Partagez|

(cody) tu me feras souffrir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ i choose my own destiny
Mila Austen
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 23/06/2018
›› Love letters written : 118
›› It's crazy, I look like : Jessica Stroup.
i swear we were infinite
MessageSujet: (cody) tu me feras souffrir Ven 8 Fév - 18:31


Tu me feras souffrir.
J’ose à peine parler de leur bonheur à voix haute car si la vie se rend compte de ce qu’elle leur a donné j’ai peur qu’elle le leur reprenne, et ça serait dommage car on a tous besoin d’un peu d’espoir pour tenir.

▼▲▼

Mila est assise sur le lit, regardant son téléphone. Elle devrait appeler ses frères et soeur, elle le sait, mais elle n'arrive pas à s'y résoudre, parce qu'elle appréhende bien trop leur réaction. Nathan l'héberge. Il a toujours été un véritable ami pour elle et le sera toujours. La brune aimerait pouvoir l'aider autrement, guérir son coeur des blessures de Cassandre mais toute la bonne volonté du monde n'y changera rien, elle le sait, parce qu'elle connait ça, parce que le sien aussi est brisé et à du mal à se recoller. Son mari l'a appelé un nombre incalculable de fois. Mila n'a pas répondu. Elle ne le veut plus. Parce qu'elle a encore l'image de lui et son amie dans le lit conjugale et qu'elle a juste envie de tout envoyer valser rien que d'y penser. C'est trop tard à présent. Pour regretter. Elle ne veut pas l'entendre, encore moins lui parler. Ce ne serait pas productif. Au contraire. La jeune femme se lève et enfile un chemisier et un jean. Elle a rendez-vous avec un avocat. Un cabinet réputé qu'on lui a conseillé. Elle a besoin de quelqu'un pour la défendre lors de ce divorce. Hélant un taxi, elle montre dans celui-ci, regardant les rues défiler devant ses yeux sans qu'elle ne les reconnaisse réellement. Soupirant, elle pose sa tête sur la vitre de la voiture, serrant le dossier du fiasco de son mariage entre ses mains. Son ancien avocat étant à New York, il fallait à tout prit qu'elle trouve quelqu'un d'autre, parce qu'il était hors de question que son mari récupère la garde de Jaelyn. Jamais. Le taxi s'arrête devant l'entrée d'un building et, elle descend, prenant l'ascenseur. Tout est grand à Los Angeles. L'ascenseur au dix huitièmes étages. La jeune femme se présente à l'accueil et, on lui intime que le patron du cabinet va la recevoir. Un homme d'un âge mur s'approche d'elle et, la jeune femme fronce les sourcils, elle l'aurait reconnu entre milles le pères Williams. Lui en revanche ne semble pas se rappeler d'elle. Tant mieux. Il la méprisait déjà assez comme ça à l'époque. Toutefois, il est toujours aussi ignoble et le flot de mots qui sort  de sa bouche lui donne envie de lui arracher les yeux. Qu'est-ce que sa fortune à avoir là dedans ? Sarcastique, la jeune femme lance alors:

-Vous voulez mon avis d'imposition peut être ?

Il la toise avec dédain, et rien que par fierté elle ne tournera pas les talons même si elle meurt d'envie de déguerpir et de trouver un autre cabinet prête à la recevoir. Aussi, elle hausse la voix et tant pis si ça fait sortir ses employés de leur bureau:

-Je viens pour un rendez-vous avec un avocat et vous me demandez bientôt un curriculum vitae. Vous n'avez pas honte ?!



