Partagez|

Quand un monde s'écroule - feat Valentiel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ friends with benefits
avatar
friends with benefits

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 01/01/2018
›› Love letters written : 151
›› It's crazy, I look like : Ian sexy Somerhalder
MessageSujet: Quand un monde s'écroule - feat Valentiel Dim 23 Sep - 16:22



Quand un monde s'écroule - feat Valentiel

Excepteur sint occaecat cupidatat non proident
Depuis ma dernière entrevue avec Valentina je n'étais pas dans mon assiette. A la fois ronger par cette culpabilité et par le manque que Valentina avait laissé derrière elle. Je n'avais pas eu de nouvelles depuis plusieurs jours et ça me rendait clairement malheureux. J'avais le cœur arraché en deux et j'étais incapable de me sortir de cette situation. Je n'avais pas beaucoup dormi cette nuit encore et travailler me donner plus de mal encore. C'est déjà un métier éprouvant, mais là j'avais clairement du mal à suivre. Je regardais la même radio depuis vingt minutes déjà, complètement absorbé dans mes pensées. L'infirmière à côté de moi n'avait pas osé m’interrompre, mais elle finit par prendre la parole. " Tout va bien Dr Marshall ? " Je la regardais un instant avant de revenir sur terre. " Oui désolé, je ne suis absolument pas professionnel.. " Je me raclais la gorge puis me concentrer, j'avais des patients qui comptaient sur moi. " Il y a bien une fracture ainsi que deux autres micro fractures ici et ici. Je vais devoir poser une broche, préparez le bloc 3 s'il vous plais. " Elle me sourit simplement et partit faire son travail. Me retrouvant seul je soupirais un instant avant de me reprendre, j'allais opéré quelqu'un je ne pouvais pas être distrait. Juste avant que je quitte la pièce je sentis mon portable vibré dans ma poche. C'était Valentina qui demandait si on pouvait se voir rapidement. Bien sur je n'allais pas lui dire non. Je lui avais répondu que je m'apprêtais à rentrer au bloc, mais qu'elle pouvait passé en milieu d'après midi à l’hôpital. Je ne sais pas si c'est le fait de savoir que j'allais la voir dans quelques heures, mais je pus mieux me concentrer.  

L'opération se passa au mieux, sans complications bien qu'elle dura un peu plus longtemps que prévue. Après m'être débarrasser de mes équipements souillés j'étais retourné dans les couloirs de l’hôpital. Je remplissais le dossier non loin de l'accueil quand je me sentis observé. Tournant la tête je croisais le regard de Valentina, je lui souris doucement et fermais mon dossier le donnant à une infirmière. Je m'avançais vers elle. " Hey, comment tu vas ? " Je savais que sans le vouloir je l'avais blessé, j'espérais cependant qu'elle comprenne aussi un peu ma situation. " On va discuté ailleurs ce sera plus tranquille. " Je l'invitais à me suivre, on longea un couloir avant d’accéder à une pièce beaucoup plus calme, la salle de repos, par chance vide. Je lui fis signe de s'installer à la table et je nous servis un jus d'orange. " De quoi tu voulais qu'on parle ? " J'imaginais que c'était de ce qui s'était passé entre nous.        

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
avatar
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 27/02/2018
›› Love letters written : 88
›› It's crazy, I look like : Danneel Harris-Ackles
MessageSujet: Re: Quand un monde s'écroule - feat Valentiel Dim 14 Oct - 16:58



Quand un monde s'écroule
Ft Ezeckiel Marshall
⋆ ☽ ⋆ ◯ ⋆ ☾ ⋆
Valentina n'allait pas très bien ces derniers temps. Elle n'avait pas revu Ezechiel depuis qu'il avait couché ensemble. Il disait ne pas regretter mais elle doutait beaucoup sur ce point. Elle ressentait un énorme manque. Elle ne savait pas expliquer pourquoi mais en peu de temps, elle s'était réellement attaché à lui. C'était comme un besoin pour elle de passer du temps avec lui. Après qu'ils soient passé à l'étape supérieure, Ezeckiel avait brusquement fait marche arrière, lui expliquant qu'il se sentait coupable vis-à-vis de sa fiancée. Et même si elle en souffrait, elle comprenait. Elle avait promis au jeune médecin de faire des recherches concernant la disparition de sa fiancée et elle comptait tenir sa promesse. Après quelques jours de repos, elle s'était mise au travail et ce qu'elle avait trouvé la laissa sur le cul, pour parler vulgairement. Elle devait l'annoncer à Ezechiel. Elle savait que tout son monde allait s'écrouler, mais elle n'avait pas le choix. Il devait être au courant pour pouvoir aller de l'avant.

