Partagez|

you are a piece of paradise, in my chaotic world ❥ jalen and ruby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ fifthy shades of you
Ruby Carter
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 09/03/2017
›› Love letters written : 910
›› It's crazy, I look like : jennifer magnific lawrence
i swear we were infinite

( shooting the moon )
› relationships :
MessageSujet: you are a piece of paradise, in my chaotic world ❥ jalen and ruby Ven 15 Mar - 21:07

piece of paradise in my chaotic world

( hollywood hills residence — jalen foley and ruby carter )

( he said love is oblivion. so she drove for amnesia )
For you, the world is an aftermath of a bloodbath. You used to see your surroundings as black and white. Now, everything is spilling scarlet and crimson conspiracy. You mouth their lies before they can say a word. You only shake hands to wash away the dirt. Your innocence is a faraway place, an unreachable home deep into the woods. Going back only means facing the wolves and their hunger for your sins. Walking ahead means cruising through the currents of the unknown. Every morning is a chance of drowning. You wonder why you keep on paddling. But there are moments when the clouds wait for you to come home before they unleash the rain. There are songs that hug your ice heart back to its nourishing state. There are smiles that take you to a certain height without the danger of breaking your wings. There are words written to pick up the shards of your sharp past and nurse your wounds until they are fully healed. There are nights when the silence is louder than the voices you used to fight with. There are people who are willing to drive you to your drunkenness and wait until your hungover subsides. So think about it. Maybe, the world isn’t as bloody as you think it is. You just have to find the right hues at the right moments, with the right individuals ...



