Partagez

it's a new life. (asher)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
❉ fifthy shades of you
Diane Helsner
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 05/01/2019
›› Love letters written : 105
›› It's crazy, I look like : dakota johnson
i swear we were infinite
it's a new life. (asher) Vide
MessageSujet: it's a new life. (asher) it's a new life. (asher) EmptyLun 7 Jan - 11:51




There's nothing else to do here let's jump into your car
I like you just the way you are
There's nothing else to do here but fall into your arms
I like you just the way you are.
w/ @asher monroe
Etre dans la peau de Diane Helsner est loin d'être aussi reposant que je ne le pensais. La rouquine a beau être discrète, sa vie à Los Angeles était plutôt bien remplie. Après avoir signé les papiers du divorce avec son raté d'ex-mari, racheter le studio dans lequel ils vivaient, me voici prête à m'attaquer au plus gros du chantier : la librairie. Un endroit calme, sage, à l'image de la jeune écossaise. Autant dire que ce n'est pas du tout avec ce genre d'endroit que je vais faire fortune, hormis si les sexagénaires présents laissent des pourboires mirobolants. Ce qui ne semble pas être le cas, bien au contraire. Je profite du jour de fermeture de la boutique pour m'y rendre, afin de pouvoir étudier le potentiel de ce lieu pourtant atypique. Elle avait du goût la petite, je ne peux pas le nier. Faire un salon de thé dans une librairie était une idée ingénieuse, mais loin d'être ma came. Clefs en main, j'ouvre rapidement la porte de l'établissement, où une odeur de thé froid s'en dégage. Je marche lentement sur le parfait petit parquet installé, regardant les alentours pour imaginer les futurs plans. Un cahier en main, les idées fusent. Je détermine assez rapidement l'endroit où se trouvera le bar, la piste de danse ainsi que les tables permettant la consommation abondante d'alcool. On ne pas se mentir, un endroit sans alcool est inconcevable à mes yeux et surtout, il permet d'attirer une clientèle beaucoup plus jeune. Le quartier est propice à ce genre de clientèle, tout comme pour attirer les business man en mal de distraction. Je décide de commencer à ranger certains objets dans des cartons, sans attendre les ouvriers chargés de le faire. Incapable de rester en place, je lance une playlist adaptée pour une séance de tri et de rangement. La musique habite mon corps, je ne remarque même pas la présence qui se trouve derrière. Jusqu'à ce que je me retourne et sursaute légèrement, en tombant sur l'ex mari de la rouquine. Et merde... Ce garçon doit sans doute avoir des problèmes de compréhension. J'ai pourtant été on ne peut plus claire ce matin dans mon message. « Bonjour, je peux vous aider ? » Je demande alors, de façon innocente. « Je suis navrée, la librairie est fermée. De façon définitive. » Je précise.
Revenir en haut Aller en bas
❉ friends with benefits
Asher Monroe
friends with benefits

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 06/10/2014
›› Love letters written : 20231
›› It's crazy, I look like : max freaking irons.
i swear we were infinite

( shooting the moon )
› relationships :
it's a new life. (asher) Vide
MessageSujet: Re: it's a new life. (asher) it's a new life. (asher) EmptyJeu 10 Jan - 18:58


≈ ≈ ≈
{ it's a new life. }
crédit/ psychotic bitch ✰ w/ @diane helsner


Diane était de retour.

Ce qu’il se passait dans l’esprit d’Asher ? Putain de merde. Il ne savait pas comment l’interpréter. Comment le savait-il ? On lui avait dit qu’il y avait eu une réouverture de la librairie par sa gérante. C’était donc pour cela que son ex-femme lui avait adressé un message plus que glacial lui demandant de ne plus prendre contact avec elle. Asher était furieux. Il parvenait enfin à remonter la pente après un abandon, un an plus tôt, et un divorce désormais prononcé depuis quelques jours, à peine quelques heures. Et d’un côté, il ne s’autorisait pas à montrer sa colère à Oliver. Tous deux avaient suffisamment de choses en tête : entre sa rémission et surtout, le décès récent de Nora, la mère de l’enfant. Ils apprenaient à vivre ensemble et c’était un travail aussi long que périlleux.

S’en fut trop pour Asher. Il avait besoin de le voir pour y croire alors, bravant la demande (ou plutôt l’ordre) de Diane dans son message, il prit la direction du centre-ville pour aller là où il l’avait rencontré, presque quatre ans plus tôt. Cette librairie, sur ce trottoir. Il poussa la porte et découvrit une brune, élancée. Même de dos, il eut aussitôt la conviction que ce n’était pas Diane, connaissant par coeur les courbes de son corps. Il continua à chercher son ancienne compagne dans la pièce, vainement, avant que la brune, qui se déhanchait tout en triant des papiers, ne se retourne et ne le regarde. « Bonjour, je peux vous aider ? », demanda-t-elle. Asher opina du chef. « Bonjour. Oui, s’il vous plaît », dit Asher, poliment. « Je cherche Diane Helsner-Mon… Diane Helsner, la gérante de cette librairie ». Avait-elle changé son nom sur les documents de gestion ? Cet endroit, ils l’avaient ouvert ensemble, décoré ensemble. « Oh », laissa échapper le trentenaire alors que la jeune femme annonçait la fermeture définitive du lieu. Cela lui fit un coup au moral, malgré tout, car il était attaché à cet endroit. « J’ai ouvert cet endroit avec sa gérante », expliqua Asher. « Nous étions mariés ».