Elle envoya un message au jeune homme pour savoir s'ils pouvaient se voir. Il lui répondit qu'il s'apprêtait à entrer au bloc mais il lui donnez rendez-vous dans l'après-midi. Valentina entra dans l'hôpital. Elle aperçut rapidement le beau brun à l'accueil en train de remplir des papiers. Elle resta à l'écart un moment, l'observant sans bouger. Puis il se retourna vers elle. Elle lui adressa un timide sourire alors qu'il s'approchait d'elle. Elle était un peu mal à l'aise, mais au fond, le revoir lui faisait le plus grand bien. "Salut! Ça va! Et toi?" Non, ça n'allait pas. Elle se sentait mal depuis cette fameuse soirée, mais elle essayait d'aller de l'avant. Avant qu'elle ait le temps de lui demander s'il pouvait discuter dans un endroit plus calme. Elle le suivit à travers les couloirs de l'hôpital jusqu'à une salle vide. Valentina parcouru la pièce du regard. L'endroit semblait vide. Au moins, ils seraient tranquilles et c'était mieux pour ce qu'elle avait à lui annoncer. Elle s'installa et remercia Ezechiel pour le jus d'orange. Sauf qu'elle était incapable de rester en place. Elle se releva et commença à faire les cent pas. "Avant tout, je veux que tu saches que ces quelques jours loin de toi ont été très durs. Tu m'as manqué!" Elle soupira et le regarda. Il était temps de lui avouer pourquoi elle était là. La vraie raison de sa venue. "Si...Si j'ai demandé à te voir, c'est pour te parer de quelque chose d'important et qui n'a rien à voir avec nous! La dernière fois que l'on s'est vus, tu m'as parlé de ta fiancée. Et je t'ai promis de tout faire pour la retrouver." Elle marqua une pause. Ce qu'elle avait à lui dire était tellement difficile. Il allait être dévasté. "Je...Je l'ai retrouvé....Ezechiel, tu devrais t'asseoir pour la suite!" Le jeune homme s'executa. On pouvait lire l'incompréhension sur son visage. Après une courte pause, elle reprit. "Elle...Elle va bien. Elle n'a pas été enlevé, ni séquestré ou quoi que ce soit du genre. Elle a prit la fuite en s'engageant dans un voyage communautaire."  Ezechiel était dévasté. Instinctivement, elle s'approcha de lui et posa sa main sur son épaule. "Ezechiel?! Elle est de retour en ville. Elle est revenue, il y a quelques mois." Elle attrapa un papier, sur lequel était inscrit l'adresse où vivait son ex fiancée, dans sa poche qu'elle déposa sur la table.Elle se pencha vers lui et déposa un baiser sur sa joue. Alors qu'elle s'apprêtait à partir, il la rattrapa en saisissant délicatement sa main. Valentina se retourna et le pris dans ses bras, sans rien dire.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
❉ friends with benefits
avatar
friends with benefits

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 01/01/2018
›› Love letters written : 151
›› It's crazy, I look like : Ian sexy Somerhalder
MessageSujet: Re: Quand un monde s'écroule - feat Valentiel Ven 2 Nov - 12:11



Quand un monde s'écroule - feat Valentiel

Excepteur sint occaecat cupidatat non proident
On pouvait dire que j'étais au ralenti aujourd'hui et cela ne me ressemblait pas. D'habitude même si je ne suis pas en forme cela ne se ressent pas à mon travail, aujourd'hui je n'arrivais pas à faire semblant tout simplement. Cela me touché de trop prêt et ma vie sentimentale prenait le pas sur ma vie professionnelle chose qui normalement n'arrive jamais. Je dus me reprendre rapidement il le fallait la personne que je devais opéré n'avait pas à payer pour ma peine de cœur. Savoir que j'allais la revoir bientôt me fit du bien et je parvins à reprendre un peu de poil de la bête. Après l'opération je fis un peu de paperasse nécessaire à un bon suivit de mes patients par le reste du personnel médical. Valentina arriva enfin et j'étais content de la voir. Je ne savais pas comment agir avec elle et je trouvais ça vraiment dommage, c'était si simple avant notre dernier soir.  "Salut! Ça va! Et toi?"  On se mentait à nous même on le savait bien, on était dans le même état d'esprit je le savais bien. Je souris un peu." Cava. " Je lui proposais de me suivre ailleurs pour que l'on puisse discuter sans être écouter. J'étais très discret sur ma vie privée au travail et le moindre moment avec une femme hors du service médical à tendance à lancer des rumeurs dans les couloirs. On fut rapidement à l'abris des regards.  "Avant tout, je veux que tu saches que ces quelques jours loin de toi ont été très durs. Tu m'as manqué!" Je relevais les yeux vers elle, je comprenais ce qu'elle me disait je ressentais la même chose. " Toi aussi tu m'as manqué Val. " Elle avait le don de me faire sentir bien et je n'avais pas ressenti ça ces derniers jours.

