Partagez|

I wanna hold you when i’m not supposed to :: Eoghan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
❉ fifthy shades of you
avatar
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 23/10/2017
›› Love letters written : 966
›› It's crazy, I look like : taron egerton.
MessageSujet: Re: I wanna hold you when i’m not supposed to :: Eoghan Lun 12 Nov - 10:13


≈ ≈ ≈
{  I wanna hold you when i’m not supposed to.  }
crédit/ psychotic bitch  ✰ w/ @sinead ferguson
Eoghan ne voulait pas qu’elle pense qu’il avait pitié d’elle. Ce n’était pas le cas. Bien entendu, il était attendri et touché par l’histoire du couple Ferguson mais ses sentiments n’avaient rien à voir avec la pitié, loin de là. C’était autre chose, c’était plus profond et même Mercury, alité et inconscient, lui inspirait énormément de tendresse alors qu’il n’en était pas attiré. « Crois-moi, ce n’est pas de la pitié », rétorqua Eoghan. C’était autre chose que lui inspirait Sinéad, notamment du désir. Il n’arrivait pas à comprendre comment ni pourquoi, d’autant plus qu’elle était d’une blancheur cadavérique et d’une maigreur effrayante ; pourtant, c’était bien là, il la trouvait sublime et ne pouvait pas résister à la tentation de poser son regard sur elle.

Sinéad prononça un « mais ». « Mais, je dicte les règles » commença-t-elle. Eoghan se tourna vers la danseuse, à l’écoute. Le principal était qu’elle se sente bien, à l’aise ; c’était pour elle, pas pour son art à lui qu’il faisait cela. Cet activité n’avait qu’un but thérapeutique, pas artistique. Eoghan ricana à l’évocation de Titanic et de la scène de nue la plus clichée de toute l’histoire de l’art, selon lui. Bien entendu qu’il adorait cette scène – comme tout artiste et tout homme devant le corps nu de Winslet – mais … c’était si … niais. Ce qu’il voulait, c’était quelque chose de moins mis en scène, de plus sur le vif. De naturel, presque instinctif. « Tu m’prends pour un artiste ringard ? », plaisanta Eoghan, prenant un ton faussement vexé. « Si tu veux, tu peux aussi garder tes sous-vêtement et … j’imaginerais ». A cette pensée impure, un frisson parcourut l’échine d’Eoghan. Il inspira profondément. Non, ne dérive pas sur cette pense, Eoghan, pensa-t-il, ayant soudain un peu chaud.
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
avatar
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 15/11/2017
›› Love letters written : 550
›› It's crazy, I look like : Astrid Bergès Frisbey
MessageSujet: Re: I wanna hold you when i’m not supposed to :: Eoghan Mer 5 Déc - 16:17


I wanna hold you when i’m not supposed to

ft. Eoghan & Sinead

Eoghan compatissait plus qu’il ne ressentait de la pitié à l’égard de la jeune femme et il le lui assura mais Sinead avait besoin de plus. Elle tourna sa tête vers lui et maintint son regard. ❝ Et c’est quoi alors si ce n’est pas de la pitié? ❞ demanda t’elle sans détour. ❝ Et ne me répond pas que c’est la compassion ou une autre connerie du genre, c’est pareil que de la pitié. ❞ Elle voulait des explications, savoir où se placer dans tout ça, si elle n’était qu’une simple femme de patient ou pas. Elle voulait qu’il assume ses pensées et sentiments, quoi qu’ils soient. Sinead ne voulait plus essayer d’avancer dans le noir, elle y était plongée depuis plusieurs mois, depuis l’accident de Mercury et elle ne retrouvait un peu de lumière qu’à présent, en compagnie d’Eoghan. Mais l’inconnu lui faisait peur. La vie dans Mercury lui faisait peur, Eoghan lui faisait peur, ce qu’elle ressentait pour lui lui faisait peur et elle avait besoin de savoir, de tout savoir, de se sentir en contrôle de la situation. Cette histoire de poser nue remettait en question tout ce qu’elle connaissait déjà, elle devrait laisser tomber ses barrières, physiques et mentales mais savoir qu’elle contrôlerait un minimum la situation la réconfortait. Pas de poses ringardes et des sous-vêtements, les paroles d’Eoghan était comme un soulagement, mais une part d’elle voulait aller plus loin tout en étant curieuse de voir ce qu’il imaginerait le cas échéant.
❝ Imaginer… Et comment comptes tu imaginer? En te basant sur le corps des autres filles que tu as fréquenté ou dessiné?❞ Cette histoire de modèle l’intriguait autant que ça l’excitait, un vrai défi pour elle et le jour qu’ils avaient prévu lui semblait trop loin, comme si elle allait perdre sa motivation en y réfléchissant trop. ❝ Tu sais que je ne suis pas comme elles… J’ai peut-être un tatouage caché quelques part…❞ le taquina t’elle. ❝ Ton boulot sera de me mettre suffisamment à l’aise pour que je me dévoile, entièrement. ❞ Cet objectif fixé semblait être destiné à Eoghan, mais Sinead se le donnait également à elle-même. Elle voulait aller jusqu’au bout, elle voulait prendre cet engagement à voix haute pour ne plus pouvoir revenir en arrière. Elle se mettrait à nu devant Eoghan.
Revenir en haut Aller en bas
❉ fifthy shades of you
avatar
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 23/10/2017
›› Love letters written : 966
›› It's crazy, I look like : taron egerton.
MessageSujet: Re: I wanna hold you when i’m not supposed to :: Eoghan Ven 14 Déc - 13:12


