Partagez

Diego & Pavel ♔ Porter un enfant, c'est promettre au monde un peu d'éternité.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
❉ i choose my own destiny
Lullaby Butterfly
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 24/06/2018
›› Love letters written : 1547
›› It's crazy, I look like : Iga Wysocka
i swear we were infinite

( shooting the moon )
› relationships :
Diego & Pavel ♔ Porter un enfant, c'est promettre au monde un peu d'éternité. - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Diego & Pavel ♔ Porter un enfant, c'est promettre au monde un peu d'éternité. Diego & Pavel ♔ Porter un enfant, c'est promettre au monde un peu d'éternité. - Page 2 EmptyMar 19 Mar - 22:57




Porter un enfant, c'est promettre au monde un peu d'éternité
Regarde une femme enceinte, tu crois qu'elle traverse la route,
c'est faux : elle pense à son bébé.
Anna Gavalda



Il plante sur elle un regard féroce le brun, visiblement piqué au vif par les propos que la demoiselle. Il peut dire ce qu'il veut, de con, elle n'en voit qu'un ici. Et c'est pas Diego. Lui, il s'est racheté, un peu. En venant aujourd'hui. En lui prenant la main. Se montrant présent. Laissant penser que la colère de la dernière fois, c'était de l'incompréhension, de la surprise, à l'état sauvage. Brut. Mais ce qu'elle voit aujourd'hui, cette rivalité entre deux frères... C'est lui qui a commencé hein ? Lui qui a attaqué Diego, dès qu'il l'a aperçu. Pas avec les poings, mais avec les mots. Et c'est parfois bien plus grave. Surtout quand c'est votre frère qui vous attaque. Elle imagine. Bee ne sait pas ce que c'est que d'avoir un frère, elle n'en a pas eut l'occasion.

Y'a son regard planté dans le sien. Mais elle s'en fou elle, pas question de baisser les yeux devant l'homme. Parce qu'au fond, elle a grandit avec les mecs Lullaby. Avec les animaux, aussi. Qu'elle a pas cillé devant les tigres. Pas non plus devant les lions. Elle va pas commencer devant un p'tit con quand-même. Parce que la funambule, le connaît pas, ne sait pas comme il est dangereux, néfaste. Alors elle ne détourne pas les yeux non. Pas qu'une imagination... Elle esquisse un sourire en coin.

«- Non t'as raison... c'est de l'utopie.»

Y'a Diego qui s'interpose entre eux, parce qu'il connaît son frère lui et il place la funambule derrière lui, instinctivement. Et il tient encore la main de la jeune femme dans la sienne. Une légère pression. Pour la calmer ? Comme tout à l'heure face au docteur ? C'est la meilleure. C'est lui qui se fait insulter et qui se retrouve à gérer les émotions de la demoiselle ? Pavel ne se laisse pas démonter, il frappe avec les mots. Il frappe Diego. Et la jeune femme a juste envie de partir, alors qu'autour d'eux, on commence à réagir. Ça ne lui dit rien qui vaille, ce bordel. Alors elle demande à sortir. Il est d'accord le cuisinier. Il pousse son frère et entraîne la demoiselle vers la sortie. Enfin, presque. Parce que Pavel attrape son bras et rapidement, sa main lâche celle de Diego. Bee heurte le mur. Changer Diego ? Elle ricane, intérieurement. Pourquoi elle voudrait faire ça ? Le pourrait-elle seulement ? Il cherche quoi celui-là ? Qu'est-ce qu'il a contre son frère ?

«- Dans mon monde on dit qu'le lionceau qui agace les autres veux juste de l'attention. Alors t'as quelque chose à dire à ton frère peut-être ?»

CODAGE PAR AMATIS

Revenir en haut Aller en bas
❉ friends with benefits
Diego Salvatore
friends with benefits

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 16/10/2017
›› Love letters written : 288
›› It's crazy, I look like : gaspard menier.
i swear we were infinite
Diego & Pavel ♔ Porter un enfant, c'est promettre au monde un peu d'éternité. - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Diego & Pavel ♔ Porter un enfant, c'est promettre au monde un peu d'éternité. Diego & Pavel ♔ Porter un enfant, c'est promettre au monde un peu d'éternité. - Page 2 EmptyDim 24 Mar - 11:19




we create our own fate
Every human being is a puzzle of need.
You must become the missing piece.



