Partagez|

› nothing goes away. you deal with it, or it deals with you (adaline)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
❉ home is where the  heart is
avatar
home is where the heart is

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 13/04/2016
›› Love letters written : 963
›› It's crazy, I look like : bethany joy lenz
MessageSujet: › nothing goes away. you deal with it, or it deals with you (adaline) Sam 15 Sep - 20:15


Adaline Elisa Barrow

You change. But the past, it’s still there. The only thing moving is you.

prénoms | nom : Cela était peut-être prédestiné, cette douceur palpable qu'elle allait devenir. Toute sa vie on l'a vue comme une jeune fille des plus agréable, et adorable sans pour autant ce douter une seconde de la force de caractère qu'elle pouvait cacher à l'intérieur d'elle même. Si on lui à choisit le prénom qu'elle porte aujourd'hui, cela vient de son père. A une époque de sa vie elle en était fière, fière de porter le prénom d'une princesse russe que son père adorait, professeur d'histoire il est celui qui à trouvé ce prénom pour sa douce petite fille. Elle s'appelle donc Adaline, un prénom dont l'orthographe diffère de celui d'origine. Un prénom que Gabriel son père, aimait tout particulièrement, il le prononçait toujours avec un amour sans bornes. On ne lui à jamais donné de surnom particulier, non pas qu'elle n'en ai jamais eu besoin d'un mais parce que ce prénom lui allait si bien qu'il en devenait presque impossible de lui en trouver un diminutif approprié. Elle à toujours aimé son prénom, un attachement particuliers à cette relation particulière qu'elle avait pour habitude d'avoir avec celui qui l'a élevé ... Aujourd'hui il reste son prénom, rien d'autre. Celui que d'autres ont dit avec une intonation particulière, avec amour parfois, et d'autres fois avec dégout. Elle porte comme second prénom celui de sa mère, Elisa. De la douceur toujours dans cette famille majoritairement composée de femmes, celles qui avaient l'habitude d'être le coeur de leur maisonnée, avec cette attachement non cherché à la lettre a. Après tout son aîné portant le prénom d'Elena, ils avaient à eux quatre cette autre particularité les reliant. Mais cela ne fait pas tout, cela ne semblait pas être assez. Si aujourd'hui elle porte le prénom de Barrow ce n'est pas celui qu'elle avait à sa naissance ... Elle à demandé à changer de nom de famille le jour ou sa mère à obtenu le divorce, refusant d'avoir un lien l'apparentant à son géniteur, celui qui lui à fait plus de mal que jamais, celui qui à ébranlé toutes ses certitudes et qu'elle tient toujours aujourd'hui pour responsable de tout ses problèmes. Elle porte donc le nom de famille de sa mère, celle qui à toujours été sa force, son moteur, celle qui malgré tout ce qui à pu leur arriver dans leurs vies, n'a absolument jamais quitté ses côtés. Celle qui reste son modèle, sa vie, sa famille. Date | lieu de naissance : La jeune fille n'a pas vu le jour ici, à Los Angeles. Pour des raisons qui sont finalement plus simples qu'on ne pourrait le croire. Ses parents ce sont connus quand ils avaient 15 ans, une amourette de passage comme beaucoup le pensaient, qui en est venu à un mariage et la naissance de deux merveilleuses petites filles. Ils habitaient la capitale, l'endroit ou tout ce passe, l'endroit ou sa mère avait son travail, sa routine. Porte parole démocrate, cela est presque un comble de savoir qu'Elisa Ryder (de son nom d'épouse à l'époque) à donné naissance à sa fille au matin du 04 Juillet 1982... Alors qu'elle poussait son premier