CODAGE PAR AMATIS

Revenir en haut Aller en bas
❉ fifthy shades of you
Cody Williams
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 06/06/2018
›› Love letters written : 345
›› It's crazy, I look like : hayden christensen
i swear we were infinite
MessageSujet: Re: (cody) tu me feras souffrir Ven 8 Fév - 22:16

 « j'me raconte des histoires pour endormir ma peine, et pour sourire… » mila austen & cody williams


L’insatisfait Cody Williams, celui que normalement on ne touche jamais, quand bien même on se montre sur notre meilleur jour. Cody a toujours été réputé pour être un homme solitaire, froid, d’une prétention sans faille. La seule, l’unique personne qui est arrivé à renverser la donne, à le transformer en un agneau avant que son père reprenne le dessus sur son éducation stricte et ferme, c’est bien cette Australienne, Mila Austen. Cette voisine qui vivait à l’époque à côté de chez lui et qui a su bizarrement attirer son attention, pourtant peu démonstratif même à l’époque. Cody était le meilleur ami de son frère, Will et il faut le dire, Cody a toujours eu un faible atrocement banale pour cette voisine. Se confiant beaucoup de chose, elle est rentrée dans sa vie comme une bombe, et Cody a toujours pris soin d’entretenir cette amitié mais on ne lui laissa pas le temps d’en profiter davantage car dès l’âge de ses quinze ans, on lui retira la seule personne qui avait de l’importance pour lui. Ses parents voulaient conquérir l’Amérique et Cody n’a jamais su trouver les mots pour lui dire au revoir. C’était lâche, mesquin et pourtant si cela était à refaire, il referait la même chose ! Il n’a pas appris à ouvrir son cœur, à se lâcher, pas pour une femme. La seule chose qui anime ce bout en train c’est son boulot. Et pourtant, depuis leur rencontre à l’aéroport ce serait mentir que de prétendre qu’il n’a rien ressenti. Ce serait dire des bêtises que de penser qu’il l’a oublié. Comme à son habitude, il travaille beaucoup, cela lui permets d’avoir l’esprit occupé, de ne penser à rien si ce n’est son travail. Si Cody n’est pas encore arrivé dans le hall de son cabinet, son père sort de son bureau, prévenu par la standardiste. « Madame, inutile de perdre votre temps, votre compte en banque n’aura pas les moyens de se payer quelqu’un de ce cabinet. » Monsieur Williams est un requin dans le monde des affaires. Riche et célèbre avocat il ne fait pas toujours dans la légalité, puisqu’il est le premier à savoir que les délinquants ont parfois plus de pouvoir qu’un être lambda. Et il se sert de cette image et de cet argent pour grimper dans les échelons, même si aujourd’hui, le cabinet n’a plus rien à envier à un quelconque cabinet du pays. « Vous voulez mon avis d'imposition peut être ? » Mila Austen tient tête au père de son ancien ami, l’ayant reconnue. Elle ne supporte pas cette habitude que monsieur Williams a, de vouloir toujours tout contrôlé, même la vie des autres. Elle perd patience mais n’est pas décidé à obtempérer, aussi elle soupire quand ce dernier ne la regarde même plus, et demande à sa secrétaire, assise derrière son bureau, tapant sur son clavier. « Maggie va vous raccompagner… » S’apprêtant à se lever pour raccompagner la jeune femme, les portes de l’ascenseur s’ouvrent et si Cody sort de ce dernier, son ordinateur portable en main, il marche avec conviction sans regarder autour de lui. Il ne porte nullement son regard vers les personnes présentent devant lui et se dirige aussitôt vers le bureau de la secrétaire pour y récupérer un tas d’enveloppe. « Je viens pour un rendez-vous avec un avocat et vous me demandez bientôt un curriculum vitae. Vous n'avez pas honte ?! » Reconnaissant entre mille cette voix, il relève son visage et ce dernier se liquéfie sur place, fronçant les sourcils, il demande comme si il semblait surprit, « Mila ?! » Que faisait-elle ici ? Il se demandait pourquoi paraissait-elle aussi contrariée mais en jetant un bref coup d’œil à son père, il comprit le malaise, aussi il ajoute sans lui laisser le temps de protester, « rentre dans mon bureau, je vais me charger de toi… » Il entend déjà son père râlait comme pas possible mais pour autant Cody est une vraie tête de mule et son père le sait mieux que personne, quand il a quelque chose en tête c’est inutile de perdre son temps ! Il a toujours eu un faible pour Mila Austen et ce n’est pas ses années loin l’un de l’autre qui auront changés les choses, bien malgré lui… « Qu’est-ce qui t’emmènes ici ? » Demande t’il en s’installant sur sa chaise, contournant le bureau avant de faire signe à la jeune femme d’en faire de même.
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
Mila Austen
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 23/06/2018
›› Love letters written : 118
›› It's crazy, I look like : Jessica Stroup.
i swear we were infinite
MessageSujet: Re: (cody) tu me feras souffrir Sam 9 Fév - 13:30


