Partagez

(melvippa) c'est pas finit nous deux, même si c'est douloureux, reviens…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
❉ fifthy shades of you
Pippa Philips
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 20/01/2018
›› Love letters written : 1203
›› It's crazy, I look like : megan hottie fox.
i swear we were infinite
(melvippa) c'est pas finit nous deux, même si c'est douloureux, reviens…  - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: (melvippa) c'est pas finit nous deux, même si c'est douloureux, reviens… (melvippa) c'est pas finit nous deux, même si c'est douloureux, reviens…  - Page 2 EmptyDim 31 Mar - 14:51


≈ ≈ ≈
{  c'est pas fini nous deux même si c'est douloureux. }
crédit/ psychotic bitch  ✰ w/ @melvyn philips

La réaction de Melvyn ne se fait pas attendre. Il hurle. Et dans ses yeux, elle voit combien il est perdu, il ne comprend pas ce qu’elle lui dit. Pourtant, la vérité fait mal mais elle est belle et bien là. Pippa était enceinte quand il est parti, il y a presque huit ans. Pippa ne le savait pas, toutefois, et c’est à souligner. A la minute où elle l’aurait su, découvrant un test positif, elle aurait couru lui dire qu’il soit chez eux ou à son cabinet vétérinaire car c’est ce qu’elle voulait : fonder une famille avec lui. Ils étaient mariés, il n’y avait plus que l’enfant pour compléter le tableau du parfait petit couple. Se laisser faire de quoi ? Pippa le dévisage, les sourcils froncés tandis qu’il renverse tout ce qui se trouve sur la table. Elle recule tandis que l’alcool du verre de Melvyn coule sur ses pieds nus, glissés dans des escarpins.

« Melvyn, calme-toi »

Son ton est sévère, tout comme le regard qu’elle porte sur son mari. Elle l’attrape par le bras pour l’entraîner à l’extérieur où ils se donneront moins en spectacle qu’ici, où tout le monde les observe déjà. De sa main sur son bras, elle sent combien il est tendu. Il bouillonne.

« Je ne savais pas comment te l’annoncer, en te retrouvant ici, à Los Angeles », confie Pippa. «  A l’époque, j’ai bien essayé de te le dire mais tu avais coupé tes lignes ou bloqué mon numéro, je n’en sais rien. Quant à tes parents, ils ne l’ont jamais su parce qu’ils étaient également éprouvés par ta fuite et je ne voulais pas les achever avec cela »

Pippa est sincère. Son ton reste neutre parce qu’elle a imaginé cette scène tellement de fois que ça a fini par être réel, dans ses songes. Elle lève ses grands yeux bleus vers ceux de son mari, sombres. Cela la fait frissonner. Elle a peur.
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
Melvyn Philips
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 14/01/2018
›› Love letters written : 557
›› It's crazy, I look like : dominic sexy cooper
i swear we were infinite
(melvippa) c'est pas finit nous deux, même si c'est douloureux, reviens…  - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: (melvippa) c'est pas finit nous deux, même si c'est douloureux, reviens… (melvippa) c'est pas finit nous deux, même si c'est douloureux, reviens…  - Page 2 EmptyMer 3 Avr - 16:50

(melvippa) c'est pas finit nous deux, même si c'est douloureux, reviens…  - Page 2 6Ynk (melvippa) c'est pas finit nous deux, même si c'est douloureux, reviens…  - Page 2 Tumblr_mbvbd18keC1qimfrko2_500
 « c'est pas finit nous deux, même si c'est douloureux, reviens…  » (melvippa) c'est pas finit nous deux, même si c'est douloureux, reviens…  - Page 2 3636071596 pippa philips & melvyn philips


