Partagez|

[BOBBIE] ball & blood

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ i choose my own destiny
avatar
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 17/11/2017
›› Love letters written : 288
›› It's crazy, I look like : Rachael Taylor
MessageSujet: [BOBBIE] ball & blood Lun 24 Sep - 10:42


Take me, pull me all around. Break me, I'm yours.
L'ambiance n'avait jamais été aussi tendue à l'hôpital. Tout les mèdecins avaient été mobilisés suite aux fusillades qui avaient eu lieu. Les otages venaient d'être relâchés et les prises en charges immédiates. Certains étaient directement orientés vers les psychologues de l'hôpital pour un suivi psychologique, d'autres directement au bloc opératoire pour retirer les multiples balles qui criblées leur corps. Pas de mort à déplorer pour le moment. Joey ne savait plus où donner de la tête, eux qui d'habitude étaient si organisés manquaient de sang froid ce soir. La panique semblait s'être abattue ici, entre ces murs blanc sentant l'éther, et la nuit était encore loin d'être terminée. A chaque fois qu'un otage était emmené sur un lit d'hôpital, Joey craignait de ne voir apparaître une tête connue, la hantise de toutes les personnes présentes dans cet hôpital ce soir là.

Ne pas paniquer, respirer à fond, et traiter tous les patients en égal. C'était la chose la plus difficile dans son métier, ne pas attacher plus d'importance à un patient que d'autre. C'est ce qui avait faillit lui coûter sa place une fois avec Jake, et elle avait bien comprit la leçon. Du moins, c'est ce qu'elle croyait. Le visage grave d'un de ses collègues, Brett Andrews, la fit tiquer. Il s'approcha d'elle, cherchant apparemment ses mots, chose qui était plutôt rare chez lui. Il avait un dossier dans les mains, et la jeune femme se figea alors que les lettres défilaient devant ses yeux.

-Joey écoutes ...

-Quel bloc?

Il la regarda, hésitant visiblement à lui donner le numéro qu'elle voulait tant. Elle allait manquer de discernement c'était certains, elle avait déjà laisser tout les autres de côtés. Joey était humaine, pensant plus avec son coeur qu'avec sa tête.

-Bordel Brett réponds moi !

Il lâcha alors faiblement:

-402

Quatrième étages, celui des états critiques. La cancérologue se rua sur l'ascenseur. Matthews. Ce nom écrit en toute lettre sur le dossier qu'elle avait dans les mains. Bobbie était là, quelque part dans cet hôpital et avait été touchée. Si elle s'était écoutée elle aurait tout cassé, l'anxiété marquant son visage plus que de raison. Arpentant les couloirs rapidement, elle ne tarda pas à trouver le bloc opératoire et le regard inquisiteur de son chef de service. Elle ne devait pas entrer, n'en avait pas le droit, ils étaient en pleines opérations. Alors, se rongeant les sangs, elle fixa la vitre en prenant son mal en patience, chose pour laquelle Joséphine n'était pas franchement douée. Bon dieu, elle était sa seule famille, on ne pouvait décemment pas la lui enlever.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
avatar
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 17/04/2017
›› Love letters written : 685
›› It's crazy, I look like : johanna hottie braddy
MessageSujet: Re: [BOBBIE] ball & blood Dim 11 Nov - 14:03


Joséphine & Barbara Matthews
HOLD ON
I STILL NEED YOU

---------------✭---------------

Elle avait mis un certain temps avant de perdre connaissance. Ce n’était pas la première fois qu’elle prenait une balle, mais c’était la première fois que cela faisait aussi mal. Elle avait entendu Jason crier son nom, avant qu’elle ne touche le sol … Le sang faisait partit de son quotidien et pour autant en sentant le liquide chaud sur sa main elle ce dit que c’est une sensation particulière de sentir son propre sang couler. Bon sang que ça faisait mal … Cela parut mettre des heures avant que le visage de Jason n’apparaisse au dessus du sien, et que ses yeux ne ce ferment. Elle ne sait pas combien de temps cela dura, mais quand elle ouvrit de nouveau les yeux elle ce trouvait dans un lit qui n’était pas le sien, battant faiblement des paupières elle met un certain temps à analyser la situation, à ce rappeler ce qui c’était passé.

