Partagez

(asher) en la vie frérot, j'y crois encore…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ i choose my own destiny
Mason Dunham
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 02/02/2016
›› Love letters written : 4523
›› It's crazy, I look like : jesse (lee) soffer, le plus beau
i swear we were infinite
(asher) en la vie frérot, j'y crois encore… Vide
MessageSujet: (asher) en la vie frérot, j'y crois encore… (asher) en la vie frérot, j'y crois encore… EmptyMer 6 Fév - 9:46

(asher) en la vie frérot, j'y crois encore… 4e0s (asher) en la vie frérot, j'y crois encore… T2wx
 « en la vie frérot, j'y crois encore… » (asher) en la vie frérot, j'y crois encore… 3636071596 asher monroe & mason dunham


La vie de Mason Dunham est pour des moins compliquée en ce moment. Ayant découvert que Romy James, une amie de longue date avec qui il avait passé furtivement une nuit auprès d’elle, attend son enfant. Un petit être, qui est loin de l’éloigner de la future mère, sur le point d’accoucher. Il l’avait accompagné jusqu’à la maternité et y était resté un petit moment avant de devoir repartir faire quelques courses. Et bien qu’au tout début ce fût compliqué pour lui d’accepter cette grossesse, remettant ses propres valeurs en question : tomber amoureux d’une femme, vivre avec elle, l’épouser, lui faire un enfant. Le conducteur de taxi devait se faire une raison et après de nombreuses hésitations, mais surtout le fait est qu’il ne voulait pas qu’un autre homme s’occupe de son propre fils, il avait su prendre les choses en main ! Doux et attentionné, il voulait être au petit soin pour la jeune femme, qui ne l’a pas toujours accueillie les bras ouverts. Rentrant à son appartement pour prendre quelques affaires pour Romy et surtout prendre une bonne douche avant de la retrouver, Mason entendit la sonnette de l’entrée retentir alors qu’une serviette autour de sa taille l’accompagne jusqu’à la porte. Se demandant bien qui cela pouvait être, il ouvre finalement la porte et trouve un Asher Monroe derrière sa porte. Asher ce cousin avec qui il a grandi, années après années. Ils ne s’étaient plus vraiment donner signe de vie, quelques texto par ci, par là mais rien de plus. La vie avait finis par reprendre le dessus même si l’un comme l’autre sait qu’une main tendue de l’autre sera toujours présente en cas de coup dur. Asher avait suivi la grossesse de Romy de loin, en écoutant parfois son cousin se plaindre des hormones des femmes, et notamment celle de Romy James qui l’a rendu complètement barge ! « Asher ?! » Une surprise encore plus grandissante alors que son fils est sur le point de naître, Mason n’y songe pas vraiment, ne réalisant pas vraiment ce que la vie lui réserve. Il se pousse légèrement pour le laissé entrer avant de laisser la porte se refermer. « Tu passais dans le coin ? »
Revenir en haut Aller en bas
❉ friends with benefits
Asher Monroe
friends with benefits

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 06/10/2014
›› Love letters written : 20265
›› It's crazy, I look like : max freaking irons.
i swear we were infinite

( shooting the moon )
› relationships :
(asher) en la vie frérot, j'y crois encore… Vide
MessageSujet: Re: (asher) en la vie frérot, j'y crois encore… (asher) en la vie frérot, j'y crois encore… EmptyDim 10 Fév - 8:29


≈ ≈ ≈
{ en la vie frérot,j'y crois encore.}
crédit/ psychotic bitch ✰ w/ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