Ca fait mal d’entendre ses paroles, Melvyn ne se sent pas très bien, encore submergé par ce besoin de tout fracasser sur son passage. Ce besoin de tout défoncer dans ce bar, de le retourner jusqu’à ce qu’il ne plus que de vieux objets cassés et inutilisables. Pourquoi il agit ainsi ? Il n’en sait rien parce qu’il ne se sent pas le courage de penser à ce moment précis. Il ne veut plus rien savoir d’elle, ni du passé qu’ils ont vécus. Il aurait pu être heureux avec elle si il n’était pas lâchement parti comme un voleur, mais parce que Melvyn Philips ne se facilite jamais la tâche, il avait tout foiré ! Et au lieu de s’en prendre à lui-même, il préférait s’en prendre à elle ! C’était plus facile pour lui. Plus facile pour tout le monde à vrai dire ! Il n’en réalisa même pas que les regards tournés vers eux, comprennent que trop tard qu’un couple se déchire à la vue de tous. Si seulement ils savaient ses gens ce qu’elle représentait pour lui. Cette haine quand il la trouvait dans d’autres bras, alors qu’il est lui-même la faute ultime de cette séparation et de cette virée aux enfers. « Melvyn, calme-toi » Elle est autoritaire, son ton est froid car Pippa n’aime pas qu’on la fasse remarquer, mais à vrai dire le vétérinaire s’en fiche complètement à cet instant présent, « j’suis très calme ! » Qu’il lui répond froidement sans ménagement, et ça se voit non ? Sans doute parce qu’à ce moment plus qu’à un autre moment, il a besoin de lui faire mal. Il a besoin de la voir anéantie, comme lui pouvait l’être. Il ne comprenait pas Melvyn, lui qui se pensait être insubmersible, intouchable. Le voilà à lutter contre ses anciens démons. Elle lui attrape le bras et le force à la suivre. Il n’a aucune envie et pourtant, il semble la suivre de son plein gré sans décolérer pour autant, « tu ne gagneras pas Wayne, c’est pas en inventant tout ça, que je les signerai tes putains de papiers. » Il la menace avec son doigt avec un ton mesquin, qui ne plairait à aucune femme. Il hurle, il gueule, il est méchant Melvyn. Il utilise la force des mots pour la toucher directement là où il sait que ça la toucherait. Car il la connaît Pippa, il sait combien parfois elle peut paraître fragile même si elle ne veut pas le montrer. « Je ne savais pas comment te l’annoncer, en te retrouvant ici, à Los Angeles. A l’époque, j’ai bien essayé de te le dire mais tu avais coupé tes lignes ou bloqué mon numéro, je n’en sais rien. Quant à tes parents, ils ne l’ont jamais su parce qu’ils étaient également éprouvés par ta fuite et je ne voulais pas les achever avec cela » Il tourne son visage de l’autre côté, croisant ses bras contre lui sans même lui porter davantage d’attention. Elle sait combien parfois il peut parfois être un gros con, un connard en puissance quand il veut avoir raison mais qu’il a tort. Il se plante de bourreau il le sait, et pourtant ses paroles arrivent jusqu’à ses oreilles. Même si il ne veut pas redescendre, même si il ne cherchera pas à la comprendre, à accepter ses failles, il sait qu’elle finira par gagner. Elle finit toujours par obtenir ce qu’elle veut de lui, enfin tout sauf son divorce, ce n’est qu’une question de fierté, d’ego. Mais pas que … La vérité c’est que Melvyn se raccroche à ce mariage pour espérer qu’un jour ça puisse s’améliorer, si encore cela est possible ? Étonnant, incompréhensible même ! « Tu aurais mieux fais que je l’apprenne jamais … » Non mais sérieux, qu’est-ce qu’elle attendait de sa part ? Qu’il l’embrasse fougueusement en oubliant le passé ? Qu’il lui pardonne, qu’il lui déclare son amour pour la seule qu’il ne pourra jamais autant aimé ? Elle le connaissait si mal… ?!
Revenir en haut Aller en bas
❉ fifthy shades of you
Pippa Philips
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 20/01/2018
›› Love letters written : 1203
›› It's crazy, I look like : megan hottie fox.
i swear we were infinite
(melvippa) c'est pas finit nous deux, même si c'est douloureux, reviens…  - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: (melvippa) c'est pas finit nous deux, même si c'est douloureux, reviens… (melvippa) c'est pas finit nous deux, même si c'est douloureux, reviens…  - Page 2 EmptyJeu 25 Avr - 10:30


≈ ≈ ≈
{  c'est pas fini nous deux même si c'est douloureux. }
crédit/ psychotic bitch  ✰ w/ @melvyn philips


