Partagez|

i'll follow you until you love me (diane)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ fifthy shades of you
Wesley Kearby
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 07/02/2019
›› Love letters written : 170
›› It's crazy, I look like : rami malek.
i swear we were infinite

( shooting the moon )
› relationships :
MessageSujet: i'll follow you until you love me (diane) Sam 16 Fév - 9:05


≈ ≈ ≈
{ i'll follow you until you love me. }
crédit/ psychotic bitch ✰ w/ @diane helsner

Wesley était arrivé sur le sol américain moins de soixante-douze heures auparavant, depuis l’aéroport d’Heathrow, dans son Angleterre natale. Il était sorti de prison deux mois avant. Combien de temps resterait-il là ? Wes n’en savait rien, lui-même. Tout dépendrait de Lou ou du moins, de Diane Helsner comme elle se plaisait à se faire appeler dans la cité des anges depuis son arrivée. Il avait étudié la véritable Diane pour cerner le personnage occupé par Lou et avait découvert qu’elle était une ancienne propriétaire d’une boutique, visiblement acquise par Lou. Rapidement, dès ses premières heures sur le sol américain, Wesley s’y était rendu à l’aide d’un taxi lui ayant piqué toutes ses maigres économies et avait eu la surprise, le coup au cœur, de la voir, buvant un verre de vin avec un trentenaire puis sortir à son bras pour aller manger un burger. Wesley les avaient suivis, tapi dans l’ombre, pédalant sur un vélo loué, pour la suivre jusqu’à une résidence cosy en bord de plage. Depuis soixante-douze heures, il suivait les moindres mouvements de Lou, prenant conscience de la merde sans nom dans laquelle elle se mettait en usurpant une identité.

Il n’était pas loin de vingt et une heures quand, tapi dans une carcasse de voiture achetée d’occasion et qui roulait par miracle, Wes vit Lou sortir de sa résidence, habillée d’un legging, les cheveux relevés, visiblement parée pour faire du sport. Même en tenue de sport, elle lui semblait irrésistible. Wesley sortit discrètement de son véhicule – ou plutôt de son épave – et se mit à trottiner à distance raisonnable de la brune, caché par l’obscurité nocturne. Elle s’engagea sur la plage et, n’ayant jamais vu l’océan avant son arrivée ici, n’étant pas habitué au sable, Wesley peinait à ne pas trébucher, ses baskets s’enfonçant dans le sol. Toutefois, il parvenait à suivre le rythme. A suivre Lou. Diane Helsner, plutôt.
Revenir en haut Aller en bas
❉ fifthy shades of you
Diane Helsner
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 05/01/2019
›› Love letters written : 92
›› It's crazy, I look like : dakota johnson
i swear we were infinite
MessageSujet: Re: i'll follow you until you love me (diane) Mar 19 Fév - 19:27



But I won't stop until that boy is mine
Baby you'll be famous
Chase you down until you love me.
w/ @wesley kearby

Le rêve Américain semble se dérouler sans le moindre encombre, une facilité qui a tendance me surprend je dois bien le reconnaître. En arrivant ici, je pensais que ma couverture serait rapidement mise en danger, sous l’identité de cette pauvre Diane Helsner. Ayant manigancé son absence de A à Z, profitant je l’admets de sa faiblesse vis-à-vis de son père malade. Quel pauvre homme, quand j’y pense. Je serais curieuse de savoir comment il se porte désormais, bien que cela ne me regarde plus vraiment. Toute ma vie, je n’ai cessé de vivre sous l’identité d’une femme qui n’était pas moi, sous des traits de caractère qui parfois étaient bien loin des miens. Personne ne me connaît, au fond et c’est là peut-être toute la tristesse de mon existence. Personne sauf Wes, le seul homme ayant réellement compté pour moi, à qui je dois tout de même beaucoup. Mais ce pauvre type mérite de finir ses jours en prison ou au fond d’un puits pour tout le mal qu’il a pu me faire. Il est en partie responsable de la femme que je suis devenue, de l’oubli de ma véritable personnalité. Vivre de mensonges a été ma façon de m’en sortir, en m’inventant cette vie qui n’était pas mienne. En arnaquant les personnes se trouvant sur mon passage, un peu de façon maladive je l’admets.

