Partagez

are you okay, lady ? (kerstin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
❉ i choose my own destiny
Warren Bogdanov
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 04/05/2016
›› Love letters written : 1124
›› It's crazy, I look like : boyd holbrook.
i swear we were infinite
are you okay, lady ? (kerstin) Vide
MessageSujet: are you okay, lady ? (kerstin) are you okay, lady ? (kerstin) EmptyMar 16 Oct - 17:51


≈ ≈ ≈
{   are you okay, lady ? }
crédit/ psychotic bitch ✰ w/ @kerstin hemmer
Warren n’avait jamais connu le monde de la nuit avant qu’Andy ne l’embauche au sein de son club comme homme à tout faire. En même temps, comment connaître ce monde de faste et d’amusement, de débauche également, quand on avait été élevé par une secte avant d’atteindre la majorité et l’âge de pouvoir fréquenter de tels lieux ? Il s’était bien rattrapé depuis, en y travaillant mais il ne s’y amusait pas. Il planchait sérieusement, en faisant le ménage ou en contrôlant le stock. Andy lui avait confié un poste éloigné du monde car la foule l’angoissait particulièrement. Il se contentait de la traverser, dans un tee-shirt banalisé qui empêchait les gens de savoir qu’il travaillait ici afin qu’on lui adresse le moins possible la parole. Travis s’occupait de vider les lieux alors que l’aube pointait le bout de son nez, avec l’aide de son équipe. Warren aida les serveurs à terminer la plonge, en essuyant les verres qu’on lui passait. Ils faisaient une vraie chaîne pour aller le plus vite possible et être efficace au maximum. Or, l’un des serveurs signala une présence dans les toilettes avec un bruit suspect de vomissement ; Travis n’étant pas dans le coin et n’aperçevant aucun videur, Warren décida de s’y rendre. Il poussa la porte des toilettes après avoir été cherché le chariot de nettoyage, pour en profiter pour nettoyer la cabine occupée. Cela ne le dérangeait pas ni ne l’écoeurait. Cela faisait parti de son boulot. En poussant la porte des cabinets masculins, il constata que ce n’était pas ici qu’il y avait quelqu’un alors il se dirigea vers ceux des femmes. « Excusez-moi », commença Warren, pour n’effrayer personne, sa voix marquée de son habituel accent allemand, fort. Warren tapa à la porte de la cabine et s’enquit : « Vous allez bien ? »
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
Kerstin Hemmer
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 09/10/2018
›› Love letters written : 145
›› It's crazy, I look like : Alicia Vikander
i swear we were infinite
are you okay, lady ? (kerstin) Vide
MessageSujet: Re: are you okay, lady ? (kerstin) are you okay, lady ? (kerstin) EmptyMer 17 Oct - 12:34

Non, rien n'allait plus depuis bien longtemps. Trop longtemps maintenant pour tenir le compte d'ailleurs. Kerstin était dévastée, piteuse, en colère. Tout un tas d'émotions différentes qui la rendait faible. Elle détestait ce sentiment de ne pas pouvoir relever la tête, de se sentir constamment envelopper dans un tourment de malheur. Même quatre ans après, elle n'y arrivait toujours pas. Surtout ce soir, alors qu'ils auraient dû fêter une nouvelle année de mariage. Ça aurait dû être un nouveau pure moment de bonheur ce soir, elle n'aurait pas du sentir son visage humidifiée sous les larmes. Mais ce n'était pas le cas, et la réalité faisait toujours autant mal. Alors, elle avait décidé de fête cela à sa façon. D'une façon grossière et certainement très débile. Mais l'avantage de l'alcool, c'est que ça lui permettait de ne plus réfléchir, de ne plus se sentir seule et abandonnée. Alors, elle avait enfilé le pull de son époux décédé et avait demandé à ce qu'une baby-sitter vienne garder Ethan et puis, elle s'était faufilée dans les rues de Los Angeles, sans but précis, sans envie particulière. Seulement celle de s'oublier elle-même. Après quelques pas, elle fut arriver dans South L.A, ce n'était pas un quartier qu'elle fréquentait souvent, mais au moins ici, elle ne croiserait pas quelqu'un qu'elle connaissait. Elle aurait donc plus de faciliter à s'abandonner. Elle pénétra dans le premier bar qu'elle aperçu du coin de l’œil le "Karma Lounge". Après tout, n'importe quel bar ferait l'affaire ce soir. Vingt minutes après son arrivée, elle était plus seine au fur et à mesure que les verres s'étalaient devant elle. Elle n'avait pas envie de s'arrêter, ce cocon qui l'entourait était agréable. Du moins, pour un temps. Alors, elle continua d'avaler chaque verre devant elle, faisant l'effort de faire signe au barman pour qu'il continue, encore et encore et encore. Elle n'avait aucune limite. Et puis, après des heures dans ce bar, elle finit par ne plus pouvoir avaler quoi que ce soit. Elle fut terrassée par l'envie de vomir ses tripes. Doucement mais sûrement, elle atteint enfin les toilettes alors que derrière elle le bar était presque vide. Il ne fallut pas un instant de plus avant que son estomac se vide entièrement. A peine reprenait-elle son souffle, que la marée d'après prenait place dans sa gorge. Cela la faisait terriblement souffrir mais elle se contentait de relâcher la pression et de vomir. Les larmes recommencèrent de plus belles sur son visage, troublant sa vue. Elle agrippa ses jambes de ses bras et reposa la tête entre ses genoux, laissant le flot de désespoir sortir. Elle n'entendit même pas des pas approchés tellement ses propres sanglots étaient fort. Quand on frappa à la porte des cabinets, elle sursauta. Essuyant à la hâte son visage, même si on pouvait vite comprendre la situation. Elle resta à même le sol, impossible pour elle de retrouver l'équilibre et d'une voix presque sans son elle répondit à son interlocuteur derrière la prote « Oui, tout vas bien. Je.. je vais sortir » Elle savait que sa voix était pâteuse et que ses propos n'avaient certainement aucun sens. Puis mentir était devenu une habitude alors à quoi bon faire les choses correctement.
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
Warren Bogdanov
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 04/05/2016
›› Love letters written : 1124
›› It's crazy, I look like : boyd holbrook.
i swear we were infinite
are you okay, lady ? (kerstin) Vide
MessageSujet: Re: are you okay, lady ? (kerstin) are you okay, lady ? (kerstin) EmptyVen 19 Oct - 10:57


