Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez|

(M/PRIS) SHAWN MENDES › you are my "sonshine".

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ you belong with me
avatar
you belong with me

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 01/05/2018
›› Love letters written : 194
›› It's crazy, I look like : ana de armas, la sweetie.
MessageSujet: (M/PRIS) SHAWN MENDES › you are my "sonshine". Ven 24 Aoû 2018 - 15:07


— Lachlan Prénom Sweeney —

That's crazy ! I look like shawn mendes

you belong with me
I NEED YOU FOR COMPLETE ME PLEASE !
Nom | prénoms : Sweeney, comme sa mère évidemment. Malgré l'adoption du petit ami actuel de sa mère il y a six ans, ils l'ont laissé choisir et a préféré ne prendre que le nom de sa mère. Lachlan, comme son grand-père écossais qu'il n'a jamais connu. Prénom d'ailleurs qu'il réduit en Lach parfois.  Date | lieu de naissance : Malgré ses origines de la côté est des Etats-Unis, il est né de l'autre côté, à New York. C'était un certain jour de l'année 2002. Âge : Il est jeune le petit malgré ses traits de maturité. On lui donne parfois plus. Mais il n'est âgé que de seize ans. Loin d'être majeur et de boire de la bière évidemment. Nationalité | origines : De par sa mère, il semblerait tout américain même si un peu de sang indien lointain coule dans ses veines. De par son père, ses origines écossaises ne sont un secret pour personne. À los angeles depuis : Pas vraiment longtemps. A peu près un an et demi. Depuis, il se plait pas mal sur la côte est des états unis. Statut civil : Totalement au choix, il peut être en couple, célibataire ou bien dans une relation timide non avouée ou encore compliquée. Mais évidemment, ça va être compliqué de le faire marié ou veuf. Evidemment vu son âge. Occupation : C'est assez logique, il est encore lycéen. D'ailleurs son avenir semble encore un peu flou mais il se cherche chaque jour. Orientation sexuelle : Sachant faire tourner les têtes, sa tête à lui ne basculent que pour les filles et ce depuis toujours. Il est très bien dans son corps et n'a aucune ambiguïté avec ça. Quartier de résidence | type d'habitation : Une maison sur la côte et la plage avec toute sa famille à Airport Aera, c'est à dire sa mère, son beau-père et sa demi-soeur. Situation financière : Vraiment pas mal. Enfin ce n'est pas lui qui réellement a le porte-monnaie puisque ce sont sa mère et son beau-père mais ils vivent tous très bien. Après pourquoi pas lui donner un emploi pour qu'il puisse s'offrir ses propres trucs. Pourquoi pas. Groupe : Totalement au choix. Traits de caractères : souriant, honnête, marrant, artiste caché, mystérieux, renfermé, badboy quand il le souhaite...
01. Le personnage | l'amour ? Lachlan, c'est le badboy en puissance. Celui qui sait sourire aux filles et les faire rire. Pourtant quand on y cherche bien, il n'a jamais trop eu de relations. Celles où il montrait véritablement son coeur. Parce qu'au fond, c'est un timide. Celui qui n'ose pas toucher. Celui qui n'ose pas tout court. Sans doute se cache-t-il. Sans doute préfère-t-il rentrer dans sa carapace. Pour ne pas souffrir ? Pour ne pas faire d'erreur ? Qui sait réellement...