☾☾ Être un Salvatore c'est être destiné à devenir un connard. C'est certains. C'est ce qu'il se dit en voyant ce qu'est devenu Pavel. Ils ont tous les deux choisis une voie différente mais reviennent finalement toujours au même point.   La violence. A l'état brut. Sauvage. Celle qui écorche les âmes et broie les coeurs. A vif. Toujours. Des sanguins les mâles Salvatore. Mais Diego se contient. Essaye de tout cas. Parce qu'il est hors de question de se battre ici. Hors de question de se laisser submerger par sa colère. Sa déception. Pourtant il déteste entendre Pavel parler de cette façon là à Lullaby.

-Fermes la Pavel. Ça ne concerne que toi et moi. La mêle pas à ça.  

Ouais parce que ça par contre il l'accepte pas. Lui une conscience ? Peut être. Il en sait rien en fait. Il a pas envie de se poser la question. Tout ce qu'il veut c'est se casser de cet hôpital et voir Pavel déguerpir par la même occasion. Il s'interpose Diego. Stop . Elle sait pas dans quoi elle met les pieds et lui ne veut pas avoir à jouer des poings maintenant.

-Je ne finirais pas comme toi Pavel. 

Parce que lui il a plus envie d'être un Salvatore. Ça serait peut être plus facile de renier sa famille et son nom. Mais c'est trop. Parce qu'il attrape le bras de la funambule. Parce qu'il la plaque contre le mur et que Diego voit rouge. C'est son poing qui s'abat sur la figure de son frère. Voilà. C'est trop tard. Ça va dégénérer . Encore une fois.
.

CODAGE PAR AMATIS

Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
Pavel Salvatore
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 30/09/2018
›› Love letters written : 260
›› It's crazy, I look like : shiloh orgasmic fernandez
i swear we were infinite
Diego & Pavel ♔ Porter un enfant, c'est promettre au monde un peu d'éternité. - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Diego & Pavel ♔ Porter un enfant, c'est promettre au monde un peu d'éternité. Diego & Pavel ♔ Porter un enfant, c'est promettre au monde un peu d'éternité. - Page 2 EmptyMer 27 Mar - 17:25

Diego & Pavel ♔ Porter un enfant, c'est promettre au monde un peu d'éternité. - Page 2 Tumblr_inline_ny7qmxHKfi1qf0bzr_250
 « porter un enfant, c'est promettre au monde un peu d'éternité.»  lullaby butterfly & diego salvatore & pavel salvatore