Malgré la tranquillité, j’ai cette sensation d’être observée depuis quelques jours. Je suppose que mon imagination me fait défaut, que la paranoïa prend le dessus sur tout le reste. Alors ce soir, en sortant faire mon jogging quotidien, je prends soins de m’assurer que mon loft est parfaitement verrouillé, programmant même une alarme à distance. Ce n’est pas le moment qu’un petit parasite vienne s’immiscer dans mon bonheur, dans cette jouissance de l’arnaque parfaite que je suis en train de monter. Sur moi, j’ai également une petite bombe lacrymogène, utilisée pour le self défense et la « sécurité des belles demoiselles », comme l’a si bien dit le vendeur s’étant fait un plaisir de me vendre ce truc. Prenant la direction de la plage, je commence à opter pour un rythme plus soutenu, adorant cette sensation de liberté que ce moment me procure. Le vent cognant sur mon visage, la lune reflétant dans l’océan… Tout était parfait, jusqu’à ce que je remarque une ombre un peu plus loin derrière moi. Baissant le volume de la musique qui raisonne dans mes oreilles, je réduis la cadence pour tenter de démasquer cette petite fouine, tout en me disant que je me fais sans doute des films. Encore une fois. Soudain, je décide de m’arrêter sec, afin de procéder à quelques étirements. Face à la mer, calmement. Essayant de calmer ma respiration bien trop rapide. Mais lorsque enfin je découvre son visage camouflé sous une capuche de sweat, mon cœur manque un battement. « Tu n’es pas réel, c’est impossible. » Je souffle, effrayée de me retrouver face à ce fantôme du passé que j’aurai préféré ne plus jamais recroiser.
Revenir en haut Aller en bas
❉ fifthy shades of you
Wesley Kearby
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 07/02/2019
›› Love letters written : 170
›› It's crazy, I look like : rami malek.
i swear we were infinite

( shooting the moon )
› relationships :
MessageSujet: Re: i'll follow you until you love me (diane) Mar 19 Fév - 20:48


≈ ≈ ≈
{  i'll follow you until you love me. }
crédit/ psychotic bitch  ✰ w/ @diane helsner

Putain de merde. Lou freina brusquement, manquant qu’ils ne se percutent avant de le dévisager à la lueur d’un lampadaire qui éclairait la jetée en bois qui longeait l’océan. D’ailleurs, c’était bien plus stable pour Wes que le sable, texture de sol auquel il n’était pas habitué. Il était d’ailleurs tellement obnibulé par Lou qu’il ne profitait même pas du paysage qu’il découvrait pour la première fois. Wes baissa la tête, par réflexe, pour tenter de se cacher mais le regard de Lou était trop vif. Il était démasqué.

« Merde » siffla-t-il entre ses dents.

Visiblement, la brune n’en croyait pas ses yeux. Elle le désignait comme irréel pourtant, Wesley était bel et bien là. Il avait relié Londres à Los Angeles en passant par une multitude d’escales et de fuseaux horaires pour la retrouver. Il allait la sortir de là, qu’importe le prix à payer. Lou ne pouvait délibérément pas se faire attraper et vivre le même calvaire que lui, en prison. Wesley passa une main sur son front avant que celle-ci ne s’accroche à sa capuche pour la retirer et dévoiler son visage. Il avait la gorge sèche. Wes avait rêvé de ce moment depuis tant d’années, celui où il la reverrait. Wesley toussa pour s’éclaircir la voix et paraître sûr de lui alors qu’intérieurement, il était un bouillon d’émotions diverses.