six billions souls and all you need is one ♡
Bien loin de ses origines, Lachlan est né à l'hopital de New-York. Il a d'ailleurs été élevé simplement par sa mère et la tante de celle-ci. Il n'a jamais manqué de rien et cela a été longtemps lui et sa mère seuls contre le reste du monde. Cela lui allait très bien. Il n'a jamais reproché ce manque de famille à sa mère. Jamais.
Contrairement à beaucoup d'histoires, il a toujours su d'où il venait. Sa mère ne lui a jamais caché cela. Pour elle, cela n'a jamais été un secret ou une tare. Elle voulait que son fils connaisse ses racines. Néanmoins, évidemment, elle ne lui a jamais confié le nom réel de son père. Mais il connait les détails de l'histoire.
Il n'en a jamais réellement voulu à sa mère. S'il a eu sa petite période de rébellion vers ses treize ans, sans doute du à la naissance de sa demi-soeur, cela s'est très vite arrêté. Il sait très bien les sacrifices que sa mère a du faire pour lui et que tous ses choix n'étaient motivés que par son bien-être seul. C'était pour ça qu'elle était parti, qu'elle avait quitté son père sans qu'il ne sache rien. Parce que c'était le mieux pour tout le monde. Alors il ne lui en veut pas concrètement. Même si c'est vrai qu'il aurait préféré avoir une famille. Celle avec deux parents et un enfant. C'est comme ça que ça marche normalement.
Néanmoins, il est vrai que de ce père inconnu, il s'en est façonné comme un rêve. Un héro de son enfance. Parfois, il l'imaginait passer la porte pour revenir dans sa vie et celle de sa mère. Il l'admirait tellement sans  réellement le connaître et dévorait chaque petite anecdote que Leah lui racontait. Que ça soit les mimiques qu'il reproduisait inconsciemment ou encore son métier de militaire. Pour lui, c'était l'archétype du héro parti se battre pour sauver des vies. Il ne sait pas si c'est un récit que sa mère a inventé pour qu'il ne garde que de bonnes choses de son père. Mais, dans un sens, il espère vraiment que c'est la vérité. Que ce père rêvé, si un jour il le rencontrait, ne se fissure pas. Tant d'exigence.
Il est vrai qu'il a toujours eu ce rêve. Cette volonté cachée. Cela ferait trop de peine à sa mère. Mais, il voudrait tellement le rencontrer. Savoir d'où il vient concrètement. De sa bouche à lui plutôt. Mais il ne dit rien. Il faut croire que ça lui est égal. Peut-être qu'il finit par s'en convaincre. Ou peut être pas.
Ainsi, c'est dans cette atmosphère qu'il a grandi, petite mais très réconfortante. Une vie assez tranquille dans la grosse pomme. Sa mère faisait très attention à ne pas introduire d'hommes dans sa vie si cela n'était pas sérieux. Pour ne pas qu'il se fasse trop d'idée sur la question. Jusqu'à cet homme lorsqu'il avait dix ans. Il fut d'abord sceptique. Instinct de fils unique protégeant sa mère sans aucun doute. Mais il a fini par l'accepter et la petite famille trois ans plus tard s'agrandit avec Hava, sa demi-soeur qu'il considère clairement pour sa petite soeur. C'était logique pour lui.
C'est d'ailleurs à cette période qu'il fit sa petite rébellion. L'adolescent en devenir qui en veut au monde entier. C'est assez commun. Cela ne dura pas très longtemps. Parce qu'il comprit que ça ne servait à rien. Que c'était même idiot. Alors il revint vers sa famille, s'occupant d'ailleurs de sa petite soeur avec tendresse et affection.
La vie continua, les études s'enchaînèrent. Il n'était pas le genre à se fondre dans la masse, à n'être que dans le bas de l'échelle. Non. Avec son charme naturel, il était facile pour lui de se faire des amis et autres. On peut dire qu'il était pas mal populaire. Mieux ou pire encore, c'était l'archétype du garçon sportif populaire de lycée. Mais pas tellement une plaie. Juste un garçon qui savait comment l'amitié pouvait marcher.
Pourtant de cette image de marque sans tâche, il en cache. Ou presque. Parce qu'il a beau faire du sport, paraître comme ces images parfaites de téléfilm, il a aussi cette âme d'artiste. C'est un rêveur, celui qui peut se laisser bercer des heures par ses pensées. Il faut dire qu'il n'est pas rare à la maison de le voir avec un bouquin. Il adore lire. Mieux encore, c'est un passionné qui ne cesse de demander à sa mère des classiques comme Wuthering Heights de Bronte ou encore Guerre et Paix de Tolstoï. Il ne sait pas réellement pourquoi il ne montre pas ce côté-là de lui. Peut-être parce qu'il a besoin de cette coquille. De cette part cachée rien qu'à lui seul. Mais il y a une raison à ça : Grandir sans père n'est jamais facile malgré les efforts de sa mère. Peut-être qu'il veut montrer aux autres qu'en dépit de ça, c'est quelqu'un de fort, qui sait se relever de coups durs. C'est sans doute pour ça qu'il aime cultiver cette image si parfaite, si cliché dans un sens. Quitte à cacher une partie de lui-même pour lui tout seul.
De cette vie à New-York, elle finit par ne pas durer. En effet, il y a deux ans, son oncle, lui aussi militaire, décéda lors d'une opération au Moyen-Orient qui aurait mal tourné. Une tragédie pour les Sweeney. Six mois plus tard, sa grand-mère maternelle le suivit de près dans la tombe, d'une crise cardiaque même si tous les Sweeney étaient persuadés qu'elle était simplement morte de chagrin suite à la mort de son fils. Ainsi ils assistèrent à l'enterrement et d'un commun accord entre eux quatre (Leah, son copain, Lachlan et Hava), ils décidèrent de quitter New-York pour rester à Los Angeles pour veiller sur le seul membre de la famille restant : son grand-père, père de sa mère donc. C'est ainsi qu'ils prirent tous leurs valises pour les poser dans cette belle maison sur la plage.
C'est ainsi que cette nouvelle vie commença. S'ils perdaient ses amis, il les gardait toujours grâce aux réseaux. De toute façon, depuis un an et demi, il a su se refaire une vie ici. Grâce à son charme naturel, grâce à son charisme. C'est facile pour lui. Dans un sens, il a presque repris sa place qu'il avait à New-York et ça lui va vraiment. Peut-être d'ailleurs qu'ici au moins, il pourrait peut être croiser son père. Qui sait ? Faut dire que depuis quelques semaines, il essaye, cherche. Rien de concluant au final. Mais ça l'aide un peu de savoir qu'il n'a jamais été aussi proche. Parce qu'au final, il l'a toujours ce désir de le voir, de le connaître. D'avoir son père en somme. Quitte à le cacher à sa mère.




