Partagez|

(asher) en la vie frérot, j'y crois encore…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ i choose my own destiny
Mason Dunham
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 02/02/2016
›› Love letters written : 4419
›› It's crazy, I look like : jesse (lee) soffer, le plus beau
i swear we were infinite
MessageSujet: (asher) en la vie frérot, j'y crois encore… Mer 6 Fév - 9:46

 « en la vie frérot, j'y crois encore… » asher monroe & mason dunham


La vie de Mason Dunham est pour des moins compliquée en ce moment. Ayant découvert que Romy James, une amie de longue date avec qui il avait passé furtivement une nuit auprès d’elle, attend son enfant. Un petit être, qui est loin de l’éloigner de la future mère, sur le point d’accoucher. Il l’avait accompagné jusqu’à la maternité et y était resté un petit moment avant de devoir repartir faire quelques courses. Et bien qu’au tout début ce fût compliqué pour lui d’accepter cette grossesse, remettant ses propres valeurs en question : tomber amoureux d’une femme, vivre avec elle, l’épouser, lui faire un enfant. Le conducteur de taxi devait se faire une raison et après de nombreuses hésitations, mais surtout le fait est qu’il ne voulait pas qu’un autre homme s’occupe de son propre fils, il avait su prendre les choses en main ! Doux et attentionné, il voulait être au petit soin pour la jeune femme, qui ne l’a pas toujours accueillie les bras ouverts. Rentrant à son appartement pour prendre quelques affaires pour Romy et surtout prendre une bonne douche avant de la retrouver, Mason entendit la sonnette de l’entrée retentir alors qu’une serviette autour de sa taille l’accompagne jusqu’à la porte. Se demandant bien qui cela pouvait être, il ouvre finalement la porte et trouve un Asher Monroe derrière sa porte. Asher ce cousin avec qui il a grandi, années après années. Ils ne s’étaient plus vraiment donner signe de vie, quelques texto par ci, par là mais rien de plus. La vie avait finis par reprendre le dessus même si l’un comme l’autre sait qu’une main tendue de l’autre sera toujours présente en cas de coup dur. Asher avait suivi la grossesse de Romy de loin, en écoutant parfois son cousin se plaindre des hormones des femmes, et notamment celle de Romy James qui l’a rendu complètement barge ! « Asher ?! » Une surprise encore plus grandissante alors que son fils est sur le point de naître, Mason n’y songe pas vraiment, ne réalisant pas vraiment ce que la vie lui réserve. Il se pousse légèrement pour le laissé entrer avant de laisser la porte se refermer. « Tu passais dans le coin ? »
Revenir en haut Aller en bas
❉ friends with benefits
Asher Monroe
friends with benefits

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 06/10/2014
›› Love letters written : 19302
›› It's crazy, I look like : max king irons.
i swear we were infinite

( shooting the moon )
› relationships :
MessageSujet: Re: (asher) en la vie frérot, j'y crois encore… Dim 10 Fév - 8:29


≈ ≈ ≈
{ en la vie frérot,j'y crois encore.}
crédit/ psychotic bitch ✰ w/ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

En défaisant les cartons dans son nouvel appartement qu’il partageait désormais avec Oliver, douze ans, Asher était tombé sur des layettes appartenant aux enfants que Diane avaient eu et qu’il pensait être les siens jusqu’à peu. Les jeter ou les donner ? Il avait longuement hésité car ses layettes déclenchaient une souffrance béante dans sa poitrine mais finalement, compte tenu de leur état neuf, il décida de faire une bonne action et pensa aussitôt à Mason. Son cousin, auprès de qui il avait grandi, ainsi que Nathan, son aîné, allait avoir un enfant avec une femme qu’il n’avait croisé qu’une fois ou deux. Une femme qui n’était pas sa belle-sœur, Cassandre, dont Mason était épris depuis … toujours – ou presque -. Asher rassembla le tout proprement dans un sac à cabas avant de prendre la voiture pour déposer Oliver chez ses grands-parents maternels, comme tous les weekends. Asher et Oliver tenaient à ce qu’ils gardent un lien fort avec la famille de Nora et cet arrangement avait été mis en place, en accord avec les Flint, Oliver et lui-même. Il déposa Oliver puis pris le chemin de l’appartement de Mason. Il se gara puis monta jusqu’à l’appartement de son cousin. Il sonna. Mason vint lui ouvrir quelques instants plus tard, visiblement surpris. Asher lui sourit. Il ne venait pas assez souvent mais il avait du mal avec son nouveau rythme de vie. Entre sa vie de père célibataire d’un ado, sa reprise d’études, le quotidien.

« J’ai retrouvé des layettes et je me suis dis que ça pourrait vous être utile, à Romy et toi »

Expliqua Asher en tendant le sac à son cousin. Il savait l’accouchement imminent mais ne se doutait pas à quel point cela était proche. Naturellement, Asher salua Mason d’une accolade chaleureuse. Il l’adorait, il l’aimait comme un frère.