Revenir en haut Aller en bas
❉ fifthy shades of you
Diane Helsner
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 05/01/2019
›› Love letters written : 105
›› It's crazy, I look like : dakota johnson
i swear we were infinite
it's a new life. (asher) Vide
MessageSujet: Re: it's a new life. (asher) it's a new life. (asher) EmptyJeu 17 Jan - 20:56


There's nothing else to do here let's jump into your car
I like you just the way you are
There's nothing else to do here but fall into your arms
I like you just the way you are.
w/ @asher monroe
J’ignore ce qui est le plus drôle entre voir cet homme de mes propres yeux totalement dépité à l’idée que je ne sois pas son ex-femme, ou justement savoir que je suis derrière tout son malheur. Dans tous les cas, je savais qu’en revenant au sein de cet établissement, il serait attiré comme un aimant. C’est tout de même incroyable, quand on y pense. De façon très innocente, je lui demande s’il désire de l’aide afin que je puisse l’orienter, tout en précisant que la boutique est fermée. Définitivement. Son visage se décompose face à ces mots et moi, à l’intérieur, je dois bien reconnaître que je jubile. « Diane Helsner ? » Je ne peux m’empêcher de répéter, avant de faire mine de réfléchir un instant. En faisant mine de chercher mes mots, comme lorsque vous avez une mauvaise nouvelle à annoncer mais que vous ignorez la façon dont vous y prendre. « Elle n’est pas ici. » Je me contente de répondre après quelques secondes, avant qu’il ne commence à me raconter l’histoire de cet endroit. Cette histoire, je la connais puisque son idiote d’ex-épouse me l’a déjà confiée. Tout comme son père avant elle, en me disant combien il était fier de la rouquine. « Vous m’en voyez désolée. » Je réponds alors, compatissante. « J’ai repris les commandes désormais. Diane Helsner ne reviendra pas ici, je pense que vous vous en doutez après votre… divorce. » Oops. « Je m’appelle Diane. C’est drôle n’est-ce pas ? A croire que nous étions faits pour nous rencontrer. » J’ajoute alors, en souriant. Ce n'est vraiment pas bien de jouer ainsi avec lui, mais il a l'air si fragile que je ne peux m'en empêcher. Asher Monroe, l'homme dont la réputation n'est plus à faire. Comment pourrais-je m'en empêcher ? Si la vraie Diane était là, elle me tuerait sur place. Mais être dans sa peau me permet de faire ce que je veux, notamment torturer son ex mari en lui ravivant de terribles souvenirs.
Revenir en haut Aller en bas
❉ friends with benefits
Asher Monroe
friends with benefits

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 06/10/2014
›› Love letters written : 20231
›› It's crazy, I look like : max freaking irons.
i swear we were infinite

( shooting the moon )
› relationships :
it's a new life. (asher) Vide
MessageSujet: Re: it's a new life. (asher) it's a new life. (asher) EmptyLun 21 Jan - 18:56


≈ ≈ ≈
{  it's a new life. }
crédit/ psychotic bitch  ✰ w/ @diane helsner


Cette femme était d’une beauté froide qui intriguait fortement Asher. Avant Diane, c’était tout à fait son genre de femmes mais sa relation avec l’écossaise avait bouleversé tous ses critères de beauté. Maintenant, il semblait davantage attiré par les femmes plus timides qui n’assumaient pas leur beauté, qui n’en avaient pas conscience. Asher confirma quand la jeune inconnue l’interrogea sur l’identité de la personne qu’il recherchait.

« Oui, Diane Helsner »

Cela lui faisait bizarre d’utiliser le nom de jeune fille de son ex-femme alors que pendant deux ans, le sien y avait été accolé et prononcé. La brune lui annonça qu’elle n’était pas ici tout en paraissant compatissante et en s’excusant alors qu’elle n’y était pour rien. Asher haussa des épaules. En réalité, il était presque soulagé que son ancienne femme ne soit pas là. Il ne savait pas comment il aurait réagi face à elle. De la colère, beaucoup, sûrement, de lui avoir fait gobé tant de conneries et d’illusions. De la colère, pour lui avoir fait tant de mal en l’abandonnant dans une tourmente de son existence, alors qu’il luttait face au cancer. De la colère, parce qu’il était devenu un autre homme, s’était rangé pour elle, pour finir abandonné, tout compte fait. Il sourit, amusé d’apprendre que son interlocutrice portait le même prénom que Diane, son ex-femme. Pourtant, elle semblait être son opposée, bien loin de la douceur de son épouse. Diane lui dit qu’ils étaient sûrement fait pour se rencontrer et Asher constata :

