Partagez|

are you hungry? - w/ Ruben

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ you belong with me
avatar
you belong with me

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 15/01/2018
›› Love letters written : 37
›› It's crazy, I look like : ursula corbero
MessageSujet: are you hungry? - w/ Ruben Mer 16 Mai - 22:52

T'as faim? Parce que si oui, y'en a trop pour moi! Je finis dans 20 minutes!
 



Chinese food, all the way long. Avelina avait travaillé pendant près de quatre heures sans faire de pause. Le service battait son plein. Elle regardait sans cesse l'horloge, sachant très bien que dans une quinzaine de minutes, le restaurant serait entièrement vide. Les derniers clients commençaient à tous se rendre en caisse. Elle patientait, observant les dernières tables finir leur repas, tranquillement. Ils ne lui restaient que très peu de temps avant la fin. Elle débarrassa une des dernières tables et sentit son téléphone vibrer. C'était certainement la réponse du pompier, mais cela attendrait.

Vingt minutes plus tard, la brune enfilait son manteau et sortit par l'arrière cour du restaurant, après avoir salué ses collègues. C'était la seconde fois qu'elle venait travailler ici en deux semaines et à chaque fois, ils lui donnaient du rab. Ils étaient vraiment gentil et c'était agréable de travailler dans un cadre sympathique mais Ave savait très bien qu'elle ne finirait pas sa vie en tant que serveuse. Quitte à galérer, autant le faire dans un métier qui lui plaisait.

Mais qu'est-ce qui lui plaisait? Elle ne savait pas vraiment. Il était difficile pour elle de définir ce qu'elle aimait véritablement. Elle aimait trop de choses pour en désigner une qu'elle pourrait faire toute sa vie sans se lasser. C'était son grand problème : elle s'éparpillait sans cesse. Dans le travail mais aussi dans la vie : elle aimait lire mais elle aimait aussi courir, elle aimait nager, surfer.... Avelina aimait presque tout. C'était toujours difficile pour elle de faire un choix.

Fatiguée, elle parcourait les derniers mètres qui la séparaient de chez elle, les bras chargés de leur repas du soir et les écouteurs dans les oreilles. Elle aimait la musique aussi, c'était vrai. Une corde de plus à son arc. La brune chantonnait quelque peu quand elle arriva dans son quartier, s'arrêtant dès qu'elle croisait quelqu'un. Elle était pudique, quand même!

Arrivée devant chez elle, elle tapa son code, sachant très bien qu'elle verrait Ruben, attendant devant sa porte. Elle grimpa les escaliers quatre à quatre et ne fut pas déçue de découvrir qu'elle avait raison. « J'espère que t'as pris à boire, j'ai soif! »

@Ruben Grant
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
avatar
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 11/03/2018
›› Love letters written : 403
›› It's crazy, I look like : mon parfait steven r. mcqueen
MessageSujet: Re: are you hungry? - w/ Ruben Dim 8 Juil - 14:21

are you hungry ?
avelina flores ft. ruben grant

Une journée parmi tant d’autre, fatigante quand on sait le nombre d’interventions du jeune pompier. Il n’avait hâte que d’une chose : finir sa journée et se retrouver un peu en repos, d’autant plus qu’il a été de garde la nuit précédente et qu’il a dû partir en renfort à plusieurs reprises, notamment pour sauver un chat coincé dans un arbre tandis qu’il est connu et réputé Ruben pour avoir une trouille des animaux de compagnie. Il ne supporte ni chien, ni chat et hurle bien souvent contre eux, uniquement par peur. Il faut croire qu’au Mexique les animaux ne sont pas choses courantes ! Qu’importe en revenant de la petite mamie, il savait que la relève serait là, à les attendre. Et qu’il allait pouvoir rentrer tranquillement et profiter de son repos pour aller chez Avelina, devenue une amie, dont il aime tant faire chier ! Rejoignant son casier et n’ayant pas le temps de rentrer chez lui, enfin chez Spencer Dawson qui les héberge lui et sa sœur jumelle Julia Grant, il se devait de prendre une bonne douche bien froide. Il ne mit d’ailleurs pas longtemps à se décrasser et en sortant de la douche, il laissa la serviette glisser le long de son corps pour s’essuyer. Cela lui faisait si bien qu’il s’était perdu dans ses pensées. Avant de quitter la caserne de pompier, le jeune homme envoya un message à Ave pour lui signifier qu’il quittait à présent la caserne. Parcourant la ville à l’aide de son vélo, il se retrouva sans difficulté dans les quartiers d’echo park, là où vivait son amie. S’il connaissait le code de la résidence par cœur, il remercia la gentille dame lui laissant la porte ouverte pour qu’il y entre à son tour. Elle le connaissait de vu, et à chaque fois il se sentait épié, comme si elle se demandait si Ruben était le nouveau petit ami de Avelina, tant il venait souvent chez elle. Ayant reçu un message de sa part, Ruben savait qu’elle n’était pas encore arrivée, et au bout de quelques minutes, il entendit la porte d’en bas claquer, et quelqu’un chantonnant dans la cage d’escalier. Un sourire apparu sur son visage mate et à la vue de la jeune femme, il lui dit un grand sourire aux lèvres, « quelques secondes de plus et tu aurais dû appeler mes collègues de la caserne ! » Il avait une faim de loup, et à coup sûr, elle aurait fini par le retrouver mort de faim ! Il la taquinait comme toujours, alors qu’elle ouvre la porte de l’appartement, elle le laisse entrer, il se retourne alors vers elle, et ajoute : « mais je suis sûr que c’est fait exprès, tu ne peux pas t’empêcher de vouloir admirer les courbes et l’allure musclée des pompiers » Dit-il, faisant son coq tout fier, tel un pompier !
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
❉ you belong with me
avatar
you belong with me