≈ ≈ ≈
{  I wanna hold you when i’m not supposed to.  }
crédit/ psychotic bitch  ✰ w/ @sinead ferguson
« Et c’est quoi alors si ce n’est pas de la pitié? », lâcha Sinéad avec la froideur du marbre. Eoghan la dévisagea, étonné. Elle ne lui inspirait aucune pitié, loin de là. Il expliquait simplement qu’il aimait prendre soin des vivants comme des malades ou des mourants. Où était la pitié, là-dedans ? Et ce n’était ni de la compassion ni, comme elle le disait si bien, une connerie du genre. La concernant, elle, c’était tout autre chose. Beaucoup plus profond et complexe, sombre aussi quand on voyait la situation, le contexte. Eoghan planta son regard dans le sien, implacable, et levant le menton pour se donner un air de défiance et confiance, répondit de but en blanc : « C’est du désir ».

Oui, Eoghan désirait ardemment Sinéad. Il ne pouvait plus le nier, l’avait même avouer à Billie sans détour. Cette femme, bien qu’elle lui soit interdite, Eoghan la voulait. Pourtant, l’inateignable Sinéad semblait bien loin d’avoir les mêmes considérations que lui. Puis, elle était mariée, épleurée d’un amour immobilisé et inconscient. Eoghan se mordit la lèvre, presque certain de regretter sa franchise dans les secondes à venir alors que Sinéad le mettait au pari de la mettre suffisamment à l’aise pour qu’elle se déshabille. « Alors je peindrais nu aussi, alors, s’il le faut », plaisanta-t-il. Eoghan avait peu de problèmes avec la nudité. Il n’était pas pudique même s’il n’aimait pas son corps : il se trouvait trop petit et trop trapu. « Egalité, quoi », continua-t-il sur ce même ton peu sérieux.

Levant la tête, il s’aperçut qu’ils arrivaient à destination : la demeure des Ferguson. Eoghan glissa ses mains dans ses poches. « Terminus », indiqua-t-il, tout en regardant Island qui pénétrait dans son jardin en courant comme une furie, heureux d’être de retour sur son territoire.

Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
avatar
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 15/11/2017
›› Love letters written : 550
›› It's crazy, I look like : Astrid Bergès Frisbey
MessageSujet: Re: I wanna hold you when i’m not supposed to :: Eoghan Lun 7 Jan - 15:11