En défaisant les cartons dans son nouvel appartement qu’il partageait désormais avec Oliver, douze ans, Asher était tombé sur des layettes appartenant aux enfants que Diane avaient eu et qu’il pensait être les siens jusqu’à peu. Les jeter ou les donner ? Il avait longuement hésité car ses layettes déclenchaient une souffrance béante dans sa poitrine mais finalement, compte tenu de leur état neuf, il décida de faire une bonne action et pensa aussitôt à Mason. Son cousin, auprès de qui il avait grandi, ainsi que Nathan, son aîné, allait avoir un enfant avec une femme qu’il n’avait croisé qu’une fois ou deux. Une femme qui n’était pas sa belle-sœur, Cassandre, dont Mason était épris depuis … toujours – ou presque -. Asher rassembla le tout proprement dans un sac à cabas avant de prendre la voiture pour déposer Oliver chez ses grands-parents maternels, comme tous les weekends. Asher et Oliver tenaient à ce qu’ils gardent un lien fort avec la famille de Nora et cet arrangement avait été mis en place, en accord avec les Flint, Oliver et lui-même. Il déposa Oliver puis pris le chemin de l’appartement de Mason. Il se gara puis monta jusqu’à l’appartement de son cousin. Il sonna. Mason vint lui ouvrir quelques instants plus tard, visiblement surpris. Asher lui sourit. Il ne venait pas assez souvent mais il avait du mal avec son nouveau rythme de vie. Entre sa vie de père célibataire d’un ado, sa reprise d’études, le quotidien.

« J’ai retrouvé des layettes et je me suis dis que ça pourrait vous être utile, à Romy et toi »

Expliqua Asher en tendant le sac à son cousin. Il savait l’accouchement imminent mais ne se doutait pas à quel point cela était proche. Naturellement, Asher salua Mason d’une accolade chaleureuse. Il l’adorait, il l’aimait comme un frère.

« Romy se porte bien ? Pas trop de contractions ? »
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
Mason Dunham
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 02/02/2016
›› Love letters written : 4523
›› It's crazy, I look like : jesse (lee) soffer, le plus beau
i swear we were infinite
(asher) en la vie frérot, j'y crois encore… Vide
MessageSujet: Re: (asher) en la vie frérot, j'y crois encore… (asher) en la vie frérot, j'y crois encore… EmptyDim 10 Fév - 15:32

(asher) en la vie frérot, j'y crois encore… 4e0s (asher) en la vie frérot, j'y crois encore… T2wx
 « en la vie frérot, j'y crois encore… » (asher) en la vie frérot, j'y crois encore… 3636071596 asher monroe & mason dunham


Mason doutait, beaucoup. Il avait peur de ne pas être à la hauteur, ni d’être le père idéal. Comme il a longtemps été formaté par un père intransigeant qui ne voyait pas le mal qu’il faisait autour de lui. Il a été ainsi avec ses trois enfants et Mason ne déroge pas à la règle, ainsi depuis quelque temps, il pense davantage à son grand frère, Nathan et si il n’a pas encore fais le premier pas vers lui, Mason ne se voit pas de ne pas l’avertir. Mais les jours s’enchaînent et le brun profite de son temps libre pour les passer avec Romy James qui a pris ses trois derniers mois une place considérable dans sa vie. Malgré des hauts et des bas elle est toujours restée près de lui malgré ses dizaines de menaces de quitter l’appartement de Mason quand le doute est venu s’immiscer dans ce couple hors du commun. Couple qui n’en ai pas vraiment un du moins Mason n’a jamais laissé quiconque que Cassandre rentrée dans son cœur, et l’appréhension de laisser Romy s’immiscer entre eux lui fait peur. Et pourtant, il doit l’avouer, Romy est devenue trop importante dans sa vie, dans son équilibre pour qu’il laisse le doute s’installer entre eux, et qu’elle ne finisse par s’éloigner de lui. « J’ai retrouvé des layettes et je me suis dis que ça pourrait vous être utile, à Romy et toi. » Mason récupère le sachet que lui tend son cousin avant de le poser sur sa sacoche pour le prendre lorsqu’il quittera l’appartement tout à l’heure. Son cousin finit par rentrer entièrement dans l’appartement et il lui répond. « Merci, je les donnerai à Romy. » Asher prend son cousin dans ses bras pour le saluer, un signe qui ne trompe pas, les deux hommes s’apprécient sincèrement et cela depuis de nombreuses années maintenant. « Romy se porte bien ? Pas trop de contractions ? » Demande Asher, peut-être surprit de ne pas voir Romy dans l’appartement, depuis trois mois, ils ne se quittent presque plus, à part quand Mason bosse. Et il est vrai que l’Américain n’a jamais vraiment compté ses heures, passionné par conduire sa petite berline sportive. Une passion pour la vitesse sans fin, Asher le connaît mieux que personne. D’ailleurs son cousin l’a souvent entraîné dans les différents concessionnaires ou encore dans les salons traversant parfois tout le pays juste pour y voir une de ses sublimes voitures et y admirer les yeux brillants d’un conducteur de taxi, passionné comme personne par les bagnoles ! « Elle est à l’hôpital, elle est rentrée il y a plus de trois heures maintenant… » Avoue Mason d’une voix anxieuse, que faisait-il ici ? Il n’en sait rien, l’appréhension sans doute. Le bébé n’arrivant toujours pas et n’ayant pu refuser la course, il était parti rapidement de l’hôpital, d’autant plus que Romy lui demandait de prendre quelques affaires qu’elle avait oublié dans la précipitation. « Tu veux boire quelque chose ? » Il avait quelques minutes devant lui, c’est ainsi qu’il demande tout en se dirigeant vers le frigo de la cuisine.
Revenir en haut Aller en bas
❉ friends with benefits
Asher Monroe
friends with benefits

