Partagez

(elie) douceur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ you belong with me
Eloïse Pratt
you belong with me

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 16/09/2017
›› Love letters written : 462
›› It's crazy, I look like : Chloé Moretz
i swear we were infinite
(elie) douceur Vide
MessageSujet: (elie) douceur (elie) douceur EmptyMar 5 Fév - 17:20



► month year, place | Lights will guide you home
Miss nothing
Eloïse &  Tifenn
Eloïse quitte la salle de cours avec impatience, elle en a marre d'être assise sur une chaise. Hyperactive ? Pas vraiment, mais les entraînements lui manque. Elle ne court pas autant qu'avant, mais, ce n'est pourtant pas le moment de se relâcher, les championnats paralympiques arrivent bientôt, ces fameux jeux olympiques qu'elle espère secrètement gagner. Parce qu'elle y voit là la chance de retrouver la vue, la chance de gagner cette somme astronomique pour se faire opérer. Son unique but, l'ultime conviction de sa vie: s'en sortir. Aussi, elle sort en trombe, se changeant rapidement dans les vestiaires du lycée pour ne pas perdre plus de temps. Elle enfile un bas de survêtement et un t-shirt de sport, enfilant son pull par dessus. Elle a rendez vous avec Elie sur les pistes d'athlétisme, une façon pour elle de lui faire partager un peu sa passion. Elie. Un ami fidèle. Le meilleur à ses yeux sans doute.

La jeune femme ne tarde pas à arriver sur le terrai, s'étirant rapidement. Elle a besoin de s'échauffer, de trotter un peu avant l'arrivé du jeune homme. Pour se défouler, pour retrouver un bout d'elle même qu'elle a laissé trop longtemps derrière elle. Elle fait quelques tours avant d'entendre la voix du jeune homme s'élever prés d'elle.

-Elie !

Eloïse sourit, tâtonne un peu en cherchant la présence du jeune homme. Elle a laissé sa canne télescopique dans son sac, elle essaye de s'en servir le moins possible parce qu'elle déteste cet instrument, celui qui lui rappelle qu'elle est aveugle.

-Tu vas bien ?
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
Elie Bennett
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 04/02/2018
›› Love letters written : 241
›› It's crazy, I look like : thomas b. sangster
i swear we were infinite

( shooting the moon )
› relationships :
(elie) douceur Vide
MessageSujet: Re: (elie) douceur (elie) douceur EmptyMar 5 Fév - 22:47

souffle court — eloïse
février 2019; Elie n'a jamais été un grand sportif -- en fait, Elie n'a jamais été un sportif tout court. Entre son enfance passée à l'hôpital suite à sa greffe cardiaque et son adolescence en lutte avec l'anorexie, le jeune homme n'a jamais trouvé ni la force ni l'envie de faire du sport, que ce soit la simple course ou bien une activité collective. De ce monde, il n'a jamais cherché à en connaître le moindre détail ni même une vague anecdote -- avant de rencontrer Eloïse, la nana qui vient bosser au Bill's Bar en tant que serveuse pendant que lui écrit les paroles des prochaines chansons de Harper, la chanteuse des lieux. Eloïse, la jolie fille aux longs cheveux blonds et dont les yeux sont de la couleur de la neige -- blanc, laiteux, sans aucune vision. La première fois, ça l'a déstabilisé quelques secondes et toutes les fois suivantes, il n'y a plus fait attention. C'est même Harper qui lui a fait la remarque, de sa façon bien particulière, mêlant sarcasme et air narquois -- c'est perturbant le premier soir et après, ça ne se voit plus. Écouteur dans les oreilles, volume à fond comme à son habitude, Elie rejoint d'un pas rapide les pistes d'athlétisme, lieu du rendez-vous. Il grimace légèrement en notant son retard affiché en grand sur l'écran de son téléphone (mais de seulement dix minutes, ce qui relève presque du miracle), glisse ses mains dans les poches de son sweat-shirt gris et s'arrête un instant, en voyant Eloïse au loin. En vêtement de sport, la jeune fille réalise quelques étirements, le sourire aux lèvres et le visage rayonnant. Il y a quelque chose de passionné lorsqu'elle court, lorsque ses pieds foulent le sol des pistes mais Elie a beau la côtoyer depuis quelques mois, cette part reste encore une ombre pour lui. C'est d'ailleurs dans le but de l'éclairer qu'il a demandé à la jeune fille, un soir après son service, si ça ne la dérangeait pas de lui montrer son quotidien d'athlète -- pour comprendre et apprendre, pour découvrir et courir. Légèrement en retrait, il la regarde faire quelques tours de terrain, libre, heureuse et en même temps concentrée. Un sourire esquisse ses lèvres -- lui ne prendrait jamais autant de plaisir à courir. Lorsqu'elle s'arrête pour rejoindre le centre du terrain, il s'approche d'elle en annonçant son arrivée ; « Eh, Usain Bolt » lance-t-il, taquin, tout en réduisant la distance entre elle et lui. « Elie ! » s'exclame-t-elle avec un large sourire, ses mains se levant légèrement dans le vide pour trouver son emplacement exact. Comme avec Melison, Elie tend son bras afin que les doigts de la jeune fille note sa présence et puisse le situer dans cet espace qui pour elle n'est pas doté de la moindre lumière. « Tu vas bien ? » « T'sais, tant que tu m'demandes pas de faire 15 kilomètres en courant, j'me porte bien » réplique-t-il avec amusement, glissant un rire juste après -- « Et toi ? »


