Partagez|

(pippa) souvent je me demande ce que je serai sans toi...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ i choose my own destiny
avatar
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 14/01/2018
›› Love letters written : 449
›› It's crazy, I look like : dominic sexy cooper
MessageSujet: (pippa) souvent je me demande ce que je serai sans toi... Mar 23 Oct - 10:23

 « souvent je me demande ce que je serai sans toi... » pippa philips & melvyn philips en 2007


Si Melvyn est un être entièrement et complètement insolent, parfois même méchant avec les gens qui l’entourent, il n’en reste pas moins qu’une femme est arrivé à capter son attention, et tout son dévouement. Cela peut étonner car Melvyn n’est habituellement pas un homme docile, à l’écoute des autres. Déjà à l’école si on l’observait de plus près, il était toujours en retrait, seul dans son coin. Il ne prêtait pas ses affaires, et ne rigolait qu’avec peu d’enfant. Ses maîtres et maîtresses ne cessaient de tirer l’alarme face à un père qui n’avait clairement que d’yeux que pour lui, il lui aurait décroché la lune si Melvyn lui avait demandé ! Sa grande sœur en était jalouse, à tel point que les deux enfants ne se supportaient plus. Ou plutôt ne s’étaient jamais appréciés, car évidemment Melvyn ne s’appellerait pas Melvyn Philips si il n’y avait pas dans son regard une once de fierté, un amusement à toute épreuve et une insolence certaine face à une sœur incomprise et remplie d’une certaine rivalité avec le cadet de la famille. C’est ainsi que Melvyn a fini par grandir sous les jupes de son père qui le voyait déjà reprendre la société familiale, au côté de la fille de son meilleur ami, Pippa Wayne. Melvyn la connait depuis toujours, depuis le bac à sable, depuis qu’ils savent marcher et parler. Elle a été la première que le bambin a posé ses lèvres sur celles de la jeune enfant de l’époque, et même si à cette époque, cela ne voulait rien dire, aucune signification particulière, en grandissant Melvyn s’est rendu à l’évidence : il l’aime, littéralement, complètement ! « Coucou mon cœur » Dit-il en contournant la table pour atteindre le corps, oh combien parfait et si attirant de sa futur épouse qu’il aime d’une passion dévorante davantage quand les disputes envahissent les lieux et qu’ils se rabibochent dans le lit familiale ! Il dépose alors un baiser intense, langoureux que Pippa lui répond sans ménagement. Les années ont fini par passer et aujourd’hui, Melvyn et Pippa habitent désormais ensembles. Le mariage approche à grand pas, et ce n’est qu’une formalité pour lui, un papier qu’ils finiront pas signer. Main dans la main, eux contre le monde entier ! « Ta journée s’est bien passée dans les mines ? » Demande t’il en posant son regard brun dans les yeux de Pippa.
Revenir en haut Aller en bas
❉ fifthy shades of you
avatar
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 20/01/2018
›› Love letters written : 861
›› It's crazy, I look like : rachel mcadams.
MessageSujet: Re: (pippa) souvent je me demande ce que je serai sans toi... Dim 11 Nov - 10:56


≈ ≈ ≈
{ souvent, je me demande : où j’en serais sans toi ? }
crédit/ psychotic bitch ✰ w/ @melvyn philips
Pénélope – dite Pippa -, c’était la belle-fille parfaite. Un travail sérieux, admirable, dans une grande société où son beau-père et son propre père travaillent. Un physique avantageux, un cerveau bien rempli. Une grande douceur mais aussi un caractère volcanique quand il faut faire entendre sa voix. Pippa, c’était aussi la future épouse parfaite : à la maison quand son fiancé rentre, couverts mis et repas prêt. Assise à la table du salon, elle l’attendait d’ailleurs, feuilletant un énième flyer de traiteur pour le repas du mariage. Il approchait à grands pas mais elle n’angoissait pas, contrairement à la plupart des futures mariées : l’argent suffisait à éteindre le stress, tout comme le nom qu’ils portaient, Melvyn et elle. Wayne x Philips, les mines de la région, le deuxième plus grand employeur du coin, la plus grande richesse de l’Utah. Pas de quoi s’inquiéter quand un chèque garni en zéro peut tout arranger et surtout, quand l’amour des deux futurs époux est aussi solide que le leur.

Pippa leva les yeux de son flyer en entendant les pas significatifs, secs et marqués, de Melvyn sur le parquet du salon, puis, sa voix, rauque et grave, naturellement éraillée, l’appeler par un surnom affectueux qui contrastait violemment avec la froideur dont il faisait preuve avec les autres. « Hello », répondit Pippa, tout sourire. Elle prolongea volontiers le baiser intense qu’il lui offrit avant qu’il ne l’interroge sur sa journée, somme toute classique : bien remplie mais d’une banalité affreuse. Elle s’ennuyait bien que les tâches ne manquaient pas. « J’en ai marre », soupira-t-elle. Depuis un moment, déjà, elle y allait sans entrain et par convention, pour les deux patriarches. « Et la tienne ? », dit-elle en passant sa main sur sa veste, époussetant des poils d’un canidé ou d’un félin.
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
avatar
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 14/01/2018
›› Love letters written : 449
›› It's crazy, I look like : dominic sexy cooper
MessageSujet: Re: (pippa) souvent je me demande ce que je serai sans toi... Hier à 17:48

 « souvent je me demande ce que je serai sans toi... » pippa philips & melvyn philips en 2007


Pippa sera toujours la femme de sa vie quoi qu’en soit ses choix, il en a l’ultime conviction. Déjà enfant, il n’y avait qu’elle dans sa vie, rentrant comme une bombe, elle a tout décimée sur son passage sans lui laisser aucune chance de survie. Et pourtant, rien a été si facile que ça, leur relation est faite de rebondissement, n’est qu’un volcan qui bouillonne et éclate en morceaux à la moindre brèche, laissant alors la lave recouvrir leurs principes, leurs idéaux. En grandissant, Melvyn a laissé une chance à Pippa de le conquérir sans y trouver honte et mépris. Elle fût la seule à être arrivée à percer son cœur sans qu’il ne s’y attende forcément. Ce n’était pas défini, rien de programmé, elle est rentrée dans sa vie sans crier gare. Et a réussi à faire envoler tous les doutes que le jeune homme pouvait avoir sur l’amour, et pourtant face au modèle qu’il a avec ses parents, quel doute peut-il avoir ? « Hello » Répond Pippa, en relevant sa tête vers son homme en souriant. « J’en ai marre soupira t’elle volontiers avant de poursuivre tout naturellement, et la tienne ? » Assise dans le salon, elle semblait l’attendre comme souvent Melvyn passait ses heures dans sa clinique vétérinaire mais non sans oublier sa future épouse. Alors qu’elle se détacha de lui, elle passait ses mains sur sa veste pour lui retirer les poils d’animaux qu’il semblait avoir par ci, par là. « Tu regardais quoi ? » Demande t’il passant ses yeux au-dessus de la jeune femme pour lire le prospectus de traiteur. Un sourire apparu sur son visage et se retirant la veste avant de la poser contre la chaise, il lui demande, d’un ton joueur, « alors pressée de devenir madame Philips… » Dit-il avant de déposer ses lèvres sur celle de sa petite amie tout en la serrant contre lui, déposant ses mains dans son dos.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


MessageSujet: Re: (pippa) souvent je me demande ce que je serai sans toi...

Revenir en haut Aller en bas

(pippa) souvent je me demande ce que je serai sans toi...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Memories are important
-