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 06/10/2014
›› Love letters written : 20265
›› It's crazy, I look like : max freaking irons.
i swear we were infinite

( shooting the moon )
› relationships :
(asher) en la vie frérot, j'y crois encore… Vide
MessageSujet: Re: (asher) en la vie frérot, j'y crois encore… (asher) en la vie frérot, j'y crois encore… EmptyMar 12 Fév - 20:23


≈ ≈ ≈
{  en la vie frérot,j'y crois encore.}
crédit/ psychotic bitch ✰ w/ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Mason remercia son cousin avant de lui indiquer qu’il remettrait les vêtements pour bébé à Romy. Asher se demanda quelle était la nature de leur relation, maintenant. Quand Mason lui avait annoncé sa future paternité, il l’avait désigné comme une amie. Amie qui vivait désormais chez lui et la proximité pouvait considérablement rapprocher. Toutefois, Asher préféra taire sa soif de curiosité et ne pas poser la question qui lui brûlait les lèvres. D’ailleurs, du regard, il chercha la brune ou un signe qu’elle était présente dans l’appartement ; Mason lui donna une réponse rapidement en annonçant que Romy était à l’hôpital. Il sentit de l’angoisse dans la voix de son cousin mais remarqua combien il demeurait calme malgré son stress. Asher, quand Diane avait accouché, était au bord du malaise – il faut préciser que son traitement l’affaiblissait considérablement, aussi -.

« Tu es sérieux ? »

Asher sourit, véritablement heureux pour Mason. La paternité valait de l’or, c’était indescriptible le bonheur que cela pouvait procurer – ainsi que les problèmes, au passage mais soit -. Mason lui proposa de boire quelque chose mais Asher refusa aussitôt, secouant la tête de gauche à droite. Il tapa l’épaule de son cousin comme s’il était fou.

« Tu ne vas pas boire un verre alors que la mère de ton enfant est en plein travail, sombre abruti ! », s’exclama Asher.

Il secoua l’épaule de son cousin et commença à s’activer en remarquant quelques affaires sur la table basse du salon et une valise, ouverte, sur le canapé. Il commença à plier un body qui passait sous sa main avec l’application d’un expert.