≈ ≈ ≈
{   are you okay, lady ?   }
crédit/ psychotic bitch  ✰ w/ @kerstin hemmer
Warren n’était pas de ceux qui dégageaient violemment les clients ayant trop bus. Il restait doux et attentif, doté d’une patience à toute épreuve aussi. Il pouvait bien savoir les effets de violence de l’alcool dans le sang et ne voulait pas attiser la flamme de la haine, notamment parce que lui-même était incapable, à certains moments, de maîtriser ses émotions. Lors de la prise d’otage, cela s’était prouvé et il avait été au devant du danger quitte à mettre sa vie en péril. Les forces de l’ordre l’avait même pris pour un forcené tant son agressivité avait été forte. Alors, pour sortir des gens des cabinets ou autres recoins du club, Warren opérait avec douceur. Cela fonctionna. Quelques secondes après, une voix féminine lui répondit. Le timbre était effacé et il dut tendre fortement l’oreille pour pouvoir saisir les propos. Cette personne prétendait qu’elle allait bien et qu’elle allait sortir mais il n’était clairement pas convaincu. Si on allait bien, on ne vomissait pas dans les toilettes d’un club en fin de soirée, à l’heure de la fermeture. Warren haussa des épaules et décida de laisser du temps à la femme pour sortir. Il décida de s’atteler à récurrer les lavabos, partiellement bouchés par quelques abrutis qui persistaient à ignorer les poubelles pour y mettre les essuies mains jetables. Cinq minutes passèrent sans que l’occupante de la cabine ne sorte. Warren hésita mais toutefois, se décida de vérifier que tout allait bien. « Madame ? », rappela-t-il. Il s’approcha doucement de la porte et, constatant un entrebaîllement, comprit qu’elle n’était pas fermée. Du bout des doigts, il la poussa pour découvrir une femme, au teint pâle. Petite trentaine, pas bien plus jeune que lui. Visiblement mal en point. « Vous voulez que j’appelle quelqu’un, M’dame ? », demanda Warren, toujours avec ce fort accent germanique qui le caractérisait.
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
Kerstin Hemmer
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 09/10/2018
›› Love letters written : 145
›› It's crazy, I look like : Alicia Vikander
i swear we were infinite
are you okay, lady ? (kerstin) Vide
MessageSujet: Re: are you okay, lady ? (kerstin) are you okay, lady ? (kerstin) EmptyVen 19 Oct - 11:57

