Partagez|

open up again I believe in second chances ∞ asher

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ fifthy shades of you
avatar
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 29/03/2018
›› Love letters written : 251
›› It's crazy, I look like : Sarah Gadon
MessageSujet: open up again I believe in second chances ∞ asher Lun 10 Sep - 17:06

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Open up again I believe in second chances

ft. Asher & Quincy

C’était arrivé tout seul dans la conversation, sorti de nulle part. Enfin si, sorti de la bouche de Quincy à la grande stupeur de cette dernière qui se vantait haut et fort de ne jamais se mêler de ce qui ne la regardait pas. Et pourtant… Elle avait roulé jusqu’à Santa Monica un dimanche et n’osait plus sortir de sa voiture à présent. Elle avait dit à Eloïse qu’elle devait aller aider un ami, un ami dont elle n’avait plus eu la moindre nouvelle depuis plusieurs semaines. Depuis ce fameux match de basket où il avait péter un cable avant d’apprendre la mort de la mère de son premier fils. Ce type était un aimant à problèmes et pourtant, alors qu’ils n’avaient jamais été vraiment proches, Quincy le considérait plus ou moins comme un ami. Les mains sur le volant, elle poussa un profond soupir en se demandant ce qu’elle foutait là. Elle aurait dû passer la journée avec Eloïse à regarder des films de filles, même si Eloïse aurait plus écouté qu’autre chose. En y réfléchissant, Quincy était entourée par des gens à problèmes. La sonnerie d’un message entrant sortie de ses pensées et elle attrapa son téléphone.

Diane a écrit:
Alors, tu y es?


Quincy jeta un coup d’oeil en direction de l’immeuble et sortit de sa voiture tout en répondant au message.

Moi a écrit:
Oui, laisse moi dix minutes.


Dix minutes pour le convaincre de ne pas lui refermer la porte au nez, dix minutes pour éviter de se faire éjecter, dix minutes pour le convaincre de lui laisser une seconde chance. Bref, dix minutes de souffrance à venir mais Quinn ne pouvait plus revenir en arrière, la porte du sas d’entrée s’ouvrait au même moment pour laisser sortir un des voisins d’Asher. Il lui tint la porte et Quincy la remercia avec un sourire. A moins, elle n’aurait pas à parlementer via un interphone. Quelques instants plus tard, elle était devant la porte de l’appartement et elle pressa le bouton de la sonnette sans tergiverser bien longtemps. La porte s’ouvrit sur Oliver, le fils d’Asher et Quinn fût surprise avant de se rappeler que maintenant, ce pauvre bonhomme n’avait plus personne.
❝ Salut Ollie!❞ lança t’elle joyeusement avec un grand sourire au petit garçon qui gardait le visage fermé. ❝ Je peux voir ton…❞ un mouvement derrière le garçon lui fit lever les yeux et elle croisa le regard noir d’Asher. ❝… père.❞ Il lui faudrait certainement plus de dix minutes. ❝ Salut. ❞tenta t’elle avec un sourire bien moins franc que pour Ollie.
Revenir en haut Aller en bas
❉ friends with benefits
avatar
friends with benefits

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 06/10/2014
›› Love letters written : 18253
›› It's crazy, I look like : max king irons.
MessageSujet: Re: open up again I believe in second chances ∞ asher Lun 10 Sep - 21:01

Asher et Ollie étaient attablés devant des livres ouverts de mathématiques. Malgré le décès récent de sa mère, il y a dix jours, le garçon de dix ans tenait absolument à aller à l’école, affronter les regards et la pitié. Asher l’admirait pour sa force dont il ignorait la source. Les relations entre le père et son fils demeuraient tendues mais chacun semblait faire un effort pour concilier le deuil et l’adaptation d’un quotidien à deux, qu’ils ne connaissaient pas. Asher amenait tous les jours Oliver auprès de ses oncles, les frères de Nora, ne souhaitant pas le couper de ses racines et de ceux qui s’étaient toujours occupés de lui. Alors qu’Asher expliquait le principe d’une équation à son fils, on sonna à la porte. Oliver se leva, pensant qu’il s’agissait de l’un de ses oncles et alla ouvrir ; Asher entendit une voix féminine. Il fronça des sourcils. Etait-ce celle de Quincy ou il hallucinait ? Il se mouva jusqu’à l’entrée où il adressa un regard froid à l’éditrice, le menton haut, la mâchoire contractée.

« Salut », répondit-il avec une absence totale de sympathie. Oliver regarda à tour de rôle son père et l’amie de celui-ci puis, attrapant le porte-monnaie d’Asher, il décréta qu’il allait chercher le pain pour le diner. « Prends-toi un dessert, ok ? », annonça tendrement le trentenaire, provoquant un sourire léger sur le visage de l’enfant. Il attendit d’entendre la porte de l’immeuble se refermer pour parler, de nouveau. « Qu’est-ce que tu fais ici, Quincy ? ». Asher n’avait toujours pas digéré le fait qu’elle était toujours en contact avec Diane et ne lui avait pas dit. Pourquoi ? Il ne parvenait pas à comprendre les motivations de la jeune femme. Finalement, Asher se poussa pour laisser entrer Quincy dans le studio devenu beaucoup trop étroit. Il cherchait activement un nouvel appartement avec une chambre pour Oliver ; ce dernier dormait dans le salon, refusant d’occuper la chambre d’Asher pour le laisser se reposer.
Revenir en haut Aller en bas
❉ fifthy shades of you
avatar
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 29/03/2018
›› Love letters written : 251
›› It's crazy, I look like : Sarah Gadon
MessageSujet: Re: open up again I believe in second chances ∞ asher Ven 14 Sep - 10:59