« Effectivement, drôles de coïncidences. Vous, dans l’établissement de mon ex, avec le même prénom et … si je ne m’abuse, un accent écossais ? »

Si au départ, il avait eu du mal à le déchiffrer, maintenant, il était capable de le reconnaître parmi cent autres accents, d’avoir entendu et écouté Diane pendant des heures, des jours, des nuits, deux ans.
Revenir en haut Aller en bas
❉ fifthy shades of you
Diane Helsner
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 05/01/2019
›› Love letters written : 105
›› It's crazy, I look like : dakota johnson
i swear we were infinite
it's a new life. (asher) Vide
MessageSujet: Re: it's a new life. (asher) it's a new life. (asher) EmptyDim 27 Jan - 18:08


There's nothing else to do here let's jump into your car
I like you just the way you are
There's nothing else to do here but fall into your arms
I like you just the way you are.
w/ @asher monroe
Mentir n’est vraiment pas une bonne chose. Pour autant, je suis de celle pour qui le mensonge fait partie intégrante de leur vie. C’est maladif, je suis incapable de m’en passer. Face à cet homme qui a tout d’une proie facile, je ne peux m’empêcher de jouer avec ses nerfs. Ses sentiments, ravivant des douleurs qu’il pensait probablement enfouies. Diane Helsner a mis cet homme à ses pieds, il est évident que Asher Monroe est encore fou amoureux de son ex-femme. J’ai bien fait d’intervenir dans leur vie pour signer ses papiers du divorce, libérant ainsi la pauvre rouquine d’une contrainte pour laquelle elle n’était plus capable de gérer. Il répète son nom comme pour vérifier que Diane est bien absente, que tout ceci n’est pas une piètre plaisanterie. Mais non, ta femme ne reviendra jamais plus mon pauvre garçon, et je suis ici pour en profiter dignement. Je fais en sorte de remuer un peu plus le couteau dans la plaie et me présente, en jouant avec le feu. Torturer un homme meurtri est pathétique, j’en suis consciente mais c’est une chose tellement simple à faire que je ne peux m’en empêcher. Et le pire, c’est qu’il tombe dans le panneau sans grande difficulté. Je souris comme une idiote, pour lui montrer de l’intérêt et lui faire croire que j’en ai quelque chose à faire de ce qu’il me raconte. « Décidément. » Je me contente de répondre, fière de voir que mes mois en Ecosse m’ont permis de me mettre pleinement dans la peau du personnage. Une pure Américaine avec un accent écossais, ce n’est pas donné à tout le monde. Quel idiot… « Diane avait oublié de me dire combien son ex mari était un homme charmant. » Je confie alors, lui lançant une nouvelle perche. Allant encore un peu plus loin dans mon mensonge. « Je l’ai croisé lors de la vente de sa librairie et nous avons un peu discuté, elle venait de signer les papiers… Oh pardon, je ne devrais pas parler de tout ça, ce doit être encore douloureux pour vous. » Je me montre confuse, pourtant bien heureuse de parler de tout ça. « Quoi que, si vous avez besoin de réconfort, je peux vous servir un verre ? » Autant rendre les choses encore plus agréables.
Revenir en haut Aller en bas
❉ friends with benefits
Asher Monroe
friends with benefits

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 06/10/2014
›› Love letters written : 20231
›› It's crazy, I look like : max freaking irons.
i swear we were infinite

( shooting the moon )
› relationships :
it's a new life. (asher) Vide
MessageSujet: Re: it's a new life. (asher) it's a new life. (asher) EmptyDim 27 Jan - 18:19


≈ ≈ ≈
{  it's a new life. }
crédit/ psychotic bitch  ✰ w/ @diane helsner

La dite Diane mentionna que la Diane, l’originale, avait visiblement omis de lui dire qu’il était un charmant homme. Asher préféra ne pas réagir parce qu’à ses yeux, dans sa tête, toute son histoire avec Diane n’était qu’un tissu de mensonges. C’était encore une plaie béante, saignante et douloureuse. Il essayait de passer outre mais y parvenait difficilement. Comment oublier la première femme que l’on a aimé si profondément, à qui vous étiez mariés mais qui vous a abandonné quand vous étiez au plus bas ? Asher l’ignorait.

« Elle a oublié de dire beaucoup de choses à beaucoup de monde »

Son ton était sec, cassant et plein de rancune. Parce que c’était désormais ce qu’il éprouvait également pour la rousse, son ex-femme. Asher passa une main dans ses cheveux tout en soupirant avant de glisser ses mains dans les poches de son teddy typiquement américain. L’année qui venait de s’écouler avait été terriblement difficile pour lui mais il remontait enfin la pente ou du moins, était déterminé à le faire. A commencer, notamment, par sa relation avec son fils. Désormais, il était sa seule priorité. Absolue priorité. Rien ne viendrait plus s’entraver entre le père et le fils. Pas même Diane qui avait parlé de leur divorce à son homonyme. Asher haussa des épaules.