« Romy se porte bien ? Pas trop de contractions ? »
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
Mason Dunham
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 02/02/2016
›› Love letters written : 4419
›› It's crazy, I look like : jesse (lee) soffer, le plus beau
i swear we were infinite
MessageSujet: Re: (asher) en la vie frérot, j'y crois encore… Dim 10 Fév - 15:32

 « en la vie frérot, j'y crois encore… » asher monroe & mason dunham


Mason doutait, beaucoup. Il avait peur de ne pas être à la hauteur, ni d’être le père idéal. Comme il a longtemps été formaté par un père intransigeant qui ne voyait pas le mal qu’il faisait autour de lui. Il a été ainsi avec ses trois enfants et Mason ne déroge pas à la règle, ainsi depuis quelque temps, il pense davantage à son grand frère, Nathan et si il n’a pas encore fais le premier pas vers lui, Mason ne se voit pas de ne pas l’avertir. Mais les jours s’enchaînent et le brun profite de son temps libre pour les passer avec Romy James qui a pris ses trois derniers mois une place considérable dans sa vie. Malgré des hauts et des bas elle est toujours restée près de lui malgré ses dizaines de menaces de quitter l’appartement de Mason quand le doute est venu s’immiscer dans ce couple hors du commun. Couple qui n’en ai pas vraiment un du moins Mason n’a jamais laissé quiconque que Cassandre rentrée dans son cœur, et l’appréhension de laisser Romy s’immiscer entre eux lui fait peur. Et pourtant, il doit l’avouer, Romy est devenue trop importante dans sa vie, dans son équilibre pour qu’il laisse le doute s’installer entre eux, et qu’elle ne finisse par s’éloigner de lui. « J’ai retrouvé des layettes et je me suis dis que ça pourrait vous être utile, à Romy et toi. » Mason récupère le sachet que lui tend son cousin avant de le poser sur sa sacoche pour le prendre lorsqu’il quittera l’appartement tout à l’heure. Son cousin finit par rentrer entièrement dans l’appartement et il lui répond. « Merci, je les donnerai à Romy. » Asher prend son cousin dans ses bras pour le saluer, un signe qui ne trompe pas, les deux hommes s’apprécient sincèrement et cela depuis de nombreuses années maintenant. « Romy se porte bien ? Pas trop de contractions ? » Demande Asher, peut-être surprit de ne pas voir Romy dans l’appartement, depuis trois mois, ils ne se quittent presque plus, à part quand Mason bosse. Et il est vrai que l’Américain n’a jamais vraiment compté ses heures, passionné par conduire sa petite berline sportive. Une passion pour la vitesse sans fin, Asher le connaît mieux que personne. D’ailleurs son cousin l’a souvent entraîné dans les différents concessionnaires ou encore dans les salons traversant parfois tout le pays juste pour y voir une de ses sublimes voitures et y admirer les yeux brillants d’un conducteur de taxi, passionné comme personne par les bagnoles ! « Elle est à l’hôpital, elle est rentrée il y a plus de trois heures maintenant… » Avoue Mason d’une voix anxieuse, que faisait-il ici ? Il n’en sait rien, l’appréhension sans doute. Le bébé n’arrivant toujours pas et n’ayant pu refuser la course, il était parti rapidement de l’hôpital, d’autant plus que Romy lui demandait de prendre quelques affaires qu’elle avait oublié dans la précipitation. « Tu veux boire quelque chose ? » Il avait quelques minutes devant lui, c’est ainsi qu’il demande tout en se dirigeant vers le frigo de la cuisine.
Revenir en haut Aller en bas
❉ friends with benefits
Asher Monroe
friends with benefits

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 06/10/2014
›› Love letters written : 19302
›› It's crazy, I look like : max king irons.
i swear we were infinite

( shooting the moon )
› relationships :
MessageSujet: Re: (asher) en la vie frérot, j'y crois encore… Mar 12 Fév - 20:23


≈ ≈ ≈
{  en la vie frérot,j'y crois encore.}
crédit/ psychotic bitch ✰ w/ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Mason remercia son cousin avant de lui indiquer qu’il remettrait les vêtements pour bébé à Romy. Asher se demanda quelle était la nature de leur relation, maintenant. Quand Mason lui avait annoncé sa future paternité, il l’avait désigné comme une amie. Amie qui vivait désormais chez lui et la proximité pouvait considérablement rapprocher. Toutefois, Asher préféra taire sa soif de curiosité et ne pas poser la question qui lui brûlait les lèvres. D’ailleurs, du regard, il chercha la brune ou un signe qu’elle était présente dans l’appartement ; Mason lui donna une réponse rapidement en annonçant que Romy était à l’hôpital. Il sentit de l’angoisse dans la voix de son cousin mais remarqua combien il demeurait calme malgré son stress. Asher, quand Diane avait accouché, était au bord du malaise – il faut préciser que son traitement l’affaiblissait considérablement, aussi -.

« Tu es sérieux ? »

Asher sourit, véritablement heureux pour Mason. La paternité valait de l’or, c’était indescriptible le bonheur que cela pouvait procurer – ainsi que les problèmes, au passage mais soit -. Mason lui proposa de boire quelque chose mais Asher refusa aussitôt, secouant la tête de gauche à droite. Il tapa l’épaule de son cousin comme s’il était fou.

« Tu ne vas pas boire un verre alors que la mère de ton enfant est en plein travail, sombre abruti ! », s’exclama Asher.

Il secoua l’épaule de son cousin et commença à s’activer en remarquant quelques affaires sur la table basse du salon et une valise, ouverte, sur le canapé. Il commença à plier un body qui passait sous sa main avec l’application d’un expert.

« Tu as prévu un bonnet, dis ? Parce qu’il y a du vent, il … ou elle ne pourra pas sortir sans »

A croire que sa brève aventure paternelle avec des bambins lui avait beaucoup appris.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


just the way you are
i swear we were infinite
MessageSujet: Re: (asher) en la vie frérot, j'y crois encore…

Revenir en haut Aller en bas

(asher) en la vie frérot, j'y crois encore…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Airport area :: Airport area residence
-