Partagez|

(Nathan)Me, I want to believe in fairy tales.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ i choose my own destiny
avatar
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 23/06/2018
›› Love letters written : 105
›› It's crazy, I look like : Jessica Stroup.
MessageSujet: (Nathan)Me, I want to believe in fairy tales. Lun 10 Déc - 10:16


Me, I want to believe in fairy tales.
À ce moment précis, il y a 6 470 818 671 personnes dans le monde. Certains prennent peur, certains rentrent chez eux, certains racontent des mensonges pour s’en sortir, d’autres font simplement face à la vérité. Certains sont des êtres maléfiques en guerre avec le bien et certains sont bons et luttent contre le mal. Six milliards de personnes, six milliards d’âmes, et parfois, il ne vous en faut qu’une seule...

▼▲▼

Tête appuyée contre la fenêtre du taxi jaune, les yeux bleu de la jeune femme se perdait dans la contemplation du paysage qui défilait sous ses yeux. Elle était lâche, incroyablement froussarde, elle aurait du toquer à cette foutue porte, signaler qu'elle était rentrée et affronter sa famille, au lieu de ça, elle n'avait pas eu le courage de descendre du taxi lorsque celui-ci s'était arrêté devant la maison familiale. Elle était partit trop longtemps, la jeune femme n'était pas certaine que revenir à Los Angeles était finalement une bonne chose. A peine quelques heures qu'elles avaient posé le pied dans la cité des anges et Mila se posait déjà milles et une questions. Lea la toisait, attendait une quelconque réaction de sa mère, ou, au moins une explication. La petite fille se faisait une joie de voir ses oncles et tantes, de vivre auprés de la famille de sa mère, au lieu de quoi, celle-ci la privait de ce bonheur. Pourquoi ? Elle estimait qu'à huit ans, elle était capable de comprendre, mais, le silence qui régnait dans l'habitacle du véhicule ne semblait pas vouloir se briser. Aussi, remettant une de ses mèches derrières son oreille, la petite fille demanda:

-Maman, je croyais qu'on devait vivre prés de notre famille.

Lea avait insisté sur le "notre", car, malgré le fait qu'elle ne les connaissait pas, ils restaient ses oncles et tantes, elle restait leur nièce, et rien ne pourrait changer ça, alors, il était évident pour elle que leur place était prés d'eux. Puis, où allait-elle vivre ? Hors de question de vivre dans une chambre d'hôtel, non, elle commençait l'école demain, et elle aurait bien assez de difficulté comme ça pour s'intégrer, alors, si en plus elle ne pouvait ramener aucun de ses camarades de classe chez elle parce qu'elle n'avait tout simplement pas de maison, elle voyait déjà les moqueries fuser. Mila savait où elles allaient. La belle brune s'en voulait de débarquer à l'improviste mais Nathan la comprendrait. Il était le seul vers qui elle pouvait se tourner, le seul susceptible de la comprendre, aussi, c'est naturellement que son adresse lui était venu en tête et, c'est celle qu'elle avait donné au chauffeur. Santa Monica. Lieu qu'elle ne connaissait pas, aux alentours de Los Angeles. Elle espérait que sa venue ne dérangerait pas Cassandre, elle ne voulait pas causer de tord à son ami, jamais. Il était son refuge, sa bouée de sauvetage lorsqu'elle se sentait submergée et, à ce moment là, Mila avait l'impression de se noyer. Elle s'était connue bien plus forte, bien plus courageuse, mais les récents événements dans sa vie l'avait ébranlé bien plus qu'elle ne l'aurait imaginé. Lea attend, une réponse ne vient pas, comment pourrait-elle confier ses craintes et ses angoisses à sa fille ? Elle qui se doit d'être un modèle pour elle. Pourtant, le silence n'est pas une arme face à Lea, il ne fait qu'enfler la bombe à retardement que devient la petite fille, cette qui est tout son portrait.

-Tu m'avais promis que je les rencontrerais, que tu m'offrirais une meilleure vie loin de papa.

Coup au coeur. Lea souffre de leur séparation bien plus qu'elle ne l'aurait pensé. Mila doit se montrer convaincante, la rassurer, ils finiront par retourner dans la demeure familiale des Austen mais pas maintenant, quand elle se sentira prête et ces choses là peuvent prendre un peu de temps.

-On ira vivre avec eux chérie. Mais pour le moment, le temps que maman se remettre au travail et que tu t'habitues à ta nouvelle école, on va passer du temps avec Nathan.

Le visage de Lea se radoucit, elle aime son parrain plus que de raison, il n'a jamais manqué un seul de ses anniversaires, n'a jamais oublié de l'appeler pour lui souhaiter un joyeux Noel, et, pour lui faire plaisir, une année, il a même joué le gros homme en rouge et à la barbe blanche. Elle avait rit aux éclats, avait exigé de voir ses rennes et son traîneau et, il avait trouvé réponse à tout. Lea concède à ne plus insister pour le moment. Le taxi jaune s'arrête devant une grande maison. Lea sort de la voiture tandis que Mila se saisit de sa valise dans une main, de la petite fille dans l'autre main. Maintenant qu'elles sont là, elle ne peut plus reculer. Elle avait promit d'appeler Nathan en arrivant, et bien, elle allait pouvoir le lui annoncer de vive voix. Appuyant sur la sonnette de la main, elle attend, le coeur battant la chamade. La porte s'ouvre, Lea se précipitant vers le grand blond pour le serrer dans ses bras.

-On est bien arrivé !

Mila esquisse un sourire alors que Lea réclame déjà toute l'attention de son parrain. La valise de la jeune femme en dit long sur ses intentions et, alors que la petite tête brune entre dans la maison sans attendre d'y être invitée, la jeune femme ,encore sur le palier de la maison, explique timidement:

-Je suis désolée de t'imposer notre présence mais je ... Je ne me sens pas encore prête de faire face à mes frères et soeurs.

De ses yeux bleu, elle cherche le regard de Nathan, elle a un peu honte d'elle, Mila avait promit d'aller les voir dés qu'elle arriverait, d’assumer le choix de vie qu'elle avait fait autrefois mais les doutes l'ont submergé et, à présent, elle est ici, à Santa Monica.

-Ne te sens pas obligé, je ne veux pas que tu ai des soucis avec Cassandre.



CODAGE PAR AMATIS

Revenir en haut Aller en bas

(Nathan)Me, I want to believe in fairy tales.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: All around l.a :: Long beach
-