« C’est douloureux, certes, mais je vais de l’avant ; je ne compte pas perdre plus de mon temps pour une femme comme elle »

Diane lui proposa un verre et il opina du chef. Il n’avait pas bu depuis une éternité, depuis le début de son protocole de chimiothérapie. Maintenant qu’il était en rémission, il le pouvait, avec modération bien entendu !

« Et qu’est-ce que vous allez faire de cet endroit, si je peux me permettre de poser la question ? »

Revenir en haut Aller en bas
❉ fifthy shades of you
Diane Helsner
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 05/01/2019
›› Love letters written : 105
›› It's crazy, I look like : dakota johnson
i swear we were infinite
it's a new life. (asher) Vide
MessageSujet: Re: it's a new life. (asher) it's a new life. (asher) EmptyDim 27 Jan - 18:36


There's nothing else to do here let's jump into your car
I like you just the way you are
There's nothing else to do here but fall into your arms
I like you just the way you are.
w/ @asher monroe
Je ne peux m’empêcher de sourire face à la rancune qu’il éprouve vis-à-vis de Diane Helsner. Je sais qu’il fait mention de ses enfants, en me parlant du fait de cacher des choses. Sur ce coup, j’avoue que la rouquine a fait fort. « Je suis désolée. » Je me contente de répondre, en faisant mine de l’être. Je l’observe un instant et me rends compte qu’il semble tout de même mal à l’aise. La main dans ses cheveux, tout d’abord. Puis les mains au fond de ses poches, comme pour se donner un brin de courage. Il m’explique que son divorce est encore douloureux mais qu’il va de l’avant, pour remonter la pente. En voilà une bonne nouvelle… « Vous avez raison, il vaut mieux tourner la page bien que ce soit difficile. Diane est de l’histoire ancienne maintenant, enfin l’ancienne Diane. » Je précise, afin de germer ne serait-ce qu’un début d’idée dans son esprit. L’ancienne Diane n’est plus là mais je suis désormais présente, bien déterminée à faire un bout de chemin dans sa tête. Il accepte ma proposition et je lui fais signe de me suivre jusqu’à l’ancienne réserve, où j’y ai installé un bureau de fortune. Je m’installe sur le canapé, après avoir pris une bonne bouteille de vin au préalable. L’avantage du vin rouge, c’est qu’il n’a pas besoin de frigo et adore ce genre d’endroit vieillot. Asher se montre curieux face à mon projet. « Et bien, je vais vous mettre dans la confidence mais seulement si vous me jurez de garder le secret. » Je commence par dire en souriant, tout en servant deux verres. « Je veux en faire un endroit plus branché, afin d’attirer une clientèle plus jeune. Le transformer en un endroit où les gens aimeront se retrouver après une dure journée de travail ou pour fêter le week-end, vous voyez ? » J’avoue alors, tout en levant mon verre pour trinquer. « A notre petit secret. »
Revenir en haut Aller en bas
❉ friends with benefits
Asher Monroe
friends with benefits

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 06/10/2014
›› Love letters written : 20231
›› It's crazy, I look like : max freaking irons.
i swear we were infinite

( shooting the moon )
› relationships :
it's a new life. (asher) Vide
MessageSujet: Re: it's a new life. (asher) it's a new life. (asher) EmptyDim 27 Jan - 19:48


≈ ≈ ≈
{  it's a new life. }
crédit/ psychotic bitch  ✰ w/ @diane helsner

Il le savait, qu’il avait raison mais se l’entendre dire était assez plaisant. Diane était de l’histoire ancienne, en effet même si elle avait marqué son existence, gravement et profondément. Il ne pourrait jamais l’oublier. Elle était ancrée en lui, à tel point qu’il avait son prénom tatoué sur l’un de ses doigts. Il baissa les yeux sur ce fameux tatouage et poussa un long soupir.

« Maintenant, c’est focus sur mon fils »

Asher était déterminé sur ce point. Oliver était sa priorité absolue. Il était son monde, désormais. La jeune femme entraîna le trentenaire jusqu’à l’ancienne réserve pour s’emparer d’une bouteille de vin et la débouchonner pour en servir deux verres à pieds immenses mais élégants. Diane fit promettre à Asher de garder un secret. Il accepta en opinant du chef. Il ne dirait rien, promit-il alors qu’elle lui révélait qu’elle comptait ouvrir un bar branché. Asher grimaça. Il n’imaginait pas cet endroit autrement que comme une librairie mais soit. De la façon dont Diane lui décrivait le futur lieu branché, cela lui fit penser à tout ce qu’il adorait avant sa rencontre avec l’écossaise et leur romance dramatique.