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 15/01/2018
›› Love letters written : 37
›› It's crazy, I look like : ursula corbero
MessageSujet: Re: are you hungry? - w/ Ruben Dim 15 Juil - 12:37



Alors qu'elle laissait un léger rire dépasser ses lèvres, la brune donna un léger coup dans l'épaule de son ami. Elle passa le pas de la porte et, se tournant vers Ruben, elle répliqua, en levant les yeux au ciel : " On a jamais assez d'un seul pompier tu sais. Surtout quand il vient sans uniforme. " Les taquineries étaient toujours de mise entre les deux jeunes gens. A vrai dire, ils passaient les trois quarts de leurs journées à se chercher des noises. C'était un passe-temps comme un autre après tout.

La jeune femme posa les sacs sur la table haute qui lui servait de séparation entre sa modeste cuisine et son petit salon. Elle ne présentait pas les lieux à Ruben, après tout, ce n'était pas la première fois qu'il venait et il avait également pris l'habitude d'y faire comme chez lui. Elle déballa les sacs avant de dire : " Comment s'est passée ta journée dis moi? Combien de chats coincés dans les arbres as-tu sauvé? " Ironiquement, la jeune femme adorait passer son temps à plaisanter sur le métier de son ami, alors qu'elle enchaînait les petits boulots. Au niveau de la stabilité, il était indéniable que la vie de Ruben était bien plus avancée que la sienne.

L'appartement commençait à sentir la nourriture et elle humait cette délicieuse odeur de façon discrète. Sortant couverts, la brune invita Ruben à pousser un peu le canapé, qui était bien trop haut pour qu'ils puissent manger sur la table basse depuis ce canapé. Ainsi, ils pourraient s'installer par terre, autour de la table, sur son tapis, qu'elle avait déniché dans une petite boutique pas chère.
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
avatar
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 11/03/2018
›› Love letters written : 403
›› It's crazy, I look like : mon parfait steven r. mcqueen
MessageSujet: Re: are you hungry? - w/ Ruben Jeu 19 Juil - 14:42

are you hungry ?
avelina flores ft. ruben grant

Ruben est plutôt un bon joueur qui n’en rate pas une pour se faire remarquer ou pour faire rire la galerie. Il n’est pas en reste quand il s’agit de faire le pitre et Avelina le sait mieux que quiconque. Rentrant dans l’appartement, il s’arrêta un moment dans le salon, se retournant vers son amie, déposant ses quelques affaires sur la chaise à l’entrée, avant de s’engouffrer dans le salon qu’il connaissait désormais très bien. Parfois même il lui est arrivé de dormir dans le salon pour les soirs où il avait un peu trop bu et quand Avelina refusait qu’il rentre seul chez lui. « On a jamais assez d'un seul pompier tu sais. Surtout quand il vient sans uniforme. » Dit-elle alors qu’elle se retrouve de l’autre côté du comptoir. Ruben finit par sourire devant la petite réflexion de son amie avant de lui tirer la langue tel un vrai gamin et de lui dire, « je saurai comment m’habiller pour ton anniversaire. » Avoue t’il dans un rire charmeur, embêter les gens qui l’entourait il n’y avait que ça de bon, et clairement il s’en empêchait jamais ! Alors que les bonnes odeurs commençaient doucement à envahir le lieu, Avelina lui demanda, « comment s'est passée ta journée dis moi? Combien de chats coincés dans les arbres as-tu sauvé? » Ruben perdit son sourire à l’entente du mot chat. Elle sait combien il a peur de ses animaux. Des chats, des chiens et de toutes ses créatures que le jeune homme déteste par-dessus tout. D’ailleurs, il releva son regard brun vers elle, lui lançant toute la foudre et l’électricité dans l’air. Et pourtant, malgré tout elle semblait prendre à chaque fois un malin plaisir à lui poser la question. « Que tu es drôle ! » Dit-il, se renfrognant sur lui-même alors qu’elle lui demanda d’un signe de tête de l’aider à pousser le canapé, chose qu’il fît avant de déposer une bonne bouteille de vin sur la table basse, bouteille qu’il venait d’emmener. « Très bien, mais surtout très loin des chats. » Râla-t-il dans sa barbe avant de relever son regard sur elle, qui revenait à peine de la cuisine. « Et la tienne ? »
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
❉ you belong with me
avatar
you belong with me

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 15/01/2018
›› Love letters written : 37
›› It's crazy, I look like : ursula corbero
MessageSujet: Re: are you hungry? - w/ Ruben Dim 22 Juil - 22:55


La jeune femme lâcha un léger rire quand il lui répondit avant de répondre : « Non, s'il te plaît. Mon faible pour l'uniforme n'est pas si important que ça et tu risquerais de le gâcher. » le taquina-t-elle en lui tirant la langue. Ruben n'était pas un jeune homme déplaisant à voir, loin de là, il était même beau garçon, elle se devait de le reconnaître. Néanmoins, même si elle savait que le jeune homme en avait déjà connaissance, elle ne le reconnaîtrait jamais oralement, du moins devant lui. C'était bien sûr hors de question. Autant pour sa propre estime d'elle-même que pour empêcher le caquet du pompier de grandir.