« Tu as prévu un bonnet, dis ? Parce qu’il y a du vent, il … ou elle ne pourra pas sortir sans »

A croire que sa brève aventure paternelle avec des bambins lui avait beaucoup appris.
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
Mason Dunham
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 02/02/2016
›› Love letters written : 4523
›› It's crazy, I look like : jesse (lee) soffer, le plus beau
i swear we were infinite
(asher) en la vie frérot, j'y crois encore… Vide
MessageSujet: Re: (asher) en la vie frérot, j'y crois encore… (asher) en la vie frérot, j'y crois encore… EmptyMer 27 Fév - 11:11

(asher) en la vie frérot, j'y crois encore… 4e0s (asher) en la vie frérot, j'y crois encore… T2wx
 « en la vie frérot, j'y crois encore… » (asher) en la vie frérot, j'y crois encore… 3636071596 asher monroe & mason dunham


Mason Dunham avait finis par devenir quelqu’un de bien. Du moins il l’a toujours été d’une certaine façon mais disons le nettement moins sérieux quand les sentiments pointent le bout de son nez. Il avait failli épouser Quinn McBride il y a de ça plusieurs années avant de la lâcher sur l’autel le jour J sans prévenir quiconque, et n’avait pas donné signe de vie à la jeune femme pendant un an et demi avant qu’elle ne le retrouve par hasard dans son taxi. Le malaise, les cris, Mason n’avait aucune justification en sommes, la seule qu’il pouvait donner c’était Cassandre. Ce prénom qui revient le hanter encore et toujours, dans une relation qui se veut impossible, Mason a eu beaucoup de mal à se détacher d’elle. Il garde en lui encore beaucoup d’affection pour elle, car elle a toujours été là, à le malmener, à l’aimer puis le repousser. Le mariage avec Nathan fût probablement la fois de trop, mais même avec ça, avec ses multiples conquêtes, personne n’est parvenue à prendre sa place dans son cœur. Personne avant que Romy s’immisce dans sa vie sans prévenir, sans que cela soit prémédité. Mason mettait tout à l’honneur pour dire que ce n’était qu’une amie, rien de plus. Mais est-ce encore le cas ? N’est-ce désormais pas un peu plus ? Il n’en sait rien lui-même il le sait, après l’accouchement, elle repartira dans son appartement. C’était le deal ! Et il se retrouvera seul, une fois de plus. Seul dans cet appartement qui lui semblera grand. « Tu es sérieux ? » Demande Asher un sourire sincère sur les lèvres, alors que Mason fait un signe positif de sa tête. Et puis quand Mason lui demande ce qu’il souhaite boire, ce dernier lui tape sur l’épaule, avant de s’emballer, « tu ne vas pas boire un verre alors que la mère de ton enfant est en plein travail, sombre abruti ! » Asher s’active, Mason restait en plein milieu du passage l’observant. Réalisant alors l’heure fatidique. Il avait peur. Tellement peur de ce que l’avenir lui réserve, ne pas être un bon père pour cet enfant. « J’ai peur Asher. » Jamais dans sa vie, Mason n’avait laissé le doute s’installait dans sa vie, encore plus l’annonçait à voix haute devant quiconque. Jamais il n’avait laissé personne d’autre que Asher s’immiscer dans sa vie la plus intime, lui confiant alors ses craintes, ses doutes et ses peurs comme il le faisait aujourd’hui. Habituellement Mason trouve toujours des solutions à tout, et tente d’être au maximum présent pour les gens qu’il aime. Mais Asher le connaît depuis enfant, ils ont toujours étés proches l’un de l’autre même si parfois ils ne se donnent pas de nouvelles durant des semaines, voire des mois, ils savent qu’ils seront toujours là si besoin, l’un pour l’autre. « Asher je ne serai jamais à la hauteur. » Il doute complètement, à deux doigts d’arriver au but ultime. Romy lui fait le plus beau cadeau qu’on pourrait faire à un homme et lui, il est là dans son appartement comme un con à douter. Et pourtant, il n’arrive pas à aider Asher, il se laisse tomber contre le comptoir de la cuisine, appuyant ses fesses dessus, en regardant Asher s’activer vers la valise posé sur le canapé, sans vraiment le regarder. Dans ses pensées. « Tu as prévu un bonnet, dis ? Parce qu’il y a du vent, il … ou elle ne pourra pas sortir sans » Heureusement que Asher était là, à plier le linge tel un expert, Mason le regardait de loin, le cœur battant, une boule au ventre, il lui répondit alors « je sais pas, non je ne crois pas. » C’était Romy qui avait préparé ses affaires, la seule chose qu’il a fait c’est de porter la sac jusqu’à la voiture avant de l’emmener. Mason reprend alors rassuré de le voir présent dans un de ses plus beaux jours, « merci d’être là cousin. J’sais pas ce que je ferai… » sans toi. Il lui sourit timidement, tentant de reprendre ses esprits et d’être ce Mason que Asher connaît depuis toujours : sûr de lui !
Revenir en haut Aller en bas
❉ friends with benefits
Asher Monroe
friends with benefits