cri dans ce monde, l'on préparait dehors les fêtes du jour de l'indépendance. Elle à donc vu le jour au MedStar Washington Hospital Center, à Washington. Âge : Adaline n'est plus une enfant, c'est parfois à ce demander même si elle n'en à jamais été une. Pour la simple et bonne raison, qu'elle à toujours eu un esprit affuté, toujours plus mature que son âge sur bien des domaines. L'âge n'est pas quelque chose qui à toujours hanté ses pensées, cela n'est arrivé que tardivement il y'a quelques années seulement. Quand sa vie semblait être à l'apogée, quand son destin lui semblait être tout tracé. Fiancée, amoureuse, prête à fonder une famille. Elle avait passé tout ses caps sans même s'en rendre compte ... Et puis du jour au lendemain, elle c'est rendu compte de l'énorme erreur qu'elle s'apprêtait à faire. Aujourd'hui, elle à trente-six ans, et cela ce sent dans son regard. Cette année à l'étranger lui à ouvert les yeux, lui à fait comprendre que sa vie n'était pas finie, qu'elle n'a pas perdu son temps pendant toutes ses années. Elle sait que la quarantaine approche, mais cela ne lui fait plus peur. Elle à depuis longtemps déjà mis de côté les ambitions communes que l'on impose à la société, et aux jeunes femmes comme elle. Nationalité | origines : Il n'y à pas beaucoup de frivolité dans ses racines, et ses origines. Après tout sa mère à toujours vécu à Washington, elle y à grandit et n'a quitté cette ville que le jour ou elle c'est rendue compte que sa fille et elle avaient besoin d'autre chose. Son père lui, venait du Colorado. Adaline est américaine, l'a toujours été et cela ne changera sûrement jamais. Elle est bien consciente que ce ne soit pas parfois une fierté en soit, mais elle fait partit de ceux qui espèrent un jour pouvoir redorer l'image de son pays. Concernant ses origines, elle n'en à jamais fait la recherche mais ce qui est certain c'est que sa famille entière, sur bien des générations vient d'Amérique. À los angeles depuis : Elsa à rejoint sa soeur aîné à Los Angeles quand le divorce à été prononcé, emmenant avec elle la jeune Adaline. Elle n'avait que douze ans à l'époque, ne savait pas vraiment ce qui était en train de ce passer ce que cela allait impliquer pour le reste de sa vie. Mais c'est à ce moment là que son destin à pris son chemin, quand elle est arrivée pour la première dans cette nouvelle maison, dans cette nouvelle ville et qu'elle c'est retrouvée seule avec sa mère. Cela fait donc vingt-quatre ans qu'elle habite dans la citée des anges, et il ne ce passe pas un jour sans qu'elle ne repense à la première fois ou elle est arrivée, dans cette ville ou il fait toujours bon vivre, dans cette ville qui pousse les hommes et les femmes à donner le meilleur d'eux même. Elle sait être née dans une autre ville tout aussi entrainante, mais Los Angeles est son foyer, sa maison. Statut civil : Cela sonnait presque comme une évidence, il suffisait de les regarder être l'un à côté de l'autre tout les deux, il suffisait de ce retrouver dans la même pièce qu'eux pour le comprendre. Personne n'à été dupe, voyant certainement ce qui ce passait avant même qu'ils ne s'en rende compte. Des histoires d'amour, elle à en à vécu quelques unes, mais aucune, absolument aucune n'a jamais eu autant d'impact dans sa vie et sur elle même que celle qu'elle à vécut avec lui. Vous savez cette impression de n'être rien sans l'autre ? De manquer d'oxygène lorsque l'on imagine que le pire ai pu arriver ... Il était son univers, tout entier et elle aurait donné son âme pour lui. Elle à fait la preuve plus d'une