Alors que la brune l'entendait ronchonner suite à sa question, un fin sourire sur les lèvres. Elle attrapa les plats préparés et les emmena, tant bien que mal jusqu'à la table basse avant de donner un petit coup dans l'épaule de son ami : « Arrête de bouder, je te taquine ! » Elle attrapa deux verres propres dans la cuisine avant de revenir vers Ruben et de dire : « Il va falloir que tu t'habitues aux félins d'ailleurs parce que je compte bientôt en adopter un ! Peut-être ! »

Elle en avait un peu marre de sa solitude et elle savait pertinemment qu'elle n'aurait pas le temps d'adopter un chien alors avoir un chat était une bonne alternative. Moins de solitude et pas besoin d'emmener l'animal pisser toutes les deux heures, ce qui ne correspondait pas du tout avec sa vie d'aujourd'hui. Mais il était clair qu'avoir un petit animal à câliner le soir lui semblait être une très bonne alternative à son manque d'affection quotidien.

«Eh bah, elle a été longue. Mais c'était cool ! Et ils me laissent récupérer un peu de bouffe donc c'est vraiment cool ! » De toutes façons, les journées étaient toujours longues pour Avelina. Elle n'avait pas encore véritablement trouvé sa branche et l'interim n'était pas un rêve pour elle. Ni pour personne, d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
avatar
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 11/03/2018
›› Love letters written : 403
›› It's crazy, I look like : mon parfait steven r. mcqueen
MessageSujet: Re: are you hungry? - w/ Ruben Dim 26 Aoû - 21:09

are you hungry ?
avelina flores ft. ruben grant

Enfantin, Ruben a gardé son âme d’enfant, qui ne voit pas forcément le mal partout. Surtout en de si charmante compagnie dont il était actuellement. Il aimait beaucoup passer du temps avec sa nouvelle amie, Avelina respirait la joie de vivre, et en sa compagnie il savait qu’il ne s’ennuierait jamais ! Elle avait toujours le mot pour faire rire, pour détendre l’atmosphère, et cela même quand il venait de passer une sale journée, et qu’il était pressé de rentrer chez lui, se reposer. D’ailleurs, quand il lui proposa de venir habiller en uniforme, quelle ne fût pas son étonnement que la jeune femme se décharge de toute responsabilité, en ne l’invitant pas à s’habiller ainsi pour elle. Elle pu constater son air grognon, et il finit par lui tirer sa langue. « Non, s'il te plaît. Mon faible pour l'uniforme n'est pas si important que ça et tu risquerais de le gâcher. » Habituellement, Ruben n’a aucune difficulté à draguer avec son uniforme, bien qu’en ce cas présent, il était loin de faire du rentre dedans à la jeune femme, la connaissant désormais assez pour passer outre. Ruben est le type de garçon qui se laisse vivre sans se préoccuper de ses sentiments ou ceux des autres. Il ne s’attache pas, ou en tout cas si rarement que cela ne lui vient quasiment jamais à l’esprit. Et pourtant, il aime plaire. La jeune femme se leva avant de revenir les mains chargés de plats en les déposant sur la table basse qui fait à présent office de table de repas, tandis qu’il est toujours aussi grincheux, « arrête de bouder, je te taquine ! » Ses yeux se tournèrent discrètement vers la jeune femme, et quand il fixa son regard et son sourire, Ruben lui tira à nouveau la langue, mais se tourna entièrement vers elle. Elle était déjà toute pardonnée, ce jeu du chat et de la souri il l’acceptait bien volontiers ! « Il va falloir que tu t'habitues aux félins d'ailleurs parce que je compte bientôt en adopter un ! Peut-être ! » Dit-elle alors qu’elle dépose les verres sur la table, il lui répond taquin, « tu sais les hommes pourront tout autant t’apporter de l’affection… » Il n’aimait pas spécialement les chats, il en avait peur. Chat, chien, oiseau, rongeur, n’importe quel animal, domestique, ou dangereux ! Ruben était du genre à se tenir loin d’eux, question d’habitude… « Eh bah, elle a été longue. Mais c'était cool ! Et ils me laissent récupérer un peu de bouffe donc c'est vraiment cool ! » Il se souvient ses nombreuses conversations avec elle pour lui trouver un métier qui la satisfait. Ruben avait la chance d’avoir trouvé de son côté ! Il se servit un peu du plat après avoir servie la jeune femme et commençait à manger. « C’est délicieux, » dit-il en buvant une gorgé du vin avant de finir sa phrase, la taquinant à son tour, « tu sais au moins faire réchauffer les plats. » Il lui jeta un regard rieur avant de faire glisser sa fourchette dans l’assiette.
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
❉ you belong with me
avatar
you belong with me

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 15/01/2018
›› Love letters written : 37
›› It's crazy, I look like : ursula corbero
MessageSujet: Re: are you hungry? - w/ Ruben Ven 31 Aoû - 18:16



La jeune femme attrapa la bouteille de vin et remercia poliment le jeune homme avant de le servir. Ces verres à vin étaient un cadeau de la famille de Ruben, pour un de ses anniversaires. Elle avait appris à aimer le nectar alcoolisé en leur compagnie et ils avaient pensé bon de lui offrir de magnifiques verres, alors qu'elle n'avait aucune connaissance en oenologie. Néanmoins, elle les aimait bien ; ils lui rappelaient autrefois, sa relation passée avec Lucien. Alors qu'elle reposait la bouteille, elle l'écouta lui parler des hommes et de son manque d'affection. La brune tira la langue à son ami avant de rétorquer : « J'aurais moins d'emmerdes avec un petit chat. Et au moins, tu apprendras à ne plus avoir peur d'un petit animal ! » Elle fit un clin d'oeil à Ruben, avant de reprendre : « En plus, franchement, si tous les hommes sont comme toi... » Elle savait très bien qu'elle n'allait pas vexer son ami et il savait très bien qu'elle plaisantait. Ruben était un de ses amis les plus proches et elle appréciait toujours sa compagnie. Il l'aidait beaucoup à ne pas se sentir trop seule.