Pavel Salvatore n’a pas appris à aimer les autres. Il déteste tout le monde depuis que sa jumelle est morte sous ses yeux, devant la porte d’entrée de leur immeuble à Cuidad Victoria, dans le nord du Mexique. Seul Diego connaît cette histoire ainsi que leur sœur et les deux plus jeunes Salvatore. Car ils ont vu l’évolution de Pavel, plus que n’importe qui. Sa descente aux enfers, son renfermement avant de prendre sac à dos et de partir loin de la maison. Alors que Pavel n’attendait qu’une chose : qu’on déclare la guerre au Cartel. Qu’on trouve le moyen de retrouver ses assassins et qu’on les tue ! Mais au lieu de cette proposition, leur père qui est le fautif dans l’histoire s’est tût. Il n’a jamais rien dit, jamais trouvé de raison de riposter. Une simple erreur lui a-t-on dit ! Mais quelle erreur ? Alors Pavel, autant que Diego ont fui leur domicile. Et sont partis chacun de leur côté. Pavel lui a continué un certain temps ses combats de catch mais il est tombé dans l’alcool, la drogue. La violence. Il n’est jamais parvenu à relever la tête, fièrement. Il n’est jamais parvenu à respirer sous l’eau et c’est ainsi qu’il est rentré dans le cartel. Le seul clan l’ayant accueilli. Alors que dans le groupe demeure sans aucun doute le meurtrier de sa propre sœur. Qu’il finira par détruire si il venait à l’apprendre. C’est certain. « Non t'as raison... c'est de l'utopie. » Qu’elle dit en soutenant son regard, c’est qu’il rêve le mexicain ! C’est une nana qui va lui dicter les choses maintenant ?! Il lève les yeux au ciel pour bien lui montrer qu’il se fiche complètement de ce qu’elle pense, de ce qu’elle ressent ou même de ce qu’elle a à lui dire ! « Parce qu’on s’connaît nous deux ? Je ne crois pas non, en revanche ton mec je le connais et sans doute mieux que toi ! » Pavel commençait à s’énerver au fond de lui, à s’agaçait même. Le son de sa voix est brutal, et il maintient son regard froid et dur. Il ne supporte pas déjà les femmes, alors celles qui le résistent encore moins. A moins qu’elle soit intéressante à regarder, comme cette saleté de docteur, Joey Matthews. Mais Lullaby n’a pas ses attraits, en plus d’être la copine de son frère et pour rien au monde il la draguerait. A moins que cela soit pour toucher directement Diego. A voir… Ce n’est pourtant pas gagner vu qu’elle prend la défense du second de la famille, Pavel finit par soupirer. « Dans mon monde on dit qu'le lionceau qui agace les autres veux juste de l'attention. Alors t'as quelque chose à dire à ton frère peut-être ? » Son sang bouillait, ses yeux viraient au noir. Il tremble d’une colère, Diego sait reconnaître en ça à Pavel, aussi il s’interpose. Pavel donne un violent coup de pied dans une porte, attirant le regard des gens sur eux. Menaçant, il pointe son doigt sur elle avant d’avouer à la funambule, écorché à vif. « Tu n’sais rien ok ?! » Sa famille, son frère il ne faut pas les toucher, encore moins en parler. L’orgueil, la fierté. Ou la protection autrefois sans faille peu importe les raisons. Elle n’est rien pour remettre tout ça en cause, il ne le supporte pas. Diego se place devant lui, coupant court alors qu’il voit bien le regard de son aîné viré de toutes les couleurs. « Fermes la Pavel. Ça ne concerne que toi et moi. La mêle pas à ça » Qu’il dit à l’encontre de Pavel, voulant calmer le jeu, il avait changé Diego. En bien, en mal, Pavel n’en savait rien. Ils ne se connaissent désormais plus même si chacun voulait reprendre le dessus sur l’autre. Une chose est sûr il ne repartirait pas aussi facilement d’ici. Pas après que la funambule n’est autant attisé la flamme. « Je ne finirais pas comme toi Pavel. » C’était déjà trop tard. Car Pavel en avait profité pour la tirer contre le mur, pour la tenir fermement. Il la détestait et elle devait le voir si elle plongeait son regard dans celui du Mexicain. Aussi sans attendre Diego se retourna pour lui mettre un coup de poing en plein dans son visage. Pavel fût réveillé par une lueur destructrice, à tel point qu’il ne pouvait même pas se reconnaître. Alors que Lullaby se tenait dos au mur, Pavel n’en avait plus rien à faire d’elle. Diego avait gagné ça, et il se jeta de tout son corps sur son frère prenant l’avantage, sans doute pas pour longtemps. Deux hommes s’affrontant sans pareille, à terre. Autrefois il aurait été de son côté, plus aujourd’hui. Son poing s’abat sur la lèvre de Diego alors qu’il tente de résister à ses coups violents lui aussi. Il a du répondant ce petit con, aussi Pavel sent une étreinte provenant derrière lui. « Lâchez-moi ! » Qu’il gueule, qu’il hurle en se débattant, mais un amas de vigile débarquent pour les séparer. Et ils y arrivent ses cons ! Il se débat et les coups de pieds dans l'air fusent du côté de Pavel. Il est déjà trop tard, on a réveillé la bête en lui !
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
Lullaby Butterfly
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 24/06/2018
›› Love letters written : 1547
›› It's crazy, I look like : Iga Wysocka
i swear we were infinite

( shooting the moon )
› relationships :
Diego & Pavel ♔ Porter un enfant, c'est promettre au monde un peu d'éternité. - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Diego & Pavel ♔ Porter un enfant, c'est promettre au monde un peu d'éternité. Diego & Pavel ♔ Porter un enfant, c'est promettre au monde un peu d'éternité. - Page 2 EmptyMer 27 Mar - 17:53




Porter un enfant, c'est promettre au monde un peu d'éternité
Regarde une femme enceinte, tu crois qu'elle traverse la route,
c'est faux : elle pense à son bébé.
Anna Gavalda



«- Non. C'est pas comme si tu donnais envie, contrairement à lui.»