Comment pouvait-on se sentir autant mal ? Autant blessé par les choses de la vie. Kerstin ne comprendrait jamais. Pourquoi son esprit s'acharnait à lui rappeler sans cesse le malheur dont elle n'avait pas besoin ? Elle était terrorisée par le fait de ne jamais pouvoir fuir cette sensation de vide. Jamais elle ne sentirait plus l'effet de l'amour qui réchauffe sa poitrine, jamais elle ne sentirait plus des bras musclés entourés sont corps frêle. Elle ne se sentait même plus capable de faire taire les larmes. Elle devait être bien pathétique à voir. Elle essayait d'avancer, de faire comme tout le monde, mais elle était bien trop faible pour cela. Peut-être qu'un jour tout cela serait derrière elle, mais en attendant, la vérité de la situation était bien trop frappante. Essayant de cacher tant bien que mal son visage rougi et ses yeux bouffis, Kerstin ne se rendit pas compte que la porte était entrain de s'ouvrir dans son dos. Elle aurait pourtant juré l'avoir verrouiller, mais à vrai dire, elle n'était pas vraiment certaine avec l'alcool qu'elle avait dans le sang. Elle leva des yeux écarquillés vers son interlocuteur, espérant qu'il ne verrait pas toute la détresse du monde dans son regard. Elle espérait elle-même, de ne pas lire de la pitié dans les yeux de l'homme. Son comportent était digne d'une adolescente, mais ça lui était bien égale. Elle avait eu besoin de ça. Elle avait l'impression d'être ailleurs que dans les toilettes de ce bar, ailleurs que dans cette situation où elle n'aurait pas du se retrouver. Pourtant, elle n'arrivait pas à se relever du sol humide et à quitter le bar. C'était au dessus de ses moyens. Elle eu un frisson quand elle entendit la voix rauque du blond, baisant les yeux contre ses yeux et secouant la tête de gauche à droit. Non, elle n'avait pas besoin que l'on s'occupe d'elle comme d'une enfant, elle avait besoin d'être seule et de continuer de verser son âme. Mais, comme à son habitude, elle prit une grande inspiration avant de tendre la main vers l'inconnu pour qu'il l'aide à se relever, une nouvelle inspiration et elle s'excusa. « Je pars, excusez-moi, je.. je n’avais pas vu l’heure » Elle resta à une distance respectable pour éviter que le jeune homme ne tombe dans les pommes avant son haleine d’alcool et de vomis. Elle mordilla l'intérieur de sa bouche pour éviter que les larmes affluent de nouveau, pour essayer de garder une constance respectable dans sa voix. Mais, elle était certaine que ce petit jeu ne marchait pas beaucoup.

Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
Warren Bogdanov
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 04/05/2016
›› Love letters written : 1124
›› It's crazy, I look like : boyd holbrook.
i swear we were infinite
are you okay, lady ? (kerstin) Vide
MessageSujet: Re: are you okay, lady ? (kerstin) are you okay, lady ? (kerstin) EmptySam 20 Oct - 20:46


≈ ≈ ≈
{   are you okay, lady ?   }
crédit/ psychotic bitch  ✰ w/ @kerstin hemmer
Warren observa la jeune femme tout en lui tendant la main pour l’aider à se relever. Elle avait le teint pâle et semblait épuisée. Warren passa outre l’odeur fétide des toilettes. Au fond, à force de les nettoyer, il avait prit l’habitude et cela ne lui faisait plus rien même si au départ cela lui donnait la nausée. La femme lui attrapa la main avant de se confondre en excuses. « Je pars, excusez-moi, je.. je n’avais pas vu l’heure ». Il lui sourit, comme pour la rassurer. Elle n’avait pas besoin de s’excuser. Cela arrivait à tout le monde de se mettre mal, une mine comme disait les jeunes. Lui, n’y touchait pas ou du moins très peu mais dernièrement, Warren en avait bien envie, pour oublier le rejet d’Andy qui semblait encore éprouver des sentiments pour son ancien meilleur ami avec qui elle formait un trio du tonnerre avec Asher, Dane. « Ce n’est rien », la rassura Warren. Son regard croisa le sien. Il pu lire une certaine détresse dans le regard de la jeune femme qui semblait ne pas tenir sur ses jambes. Warren l’adossa au lavabo en se demandant si cette femme allait tenir bon sans faire un malaise ou lui briser l’épaule en s’effondrant sur lui. « Je ne peux pas vous laisser partir comme ça » trancha Warren. Il l’aida à s’asseoir le long du mur et s’évada quelques secondes des toilettes pour aller lui chercher un verre d’eau fraîche. « Tenez », lui indiqua-t-il en s’accroupissant face à elle. Conscient de l’image qu’il renvoyait avec son air dégingandé, sa barbe mal rasée et son fort accent allemand, Warren décida de la rassurer. « Je suis Warren, je travaille ici », lui indiqua-t-il. « Un collègue va vous appeler un taxi ». 
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
Kerstin Hemmer
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 09/10/2018
›› Love letters written : 145
›› It's crazy, I look like : Alicia Vikander
i swear we were infinite
are you okay, lady ? (kerstin) Vide
MessageSujet: Re: are you okay, lady ? (kerstin) are you okay, lady ? (kerstin) EmptyMar 4 Déc - 16:03