Je ne savais pas si elle était venu parler de ça. "Si...Si j'ai demandé à te voir, c'est pour te parler de quelque chose d'important et qui n'a rien à voir avec nous! La dernière fois que l'on s'est vus, tu m'as parlé de ta fiancée. Et je t'ai promis de tout faire pour la retrouver." Je relevais la tête doucement vers elle attentif, j'acquiesçais sentant qu'elle allait me dire autre chose. "Je...Je l'ai retrouvé....Ezechiel, tu devrais t'asseoir pour la suite!" Mon cœur eu un raté avant de s’accélérer d'avantage. Je n'étais pas prêt. Pas prêt à entendre ce qu'elle allait me dire. Un vent de panique me prit d'assaut. " Tu.. tu l'as retrouvé ? " Si elle me demandait de m'asseoir c'est que c'était quelque chose de grave, c'est ce qu'on disait aux patients avant de leur apprendre une mauvaise nouvelle. Je m'avançais très lentement de la chaise avant de prendre place dessus. J'avais l'impression qu'on allait me coupé la tête d'une seconde à l'autre. Je ne la quittais pas des yeux, je voulais savoir. "Elle...Elle va bien. Elle n'a pas été enlevé, ni séquestré ou quoi que ce soit du genre. Elle a prit la fuite en s'engageant dans un voyage communautaire." Quoi ? C'est une blague ? Je fronçais les sourcils essayant de comprendre ce qu'elle me disait. Elle était juste partie ? Pourquoi ? Comment ? Qui fait ça ? "Ezechiel?! Elle est de retour en ville. Elle est revenue, il y a quelques mois." En plus elle était ici même à Los Angeles ? Je sentais une profonde douleur m'envahir tout comme une puissante colère.. Valentina posa un papier surement avec son adresse, je ne voulais pas savoir ou elle habitait, cela allait me rendre dingue sinon.. " Je.. " Je restais sans voix. Je fermais les yeux quand elle déposa un baiser sur ma joue, je lâchais une larme en même temps profondément blessé. J'étais tellement con. Elle allait partir, j'avais besoin d'elle. Je lui attrapais la main et elle me prit dans ses bras instinctivement. Je me mordis la lèvre, je refusais de craquer pour autant devant elle. Je serrais les mâchoires. J'essuyais rapidement mes joues et me levais, me dirigeant vers le plan de travail pour boire un verre d'eau. Après l'avoir bu je le serrais tellement fort qu'il explosa dans ma main, me blessant légèrement au passage.. Attrapant une serviette j'entourais ma main et me retournais vers Valentina. " Qu'est-ce que j'ai pu être con ! " Je n'en revenais pas d'avoir compris plus tôt. " Je te remercie d'avoir tenu ta promesse. Au moins je sais à quoi m'en tenir. " Je m'avançais vers la table et sans lire le papier qu'elle y avait posé j'en fis une boule et la balancer dans la poubelle.           

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
avatar
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 27/02/2018
›› Love letters written : 88
›› It's crazy, I look like : Danneel Harris-Ackles
MessageSujet: Re: Quand un monde s'écroule - feat Valentiel Ven 2 Nov - 13:09