Elle avait eu une longue journée de travail, une dispute infime avec Nathan quand il avait appris qu’elle avait revu Jason et qu’il c’était rendu compte qu’elle ce sentait perdue … Et finalement pour décompresser elle avait accepté de rejoindre Liv, elle savait parfaitement ce que cela impliquait de ce rendre au Viper. Elle tentait volontairement le diable, car plus elle ce disait qu’elle devait ce tenir éloignée de lui plus elle avait envie de le revoir. Peut être parce que leurs deux dernières rencontres c’étaient soldées par des retrouvailles plus qu’agréable, peut être parce que finalement ils ce faisaient du mal mais que jamais, jamais elle n’avait eu autant envie de le voir, de le toucher, de sentir le souffle chaud de Jason contre sa peau. Elle était pathétique et elle s’en rendait bien compte, mais elle n’avait pour le moment que cette solution entre ses mains. Une soirée simple, avec peut être une fin intéressante … Mais elle ne c’était pas du tout attendu à ce qui c’était passé ensuite.

Quelque chose la gêne, elle lève la main jusqu’à son nez avant de retrouver du plastique, des tubes l’aidant à respirer. Elle c’était retrouvée plus d’une fois à l’hôpital, mais jamais dans cette situation. Enfonçant sa tête un peu plus dans l’oreiller elle essaye de parler, en vain. Sa bouche était sèche comme jamais, elle avait soif, elle mourrait de soif. « J… » impossible de dire plus, elle avait soif mais elle ne pouvait pas même le dire. Ouvrant de nouveau ses yeux, fixement cette fois elle fait le tour de la pièce avant qu’ils ne ce posent sur les côtés du lit. Il y’avait deux fauteuils, et sur l’un d’entre eux une jeune femme qui semblait s’être assoupie. Sa soeur portait ses habits du boulot, bon sang elle avait du ce faire un sang d’encre … Elle ne voulait pas la réveiller mais la douleur dans sa gorge devenait de plus en plus insupportable, à deux reprises elle tenta de prononce son nom, en vain. Alors elle commença à tapoter doucement contre le lit pour faire du bruit. Cela ne prit qu’une minute pour que Joey ne ce réveille en sursaut posant ses yeux bleus directement sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
avatar
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 17/11/2017
›› Love letters written : 288
›› It's crazy, I look like : Rachael Taylor
MessageSujet: Re: [BOBBIE] ball & blood Sam 17 Nov - 12:07


Take me, pull me all around. Break me, I'm yours.
Voir des vies défilées, c'est le quotidien de Joey, c'est le combat qu'elle a choisit de mener. Elle tentait de garder le recul nécessaire, parce que ça lui avait déjà valut quelques mois de suspensions par le passé. Une relation avec un patient, quelque chose d'interdit, de prohibé, mais ça avait été plus fort qu'elle. Cette homme lui avait réapprit à rire, à aimer, à pleurer aussi, et, malgré son acharnement et l'énergie qu'elle avait mise à déployer ses force pour le maintenir en vie, elle n'y avait pas réussit, leur histoire s'était achevée quelque mois aprés avoir commencé. Elle avait vu le jour entre les quatre murs de cet hôpital, et avait été entretenue entre huit clos. Aujourd'hui la cicatrice était encore présente, et, la jeune femme évitait soigneusement le numéro de chambre de son ancien amour.

Elle aurait pu ressasser le passé pendant des heures mais, elle se taisait et, lorsqu'on lui demandait comment elle allait, elle se contenter de dire que tout allait bien, ne s’épanchait pas sur les éventuelles sentiments qu'elle ressentait. La nuit était longue, plus que d'habitude, les corps affluaient, deux fusillades un même soir, que se passait-il donc ? Elle n'eu pas le temps d'y réfléchir davantage, la panique envahissant alors tout son être. C'était plus fort qu'elle, Joey s'était ruée au quatrième étage, la vie de sa petite soeur étant en jeu. Elle savait que le lendemain les critiques fuseraient, que son supérieur ne targuerait pas de lui rappeler sa précédente mésaventure. Peu importe, en ce qui concernait les gens qu'elle aimait, Joey était loin d'être raisonnable, encore moins rationnelle.

L'opération lui sembla durer des heures et, lorsqu'elle eu l'autorisation d'entrer dans la salle, elle le fit sans hésitation. Un regard de son supérieur, pas une parole, elle verrait de toute façon ça plus tard, elle n'avait pas la tête à batailler ce soir. Quelqu'un la remplacerait, Brett en l’occurrence, auprès de toutes ces victimes. Prenant place auprés d'elle, l'oncologue serra doucement la main de Bobbie, pendant un long moment. Un temps si long que la jeune femme finit par s'endormir, attendant désespérément que la blondinette se réveille.