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Open up again I believe in second chances

ft. Asher & Quincy

Oliver s’éclipsa, malgré son jeune âge, l’enfant avait senti la tension palpable entre les deux adultes. Avec lui, Asher était différent, plus doux, plus serein, mais dès que ses yeux se reposaient sur Quincy, il se renfrognait. La jeune éditrice n’était pas du genre trouillarde, mais elle aurait préféré que le garçon reste, histoire d’avoir une sorte d’assurance. La porte de l’immeuble claqua, ils étaient seuls et elle était toujours sur le pas de la porte, comme une invitée indésirable. Il voulait savoir ce qu’elle faisait ici mais elle ne pouvait dire la vérité comme ça. Une vibration dans sa poche lui indiqua que Diane s’impatientait. Si elle avait réussi à la convaincre, cette dernière avait mis de grosses conditions et le décollage horaire n’était pas à en sa faveur.
❝ Je peux entrer une minute?❞ Peut-être s’attendait-il à ce qu’elle s’excuse de lui avoir cacher ses conversations avec Diane car il la laissa entrer sans trop rechigner. Il serait déçu sur ce point là car malgré la situation, Quincy Pratt n’était pas le genre de femme à reconnaître facilement ses erreurs, ni même à les assumer et encore moins à s’excuser pour ça. Par contre elle savait négocier et donner des contreparties plus qu’acceptables. En pénétrant dans l’appartement elle sorti son téléphone de sa poche et sans plus de cérémonie commença à pianoter dessus.
❝ Il y a des personnes qui veulent te voir.❞ commença t’elle alors que la sonnerie typique de l’attente sur FaceTime retentissait. Elle croisa le regard incrédule d’Asher, il ne voyait pas où elle voulait en venir et elle n’était pas vraiment décidée à le lui expliquer. Le mettre devant le fait accompli était mieux. Elle lui montra l’écran de téléphone où le nom de Diane était écrit en gros.
❝ Elle ne veut pas te parler ni te voir. Elle t’en veut pour je sais pas trop quoi, ne me demande pas ce que c’est j’en sais rien et j’en ai rien à faire. ❞ On décrocha à l’autre bout du fil mais ce n’est pas le visage de Diane qui apparut mais celui des deux jumeaux Monroe.
❝… Mais voilà tes enfants si tu veux leur parler. T’as dix minutes.❞ Elle lui tendit le téléphone en jetant un coup d’oeil à sa montre. Cela faisait parti des conditions de Diane, Quincy devait être là et chronométrer le temps, aussi stupide que ça puisse paraître. L’écossaise ne voulait pas avoir à faire à son mari, ni le voir, ni lui parler. La blonde s’éloigna un peu pour laisser de l’intimité à Asher et ses enfants qui gazouillaient.
Revenir en haut Aller en bas
❉ friends with benefits
avatar
friends with benefits

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 06/10/2014
›› Love letters written : 18253
›› It's crazy, I look like : max king irons.
MessageSujet: Re: open up again I believe in second chances ∞ asher Sam 15 Sep - 20:02

Asher était dubitatif à l’idée de laisser entre Quincy mais par politesse, il s’exécuta en se dérobant sur le côté pour la laisser passer et entrer dans son appartement quelque peu encombré par l’emménagement d’Oliver. Quincy commença à tapoter sur son téléphone, ce qui l’agaçait profondément : pourquoi était-elle là si c’était pour avoir le nez rivé sur l’écran de son mobile ? Quincy annonça finalement que des personnes souhaitaient le voir ; Asher arqua des sourcils, intrigué, tout en s’emparant du téléphone de l’éditrice. Cette dernière lui annonça que son ex-femme ne souhaitait ni le voir ni parler, lui en voulant pour quelque chose. Asher se creusa la tête. A son départ, il n’avait plus menti ni rien caché depuis plusieurs mois alors il ne voyait pas ce qu’il avait pu faire de mal. Ou alors était-elle au courant qu’il avait couché avec Amanda, quelques jours après son abandon ? Pour le moment, cela lui importait peu : ce qui comptait, c’était ses deux anges qui s’affichèrent sur le téléphone. Asher eut immédiatement les larmes aux yeux alors qu’ils babillaient. Ils avaient bien changés puisqu’ils avaient désormais un an et parlaient dans leur langage de bébé, visiblement souriants, reconnaissants leur père. Il les dévora du regard, à travers l’écran, tout en leur disant combien il les aimaient. Quand le téléphone raccrocha, saisie d’une main pâle ne portant plus d’alliance, Asher s’effondra littéralement sur le canapé, en larmes. « Merci Quincy » dit Asher, brisant le silence qui régnait dans l’appartement. Il se releva du canapé pour s’approcher de la jeune femme et lui tendre son téléphone pour lui rendre. « Je ne sais pas comment tu l’as convaincue de me laisser les voir mais merci, sincèrement », répéta le trentenaire, profondément émue d’avoir vu ses enfants, quelques minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


MessageSujet: Re: open up again I believe in second chances ∞ asher

Revenir en haut Aller en bas

open up again I believe in second chances ∞ asher

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: All around l.a :: Santa monica
-