Un frisson parcourt l’échine de Pippa alors qu’il renverse son verre et que la vodka vient couler en filet sur son pied dénudé par son escarpin. Melvyn prétend être calme mais c’est risible. Il est rouge. Dans ses yeux, des flammes de colère et de ressentiment. Elle ne l’a jamais vu dans un tel état. Lui fait-il peur ? Oui, malheureusement. Il utilise son nom de jeune fille, pour la première fois depuis des semaines. C’est pour dire combien il est atteint, peut-être. Il insistait pourtant tellement sur le fait qu’elle soit encore une Philips, bien malgré elle. Melvyn ne la croit pas et prétend qu’elle invente. C’est l’insinuation de trop. Sa main frappe brutalement la joue du barbu. Pourquoi mentir sur ça ? Perdre cet enfant, bien que cela soit né d’une décision de sa part, a été un drame sans précédent qui a marqué sa vie de femme.

« Je ne suis pas folle, pourquoi j’irais inventer une histoire pareille ? Pour le divorce ? Grand bien t’en fasses, j’en ai plus rien à foutre de ses papiers, Melvyn. Tu ne les signeras pas, je l’ai bien compris. Tu me condamnes à être ta femme, j’ai saisi. J’en ai juste marre de vivre seule avec la présence de ce fantôme, Melvyn »

Ce bébé qui n’a jamais vu le jour la hante au quotidien. Au départ, dès qu’elle croisait une poussette, une femme enceinte, c’était des crises d’angoisse ou de larmes. Encore aujourd’hui, selon son moral et son humeur, ça peut lui arriver. Elle vit avec le poids d’avoir décidé d’ôter une vie en avortant pour éviter une existence de maladie et de soin à cet être innocent qui n’avait rien demandé, pas une souffrance pareille.

« Ce sont des menaces, Philips ? »

Cette fois, c’est elle qui hurle, attirant l’attention des badauds qui cherchent à s’abriter de la pluie battante et orageuse qui s’abat présentement. Elle le fusille littéralement du regard tandis que sa main la démange, de nouveau. Elle a la haine. Contre lui. Plus que jamais.

« Menace-moi autant que tu veux, Melvyn. Tu ne pourras pas descendre plus bas dans mon estime, de toute façon, au point où nous en sommes »
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
Melvyn Philips
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 14/01/2018
›› Love letters written : 557
›› It's crazy, I look like : dominic sexy cooper
i swear we were infinite
(melvippa) c'est pas finit nous deux, même si c'est douloureux, reviens…  - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: (melvippa) c'est pas finit nous deux, même si c'est douloureux, reviens… (melvippa) c'est pas finit nous deux, même si c'est douloureux, reviens…  - Page 2 EmptyMer 22 Mai - 10:02

(melvippa) c'est pas finit nous deux, même si c'est douloureux, reviens…  - Page 2 6Ynk (melvippa) c'est pas finit nous deux, même si c'est douloureux, reviens…  - Page 2 Tumblr_mbvbd18keC1qimfrko2_500
 « c'est pas finit nous deux, même si c'est douloureux, reviens…  » (melvippa) c'est pas finit nous deux, même si c'est douloureux, reviens…  - Page 2 3636071596 pippa philips & melvyn philips