Alors qu'ils commençaient à boire et à manger, le jeune homme la taquina pour une énième fois. Elle ne put s'empêcher de rire et de répondre : « Je suis ravie que le grand cuisinier et amateur de nourriture que tu es valide mes compétences culinaires. » C'était vrai, Avelina ne savait pas vraiment cuisiner. Même les plats les plus simples se révélaient parfois être de vrais casses-têtes pour elle et elle ne le cachait pas. Elle n'avait jamais appris à cuisiner de façon convenable et son adolescence n'avait pas vraiment eu la place pour des leçons de cuisine. Toujours barrée à droite à gauche, elle n'avait jamais pris le temps d'écouter les conseils de sa mère. Elle savait cependant cuisiner quelques plats traditionnels.
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
avatar
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 11/03/2018
›› Love letters written : 403
›› It's crazy, I look like : mon parfait steven r. mcqueen
MessageSujet: Re: are you hungry? - w/ Ruben Dim 2 Sep - 15:42

are you hungry ?
avelina flores ft. ruben grant

Il savait à l’instant où il avait reçu l’invitation de son amie qu’il passerait une bon moment en sa compagnie, qu’il continuerais comme à leur habitude de se taquiner au possible. Qu’il apprécierait au possible ses moments avec elle, à rire de tout, et surtout l’un de l’autre. C’est un jeu naturel qu’ils avaient depuis toujours, depuis qu’ils se connaissent. Un jeu qu’il prenait un malin plaisir à poursuivre, et cela même durant des années plus tard. Ils s’apprécient plus que de raison, ça se voit sans trop se poser de questions. A entendre leur rire, à voir leur regard. A entendre leur conversation, ils se cherchent sans jamais trouver l’autre. Comme si il voulait marquer un but sans jamais toucher la balle. Il l’observa pendant quelques instants avant de sourire à son commentaire sur les hommes. « J'aurais moins d'emmerdes avec un petit chat. Et au moins, tu apprendras à ne plus avoir peur d'un petit animal ! » Ruben grimaça bien volontiers, elle s’était donné le mot avec Julia, sa sœur jumelle ou quoi ? Cette dernière aussi adorait les animaux, et à chaque fois qu’elle pouvait lui faire des éloges sur ses boules à quatre pattes, elle n’en ratait jamais une occasion. « Il y a des hommes pleins de rebondissements, des talents cachés tu sais, si tu veux que je te montre… » Lâcha t’il, d’un ton si sérieux, qu’elle pourrait presque y croire. Ruben n’est pas en reste pour la faire changer d’avis sur son pire ennemis ! « En plus, franchement, si tous les hommes sont comme toi... » Dit-elle, le taquinant davantage, il n’en perds pas une miette, prêt à jouer, et d’un regard posé et dragueur, il lui répond, « en tout cas les nanas passés dans mon lit n’ont pas eu l’air de se plaindre… » Dit-il, renvoyant une balle invisible dans le camps d’Avelina, continuant à manger quelques bouchés de son plat. Il déversa quelques gouttes de vin dans sa bouche, avant de reposer son verre et de regarder son amie qui se contenta de valider « Je suis ravie que le grand cuisinier et amateur de nourriture que tu es valide mes compétences culinaires. » Et bien même si elle ne sait pas vraiment cuisiner, Ruben aime les choses simples, il avait appris avec le temps à apprendre cuisiner, et puis chez lui, c’était souvent lui derrière les fourneaux, car c’est un réel passe-temps, il lui répond alors sans hésiter, « je pourrais te donner des cours si tu veux. »
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
❉ you belong with me
avatar
you belong with me

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 15/01/2018
›› Love letters written : 37
›› It's crazy, I look like : ursula corbero
MessageSujet: Re: are you hungry? - w/ Ruben Lun 3 Sep - 16:15


La jeune femme ne put s'empêcher de rire en l'entendant parler de talents cachés. C'était complètement ironique de voir son ami tenter de la réconcilier avec l'amour alors qu'elle avait passé plusieurs mois à attendre le retour de celui qu'elle avait le plus aimé. Elle ne se faisait pas d'idées sur le fait qu'il viendrait la chercher : elle l'avait laissée, violemment, sans explications. Tout le monde était persuadé qu'Avelina ne croyait pas en l'amour. La vérité, c'était qu'elle y avait cru mais qu'elle ne voulait plus forcément attendre quoi que ce soit de qui que ce soit. Ave se mit à rire avant de demander : « Quel talent Ruben? Celui de manger plus vite que ton ombre? Ou encore de boire si vite que ton verre se vide en l'espace de dix secondes? Ou alors, peut-être le talent de faire chier ton monde? » Pendant qu'elle parlait, la brune en avait profité pour remplir de nouveau leur verre. Elle se fichait bien de finir ivre ou de dire des conneries. C'était Ruben et elle savait qu'elle pouvait avoir entièrement confiance en lui. « D'ailleurs, en parlant de boire vite, tu sais que si tu as trop bu, tu peux rester dormir ici. Je te le répète à chaque fois mais au cas où tu oublies... »