♡ sometimes one person can change your life forever
Leah Sweeney ○ (Ana de Armas) — mother.
Celle qui l'a mise au monde. Celle qui l'a élevé. Il l'en est éternellement reconnaissant. Il est au courant des sacrifices qu'elle a du faire à cause de lui. Elle était si jeune. Dix-huit ans. A peine encore une enfant elle-même. Elle aurait pu le rayer. Le supprimer comme rien, mais elle l'a gardé et l'aime de tout son coeur. Il faut dire qu'entre eux deux, il y a toujours eu un lien très fort. Un lien mère-fils indéfectible presque. D'ailleurs, Leah a toujours fait attention à ne pas présenter à son fils des hommes pas très sérieux. De ceux qui s'enfuissent en voyant un enfant. Non, elle a toujours tenté d'être juste et sécuritaire envers son fils. Ce dernier a toujours été très protecteur. Peut-être qu'en étant seuls contre le reste du monde, il a pris le rôle de l'homme de la maison. Celui qui protège sa mère contre les autres. C'est un garçon très protecteur depuis toujours. D'ailleurs, il est très rare qu'une dispute puisse éclater entre eux. Généralement ce ne sont pas des broutilles. Les seules qui lui viennent en mémoire seraient à propos de son père. Oh, certes, elle ne lui a jamais rien caché de l'histoire qu'elle a eu avec son père. Mais une fois, il a fait part de son envie de le rencontrer, de savoir d'où il venait contrairement. Et c'est parti en vrille. Ou presque. Depuis ce jour, il n'ose pas lui en reparler. Peut-être parce qu'il sait que ça ferait trop de mal à sa mère. Pourtant, de son côté, il essaye de savoir. Tout ceux qui pourraient le renseigner sont décédés : son oncle, sa grand-mère. Mais il tente de savoir furtivement grâce à son grand-père par exemple qui pourtant n'est pas très bavard mais avec qui il a une très bonne relation. Sans doute fait-il aussi des recherches par lui-même. Sur les militaires. Sur des gens qui vivent à L.A ça ne semble pas concluant. Mais il essaye. Il sait que si sa mère le découvre, elle va surement le gronder ou pire lui interdire de continuer en évoquant une raison obscure. Mais c'est trop tard. Son envie de connaître son père est bien trop forte. Oups.