« Pourtant aussi réel que ton arnaque, Diane »

Volontairement, l’orphelin anglais appuya sur le prénom emprunté par Lou à l’occasion de sa nouvelle arnaque. Jamais, elle n’avait été si loin dans un plan machiavélique, usurpant l’identité de quelqu’un. Il ne comprenait pas comment elle avait pu en arriver là ? Wesley continua de la regarder sans la lâcher du regard. Il glissa ses mains dans les poches de son sweat-shirt. Il secoua doucement la tête, dépité. Comment Lou avait-elle pu en arriver là ?
Revenir en haut Aller en bas
❉ fifthy shades of you
Diane Helsner
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 05/01/2019
›› Love letters written : 92
›› It's crazy, I look like : dakota johnson
i swear we were infinite
MessageSujet: Re: i'll follow you until you love me (diane) Mar 26 Fév - 21:09


But I won't stop until that boy is mine
Baby you'll be famous
Chase you down until you love me.
w/ @wesley kearby

Je sentais bien des regards posés sur moi depuis un moment. Non pas que cela me dérange, mais disons plutôt que je refuse d’attirer l’attention à ce stade de mon plan. Je n’aime pas me savoir épiée, surveillée peut-être, cela me donne une sensation d’oppression que je ne saurai décrire. Et quand je découvre le petit vicieux, mon cœur s’arrête instantanément. Je ne comprends rien, comment est-il possible que Wes se tienne devant moi à cet instant précis ? Tout se bouscule dans ma tête, tant au niveau de mes souvenirs que de mes vieux démons. J’ai d’abord l’impression de rêver, de faire face à un cauchemar ambulant. Mais quand j’entends sa voix, je comprends que tout est réel. Il râle, surement à l’idée que je l’ai découvert aussi rapidement. Il faut dire que Wes a toujours été doué dans l’art de la manipulation et du mensonge, mais la discrétion n’est pas toujours son fort.  Je sens la chaleur me monter, je crois que je ne suis pas loin du malaise, si bien que je décide de m’appuyer contre un poteau en bois, présent non loin de nous. Mon cœur ne se calme pas, tout comme la couleur qui me monte lentement. Que fiche-t’il ici ? À en croire ses paroles, il est bien décidé à me faire comprendre qu’il est au courant de tout. « Tu ne vas pas me faire croire que tu es ici pour parler de ce pseudonyme, si ? » Je demande alors, peinant à reprendre mon souffle tant mes nerfs sont à deux doigts de craquer. « Tu n’as donc rien d’autre à faire ? » J’ajoute, en le regardant droit dans les yeux. Faire face à ce fantôme du passé n'était pas quelque chose à laquelle je m'attendais, encore moins aujourd'hui. Wes n'est jamais réellement sorti de ma vie, je dois bien l'avouer mais je n'avais pas besoin de ça. Je commençais enfin à aller mieux avant qu'il ne se pointe, dans cette cité des Anges qui ne doit être que mienne. « J'ai rien à te dire. » Je décide de reprendre ma course, de façon plus rapide cette fois, pour tenter de ne pas l'affronter car je sais parfaitement que j'en suis incapable.
Revenir en haut Aller en bas
❉ fifthy shades of you
Wesley Kearby
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 07/02/2019
›› Love letters written : 170
›› It's crazy, I look like : rami malek.
i swear we were infinite

( shooting the moon )
› relationships :
MessageSujet: Re: i'll follow you until you love me (diane) Mer 27 Fév - 19:05


≈ ≈ ≈
{  i'll follow you until you love me. }
crédit/ psychotic bitch  ✰ w/ @diane helsner

Lou avait bien raison : Wes n’était pas venu jusqu’ici pour parler de son pseudonyme. Il était là pour parler d’autre chose, de quelque chose de bien plus profond. C’était tant de cette sombre arnaque que de ses sentiments qu’il avait parcouru autant de chemin. Parce que malgré les années qui s’étaient écoulées et malgré les évènements vécus (notamment en prison), Wesley n’avait jamais pu oublier Lou. Elle avait été son premier véritable amour, au fond. Il l’avait aimé à la déraison et leur amour les avaient poussés à aller plus loin dans les arnaques, faisant des projets plus grandioses les uns que les autres. Ils avaient empochés des millions, littéralement. Mais au fond, cela leur avait rapporté quoi ? Rien. Ils étaient là, sur une plage, à se regarder dans le blanc des yeux dans la nuit sombre de Los Angeles.