La jeune femme l'entendit ensuite vanter ses mérites et elle leva les yeux au ciel. C'était bien un homme! « Ok, le talent caché d'être un vantard impudique alors ! » s'exclama-t-elle. Elle prit une énième bouchée du plat. C'était vraiment délicieux et toutes ses missions d'interim ne l'avaient pas emmenée que dans des endroits délicieux. Elle avait également eu le droit à un des pires restaurants de la Cité des Anges mais aussi les meilleurs. C'était la joie d'être intérimaire. Changer de métier si souvent qu'on connaissait tout et tout le monde.

Il lui proposa de lui apprendre à cuisiner et elle acquiesça de la tête avant de dire : « Franchement, ça ne pourrait que m'être utile ! » Elle pourrait manger autre chose que des pâtes ! Ce serait un miracle d'apprendre à cuisiner !
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
avatar
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 11/03/2018
›› Love letters written : 403
›› It's crazy, I look like : mon parfait steven r. mcqueen
MessageSujet: Re: are you hungry? - w/ Ruben Jeu 6 Sep - 9:30

are you hungry ?
avelina flores ft. ruben grant

Ce repas se passait si bien, il le savait qu’en étant invité ce soir par Avelina, que la soirée ne serait que formidable, qui ne cesserait de rire pour rien et pour tout, mélangeant d’une certaine façon la drague avec l’humour. Si le cœur de Ruben appartient déjà à une femme, il n’y a rien d’officiel à cette relation et Ruben n’est pas certain de vouloir arrêter de batifoler à gauche, à droite. Et pourtant en sa compagnie plus aucune autre femme n’est importante à ses yeux, c’est étrange, et en même temps si déstabilisant pour lui. « Quel talent Ruben? Celui de manger plus vite que ton ombre? Ou encore de boire si vite que ton verre se vide en l'espace de dix secondes? Ou alors, peut-être le talent de faire chier ton monde? » Dit-elle, en leur servant à nouveau son verre, il la remercia d’un signe de tête avant de relever ses yeux et de lui répondre, fièrement. « Un peu tout ça réunit, tu me connais si bien… » Souffla t’il fier de lui, fier de n’être qu’un chieur à temps complet, qui prend plaisir à enquiquiner les autres. Et surtout les bons publics comme Avelina en fait partie ! Il jouait de son regard avant qu’elle ne lui propose de rester dormir cette nuit, comme si souvent il refusait. Sauf une fois, où il avait tellement bu qu’il n’avait jamais retrouvé la porte de sortie. « D'ailleurs, en parlant de boire vite, tu sais que si tu as trop bu, tu peux rester dormir ici. Je te le répète à chaque fois mais au cas où tu oublies... » Ruben finissait son assiette avant de regarder la jeune femme et se remémorer cette soirée pitoyable où il n’avait pas montré le meilleur de lui, et pourtant il aimait bien ses soirées où il n’était plus pompier, où il n’avait plus de contrainte, plus de charge à porter sur ses épaules. « On verra si j’arrive à marcher, et à trouver cette foutue porte d’entrée… » Dit-il en rigolant, il avait encore toute sa tête mais ça ne durerait peut-être pas… « Ok, le talent caché d'être un vantard impudique alors ! » Ca lui allait très bien ce surnom et il lui répondit en souriant plus amplement, « si si je te jure 0 plainte encore… » Dit-il en bombant son torse, alors qu’il connait suffisamment Ave pour savoir qu’elle n’aimait pas ça. Elle leva les yeux au ciel en le regardant et à vrai dire il en prenait plaisir. « Franchement, ça ne pourrait que m'être utile ! » Il était content qu’elle ne refuse pas. « On commence ce soir si tu veux… On pourrait faire le dessert si tu as les ingrédients. » Dit-il plein d’entrain en se laissant tomber contre le canapé qui était derrière lui.
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
❉ you belong with me
avatar
you belong with me

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 15/01/2018
›› Love letters written : 37
›› It's crazy, I look like : ursula corbero
MessageSujet: Re: are you hungry? - w/ Ruben Sam 6 Oct - 3:29


La brune éclata d'un rire franc alors qu'il acquiesçait. Tout ça en même temps, oui. Elle savait bien que le pompier était l'un des hommes les plus chiants mais aussi de ses amis les plus proches. Et cela, elle ne cracherait jamais dessus. Elle aimait beaucoup passer des moments avec Ruben. Il avait toujours le mot pour la faire rire et le fait de jouer un petit jeu de séduction n'était pas désagréable. Plaire aux autres avait toujours été un vrai plaisir pour Ave. Elle n'avait aucune notion de timidité, même si sa froideur et le cocon qu'elle a formé autour de ses sentiments lui empêchent parfois de dire ce qu'elle pense, ce qu'elle ressent et comment elle imagine les choses. En ce qui concerne Ruben, elle n'imagine rien. Leur amitié a été platonique jusqu'à ce jour et qu'elle le reste ou non, Avelina s'en moque. Elle a aimé plusieurs fois par le passé et cela ne s'est jamais bien terminé. L'amour n'a jamais été une réussite et elle ne veut plus s'y réessayer. Du moins, pour le moment. « C'est pour ça que je réussis toujours à t'offrir de bons cadeaux. » Elle avait toujours été très douée pour les cadeaux de tout le monde car elle cerne très vite les gens. En général, elle observe plus qu'elle ne parle lorsqu'elle rencontre quelqu'un. Et cela lui permet de se rendre compte très facilement d'à qui elle a affaire.