fois, elle l'a accepté comme il était, et elle l'a impliqué dans sa vie parce qu'elle savait au plus profond d'elle même que sans lui, elle n'était pas elle. Aimer à ce point là peux vous apporter beaucoup de choses, un épanouissement particulier certes mais surtout beaucoup, beaucoup de peine. Combien de fois c'est-elle demandé si tout cela était une bonne idée, quand elle le voyait rire avec les autres femmes, leur faire le même numéro qu'il lui avait déjà fait auparavant. Combien de fois c'est-elle dit qu'elle était la pire des idiotes quand il lui disait qu'elle était la seule qui comptait, et qu'elle le croyait. Combien de fois a t-elle cru ne plus pouvoir avancer quand elle entendait aux journaux qu'une base américaine avait été frappée, persuadée jusque dans ses os qu'il s'agissait de la sienne. La meilleure décision qu'elle ai pu prendre de l'avis de tout ses proches, c'est le jour ou elle lui à dit que c'était terminé. Pas terminé de la façon qu'ils avaient l'habitude de faire, dire qu'ils n'étaient pas ensembles pour retomber quelques heures plus tard dans les bras l'un de l'autre. Non, la fin. Elle aura fait tourné entre ses doigts pendant des heures cette bague qu'il lui avait offert, lui promettant monts et merveilles. Cette bague, qu'elle lui à rendu après avoir menacé de le faire à de plusieurs reprises. Au fond, son coeur à toujours appartenu à William, et certainement qu'elle ne pourra jamais ce défaire de cela. Mais aujourd'hui, elle est célibataire, ne cherche en aucun cas à ce poser dans une relation durable, consciente que pour cette fois elle doit penser à elle avant de penser aux autres. Occupation : Certaines personnes sont savent depuis toujours ce qu'ils feront pour le reste de leur vie, mais cela n'a jamais réellement été le cas de la jeune Adaline. Dans sa tête elle à eu bien des idées toutes plus différentes les unes que les autres sur ce qu'allait être son futur. Longtemps elle à voulu suivre les traces de son père, peut être devenir professeur d'histoire afin de pouvoir continuer de raconter ses histoires folles qu'elle adorait tant entendre quand elle était enfant. C'est quelque chose que l'on ne pourra jamais enlevé à Gabriel Ryder, il à toujours été un bon conteur, il à toujours su rendre les anecdotes magnifiques, parfois même magiques. Et puis à une période de sa vie elle à voulu suivre les pas de sa mère, cette femme forte ce frayant un chemin dans un monde majoritairement masculin, elle l'a longtemps regardée avec des étoiles dans les yeux, ce disant qu'elle aussi en quelque sorte était une magicienne. Mais au plus profond d'elle même, elle n'à pas su pendant longtemps ou est-ce qu'elle ce sentirait capable de tout, le métier qui allait lui donner des ailes. Et puis un jour qui semblait pourtant être un jour comme les autres, elle à eu un déclic. Elle n'avait qu'une quinzaine d'années quand c'est arrivé, quand la jeune femme qui était son binôme en cours de danse à fait un malaise et que tout le monde est resté paralysé par la peur, elle est la seule à avoir réagit immédiatement lui procurant des gestes de premier secours qu'elle n'avait pourtant jamais réellement appris par coeur. L'adrénaline, et cette sensation de tenir la vie de quelqu'un entre ses mains, de pouvoir faire la différence, c'est ce qu'elle à décidé de faire pour le restant de ses jours. Après ses années d'études, des années de dur labeur elle à eu la chance de ce voir offrir le poste de responsable du service des urgences, de nuit. Un poste qui lui fut longuement bénéfique quand elle avait besoin