« Très bon projet »

Asher, lui, ne voulait plus s’investir dans quelque chose qui impliquait de l’argent. Déjà, parce qu’il était interdit bancaire ou du moins, partiellement. Il ne pouvait plus investir. Ensuite, parce qu’il avait enfin ouvert les yeux sur le fait que l’argent l’avait détourné des vraies valeurs et l’avait transformé en monstre assoiffé de pouvoir et de dollars. Il en avait payé le prix, suffisamment cher et désormais, il se tournait vers une carrière sociale. Il avait reprit ses études et allait commencer prochainement une formation : il était impatient. Diane trinqua. Asher obtempéra.

« A votre réussite ! »

Les verres s’entrechoquèrent et Asher porta le verre à sa bouche. Quel goût cela avait-il ? Il le redécouvrait, comme un adolescent ébahi et cela devait sans doute se voir.

Revenir en haut Aller en bas
❉ fifthy shades of you
Diane Helsner
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 05/01/2019
›› Love letters written : 105
›› It's crazy, I look like : dakota johnson
i swear we were infinite
it's a new life. (asher) Vide
MessageSujet: Re: it's a new life. (asher) it's a new life. (asher) EmptyDim 27 Jan - 20:06


There's nothing else to do here let's jump into your car
I like you just the way you are
There's nothing else to do here but fall into your arms
I like you just the way you are.
w/ @asher monroe
Lorsqu’il baissa les yeux, je ne pu m’empêcher de remarquer le tatouage qu’il portait. Diane. Ce gars était amoureux au point d’avoir encré le prénom de son ex-femme sur sa peau. Une marque indélébile, qui prouvait combien il la voyait comme la femme de sa vie. Une chose que je n’aurai jamais faite à sa place, mais lui et moi n’avons clairement rien en commun. Je ne peux m’empêcher d’attraper sa main pour observer le prénom s’y trouvant, sentant une légère décharge électrique au contact de sa peau. « Et bien, je suis flattée. » Je le taquine légèrement, avant de me remettre dans le droit chemin en lâchant sa main. Asher me parle alors de son fils, dont Diane m’a un peu parlé. « Oh, vous avez un fils ? » Je demande alors, faisant mine de m’intéresser un peu à sa vie. Je sais que les choses ont été très compliquées pour ce pauvre enfant, qui a perdu sa mère récemment. Nous nous rendons ensuite dans l’arrière boutique afin de boire un verre. Je confie au jeune homme mon projet, qu’il commente rapidement. A en croire son visage et sa grimace, mon projet est loin de lui plaire, je ne suis pas dupe. Je ne peux m’empêcher de rire légèrement, quand il le complimente. « Vous avez le droit de ne pas l’aimer, hein. » Je me veux rassurante, voulant le détendre un peu. Asher est loin d’être bavard, je constate qu’il a l’air mal à l’aise avec moi. J’espère au moins que l’alcool va l’aider à aller mieux. Nous trinquons et je l’observe avec malice, voyant à quel point la boisson a l’air de lui avoir manqué. « Vous aviez oublier le goût que ça avait, n’est-ce pas ? » Je demande alors, en douceur. « C’est à cause de votre visage… Vous avez l’air d’un gamin qui découvre la vie, c’est adorable. » Pas vraiment, en réalité. « Je suis ravie de partager ce verre avec vous en tout cas. Vous avez l’air tendu par contre, qu’est-ce que je peux faire pour vous aider ? Je ne mords pas vous savez, c’est promis ! » Mettre les pieds dans le plat, ma spécialité.
Revenir en haut Aller en bas
❉ friends with benefits
Asher Monroe
friends with benefits

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 06/10/2014
›› Love letters written : 20231
›› It's crazy, I look like : max freaking irons.
i swear we were infinite

( shooting the moon )
› relationships :
it's a new life. (asher) Vide
MessageSujet: Re: it's a new life. (asher) it's a new life. (asher) EmptyMer 30 Jan - 7:57


≈ ≈ ≈
{  it's a new life. }
crédit/ psychotic bitch  ✰ w/ @diane helsner

Asher fronça des sourcils alors que la brune à franges touchait son tatouage, symbole si spécifique de son amour et de sa passion pour son ex-femme. Diane tourna cela en dérision mais Asher préféra ne rien dire plutôt que d’être désagréable ou de risquer de l’être. Elle était sympathique et elle n’y était pour rien dans cette dramatique situation, du moins tel était ce que Asher pensait. Quand Diane lui demanda s’il avait un fils, il opina d’abord du chef. Son fils fêtait bientôt ses douze ans. Il entrait de plein pied dans l’adolescence mais vivait un vrai drame avec le décès brutal de sa mère, se retrouvant garder par un père qu’il connaissait depuis trois ans et avec qui il avait une relation conflictuelle. Mais soit, ils s’accordaient du temps et s’apprivoisaient, lentement mais sûrement, ne dit pas le proverbe ?