Entendant tapoter sur le lit, la jeune femme ouvrit promptement les yeux, cherchant de ses iris ceux de sa soeur. Elle n'arrivait pas à parler aussi, Joey se précipita pour lui donner un verre d'eau, l'aidant doucement à boire pour ne pas qu'elle s'étouffe. La voix étreinte par l'émotion, elle lui demanda alors:

-Comment tu te sens ?

Elle avait eu peur pour sa petite soeur, Bobbie était sa seule famille, jamais elle n'aurait accepté de la perdre de cette façon. Caressant doucement sa joue, elle ajouta en murmurant:

-Je me suis tellement inquiétée ...


code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
avatar
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 17/04/2017
›› Love letters written : 685
›› It's crazy, I look like : johanna hottie braddy
MessageSujet: Re: [BOBBIE] ball & blood Dim 18 Nov - 17:04


Joséphine & Barbara Matthews
HOLD ON
I STILL NEED YOU

---------------✭---------------

Les cris, les coups de feu. Ce n'était pas quelque chose qu'elle n'avait pas l'habitude d'entendre, cela faisait partis de son quotidien. Elle ce souvenait parfaitement avoir gardé son sang froid, agit comme la professionnelle qu'elle était après tout jusqu'à ce qu'elle ne le voit. Jason. Pourquoi fallait-il qu'elle perde tout ses moyens quand il ce trouvai là ? Ca lui revenait maintenant. Tout lui revenait. Le noir, la lumière rouge d'un viseur, Jason. Elle sentit Joey ce lever précipitamment, le visage de sa soeur aînée apparait dans son champs de vision tandis qu'elle la regarde, soulagée. Le médecin l'aide à boire de l'eau, le liquide lui brûle d'abord la gorge ayant du mal à passer, elle tousse. Avant de reprendre une gorgée salvatrice. « Comment tu te sens ? » elle entendait dans la voix de sa soeur une once de peur que Joey n'arrivait pas à dissimuler.

Comment elle ce sentait ? A l'article de la mort. Elle tenta de bouger, mais une douleur vive lui lança l'épaule. Ah. La balle. « Mal. » murmure t-elle d'une voix rauque. Elle ce sentait mal. Tout semblait lui revenir dans l'esprit par flash, ce point rouge sur la poitrine de Jason au moment ou elle c'était tourné vers lui. Elle ce relève vite, oubliant la douleur et grimace avant d'attraper la main de sa soeur. « Ou il est ? » Elle n'arrivait pas à dire beaucoup plus, Joey comprendrait-elle de qui elle voulait parler ? La jolie blonde pose une main réconfortante sur la sienne, perfusée. Pour la calmer certainement, si elle bougeait encore elle ce ferait bien plus mal.

Sa main ce pose sur la joue de Bobbie, comme elle avait l'habitude de le faire quand elles étaient enfant et qu'elle tentait de la rassurer. « Je me suis tellement inquiétée ... » Bobbie ferme les yeux. Elle n'aimait pas voir ce regard sur Joey, elle savait ce qu'elle pouvait ressentir. Elles en avaient parlé plus d'une fois quand Bobbie avait décidé de s'engager dans le FBI. Bobbie vient faiblement serrer la main de sa soeur entre la sienne. Quelques minutes passent avant qu'elle ne le demande finalement, « Qu'est ce qui c'est passé ? » Que lui était-il arrivé ? Elle avait du ce faire tirer dans l'épaule visiblement. Elle avale difficilement et repose son regard sur Joey, « Jason ? » elle prononça ce prénom en tremblant. Elle avait peur de ce qu'elle allait apprendre.
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
avatar
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 17/11/2017
›› Love letters written : 288
›› It's crazy, I look like : Rachael Taylor
MessageSujet: Re: [BOBBIE] ball & blood Sam 8 Déc - 12:35