Ce silence est pesant. Melvyn se sent perdu, épuisé. Vidé de tous ses sentiments. Fatigué de se battre éternellement pour rien en retour. La plupart diront qu’il l’a mérité. Cette vie misérable. Lui qui pensait ne jamais avoir besoin de quiconque dans sa vie. Lui qui estimait vouloir vivre de ses passions, et même si c’était loin d’elle. Pourquoi à l’époque il était parti loin d’elle ? Peut-être parce que Melvyn est un égoïsme de première qui se surestime. Mais aujourd’hui plus que jamais, il se rend conscient d’une seule chose : il a besoin d’être auprès d’elle. Elle est sa raison de vivre. Sa raison de ses disputes incessantes. Parce que se déchirer, ils n’ont rien apprit d’autres ses deux-là ! « Je ne suis pas folle, pourquoi j’irais inventer une histoire pareille ? Pour le divorce ? Grand bien t’en fasses, j’en ai plus rien à foutre de ses papiers, Melvyn. Tu ne les signeras pas, je l’ai bien compris. Tu me condamnes à être ta femme, j’ai saisi. J’en ai juste marre de vivre seule avec la présence de ce fantôme, Melvyn » Il l’écoute à peine, parce qu’il n’a pas le courage d’affronter la vérité. Cette chose que Pippa vit depuis trop longtemps et qu’elle tente depuis son arrivée ici de lui rejeter en pleine figure. Ils s’éloignent un peu, il ne veut pas, mais obtempère. Pour elle. Et parce que ça ne les regarde qu’eux. Il reste silencieux, ne souhaitant rien lui dire. Pas pour le moment. « Ce sont des menaces, Philips ? » Qu’elle demande, bien décidée à le faire réagir. Ce n’était pas lui habituellement de rester sous silence. Pas devant tant d’attaques. Mais surtout pas contre elle, et ça lui fait mal Pippa ! Il le voit dans son regard. « Prend le comme tu veux ! Qu’il lui dit alors, sans aucune compassion, aucune gêne, j’en ai rien à foutre ! » Sa voix s’abat sans aucun ménagement, mais son regard la fuit. Il a mal ça se voit. Ça se sent à cette voix qui tremble. A ses poings qui se serrent. « Menace-moi autant que tu veux, Melvyn. Tu ne pourras pas descendre plus bas dans mon estime, de toute façon, au point où nous en sommes » Pour la première fois depuis le début, elle pouvait constater la fragilité de celui qui porte le même nom qu’elle. Elle pouvait lire dans son regard de la tristesse, de l’amour. Tellement puissant, tellement fort que Melvyn pourrait déplacer des montagnes pour elle. A l’instant même où elle avait refait surface dans sa vie, il savait que ce moment finirait par arriver. Qu’elle finirait par retrouver cet homme devant lui, glacial mais encore fou amoureux de la seule qu’il ne pourra jamais aimer autant. « Pourquoi ?! » Sa voix est douce, basse, contraste absolue avec ses quelques minutes précédentes. Il tentait de se calmer au fond de lui, mais un nouveau spasme survient et Melvyn contracte tout son corps. Son cœur devient dur comme de la pierre, ses membres rejettent la simple idée de la prendre dans ses bras. De profiter de ses quelques instants auprès d’elle. Il en meurt d’envie, pourtant. Devant son silence, il reprend, « POURQUOI ? Il hurle Melvyn, il hurle de douleur. Il hurle parce qu’il se rend compte à l’instant même, de tout ce qu’il a perdu. Pippa Philips n’existera plus, il l’a perdue. Il le sentait. Et c’était la seule chose qu’il redoutait le plus. Si il savait encore pleurer, très certainement qu’il y aurait eu une petite larme qui se serait fendu sur ce visage cynique et prétentieux. Mais Melvyn Philips, le grand et célèbre vétérinaire n’a pas appris à pleurer. Il ne sait pas ce que signifie sentiment. Alors il fait ce qu’il sait faire de mieux, paraître arrogant, prétentieux. La rejeter. La détester. « Pourquoi maintenant ? Pourquoi avoir cassé ses années de silence ? Tu veux me voir souffrir hein ? » Il demande, mais il a déjà la réponse, et ne souhaite pas qu’elle lui dise cette vérité qui lui pend au nez. Cette cruelle sentence qui l’abattrait. Comme si il pourrait tomber plus bas…
Revenir en haut Aller en bas
❉ fifthy shades of you
Pippa Philips
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 20/01/2018
›› Love letters written : 1203
›› It's crazy, I look like : megan hottie fox.
i swear we were infinite
(melvippa) c'est pas finit nous deux, même si c'est douloureux, reviens…  - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: (melvippa) c'est pas finit nous deux, même si c'est douloureux, reviens… (melvippa) c'est pas finit nous deux, même si c'est douloureux, reviens…  - Page 2 EmptySam 25 Mai - 9:43


≈ ≈ ≈
{  c'est pas fini nous deux même si c'est douloureux. }
crédit/ psychotic bitch  ✰ w/ @melvyn philips

Melvyn demande pourquoi. Une question que Pénélope s’est posée pendant des semaines, des mois si ce n’est même pas des années. Pourquoi Melvyn est parti alors que tout allait bien dans leur couple, que leur mariage était harmonieux ? Pourquoi cela lui est-il arrivé à elle ? Pourquoi a-t-elle perdu un bébé alors qu’elle était déjà au plus bas ? Pourquoi elle n’a pas pu avoir une grossesse avec un fœtus viable ? Pourquoi, sept ans après, Melvyn refuse toujours de divorcer ? Pourquoi ils se déchirent ? Pourquoi son coeur lui fait du mal ?