Bash Jacobson ○ (Jamie Dornan) — unknow father.
Celui qu'il n'a jamais connu. Celui qu'il a toujours fantasmé par les mots de sa mère. Il ne le connait qu'à travers des histoires, des anecdotes. Rien d'autres. On lui a toujours caché son nom. Jamais l'histoire. Mais pas de nom, c'était toujours la règle. Alors il sait que sa mère et lui se sont aimés. Oh que oui. Leah a toujours insisté sur ce point. Mais que sa mère l'a quitté avant de savoir qu'elle était enceinte, que de toute façon, il aurait été incapable de pouvoir assumer un enfant. Il le comprend. Mais quelque chose lui échappe. Pourquoi sa mère l'a-t-elle quitté ? Cette dernière lui a toujours dit que c'était compliqué, que cette période avait été dure pour tous les deux et que c'était préférable pour tous qu'elle parte. C'est tout ce qu'il sait. Après, ce ne sont que des anecdotes. Des choses banales. Comme le fait qu'il a hérité de lui cette manie de toucher ses cheveux quand il est gêné. Ou encore sa façon de serrer la mâchoire. Sa mère le lui dit souvent. Ainsi ce père inconnu n'a jamais été réellement un tabou chez lui. Sauf sur son nom. Sauf sur son envie de rencontre. Il n'en a parlé qu'une fois à sa mère et c'est mal parti. Il n'en a jamais plus reparlé depuis. Préférant tout garder pour lui. Parce qu'il sait que ça ferait du mal à sa mère tout simplement. Elle lui dit que cela ne servirait à rien, qu'il n'est pas le genre d'hommes à vouloir d'un enfant, même aussi formidable que lui. Enfin c'était les mots de sa mère. Lui, il a pourtant toujours cette envie. Surtout depuis qu'ils sont venus à Los Angeles. Parce que c'est la ville d'enfance de sa mère et de son père. Peut-être qu'il le croise parfois. Peut-être qu'il est tout près. Alors il en fait des recherches. Peut-être qu'il y croit vraiment, peut être pas. Mais sans doute pour au moins faire taire cette voix qui dure depuis des années. Celle-là même qui lui hurle son besoin de connaître son père. Oh que oui.

Tim Sweeney ○ (Armie Hammer) — lost uncle.
C'est un scénario, à voir avec la joueuse ou joueur qui le prendra. Néanmoins pour vous donner quelques pistes, je verrai bien l'oncle et le neveu assez proches. Après tout, Tim était la seule figure paternelle à laquelle il a pu se raccrocher dans les premières années de sa vie. Ainsi, les deux ont tout de suite eu un très bien lien malgré les absences répétées de son oncle, militaire. D'ailleurs par son métier, Lach s'est toujours terriblement intéressé par ce milieu, questionnant son oncle sur tout, voulant tout savoir ce que son père pouvait vivre. En effet, sachant que son père était tout autant militaire, ce n'est pas rare pour le jeune garçon de questionner énormément son oncle sur cette question. Ce qu'il ne sait pas c'est que son oncle sait aussi le nom de son père. Chose qu'il pourrait très mal prendre malgré son retour innatendu. En effet, Lachlan sera sans aucun doute surpris et choqué, mais terriblement heureux, de revoir son oncle et l'aidera à tenter de se souvenir des lacunes de sa vie. Mais il risque de bien y avoir fissure s'il apprend que son oncle l'a "trahi" en quelques sortes.



Dernière édition par Leah Sweeney le Mer 26 Sep 2018 - 21:35, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
❉ you belong with me
avatar
you belong with me

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 01/05/2018
›› Love letters written : 194
›› It's crazy, I look like : ana de armas, la sweetie.
MessageSujet: Re: (M/PRIS) SHAWN MENDES › you are my "sonshine". Ven 24 Aoû 2018 - 15:08


Someone like you

because i really need you in my life.