Alors qu'il lui rappelle cette fameuse soirée où il s'était effondré avant de passer le pas de la porte, Ave laisse un léger sourire étirer ses lèvres. Ils avaient bien ri ce soir-là et elle doit bien avouer qu'elle non plus n'avait pas fini dans un très bon état. C'était rare mais cela lui arrivait. En particulier quand Ruben était dans les parages. Il avait l'air et la manière de l'aider à se décontracter. Et elle appréciait cela. « Elle n'est pourtant pas si bien cachée que cela. » En effet, la porte d'entrée, de couleur foncée dénaturait complètement avec le reste de son appartement de couleur plutôt pastel, claire et agréable.

La jeune femme ignora complètement la remarque de son ami, levant les yeux au ciel et esquissant un mouvement pour lui taper dans l'épaule. Elle ne put empêcher un sourire amusé de conquérir ses lèvres, une nouvelle fois. Même quand il faisait l'imbécile, il avait le don de la faire au moins sourire. Alors qu'il lui proposait de l'aider pour le dessert, la brune hocha la tête, de façon un peu trop vive, d'ailleurs. « Ça tombe bien que tu le proposes, parce que j'ai encore la dalle et j'ai envie de sucré. Après, tu n'es pas obligé de m'apprendre, tu peux aussi faire le dessert tout seul. » proposa-t-elle d'un air angélique. Elle aimait bien parfois, se faire servir et être un peu la petite princesse. Cela dénotait totalement avec son mode de vie qu'il était agréable de le vivre. « S'il te plaaaaaaaaît. » Ave fit une moue boudeuse, qu'elle avait l'habitude de faire quand elle voulait quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
avatar
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 11/03/2018
›› Love letters written : 403
›› It's crazy, I look like : mon parfait steven r. mcqueen
MessageSujet: Re: are you hungry? - w/ Ruben Mar 9 Oct - 9:01

are you hungry ?
avelina flores ft. ruben grant

Ruben est loin d’être un homme qui met les menottes aux femmes qui l’entourent. Même à Svetelina pour qui son cœur s’accélère toujours un peu plus vite quand elle se trouve auprès de lui, et même si ça le rend malade de la savoir dans d’autres bras, c’est le prix à payer puisqu’ils ne veulent rien officialiser. La différence d’âge, le fait qu’elle soit policière – la policière qui a veillée sur Ruben et Julia pendant plusieurs années doit forcément y jouer. Mais plus encore, Ruben n’est pas un homme qui s’attache aux femmes, il a peur, l’angoisse monte après son tragique passé, le fait qu’un jour il retournera dans son pays, plus encore que son ego lui interdit toute proximité trop longue avec Svetelina comme si au fond de lui, il savait qu’elle serait la bonne mais qu’il s’interdit pour se punir. Alors, il regarde les autres femmes pour essayer d’en trouver une plus belle, plus séduisante, plus charismatique, se voilant la face. Mais face à son amie Ruben ne peut s’empêcher de draguer doucement, avec un tact dont lui seul pouvait faire preuve. « C'est pour ça que je réussis toujours à t'offrir de bons cadeaux. » Elle marque un point, il est vrai que Ave étant une femme a tendance à savoir quoi acheter pour vraiment faire plaisir. En même temps sur ce plan, Ruben ne cache pas ses désirs de recevoir des cadeaux, éternel gamin pour ça. Pire encore, il se souvient des dizaines de fois où Avelina l’avait tiré par le bras pour faire les magasins et au lieu de lui dire qu’elle avait juste envie de passer un peu de temps avec le jeune pompier, elle lui a demandé de venir pour qu’il porte ses sacs. Du Avelina tout craché ! « J’avoue, c’est quoi mon prochain d’ailleurs ? » Demanda t’il, l’air de rien d’un ton taquin et avec beaucoup d’humour. Le regard envoûtant de Ruben à cet instant est très insistant, et il ne cache pas sa bonne humeur. « Elle n'est pourtant pas si bien cachée que cela. » Dit-elle en rigolant tout en lui jetant un regard en coin pour observer la mou soudaine du jeune homme, il lui tira la langue avant de fondre dans un rire, il ne pouvait pas s’en empêcher, se remémorant les scènes les plus culte de cette soirée. Finalement ses dernières années, ils en avaient passés du temps ensembles. « Ça tombe bien que tu le proposes, parce que j'ai encore la dalle et j'ai envie de sucré. Après, tu n'es pas obligé de m'apprendre, tu peux aussi faire le dessert tout seul. » Evidemment il devait s’y attendre, il leva les yeux au ciel en soupirant. « Et c’est moi l’invité, tu me feras pas faire la vaisselle au moins après ? » Taquina t’il dans un sourire presque angélique avant de l’entendre le soudoyer. « S'il te plaaaaaaaaît. » Ruben tourna le visage de l’autre côté, mais plusieurs secondes après en entendant le silence, il détourne le visage et tombe sur sa moue légendaire. Finalement, il se relève, et prend la main de la jeune femme pour l’aider à se relever, elle avait gagné ! « J’ai vraiment pas de chance d’avoir une amie gourmande comme toi… » Avoue t’il en partant en direction de la cuisine, la jeune femme lui emboite le pas il ouvre grand le frigo, observe les ingrédients dans le frigo, fouille comme si c’était chez lui, et en se retournant vers elle, il lui dit : « Brownies ou gâteau au yaourt au chocolat ? »
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
❉ you belong with me
avatar
you belong with me