Elle le défie Bee, elle s'en fou. Non, la demoiselle ne va pas juste se taire et le laisser dire, se laisser faire juste parce qu'elle est une fille. Dans son enfance, l'artiste a apprit à vivre avec les garçons, à leur tenir tête. C'est ce qu'elle fait. Elle a beau ne pas connaître Pavel, et ne pas vraiment savoir si Diego vaut mieux que lui, c'est ce dernier qu'elle défend pourtant. Parce qu'il lui est antipathique Pavel, quand Diego a capté toute son attention en quelques mots. Il l'a regardé sans la juger, sans la toiser non plus. Elle a eut envie de lui parler, envie de le suivre. Pavel, il donne juste envie de fuir.

Ne pas la mêler à ça. Mais la funambule a déjà les deux pieds dans leur embrouille en fin de compte, alors qu'elle porte l'enfant du cuisinier. Comment pourrait-elle échapper à la tornade Salvatore ? Comment pourrait-elle ne pas être impactée par la guerre que se livrent aujourd'hui les deux frères ennemis ? Comment pourrait-elle se sortir indemne de cette lutte, quand un Salvatore décide qu'elle devient sa meilleure arme indirecte ? Il crache, Pavel et ses mots sont sans concessions pour la demoiselle. Ça semble l'agacer, Diego. Assez pour qu'il s'interpose entre la funambule et son frère, alors qu'il souhaite à présent quitter l'hôpital, d'autant plus que Bee a formulé la même demande.

Ils vont pour sortir, mais il ne l'entend pas de cette oreille Pavel. Y'a la main de Bee qui quitte celle du cuisiner, son dos qui heurte le mur derrière elle. Ne pas changer Diego, ne pas l'éloigner de sa destiné... N'est-ce pas trop d'honneur qu'il lui accorde, à supposer qu'elle a ce pouvoir sur son frère ? Probablement. Parce qu'ils ne se connaissent pas tant que ça, les futurs parents. Deux soirées, c'est tout ce qu'ils ont eut ensemble. Trop peu pour s'attacher. Et pourtant déjà bien assez.

Si la situation n'était pas aussi tendue, elle esquisserait un sourire, Lullaby. Elle a fait mouche, hein ? Elle le sent, au regard de Pavel sur elle. Au doigt menaçant pointé sur elle. A cette rage qui sort de ses tripes. La funambule n'en sait rien, mais elle n'a pas besoin qu'on lui dise.

On ne touche pas Lullaby, de toute évidence. Alors que Pavel la coince contre le mur, le poing de Diego s'abat sur la figure de son aîné. Et c'est le début du bordel. Ils ont plongé, les Salvatore. Les deux pieds dedans, pour une nana et deux mains enlacés. Pour un peu d'égo. Ou des secrets enterrés. Y'a la sécurité qui va intervenir hein ? Parce qu'on ne va pas les laisser se taper dessus, l'un et l'autre, au milieu d'un hôpital. Bee essaie de les raisonner. Tentative à la con sûrement. Parce qu'elle prend un coup au visage, la funambule. Elle sait pas trop de qui. Elle aurait mieux fait de ne pas bouger. Mais la demoiselle n'a pas apprit à agir comme telle.

Y'a la sécurité qui intervient enfin, qui sépare les deux garçons, entraînant Pavel un peu plus loin alors qu'il essaie de se dégager, de se débattre, demandant comme un fou qu'on le lâche. Elle sort un mouchoir de son sac à main, tapote doucement la lèvre de Diego qui a reçut un coup de poing. Ils se sont pas loupés ces deux-là. Trop de mots gardés pour eux.

«- Ça va aller ?»