Quand un monde s'écroule
Ft Ezeckiel Marshall
⋆ ☽ ⋆ ◯ ⋆ ☾ ⋆
Suite à sa blessure par balle, Valentina n'avait pas encore repris le travail. Elle avait encore besoin de rééducation. Et en ce moment, elle aurait été incapable de faire son travail convenablement. Ce qu'il s'était passé avec Ezechiel la faisait souffrir. Elle avait réellement un faible pour lui. Mais il était fiancé et elle n'était pas ce genre de femme. De plus, elle lui avait promis de faire des recherches pour retrouver sa fiancée disparue. Et ce qu'elle avait trouvé l'avait mise en colère. Elle avait pris quelques jours pour continuer ses recherches et surtout pour se calmer avant d'aller voir Ezechiel pour lui annoncer. En arrivant à l'hôpital, elle l'aperçut aussi. Elle s'arrête net, repensant à leur dernière soirée ensemble. Bien sûr qu'elle lui mentait en lui disant qu'elle allait bien. Et elle savait qu'il mentait aussi. Ils se connaissaient depuis peu mais ils avaient passé beaucoup de temps ensemble et à cet instant précis, ses yeux le trahissait. Il l'entraîna à l'abri d'oreilles indiscrètes afin qu'ils soient plus tranquilles pour discuter. Et étant donné ce qu'elle avait à lui annoncer c'était la meilleure chose à faire. "Je suis incapable de dire pourquoi mais depuis que tu m'as sauvé la vie, j'ai ce besoin constant d'être auprès de toi!" Elle baissa les yeux quelques instants avant de finalement se lancer et de lui avouer pourquoi elle était là. Il allait prendre un sacré coup sur la tête et elle s'en voulait d'être celle qui devait lui annoncer cela.

Elle prit une profonde inspiration et se lança. Elle devait trouver les bons mots. Elle ne savait pas comment lui annoncer ça. La femme qu'il aimait, celle avec qui il voulait passer le reste de sa vie allait bien. Elle avait simplement pris la fuite sans rien dire à personne. Valentina était en colère après cette jeune femme qu'elle ne connaissait pas. Mais elle n'aimait pas sa façon d'agir. "Oui, je l'ai retrouvé. Ça a été difficile mais je l'ai retrouvé." Elle lui demande de s'asseoir. C'était mieux pour lui. Car la suite allait probablement l'achever. Dès qu'il fut assis, elle put continuer, lui avouant alors que sa fiancée allait bien, qu'elle avait fui. Et pour couronner le tout, qu'elle était de retour à Los Angeles depuis quelques mois déjà. Valentina pensa qu'il voudrait être seul après une telle révélation. Elle s'approcha de lui et déposa un papier avec l'adresse de la fugitive. Elle se pencha ensuite vers lui et l'embrassa tendrement sur la joue. Remarquant la larme qui perlait sur son visage, elle l'essuya délicatement avec son pouce. Alors qu'elle s'apprêtait à partir, il l'en empêcha, la rattrapant par le bras. Elle se retourna et sans un mot, elle le prit dans ses bras. Elle se contenta de caresser ses cheveux quelques instants avant qu'il ne se lève pour prendre un verre d'eau. Puis le verre explosa dans sa main. "Eze?!" Elle s'approcha de lui et le regarda, tristement. "Ne dis pas ça! Ce n'est en rien ta faute. C'est elle qui a fait n'importe quoi. C'est elle qu'il faut blâmer! Pas toi!" Elle s'approcha un peu plus de lui et posa une main sur sa joue qu'elle caressa délicatement. "Ne me remercie pas! J'aurais juste aimé avoir autre choses à t'annoncer. Je suis vraiment désolée!" Elle le regarda jeté l'adresse qu'elle lui avait noté sur un papier, sans prendre la peine de la lire. "Qu'est-ce que je peux faire pour toi?" Sans savoir pourquoi, à cet instant, elle avait envie de le prendre dans ses bras, lui montrer qu'il n'était pas seul, qu'elle était là. Lui montrer qu'il n'avait rien à se reprocher.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
❉ friends with benefits
avatar
friends with benefits

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 01/01/2018
›› Love letters written : 151
›› It's crazy, I look like : Ian sexy Somerhalder
MessageSujet: Re: Quand un monde s'écroule - feat Valentiel Mar 8 Jan - 23:20



