Partagez|

find a home out there (nolanca)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ friends with benefits
Blanca Richards
friends with benefits

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 13/12/2018
›› Love letters written : 16
›› It's crazy, I look like : emily didonato
i swear we were infinite
MessageSujet: find a home out there (nolanca) Ven 11 Jan - 15:01

Tu regardes ces hommes à la large et robuste carrure emmener tes meubles, tes cartons, toute une vie. Une vie qui n’est plus la tienne, à présent. Il aura suffit d’une fois, une seule nuit d’inattention, de faiblesse, pour en arriver là. Tu es passée, en quelques mois, du statut d'héritière à sdf, de femme d’affaire à future maman. Comme quoi, la vie ne tient vraiment qu’à un fil. Et ce ventre qui s’arrondit, qui te pèse de plus en plus, n’est qu’un rappel constant de ta bêtise, lui qui devrait t’apporter réconfort et bonheur, tu oses à peine le toucher. Ton reflet te désole. Tu aurais voulu qu’il te soit plus simple de stopper sa course, mais tu n’as su t’y résoudre une fois à la porte de la clinique. Lui non plus n’a rien demandé, il n’est pas responsable de l’inconscience de ses parents. Tu avais même accepté sa venue prochaine, mais aujourd’hui, tu voudrais surtout te réveiller et t’apercevoir que ce n’était qu’un cauchemar et retrouver ta vie, celle pour laquelle tu as tout donné, tout sacrifié. Dans le taxi qui roule en direction d’Echo Park, tu joues machinalement avec la bague qui n’a toujours pas quitté ton annulaire gauche. Tu te mordilles nerveusement la lèvre inférieure, en observant distraitement le paysage qui défile de l’autre côté de la vitre. Tu désespères à l’idée de devoir lui demander son aide. Tu appréhendes les retrouvailles. Un peu plus de six mois, à présent, que tu les évites, avec l’espoir de trouver une autre solution. Mais tu te rends malheureusement à l’évidence, qu’il en est l’unique. Au pied de son immeuble, tu lèves les yeux, tu ne sais pas quel étage est le sien, tu sais juste que c’est ici. Le chauffeur te propose aimablement de porter ta valise jusqu’à l’entrée, mais tu refuses. Tu lui donnes quelques billets et il s’en va. Depuis que tu es enceinte, tu as découvert une nouvelle forme de gentillesse. Autrefois, tu étais surtout victime de la galanterie perverse des hommes qui ne voyait en toi qu’une jolie petite poupée, maintenant, hommes et femmes te submergent d’une bienveillance à la limite du supportable. Avec leurs yeux tout brillants et leurs sourires attendris, ils te cèdent tout, de leur place dans le métro, à celle dans les fils d’attente. Et toi, ça t’agace cet excès de complaisance uniquement dû à ce ventre proéminent qu’est devenu le tien. Il ne fait pas de toi une pauvre petite chose en sucre et tu ne te gênes pas pour le faire comprendre. L'ascenseur vous dépose, ta valise, ton têtard et toi, à l’étage indiqué sur la boîte aux lettres. Tu n’as pas prévenu de ta visite, l’effet de surprise sera d’autant plus grand. Tu espères juste qu’il est bien là. Le soleil a déjà décliné, nous sommes en pleine semaine, les chances sont de ton côté. Tu sonnes une fois, puis une seconde fois, parce que tu manques un peu de patience et que bébé Nolanca appuie sur ta vessie. Quelques secondes plus tard, il apparaît dans l’encadrement de la porte. « Salut. » Tu affiches un petit sourire forcé qui témoigne de ton infini désir de le revoir et lui épargne tout de suite la sempiternelle question de celui qui ne s’attendait pas à voir l’autre. « On a une affaire en suspens toi et moi. J’peux rentrer? » Tu ne te démontes pas et lorsque ses yeux se posent sur ton ventre, les tiens suivent. « Oui, je suis enceinte. Félicitations, tu vas être papa. » Nouveau sourire forcé, un petit signe de la tête pour acquiescer et vous vous glissez  ta valise, ton têtard et toi, dans l’entrée. Tu te fiches bien de ne pas faire preuve de plus de délicatesse, il faut dire que ton gynécologue n’a pas eu plus de compassion à ton égard, lorsqu’il t’a annoncé l'heureuse nouvelle.
Revenir en haut Aller en bas

find a home out there (nolanca)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Echo park :: Echo park residence
-