CODAGE PAR AMATIS

Revenir en haut Aller en bas
❉ friends with benefits
Diego Salvatore
friends with benefits

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 16/10/2017
›› Love letters written : 288
›› It's crazy, I look like : gaspard menier.
i swear we were infinite
Diego & Pavel ♔ Porter un enfant, c'est promettre au monde un peu d'éternité. - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Diego & Pavel ♔ Porter un enfant, c'est promettre au monde un peu d'éternité. Diego & Pavel ♔ Porter un enfant, c'est promettre au monde un peu d'éternité. - Page 2 EmptyVen 29 Mar - 17:36




we create our own fate
Every human being is a puzzle of need.
You must become the missing piece.



☾☾ Ok stop. Ca fait touche. Parce que ouais putain, Pavel le connaît, il connaît sa part de noirceur et tout ce qui le représente et il serait tellement facile de retomber dans ses propres travers, de s'emmêler les pieds et de trébucher. Il menace à tout moment de tomber, d'exploser Diego. Lullaby est aveuglée. Il ne sait par quoi d'ailleurs, mais elle semble voir un mirage en lui, quelque chose qui n'existe pas. Qui n'a jamais existé d'ailleurs. Parce qu'au fond il est un Salvatore, ce nom qui lui colle à la peau et lui étouffe l'âme. Il le déteste ce patronyme. De tout son être. Il voudrait l'arracher à son propre coeur, se l'ôter entièrement, mais il ne le peut pas hein ? Parce qu'il est impossible de renier les liens du sang, malgré la colère, malgré la haine. Elle se retrouve mêlée malgré elle dans l'engrenage infernale qu'ils représentent.

Pourtant ils ne peuvent pas partir tranquillement, parce que Pavel saisit Lullaby par le poignet. C'est trop tard. Il voit rouge là. Parce qu'il a jamais supporté que son frère puisse poser ses mains sur ce qui lui appartenait. Alors, le coup pars, tout seul, son poing qui s'abat dans le visage de son frère. Un réflexe instinctif. Trop tard. Parce que y'a les flammes qui dansent dans leurs yeux, la rage qui irradie de leur corps. C'est fichue. Complètement. Ils vont se battre ici et maintenant. Dans cet hôpital à la con. Est-ce qu'il s'attendait à autre chose de la part de son frère ? Non. Bien sûre que non. Il aurait du se douter que Pavel ne changerait jamais. Lui non plus d'ailleurs.

-Connard. 

Les jurons qui franchissent ses lèvres alors qu'il joue des poings, alors qu'il lui rend les coups. Encore et toujours. Sans vergogne. Tête de con. Débile. Il en a des tas pour qualifier son frère lui. Elle essaye de s'interposer elle, mais elle n'a pas comprise qu'elle devrait pas, que ça sert à rien de rester à, qu'elle ne fait qu'empirer la situation de toute façon ? Qu'avec son audace à deux balles elle n'a fait qu'attiser encore la colère qu'ils ont l'un pour l'autre. Putain de Bee. Trop d'émotions contradictoires dans sa tête. Tantôt le désir de la protéger, tantôt celui de tout casser. De lui hurler dessus.

La sécurité qui vient les séparer, qui sortent Pavel, mais il redescend pas Diego. Il décolère pas. La rage au corps. Encore. Il sert les dents, la mâchoire crispée. La funambule sort un mouchoir pour lui essuyer les lèvres mais il recule lui, il a pas besoin qu'on prenne soin de lui. C'est un grand garçon.

-Putain mais lâche moi. 

Il se montre méchant. Le regard noir même. Il s'relève à la hâte, foutant son poing dans le mur. Bordel de merde.
.

CODAGE PAR AMATIS

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


just the way you are
i swear we were infinite
Diego & Pavel ♔ Porter un enfant, c'est promettre au monde un peu d'éternité. - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Diego & Pavel ♔ Porter un enfant, c'est promettre au monde un peu d'éternité. Diego & Pavel ♔ Porter un enfant, c'est promettre au monde un peu d'éternité. - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas

Diego & Pavel ♔ Porter un enfant, c'est promettre au monde un peu d'éternité.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Downtown L.A :: Ronald Reagan medical center
-