-- course au bonheur

BY MITZI
Revenir en haut Aller en bas
❉ you belong with me
Eloïse Pratt
you belong with me

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 16/09/2017
›› Love letters written : 462
›› It's crazy, I look like : Chloé Moretz
i swear we were infinite
(elie) douceur Vide
MessageSujet: Re: (elie) douceur (elie) douceur EmptySam 16 Fév - 14:35



► month year, place | Lights will guide you home
Miss nothing
Eloïse &  Tifenn
Renontrer Elie c'est comme quand le café rencontre la crème. C'est un garçon emplit de douceur et avec une personnalité qui n'avait pu que toucher la blonde. Serveuse maladroite au Bill's Bar, travaillant malgré son handicap, elle s'était faite un allié, un ami sur qui compter. Alors, le travail lui semble moins dur quand il est là et, à présent, elle prend ses services du soirs avec plaisir. Parce qu'elle sait qu'il sera là et qu'elle passera un peu de temps avec lui. Aussi, lorsqu'il lui a demandé de venir la voir sur les pistes d'athlétismes, elle n'a pas pu refuser, trop heureuse de lui faire découvrir son onde et une partie d'elle-même. En l'attendant, elle s'échauffe un peu, parce que c'est important et que les championnats approchent à grand pas. Elle espère qu'elle sera prête, au fond, ça lui fait un peu peur, mais, elle est capable de le faire non ? Alors qu'elle s'étire, la jolie blonde entend la voix de son ami et, elle se met à rire légèrement. Steevie wonder, usain bolt, elle en a des tas de surnoms mais ça ne la dérange pas. Le jeune homme lui tend son bras et Eloïse peut alors le situer, ses mains s’agrippant doucement à son bras.

-T'en fais pas, on courra pas trop longtemps. Et on va y aller doucement.

Eloïse hoche doucement la tête, oui, elle va bien, elle essaye en tout cas, même si sa vie est un peu trop bousculée ces derniers temps. Lui prenant doucement la main, elle lui montre les pistes.

-C'est là que je m'entraîne. T'as déjà couru Elie ?

Elle veut savoir pour être sûre de ne pas passer à côté de quelque chose. Et ne pas pousser trop loin ses limites surtout.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
Elie Bennett
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 04/02/2018
›› Love letters written : 241
›› It's crazy, I look like : thomas b. sangster
i swear we were infinite

( shooting the moon )
› relationships :
(elie) douceur Vide
MessageSujet: Re: (elie) douceur (elie) douceur EmptyVen 15 Mar - 17:42

souffle court — eloïse
Le rire d'Eloïse pétille dans la brise du vent — énergie lumineuse, la jeune fille est un rayon de soleil au quotidien au bar, toujours souriante et agréable et c'est probablement pour ce côté qu'Elie apprécie sa compagnie. Elle saisit son bras pour le situer dans son espace obscur et réplique « T'en fais pas, on courra pas trop longtemps. Et on va y aller doucement » ; ne sachant pas vraiment ce qu'elle entend par « ne pas courir longtemps », il laisse échapper un rire ; « J'sais pas si j'peux te faire confiance » dit-il avec amusement mais dans sa voix perce clairement la taquinerie. Evidemment qu'il lui fait confiance, il se doute bien que pour un début, la jeune athlète ne va pas lui faire réaliser un marathon mais Elie est ainsi — incapable de ne pas être facétieux plus de quelques secondes. Tout en lui prenant doucement la main, elle présente à sa façon le stade, commentant qu'elle s'entraîne ici ; probablement des heures durant au vue du niveau de la jeune femme. Il esquisse un sourire lorsqu'elle lui demande s'il a déjà couru ; non, jamais — voilà la réponse. Sa maladie l'a entraîné sur la pente de la privation, du rejet de la nutrition mais pas du sport ; différence entre chacun. Cependant, il ne peut s'empêcher un dernier trait d'humour ; « J'fais 20 kilomètres tous les matins mais j'en parle pas trop pour pas rendre les autres jaloux, tu vois ? » (éclat de rire puis reprise de sérieux) « Honnêtement ? Jamais, sauf si courir après le bus, ça compte » ; il n'a jamais couru mais la passion d'Eloïse l'intrigue et lui donne envie de comprendre, de ressentir ces mêmes émotions qu'elle semble vivre en courant. Curieux comme à son habitude, Elie est prêt à se mettre à la course pour apprendre à saisir ces sentiments, lorsque la peau est au contact du vent. Il laisse un léger silence entre eux, comme s'ils s'observaient chacun le paysage qui les entoure. Elie n'a pas peur des silences, bien au contraire — il trouve en eux comme une sorte de dialogue muet, un moyen comme un autre de discuter avec son interlocuteur ; et puis, brusquement — « Pourquoi tu cours, toi ? »


-- c'est quoi ta raison, Eloïse

BY MITZI
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


just the way you are
i swear we were infinite
(elie) douceur Vide
MessageSujet: Re: (elie) douceur (elie) douceur Empty

Revenir en haut Aller en bas

(elie) douceur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Downtown L.A
-