Take me, pull me all around. Break me, I'm yours.
La respiration de la blondinette semblait s'être arrêtée, Joey retient son souffle, sa petite soeur est gravement blessée et, ce qu'elle craignait le plus était entrain de se produire. Pendant des années, la jeune femme s'était rongée les sangs en imaginant sa petite soeur sur le terrain, s'attendant toujours au pire malgré la présence de Nathan pour la protéger. Aujourd'hui le pire était arrivé et, Joey s'était rendu compte qu'elle était impuissante, que malgré la détresse de sa petite soeur elle n'avait rien pu faire et c'est ce qui lui faisait le plus mal, elle ne pouvait rien contre les aléas de la vie. Bobbie se réveillant, Joey l'aide à boire, à retrouver un peu ses esprits, la nuit a été éprouvante, autant pour sa soeur que pour elle. Elle essayait de rester calme, maître d'elle-même, mais elle n'y arrivait pas, plus qu'humaine lorsqu'il s'agissait de sa famille, sa seule et unique famille. Elle avait mal, aussi, Joey se saisit d'une seringue de morphine, injectant le produit dans la sonde pour calmer la douleur. Tenter de reprendre contenance, de reprendre le rôle du mèdecin pour ne pas se laisser alelr face à ses émotions.

-Le produit ne va pas tarder à faire effet, tu devrais avoir moins mal.

Joey regarda Bobbie lui prendre la main, l'incompréhension se lisait sur son visage, divaguait-elle ? Elle était perdue, ne comprenait pas de quoi parler sa soeur. Avec qui était-elle au moment de la fusillade ? Bobbie avait été emmené à l'hôpital seule, pas de personne l'accompagnant. Bobbie est agitée, tout comme elle d'ailleurs, toutefois, la cancérologue garde son sang froid, tente de la rassurer, c'est sa soeur qui est dans un lit d'hôpital, blessée par balle, pas elle.

-Tu as été blessé dans la fusillade.

Le prénom de Jason raisonne dans sa tête. Que faisait-il avec Bobbie ce soir là ? Joey voyait rouge, se sentait en colère contre lui, il l'avait mise en danger, et si ce n'était pas au hasard, et si les hommes qui avait tiré en voulait en réalité à Jason ? Joey n'en serait pas étonnée, il n'était pas ce qu'on pouvait appeler un bon garçon et, si jusque là elle lui avait laissé le bénéfice du doute, elle était à présent bien plus intransigeante.

-Il n'est pas là.

Joey plongea ses yeux bleu dans ceux tout aussi clair de Bobbie.

-Tu étais avec lui ?

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
avatar
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 17/04/2017
›› Love letters written : 685
›› It's crazy, I look like : johanna hottie braddy
MessageSujet: Re: [BOBBIE] ball & blood Jeu 27 Déc - 12:25


Joséphine & Barbara Matthews
HOLD ON
I STILL NEED YOU

---------------✭---------------

Quand Bobbie avait annoncé à sa soeur aînée qu'elle voulait intégrer Quantico, et qu'elle ne lâcherait pas le morceau, Joey avait sourit. Peut être parce qu'au fond elle c'était attendu à quelque chose comme ça venant de cette soeur qui avait vu trop de choses pour rester les bras croisés. La petite blonde avait vu les ravages de la drogue sur leur mère plus d'une fois, le changement de personnalité qui s'opérait en elle à chaque fois qu'elle rentrait tard le soir et qu'elle sortait une bouteille remplie de liquide ambré. Elle avait été témoin aussi de la violence dont pouvaient faire preuve la plupart des hommes qu'elle ramenait chez elles ... Trop de choses. Elle avait vu trop de choses pour rester spectatrice et laisser d'autres enfants innocent subir ce qu'elles avaient pu subir. Joey savait alors qu'elle ne pouvait rien dire ou faire pour l'en dissuader, et pour autant Barabara Matthews avait vu la tristesse dans le regarde de sa soeur aînée. Celle qui l'avait protégée comme elle le pouvait toute ses années, et qui la laissait aller au devant du danger, risquer sa vie pour ce en quoi elle croyait.

Jamais cette scène n'avait eu à avoir lieu pourtant, Bobbie était toujours prudente, la meilleure dans ce domaine. Ce n'était pas un hasard si elle était à la tête de son équipe en dépit de son jeune âge, ils l'avaient choisis par rapport à son passé, et par rapport à ses talents. Car elle était de ceux qui déploraient le plus ce système, de ceux qui avaient à coeur de tout arrêter part tout les moyens possibles. Elle n'avait jamais eu peur des balles, c'était inconscient elle le savait mais elle savait qu'en ayant peur elle ne pourrait pas être aussi efficace qu'elle le souhaitait. Pour autant cette fois, les choses avaient étés différentes ... « Le produit ne va pas tarder à faire effet, tu devrais avoir moins mal. » Elle sentit rapidement les effets de la morphine ce disperser dans son corps douloureux. « Tu as été blessé dans la fusillade. » Cela lui revenait, doucement, tout. Et tout ce qui revenait dans son esprit maintenant, c'était lui.