Quand un monde s'écroule - feat Valentiel

Excepteur sint occaecat cupidatat non proident
J'allais finir par croire que je n'étais pas fait pour les relations sérieuses. A chaque fois que je trouver quelqu'un de bien il y avait un nouveau problème. Shadow avait disparue et maintenant je tombais sous le charme de Valentina sans savoir quoi faire vis à vis de Shadow. J'étais dans le pétrin et tout ce que je pouvais faire pour le moment c'est prendre du recul et réfléchir à quoi faire. J'avais donc mis un peu de distance avec Valentna, bien que cela me fasse du mal. Je ne pensais qu'à une chose être auprès d'elle, mais j'avais un cas de conscience, si Shadow venait à réapparaître comment je pourrais lui expliquer cela ? Autant dire que je n'étais pas très concentré ce matin. L'arrivée de Valentina dans mon service n'arrangea pas les choses. Je faisais bonne figure devant elle, mais j'avais du mal à cacher le fait que je sois malheureux. On fut rapidement seul, à l'abri des regards indiscrets. Elle m'avoua que je lui manquais, elle aussi me manquait terriblement même. "Je suis incapable de dire pourquoi mais depuis que tu m'as sauvé la vie, j'ai ce besoin constant d'être auprès de toi!" Je la regardais tendrement. Cela me toucher vraiment, je ressentais la même chose, mais cela n'avait rien à voir avec le fait de lui avoir sauver la vie. Sinon je développerais ce genre de sentiments pour de nombreuses personnes hors ce n'est pas le cas heureusement.

Elle était venu pour une chose en particuliers, quand elle me demande de m'asseoir je m'exécutais. Elle avait retrouvé Shadow.. Je n'en croyais pas mes oreilles. Comment ? La police n'avait rien depuis des mois.. "Oui, je l'ai retrouvé. Ça a été difficile mais je l'ai retrouvé." J'attendais d'en savoir plus, elle n'avait pas précisé si elle était vivante ou morte et c'est ce qui m'inquiété le plus. Elle m'annonça ensuite qu'elle allait bien, qu'elle était juste partie faire sa vie ailleurs, elle n'avait jamais été enlevée elle avait juste décidé de partir sans dire aurevoir. Je ne m'étais jamais sentit aussi con qu'à cet instant.. Dire que j'avais affirmé à tout le monde que cette hypothèse n'était même pas envisageable.. Comment avait-elle pu me faire ça ?! Je ne comprenais pas. Sous la tension je fis explosé le verre que j'avais dans la main.   "Ne dis pas ça! Ce n'est en rien ta faute. C'est elle qui a fait n'importe quoi. C'est elle qu'il faut blâmer! Pas toi!" J'étais en colère contre moi. " Mais comment j'ai fais pour ne rien voir ?! " Je suis pourtant quelqu'un d'intelligent. De rationnel. Alors pourquoi j'avais refusé cette éventualité ? Et Valentina qu'est ce qu'elle pensait de moi maintenant ? Mon ego en avait prit un sacré coup. Je la remercié tout de même de m'avoir donné un coup de main sur cette affaire, au moins je savais à quoi m'en tenir maintenant.  "Ne me remercie pas! J'aurais juste aimé avoir autre choses à t'annoncer. Je suis vraiment désolée!" J'étais tellement déçu et en colère que des mots m’échappèrent. " Je crois que j'aurais préféré entendre l'annonce de sa mort.. " Est-ce que cela m'aurait fait autant de mal ? Cela m'aurait fait souffrir c'est certain, mais la trahison dont j'étais victime était bien plus terrible encore. Je voulais que Valentina reste, j'avais besoin de sa présence. "Qu'est-ce que je peux faire pour toi?" Elle ne pouvait pas faire grand chose, j'allais avoir besoin de temps. Je lui attrapais la mien. " La seule chose que tu peux faire, c'est me laisser un peu de temps.. Je dois digéré tout ça.. " Même si du coup Shadow n'était plus un problème pour nous je ne pouvais pas me lancer dans une autre relation dans ce contexte. Je l'attirais contre moi et passer mes bras autour d'elle, l'enlaçant doucement. Je posais ma tete sur son épaule.       

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
avatar
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 27/02/2018
›› Love letters written : 88
›› It's crazy, I look like : Danneel Harris-Ackles
MessageSujet: Re: Quand un monde s'écroule - feat Valentiel Dim 13 Jan - 12:24