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 06/10/2014
›› Love letters written : 20265
›› It's crazy, I look like : max freaking irons.
i swear we were infinite

( shooting the moon )
› relationships :
(asher) en la vie frérot, j'y crois encore… Vide
MessageSujet: Re: (asher) en la vie frérot, j'y crois encore… (asher) en la vie frérot, j'y crois encore… EmptyJeu 28 Fév - 10:41


≈ ≈ ≈
{  en la vie frérot,j'y crois encore.}
crédit/ psychotic bitch ✰ w/ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Mason confia sa peur de devenir père, de façon plus qu’imminente à Asher. Il ne pouvait que le comprendre. C’était un plongeon dans l’inconnu qui durait toute une vie et ils étaient encore relativement jeunes. Mais c’était si beau, la paternité et notamment d’un nourrisson même s’il n’en avait eu qu’un bref aperçu, pour sa part. Mason avait visiblement besoin de soutien et Asher se promit d’être là. Il venait de passer une période trouble entre son divorce, sa non-paternité des jumeaux, le décès brutal et soudain de Nora et l’arrivée d’Oliver, sa garde. Maintenant que les choses se remettaient doucement en place, il était déterminé à tenir son rôle de cousin auprès du chauffeur de taxi.

« C’est normal d’avoir peur, Mace, ok ? Le contraire, tu s’rais carrément pas humain mais tu peux confier tes craintes aux sages-femmes, à Romy ou même à moi sans avoir peur »

Asher se voulait doux et rassurant tout en continuant à plier des bodys. Qui y aurait cru, trois ans plus tôt ? Asher savait désormais tenir une maison, un intérieur (même s’il y avait souvent des échecs notamment avec le fer à repasser, un outil qu’il abandonnait). Asher voyant combien son cousin était désemparé, abandonna sa tâche et prit le visage du brun dans ses mains pour le secouer légèrement.

« Tu peux pas savoir, t’a jamais essayé, Mason. Ouais, tu vas sans doute mettre vingt-cinq minutes à mettre un body et foutre les couches à l’envers cent fois mais … être père, ça ne s’apprend pas avant, ça s’apprend pendant. Et qu’importe l’heure, si t’as besoin, tu m’appelles. Oliver est suffisamment grand pour rester seul quelques heures, maintenant »

Asher s’empara des clefs de la précieuse voiture de Mason après avoir fermé le sac de sport rempli. Il secoua le trousseau devant les yeux de son cousin, un air malicieux aux lèvres. Il était hors de question que Mason reste chez lui alors que Romy avait besoin de lui.