Pippa ne veut pas faire souffrir Melvyn. Elle n’a pas révélé l’un de ses plus lourds secrets – si ce n’est le plus important – pour le plaisir de faire du mal à son époux. Elle a eu besoin de cracher la vérité, de se libérer d’un poids, d’un fardeau. C’était aussi sa façon de faire le deuil de cet enfant qu’elle a à peine eut le temps d’aimer et de cette maternité qui devient, chaque jour, de plus en plus impossible. Pénélope est lucide. A trente-huit ans, les chances de devenir mère deviennent de plus en plus rares, notamment depuis que Melvyn a saboté sans mal sa relation avec Chase. Il lui faudrait, dans un temps imparti, retrouver un partenaire de confiance qu’elle aime et fonder une famille ; ce qu’elle refuse de faire à la hâte, juste pour combler un besoin d’enfant. Car un enfant a besoin d’une famille aimante et ne pas être le pansement d’un désir assouvi à la hâte.

« J’ai cessé de t’aimer, Melvyn et je ne veux plus vivre avec des choses qui me relient à toi », articule Pippa, froidement. « Je veux tourner la page »

Ce n’est pas forcément vrai mais elle veut s’en persuader. Elle veut vraiment tourner la page bien qu’elle ait encore, c’est certain, des sentiments pour Melvyn. Pippa veut aller de l’avant, cesser de ressasser le passé.
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
Melvyn Philips
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 14/01/2018
›› Love letters written : 557
›› It's crazy, I look like : dominic sexy cooper
i swear we were infinite
(melvippa) c'est pas finit nous deux, même si c'est douloureux, reviens…  - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: (melvippa) c'est pas finit nous deux, même si c'est douloureux, reviens… (melvippa) c'est pas finit nous deux, même si c'est douloureux, reviens…  - Page 2 EmptyMer 5 Juin - 11:27

(melvippa) c'est pas finit nous deux, même si c'est douloureux, reviens…  - Page 2 6Ynk (melvippa) c'est pas finit nous deux, même si c'est douloureux, reviens…  - Page 2 Tumblr_mbvbd18keC1qimfrko2_500
 « c'est pas finit nous deux, même si c'est douloureux, reviens…  » (melvippa) c'est pas finit nous deux, même si c'est douloureux, reviens…  - Page 2 3636071596 pippa philips & melvyn philips