Quand un monde s'écroule
Ft Ezeckiel Marshall
⋆ ☽ ⋆ ◯ ⋆ ☾ ⋆
Etre loin d'Ezeckiel était tellement douloureux pour la jeune femme. Après ce qu'elle avait vécu avec son ex fiancé, elle n'avait jamais pensé pouvoir s'attacher de nouveau à un homme. Et pourtant c'est ce qu'il s'était passé avec le jeune médecin. Elle avait même trouver le courage de lui parler de son père et de son histoire de famille. Contrairement à ce qu'elle avait pensé, il n'avait pas pris la fuite, bien au contraire. Ils avaient même passé une nouvelle étape dans leur relation, avant que finalement, il ne fasse brusquement marche arrière et qu'il prenne la décision de prendre ses distances. Elle avait compris les raisons qu'il l'avait poussé à cela, mais elle était blessée et elle souffrait. Il était devenu indispensable pour elle. Certains diront que c'est uniquement car il lui a sauvé la vie, mais elle savait que non et qu'il y avait quelque chose de plus fort que ça. Suite à leur dernier repas en tête-à-tête, la jeune femme avait fait les recherches promises concernant la fiancée d'Eze. Même s'il ne tenait plus à la voir pour l'instant, elle lui avait fait une promesse et elle tenait toujours ses promesses. C'est donc après plusieurs de recherches intensives que la jeune femme avait enfin découvert la vérité. Il était temps d'en parler au jeune homme. Elle le contacta pour lui annoncer qu'elle avait des choses à lui dire. Lorsqu'elle arriva à l'hôpital, elle le remarqua aussitôt. Il remplissait des papiers au bureau de la secrétaire. Il l'entraîna dans une pièce afin qu'ils soient seuls. Aussitôt, elle lui fit part du manque qu'elle ressentait. C'était plus fort qu'elle. Elle devait lui dire.

Rapidement, la jeune femme reprit ses esprits. Elle était venue ici pour une raison bien précise. Et ce n'était pour parler d'elle. Elle avait retrouvé de celui dont elle était en train de tomber amoureuse. Le fait de faire partie de la mafia était un bonus dans ce genre de recherches. Elle devait trouvé les bons mots pour lui annoncer sa découverte. Elle savait que ça ne serait pas facile à accepter. Et en même temps, elle le comprenait parfaitement. Comment accepter le fait que la personne que l'on aime le plus au monde décide de tout quitter du jour au lendemain sans rien dire? C'était tout simplement impossible. Elle remarqua rapidement le visage du jeune médecin se décomposait et le verre qu'il tenait explosa dans sa main. Elle se sentait mal d'être celle qui lui annonçait cela. Il l'arrêta alors qu'elle s'apprêtait à partir et elle le prit dans ses bras. Elle refusait de l'entendre dire que c'était sa faute. Il n'y était absolument pour rien. C'est elle qui avait pris cette décision, il n'était en rien responsable de ça. "Tu l'aimais! Tu ne pouvais pas te dire qu'elle avait pris cette décision. Rien dans son comportement, ne pouvait indiquer un tel acte." Il n'avait pas à la remercier. Elle tenait à lui et il tenait à elle. Il était en droit de savoir ce qu'il s'était passé, suite à la disparition de sa fiancée. En y pensant, la mort de cette femme aurait été plus simple à digérer pour lui. Elle resta près de lui, sans rien dire pendant plusieurs minutes, avant de s'adresser à lui, lui demandant ce qu'elle pouvait faire pour lui. Du temps. C'est tout ce qu'il demandait. Qu'elle lui laisse du temps. Elle lui laisserait tout le temps dont il avait besoin, même si elle en souffrait. Elle avait ce besoin d'être auprès de lui, sans pouvoir le faire. "Prends tout le temps qu'il te faudra!" Valentina se laissa faire quand il l'attira contre lui et qu'il entoura ses bras autour d'elle. Elle glissa ses mains dans son dos et le caressa doucement, sans rien dire. Elle tourna légèrement la tête et déposa un doux baiser sur la tempe d'Ezekiel, puis elle ferma les yeux, le gardant contre elle, sans un mot. Elle aimerait pouvoir faire plus pour lui, mais elle en était incapable. Elle ne savait pas quoi faire pour l'aider. Ils restèrent un long moment dans les bras l'un de l'autre, sans qu'aucun bruit ne viennent perturber ce moment. Ils étaient juste dans les bras l'un de l'autre. Dans un murmure à peine audible, elle brisa le silence ambiant. "Tu devrais peut-être prendre quelques jours de congés. Et....Et partir. Quelque part où tu n'es jamais allé. Quelque part où tu n'avais pas prévu d'aller avec elle. Ça pourrait te faire du bien!" Elle se recula doucement et posa sa main sur sa joue. Elle laissa son pouce caresser la joue du beau brun alors qu'elle plongeait son regard dans le sien.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


MessageSujet: Re: Quand un monde s'écroule - feat Valentiel

Revenir en haut Aller en bas

Quand un monde s'écroule - feat Valentiel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Downtown L.A :: Ronald Reagan medical center
-