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 15/01/2018
›› Love letters written : 37
›› It's crazy, I look like : ursula corbero
MessageSujet: Re: are you hungry? - w/ Ruben Lun 22 Oct - 15:39


Avelina connaissait assez bien Ruben désormais pour savoir qu'il restait un grand enfant, aussi bien dans ses mimiques que dans la réalité. Elle aimait bien ce côté de lui, qui lui donnait l'impression que rien n'était important autour, alors qu'elle savait très bien, désormais, à quel point la vie était compliquée. En effet, Ave aimait le côté enfant de Ruben, qui lui faisait oublier les impératifs de sa vie. Le fait qu'elle n'avait pas encore de boulot stable, qu'elle avait tout perdu et qu'elle n'avait pas envie de recommencer une autre vie différente de celle qu'elle avait autrefois apprécié. Avelina vivait un peu dans le passé, se remémorant sans cesse les bons moments qu'elle avait passé avec Lucien et ceux qu'elle aurait pu passer si ses parents ne s'étaient pas interposés au milieu de leur union.

Il lui demanda ce que serait son prochain cadeau et la jeune femme fut tenter de répondre par une allusion aux félins qu'il déteste tant. Mais elle se dit qu'il fallait parfois varier les blagues et elle répondit simplement : « J'hésite entre t'inviter au restaurant, en sachant que je vais payer une fortune ou alors te trouver quelque chose qui te tiendrait compagnie quand je serais pas là. Genre une peluche quoi. » Elle n'allait pas vraiment dire ce qu'elle avait en tête pour les prochains cadeaux qu'elle offrirait au jeune homme. Elle avait toujours un coup d'avance et même si elle avait encore un peu de temps pour y réfléchir, elle avait déjà prévu pleins de choses.

Lorsqu'il lui demanda si elle lui ferait faire la vaisselle après, elle hocha positivement la tête. « Bien sûr voyons, tu ne crois pas que je vais la faire, après avoir passer la journée à la faire dans un restaurant. L'eau chaude, ça fait deux minutes! » Les missions d'intérim étaient parfois intéressantes, d'autres fois elles étaient assez ennuyantes. Faire la vaiselle toute la journée, elle avait connu mieux mais elle savait bien qu'elle ne pouvait rien y faire. Trouver un travail était compliqué et elle ne comptait pas se plaindre du fait d'avoir une rentrée d'argent. Après tout, elle avait un loyer à payer et ses parents à aider, ce n'était pas de tout repos.

Une fois levée et dans la cuisine, Ave s'appuya contre le plan de travail avant de répondre : « Ce qui a le plus de chocolat dedans ! » Une vraie gamine, pour le coup. La jeune femme ne put s'empêcher de rire et elle ajouta : « Du moment que je peux lécher le plat! »
Revenir en haut Aller en bas
❉ i choose my own destiny
avatar
i choose my own destiny

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 11/03/2018
›› Love letters written : 403
›› It's crazy, I look like : mon parfait steven r. mcqueen
MessageSujet: Re: are you hungry? - w/ Ruben Mer 24 Oct - 17:09