« Tellement rien d’autre à faire que je me suis réveillé un matin avec la soudaine envie de te voir après des années, histoire de faire un brin de causette »

Son ton se voulait ironique, presque sarcastique. Cela lui semblait évident, les raisons l’ayant mené ici mais visiblement pas pour Lou qui ne parvenait pas à lire au travers de son regard amouraché sur elle. Elle n’avait pas changé, toujours aussi belle si ce n’est plus. Finalement, Lou décida de conclure la conversation avant même qu’elle n’ait réellement commencé. Wesley se mit à courir derrière elle, maintenant un rythme grâce aux entraînements suivis en prison. Là-bas, on n’avait que cela à faire : du sport. Mêlé à de la méditation, pour Wesley.

« Tu vas me fuir longtemps, Wallace ? T’as si peur que ça d’affronter la merde que tu sèmes ou c’est parce que ce grand dadais brun te plaît ? »

La jalousie le rendait incohérent. Il évoquait cet homme auprès de qui il l’avait vu manger un burger. Sa jalousie l’aveuglait, rendant ses propos peu objectifs et en total opposition avec ce pour quoi il avait débuté la conversation.
Revenir en haut Aller en bas
❉ fifthy shades of you
Diane Helsner
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 05/01/2019
›› Love letters written : 92
›› It's crazy, I look like : dakota johnson
i swear we were infinite
MessageSujet: Re: i'll follow you until you love me (diane) Mer 27 Fév - 19:26


But I won't stop until that boy is mine
Baby you'll be famous
Chase you down until you love me.
w/ @wesley kearby

Son air ironique est loin de me faire rire, bien au contraire. Face à l’ex amour de ma vie, j’ai tout simplement envie d’exploser, bien que sa présence me surprenne. J’ignore tout de cet homme en réalité, j’ignore ce qu’il a bien pu faire depuis tout ce temps, ainsi que la personne qu’il est réellement. J’ai envie de lui hurler dessus, de lui dire combien je suis en colère mais je préfère me retenir, éviter une crise d’hystérie qui pourrait rapidement attirer l’attention. Même si la plage est relativement déserte, je préfère garder mon calme. Chose que je ne savais pas faire auparavant, mais j’ai beaucoup appris de mes erreurs. « Après que tu sois parti comme un voleur, tu as raison c’est une super idée ! » J’utilise le même ton, avant de lever les yeux au ciel et de reprendre mon chemin. Tentant en vain de le semer et de lui faire comprendre que je n’ai clairement rien à lui dire. Wesley est mon passé, sur lequel j’ai décidé de tirer un trait depuis toutes ces années. Coriace, je l’entends malgré tout derrière moi et sa remarque me stoppe immédiatement. « Fermes là Wes, t’as compris !? » La colère reprend rapidement sa place, étant incapable de rester forte et de ne pas craquer. « Ce que je fais ne te regarde pas, je n’ai rien à te dire. Maintenant, je t’invite à retourner à ta petite vie remplie d’arnaques et de me laisser vivre la mienne comme je l’entends. Je n’ai plus besoin de toi. » J’insiste sur le plus, pour qu’il saisisse bien que je lui en veux énormément de m’avoir brisé le cœur. « Et oui, ce grand dadais me plait terriblement. » J’ajoute, histoire de le blesser à mon tour. Mais encore faudrait-il qu’il ait une quelconque attirance pour moi, chose qui ne semblait plus au goût du jour lorsque ce cher Wes a décidé de me quitter avec notre butin tout entier.
Revenir en haut Aller en bas
❉ fifthy shades of you
Wesley Kearby
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 07/02/2019
›› Love letters written : 170
›› It's crazy, I look like : rami malek.
i swear we were infinite