L'envie n'était pas présente, le sentiment de vouloir être forte face à la vie non plus. Elel avait l'impression de n'être que l'ombre d'elle même. Elle était persuadée de faire peur à voir et pourtant, le jeune homme en face d'elle était toujours présent. Bon c'était aussi certainement dû au fait, que le bar allait fermé et qu'elle était encore là. Mais elle n'avait pas non plus la force de partir même si elle voulait faire croire que le contraire. Même les quelques mots qui franchissaient ses lèvres n'avaient pas de sens. Une fois sur ses jambes, elle usa du peu de force encore présent dans son corps pour se maintenir debout. Même s'il avait beau dire que ce n'était rien, elle se sentait ridicule. Pourtant, elle ne doutait pas un seul instant que le brun devait voir des cas bien plus mal que le sien. Au fond, ça la rassurait un peu.  « Je tiens à m'excuser quand même. » Elle n'osait pas affronter le regard de son interlocuteur par peur d'être jugée. Ce fut donc un échange rapide, mais elle comprit qu'il n'allait pas la laisser comme ça. Qu'il était clair qu'elle avait besoin d'aide, et pas que pour marcher droit. «Vous êtes gentil, merci mais ça va aller. » Dans un élan maladroit, elle voulu se redresser et son corps endolori la rappela à l'ordre, elle émit un grognement avant de souffler. Elle le remercia d'un hochement de tête quand il l'aida à s'assoir dos au mur, cela lui fit du bien un instant. Elle n'eut pas le temps de répondre alors qu’il repartait par la porte des toilettes. Elle attrapa le verre d'eau en pinçant ses lèvres et avala une grande gorgée avant de lui répondre. « Warren. » C'était un peu débile de faire l'echo de son prénom, mais elle le sentait rassurant sur ses lèvres. « Je, je n'ai pas de quoi prendre le taxi, j'ai laissé mon porte feuille à la maison en pensant que je n'en aurais que pour quelques minutes.. Mais, bon sang je suis pathétique. » Elle pinça fort ses lèvres pour ne pas se mettre à pleurer. Oui, elle était pathétique il n'y avait aucun doute. Comme si elle n'avait pas eu un seul instant la sagesse de se dire que cette soirée serait une catastrophe comme toutes les autres.

@Warren Bogdanov vraiment navrée pour le retard de réponse..
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
Warren Bogdanov
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 04/05/2016
›› Love letters written : 1124
›› It's crazy, I look like : boyd holbrook.
i swear we were infinite
are you okay, lady ? (kerstin) Vide
MessageSujet: Re: are you okay, lady ? (kerstin) are you okay, lady ? (kerstin) EmptyJeu 13 Déc - 19:01


≈ ≈ ≈
{   are you okay, lady ?   }
crédit/ psychotic bitch  ✰ w/ @kerstin hemmer
Gentil, c’était un euphémisme et une sacrée ironie à la fois. Warren pouvait être docile et doux comme un agneau, si ce n’est naïf. Au départ, beaucoup d’employés du club avaient profité de sa fragilité et du fait qu’il parlait (à l’époque) relativement mal l’anglais pour abuser de lui et ne cesser de demander à ce qu’il fasse leur travail. D’un autre côté, Warren avait un côté félin et animal. Parfois, il avait soif de haine voir de sang. Vestige de ses années passées dans la sauvagerie d’une secte, dans un milieu hostile où le danger était permanent et qu’il devait simplement survivre par le biais de la violence. « De rien », se contenta-t-il de répondre à ce qu’il prenait tout de même pour un compliment, venant d’une femme douce comme elle avait l’air de l’être malgré son ivresse qui tournait court.

L’inconnue répéta son prénom et Warren fronça des sourcils. Pourquoi ? Quel intérêt ? Il n’eut pas le temps de réfléchir davantage que l’inconnue souleva un nouveau problème : pas d’argent. Et elle semblait en pleine détresse. Sur le point de pleurer, même, ce qui inspira beaucoup de compassion à l’agneau allemand. « Ne vous inquiétez pas », tenta de la rassurer Warren. Quelle solution ? Il réfléchissait ardemment pour elle. Elle ne pouvait pas rentrer à pied, si vulnérable. Warren se gratta le crâne, mettant ses cheveux blonds en pagaille. Puis, lui vint une idée. Andy était déjà rentrée, en taxi, par ses propres moyens pour libérer la nounou d’Aliyaah, laissant les clefs de son véhicule luxueux à Warren. « Je ne suis pas un harceleur et je ne me fais aucune idée, ni rien. Ce n’est pas une proposition douteuse mais… je peux vous ramener dans votre quartier, si vous voulez ? », proposa l’allemand.  
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
Kerstin Hemmer
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 09/10/2018
›› Love letters written : 145
›› It's crazy, I look like : Alicia Vikander
i swear we were infinite
are you okay, lady ? (kerstin) Vide
MessageSujet: Re: are you okay, lady ? (kerstin) are you okay, lady ? (kerstin) EmptyMer 23 Jan - 9:52