Bonjour petit chimpanzé de l'espace, si tu es arrivé jusqu'ici, je t'en félicite. Peut-être que le petit gars t'intéresse ? Si c'est le cas, j'en suis très heureuse. Je ne te cache pas que ce jeune homme est une figure très importante de la vie de Leah et Bash, comme tu peux t'en douter. Ainsi, je t'assure que je ne te laisserais pas tomber au moindre coup de mou, impossible moi je dis. Surtout que j'ai bien posé mes fesses sur ce forum, donc no soucis là dessus. D'ailleurs, si réellement ce petit t'intéresse, je t'invite à aller lire les indications qui se trouvent en dessous, quelques recommandations de créateur quoi.
Avatar : Avec la créatrice de Bash, on a pensé à Shawn Mendes qui était unanime pour nous deux. Shawn semble parfait pour le rôle et je trouve personnellement, qu'il est très crédible en fils de Jamie et Ana.
Pseudo : Alors, je dirais qu'il est non négociable. Pour le nom, c'est logique, il porte celui de Leah. Pour le prénom, il porte le prénom du père de Bash et on s'est vraiment habituées à l'appeler Lach ou Lachlan, donc non négociable aussi. Après libre à vous de choisir son deuxième prénom évidemment.
Histoire :  Nous aimerions que les indications écrites soient respectées. Néanmoins, si vous avez un problème avec un truc ou si une question vous taraude, nous pouvons très bien en parler entre nous, il n'y a aucun soucis là dessus aha.
Évolution du lien : Alors là, ça va être carrément au feeling. Je pense que c'est clairement le mieux surtout que ça va clairement remuer dans les chaumières entre Lach, Leah et Bash. Et pis faut pas oublier que déjà l'histoire entre les deux parents, c'est pas triste alors rajouter Lachlan, laissez tomber, ça va fuser. Après ça peut clairement partir dans différentes directions : Du style un vrai lien qui va se créer entre le père et le fils ou au contraire, l'image du père héro va complètement se fissurer en le connaissant. Ou peut-être que Bash va tout simplement nier et tout remettre ça en arrière plan. Avec Leah, ça peut très bien ébranler leur lien fusionnel, ça peut au contraire le renforcer. Bref, y a énormément de possibilités et la chose sûre est qu'on ne va pas s'ennuyer, croyez-nous !
Activité & orthographe : Là dessus, je serais sans doute un peu plus intransigeant. A vrai dire, si vous prenez ce scénario, soyez sûr d'être là et de pouvoir assumer le rôle. Alors du coup, si vous le prenez, j'aimerais une présence assez régulière, pas que pour poster ses rps et repartir. J'aime beaucoup parler hm. La créatrice de Bash en est témoin aha. Au niveau de l'orthographe, on en fait tous, et moi la première. Mais essayez, s'il vous plait, d'au moins vous relire pour ne pas faire dix fautes au mot quoi. C'est le minimum je pense. Et pour les rps, je dirais que si vous respectez les règles du forum, ça nous ira je pense. Mais si vous faites plus, ça sera avec plaisir vraiment.
Un dernier mot ? : Si vous prenez ce jeune homme, on vous dédiera tout en temple en chocolat rien que pour vous, alors venez, vous verrez on est gentils.
Revenir en haut Aller en bas
❉ you belong with me
avatar
you belong with me

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 22/11/2015
›› Love letters written : 21416
›› It's crazy, I look like : luke godhusband mitchell
MessageSujet: Re: (M/PRIS) SHAWN MENDES › you are my "sonshine". Ven 5 Oct 2018 - 0:49


Scénario pris

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


MessageSujet: Re: (M/PRIS) SHAWN MENDES › you are my "sonshine".

Revenir en haut Aller en bas

(M/PRIS) SHAWN MENDES › you are my "sonshine".

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Crazy, stupid, love :: take me to the church
-