Même le plus insensible du commun des mortels pourrait ressentir à cet instant ce déferlement de sentiment qui s’abat sur Philips. Cette haine qui s’entrechoque à tout l’amour qu’il n’a jamais pu offrir à quiconque sauf elle. Elle, Pippa Philips, cette femme qui se tient droite devant lui, pour qui il était prêt aujourd’hui à tous les sacrifices. Même celui de la laisser partir loin de lui. En est-il capable ? Melvyn n’en sait rien car au-delà de tout, il a besoin d’elle pour respirer, pour vivre. Pour retrouver son chemin parmi les tempêtes. Il a besoin de savoir qu’elle sera toujours auprès de lui, quoi qu’il fasse. Quoi qu’il devienne mais tout est désormais trop tard. Si il n’était pas resté aussi longtemps sous silence, le pardon aurait peut-être pu avoir lieu, probablement d’ailleurs. Mais aujourd’hui que reste t’il de ce couple marié ? Rien d’autre que des souvenirs éphémères qui disparaîtront aussi. Tôt ou tard. Melvyn s’y refuse alors que la vérité est devant ses yeux, elle l’accable. Comme jamais personne n’avait pu le faire autant souffrir, un juste retour des choses. Un boomerang dont le vétérinaire a très certainement mérité, mais il ne le dira jamais à haute voix. Sa défaite est amère, il ne veut pas l’entendre. Encore moins de cette bouche, de ses lèvres qu’il a longtemps désirées, embrassées. Il change, il hurle. Elle reste calme, trop calme selon lui. Comme si aujourd’hui, il n’était plus rien pour elle. Qu’un vaste et vulgaire souvenir qu’elle enfermait à double tour, loin d’elle. Et puis sa voix qui s’abat jusqu’à ses oreilles, un cœur qui bat à tout rompre, « j’ai cessé de t’aimer, Melvyn et je ne veux plus vivre avec des choses qui me relient à toi. Il a mal, terriblement mal qu’il laisse ses fesses tomber sur la chaise à côté d’eux. Le regard vide, ses mains sur ses jambes, il fixe le sol, tout sauf elle. Réalisant alors les paroles de sa femme… De son ex-femme, il n’en sait plus rien à l’heure actuelle, je veux tourner la page » Elle est froide, elle cherche à le déstabiliser, à lui faire mal, il en a la certitude à cet instant. Il serre ses poings, avant que ses mots glissent sans même lui accorder un regard, une quelconque importance, « je te déteste Pippa. Tellement… » Et puis les secondes qui passent, elle s’éloigne de lui pas physiquement mais bien plus. Mentalement, psychologiquement et il ne le supporte pas, dans un dernier appel au secours, il se relève brutalement de la chaise pour lui faire face. Leurs regards s’entrechoquent, son souffle contre elle, comme au bon vieux temps. Il a ce besoin d’elle, là tout de suite. Jusque-là, il arrivait à pallier à ce manque mais plus maintenant. « Repousse-moi si tu n’en as pas envie… » Un murmure contre son oreille avant de glisser ses mains presque timidement dans celles de l’historienne et de l’embrasser avec la fougue et la passion d’autrefois, de leur tumultueux ébats d’antan. Personne d’autre qu’elle ne pourrait réveiller le diable en lui, comme cet ange. Personne d’autre n’a autant d’emprise sur lui, qu’elle… « REPOUSSE-MOI… » Il hurle alors que ses lèvres effleurent son cou et qu'il dépose ses mains dans la chevelure brune de la jeune femme, il remonte légèrement glissant sa langue contre la sienne, il aurait tant aimé pouvoir résister encore, qu'elle le repousse, qu'elle lui implore d'arrêter.
Revenir en haut Aller en bas
❉ fifthy shades of you
Pippa Philips
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 20/01/2018
›› Love letters written : 1203
›› It's crazy, I look like : megan hottie fox.
i swear we were infinite
(melvippa) c'est pas finit nous deux, même si c'est douloureux, reviens…  - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: (melvippa) c'est pas finit nous deux, même si c'est douloureux, reviens… (melvippa) c'est pas finit nous deux, même si c'est douloureux, reviens…  - Page 2 EmptyDim 9 Juin - 17:36


≈ ≈ ≈
{  c'est pas fini nous deux même si c'est douloureux. }
crédit/ psychotic bitch  ✰ w/ @melvyn philips

Melvyn demande pourquoi. Une question que Pénélope s’est posée pendant des semaines, des mois si ce Quand il lui dit qu’il la déteste, Pippa parvient à y croire parce qu’elle le voit dans ses yeux où se reflètent également de la colère et un zeste de souffrance. Melvyn réagit avec vigueur et rapidité, tellement que les yeux de Pippa ont du mal à y croire ; il se retrouve face à elle et la fixe d’un regard sévère. Ce même regard qu’il semble toujours porter, qu’elle a toujours vu depuis son arrivée à Los Angeles et leurs retrouvailles. A croire qu’il n’a plus de tendresse ni de douceur en lui, qu’il n’est plus qu’un roc sans émotion ni sensibilité, que de la colère et de la rage. Sa main effleure la sienne tandis qu’il lui dit de le repousser si elle n’en a pas envie. Pippa se raidit. Elle se tend et tous les muscles de son corps sont en alerte. Elle ne bouge pas un doigt, rien. Elle se contente de ressentir la paume de Melvyn contre la sienne sans laisser sa main réagir pour autant. Puis il hurle. Il hurle alors que ses lèvres effleurent son cou. Pippa serre la mâchoire pour réprimer un soupir. Depuis combien de temps rêve-t-elle de cela ? C’est comme une renaissance. Elle respire de nouveau, l’historienne. Puis finalement, Melvyn l’embrasse. C’est brusque, c’est nécessiteux. Mais c’est si bon… Pippa ne parvient pas à le repousser mais ne parvient pas pour autant à s’investir dans ce baiser. Elle se contente de le laisser faire, de le laisser mener la danse sans pour autant agir ni fuir. Finalement, à bout de souffle, la brune recule d’un pas et dévisage son mari.