Avec le recul, Kerstin trouverait certainement cette situation stupide et enfantine. Oui, parce qu'elle ressemblait à une enfant capricieuse qui ne sait pas se tenir. Mais avec l'alcool dans son sang, elle n'avait pas encore vraiment cette sensation de honte. Elle n'avait qu'une envie, disparaitre sous ce carrelage loufoque. Pourtant, malgré le poids énorme de son corps, elle essaya de trouver la force de se mettre sur ses deux jambes. Mais c'était peine perdue puisque son corps n'avait aucune volonté tout comme son esprit. Les fesses par terre et la tête contre le mur, elle leva les yeux vers Warren, retenant ses larmes prêtent à jaillir. « Vous.. vous seriez prêt à faire cela vraiment ? » Elle n'avait pas envie de refuser même s'il était clair qu'elle n'était pas à deux cent pourcent rassurer au fait de monter avec un homme qu'elle venait tout juste de croiser, mais quel autre choix avait-elle ? Après tout, c'était peut-être la meilleure chose à faire, en le regardant attentivement, du moins, les yeux plissés et sans trop lever le menton pour ne pas que sa tête tourne, le blond avait l'air inoffensif. Et puis, étrangement, Kerstin ne se sentait pas le moins du monde en danger face à lui. «C'est très gentil de votre part, et si vous êtes certain que je ne vous dérange pas, j'accepte votre proposition. » Les mots étaient hachés et certainement peut claire pour le jeune homme, mais la brunette essayait tant bien que mal de rester digne. A ses oreilles en tout cas, les choses ne sonnaient pas forcément fausses.   «Je.. je suis Kerstin. » Elle savait pas trop pourquoi elle avait lancé ça d'un coup, peut-être parce qu'elle connaissait son prénom et que l'inverse ne l'était pas. Elle espérait au moins qu'il ne la prenait pas pour une folle dingue.
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
Warren Bogdanov
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 04/05/2016
›› Love letters written : 1124
›› It's crazy, I look like : boyd holbrook.
i swear we were infinite
are you okay, lady ? (kerstin) Vide
MessageSujet: Re: are you okay, lady ? (kerstin) are you okay, lady ? (kerstin) EmptyMer 23 Jan - 10:08


≈ ≈ ≈
{   are you okay, lady ?   }
crédit/ psychotic bitch  ✰ w/ @kerstin hemmer
Warren était-il prêt à conduire la jeune femme jusque dans son quartier ? Oui. Il préférait, par peur et pour l’avoir vécu, raccompagner cette jeune femme jusqu’à un endroit familier ; d’autant plus qu’à proximité des discothèques, à des heures aussi matinales et tardives, c’était parfois mal fréquenté. Il n’avait pas envie que cette femme qui semblait juste perdue, se fasse violée ou pire, tuée. Warren opina du chef, confirmant sa proposition. Il n’allait pas mettre cette femme dans la gueule du loup. C’était de la non-assistance à personne en danger, à ce niveau-là et Warren tenait à être en paix avec soi.

« Je suis certain. Rafraîchissez-vous et je vous attends devant les toilettes avec la clé de la voiture »

Kerstin. C’était germanique, comme prénom et cela lui arracha un sourire, lui rappelant ses racines ou du moins, là où il avait grandi car il était né en Suède. Ils avaient un prénom d’étranger, l’un comme l’autre. Une fois assurée que Kerstin, car tel était son prénom, pouvait se lever sans danger de chutes, Warren sortit des toilettes pour femmes et monta dans le bureau d’Andy pour récupérer les clefs de sa voiture. S’il n’avait pas le permis de conduire, Andy lui avait appris et le véhicule étant automatique, il n’y avait rien de bien compliqué. Pour gagner en autonomie, Warren comptait prochainement investir dans un véhicule sans permis ; ainsi, il ne dépendrait plus totalement d’Andy et de sa voiture. Il s’empara des clefs et, comme promis, revint devant les toilettes où la fragile Kerstin l’attendait. En silence, il l’invita à la suivre jusqu’au parking, saluant au passage les rares collègues restants. Avec galanterie, il lui ouvrit la portière passager avant de se faufiler derrière le volant.

« Vous vivez dans quel coin de la ville ? »
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
Kerstin Hemmer
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 09/10/2018
›› Love letters written : 145
›› It's crazy, I look like : Alicia Vikander
i swear we were infinite
are you okay, lady ? (kerstin) Vide
MessageSujet: Re: are you okay, lady ? (kerstin) are you okay, lady ? (kerstin) EmptyMer 23 Jan - 10:39