( shooting the moon )
› relationships :
MessageSujet: Re: i'll follow you until you love me (diane) Mer 27 Fév - 19:42


≈ ≈ ≈
{  i'll follow you until you love me. }
crédit/ psychotic bitch  ✰ w/ @diane helsner

Lou pila net, manquant de faire tomber Wes qui peina à s’arrêter aussi vite et aussi proprement que la jeune femme. Il était à bout de souffle malgré un certain entraînement. Il n’était plus aussi sportif qu’avant et l’âge commençait à se sentir ; il avait, après tout, soufflé ses trente-cinq bougies. Lou lui ordonna de se taire. Wes l’observa tout en clignant sagement des yeux, impassible. Là était la femme qu’il connaissait si bien, à l’époque, à Paris et dans les beaux quartiers où le luxe et l’argent coulait à flots. Lou l’invita à s’en aller, qu’il ne faisait plus parti de sa vie. Pourtant, Wesley ne l’avait jamais oublié. Il ne l’oublierait sans doute jamais. S’il était parti, c’était pour elle. Il pensait qu’elle finirait par se ranger, vaccinée par cette expérience. Il était convaincu d’être néfaste pour elle et que Lou s’en sortirait mieux sans lui, maintenant qu’elle avait cessé la drogue et l’alcool avec son aide. Mais c’était faux. Il regarda intensément ses yeux, se demandant si elle avait replongé mais n’arriva à rien voir avec la nuit noire.

« Tu as toujours eu besoin de quelqu’un, Lou. Un dealer, un complice, une victime. »

Wesley cherchait à lui faire comprendre qu’il existait encore et qu’il était de retour, pour de bon. Il ne partirait pas sans obtenir ce qu’il était venu chercher. Wes était déterminé et d’une nature coriace. L’anglais se montrait dur à l’égard de Lou alors qu’au fond de lui, il crevait d’envie de la prendre dans ses bras et de s’excuser. Or, il savait qu’elle ne se laisserait pas atteindre et qu’il devait d’abord, avant de déclarer sa flamme, l’extirper du bourbier dans lequel elle se fichait, de jour en jour. Lou amplifia sa jalousie en parlant de cet homme, qui lui plaisait et, aveugle, bête, Wesley fut pris à son propre jeu. Il serra le poing, cherchant à maîtriser sa jalousie.

« Ce type ne sait rien de toi, lui », insista Wesley.
Revenir en haut Aller en bas
❉ fifthy shades of you
Diane Helsner
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 05/01/2019
›› Love letters written : 92
›› It's crazy, I look like : dakota johnson
i swear we were infinite
MessageSujet: Re: i'll follow you until you love me (diane) Dim 3 Mar - 15:20


But I won't stop until that boy is mine
Baby you'll be famous
Chase you down until you love me.
w/ @wesley kearby