Pendant quelques secondes, un regard bleuté fixe le visage de Ruby Carter, en train de ce préparer depuis plus d’une heure déjà. Assise sur son lit, une jeune fille s’amuse sur son téléphone tout en tentant de trouver des excuses à une boutade commise quelques jours auparavant. « Moi, tout ce que je dis c’est que tu devrais faire attention quand tu m’écoute! » Ruby lève les yeux aux ciels avant de poser son mascara sur ses longs cils. Arya Kovacs était une variante à cette vie qu’elle n’avait pas vu venir, mais une variante qu’elle n’espérait ne jamais voir partir. Au début les choses c’étaient avérées compliquées entre les deux jeunes filles pour des raisons futiles de l’avis de la danseuse, mais elle l’avait laissé faire. Ses blagues pouvaient parfois frôler la limite du raisonnable mais avec le temps, Ruby s’y était faîtes. La discussion actuelle portait sur la dernière en date, pour laquelle Arya promettait de l’avoir avertie à l’avance. C’était certainement faux, mais cela ne faisait rien car Ruby savait que c’était la façon de la jeune fille de lui dire qu’elle l’appréciait et cela suffisait. Elle bat des cils quelques secondes et observe son reflet pour s’assurer que tout vas bien, ses cheveux sont bouclés à la perfection puisque Tina y’aura passé un bon moment, son maquillage ne bougera certainement pas la soirée, et son rouge à lèvres … Incapable de choisir, elle ce tourne vers la jeune fille qui continue de parler toute seule, les deux tubes devant attendant son avis. La couleur enfin choisie elle la garde à la main, attrape ses chaussures à talons ainsi que son mini sac à main et vient déposer un rapide baiser sur les joues de celle qu’elle considérait parfois comme la petite soeur qu’elle n’avait jamais eu. « Oui, je serais sage. » promet-elle avant que la petite blonde ne lui indique de faire attention. Cela faisait près de deux années maintenant que ce genre de soirées étaient devenues une habitude pour Ruby, et pour autant elle sentait un noeud prendre place en elle. Ce stress qui semblait être son plus grand compagnon, celui qui l’accompagnait depuis son plus jeune âge. Avec le temps il avait changé de visage, mais il demeurait là tapis au plus profond d’elle même. Et pourtant ce soir était un soir comme tout les autres, l’avantage était même qu’elle connaissait l’homme qui l’attendait déjà certainement devant la villa. Ce n’était pas la première fois qu’il faisait appel à elle, il l’avait déjà fait à quatre ou cinq reprises pour ce même genre de job. Le temps d’une soirée elle était sa petite amie auprès de ses collègues qui avec l’arrivée de Ruby dans sa vie avait tout un coup complètement changé d’attitude à son égard, sous prétexte que sa copine était bonne. Un comportement ridicule et typiquement attendu de ce genre de personnes. Les petites fortunes de Los Angeles ne lui étaient plus inconnues à présent puisqu’ils constituaient la majorité de ses clients, ceux qui ne savaient pas qui elle avait été dans un autre monde, ceux qui avaient les moyens de ce payer ses services et surtout ceux qui lui apporteraient le moins de problèmes. Elle descend les escaliers avec légèreté les connaissant par coeur à présent, laissant ses pieds nus caresser la douceur du bois. S’arrêtant dans le couleur elle ce regarde une dernière fois dans le miroir, pose la touche de couleur manquante sur ses lèvres et tourne sur elle même pour observer la robe brillante que lui à fournit Oscar pour cette soirée, prétextant qu’elle était faîtes pour elle. Il était flatteur c’était un fait, mais pour l’heure elle osait croire à ce qu’il disait puisqu’elle la mettait parfaitement en valeur. Avant d’enfiler ses talons aiguilles elle passe par la cuisine, demander leurs avis à certaines filles présentent pour la soirée. Celles-ci la siffle, lui souhaite une bonne soirée, tout ce qui lui faisait toujours du bien avant de partir, de loin elle aperçoit le regard investigateur d’Abel et lui tire la langue de la façon la plus enfantine qu’il soit avant de finalement prendre le chemin de l’entrée. Une Porsche noire l’y attend, tandis qu’Oscar ne la lâche pas du regard jusqu’à ce qu’elle arrive devant lui « Merveilleuse … » soufflée par l’arrivée de la jeune femme, il ne prend pas le temps de déposer ses lèvres contre les siennes et elle ne s’attarde pas, le gratifiant simplement d’un sourire. Au bout de quelques secondes seulement, il lui ouvre la porte pour qu’elle s’installe. Elle appréciait Oscar de toute évidence, il était l’un des clients les plus attentionnés qu’elle avait eu ses derniers temps. Le fait qu’il soit ainsi tactile avec elle ne la dérangeait pas, elle y était habituée à depuis le temps et cela ce passait toujours mieux avec des hommes comme lui. Si les choses avaient été différentes, si il ne la payait pas pour qu’elle passe la soirée avec lui, si ils c’étaient rencontrés à une soirée tout simplement elle aurait pu repartir avec lui. Lorsqu’il s’installe à ses côtés, il dépose sa large main sur la cuisse de la jeune femme avant de laisser rugir le moteur, la soirée ne faisait que commencer. Oscar