Ce fut un nouveau sentiment qui entoura Kerstin. Malgré cette terrible journée et les souvenirs affreux qui l'entouraient, Kerstin ne se sentait pas seule. Ce qui était chose très rare ces derniers jours, voir dernières années. Elle savait que pour encore quelques minutes, quelqu'un prendrait soin d'elle et de son état pathétique. Parce qu'au fond, ce qu'elle a besoin c'est de compagnie, mais elle ne l'avouera jamais, car l'abandon fait un mal de chien et elle a déjà bien trop souffert. Mais, elle n'était davantage par certaine de pouvoir marcher jusqu'à son domicile, rien que le fait de garder les yeux ouverts la faisait souffrir. « Je ne sais que faire pour vous remerciez » Oui vraiment, elle se sentait redevable même si c'était elle la cause de tout ce remue-ménage. Alors qu'elle aurait pu profiter de son fils, chez elle. Mais ça n'avait pas été dans ses cordes. Acceptant l'idée de se rafraichir, elle se souleva à l'aide du lavabo et plongea ses mains sous l'eau glacée pour en étaler sur son visage. Elle prit un instant pour accepter l'air qui entre dans ses poumons, se tenant fermement aux bords du lavabo pour ne pas céder sous son poids. Elle attendit que Warren revienne avec les clés de la voiture qui la raccompagnerait jusqu'à Airpot Area en un seul morceau. En venant là, sans papier, sans argent, sans rien, elle ne s'était pas rendu compte des conséquences. Dans le miroir des toilettes, elle vu l'ombre de Warren se rapprochait, elle prit son courage à deux mains et d'un pas fragile et lent, emboita celui du blond jusqu'à l'emplacement de la voiture. C'était moins difficile que ce à quoi elle s'attendait mais ce n'était pas non plus une partie de plaisir. Elle le remercia quand il lui ouvrit la portière et elle s'agrippa au siège une fois sa ceinture bouclée. Il fallait dire que la caisse était plutôt confortable, mais sa vue était un peu flou pour avoir un jugement positif sur la moindre chose qui l'entoure. « J'habite à Airport Area, une maison au coin de la plage. Vous connaissez ?» Elle tourna lentement son visage pour ne pas aggraver son étourdissement vers Warren qui avait prit place du côté conducteur.
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
Warren Bogdanov
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 04/05/2016
›› Love letters written : 1124
›› It's crazy, I look like : boyd holbrook.
i swear we were infinite
are you okay, lady ? (kerstin) Vide
MessageSujet: Re: are you okay, lady ? (kerstin) are you okay, lady ? (kerstin) EmptyMer 23 Jan - 11:16


≈ ≈ ≈
{   are you okay, lady ?   }
crédit/ psychotic bitch  ✰ w/ @kerstin hemmer
La jeune femme semblait fébrile, sur le point de s’effondrer à tout moment. Au moindre défaut sur la route ou au moindre coup de vent. Warren la surveillait du coin de l’œil et l’aida également à monter dans le véhicule de sa patronne, amie et colocataire, Andy. Il écouta Kerstin lui indiquer le lieu de son habitation. Airport area. Il connaissait de nom, parce que c’était un quartier assez réputé mais pour le reste, Warren n’en savait rien. A dire vrai, même si cela faisait deux ans qu’il vivait ici, il continuait de se perdre et ne comprenait pas grand-chose à la géographie angéline.

« Pas vraiment »

Répondit Warren tout en restant concentré sur la route car il n’était pas vraiment à l’aise avec la conduite, n’ayant appris que sur le tas et par Andy, qui n’était pas une championne (bonjour les excès de vitesse). Conscient d’être peu loquace et abstrait, pouvant paraître farouche et étrange, Warren préféra justifier sa réponse.

« Je ne vis ici que depuis deux ans. Je suis allemand »

C’était évident qu’il n’était pas américain quand on l’entendait parler. S’il avait appris l’anglais en deux ans, il gardait un très fort accent germanophone. C’était flagrant et cela lui valait bien des moqueries au club ou des incompréhensions quand il parlait à des inconnus ne sachant pas le comprendre. Seule Andy le déchiffrait réellement et totalement, sauf quand il se mettait à parler allemand, ses origines prenant le dessus. Warren restait toutefois concentré sur la route, pour ne pas risquer un accident.

« Et très sincèrement, entre mon lieu de travail et mon domicile, je ne connais pas grand-chose d’autre »

Il ne sortait pas ou très rarement, après d’âpres négociations d’Andy pour aller en ville (souvent pour du shopping). Warren était casanier mais aussi craintif de faire une mauvaise rencontre, même si des milliers de kilomètres le séparait du pays où il avait vécu l’horreur.

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
Kerstin Hemmer
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 09/10/2018
›› Love letters written : 145
›› It's crazy, I look like : Alicia Vikander
i swear we were infinite
are you okay, lady ? (kerstin) Vide
MessageSujet: Re: are you okay, lady ? (kerstin) are you okay, lady ? (kerstin) EmptyLun 25 Mar - 16:12