« Il n'est pas là. » Jason n'était pas là, et cela fit un trou béant dans son coeur, une certaine panique. Elle était certaine qu'il n'était pas blessé, mais pour autant ne pas avoir ou il ce trouvait ne la rassurait pas le moins du monde. Elle ne prit pas même la peine de remarquer la colère latente de Joey qui à l'entente de ce prénom particulier ne semblait pas bien ravie. « Il est blessé ? » la panique de sa voix est impossible à rater. Tout comme cette fois, la colère dissimulée derrière les yeux bleus de Joey est impossible à éviter. « Tu étais avec lui ? » Pour fuir son regard, Bobbie ferme les yeux. C'était si long à expliquer ... Elle serre la main de sa soeur dans la sienne. « Je suis allée à la soirée avec Liv, lorsque les premiers tirs ce sont fait entendre j'ai voulu la rejoindre, Jason m'en à empêchée. » Il n'était pas nécessaire à l'instant de lui dire plus que cela, elle plonge de nouveau son regard dans celui de son aînée. « J'ai besoin de savoir si il va bien. »
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
avatar
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 17/11/2017
›› Love letters written : 288
›› It's crazy, I look like : Rachael Taylor
MessageSujet: Re: [BOBBIE] ball & blood Jeu 10 Jan - 12:16


Take me, pull me all around. Break me, I'm yours.
Joey avait gardé la tête haute, en toutes circonstances, même lorsque ça avait été difficile, même lorsque Bobbie lui avait fait part de sa décision de partir,  d'intégrer Quantico. Ça avait impliqué bon nombres de sacrifices, mais elle ne lui en avait pas dissuadé, jamais, parce qu'il était important de la soutenir quoiqu'il arrive, quoiqu'il lui en coûte. Les soeurs Matthews n'avaient pas eu l'enfance désirée, jamais, elles avaient espéré l'une et l'autre que l'enfer finirait par s'arrêter et, un beau jour, ça avait été le cas. Mais les cauchemars ne les avait jamais quitté, parce qu'ils étaient là, enfouis au creux de leur mémoire, et attendaient la nuit pour sournoisement ressortir, les envahir une nouvelle fois. Si le métier de Bobbie avait toujours inquiété Joey, elle était loin de se douter qu'en réalité ,le danger pouvait venir de l'extérieur. Elle avait presque oublié qu'il suffisait d'un claquement de doigt, d'une fraction de seconde pour que tout ne vole en éclat, pour que tout s'arrête d'une seconde à l'autre. Joey soulage sa petite soeur, lui injecte un sédatif, a du mal à parlé de la fusillade, ça reste coincé là, au fond de sa gorge.

Jason ? Elle est en colère Joey, elle ne comprend pas ce qu'il faisait là, aux côtés de Bobbie, alors que pendant des années il est resté éloigné d'elle, conscient du mal qu'il faisait à sa petite soeur. Joey n'a jamais rompu le contact avec lui, une manière pour elle de s'assurer que Bobbie ne souffre pas de nouveau. Si elle venait à le savoir, elle ne lui pardonnerait jamais, elle en était certaine, mais elle n'y pouvait rien, elle avait ce besoin constant de la protéger, d'être là, à ses côtés. Joey secoue doucement la tête, répondant finalement:

-Je ne pense pas , sinon, il aurait certainement fini dans une chambre d'hôpital.


Elle besoin de savoir Joey, est-ce qu'elle avait rendez-vous avec le jeune homme ? Est-ce que c'est lui qui l'a mise en danger intentionnellement ? Non, il serait pas capable de ça hein ? Elle n'en est plus réellement sûre. Son passé ne joue malheureusement pas en sa faveur. Elle soupire doucement, passe sa main dans les cheveux blonds de sa soeur. La jeune femme le regarde.

-Je ne sais pas Bobbie, je ne l'ai pas vu. Mais s'il n'est pas ici c'est qu'il n'est pas blessé.


code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


MessageSujet: Re: [BOBBIE] ball & blood

Revenir en haut Aller en bas

[BOBBIE] ball & blood

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Memories are important
-