« Arrête de foutre le bordel dans ma tête », soupire Pénélope.

Elle est perdue. Elle ne sait plus ce qu’elle veut, qui elle veut. Elle sait qu’elle ne lui pardonnera jamais ce qu’il a fait tout comme elle sait qu’elle n’aimera jamais quelqu’un comme lui. Il est son âme sœur et elle en est convaincue ; cela n’enlève en rien pour autant la sincérité des sentiments qu’elle a pu avoir avec Chase, par exemple.

« Je n’ai jamais été aussi perdue de toute ma vie »
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
Melvyn Philips
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 14/01/2018
›› Love letters written : 557
›› It's crazy, I look like : dominic sexy cooper
i swear we were infinite
(melvippa) c'est pas finit nous deux, même si c'est douloureux, reviens…  - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: (melvippa) c'est pas finit nous deux, même si c'est douloureux, reviens… (melvippa) c'est pas finit nous deux, même si c'est douloureux, reviens…  - Page 2 EmptyDim 9 Juin - 22:30

(melvippa) c'est pas finit nous deux, même si c'est douloureux, reviens…  - Page 2 6Ynk (melvippa) c'est pas finit nous deux, même si c'est douloureux, reviens…  - Page 2 Tumblr_mbvbd18keC1qimfrko2_500
 « c'est pas finit nous deux, même si c'est douloureux, reviens…  » (melvippa) c'est pas finit nous deux, même si c'est douloureux, reviens…  - Page 2 3636071596 pippa philips & melvyn philips


Melvyn aimerait être plus fort que tout ça, plus fort dans ses sentiments pour elle. Être au-dessus des lois quand il s’agit de Pippa Philips. Mais la vérité c’est qu’il n’y parvient pas. Il pensait qu’à des centaines de kilomètres de leur domicile il aurait réussi à refaire sa vie. Peut-être que cela aurait été différent. Il aurait sans aucun doute accepté ce divorce et l’aurait laissé partir. Loin de lui, loin de cet amour qui existe encore. Qui bat encore sous ce corps faîte d’armure glaciale. Remplie d’un cynisme. Peut-être que le bonheur de Pippa aurait commencé ce jour-là, qu’elle aurait été détachée enfin de ce poison. Mais les choses ne se sont pas passées comme cela. Pire encore, Melvyn fait en sorte de lui rappeler combien cet amour arrive à muter malgré les vents, les tempêtes. Il l’aime. A en mourir, et quand il pose sa main dans celle qui porte encore son nom, un vent frais se pose sur lui. Il renaît d’un espoir malsain. Mais un espoir vivant qui dépasse ce qu’il avait espéré. Il l’aime. A en crever. Que ce soit à grande échelle, ou à petit feu, elle n’a jamais été remplacée par quiconque, Melvyn ne voyait qu’elle. Pour le supporter, pour l’énerver. Pour l’aimer. Pour le faire vibrer. Il s’avance vers elle, il n’attend qu’une chose : qu’elle le gifle, qu’elle le repousse. Qu’elle s’agite devant son calme. Qu’elle ne soit plus sa femme. Enfin, il pose ses lèvres sur les siennes, et son cœur rate un battement. C’est doux mais violent. C’est poétique mais animal. C’est entre amour et haine. Il n’y a qu’un pas, et Melvyn le sait. Malgré ses mots durs, ses cris plus forts que ceux de Pippa, il n’a jamais cessé de l’aimer. Malgré la distance, malgré la découverte de la perte de cet enfant qui aurait pu être sien. Mais si Pippa ne le repousse pas, ne hurle pas, elle ne fait aucun pas vers lui. Aucun geste qui montrerait qu’elle souhaiterait plus. Quelques secondes où son corps touche le sien, un contact physique, une connexion rapide. Electrique. Qui stimule ses sens, et qui lui permets de comprendre ce qu’il veut ou ce qu’il fuit. Elle finit par rompre le baiser, pour souffler un peu et recule d’un pas. « Arrête de foutre le bordel dans ma tête, elle le dévisage, cherche à comprendre ce qu’il souhaite dans le fond, elle ne comprend plus et elle est perdue l’historienne, autant que lui. Je n’ai jamais été aussi perdue de toute ma vie. » Il est silencieux le vétérinaire, il ne sait pas par quoi commencer, ne sait pas pourquoi il avait un besoin plus que vivace de l’embrasser comme si sa vie en dépendait. Pourquoi là, et pas hier ou demain. Pourquoi maintenant ?! « Je t’aime Pippa, et je n’ai jamais cessé de t’aimer… » Ses yeux cherchent le contact avec ceux de sa femme, mais il reprend très vite la parole de peur de les regretter, « et j’suis prêt à te les signer ses papiers… » Immobile, il ne cherche pas à compléter cette distance entre elle et lui. Il l’aimera toute sa vie mais n’est-ce pas là, la seule façon de s’en sortir que de divorcer si elle ne souhaite plus de lui ?! « J’ai compris que je ne pouvais pas te retenir en otage d’un amour qui ne te fait plus rêver… » Qu'il ajoute sans filtre, sincère.
Revenir en haut Aller en bas
❉ fifthy shades of you
Pippa Philips
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 20/01/2018
›› Love letters written : 1203
›› It's crazy, I look like : megan hottie fox.
i swear we were infinite
(melvippa) c'est pas finit nous deux, même si c'est douloureux, reviens…  - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: (melvippa) c'est pas finit nous deux, même si c'est douloureux, reviens… (melvippa) c'est pas finit nous deux, même si c'est douloureux, reviens…  - Page 2 EmptyLun 10 Juin - 17:36