Tu me feras souffrir.
J’ose à peine parler de leur bonheur à voix haute car si la vie se rend compte de ce qu’elle leur a donné j’ai peur qu’elle le leur reprenne, et ça serait dommage car on a tous besoin d’un peu d’espoir pour tenir.

▼▲▼

La situation est difficile. Elle peut reconnaître tes tords, en tout cas, elle capable d'accepter qu'elle a laissé passer ton boulot avant tout le reste, y compris sa vie de famille. En revanche, ce qu'elle n'acceptes pas, c'est qu'au lieu d'affronter la situation ensemble son mari a préféré se consoler dans d'autre bras que les siens. C'est terriblement douloureux, cette blessure ne la quittera certainement jamais et, si elle aurait pu accepter de sauver leur mariage, aujourd'hui ce n'est plus possible. Parce qu'elle ne peut pas accepter son infidélité, encore moins son acharnement féroce à vouloir récupérer leur fille. Jamais. Mila se battra bec et ongle pour sa petite fille. Quoiqu'on en dise. Mais pour ça, il faut qu'elle puisse préparer sa défense, il lui faut un avocat pour la représenter et, si elle pensait que le rendez-vous se passerait bien, elle se trompait lourdement. Monsieur Williams. Elle ne l'a jamais supporté, aujourd'hui encore moins que les autres fois. Il ne l'a pas reconnu et tant mieux, en revanche, il est impressionnant de constater qu'il est toujours aussi prétentieux. Dédaigneux. Tu comprends mieux d'où Cody tient son sale caractère. Elle crie et elle s'en fiche pas mal de ce qu'on peut penser d'elle, de l'image qu'elle renvoie à ce moment là, Mila est révoltée du ton condescendant qu'il emploie avec elle, d'autant qu'elle est plutôt aisée. Mais là n'est pas la question. C'est un sale con. Elle se retient de le lui faire savoir, même si elle n'en pense pas moins. Se faire raccompagner ? Et puis quoi encore. Elle ne partira pas d'ici sans avoir vu un avocat, elle est déterminée. En revanche, ce à quoi elle ne s'attendait pas c'est à la présence de Cody ici. Pourquoi ? Alors comme ça il a décidé de suivre les traces de son odieux père ? Elle comprend mieux maintenant. Néanmoins, elle n'ajoute rien lorsqu'il lui intime d'entrer dans son bureau et s'éxecute tandis qu'il ferme la porte derrière eux. Aussi, lance t-elle sarcastique:

-Toujours aussi charmant ton père.

Il s'assoit derrière son bureau et, elle prend place en face de lui. Elle n'a pas franchement envie de lui parler de la situation ni de faire appel à ses services, mais elle n'a plus vraiment le temps de chercher quelqu'un. Elle espère juste qu'il sera compétant. Aussi, la jeune femme croise les bras sur sa poitrine, répondant finalement:

-Je suis entrain de divorcer et ça ne se passe pas trés bien. Il veut récupérer la garde de notre fille, et il en est hors de question.

Elle débite. Est-ce qu'elle peut lui faire confiance ? Sans doute que non. En revanche, elle peut essayer de faire confiance à l'avocat.