J’avais réellement tiré une croix sur Wes, mettant tout en œuvre pour le sortir des mes pensées. Mon esprit était autrefois tout à lui, entièrement consacré à cet homme qui a tant fait chavirer mon cœur. Nous étions si parfaits à mes yeux, jusqu’à ce qu’il gâche cette histoire d’amour. Prétextant des idioties pour me quitter, pour me briser le cœur de façon irréparable. Il ignore probablement le mal qu’il m’a fait, tout comme le fait que ma vie est devenu un enfer sans lui. Renfermée sur mes mensonges et manipulations, je ne serais sans doute plus jamais la femme qu’il a connue, par sa faute. Wes semble insister, à vouloir me faire encore du mal. Sa présence n’a rien d’amicale, j’en suis persuadée. J’ignore la raison de sa venue en ville mais une chose est claire : je ne le laisserai plus m’atteindre, plus jamais. Je tente de prendre la fuite après lui avoir ordonné de se taire, mais Wes le tenace semble bien décidé à me suivre. Je lui annonce ne plus avoir besoin de lui, chose à quoi il semble convaincu du contraire. Ses mots me blessent davantage, c’est donc ainsi qu’il me voit ? Je dégluti, blessée. « Je ne suis plus la femme que tu as connu. Je n’ai pas besoin d’aide, encore moins de la tienne. » Je réponds, en tentant de garder mon calme. Il doit sans doute se demander si j’ai replongé, si je suis de nouveau cette pauvre junkie que j’étais autrefois mais cela ne le regarde pas. Et quand il décide de s’aventurer sur le chemin de mes conquêtes, je profite de l’occasion pour le blesser à mon tour, en piquant au vif sa jalousie parfois maladive. « Il n’a pas besoin d’en savoir beaucoup sur moi pour me satisfaire. » Je rétorque, déterminée à lui faire comprendre les choses. « Lui et tout les autres qui partagent mes draps d'ailleurs. » J’en rajoute une couche, histoire de l’achever à mon tour. « C’est douloureux n’est-ce pas ? » Je demande alors, consciente qu’il est bien loin de rester de marbre face à de telles paroles. Je le connais par cœur, je sais que mes mots l’atteignent. « Maintenant je t’invite à retourner à ta vie, comme tu peux le constater la mienne se porte très bien sans toi. »
Revenir en haut Aller en bas
❉ fifthy shades of you
Wesley Kearby
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 07/02/2019
›› Love letters written : 170
›› It's crazy, I look like : rami malek.
i swear we were infinite

( shooting the moon )
› relationships :
MessageSujet: Re: i'll follow you until you love me (diane) Mar 5 Mar - 11:04


≈ ≈ ≈
{  i'll follow you until you love me. }
crédit/ psychotic bitch  ✰ w/ @diane helsner

Lou lui rappela sans l’ombre d’un scrupule qu’elle n’était plus la même et elle avait raison. Déjà, lors de leur séparation, Lou n’était plus la femme qu’il avait connu à Paris. Elle s’était soigné de ses addictions et s’était aussi enfoncé dans l’univers de voyou, encore plus. Si elle avait changé, ce n’était, en tout cas, pas physiquement. Toujours cette frange caractéristique, ses yeux doux et aguicheurs à la fois et ce corps, à en faire pâlir les clichés des magazines. Un comble qu’il l’ait sorti de la drogue alors que maintenant, il avait besoin de cannabis pour calmer ses angoisses et traumatismes de la prison. Conclusion : lui non plus, n’était plus le même qu’elle avait connu.

La brune piqua à vif sa jalousie, encore une fois. Elle évoquait sa relation avec cet homme d’une trentaine d’années auprès de qui Wesley l’avait vu. Il serra le poing, ostensiblement agacé. Pourtant, il savait pertinemment qu’elle faisait cela pour déclencher sa colère mais il rentrait dedans, la tête la première. Il inspira et expira profondément pour se calmer, comme la méditation le lui avait appris pour maîtriser ses émotions. Wes n’était toutefois pas étonné d’entendre Lou parler d’autres hommes : elle avait toujours aimé ça, les hommes, la séduction, le sexe. Il contracta la mâchoire alors qu’elle lui demandait si c’était douloureux. Une question rhétorique.

« Tu crois que ta vie se portera tout aussi bien quand ils découvriront que tu as été jusqu’à usurper une identité pour te remplir les poches, Lou ? »

Cette histoire était trop grosse, trop impressionnante pour que personne ne le découvre, tôt ou tard. Elle volait l’identité mais au-delà, la vie de cette femme. Elle se croyait pour elle, elle jouait son rôle. C’était aussi tordu qu’imprudent et … intelligent, il fallait bien l’avouer.

« Tu veux vraiment finir en prison ? »

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


just the way you are
i swear we were infinite
MessageSujet: Re: i'll follow you until you love me (diane)

Revenir en haut Aller en bas

i'll follow you until you love me (diane)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: All around l.a :: Long beach
-