« Oui, un presque ado de douze ans »

Oliver était l’une des rares familles qu’il lui restait et Asher ne le supporterait pas s’il lui arrivait quelque chose. Diane sentait bien la réticence du trentenaire sur son projet. Non pas que ce dernier soit mauvais, bien au contraire, l’endroit était parfaitement placé et l’idée, prometteuse. C’était juste qu’il était attaché à celui comme à une librairie car c’était ici qu’il avait rencontré son ancienne épouse et qu’il l’avait aidé à réaliser son rêve. Ce lieu comme librairie avait simplement une valeur sentimentale, pour résumer les faits.

« L’idée est très bonne. Vous avez une zone de chalandise parfaite avec les sociétés et l’université juste à côté. Ca va vite devenir rentable à condition de faire un prix à la hauteur de la clientèle »

On sentait l’ancien étudiant en école de commerce dans ses paroles tout comme l’ancien homme d’affaires ; bien qu’il ait magouiller, il demeurait tout de même un nez fin en histoire d’affaires et de rentabilité. N’oublions pas que cet homme avait créé, tout juste majeur, un véritable empire de la pornographie qui demeurait en bourse et la première plateforme de streaming coquin du continent américain. Diane remarqua sa surprise, sa re-découverte de l’alcool. Les joues d’Asher s’empourprèrent. Il devait passer pour un guignol.

« Vous devez me prendre pour un abruti », ricana-t-il. « … mais je viens de suivre un traitement assez lourd et je n’ai pas bu une goutte depuis dix-huit mois »


Revenir en haut Aller en bas
❉ fifthy shades of you
Diane Helsner
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 05/01/2019
›› Love letters written : 105
›› It's crazy, I look like : dakota johnson
i swear we were infinite
it's a new life. (asher) Vide
MessageSujet: Re: it's a new life. (asher) it's a new life. (asher) EmptyDim 3 Fév - 18:45


There's nothing else to do here let's jump into your car
I like you just the way you are
There's nothing else to do here but fall into your arms
I like you just the way you are.
w/ @asher monroe
Asher Monroe n’a pas l’air d’être un homme aimant se confier sur sa vie personnelle. Pourtant, si je ne m’abuse, celle-ci a souvent fait la une des journaux à scandales. J’ai pu en lire quelques uns lorsque j’étais en Ecosse, soigneusement gardés par la famille Helsner. Je suis donc au courant qu’il est papa d’un petit garçon, dont la mère est décédée récemment. J’en sais beaucoup plus sur lui qu’il ne l’imagine, mais je compte bien établir un climat de confiance pour qu’il se livre et me voit comme une personne appréciable. « 12 ans ! Et bien laissez-moi vous dire que vous ne faites pas votre âge. » Je dis alors pour le taquiner. Le jeune homme a l’air de réellement tenir à son enfant, c’est dire à quel point ses yeux brillent à cet instant précis. Je présume que cela ne me regarde pas, mais j’ai tout de même envie de lui montrer que je l’ai remarqué. « C’est terriblement touchant de voir combien vos yeux brillent quand vous parlez de lui. » Rien ne m’échappe, je dois bien l’admettre. Le sujet dérive sur mon projet et une fois encore, je remarque rapidement que ce cher Monroe n’est pas fan de mon futur bar. Pourtant, un homme comme lui devrait aimer faire la fête, c’est étonnant. Ses mots me font tilter, l’homme d’affaires semble se réveiller en parlant de l’étude de marché et de la zone géographique de mon futur projet. « Vous m’impressionnez, Asher Monroe. » Je lance en souriant. Il a totalement raison, l’endroit va rapidement devenir rentable, surtout si Nick Singh accepte de venir à l’inauguration. Mais ça, c’est une autre affaire personnelle que je me dois de gérer. Après s’être installés, je remarque rapidement que le jeune homme a l’air de découvrir l’alcool. Il m’explique alors qu’il n’a pas bu depuis un moment, suite à un traitement médical. « Je comprends mieux. » Je rétorque alors, en faisant mine de me sentir un peu gênée de l’avoir taquiner sur ce point. « Est-ce que… vous allez mieux désormais ? » Je demande alors.  
Revenir en haut Aller en bas
❉ friends with benefits
Asher Monroe
friends with benefits

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 06/10/2014
›› Love letters written : 20231
›› It's crazy, I look like : max freaking irons.
i swear we were infinite

( shooting the moon )
› relationships :
it's a new life. (asher) Vide
MessageSujet: Re: it's a new life. (asher) it's a new life. (asher) EmptyLun 4 Fév - 20:53


≈ ≈ ≈
{  it's a new life. }
crédit/ psychotic bitch  ✰ w/ @diane helsner

Asher laissa échapper un rire. Il ne faisait pas son âge pour avoir un enfant de douze ans ? Probablement parce qu’il l’avait eu tôt, alors qu’il était à peine majeur, soufflant tout juste ses vingt et un an. Et pourtant, ça ne voulait rien dire, d’être encore jeune ; pour preuve, Nora les avaient brutalement quittés quelques mois plus tôt, une poignée de semaines avant son trente-cinquième anniversaire. Ce drame lui avait fait prendre conscience des choses, des faits déjà révélés par son cancer : la vie était trop courte. C’était entre autre grâce à ce karma et cette phrase, qui rythmait désormais sa vie, qu’il parvenait à passer outre son divorce et ses douleurs sentimentales. En effet, à quoi bon perdre son temps quand il est déjà compté ? Voilà comment Asher pensait, désormais.