était l’héritier d’une famille ayant fait sa fortune sur le pétrole et ceci depuis des générations, les hommes chez qui ils allaient ce soir étaient tous des héritiers fortunés et il passa le trajet à lui expliquer quels étaient les nouveaux visages auxquels elle devait faire attention. Il s’agissait d’une énorme soirée et du bout du doigt elle fit défiler les photographies qu’il avait soigneusement sélectionné pour elle afin de ce remémorer les noms et les liens que les nouveaux venus avaient avec son petit-ami pour la soirée. Ce manège là était devenu une routine pour la jeune femme, qui avait a remercié ses années de danse pour la mémoire exceptionnelle qu’elle n’avait pas perdu, après des années et des années à ce remémorer des chorégraphies. Après qu’il ai confié ses clefs au portier; Oscar vint possessivement poser sa main dans le creux des reins de Ruby avant de ce lancer dans l’arène. Et il n’avait pas mentit la soirée comptait au moins une centaine d’invités, dans cette superbe villa située dans les auteurs de Los Angeles. Une coupe de champagne à la main elle ce laissa emmener toujours aux côtés du jeune homme, rencontrant les nouvelles personnes, jouant à la perfection ce rôle qu’elle commençait à bien connaître, ce permettant parfois même d’improviser. Souriant, ce laissant flatter, jouant la poupée qu’on voulait qu’elle soit tout en essayant de profiter de ce moment comme elle essayait de le faire à chaque fois. Dans la pièce ce trouvaient d’autres visages qu’elle connaissait, certaines filles croisées à des soirées, d’autre qui vivaient avec elle et qui étaient parties avant elle, qu’elle feignait de ne pas connaître quand elles c’étaient aidées à ce préparer. Elle souriait, riait, embrassait passionnément Oscar devant les yeux envieux de ses amis, elle faisait le job, à la perfection. « Ah l’homme que je cherchais. » s’exclame soudainement son compagnon, observant une silhouette qu’elle ne voit pas tandis qu’elle s’excuse auprès du groupe avec qui elle parlait tandis qu’Oscar tient fermement sa main. « Meg je voulais te présenter ce type, je ne pensais pas qu’il serait là ce soir puisqu’il nous snobe depuis quelques temps et… » Elle n’écoute plus ce qu’il dit. Pas un seul mot. Tandis que ses yeux ce perdent dans un regard océan qu’elle connaissait à la perfection. Un regard glacial, qui ne comprends pas tout de suite ce qui ce passe devant lui. Meghan - car c’était ainsi qu’elle s’appelait pour Oscar - n’était pas censée connaître l’homme qu’on lui présentait, tandis que Ruby elle le connaissait par coeur pour voir une colère soudaine monter à l’intérieur de lui. Tout ce qu’elle entends c’est ses mots, doucement chuchotés pour que d’autres ne les entendent pas. « … c’est d’elle dont je te parlais. » Oscar avait parlé d’elle à tout le monde comme étant sa petite amie. Mais la façon qu’il avait de faire à l’instant, comme si il racontait un secret particulier, laissait à penser que cette personne pouvait connaître la vérité. Reportant son attention sur elle, Oscar reprend sa place à ses côtés l’attirant contre lui tandis que le regard bleu qui avait cloué Ruby sur place ce pose sur la main que son compagnon de la soirée vient de poser sur ses fesses. « T’a forcément du entendre parler de Jalen Foley, non ? » Ohhh. Oui elle en avait entendu plus d’une fois. Parce qu’en l’instant en face d’elle, ce n’était pas seulement Jalen Foley l’homme que beaucoup admiraient, c’était surtout son Jalen. A elle. Et pendant quelques secondes elle ne parle pas, personne ne le fait avant qu’elle ne reprenne de sa contenance et sorte le plus beau de ses sourires. « LE Jalen Foley ? Bon sang, je suis une fan inconditionnelle de votre travail. Oscar ne m’avait pas dit qu’il connaissait un artiste comme vous. » Si elle le regarde elle évite son regard au maximum, ce concentrant sur son nez, ou sur sa bouche, tout sauf ses yeux. Non, Oscar ne l’avait jamais mentionné et elle pensait que l’historique avait été bien fait avant qu’on ne l’assigne à lui. Elle était dans la merde … Oscar parle seul, tandis que Jalen tout comme elle joue ce rôle, faisant semblant de ne pas la connaître. Alors qu’Oscar agit sous ses yeux comme il agit toujours, car au fond elle ce devait d’être sa petite amie ce soir, d’autres personnes ce joignent à la conversation si bien qu’elle porte son attention sur les nouveaux venus. Mais au bout d’un moment elle ne peux plus. « J’ai besoin d’aller prendre un peu l’air. » murmure t-elle à son oreille, d’ordinaire elle l’aurait embrassé avant de partir ou même attendu qu’il lui propose de venir mais cette fois-ci elle ne le fait pas. Elle prend le chemin de la terrasse, attrapant un verre de champagne au passage qu’elle s’empresse de vider une fois que ses talons ont finit de claquer contre le teck. Jalen était là. A cette soirée. Elle ne pouvait puis lui cacher la vérité maintenant ...
Revenir en haut Aller en bas

you are a piece of paradise, in my chaotic world ❥ jalen and ruby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Hollywood hills :: Hollywood hills residence
-