« Je te conduis, t’es pas en état de le faire et comme ça, je peux enfin tester ta caisse », ricana le trentenaire. « Tu dois être auprès d’elle, qu’importe ce que vous êtes l’un pour l’autre, mec »

Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
Mason Dunham
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 02/02/2016
›› Love letters written : 4523
›› It's crazy, I look like : jesse (lee) soffer, le plus beau
i swear we were infinite
(asher) en la vie frérot, j'y crois encore… Vide
MessageSujet: Re: (asher) en la vie frérot, j'y crois encore… (asher) en la vie frérot, j'y crois encore… EmptyMer 27 Mar - 16:18

(asher) en la vie frérot, j'y crois encore… 4e0s (asher) en la vie frérot, j'y crois encore… T2wx
 « en la vie frérot, j'y crois encore… » (asher) en la vie frérot, j'y crois encore… 3636071596 asher monroe & mason dunham


On a jamais vu Mason Dunham dans un tel état, déjà parce qu’il ne montrait jamais ses peurs, ses craintes au grand jour. C’était un glaçon et avant qu’il ne fonde, il en fallait du temps, de la patience. Mais d’une certaine façon Romy James y était parvenue, plus qu’aucune autre femme. Elle était arrivée à voir en lui ce qu’il n’a jamais montré à autrui, et la savoir à l’heure actuelle dans une chambre d’hôpital laissait Mason dans une frayeur qu’il n’avait pas pensée. Cela signifierait quoi ? Qu’une fois l’enfant né, ils rentreront dans l’appartement, elle prendra ses affaires et partira avec cet enfant. Son bébé. Et bien que Mason sait que Romy le laissera le voir autant qu’il le voudrait, il se retrouverait comme un con à errer dans son appartement. Mais c’était les règles non ? Et on ne change pas les règles, Mason en avait conscience. Pourtant il ne pouvait s’en empêcher d’y penser. Cette situation le troublait, et il devra accepter qu’elle sorte de sa vie. La laisser reprendre là où elle s’est arrêtée il y a trois mois maintenant. Devant son visage perdu, Asher lui répond, avec conviction, et doucement. «  C’est normal d’avoir peur, Mace, ok ? Le contraire, tu s’rais carrément pas humain mais tu peux confier tes craintes aux sages-femmes, à Romy ou même à moi sans avoir peur » Il continuait de plier les body, et Mason ne le regardait pas vraiment faire. Il n’avait pas la tête à ça, à cet instant-là. Cela dit Mason ne témoignera jamais plus de crainte qu’aujourd’hui. Encore moins à Romy. Même sur leur avenir plus qu’incertain. Il ne savait pas sur quel pied dansé. Comme si il avait clairement le cul entre deux chaises ! Asher posa le body qu’il venait de prendre, avant de compléter la distance jusqu’au comptoir pour prendre le visage de Mason entre ses mains avant de lui dire en le secouant légèrement, «  tu peux pas savoir, t’a jamais essayé, Mason. Ouais, tu vas sans doute mettre vingt-cinq minutes à mettre un body et foutre les couches à l’envers cent fois mais … être père, ça ne s’apprend pas avant, ça s’apprend pendant. Et qu’importe l’heure, si t’as besoin, tu m’appelles. Oliver est suffisamment grand pour rester seul quelques heures, maintenant » Il l’écoutait son cousin. Il l’a toujours écouté, épaulé par le passé et aujourd’hui, Asher lui rendait ce service. « Merci Asher, ça fait du bien d’entendre ça… » Et c’était sincère, bien qu’il ne le montrait pas forcément, Mason soupira bien volontiers et quand il voit son cousin s’emparait des clefs de sa voiture, Mason tremble. «  Je te conduis, t’es pas en état de le faire et comme ça, je peux enfin tester ta caisse, c’est une blague hein ? Mason n’a pas trop de choix que de le laisser conduire sa caisse, n’étant pas toute suite à son aise pour prendre le volant, et pourtant il l’était encore moins de monter en tant que passager dans son propre bébé, en plus conduit par Monroe. Asher fît marronner le conducteur de taxi en lui montrant les clefs, avant de rajouter, tu dois être auprès d’elle, qu’importe ce que vous êtes l’un pour l’autre, mec. » Qu’est-ce qu’il est pour elle ? Un géniteur ? Un coup d’un soir ? Un ami ? Plus ? Ca ne servait à rien que le brun se pose ce genre de question à cet instant, il en serait encore que plus perdu ! « J’ai peur Asher. Pas pour l’avenir de cet enfant. A cet instant j’aimerai juste arriver en vie en un seul morceau à l’hôpital ! » Il lui donna un petit coup d’épaule et Asher prit la valise, les quelques sacs qui jonchaient le sol avant d’emboiter le pas derrière Asher pour fermer l’appartement. Un dernier coup de clef avant d’accueillir une troisième personne dans cet appartement. En montant dans la voiture, il ne pouvait pas s’empêcher de le taquiner, alors que fièrement Asher montait à la place de Mason, côté conducteur, « la pédale de frein, l’accélérateur, le volant. Les clignotants, le klaxon très important dans une grande ville. » Bin quoi c’est vrai ? Mason en était un habitué ! Aussi il lui disait tout cela en lui montrant les dits objets en même temps, en le taquinant, comme le voulait la tradition entre les deux cousins.
Revenir en haut Aller en bas
❉ friends with benefits
Asher Monroe
friends with benefits