« Vous n’avez pas encore d’enfants pour penser comme ça, non ? »

Un parent savait combien les yeux brillaient quand on parlait de sa progéniture et ne s’en étonnait pas. C’était ainsi qu’Asher devina – ou du moins, supposa – que Diane n’avait pas encore d’enfants ; de plus, à en juger par sa silhouette filiforme, cela confirmait son idée. Ils continuèrent de discuter, tranquillement et la brune à franges lui fit part de son étonnement face aux réflexions d’Asher. Ce dernier sourit, légèrement mal à l’aise, tout en se frottant la nuque, ce qu’il faisait toujours quand il était gêné.

« Ecole de commerce »

Pourtant, ce cursus remontait à presque quinze ans et était loin derrière lui, désormais. En effet, Asher se dirigeait désormais vers une formation d’assistant social. Un comble quand on le connaissait et qu’on connaissait également son passé. Et pourtant, il était déterminé. Il voulait réussir, plus que jamais.

« Rémission ! » s’exclama Asher avant de reprendre. « Mais assez parler de moi, dites ! Pourquoi vous installer ici, en Californie, à des milliers de kilomètres de l’Ecosse ? On ne peut pas dire que le climat soit le même bien qu’il soit plus agréable ici, hein »
Revenir en haut Aller en bas
❉ fifthy shades of you
Diane Helsner
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 05/01/2019
›› Love letters written : 105
›› It's crazy, I look like : dakota johnson
i swear we were infinite
it's a new life. (asher) Vide
MessageSujet: Re: it's a new life. (asher) it's a new life. (asher) EmptyMer 6 Fév - 21:00


There's nothing else to do here let's jump into your car
I like you just the way you are
There's nothing else to do here but fall into your arms
I like you just the way you are.
w/ @asher monroe
En effet, les enfants n’ont jamais été mon fort. Toutes les femmes rêvent de la vie de famille, de porter la vie et de vivre les joies d’un ventre énorme et de nausées matinales. Personnellement, je ne suis absolument pas attirée par tout ça et la simple idée d’être enceinte me donne déjà la nausée. Bien sûr, devant Monroe, je ne peux lui avouer que je déteste les enfants et me contente de sourire, avant de lui répondre timidement. « Je n’ai pas encore cette chance. » Je n’ai donc pas la chance d’avoir l’air niaise, désolée pour ça. Pour le cas d’Asher, il n’a rien d’une personne niaise mais plutôt d’un père fier de sa progéniture, je ne peux pas le nier. Il ne baisse donc pas totalement dans ma faible estime. Quand ensuite il me surprend à parler de choses beaucoup plus pointilleuses au niveau de la création de mon futur projet, les points remontent. Je constate qu’il sait de quoi il parle et ne manque pas de le complimenter à ce sujet. Chose à quoi il me confie avoir suivi un cursus dans une école de commerce. J’aurai dû m’en douter, en bon gosse de riche qu’il devait être à l’époque. « C’est donc ça. Je comprends mieux. » Il n’attrape aucune de mes perches face à ce petit jeu de séduction que je peine à lancer. Il m’explique ensuite les raisons de son sevrage d’alcool, ce à quoi je fais mine d’être désolée en hochant la tête. Le sujet dérive à nouveau et mon cas arrive sur la table. Je l’intrigue, c’est déjà un bon point pour la suite des évènements. « Pour les Américains, voyons ! » Je réponds en riant légèrement. « Vous allez sans doute trouver ça superficiel mais j’avais envie de vivre mon rêve Américain. Travailler au soleil, en faisant une activité qui me plait et surtout, il n’y a pas d’aussi bons burgers en Ecosse. » Réponse assez banale, mais c’est tout ce qui m’est venu à cet instant. « Vous avez des endroits sympas à me conseiller ici ? »
Revenir en haut Aller en bas
❉ friends with benefits
Asher Monroe
friends with benefits

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 06/10/2014
›› Love letters written : 20231
›› It's crazy, I look like : max freaking irons.
i swear we were infinite

( shooting the moon )
› relationships :
it's a new life. (asher) Vide
MessageSujet: Re: it's a new life. (asher) it's a new life. (asher) EmptyDim 10 Fév - 9:08