d'oublier sa vie, ce concentrant à cent pour cent sur son travail, un poste qu'elle chérit et pour lequel elle sacrifie volontiers ses nuits. Cependant sur le début de cette nouvelle année elle à pris quelques mois pour elle, partant à l'autre bout de monde pour aider des peuples démunis ... Une expérience qui lui à fait voir sa vie différemment. Orientation sexuelle : Elle à toujours aimé les garçons, ne c'est en vérité jamais réellement posé la question de savoir si elle aimait les femmes ou non. Peut être, certainement, parce qu'elle est naïvement tombé amoureuse d'un jeune homme et que celui-ci lui à volé son coeur. Quartier | type de résidence : Elle vit dans le quartier de Downtown L.A, pour des raisons presque évidentes et surtout pratique. Parce que la petite vie dans un quartier tranquille, avec une maison et un jardin elle en à longtemps rêvé, l'a imaginé longuement. Mais il à bien fallut qu'elle ce rende à l'évidence, sur le fait que peut être jamais n'aurait-elle droit à tout cela. Si elle vit en plein centre-ville aujourd'hui c'est principalement pour être le plus proche possible de l'hôpital, et aussi parce qu'elle aime la dynamique que lui apporte la vie de la ville. Surtout aussi, parce que vivre dans un quartier résidentiel lui rappellerait trop souvent ce qu'elle à perdu. Statut familiale : L'histoire de Gabriel Ryder et Elisa Barrow n'a jamais eu rien d'extraordinaire, mais elle était belle, mignonne. Ils étaient deux personnes si opposées, que parfois l'on ce demandait comment leurs chemins avaient pu ce croiser un jour, le destin très certainement. Voyez-vous Gabriel à cette époque alors racontait à ses filles qu'il croyait sincèrement que notre âme n'appartenait qu'à une seule autre sur terre, et de toute évidence la sienne appartenait à Elisa. Un baratineur en somme, de première classe, assez fort pour que la petite Adaline ne le regarde avec des yeux brillants d'attention quand il lui racontait ce genre de bobards montés de toute pièce. De cette union faussement idyllique sont nés deux filles, Elena et Adaline. Deux soeurs qui pendant presque toute leurs existences ont grandis ensembles, dans la même chambre, partageant tout puisqu'elles n'avaient que très peu d'années d'écart. Il arrivait parfois qu'on les prenne pour des jumelles, et cela les faisaient rire. Aujourd'hui tout à changé, parce qu'un soir alors qu'elle n'arrivait pas à dormir et que leur père les gardaient à la maison, Adaline c'est levé pour aller chercher du réconfort dans ses bras et qu'elle l'a vu avec une femme qui n'était pas sa mère. C'est Adaline qui à semé la pagaille quand elle à demandé à sa mère si elle savait, si elle savait que l'homme qu'elle aimait, le père de ses enfants, bafouait sa confiance. Sans aucune hésitations, Adaline à toujours pris le côté de sa mère, la défendant bec et ongles quand Elena elle croyait leur père qui disait que cela n'était jamais arrivé. Aujourd'hui rien n'a changé, rien n'a avancé. Elle n'a plus jamais adressé la parole à son père, tout comme Elena n'a plus jamais adressé la parole à leur mère. Et Adaline essaye de faire en sorte de ne jamais croiser le chemin de sa soeur.  Situation financière : ($$$$) Adaline gagne très bien sa vie, ce n'est un secret pour personne la médecine rapporte beaucoup d'argent, et encore plus lorsque l'on travaille de nuit.  Votre foi en l'amour : 10%, elle en à fini avec la naïveté depuis longtemps maintenant. Caractère : douce ∴ aimante ∴ autoritaire ∴ maladroite ∴ bavarde ∴ intelligente ∴ autonome ∴ têtue ∴ fidèle ∴ Groupe : Hands to myself.