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 06/10/2014
›› Love letters written : 20265
›› It's crazy, I look like : max freaking irons.
i swear we were infinite

( shooting the moon )
› relationships :
(asher) en la vie frérot, j'y crois encore… Vide
MessageSujet: Re: (asher) en la vie frérot, j'y crois encore… (asher) en la vie frérot, j'y crois encore… EmptyDim 31 Mar - 20:19


≈ ≈ ≈
{  en la vie frérot,j'y crois encore.}
crédit/ psychotic bitch ✰ w/ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Asher comprend la peur de son cousin, Mason. Il l’a vécu, il y a quelques mois et le vit aujourd’hui avec un adolescent. Toutefois, il comprend rapidement que Mason plaisante et ne confie pas avoir peur de devenir peur, du moins pas à ce moment là. Il se moque de la conduite d’Asher. Ce dernier le bouscule d’un large coup de coude dans les côtes. Asher ne conduit plus sous permis depuis qu’il a été suspendu, il y a trois ans, pour conduite sous influence de l’alcool. Il conduit une voiture de location mais ce n’est pas pareil que le bijou de Mason et usuellement, son outil de travail puisqu’il est chauffeur de taxi. Ils grimpent dans la voiture et Mason ne tarde pas à se moquer, encore.

« Franch’ment, Mason ? Je t’emmerde »

Et pour faire peur à son cousin bien que cela ne soit pas le moment, il pile un bon coup au flanc d’une autre voiture. Il est conscient de ce qu’il fait. Elles ne se frôlent même pas mais la tête de Mason est hilarante. Asher éclate de rire. Puis, il reprend la route en se disant qu’ils n’ont pas plus de temps à perdre car Romy est en travail. Elle a besoin de soutien et Mason doit être celui-ci. Quant à lui, s’il a besoin du soutien d’Asher, il restera en enfilant les cafés imbuvables de la machine de l’hôpital. Il est prêt à attendre s’il le faut. Parce que Mason l’a fait, lui aussi, quand il l’a accompagné à deux reprises à une séance de chimiothérapie. Cette fois, c’est plus joyeux qu’une visite au service cancérologie. C’est pour une naissance, le début d’une vie. Une vie à trois, aussi décomposée semble-t-elle être puisque Mason élude le fait de définir la relation qui le lie à Romy.

« Mon gros, échauffe-toi la main avant qu’elle te la broie si tu veux un conseil »

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


just the way you are
i swear we were infinite
(asher) en la vie frérot, j'y crois encore… Vide
MessageSujet: Re: (asher) en la vie frérot, j'y crois encore… (asher) en la vie frérot, j'y crois encore… Empty

Revenir en haut Aller en bas

(asher) en la vie frérot, j'y crois encore…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Airport area :: Airport area residence
-