are you hungry ?
avelina flores ft. ruben grant

Ruben n’est pas du genre à se prendre au sérieux, il s’avère souvent être une personne même assez réservé qui se cache derrière la rigolade pour ne pas qu’on arrive à vraiment voir son vrai visage. Il connaît suffisamment la jeune femme néanmoins pour aimer la taquiner, et paraître enfantin en sa présence. Elle semble d’ailleurs être bon publique car elle semblait accrocher avec le jeune homme et rire de ses blagues même les moins drôles. Mais les deux jeunes gens avaient finis par s’apprécier malgré leurs différences. Et surtout Avelina savait que Ruben serait toujours là, à la soutenir, à l’épauler dès que le besoin s’en ferait ressentir. « J'hésite entre t'inviter au restaurant, en sachant que je vais payer une fortune ou alors te trouver quelque chose qui te tiendrait compagnie quand je serais pas là. Genre une peluche quoi.» Ce qui étonna le brun c’est que sans aucune difficulté Avelina lui fait part de ses doutes quant à son prochain cadeau qu’elle lui offrirait. Une façon de faire éveiller les soupçons, et Ruben se redressa légèrement, la regardant en arquant un sourcil, fixant le visage de son amie avant qu’un sourire sincère parcoure ses lèvres et il ajoute, « inutile d’hésiter, tu peux m’inviter au restaurant, tu sais combien j’adore manger ! » Il laisse fièrement sa voix résonnait dans l’appartement de son amie, alors qu’elle devine il plaisante à en voir son visage. Il se doute bien qu’elle ne lui fera jamais part de son cadeau, pas si facilement en tout cas, pas sans torture de chatouille comme il avait eu recours une fois avec elle. Une réponse qui ne devait pas étonner la jeune femme car connaissant un minimum Ruben, elle savait que manger était l’un des passe-temps favori du mexicain. « Bien sûr voyons, tu ne crois pas que je vais la faire, après avoir passer la journée à la faire dans un restaurant. L'eau chaude, ça fait deux minutes! » Avoue t’elle sans aucun mal alors qu’il lui tire la langue, même sous la torture, il ne ferait pas la vaisselle, ce n’était donc pas le jolie minois de Avelina qui le ferait changer d’avis. C’est certain ! Avant que la jeune femme s’appuie contre le comptoir de la cuisine et qu’elle le regarde les yeux brillants. « Ce qui a le plus de chocolat dedans ! Dit-elle en rigolant avant de poursuivre comme si une gamine était rentrée dans son corps un court laps de temps, du moment que je peux lécher le plat! » Il leva les yeux au ciel avant de lui rétorquer, en la bougeant un peu tout en tapant dans ses mains, « tu ne crois quand même pas que tu vas pouvoir poser tes petites fesses sans rien faire quand même… » Elle lui tira la langue avant qu’il poursuive, « J’ai besoin de sucre, un peu de sel, de la farine et du sucre vanillé. » Le jeune homme quant à lui prit les œufs, le beurre dans le frigo, puis le chocolat qui se trouvait devant lui avant de se retourner vers la jeune femme. Il se lave les mains elle en fit de même, un sourire apparu sur son visage alors qu’elle semblait vouloir plus l’observer qu’autre chose. Le beurre et le chocolat était sur le feu séparément, tandis que le jeune homme s’agitait à casser les œufs, ajouter le sucre vanillé, puis le sucre et enfin une pincée de sel tout en remuant les uns après les autres. Retirant le beurre du feu ainsi que le chocolat, il mélangeait les deux ingrédients dans un même plat avant de se saisir de la farine, il plongea sa main dans le sachet avant de finalement caresser sa main pleine de farine sur le visage de la jeune femme avant de reculer quelques pas, rigolant de bon cœur, en la regardant. C’était évident qu’elle allait vouloir se venger, il le savait.
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
❉ you belong with me
avatar
you belong with me

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 15/01/2018
›› Love letters written : 37
›› It's crazy, I look like : ursula corbero
MessageSujet: Re: are you hungry? - w/ Ruben Ven 23 Nov - 2:41


Evidemment, Avelina n'allait pas révéler ses véritables intentions de cadeaux pour le jeune homme. Elle savait très bien à quel point il aimait recevoir des petits cadeaux et elle ne ferait jamais l'erreur de lui avouer ce qu'elle avait prévu. C'était presque trop évident pour que Ruben ne devine pas mais visiblement, il venait tout de même de tomber dans le panneau... La jeune femme ne pouvait s'empêcher d'apprécier ces moments passés en sa compagnie, que même l'idée de payer une fortune, juste pour manger en face de lui ne la dérangeait pas tant que cela. « Va pour un restaurant alors, même pas besoin de me creuser la tête dis donc. » Un autre de leur point commun, en plus du fait qu'ils jouaient tous les deux bien la comédie; c'était leurs origines latines. Même si Ruben avait grandi un peu plus près de leur pays d'habitat, c'était souvent comme cela. Ils ne venaient à la base pas du même pays mais leurs racines latines les rapprochaient inexorablement. Ils étaient devenus amis et partageaient les mêmes valeurs; celles que l'on inculque dans les pays latins. La joie de vivre; même dans les épreuves. Parce qu'en plus, des épreuves, ils en ont connu.
Appuyée contre le comptoir de la cuisine, la brune lâcha un léger rire avant de hisser sur celui-ci et de s'exclamer : « Bien sûr que si. » Sans autre forme d'explication, Ave continua de sourire un long moment, bien contente d'être servie par quelqu'un d'autre qu'elle-même pour une fois. Puis de toutes façons, elle n'était pas franchement une très bonne cuisinière alors il fallait bien quelqu'un de sympa pour cuisiner à sa place. « Mais être assise sur le comptoir ne m'empêchera pas de t'aider ! » rétorqua-t-elle quand elle le vit lui faire les gros yeux.
Alors, ils commencèrent simplement à cuisiner leur dessert. Avelina n'aimait vraiment pas ça. Elle aimait manger, c'était indéniable, mais cuisiner, c'était bien au delà de ses compétences. La jeune femme s'amusait de la situation. Pour une fois, c'était l'homme aux fourneaux. « Tu sais quoi, on pourrait... » Et là, le drame. La main de Ruben vint barbouiller la jeune femme de farine. Pendant quelques secondes, ses yeux restèrent fermés, sous le choc de ce qui venait de se passer. Puis, sans réfléchir et avec une certaine rapidité, la jeune femme attrapa un oeuf et le jeta de toutes ses forces sur le jeune homme, puis elle en empoigna un deuxième et vint l'éclater directement sur lui, sans autre forme de procès. Heureusement pour elle, elle n'avait pas de tapis, ou rien qui ne pouvait se tâcher dans sa maigre cuisine. « Fallait pas me chercher... » La jeune femme lança un regard malicieux au jeune homme, sachant très bien que la bataille ne venait seulement de commencer et qu'elle allait en prendre pour son grade mais tant pis. Il n'était pas du genre à abandonner, que ce soit l'un ou l'autre mais au moins, ils passaient le temps et ils s'amusaient.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


MessageSujet: Re: are you hungry? - w/ Ruben

Revenir en haut Aller en bas

are you hungry? - w/ Ruben

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Echo park :: Echo park residence
-