I wanna hold you when i’m not supposed to

ft. Eoghan & Sinead

Du désir. Elle ne s’attendait pas à ça, il l’avait prise de court et pourtant, elle aurait pu s’y attendre. Elle ne cessait de le chercher et de le forcer dans ses retranchements. Pour quoi? Pour qu’il éclaircisse cette situation, cette électricité qu’il y avait entre eux. Elle se croyait seule à ressentir ce sentiment interdit, mais Sinead était beaucoup trop seule en ce moment et elle avait besoin de pouvoir se raccrocher à quelque chose, quelqu’un, une bouée. Du désir. Ces deux mots, et le regard pénétrant qu’Eoghan posait sur elle la firent frémir. Souffle coupé, elle baissa les yeux en se raclant nerveusement la gorge. Elle l’avait cherché, espéré et maintenant qu’il avouait enfin qu’elle n’était pas seule, elle se sentait incapable de soutenir son regard, son désir. Sa maison n’était plus qu’à quelques mètres, Island commençait à tirer de plus en plus sur sa laisse, sans doute affamé par sa longue balade et Sinead quant à elle était, comme à son habitude, déchirée. Elle voulait s’enfuir, courir se réfugier dans sa maison pour ne pas avoir à répondre à ces avances pour le moins explicites, mais, elle aurait aussi voulu arrêter le temps, trouver un petit chemin pour rallonger le trajet encore un peu. La présence d’Eoghan, son regard sur elle la grisait autant que ça la terrifiait, mais il n’était pas la raison de sa peur. Elle lui faisait confiance, aveuglement. Ce qu’elle craignait c’était ce qu’elle ressentait avec lui, la manière qu’il avait de démolir tous les murs de glace qu’elle avait érigé autour d’elle, la facilité qu’elle avait d’oublier l’anneau d’or à son annulaire gauche, et son mari mourant. À ce moment précis, cela n’avait pas la moindre importance, Sinead était à mille lieues de tous ses soucis, mais elle savait qu’un fois la présence du jeune homme disparu tout reviendrait et qu’elle se sentirait comme la pire des ordures. Elle lâcha Island dans le jardin, une fois qu’ils furent arrivés à sa maison et elle se sentait penaude, comme une adolescente qui ne savait pas quoi faire d’elle-même. Elle ne lui avait toujours pas répondu, elle voulait lui dire qu’elle le désirait aussi, même si cela enfreignait un bon nombre d’interdits, elle voulait lui demander de rester avec elle ce soir, de ne pas la laisser seule… Tout se mélangeait dans sa tête et quand elle trouva le courage de le regarder dans les yeux et de lui répondre, les seuls mots qui sortirent furent:
❝ Je suis mariée…❞ Un statut qu’il connaissait aussi bien qu’elle, qui ne donnait finalement aucune réponse à sa précédente déclaration. Pourtant, derrière ses mots se cachait le désir d’une femme prête à oublier ses voeux, une femme n’attendant que le feu vert de l’homme en face d’elle. Elle voulait plus que tout qu’il ose braver l’interdit avec elle, elle était prête à bafouer son mariage s’il était prêt à bafouer son éthique professionnelle, mais par dessus tout, elle voulait qu’il pose ses lèvres sur les siennes.
Revenir en haut Aller en bas
❉ fifthy shades of you
avatar
fifthy shades of you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 23/10/2017
›› Love letters written : 966
›› It's crazy, I look like : taron egerton.
MessageSujet: Re: I wanna hold you when i’m not supposed to :: Eoghan Jeu 10 Jan - 19:59


≈ ≈ ≈
{  I wanna hold you when i’m not supposed to.  }
crédit/ psychotic bitch  ✰ w/ @sinead ferguson
« Je suis mariée ».

Eoghan laissa échapper un rire, à la fois nerveux et ironique. Il le savait fort bien, qu’elle était mariée et c’était bien pour cela qu’il n’avait jamais rien tenté à son égard. Il soignait son époux, condamné, cet homme qu’elle pleurait et dont elle portait le nom, alors il savait pertinemment qu’elle n’était pas célibataire. Jusqu’à présent, Eoghan avait eu la pudeur de ne rien faire et le respect, aussi. Mais il y a peu, Mercury, le mari de Sinéad, lui avait demandé de refaire sa vie, d’aller de l’avant. Alors pourquoi ne tenterait-il pas sa chance ?

Eoghan leva les yeux au ciel. Il s’en fichait, à cet instant précis, voilà tout. Et c’était pourquoi il s’avança d’un pas vers Sinéad, le regard rivé dans le sien. Une expression étrange y brillait. Comme si elle savait ce qu’il s’apprêtait à faire. Et il le fit ; Eoghan s’avança et déposa brutalement sa bouche sur la sienne. Ses lèvres s’entremêlèrent à celle de la danseuse, brièvement, avant qu’il ne recule. Eoghan offrit un sourire provocateur à la propriétaire des lieux, comme s’il lui disait : tu vois, je m’en fou pas mal que tu sois mariée. Puis, il tourna les talons et quitta l’allée principale de la maison Ferguson. Son coeur battait la chamade. C’était comme il l’avait imaginé. Doux et brutal à la fois. Plein de désir. Il commença à longer la clôture du jardin de Sinéad avant de ralentir. Non, il n’espérait pas qu’elle le rattrape. « Je suis célibataire, moi, si tu veux l’savoir ! » s’écria l’infirmier avant de continuer sa marche en sautillant, comme un enfant joyeux. C’était plus fort que lui et même si Sinéad le tuait du regard, certainement, dans son dos ou allait lui passer un savon le lendemain, à la clinique, il s’en fichait. Il avait testé ce qu’il voulait depuis plusieurs semaines.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


MessageSujet: Re: I wanna hold you when i’m not supposed to :: Eoghan

Revenir en haut Aller en bas

I wanna hold you when i’m not supposed to :: Eoghan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Echo park :: Echo lake park
-