your heart is made from gold ♡
Nous rappelons que cette partie est obligatoire à tous. Toutefois, si vous décidiez de ne pas faire d'anecdote. Nous imposerons une quinzaine de points de 3 lignes minimum à énoncer. Cela nous permet ainsi qu'au membre de mieux cerner votre personnage .  

 Par contre, si vous décidez de faire une ou plusieurs anecdotes par la suite. Dans ces cas-là, nous vous demanderons un minimum de dix points sans aucune restriction de lignes. C'est à votre guise, mais attention nous insistons bien sur le fait que ce point concerne uniquement ceux qui feront la partie histoire de leur fiche.


♡  i sell my feelings on ebay
 01. Comment définiriez vous votre conception de l'amour ? écrire votre réponse d'un minimum de 2/3 lignes merci. 02. Quel est votre meilleur et pire souvenir lié à une relation ? écrire votre réponse d'un minimum de 2/3 lignes merci.  03. Comment s'est passé votre première fois ? En gardez-vous un bon souvenir ? écrire votre réponse d'un minimum de 2/3 lignes merci. 04. Comment imaginez-vous votre futur ? écrire votre réponse d'un minimum de 2/3 lignes merci.


Pseudo | prénom • écrire ici. Âge • écrire ici. Pays | Région • écrire ici. Comment avez-vous connu le forum ? • écrire ici. Célébrité • écrire ici. Scénario | Pré-lien | inventé ? • écrire ici. Autres comptes ? • écrire ici. Fréquence de connexion ? • écrire ici. Un dernier commentaire ? • écrire ici.

Code:
<pris>Prénom Nom célébrité</pris> <pseudobottin>▹ Prénom Nom du personnage</pseudobottin>


Dernière édition par Adaline Barrow le Ven 21 Sep - 23:05, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
❉ you belong with me
avatar
you belong with me

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 22/11/2015
›› Love letters written : 21079
›› It's crazy, I look like : luke godhusband mitchell
MessageSujet: Re: › nothing goes away. you deal with it, or it deals with you (adaline) Sam 15 Sep - 20:19

JE SUIS PAS SOUS LE BON COMPTE MAIS ON S'EN FOU PARCE QUE AAAAAAAAAAAH ELLE EST LA MA PLUS BELLE TA FEMME ELLE EST ENFIN LAAAAA

Bien évidemment c'est Will en moi qui parle même si je sens qu'il va s'en manger des gifles de la plus belle Re-bienvenue mon chaton même si tu sais combien je suis triste pour baby Sara tu sais aussi combien je suis en joie de voir ma belle Adaline je te dis plus bienvenue à la maison t'es plus vieux que des meubles but j'ai hâte chaton
Revenir en haut Aller en bas
❉ friends with benefits
avatar
friends with benefits

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 14/04/2018
›› Love letters written : 507
›› It's crazy, I look like : nick robinson.
MessageSujet: Re: › nothing goes away. you deal with it, or it deals with you (adaline) Sam 15 Sep - 20:21

oh, sara
mais toutefois, welcome back home avec la belle bethany
Revenir en haut Aller en bas
❉ home is where the  heart is
avatar
home is where the heart is

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 13/04/2016
›› Love letters written : 963
›› It's crazy, I look like : bethany joy lenz
MessageSujet: Re: › nothing goes away. you deal with it, or it deals with you (adaline) Sam 15 Sep - 20:24

@Alec Malone Tu est folle, je ne sais que dire d'autre
Mais bon ce genre de message me plaît toujours, que ce soit sous Alec ou sous quiconque d'autre Pas sûr et certaine que venant de la part de Will, cela aurait été très acclamé !! Mais merci mon petit love, j'aime j'aime j'aime Sara va aussi me manquer, mais vous n'êtes pas prêts pour Adaline, elle va être tout aussi choupie

@Tifenn Healy Je sais je sais
Je n'y arrivais pas, et plutôt que de rester bloquée sur un personnage autant en faire un nouveau et puis ça faisait trop trop longtemps que je voulais jouer Bethany Merci ma belle
Revenir en haut Aller en bas
❉ you belong with me
avatar
you belong with me

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 22/11/2015
›› Love letters written : 21079
›› It's crazy, I look like : luke godhusband mitchell
MessageSujet: Re: › nothing goes away. you deal with it, or it deals with you (adaline) Sam 15 Sep - 20:26

Elle est incapable de le laisser partir elle aurait fini par craqué à nouveau avant de faire comme son habitude le con c'est bien connu oh que oui elle est choupie tu sais à quel point j'aime Adaline
Revenir en haut Aller en bas
❉ home is where the  heart is
avatar
home is where the heart is

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 13/04/2016
›› Love letters written : 963
›› It's crazy, I look like : bethany joy lenz
MessageSujet: Re: › nothing goes away. you deal with it, or it deals with you (adaline) Sam 15 Sep - 20:27

@Alec Malone Qui dit qu'elle en sera vraiment incapable
Revenir en haut Aller en bas
❉ you belong with me
avatar
you belong with me

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 22/11/2015
›› Love letters written : 21079
›› It's crazy, I look like : luke godhusband mitchell
MessageSujet: Re: › nothing goes away. you deal with it, or it deals with you (adaline) Sam 15 Sep - 20:28

Je te le dis moi tu résiste pas à ses pectoraux et encore moins à son sourire et j'ai des preuves de ça
Revenir en haut Aller en bas
❉ home is where the  heart is
avatar
home is where the heart is