Est-ce qu’à ce moment précis, Kerstin n’avait aucune crainte ? Oui, c’était bien le cas. Peut-être que c’était l’alcool présent dans son sang qui la rendait aussi sauvage, peut-être était-ce simplement un pas en avant face au bonheur, peut-être était-ce la possibilité de beaucoup de chose. Tout ce qu’elle voyait c’est que la douleur n’était pas en train d’écraser sa poitrine. Elle ne se sentait pas en sécurité, non, pas non plus au point de relâcher toute méfiance, mais elle était à l’aise et complètement ivre. Son esprit tournait à toute vitesse alors qu’elle essayait d’être le plus droite possible dans cette voiture bien trop belle. La seule chose qui la tenait, c’était qu’elle espérait de tout cœur ne pas vomir ses tripes dans le véhicule, d’abord parce qu’elle s’en voudrait terriblement et en plus, parce qu’elle savait que son compagnon du soir n’avait pas la tête à avoir ce genre de véhicule. Non pas qu’elle émette un jugement loin de là, mais il avait l’air simple alors que cette voiture était trop voyante. « Je peux vous guidez si vous le souhaitez, du moins essayer » Ces mots étaient hachurés, comme un vieux téléviseur ou l’antenne est défectueuse, mais elle essayait tout de même de garder contenance. Parce que ce n’était pas vraiment elle, c’était juste la partie submergée de l’iceberg. Kerstin laissa ses yeux suivre les lignes de la route, c’était sa façon de se concentrer sur autre chose que le tourbillon de son esprit. « Je l’aurai deviné à votre accent. » Elle sourit timidement, en effet, cet accent avait éveillé le passé de son enfance en elle, son accent lui avait rappelé la propre voix de sa mère quand elle lui chantonnait des chansons pour l’endormir. « Je suis Suédoise, à quelque chose prêt on se ressemble » C’était une idée, des mots qui la rapprochait de quelqu’un. « Je crois même que mes grands-parents maternelle étaient allemand, mais ce n’est pas une certitude » Elle hausse les épaules comme si c’était une remarque pertinente. « Vous avez encore le temps de découvrir cette merveilleuse ville » Elle-même n’avait pas encore prit le temps de tout voir, même si elle était à LA depuis des années maintenant, c’est juste qu’entre son fils, le travail et tout le reste, elle n’avait pas beaucoup de temps pour flâner. « Oh merde Ethan » ça avait été spontanée à la suite d’un silence sans fin, elle venait de se souvenir qu’elle n’avait aucune idée d’où elle avait laissé son fils. Etait-il en sécurité ? Entre de bonnes mains ? Le trou. Quelle mère indigne !
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
Warren Bogdanov
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 04/05/2016
›› Love letters written : 1124
›› It's crazy, I look like : boyd holbrook.
i swear we were infinite
are you okay, lady ? (kerstin) Vide
MessageSujet: Re: are you okay, lady ? (kerstin) are you okay, lady ? (kerstin) EmptyMar 2 Avr - 15:07


≈ ≈ ≈
{   are you okay, lady ?   }
crédit/ psychotic bitch  ✰ w/ @kerstin hemmer
L’accent germanique de Warren n’échappe pas à Kerstin. Elle lui indique être suédoise et c’est l’une des rares choses qu’il a appris le concernant, en retournant chez ses parents il y a quelques mois : il l’est aussi. Warren est né en Suède mais a rapidement été adopté par un couple d’allemand. Il sourit, étonné. Le monde est petit et cela l’étonne encore, d’un regard neuf et innocent digne d’un enfant. Au fond, captif pendant plus de quinze ans, Warren ne connait rien à la vie ou plutôt, il la redécouvre. De son regard bleu comme l’océan, il se tourne vers Kerstin.

« Je suis suédois aussi ! Enfin, non, je suis allemand mais … je suis né en Suède mais j’ai rapidement été adopté par des allemands qui m’ont ramenés chez eux, chez moi, près de Dortmund », explique Warren.

Il n’y a qu’Andy qui sait son histoire et encore, comme lui, elle sait qu’il y a des pièces manquantes au puzzle. Personne ne saura jamais vraiment ce qu’il a vécu ni d’où il vient, comme tous les enfants adoptés à qui on ne laisse aucune information sur les parents biologiques. Warren est bien loin de se douter que cette femme éplorée retrouvée dans le club détient la réponse à ces questions et bien plus, encore. Elle le guide dans les rues angelines où il risque de se perdre sans son aide précieuse. Il conduit, prudemment. Il fait attention aux panneaux, aux feux, aux autres automobilistes. Warren est attentif mais il sursaute, surpris dans sa concentration, par un cri soudain de Kerstin. Un certain Ethan.

« Un problème ? », demande doucement Warren.

Il lit une certaine panique sur le visage de la suédoise.

« Vous voulez que je m’arrête sur le côté ou que je vous prête mon téléphone ? »

Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
Kerstin Hemmer
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 09/10/2018
›› Love letters written : 145
›› It's crazy, I look like : Alicia Vikander
i swear we were infinite
are you okay, lady ? (kerstin) Vide
MessageSujet: Re: are you okay, lady ? (kerstin) are you okay, lady ? (kerstin) EmptyJeu 11 Avr - 11:40

