Partagez|

My pretty nurse & I (Trina)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ fifthy shades of you
Christopher James
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 11/11/2016
›› Love letters written : 209
›› It's crazy, I look like : Colin O'Donoghue
i swear we were infinite
MessageSujet: My pretty nurse & I (Trina) Mer 6 Mar - 20:29



       

         
My pretty nurse & I.

Ta main dans la mienne comme si elle était faite juste pour moi.
Trina & Chris
Comme tout le monde l'avait supposé, je n'avais pas mis longtemps à me sortir de l'hôpital après mon accident. Dès le lendemain, j'avais appelé mon médecin habituel et tout organiser pour pouvoir rentrer chez moi. J'avais le passage d'une infirmière trois fois par jour pour m'aider à me lever, me laver et m'habiller, changer mes pansements, pour mes traitements et pour m'aider le soir au coucher. Je soupçonnais surtout mon assurance d'avoir exigé une présence très régulière pour être certain que je n'allais pas me blesser à nouveau. J'en étais tout à fait capable. Mon conseiller en assurance s'arrachait les cheveux depuis des années avec moi.

J'en étais au quatrième jour de convalescence à la maison et je m'ennuyais ferme. Les emplois du temps de l'équipe de tournage avaient été modifiés et ils avaient décidé de tourner pendant mon arrêt toutes les scènes où je n'apparaissais pas. Quand je pourrais reprendre les chemins des plateaux, on tournerait toutes les scènes où je pouvais rester assis ou allongé et de nouveaux scripts m'avaient été envoyés avec de légères modifications pour qu'on puisse cacher mes blessures à l'écran et avancer autant que possible dans le tournage quand les médecins me donneraient le feu vert.

La sonnette de ma porte retentit et je soupirais. « C'est ouvert », criais-je depuis mon canapé. L'avantage de vivre dans une résidence ultra-sécurisée. Je savais que personne de non autorisé ne pourrait arriver jusque devant ma porte. Le gardien veillait au grain. Même un livreur ne pouvait monter s'il me prenait de commander quelque-chose. Les ordres étaient de laisser la nourriture au gardien et la concierge serait chargée de monter ma commande. Ce ne pouvait donc être que quelqu'un de ma famille, un ami, une des trois infirmières, mon médecin ou Trina Taylor. J'avais peut-être un peu abusé de ce soudain pouvoir pour interdire toute autre personne de la production ou à mon agent de pouvoir me rejoindre. Ils pouvaient toujours me contacter par téléphone s'ils avaient besoin de quelque-chose.

Tournant la tête, je vis la plus belle des blondes s'approcher et je l’accueillis avec un grand sourire. « Regardez ça ! Ma nouvelle infirmière arrive avec de l'avance. J'en ai de la chance. Bonjour, ma belle. »

CODES BY MAY & AVATARS BY .CRANBERRY.


         
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
Trina Taylor
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 15/08/2016
›› Love letters written : 584
›› It's crazy, I look like : La merveilleuse Jennifer Morrison
i swear we were infinite
MessageSujet: Re: My pretty nurse & I (Trina) Mar 12 Mar - 10:29


Après une matinée épuisante, j'étais retourné chez moi pour prendre une bonne douche bien chaude et me changer, aujourd'hui j'allais voir Christopher, j'avais un peu l'impression de l'avoir abandonné ces derniers jours, mais le rythme sur le tournage ne m'avais pas laissé une minute. Je venais de reprendre la route après m'être arrêté dans un petit café pour prendre quelques petites choses à grignoter et je reprenais la route, marchant tranquillement dans les rues de cette ville que j'aimais tant. Comme je l'avais promis pendant son séjour à l'hôpital, j'arrivais chez Christopher, je n'allais certainement pas le laisser passer ses journées seul, même si je supposais que sa mère et sa soeur allaient trouver du temps pour se libérer et venir s'occuper de notre grand blessé. Mais aujourd'hui c'était mon tour, c'était moi qui faisais le déplacement et de toute façon ce n'était pas comme j'avais autre chose à faire, malheureusement le tournage du film était plus ou moins en suspens tant que Monsieur James ne serait pas remis sur pied, autant dire que nous étions en vacances forcées pour un petit moment. J'avais fini de tourner les scènes où il n'était pas avec moi ce matin même. Mais maintenant, je ne pouvais plus rien faire de mon pauvre corps, j'allais clairement en profiter un peu pour voir ma famille, ça ne me ferait pas de mal finalement, nous avions eu beaucoup d'émotions ces derniers temps et bizarrement je me sentais épuisée, aussi bien physiquement que psychologiquement, alors un peu de relâche ne serait pas de refus. J'arrivais dans le hall de l’immeuble de Christopher et tombais nez à nez avec un gardien qui me regardait de haut en bas, c'était assez désagréable, mais malgré tout je lui adressais un sourire qui de toute évidence était contagieux puisqu'il me le rendit avant de me laisser passer. Je secouais doucement la tête, au moins n'importe qui ne pouvait pas rentrer ici, c'était une bonne chose. Je montais tranquillement tout en regardant autour de moi, c'était réellement très luxueux, rien à voir avec mon immeuble, mais j'aimais vivre dans mon appartement, je ne voudrais en changer pour rien au monde. Une fois devant la porte de Christopher je sonnais attendant patiemment qu'il m'indique d'entrer, ce qu'il fit assez rapidement, j'entrais un petit sourire aux lèvres. Je ne pus m'empêcher de pouffer doucement, les surnoms n'étaient clairement pas mon truc et en même temps entendre des petits noms sortir de la bouche du beau brun à mon intention, me donnait l'impression d'être une ado se retrouvant devant son crush de lycée. Pathétique. « Je me suis dit que j'allais faire ma BA de la journée en passant voir un pauvre malheureux, seul et abandonné de tous. » Je m'approchais et déposais le sachet que j'avais dans les mains sur la table basse avant de me baisser près du beau brun et de l'embrasser délicatement. Je ne pus m'empêcher de regarder autour de moi, avant de me laisser tomber à ses côtés. « Comment tu te sens aujourd'hui ? » Je savais qu'il allait me dire que tout allait bien, il avait la chance d'être le centre d'attention de beaucoup de personne en ce moment, ce qui clairement devait lui faire très plaisir. Je sorti deux cafés du sachet et quelques viennoiseries achetées dans une petite boulangerie française pas loin. Je n'avais pas eu le temps de manger avant de sortir du tournage et je n'étais pas sûre que Christopher soit le roi des fourneaux en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas

My pretty nurse & I (Trina)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Hollywood hills :: Hollywood hills residence
-