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 13/04/2016
›› Love letters written : 963
›› It's crazy, I look like : bethany joy lenz
MessageSujet: Re: › nothing goes away. you deal with it, or it deals with you (adaline) Sam 15 Sep - 20:30

C'est tellement, mais tellement vrai, le sourire plus que le reste d'ailleurs
Revenir en haut Aller en bas
❉ fifthy shades of you
avatar
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 13/04/2018
›› Love letters written : 416
›› It's crazy, I look like : emeraude goddess toubia
MessageSujet: Re: › nothing goes away. you deal with it, or it deals with you (adaline) Sam 15 Sep - 21:05

BETHANY!
tu es toujours aussi belle
re-bienvenue et bon courage pour ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
❉ home is where the  heart is
avatar
home is where the heart is

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 13/04/2016
›› Love letters written : 963
›› It's crazy, I look like : bethany joy lenz
MessageSujet: Re: › nothing goes away. you deal with it, or it deals with you (adaline) Sam 15 Sep - 21:09

@Arabella Bartolomeo Merci ma belle
C'est vrai, que Bethany est une pure perfection
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
avatar
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 26/01/2018
›› Love letters written : 1867
›› It's crazy, I look like : Sarah Bolger
MessageSujet: Re: › nothing goes away. you deal with it, or it deals with you (adaline) Sam 15 Sep - 21:38



Je l'aime déjà la petite Chaton  (re) bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
❉ fifthy shades of you
avatar
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 29/07/2015
›› Love letters written : 7943
›› It's crazy, I look like : alexandra ♡ queen ♡ park
MessageSujet: Re: › nothing goes away. you deal with it, or it deals with you (adaline) Sam 15 Sep - 22:26

BETHANY LA BEAUTE LA MIGNONNE LA CUTENESS c'est vrai que ça fait bizarre de dire au revoir à Sara mais je comprends totalement ce choix et puis comme je te l'ai dit Adaline est un personnage au top chaton comme toujours de toute façon car tous tes personnages déchirent en tout cas j'ai trop hâte de la voir en action, qu'on continue aussi de parler liens et t'es belle petit chat
Revenir en haut Aller en bas
❉ home is where the  heart is
avatar
home is where the heart is

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 13/04/2016
›› Love letters written : 963
›› It's crazy, I look like : bethany joy lenz
MessageSujet: Re: › nothing goes away. you deal with it, or it deals with you (adaline) Sam 15 Sep - 23:03

@Esmee Milano J'espère que tu l'aime déjà, parce que tu ne t'en débarrassera pas facilement

@Ludmila Romanov Merci
Oui ça me fait un petit pincement au coeur aussi je l'avoue ... Mais ouiiii j'ai déjà hâte
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
avatar
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 04/03/2018
›› Love letters written : 221
›› It's crazy, I look like : danny pino
MessageSujet: Re: › nothing goes away. you deal with it, or it deals with you (adaline) Sam 15 Sep - 23:37

Sara va me manquer mais depuis le temps que tu voulais rejouer bethany
il faut qu'on se trouve nos liens
rebienvenue chez toi mon p'tit boudin
Revenir en haut Aller en bas
❉ you belong with me
avatar
you belong with me

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 01/05/2018
›› Love letters written : 155
›› It's crazy, I look like : ana de armas, la sweetie.
MessageSujet: Re: › nothing goes away. you deal with it, or it deals with you (adaline) Dim 16 Sep - 0:50

mais mais. en vrai avec tous vos avatars trop canons, il va plus beaucoup en rester pour les nouveaux.
en tout cas, excellent EXCELLENT choix qu'est bethany. je ne peux qu'applaudir.
d'ailleurs, j'ai hâte de voir ce que tu vas en faire.
je te souhaite du coup un bon courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


MessageSujet: Re: › nothing goes away. you deal with it, or it deals with you (adaline)

Revenir en haut Aller en bas

› nothing goes away. you deal with it, or it deals with you (adaline)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: one in a million
-
Poster un nouveau sujet