CODAGE PAR AMATIS

Revenir en haut Aller en bas
❉ fifthy shades of you
Cody Williams
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 06/06/2018
›› Love letters written : 345
›› It's crazy, I look like : hayden christensen
i swear we were infinite
MessageSujet: Re: (cody) tu me feras souffrir Dim 10 Fév - 15:04

 « j'me raconte des histoires pour endormir ma peine, et pour sourire… » mila austen & cody williams


Cody Williams n’a jamais connu ça lui. Il n’a jamais vraiment offert sa confiance à d’autres femmes de le conquérir. Il ne connaît pas les raisons, il ne s’est jamais demandé si il était fait pour aimer et être aimé en retour. A l’époque où il était enfant, il n’y avait que Mila dans son cœur, elle était sa meilleure amie, sa confidente, son âme sœur très certainement. Même si il ne s’en rendait pas compte. L’enfant de l’époque les croyait indestructible, aussi robuste que la muraille de Chine. Mais les années ont fini par avoir raison d’eux, davantage le père de Cody qui a gagné dès lors qu’ils sont arrivés aux Etats-Unis. Il n’a jamais pu apprécier Mila car elle rendait Cody différent de ce qu’il envisageait pour son unique fils. Il le voulait à la tête de son entreprise, et clairement auprès de Mila, Cody était si différent de l’homme qu’il est devenu loin d’elle. Ce garçon était trop rêveur, trop gentil, trop tout ce qu’il déteste par-dessus-tout. Un homme qui sacrifierait tout pour la femme qu’il aime, foutaise a toujours pensé le père Williams, celui qu’on nomme de sans cœur. Cody a tout sacrifié pour son travail et pour devenir un avocat de renom ! Il est réputé dans son milieu et ce n’est pas pour rien qu’il est sollicité par tous les grands mafieux de la région qui le paye très cher d’ailleurs ! Son père veille à ce qu’il n’accepte que des gens pouvant le faire grimper haut, les Williams ne sont pas pour faire bonne figure, encore moins de la figuration. Ils n’acceptent pas de bénévolats ! « Toujours aussi charmant ton père. » Cody a l’impression d’être venu à temps, comme ce temps où ils étaient enfants et que son père les engueuler car ils courraient sur le coin d’herbe de la maison familiale, une splendide villa où Cody a grandi. Né avec une cuillère en or, il ne connaît ni pauvreté ni manque de nourriture. « Pas tout ne change… » Se convient-il de lui répondre, un semblant amusé au fond de lui, tout en fouillant rapidement un dossier dans son tiroir, il en extrait une feuille avant de poser son regard sur Mila, prêt à l’écouter. « Je suis en train de divorcer et ça ne se passe pas trés bien. Il veut récupérer la garde de notre fille, et il en est hors de question. » Il sentait qu’elle n’avait pas vraiment confiance, avait-elle peur qu’il se fiche d’elle ? Pourtant même si tout ça est loin derrière eux, Cody a l’impression ne jamais l’avoir vraiment quitté. Un bout de lui était toujours resté près d’elle, et inversement. Il avait cette photo d’eux enfant dans son portefeuille qu’il aime regarder quand son boulot l’agace, quant au détour d’une cellule il se sent seul dans ce monde qui ne l’appartient pas vraiment… « Tu sais qu’un procès ça prend du temps ? » Elle semble déterminée, et Cody sait combien les procès sont douloureux. Il aurait tant aimé qu’elle n’est jamais à vivre ça, et pourtant, il sera auprès d’elle, même si ça lui en coûte, « Mila, tu peux avoir confiance, je t’aiderai si tu le souhaites… » Avoue t’il avec un mince sourire, se voulant rassurant. Et même si il devait être hors la lois, il n'acceptera aucune défaite ! « Et je te paris que son avocat va avoir les chocottes quand il va savoir que c’est les Williams qui te défends… » Arrogant ? Sans doute oui mais Cody ne sait pas vivre sans ça, d’autant plus quand c’est la stricte réalité !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


just the way you are
i swear we were infinite
MessageSujet: Re: (cody) tu me feras souffrir

Revenir en haut Aller en bas

(cody) tu me feras souffrir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Downtown L.A
-