≈ ≈ ≈
{  c'est pas fini nous deux même si c'est douloureux. }
crédit/ psychotic bitch  ✰ w/ @melvyn philips

Et finalement, c’est dans un sanglot que se termine ce baiser suite aux quelques paroles prononcées par Melvyn. Il l’aime. Il n’a jamais cessé de l’aimer et pourtant, ils ont passés sept longues années loin l’un de l’autre par sa faute toute entière. Son mari l’aime. Et il accepte, par amour, de signer les documents pour officialiser leur divorce. Une nouvelle vague de larmes la secoue et fait trembler ses épaules dans un mouvement convulsif.

« Melvyn... », laisse échapper Pippa, stupéfaite.

Cela fait à présent plus de trois mois qu’elle lui court après sans relâche pour obtenir une signature de sa part et voilà qu’il cède enfin. Pourquoi ? Qu’a-t-il bien pu se passer dans sa tête pour qu’il accepte finalement ? D’un revers de main, Pénélope essuie ses larmes tout en reniflant. Elle n’y croit pas.

« Ce n’est pas une stratégie sadique de ta part, une nouvelle provocation ? »

Elle ne le reconnaît plus et ne sait plus donc, de quoi il est capable. S’il a tord sur un point, c’est le fait qu’elle ne l’aime plus. Elle a beau prétendre le contraire, c’est faux. Melvyn aura toujours une place en or dans son coeur et elle en sera toujours folle amoureuse ; il est son mari et elle l’a promis devant dieu de l’aimer, jusqu’à ce que la mort les séparent. Elle attendait ses paroles mais curieusement, ce n’est pas pour autant qu’elle se sent soulagée. Pippa baisse les yeux sur ses escarpins tâchés de vin. Elle se mord la lèvre inférieure, pleure toujours pudiquement.

« Tu as toujours fermement refusé de divorcer alors pourquoi changes-tu soudainement d’avis ? Je ne te comprends pas mais … mais quoi qu’il en soit et si tu ne reviens pas sur ta parole, merci », termine Pénélope.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


just the way you are
i swear we were infinite
(melvippa) c'est pas finit nous deux, même si c'est douloureux, reviens…  - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: (melvippa) c'est pas finit nous deux, même si c'est douloureux, reviens… (melvippa) c'est pas finit nous deux, même si c'est douloureux, reviens…  - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas

(melvippa) c'est pas finit nous deux, même si c'est douloureux, reviens…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Echo park
-