≈ ≈ ≈
{  it's a new life. }
crédit/ psychotic bitch  ✰ w/ @diane helsner

Diane était une femme mystérieuse, intriguante. Elle était tout ce qui lui aurait plu, il y a encore trois ans, avant sa relation et son mariage express avec l’autre Diane : séductrice, avenante. Puis physiquement, c’était clairement son type de femme : pulpeuse. Elle s’exclama que c’était pour les américains qu’elle était venue sur le continent, ce qui fit rire Asher. Les écossais avaient leur propre style mais étaient des hommes très charismatiques : il suffisait de voir Duncan Helsner ou son père, malgré sa soixantaine. Asher ne pouvait que confirmer pour les burgers, en bon amateur de cuisine grasse comme saine, d’ailleurs. Il opina du chef tout en buvant une nouvelle gorgée de l’alcool. Comme Diane, la première, celle-ci lui demandait conseils sur des lieux à visiter. Il pensa aussitôt au restaurant de fruits de mer où il avait amené son ex-femme mais c’était trop de souvenirs pour l’évoquer.

« Tout dépend de ce que vous aimez »

Los Angeles était une grande ville. Il y avait trop à visiter et pas assez de temps pour cela. Même lui, en une existence entière dans cette cité des anges, était certain de ne pas avoir tout découvert. Il passa une main sur sa nuque pour se détendre et inspira profondément. Visiblement Diane était une amatrice de burgers et … elle lui faisait de l’oeil. Et … il était divorcé. C’est pourquoi il se risqua à une invitation :

« On pourrait aller manger un burger, à l’occasion, si vous le souhaitez ? »

Asher recommençait doucement à vivre sa vie sentimentale, entre guillemets. Il y avait eu Amanda, d’abord, le temps d’une nuit, en discothèque. Puis, il invitait Diane, sans la connaître, pourtant. Asher ne se sentait pas de reprendre une relation sérieuse mais il était un homme, non ? Et il avait des besoins, surtout qu’avec son traitement, tout cela avait été mis en suspend pendant un temps conséquent. Oh non, il ne pensait pas à coucher avec la brune, loin de là. Mais il se disait simplement qu’il était en droit de revoir une femme.
Revenir en haut Aller en bas
❉ fifthy shades of you
Diane Helsner
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 05/01/2019
›› Love letters written : 105
›› It's crazy, I look like : dakota johnson
i swear we were infinite
it's a new life. (asher) Vide
MessageSujet: Re: it's a new life. (asher) it's a new life. (asher) EmptyLun 11 Fév - 12:49


There's nothing else to do here let's jump into your car
I like you just the way you are
There's nothing else to do here but fall into your arms
I like you just the way you are.
w/ @asher monroe
Lui avouer la vérité sur ma venue ici ne serait pas très judicieux, bien au contraire. De toute façon, mon plan marche parfaitement et mon discours est déjà bien préparé. Quand les gens me demandent qui je suis, ce que je fais ici ou même les raisons qui m’ont poussé à quitter l’Ecosse, mon mensonge est déjà créé de toute pièce. Vivre son rêve Américain, voilà l’excuse la plus formidable, capable de marcher à tous les coûts. La preuve, le jeune Monroe semble y croire immédiatement, sans trouver cela bizarre. Tant mieux... Je pousse le vice un peu plus loin en lui demande de façon innocente s’il connaît de bons endroits, afin que je puisse me familiariser avec la ville qui est désormais mienne. Je connais certains lieux, bien entendu, mais uniquement de réputation. Asher semble pensif, réfléchissant sans doute à un endroit parfait pour moi. Ravivant très certainement les souvenirs de son ex-épouse, elle-même novice en la matière lors de son arrivée. Diane Helsner m’a tout raconté, je serai capable de lui faire vivre les mêmes moments, aux mêmes endroits. Mais je ne compte pas pousser jusque là, ce serait bien trop risqué pour ma couverture. Asher me propose alors ce qui ressemble à un rendez-vous, amical je suppose. « Est-ce un rencard, Monsieur Monroe ? » Je demande alors, pour le taquiner. Après tout ce qu’il a pu vivre, je doute que ce soit le genre de rentrer dans un jeu de séduction, ce qui est fort dommage. Je fais mine d’attendre quelques instants avant de reprendre la parole. « J’en serai ravie. D’ailleurs, je ne sais pas vous mais moi, je commence à avoir faim. » Je propose indirectement le burger, attendant de voir s’il mord à l’hameçon. L’ex homme d’affaire n’est pas une proie aussi facile que je le pensais, à mon plus grand désespoir. « J’ai encore deux trois choses à faire, mais ensuite nous pouvons aller déjeuner. On m’a toujours dit qu’il ne fallait pas mettre fin à un moment si ce dernier frôle la perfection. » Sous-entendu notre rencontre, qui est forte plaisante dans toute cette mascarade. « Allez, dites oui. » J’ajoute, comme une enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


just the way you are
i swear we were infinite
it's a new life. (asher) Vide
MessageSujet: Re: it's a new life. (asher) it's a new life. (asher) Empty

Revenir en haut Aller en bas

it's a new life. (asher)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Downtown L.A
-