La voiture avait un côté apaisant sur elle. Elle avait l’impression que sa tête tournait moins que quand son corps était à la verticale. Ce fut comme une bouffée d’air frais après ce calvaire. Elle se sentait moins dépendante face à la situation. Et puis, au moins, elle retrouvait un peu de contenance. L’allemand à ses côtés n’avait pas l’air d’être répugné face à elle et c’était déjà un progrès. Même s’il était clair qu’elle aurait bien aimé disparaitre dans le cuir des sièges de la voiture. Et puis, sans s’y attendre, elle avait trouvé un point commun entre elle et son sauveur. C’était plutôt agréable de savoir qu’elle n’était pas la seule à avoir du sang suédois dans les veines, qu’elle n’était pas la seule à ne pas être une personne sans réelles origines américaine. Elle lui sourit, du moins, elle essaya de sourire face à son retour. « Oh, mais c’est génial ! Dans quel coin de la Suède êtes-vous né ? » Même si c’était un peu de la curiosité, elle avait aussi envie d’en savoir un peu plus sur le barman. « Je ne connais pas beaucoup l’Allemagne, mais j’ai toujours adoré les paysages de carte postale de mes grands-parents, alors j’imagine qu’à vous aussi, ça vous a plus ? » Est-ce qu’elle devenait trop intrusive dans ces choix de mots ? Peut-être, mais elle n’avait aucun filtre elle qui d’ordinaire était si réservée. Mais l’alcool avait fort son mot à dire dans cette histoire. Et puis, les secrets et les mensonges, elle connait parfaitement et dieu sait qu’elle n’est pas au bout de ses surprises. Et son cerveau se met à revenir à la normale, comme si jusqu’à présent il avait été sur pause et elle se souvient d’une tête blonde et d’un sourire ravageur. Son fils. Merde, où est-il déjà ? L’a-t-elle oublié ? Elle se frappe le haut de la tête comme pour faire revenir les souvenirs. « Je.. je ne sais plus où j’ai déposé mon fils.. et d’ailleurs est-ce que je l’ai bien déposé quelque part ? » C’était le pire scénario. Pourtant, son fils était bel est bien en sécurité chez la nourrice et il n’y avait aucun doute sur cela. Kerstin gémit, retenant les larmes qui allaient de nouveau submergé son visage avant d’hocher la tête. « Oui, merci, vous êtes.. vraiment très gentil ! » Et elle était sincère. Personne n’avait jamais fait preuve d’autant de gentillesse avec elle, alors qu’elle ne le méritait clairement pas. « Ce ne sera pas long, juste le temps de m’assurer que je ne suis pas une mère indigne. » Elle pinçait l’intérieur de ses joues pour ne pas céder.
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
Warren Bogdanov
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
just the way you are
›› Los Angeles since : 04/05/2016
›› Love letters written : 1124
›› It's crazy, I look like : boyd holbrook.
i swear we were infinite
are you okay, lady ? (kerstin) Vide
MessageSujet: Re: are you okay, lady ? (kerstin) are you okay, lady ? (kerstin) EmptyDim 14 Avr - 8:55


≈ ≈ ≈
{   are you okay, lady ?   }
crédit/ psychotic bitch  ✰ w/ @kerstin hemmer
Warren grimace. Il est soudain mal à l’aise, comme à chaque fois qu’on lui demande des détails sur son passé car il ne s’en souvient pas. Il ne sait pas d’où il vient précisément en Suède, son dossier d’adoption ne précise pas la localisation exacte. De plus, ses souvenirs sont entachés d’un stress post traumatique dû à son enlèvement. Sa mémoire a été sélective et a décidé de passer outre des détails, même heureux, de son enfance et de son adolescence. Les dix-sept premières années de sa vie sont un flou total. Warren regrette soudain d’avoir parlé de ses origines car il ne sait pas répondre à la question de la dénommée Kerstin. Il invente, il improvise alors, en espérant que son malaise ne s’entende pas trop dans sa voix.

« Vous savez, on ne voit pas un endroit où l’on a vécu de la même façon qu’un touriste, non ? »

Un touriste a un œil neuf tandis qu’un local connaît les rues, n’en voit plus forcément la beauté. Du moins, c’est ce qu’il suppose et c’est donc ce qu’il invente, comme mensonge. Heureusement, la jeune femme est perturbée par autre chose et ne va probablement pas poser plus de questions. Warren comprend son inquiétude et écarquille les yeux tandis qu’elle confie ne plus savoir où elle a déposé son fils. Elle a donc un enfant ? Warren propose un détour accepté par la jeune femme, qui semble au bord des larmes. Il dépose une main compatissante sur son bras. Non, elle n’est pas une mère indigne. Elle semble juste submergée par des problèmes, peut-être ?

« Vous n’êtes certainement pas une mère indigne et je suis certain que votre fils est en sécurité », tente-t-il de la rassurer. « Il a quel âge ? »

Warren ne s’était jamais intéressé aux enfants jusqu’à ce qu’il connaisse Andy et sa petite fille de bientôt deux ans, qu’il aime comme si elle était de lui alors que son histoire est bien plus sombre. Toutefois, il n’est pas le père de cet enfant. Il n’est que l’ami de sa mère, lui qui aimerait tant être davantage aux yeux de la gérante du club.

« J’ai … en quelque sorte un enfant. Elle n’est pas de moi mais je m’en occupe tout comme », explique Warren.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


just the way you are
i swear we were infinite
are you okay, lady ? (kerstin) Vide
MessageSujet: Re: are you okay, lady ? (kerstin) are you okay, lady ? (kerstin) Empty

Revenir en haut Aller en bas

are you okay, lady ? (kerstin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: South l.a :: Karma lounge
-