doucement à ses épaules. -Tu m'as tant manqué Tim. Tellement. Son coeur qui ne bat de toute évidence que pour lui. Et c'est bon. Tellement bon de le sentir là. Contre elle.










   
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


just the way you are
i swear we were infinite
(timella) aurore Vide
MessageSujet: Re: (timella) aurore (timella) aurore Empty

Revenir en haut Aller en bas

(timella) aurore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Downtown L.A :: Ronald Reagan medical center
-